avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: » a small measure of peace Ven 10 Juin - 5:26

a small measure of peace #Emrys&Ella
« Je tenais mon guide touristique fermement dans ma main droite. Mon pouce ne cessait de caresser la page couverture, comme si je tentais de rassurer celui-ci, mais c'était plutôt moi que je tentais de rassurer. Je n'avais jamais aimé les voyages en avion. Ceux-ci m'avaient toujours donné la nausée et une panique intérieure. Je posai mon autre main sur mon ventre, tentant de me calmer un peu, m'imaginant déjà sentir le bébé dans quelques mois. Je fermai les yeux, me laisser bercer par cette merveilleuse pensée et m'endormie dans les bras de Morphée aussi tôt. Je fus soudainement réveillée par les cris des autres passagers et une turbulence hors du commun. Tout ce bruit m'empêchait de réaliser la situation que je me retrouvais déjà au sol d'une jungle, un morceau de métal au ventre.»

Brusquement, je me réveillai, me redressant plus droite que jamais. Je posai la main sur mon front, prise avec une douleur énorme au crâne. « Aïe ... » me murmurais-je en me relevant lentement. Je devais encore avoir fait un cauchemar qui m'avait conduit au beau milieu de la jungle alors qu'il faisait plus noir que jamais. Il serait mensonge de dire que je n'avais pas peur. Je croisai les bras contre ma poitrine, essayant de revoir les évènements dans ma tête. Pour la troisième fois cette semaine, je me retrouvais quelque part dans cette jungle durant la nuit. Somnambule peut-être? Par réflexe, je relevais doucement mon t-shirt afin de poser la main sur ma blessure, encore fragile. Je poussai un long soupire, retenant mes larmes. Je ne pouvais m'empêcher de penser à tout ce que j'avais perdu en arrivant ici.

Aussitôt, je réalisais qu'il faisait nuit et que je me retrouvais à l'endroit le plus dangereux de cette île. Je scrutais rapidement le terrain afin de trouver de longues broussailles sèches, ainsi que deux roches. Petite, j'avais participé aux cadets de mon école primaire, j'avais donc une petite technique pour faire un feu avec des éléments de la nature. Si seulement j'avais su qu'aujourd'hui je serais ici, je pense que j'aurais probablement écouté un peu plus mon enseignant. Après quelques essaies non fructueux, une flammèche tomba dans les broussailles, qui s'embrasèrent aussitôt. Comme je ne souhaitais pas me perdre, je décida donc de rester près de mon feu, de passer la nuit à cette endroit et de retourner dans ma tente au lever du soleil. Je m'installa alors confortablement .. enfin, relativement confortablement, on fait avec ce qu'on a, n'est-ce pas .. au pied d'un arbre gigantesque, me sentant un peu protégée de cette jungle sauvage. Il ne tarda pas avant que je fermes les yeux.

Des feuilles craquaient, des pas se rapprochaient. Instinctivement, je me réveilla silencieusement et attrapa une branche dans mes mains. « Allô? Qui est là? Montrez-vous ! » dis-je d'une voix menaçante. Alors que je ne recevais pas de réponse, j'entourais quelques broussailles autour de la branche, que je plongeai dans le feu, afin de me créer une torche quelconque. Je brandis celle-ci devant moi, dans tous les sens. « Je ne répéterai pas! Montrez-v...» À peine allais-je continuer ma phrase, qu'un jeune homme sortit discrètement de derrière l'arbre. Celui-ci était plutôt imposant, le visage fermé et véritablement musclé. C'était un bel homme et il semblait un peu plus habitué que moi à cette jungle. Je baissa légèrement ma garde, me calmant par le fait même. « Qui êtes-vous? » lancais-je brusquement

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» The Metallic Soldier "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Sebastian Stan. × Nombre de messages : 423 × Age du perso : 30 ans. × Job : Militaire qui a échoué sur la plage avec ses camarades de missions, Emrys se retrouve à présent à la merci des Bienfaiteurs (Tullis). × Côté love : Le célibat est l'état d'une personne qui est en âge de vivre en couple ou d’être mariée mais qui n'a pas de conjoint dans sa vie amoureuse et/ou sexuelle. Le célibat peut inclure ou exclure, selon les cas, les personnes mariées (séparées ou non) et les divorcés qui ne cohabitent pas avec un conjoint.


Message(#) Sujet: Re: » a small measure of peace Mar 28 Juin - 14:20



a small measure of peace
ft. Emrys & Ella



Emrys-Nicholas depuis qu'il avait fait objet de cobaye chez les originaires, ne souhaitait plus revenir chez les rescapés. Le militaire avait l'impression d'être un monstre. Il avait perdu son sourire à cause des tortures qui lui avaient été infligés, sans compter qu'il avait perdu son bras, celui-ci était remplacé par des bouts de métal. Il pouvait toujours s'en servir, mais il lui arrivait de se rappeler et ressentir la douleur. Barnes était changé à tout jamais. Plus rien ne serait comme avant. C'est pourquoi, le plus naturellement du monde, Emrys avait décidé d'aller chez les hostiles. Les hostiles étaient déjà comme des monstres, ils ne procuraient que le mal et il était destiné à devenir comme eux, c'est en tout cas ce qu'il croyait. Là-bas, il avait du s'imposer. Certains d'entre eux le détestaient pour avoir été pendant un petit moment un ennemi puisqu'il était du côté des « gentils ». Une des hostiles, Freya, lui en voulait plus que tout pour l'avoir blessé à la jambe. Tout comme lui, elle était défectueuse alors l'annonce de sa venue ici n'avait pas apporté la joie et la bonne humeur. Emrys-Nicholas dormait toujours avec son poignard et ses autres armes, il n'était pas impossible que l'un d'entre eux envisagent de l'égorger durant son sommeil. Ce soir-là, en revanche, le soldat n'avait pas envie de dormir, son épaule lui faisait terriblement mal ainsi que son moignon. Barnes se sentait vulnérable, c'était sa faille maintenant qu'il n'avait plus l'usage correct de sa main. Il savait que si des hostiles apprenaient qu'il en souffrait, ils risquaient de l'attaquer et le tuer. C'est pourquoi il décida de sortir du campement des hostiles afin de se changer les idées et les éviter. Il se promena dans la jungle et tenait dans sa main valide un poignard. Il marchait sans but, sans savoir réellement où il allait. Lorsqu'il entendit des voix au loin, il rebroussa le chemin. Barnes n'avait pas envie que ses anciens amis le voient dans cet état. Il en était terminé du jeune homme souriant, dragueur et pleine de vie. Alors qu'il rebroussa le chemin dans une autre direction pour éviter tout contact avec les rescapés, Emrys-Nicholas remarqua des flammes danser sur les arbres. Quelqu'un faisait un feu de camp non loin. Il hésita un instant, puis il s'approcha discrètement. Il remarqua une jeune femme seule. Sur le moment, Barnes la trouva stupide et surtout folle. C'était dangereux pour elle de rester seule dans la jungle. Elle risquait de tomber sur des bêtes sauvages, des originaires ou encore des hostiles. Une petite partie de son ancienne vie, lorsqu'il était bon samaritain, lui murmurait de la mettre en garde et de l'aider à retrouver son chemin. En revanche, son nouveau lui préférait tracer sa route, ce n'était plus son problème. Il était devenu égoïste, froid et distant. Alors qu'il envisageait de partir, il marcha sur une branche qui se craqua sous son poids. Le petit bruit du craquement réussit à parvenir aux oreilles de la jolie blonde qui s'empressa de demander l'identité de la personne. Emrys-Nicholas resta statique sur le moment, avant de finalement soupirer et faire un ou deux pas dans sa direction, montrant son identité. Le soldat resta silencieux, l'observant de haut en bas. Il décida de s'approcher doucement d'elle sans trop montrer son visage. Il rangea son arme à sa ceinture :

« Tu n'as rien à faire ici ma jolie tu le sais ça ? » Il lui jeta un regard noir, un regard qui voulait se montrer froid et flippant : « Si tu restes ici je ne te garantis pas que tu sois encore vivante à ton réveil. » Emrys ne voulait pas se présenter, puis à quoi bon ? Il était un monstre à présent, il ne valait pas mieux que le reste des hostiles.

made by lizzou – icons & gif by tumblr




Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: » a small measure of peace Mer 29 Juin - 5:00

a small measure of peace #Emrys&Ella
Au fond de moi, je savais désespérément que mon insomnie allait probablement m'attirée des ennuis. Je ne serais même pas surprise de me retrouver kidnappée, blessée ou même encore, morte. Cette jungle donnait froid dans le dos. Les arbres était imposants, partout. Le feuillage ne laissait même pas place à un vaste chemin, non, elles couvraient le sol de façon à limiter le passage aux gens. On dirait que même la jungle se protégeait du mieux qu'elle pouvait. Je ferma les yeux quelques secondes, prenant une grande respiration. La silhouette devait moi me faisait un peu peur et je refusais de me laisser intimider par celle-ci. Je ne distinguait qu'un corps masculin, assez musclé, des cheveux foncés assez longs. Pourquoi ce reflet ? Pourquoi ma torche reflète t-elle sur son bras ? Il serait possible que ce dernier porte un bijou ou quelque chose, mais le reflet semblait trop gros pour n'être que ceci. Je voyais très mal le visage de ce dernier, je pouvais identifier ses yeux et sa bouche, mais pas ses traits exacts. Celui-ci ouvrit la bouche afin de me lancer, ce qui semblait une menace, mais aussi d'une mise en garde. « C'est moi qui tient la torche » lançais-je tout aussi froidement. Je me surprise à utiliser ce ton, sachant que je mourais de peur à l'intérieur. « Je peux facilement me défendre avec ça..» dis-je en regardant la flamme. Personnellement, je savais que cette flamme ne pourrait pas m'aider dans toutes les situations, mais j'espérais. Comme j'en avais marre d'avoir le sang glacée, je fis quelques pas décisif en avant de moi, pour me rapprocher de l'homme mystérieux. Maladroitement, je me pris le pied dans une des broussailles que j'avais utilisés plus tôt et je tomba presque sur le jeune homme en question. Je m'arrêta net, prise de réflexe en posant une main sur son bras. Son bras était froid, glacial, malgré la chaleur ardente dehors. Pendant quelques secondes, je fûs totalement déconnectée de la réalité devant moi. Je passa quelques secondes à poser, relever, poser et relever ma main de son bras. Je compris quelque secondes plus tard, que la flamme qui reflétait autant dû à un bras en métal. Une fois la réalité réinstallée, je releva les yeux vers lui. L'homme me jetait un regard noir. Voulait-il m'effrayer ? Me faire fuir ? Je recula doucement, tout en restant près de lui, n'ayant étrangement pas aussi peur que je l'aurais crû. Quelque chose criait dans le regard de l'homme, son regard était à la fois noir, mais aussi torturé. Le bleu de ses yeux cachait quelque chose de triste, comme s'il avait affronter la mort. Mes gestes se faisaient au ralenti, j'avais été déboussolée par son bras. Toutes sortes de scénarios me passaient par la tête et je n'osais pas demander.. Cet homme avait quelque chose de magnifique. Il m'inspirait autant la peur que la confiance. « Vous .. vous ne me faites pas peur » mentis-je doucement. Mon regard fixait toujours le sien, cherchant à l'intimider à mon tour.

Revenir en haut Aller en bas

» Contenu sponsorisé "
❝ ❞


Message(#) Sujet: Re: » a small measure of peace

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-