Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
» Aiden J. Harper "
❝ Immune. × I can't forget but I can pretend ∞ ❞

× Ma Célébrité : Cody Christian le bg × Nombre de messages : 98 × Age du perso : 20 y × Job : étudiant en neurosciences × Côté love : il y a peut-être de l'espoir -ou pas-


Message(#) Sujet: Re: (18) aiden. whatever gets you through the night. Mar 8 Mar - 4:06

whatever gets you through the night
Jonathan & Aiden
Honnêtement, danser de la sorte, ce n'est vraiment pas son style, pas même avec les filles. Alors, il faisait un effort et qu'en même temps, il n'avait pas tellement envie que la soirée se termine aussi rapidement. Elle faisait que commencer, non ? Du moins, c'est ce qu'il croit. Depuis tout à l'heure, ils parlaient de strip-tease et apparemment, c'était l'heure de la petite danse, mais surtout, de retirer le pantalon. Aiden retira son pantalon après être avoir eu l'air ridicule, à son avis, il l'était. Oh oui, il était certain de ne pas recommencer, contrairement à ce que Jonathan venait de dire. On verra ? Probablement pas ou alors, il faudra négocier. Ils n'en étaient pas là pour l'instant, le moment présent comptait plus que de prédire l'avenir et sa nouvelle carrière de danseur. Le jeune homme voulait savoir ce qu'il y gagnait d'avoir fait cela. Il décida donc d'approcher du lit à sa demande tout en étant curieux de connaître la suite des événements. Un sourire en coin, il se laissa faire, se retrouvant sur le matelas et Jonate en califourchon sur lui. Apparemment, ce dernier semblait avoir des idées derrière la tête. Un sourire en coin, Aiden le regarde faire, bien qu'un peu réservé à ce niveau-là, n'ayant jamais fait cela avec un homme, c'est comme si c'était sa première fois, mais très différemment. Le rythme cardiaque de son cœur accélère de plus en plus. Il est envahi par de nombreux frissons qui lui parcourent la totalité de sa peau. Aiden ne peut s'empêcher de devoir lui poser l'ultime question qui lui brûle les lèvres depuis fort longtemps. « Ce n'est pas la première fois que tu fais cela, n'est-ce pas ? » Il désirait surtout une confirmation, même si cela n'allait pas changer grand-chose dans sa vie, exceptée peut-être la suite. Il gigota doucement sous lui, ondulant un peu contre son corps et en le regardant dans les yeux. « Surprends-moi. » dit-il pour répondre à la récompense. Il lui fait même un clin d’œil, ne voulant pas commencer à lui dicter quoi faire ou vice-versa, autant le faire comme ils l'entendent. Sur ce coup, il lui faisait confiance, même s'il se doutait quand même de ce qu'il allait faire, enfin, dans son esprit pervers, c'était clair et net que sa bouche allait descendre jusqu'au sous-vêtement. Aiden vient lui saisir le menton, plantant ses yeux bleus dans les siens, il finit par lui adresser un sourire espiègle.

copyright acidbrain


only you can stop the pain

I can't wait another day until I call you. You've only got my heart on a string and everything a-flutter. But another lonely night might take forever. We've only got each other to blame. It's all the same to me love 'Cause I know what I feel to be right.

(code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jonathan A. Fletcher "
❝ Newcomer. × Face the Fear ✈ ❞

× Ma Célébrité : dylan sprayberry. × Nombre de messages : 98 × Age du perso : foetus (19ans). × Job : vérifier que tous les endroits sont propices pour la sieste. × Côté love : i hate pineapples.


Message(#) Sujet: Re: (18) aiden. whatever gets you through the night. Mer 9 Mar - 3:55

whatever gets you through the night
aiden & jonathan

Je suis à peu près certain que je devrais théoriquement être celui qui s’affaire à le séduire, et non l'inverse. Pouvant me la jouer petit prince pendant un court moment, je ne risque pas d'écarter cette possibilité, profitant de la scène qui aurait été encore plus magnifique avec un fond sonore et plus d'alcool. La récompense que peut réclamer Aiden sera laissée à son imagination si le coeur lui en dit, l'attirant d'abord vers le lit où je l'étale avant de me placer à cheval sur lui. Il n'y a pas de doute que je ne peux refuser quoique ce soit à ses beaux yeux, alors Aiden pourrait demander la lune pour une nuit que je la lui donnerais - avant d'aller la retourner le lendemain, faut pas rêver. Déposant de fins baisers contre la peau de son cou en direction de sa clavicule, je ne peux retenir un doux rire innocent à sa question dont la réponse est plus qu'évidente. « Je vois que rien ne t'échappes à toi. » Je me détache de sa peau, venant tilter légèrement la tête en le regardant. Je ne lui retourne pas la question, n'étant pas plus intéressé que ça par la réponse pour être franc. Être le premier mec ou le dixième ne changera rien, alors autant ne pas gaspiller de salive sur ce genre de banalité. Aiden ne mentionne pas d'idée face à ce qu'il mérite suite à son strip-tease, me décernant plutôt un clin d'oeil auquel je souris. Ses doigts se posent sous mon menton, doigts que je viens chercher pour les glisser entre les miens afin de venir les appuyer contre les draps. Sincèrement, je ne pense pas l'impressionner d'une quelconque façon puisque je suis plutôt jeune et que je n'ai pas non plus un tableau de chasse très rempli - soyons honnête. Sauf que ça ne veut pas dire qu'on ne peut pas passer un joli moment sans lendemain. Reprenant mon activité initiale, je viens poser les lèvres au niveau de sa clavicule tout en poursuivant lentement mon chemin le long de son torse. Ma main libre vient effleurer la peau sensible de l'intérieur de sa cuisse jusqu'à remonter se presser contre son haine tandis que je poursuis les baisers papillons contre ses abdominaux, contournant son nombril et me stoppe à la limite de sa dernière pièce de vêtement. La forme qui s'y dessine laisse peu de place à l'imaginaire. Glissant deux doigts sous l'élastique du sous-vêtement, je relève le regard vers Aiden en lui adressant l'ombre d'un sourire au coin de mes lèvres avant de simplement faire claquer le tissus contre sa peau. Je me lève de ma place, venant poser les pieds sur le plancher et c'est à mon tour de me départir d'abord de mes chaussettes comme s'il s'agissait de l'élément le plus sexy au monde, alors que ce n'est probablement même pas visible de son perchoir. Sans plus de cérémonie, je défais mon jean que je piétine en me fichant bien de son état puisqu'il finira dans le lavage de demain avec tout le reste. C'est déjà une nette amélioration niveau confort et je peux retrouver ma place de choix au-dessus de son corps, venant sceller mes lèvres avec les siennes dans un baiser langoureux. D'une main, je m'occupe de faire descendre la dernière pièce de vêtement qui couvre son corps et c'est le moment ou jamais pour lui de changer d'avis sur la situation.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



we never break through. you’re afraid of falling, i’m afraid too. It’s murder in the morning. I don’t want to be alone, So just pick up the phone and say hello, It’s okay. You know What they say, If bad things happen on good TV, They could make a movie out of you and me. Don’t be sad, don’t let go, Don’t say goodbye, Just say hello.

h e d l e y - h e l l o
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Aiden J. Harper "
❝ Immune. × I can't forget but I can pretend ∞ ❞

× Ma Célébrité : Cody Christian le bg × Nombre de messages : 98 × Age du perso : 20 y × Job : étudiant en neurosciences × Côté love : il y a peut-être de l'espoir -ou pas-


Message(#) Sujet: Re: (18) aiden. whatever gets you through the night. Sam 12 Mar - 19:52

whatever gets you through the night
Jonathan & Aiden ~ JONAIDEN
Peut-être était-ce sa façon de parfois le regarder, qui faisait douter Aiden ? Au fond de lui, il avait toujours eu des doutes, ce soir, il avait tout simplement une confirmation de la chose. Le baiser en avait dit long. Même Aiden s'était prêté au jeu, enfin, un jeu auquel il n'avait jamais joué encore. Jamais, il n'aurait cru être à cet endroit précis, sur un lit avec un homme et ses lèvres sellés sur les siennes. Ce n'était pas désagréable, bien que surpris au départ d'oser faire cela. Est-ce la vue du sang ou des gorgées de bière qui lui donne envie de copuler avec son colocataire ? Bref. Il vaut peut-être mieux ne pas savoir et cesser de se poser des questions. Le jeune homme frissonna sous ses nombreux baisers qu'il déposa sur sa peau. Aiden lui répondit tout simplement de le surprendre, même si la surprise n'allait probablement pas être si grande et si surprise finalement. Si cela avait été une deuxième fois, peut-être qu'il lui aurait ordonné certaines choses, histoire de jouer un peu, mais là, il pourrait possiblement passer pour un gros contrôleur -chose qu'il sait en passant- ou pire. C'est aussi parce qu'il ne l'a jamais fait avec un homme, alors que Jonate semblait savoir plus s'y prendre avec les garçons. Il l'observa descendre jusqu'à son sous-vêtement, faisant même claquer l'élastique contre sa peau. Le voyant se relever, Aiden ne put s'empêcher de froncer les sourcils, avant de finalement s'adoucir en le voyant se dévêtir. Parce que oui, il l'aurait probablement frappé s'il l'avait laissé en plan. Il le regarde de haut en bas, ouais, vraiment pas mal le petit. C'est sûr qu'il n'est pas tombé sur Homer Simpson non plus. Non. Il lui plaisait beaucoup plus que cela. Quoi qu'il en soit. Un sourire en coin s'afficha sur son visage en le voyant se mettre sur lui, prolongeant le baiser de ce dernier, un peu plus intensément. Il l'aida en même temps, à retirer son bas puis il rompit le baiser pour le regarder dans les yeux. Il y avait cette envie de lui demander s'il voulait poursuivre, mais de l'autre, il n'avait pas envie de poser cette question plutôt stupide. Après tout, si Aiden n'avait pas voulu, il ne serait pas nu, logiquement. Il lui sourit d'une façon espiègle et il lui attrape en douceur la main qu'il entrelace en premier temps avant de la faire glisser sur son entre-jambe. À son tour, il vient l'embrasser langoureusement et venant poser ses mains sur son dos, qu'il caresse avec le bout de ses doigts avant de terminer sur ses fesses, qu'il serre légèrement. La pièce était toujours aussi silencieuse, il faudrait vraiment qu'ils pensent à se dégoter une radio quelconque encore fonctionnelle, avec ses piles durables. Aiden rompit le baiser pour l'embrasser dans le cou, glissant même sa langue contre sa chair.

copyright acidbrain


only you can stop the pain

I can't wait another day until I call you. You've only got my heart on a string and everything a-flutter. But another lonely night might take forever. We've only got each other to blame. It's all the same to me love 'Cause I know what I feel to be right.

(code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jonathan A. Fletcher "
❝ Newcomer. × Face the Fear ✈ ❞

× Ma Célébrité : dylan sprayberry. × Nombre de messages : 98 × Age du perso : foetus (19ans). × Job : vérifier que tous les endroits sont propices pour la sieste. × Côté love : i hate pineapples.


Message(#) Sujet: Re: (18) aiden. whatever gets you through the night. Dim 13 Mar - 4:35

whatever gets you through the night
the glorious jonaiden

Je maintiens mon opinion comme quoi il faudrait être complètement barge pour oser tourner le dos à une telle veine d'avoir Aiden dans son lit, alors je ne prends pas de longues minutes inutiles à me départir de mon pantalon. Bien au contraire, surtout que la dernière chose que je veux c'est bien qu'il reconsidère sa décision et décide que ce n'est pas une si bonne idée. Je reviens assez vite au-dessus de lui, trouvant ses lèvres dans un baiser langoureux pendant lequel je laisse une main se glisser vers son sous-vêtement afin de le lui retirer avec un peu d'aide de sa part puisque je refuse de rompre l'échange. C'est d'ailleurs Aiden qui brise le baiser, éloignant mon visage juste assez pour fixer mon regard dans ses yeux bleus et je réalise la férocité avec laquelle mon coeur bat dans ma poitrine. Peut-être ai-je un peu trop attendu et désiré ce moment, de l'avoir lui sous la patte. Aiden a de quoi faire vibrer n'importe qui entre son attitude et sa belle gueule, ainsi qu'un magnifique cul dont je garde précieusement le compliment pour ma petite personne. Le contact de sa main se fait avec ma peau, guidant la mienne jusqu'à un endroit bien précis qui me fait rouler les yeux avec une pointe d'amusement. Quelle impatience, dis donc. Je ne lui offre néanmoins pas le plaisir d'obtenir tout de suite ce qu'il veut, mais je ne m'oppose pas au baiser que je lui rends, ma main trouvant à nouveau appuie contre son bassin. Tendant le cou lorsque sa langue passe sur ma peau, je frissonne avant de venir poser les deux mains contre ses épaules et le caler dans le lit en y mettant un peu de mon poids dans le mouvement. Puisque monsieur ne semble pas prêt à prendre la situation en charge, j'imagine que c'est à moi de le faire jusqu'à ce qu'il se décide à renverser les rôles - soyons francs, je doute qu'Aiden soit du genre passif et je ne suis pas entièrement certain que j'apprécierais être celui en contrôle de A à Z. Lui volant un rapide baiser, je ne traine pas davantage sur sa bouche avant de refaire le chemin glorieux qu'est son haut de corps en déposant les lèvres ici et là, profitant avec aise de la chance que j'ai d'avoir ses muscles tout à moi pour une nuit. Un dernier baiser est posé quelques millimètres plus bas que son nombril, puis je lève le regard vers lui. Je dois m'admettre que je ressens une fine nervosité à l'idée que ça puisse être éventuellement désagréable pour Aiden. Le manque d'expérience que je tente de cacher ne m'aide pas, sauf que je camoufle la moindre once de crainte derrière l'ombre d'un sourire en coin. Je ramène les doigts vers sa verge, venant presser le plat de ma langue du bas vers le haut, puis refermant les lèvres au niveau de son gland et entame une des rares choses que je sais faire à peu près correctement : c'est-à-dire sucer. Non parce que ça m'est arrivé plus d'une fois de croire naïvement vouloir la même chose qu'un partenaire d'une nuit pour me rendre compte que je m'étais salement fait avoir après avoir décerné une pipe. C'est mon genre de naïveté et je le suis encore assez pour avoir un réel petit espoir de coucher avec Aiden. Certes, puisque mes talents sont quand même plutôt minces et que je ne tiens pas à m'étouffer de manière peu glorieuse, je suis contraint de me servir de ma main pour m'occuper de ce que ma bouche ne peut pas prendre en charge. Pour être honnête, je ne pensais pas que commettre un meurtre mènerait à donner une fellation à mon colocataire.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



we never break through. you’re afraid of falling, i’m afraid too. It’s murder in the morning. I don’t want to be alone, So just pick up the phone and say hello, It’s okay. You know What they say, If bad things happen on good TV, They could make a movie out of you and me. Don’t be sad, don’t let go, Don’t say goodbye, Just say hello.

h e d l e y - h e l l o
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Aiden J. Harper "
❝ Immune. × I can't forget but I can pretend ∞ ❞

× Ma Célébrité : Cody Christian le bg × Nombre de messages : 98 × Age du perso : 20 y × Job : étudiant en neurosciences × Côté love : il y a peut-être de l'espoir -ou pas-


Message(#) Sujet: Re: (18) aiden. whatever gets you through the night. Ven 18 Mar - 2:05

whatever gets you through the night
Jonathan & Aiden ~ JONAIDEN
Aiden est probablement dans un drôle de rêve où il allait se taper un mec. Fantasme ? Probablement pas. Il n'a jamais eu ce genre de pensée. Genre, son colocataire en plus de cela. Et il n'était aucunement saoul, quelques gorgées ne suffisent pas à le rendre saoul et même s'il l'était, ce n'est pas pour autant qu'il baise avec ses amis du même sexe. Rien ne semblait l'arrêter et ni même Jonathan apparemment. Ils commençaient à s'avancer de plus en plus dans ce petit jeu auquel ils sont en train de s'adonner. Aiden qui avait tendance à surtout écouter ses envies, il dirigea la main de monsieur je bouffe tout ce que je vois, vers son entre-jambes. Il bougea légèrement, l'impatience se faisait presque sentir, tandis qu'il s'amusa à lui embrasser le cou. Il le laissa se placer à nouveau et descend jusqu'en bas. Le jeune homme s'installa plus confortablement, écartant assez ses jambes afin qu'il puisse s'y installer. Il sourit légèrement en coin, tel un homme excité impatient de recevoir sa gâterie. Parce que malgré tout, il n'allait certainement pas refuser une pipe. Il faut bien avouer qu'il est un peu impatient pour la suite des événements, sans réellement trop le montrer. Il le regarda s'y prendre, sentant de plus en plus à chaque mouvement, sa verge grossir entre ses lèvres et l'excitation grimpée dans tout son être. La chaleur qui envahit tout son être, mais tout particulièrement entre ses cuisses. Aiden vient entremêler ses doigts dans ses cheveux, venant lui serrer la chevelure, sans pour autant lui faire de mal. Il commença à pousser quelques gémissements, mais pour plus de sensation, le jeune homme vient l'aider -à l'aide de la même main dans ses cheveux- dans ses mouvements de bouche, le faisant aller plus rapidement et plus profondément malgré le fait qu'il ne puisse pas la rentrer au complet dans sa gorge. Il se mit tout doucement à bouger son bassin, ses lèvres, il voulait les sentir davantage sur sa queue. Il lui serra un peu plus les cheveux en gémissant davantage. Aiden se mordit la lèvre et relâcha sa prise sur sa tête, il le fit arrêter, afin de ne pas jouir tout de suite. Il l'observa un court instant avant de le tirer vers le haut et de lui retirer son dernier morceau de tissu qui trouve place sur le plancher. À son tour, il le fait s'allonger sur le matelas et s'installe au-dessus de lui sans y mettre trop son poids. Il vient l'embrasser langoureusement en venant jouer avec sa langue, frottant son corps contre le sien, notamment leur virilité.  

copyright acidbrain


only you can stop the pain

I can't wait another day until I call you. You've only got my heart on a string and everything a-flutter. But another lonely night might take forever. We've only got each other to blame. It's all the same to me love 'Cause I know what I feel to be right.

(code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jonathan A. Fletcher "
❝ Newcomer. × Face the Fear ✈ ❞

× Ma Célébrité : dylan sprayberry. × Nombre de messages : 98 × Age du perso : foetus (19ans). × Job : vérifier que tous les endroits sont propices pour la sieste. × Côté love : i hate pineapples.


Message(#) Sujet: Re: (18) aiden. whatever gets you through the night. Sam 19 Mar - 1:58

whatever gets you through the night
the glorious jonaiden

C'est dans ce genre de situation que je pourrais presque remettre en question mes décisions. Néanmoins, je ne regrette clairement pas de prendre de mon temps précieux de sommeil afin de me retrouver à devoir faire plaisir à mon colocataire. Je ne suis pas un grand fanatique d'avoir des doigts dans mes cheveux, mais je laisse couler pour cette fois : une fois ne me tuera pas. Tentant d'ignorer le fait que le geste cherche l'incitation, ce n'est pas chose gagnée puisque Aiden a la brillante idée de s'en servir pour me forcer à aller plus loin et plus vite. Je suis pas acteur porno, je n'ai pas envie de m'étouffer et fait preuve de mon mécontentement par un léger grognement étouffé par le fait évident que j'ai sa verge dans ma bouche. Ma plus grande motivation est fournie par le son distinct de ses gémissements qui ont plus d'un effet. Si je fais l'effort surhumain d'accepter de briser mon aise en le laissant choisir le rythme auquel je dois le sucer, je refuse par contre qu'on essaie de me tuer. J'ai pas particulièrement envie de souffrir d'un manque d'oxygène par la faute d'un pénis, alors je presse une main fermement contre son bassin dans le but faible de le maintenir contre le matelas. De base, y'a des activités plus agréables que passer la langue sur une verge qui a pas pris sa douche depuis je-ne-sais-combien d'heures, donc je désire au moins avoir un certain contrôle dans ce qui se passe. Je sais me servir un minimum de ma bouche, tout de même, chose que je peux prouver par mes propres moyens. Du moins, jusqu'à ce que sa main quitte mes cheveux et que je sois mené à cesser juste quand c'est moi qui commençait à s'amuser à lui tirer des gémissements en m'amusant à varier angle et pression. Levant les yeux vers lui, je prends quelques secondes peu gracieuse pour essuyer le surplus de bave de sur mes lèvres du revers de la main et me laisse ramener au niveau de son visage. Évidemment, je lui fournis un peu d'aide pour me dévêtir de mon dernier vêtement avant d'être celui avec le dos contre le lit. Là c'est bien. Je peux même sentir le rouge me monter aux joues, lui rendant son baiser avec un intérêt non dissimulé tout en passant une main au niveau de sa nuque afin de le maintenir à proximité. Celle libre vient se poser dans son dos, descendant vers ses fesses parce qu'il est hors de question de rater une quelconque chance de tripoter ce cul magnifique, sentant en plus son bassin rencontrer le mien. Je soulève les hanches juste assez pour permettre un roulement créant une friction agréable, mais insuffisante. Aucun doute que je désire plus, mes ongles s'enfonçant un brin dans sa chair et détachant mes lèvres des siennes pour laisser s'échapper un mince gémissement. « Si tu veux, j'ai ce qu'il faut... » Ce n'est qu'un murmure, pourtant le son de ma voix m'agresse les tympans dans le silence de la cabane. Il a tout intérêt à être partant, sinon je trouve une nouvelle occasion d'avoir mon visage entre ses jambes juste pour utiliser les dents. De toute façon, c'est à mon tour d'avoir les doigts emmêlés dans ses cheveux, le fixant dans les yeux en passant la langue entre mes lèvres.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



we never break through. you’re afraid of falling, i’m afraid too. It’s murder in the morning. I don’t want to be alone, So just pick up the phone and say hello, It’s okay. You know What they say, If bad things happen on good TV, They could make a movie out of you and me. Don’t be sad, don’t let go, Don’t say goodbye, Just say hello.

h e d l e y - h e l l o
Revenir en haut Aller en bas

» Contenu sponsorisé "
❝ ❞


Message(#) Sujet: Re: (18) aiden. whatever gets you through the night.

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-