avatar
» Reed D. Grimes "
❝ Immune. × I can't forget but I can pretend ∞ ❞

× Ma Célébrité : Bryden Jenkins × Nombre de messages : 61 × Age du perso : 24 printemps × Job : Dessinatrice et récureur de chiottes × Côté love : coeur absent, coeur béant.


Message(#) Sujet: ⊱ mes sciences qui ne ressemblent qu'à l'ombre du doute. Le bien qui fait du mal quand le mal vous envoûte. ( reed ) Ven 29 Juil - 3:45


REED D. GRIMES
24 printemps
Immunisée
Rebels
Rancunière
Chiante
La poupée elle n'est que plaie, elle est remplie de secrets. Ses grands yeux écarquillés, son coeur abimé, ne vous fiez pas à cette pureté au premier reflet, car elle est pourrie, rougie par des sentiments contradictoires et dérisoires. Elle est dure elle s'est faite à l'usure. Elle n'est qu'haine et haleine. Elle est rongée par ce passé béant et parfois elle voudrait simplement tout oubliait, tout effacait. L'amertume, l'acidité, tout cette mélasse de pensées....


Rose aux épines acides, elle a vécu dans une tragédie livide. Son coeur emergé dans les abimes, elle a fait face aux vices et aux délices dès son enfance insolite. Gamine pourrie gâtée, elle était la première de la lignée. Petite poupée, elle ressemblait à un joyau aiguisé, de ses traits poupins ne ressortait que cette violente ignorance et innocence. Elle était une tache au milieu de la précarité de son foyer. Parents aimants, parents déchirants, ils voulaient à tout prix un enfant malgré leurs antécédents. Dettes et frais faisant partis de leurs banalités, ils avaient tout sacrifié pour une union délabrée, pour l'objet de leur fierté. Et la voilà la pureté, la gamine délabrée au sourire carnassier. Elle était naïve cette petite, elle était douce cette insipide. Elle était emplie d'un bonheur sans rancoeur, simplement heureuse de cette vie misérable, peu désirable. Trouvant dans l'inconfort un drôle de réconfort. Cependant son insouciance la poussa peu à peu dans sa déchéance. Naïf petit éclat on fit d'elle un troublant dégât.

Détrônée de son île de souveraineté, la reine se trouva rejetée sous une nouvelle prématurée. Elle n'était plus la seule fierté de son foyer, une autre arrivée bien cachée dans le ventre de cette mère damnée. Quelques mois puis le fracas. Le naufrage opaque d'un foyer déjà bien noyé dans les frais. Le miracle migrant en drame. Une naissance pour une perte. Une vie contre une autre. Une soeur contre une mère. Accouchement sanglant. Pleurs béants. La vie prit un autre tournant, emmenant l'insouciante dans les flots précipités d'un abandon cruel et convalescent. Fracas et destruction. Reed n'était plus qu'une poupée aux yeux apeurés, au souffle agité.

Alors elle se raccrocha à une bouée, se sauvant dans sa scolarité à l'aide des visages familiers, des sourires aiguisés. Elle se perdit pour mieux se retrouver dans les bras de l'ennemi. S'attachant à un gamin aux canines scintillantes et aux prunelles brillantes. Elle devenait l'antithèse des désirs ardents de ses parents. Elle la pureté elle s'enlaidait. Traînant avec la vermine, peu à peu elle se détachait des liens du sang pour lutter ou juste pour s'attacher. Ressentir encore un peu. Une hérésie dans son palpitant, un battement dans ses retranchements. Mais sa survie rythmait avec sa folie. Et ce gosse était son interdit. Olson. Nom purulent et dégoûtant. Une famille si opposée à la sienne mais liée à jamais par une haine insatiable et détestable. Les Grimes n'éprouvaient qu'une rancune amère contre ces gens. Une colère sourde et aveugle où la seule rédemption semblait être une perte de liberté. Alors son père se fit privation sous cette situation. Interdisant son enfant à s'infliger d'autres tourments. Elle ne l'écouta plus et s'enferma dans un firmament de néant.

Le temps a passé, les sourires sont devenus atrophiés. Les plaies se sont rouvertes sur cette misère et cet enfer. Elle n'est plus une enfant à présent, la poupée aux grands yeux écarquillés. Elle semble quelque peu cassée, quelque peu torturée... Et peut être qu'elle l'est. Tous ça à cause d'elle. A cause de celle qui l'avait habitué à la perte. Elle lui a volé cette salope aux traits particuliers. Elle lui a pillé son ami, celui qui avait réanimé son palpitant avec les années s'écoulant. Reed elle s'en était amourachée de son interdit, elle avait maudit ses sentiments à cause de son déni. Refusant de perdre son meilleur ami à cause d'une confiance instable. Elle s'était tut et elle se tue. Puis elle l'a perdu. Le gamin insignifiant mutant en homme déviant. Il avait préféré à la tendresse l'ivresse des courbes, la danse des vas et viens le vaurien. Et il avait frappé fort, il s'était inséré en elle pour la décomposer. Car le prédateur avait dévoré sa soeur de sa luxure, ne laissant que Reed dans une triste usure. Alors elle est partie, alors elle a fuit. Les souvenirs, les délires. Elle s'était enfuie dans un sursis. Noyant le chagrin entre les paumes de ses mains. Son corps comme festin, elle l'avait offert à tous ses chiens pour éradiquer la peine et la haine. Mais l'ironie de sa vie continuait son chemin. Et à force de s'enfoncer, elle tomba nez à nez avec une toute autre responsabilité. Un bébé. Elle la crevarde la pauvreté au sourire effacé était enceinte. Et elle ne pouvait avorter car elle le désirait. Ce petit être. Malgré la précarité. Eclat au milieu de l'obscurité, elle reprenait gout à la vie la poupée. Mais la vie l'enfermait en plus en enfer et elle retomba encore plus bas. Un pied dans la tombe. L'autre persistant encore à marcher dans cet univers mensonger. Elle fit une fausse couche. Une vie contre une vie. Encore cet engrenage malsain, cette malédiction succincte. Une mère contre une fille. Reed elle n'était plus qu'un reflet. Un écho errant dans cette société pourrie alors elle partit loin de cette industrie de supériorité. Elle s'échappait de cette ville qui lui rappelait tant de douleurs ensanglantées pour se retrouver loin de ce passé, de ce présent dégradant. Mais son poids la suivit, petite soeur qui s'amusait à tourmenter son ainée, elle continua à s'acharner... Jusqu'à la chute, jusqu'à le dernier souffle.

Un nouveau départ comme simple rempart. Une récente opportunité qui l'approchait un peu plus de cette faucheuse qui la hantait.

codage réalisé par littleharleen


Keep on haunting
I was as pure as a river but now I think I'm possessed. You put a fever inside me and I've been cold since you left... •• ALASKA (halsey)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Reed D. Grimes "
❝ Immune. × I can't forget but I can pretend ∞ ❞

× Ma Célébrité : Bryden Jenkins × Nombre de messages : 61 × Age du perso : 24 printemps × Job : Dessinatrice et récureur de chiottes × Côté love : coeur absent, coeur béant.


Message(#) Sujet: Re: ⊱ mes sciences qui ne ressemblent qu'à l'ombre du doute. Le bien qui fait du mal quand le mal vous envoûte. ( reed ) Ven 29 Juil - 3:45

+1


Keep on haunting
I was as pure as a river but now I think I'm possessed. You put a fever inside me and I've been cold since you left... •• ALASKA (halsey)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Reed D. Grimes "
❝ Immune. × I can't forget but I can pretend ∞ ❞

× Ma Célébrité : Bryden Jenkins × Nombre de messages : 61 × Age du perso : 24 printemps × Job : Dessinatrice et récureur de chiottes × Côté love : coeur absent, coeur béant.


Message(#) Sujet: Re: ⊱ mes sciences qui ne ressemblent qu'à l'ombre du doute. Le bien qui fait du mal quand le mal vous envoûte. ( reed ) Ven 29 Juil - 3:46

+2
A VOUS waiit waiit waiit waiit waiit waiit waiit waiit waiit waiit waiit


Keep on haunting
I was as pure as a river but now I think I'm possessed. You put a fever inside me and I've been cold since you left... •• ALASKA (halsey)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Calum Olson "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : jack o'connell × Nombre de messages : 31 × Age du perso : vingt six piges × Job : peintre en bâtiment × Côté love : ça s'embrase puis ça s'étouffe, c'est délibérément changeant


Message(#) Sujet: Re: ⊱ mes sciences qui ne ressemblent qu'à l'ombre du doute. Le bien qui fait du mal quand le mal vous envoûte. ( reed ) Ven 29 Juil - 21:44

m'oublie pas cuute coeur2



Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Reed D. Grimes "
❝ Immune. × I can't forget but I can pretend ∞ ❞

× Ma Célébrité : Bryden Jenkins × Nombre de messages : 61 × Age du perso : 24 printemps × Job : Dessinatrice et récureur de chiottes × Côté love : coeur absent, coeur béant.


Message(#) Sujet: Re: ⊱ mes sciences qui ne ressemblent qu'à l'ombre du doute. Le bien qui fait du mal quand le mal vous envoûte. ( reed ) Lun 1 Aoû - 0:33

jamais ouh


Keep on haunting
I was as pure as a river but now I think I'm possessed. You put a fever inside me and I've been cold since you left... •• ALASKA (halsey)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Hayley J. Fawkes "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Phoebe tonkin × Nombre de messages : 954 × Age du perso : 24 ans × Job : Interne en medecine puis fugitive recherchée pour meurtre. × Côté love : - We were meant for one another, perfect match - You make me crazy sometimes


Message(#) Sujet: Re: ⊱ mes sciences qui ne ressemblent qu'à l'ombre du doute. Le bien qui fait du mal quand le mal vous envoûte. ( reed ) Ven 5 Aoû - 0:37

YOP Cloclo il nous faut un lien gaga



- I can barely breath when you're here loving me -

Jayley ♥
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Reed D. Grimes "
❝ Immune. × I can't forget but I can pretend ∞ ❞

× Ma Célébrité : Bryden Jenkins × Nombre de messages : 61 × Age du perso : 24 printemps × Job : Dessinatrice et récureur de chiottes × Côté love : coeur absent, coeur béant.


Message(#) Sujet: Re: ⊱ mes sciences qui ne ressemblent qu'à l'ombre du doute. Le bien qui fait du mal quand le mal vous envoûte. ( reed ) Lun 8 Aoû - 2:48

Uesh Piaf on a pour Rose maintenant pour Reed tu cherches plus de quoi positif ou négatif ? yihii


Keep on haunting
I was as pure as a river but now I think I'm possessed. You put a fever inside me and I've been cold since you left... •• ALASKA (halsey)

Revenir en haut Aller en bas

» Contenu sponsorisé "
❝ ❞


Message(#) Sujet: Re: ⊱ mes sciences qui ne ressemblent qu'à l'ombre du doute. Le bien qui fait du mal quand le mal vous envoûte. ( reed )

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-