avatar
» Laura "
❝ Damage. × All in vain seems empty & insane ☣ ❞

× Ma Célébrité : Sophie Cookson × Nombre de messages : 269


Message(#) Sujet: #JUDAH ▲ i'll never find my place. Jeu 25 Fév - 0:05

I'll never find my place. #JUDAH
Jeremiah-Sixte E. Meister & Jude-Caël O'Meara
« C'est bon, c'est bon. Puisque ce que je fais n'est jamais assez bien pour toi, je me casse. Tu vas l'avoir ta tranquillité. Et puis j'm'en sortirais tout seul. »

Un débordement de plus comme il y en a tous les jours ou presque. Je ne sais même plus exactement ce que Jude-Caël m'a craché dans la gueule il y a un instant, mais j'en ai marre. Je sais que je suis pas doué. Je sais que ça serait mieux de faire les choses plus efficacement et rapidement. Mais merde, moi je ne m'appelle pas Charles Ingalls. Moi j'suis pas Robinson Crusoé et je n'suis pas un sauvage non plus. Je suis civilisé, moi. Je suis un gamin de la ville, moi. Et la nature ça n'a jamais été mon élément. Je n'ai rien à faire sur cette île. Pour moi c'est juste l'enfer. Alors est-ce que c'est vraiment utile de s'acharner sur moi comme ça ? Comme si ça me foutait déjà pas assez mal de me retrouver ici et d'être loin de ma famille. New-York me manque terriblement.

J'avoue, c'est une impulsion, un coup de sang, un coup d'orgueil. J'aime pas qu'on me rabaisse, j'aime pas les réflexions qu'il me fout dans la gueule. Quand il fait ce genre de chose, je ne peux que le haïr. Alors voilà. Après avoir poussé ma gueulante au milieu des bois où on cherche "je ne sais quel truc qu'il prétend indispensable", j'ai décidé de m'éloigner de lui. Je sais qu'il en a rien à foutre au fond, qu'il va pas faire cas, totalement m'ignorer, probablement me laisser crever si je me retrouve en danger, mais tant pis. J'ai plus envie de supporter ça.

J'ai tracé entre les arbres à grandes enjambées sans même penser à regarder où j'allais ou à réfléchir. Je ne sais pas vraiment de combien de mètres je me suis éloigné de Jude, mais je me suis dit que j'étais suffisamment loin. En regardant autour de moi, avec la densité de la verdure, je ne le voyais plus. Et même en me concentrant bien, je ne l'entendais plus. Tant mieux.

Bon. Maintenant que j'suis tout seul, j'fais quoi ?
J'vais où ?

Encore une fois je regarde autour de moi et... Non. Je n'ai pas la moindre idée d'où je suis, ni d'où je viens. Et mon cœur commence déjà à faire des bonds de peur.
Pas de panique. Ça va aller. C'est rien. On va finir par se retrouver.

Il paraît que la mousse pousse du côté ouest.
PUTAIN MAIS Y'A DE LA MOUSSE PARTOUT.
Puis je vois même pas à quoi ça me sert de savoir où est l'ouest en fait.

Je souffle. Je crois reconnaître vaguement un arbre parmi les autres - comme si y'en avait un foutu de se différencier - et je me dirige vers celui-ci. Je ne vais quand même pas rester et pourrir ici. J'ai dit que je m'en sortirais tout seul, alors il faut bien que je m'en sorte. J'aurais l'air totalement con si je meurs. Je suis sûr que même si il retrouvait mon cadavre dans la jungle, à moitié bouffé par les bêtes, il trouverait le moyen de balancer une pique, de se foutre de ma gueule comme il sait si bien le faire.

Euh. Attends. Y'a un bruit chelou là.

Je frissonne. Je fais un pas de plus.

CRAC.

« AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! »

MERDE. MERDE. MERDE. Y'a un truc qui a bougé devant mon pied !
Un truc long, vert-marron. OH PUTAIN.

« UN SERPENT ! UN SERPENT ! »

Et tu sais ce que c'est le plus con dans cette histoire ? C'est que j'ai tellement la trouille que je ne suis même pas capable de prendre mes jambes à mon cou. Non. Je suis juste littéralement pétrifié par la peur et tout ce que je suis encore capable de faire, c'est de hurler comme une chochotte. Et je flippe tellement que j'ai pas honte.
De toute façon, y'a personne pour m'entendre, hein ?
C'est fini. J'vais rester bloqué là toute ma foutue vie.
© 2981 12289 0 ♦ 750 mots
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jude-Caël O’Meara "
❝ Newcomer. × Face the Fear ✈ ❞

× Ma Célébrité : Nicolas Simoes × Nombre de messages : 68 × Age du perso : 23 ans × Job : Ebeniste


Message(#) Sujet: Re: #JUDAH ▲ i'll never find my place. Sam 27 Fév - 4:03


I'll never find my place #JudahCe mec est un boulet, clairement et purement. En plus d’être lent, il râle pour rien. Je suis même sûr que lui non plus ne sait pas pourquoi il est entrain de s'époumoner là tout de suite. Il hurle comme un idiot et moi, tout ce que j’entends c’est blablabla, autant dire qu’il n’a rien d’intéressant à retirer de tout ça. On pourrait croire qu’après tout ce temps il a appris que ses petits crises de colère n’avaient aucun effet sur moi, mais apparemment il lui en faut plus pour faire entrer l’information dans cette foutue caboche. Quoique, elle doit certainement être imperméable à toutes informations supplémentaires, pas qu’elle soit trop pleine non, il est juste trop idiot. Comme toujours je le laisse râler et je ne prend même pas la peine d’arrêter ce que je suis entrain de faire. Ces petites crises sont devenues habituelles, c’est tellement une pleurnicheuse. Il ne sait que râler et se plaindre. Il est fatiguant et j’ai envie de lui coller des baffes le trois quart des temps. Qu’on vienne me dire que je n’ai pas de patience après ça, je mériterais même une médaille pour le supporter depuis aussi longtemps. Mon père disait que chacun devait porter sa croix et bien moi, je dois porter un Jeremiah. Chacun son truc.

Une fois son petit coup de sang passé, il décide de se barrer. Vraiment ? Je lève les yeux au ciel quand je le vois foncer tête baissée à travers les arbres. Le pire, c’est qu’il doit être convaincu de pouvoir se débrouiller seul là-dedans. Une personne normale aurait dû être capable de se faire à son environnement après tout ce temps à vivre ici, mais lui est simplement incapable de s’adapter à quoique ce soit. On dirait bien qu’il est incapable de survivre dans son environnement. C’est à se demander comment il a fait pour survivre, même à New-York. C’est un miracle s’il a réussi à survivre toutes ces années. Enfin quoiqu’il arrive, je n’ai pas l’intention de lui courir après, s’il est décidé à courir tout seul dans la jungle, qu’il le fasse. Je ne suis pas sa mère après tout, je veux bien me débrouiller pour ne pas qu’il se fasse dévorer ou violemment tué quand il est dans les parages, mais ça s’arrête là. Je pense que c’est déjà bien suffisant et que la plupart des gens ne s'embêterait même pas avec lui. D’ailleurs, je me demande toujours ce qui m’est passé par la tête quand j’ai accepté qu’il me suive. Certainement le choc du crash ou un mauvais coup sur la tête. Peut-être les deux en même temps, certainement les deux en même temps, sinon je n’aurais jamais accepté une telle folie. Je le laisse donc retourner vivre sa vie et je retourne à mes occupations, parce que l’air de rien s’il arrêtait de faire sa diva il se rendrait compte que c’est grâce à ce que je lui demande de faire et de ce que je m’efforce de faire chaque jour qu’on peut survivre sans trop de mal. Sauf qu’apparemment ça à l’air de lui passer au-dessus de la tête, il doit croire que ça lui tombe dessus comme par magie. Il a passé l’âge de croire au contes de fées pourtant.

J’étais prêt à le laisser derrière moi pour retourner sur mes pas et retrouver la hutte quand je l’entend hurler. Je me stoppe net et un soupire passe la frontière de mes lèvres. Ce mec est insupportable et même quand je pense m’en être débarrassé il arrive encore à me prendre la tête. J’hésite un instant, en réalité, rien ne m’oblige a allé voir ce qui lui arrive. C’est lui qui a décidé de partir, je ne l’ai pas forcé la diva. Il a fait son choix et je devrais le respecter en le laissant se débrouiller seul, ça lui fera certainement les pieds. Même si je doute qu’il y survive bien longtemps. Il serait déjà capable d’être nez à nez avec un félin souhaitant s’en faire un quatre heure. J’hésite encore, après tout à son âge on peut croire qu’il est sensé se débrouiller seul, non ? Finalement, je soupire et laisse mes épaules retomber l’espace d’un instant. Okay, j’abandonne. Je fais demi tour et réfléchit à l’endroit où il a bien pu se cacher. Sérieusement, qu’est-ce que j’ai été faire avec un boulet pareil ? J’avance à travers les arbre à la recherche d’un signe de vie de la diva. Peut-être qu’il s’est déjà fait bouffé en fait. J’l’entends hurler une nouvelle fois.

Quelle virilité, j’vous jure.

C’est au moins grâce ça que j’arrive à le retrouver. Je l’observe un instant, le sourire aux lèvres, il faut bien que je m’assure qu’il n’y ait pas vraiment de danger. Avant de m’approcher, au moins pour le faire taire. Je me stoppe devant lui et lève de nouveau les yeux.

« T’es sérieux ? »

Ce mec est insupportable, il est entrain de hurler à la mort devant un morceau de bois. Un morceau de bois quoi. Je me demande si je dois rire ou lui en mettre une. J’avoue que j’aurais tendance à avoir envie de faire les deux. Si seulement je pouvais prendre une photo de la tronche qu’il est entrain de tirer là tout de suite, je pense que je pourrais me faire de l’argent. Malheureusement, ici les téléphones se font plutôt rares et les appareils photos aussi. Dommage, je devrais me contenter de mes souvenirs, mais je pense que je vais bien en rire pendant un moment. Ce mec est une blague ambulante. Je donne un coup de pieds dans le morceau de bois qui a l’air de lui faire si peur.

« T’as vraiment cru que t’allais te faire attaquer par une branche morte ? »

Clairement, je me retiens de ne pas lui éclater de rire à la face. Il le mérite. Il est ridicule. Pourtant, ça fait un moment qu’il est dans la jungle il devrait reconnaître un serpent d’un morceau de bois. Surtout que bon, un serpent qui craque sous ta chaussure ce n’est pas commun, même un enfant de 10 ans est en au courant, mais il a dû oublié cette leçon celui-là.

© Groggy Soul ∞ 1 032 mots


❝ Are you coming to the tree ? ❞
BY LIZZOU
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Laura "
❝ Damage. × All in vain seems empty & insane ☣ ❞

× Ma Célébrité : Sophie Cookson × Nombre de messages : 269


Message(#) Sujet: Re: #JUDAH ▲ i'll never find my place. Mer 23 Mar - 21:56

I'll never find my place. #JUDAH
Jeremiah-Sixte E. Meister & Jude-Caël O'Meara
J'en ai marre de cette île de merde.
J'en ai marre de ce trou.
J'en ai marre.
Marre.
Marre.

Je veux rentrer à New-York.
Je veux ma maman.
Je veux mon papa.
Je veux ma saleté de sœur.

Face à ce serpent, c'est limite si je ne commence pas déjà à voir ma vie défiler devant mes yeux. Oh, c'est probablement pas la créature immobile qui va me tuer, mais plutôt mon cœur affolé qui risque de s'arrêter. BAM. Crise cardiaque. Après avoir survécu à un crash d'avion. La triste ironie du sort. La sombre connerie. J'aurais eu mieux fait de mourir sur le coup, tiens. Ça m'aurait évité bien des emmerdements par la suite. Mais il faut croire que la « chance » était de mon côté. Il faut croire que je tenais assez à la vie pour être un de ces bénis rescapés. P'tain. Autant ça m'emmerde d'être coincé ici. Autant j'aurais jamais les couilles de crever une bonne fois pour toute.

J'suis à deux doigts de la crise d'angoisse. Je panique. J'ai peur. Et y'a Jude-Caël qui débarque un moment plus tard, alors que j'aurais déjà pu mourir au moins quinze fois entre temps. Et puis il se fout de ma gueule. Il rigole pas ouvertement, mais j'le vois qu'il se retient. J'le vois, alors qu'il m'a balancé la réalité à la gueule, qu'il se retient pour pas se marrer. Et moi j'ai juste… Envie de chialer. Clairement hein. Si je me retenais pas de toute mes forces, j'éclaterais en sanglots. Juste là. Dans cette jungle pourrie. Au milieu de cette verdure que je ne supporte tout bonnement plus. Ouais, déjà. J'en peux plus.

J'inspire profondément.
J'expire.
J'inspire.
Je gonfle les joues.

« Je t'emmerde O'Meara. »

Si je suis vexé ? Bien évidemment que je le suis. Je suis vexé, blessé et carrément honteux. Une branche et je panique dans la seconde. C'est du grand n'importe quoi. Ça pue totalement le ridicule, mais j'y peux rien. Je suis un gamin de la ville. J'ai toujours connu rien d'autre que l’industrialisé et le pollué, je ne suis pas fait pour être ici. Dans la nature, la moindre petite chose me terrifie. Je ne pourrais jamais m'adapter à cette île totalement sauvage. Jamais. Je le sens bien, que je ne me trouverais jamais la moindre place dans cet endroit. C'est trop vert. C'est trop naturel. C'est trop… Pas assez… Putain, mais c'est pas chez moi et ça ne le sera jamais ! Je veux juste qu'on vienne me sauver. Je veux m'en aller. Je pourrais rentrer à la nage. Sérieusement, je serais bien capable d'essayer. Pourtant, Jude-Caël m'a bien assuré que j'en crèverais.

« C'est bon, lâche moi la grappe, je t'ai rien demandé. »

Je râle, comme d'habitude. Parce qu'il faut bien que j'ouvre un peu ma gueule. Parce que j'suis comme ça moi. J'suis trop bavard, plus que permis. Même si c'est du vent et que ça sert à rien. Qu'est-ce que je pourrais faire ? La fermer ? Ne pas essayer de me redonner un peu de contenance en balançant cette excuse hasardeuse ? Même pas en rêve, faut croire.

Mon égo se fait écraser.
Ma fierté est enterrée.

Et maintenant ?
Et maintenant, quoi ?
J'ai même plus le courage de vouloir me barrer tout seul. A quoi bon, hein ? Pour me retrouver face à un vrai serpent ? Pour me ridiculiser encore une fois parce que je me serais fait attaquer par une feuille que j'aurais pris pour un frelon ? Pas la peine. Ouais, j'ai capté. J'suis qu'une merde de toute façon. Mes études, ma grosse tête d'intello, ça me sert plus à rien dans un milieu aussi hostile.
J'ai baissé les yeux, j'ai arrêté de faire le fier.

« T'as trouvé ce que tu voulais ? On peut rentrer ? »

J'ai demandé ça d'une petite voix. De cette petite voix de celui qui ravale le peu d'égo qui lui reste. Parce qu'il faut pas se leurrer, c'est pas maintenant que je vais le lâcher. C'est pas maintenant qu'il va avoir sa liberté. Je vais continuer de le coller. Encore et encore. Même si je suis épuisant. Même si je suis chiant. J'ai le droit de vivre, non ? J'ai le droit de ne pas me retrouver tout seul et d'être voué à la mort, non ? Enfin... J'sais pas. Peut-être bien que lui ça lui importe peu. Il va peut-être m'envoyer bouler et m'abandonner. J'imagine que ça sera bien fait.
© 2981 12289 0 ♦ 834 mots
Revenir en haut Aller en bas

» Contenu sponsorisé "
❝ ❞


Message(#) Sujet: Re: #JUDAH ▲ i'll never find my place.

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-