Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: « - La chasse à commencée » • featuring Emrys. [END] Mar 12 Jan - 1:29






la chasse à commencée

J'avais mal, blessée au plus profond de moi. Je me sentais toujours aussi sale, je prenais des bains plusieurs fois dans la journée dans la rivière en me frottant la peau si fort que je devenais rouge. Même si cela faisait un bon moment, cet incident qui pour moi était clairement une agression, me hantais. Mon changement de comportement intriguais les autres amazones qui comprenaient que quelque chose n'allait pas. Mais dès qu'elles venaient me parler, je ne disais rien. Je répondais par oui ou non de la tête. Je ne leur avais rien dit. Encore une fois, j'étais dans la rivière. Depuis que le soldat responsable de mon agression avait été libérée par Adeona, une amazone bannie, ma douleur était bien plus intense. Je m'étais toujours très bien entendue avec elle, nous avions même noué une amitié. Mais le jour où j'ai su que je ne pourrais pas avoir ma vengeance dans les geôles de ma sœur, ce fut un drame. Mais j'allais retrouver sa trace... J'allais le traquer... L'observer... Et seul l'Esprit Malin pouvait savoir ce que j'allais lui faire. Je frottais ma peau avec des plantes que nous utilisions pour la toilette. Je frottais mes bras à en arracher la peau. Quand on est aussi blessée, on tape dans les murs, aussi fort qu'on peut, on crie jusqu'à avoir les mains en sang. Parce que la douleur physique est bien moins intense que la douleur émotionnel.On se fait du mal physiquement pour oublier rien qu'une seconde qu'on à mal intérieurement. Je plongeais ma tête sous l'eau. Le silence... Je n'en pouvais plus, je revoyais ce soldat me toucher, je me revoyais me débattre. Je m'entendais hurler. J'en voulais à la terre entière. Je n'avais pas su me protéger, ma Asinthïa ne m'avait pas protégé, les amazones ne m'avaient pas protégées. Je criais alors dans l'eau, expulsant ce qui me restait d'air dans les poumons. Je crachais ma haine en silence puis remontais à la surface. Je me séchais avec un tissus prévu à cet effet puis m'habillais.

Je remercia l'esprit de l'eau puis traversa le camp de la tribu. Les yeux étaient posés sur moi, comme s'ils voyaient un fantôme... Je les ignorais puis maquilla mes yeux de peinture de guerre noire. Je saisis mon épée et la rangea dans son fourreau accrochée à ma ceinture puis je cachais mes fidèles petites lames empoisonnées un peu partout sur moi et finit par prendre mon arc et mon carquois. Je lançais un regard à Asinthïa. J'avais besoin de ma sœur plus que tout mais... C'est comme si la chose qui vous faisais tenir bon, vous faisait tomber vers le bas. Dans un monde sans dessus dessous où l'ordre a disparu. Rien n'est comme cela devait être et une tristesse infinie emplit votre âme. Petit à petit, vous vous perdez au fond de vous même et rien ne peut vous le faire prendre conscience. Piégée dans la misère de la vie, perdue dans une âme en peine. Incapable de voir la lumière en été, incapable de voir l'aube de l'automne, incapable de sentir l'odeur de l'hiver, incapable d'espérer et de rêver du printemps... Vous vous apercevez que les jours les plus sombres de votre vie continuent de revenir. Qu'à travers vos yeux les nuits les plus noires ne s'arrêtent jamais. Tout vous semble sombre, sans couleurs et qu'il n'y a que des nuits, des cauchemars et aucuns matins. Un ressenti bien étrange... Je me mis alors à marcher plusieurs heures en direction du camp des survivants. Bien décidée à espionner chaque visage pour retrouver ma cible. Une fois arrivée je restais immobile en espionnant à travers les arbres. Un craquement de bois me fit me retourner, arc en main et déjà bandé d'une flèche. Ciblant cette présence avec un regard remplit de haine.


(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   


Dernière édition par Katniss L. Hollÿs le Jeu 21 Jan - 0:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» The Metallic Soldier "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Sebastian Stan. × Nombre de messages : 423 × Age du perso : 30 ans. × Job : Militaire qui a échoué sur la plage avec ses camarades de missions, Emrys se retrouve à présent à la merci des Bienfaiteurs (Tullis). × Côté love : Le célibat est l'état d'une personne qui est en âge de vivre en couple ou d’être mariée mais qui n'a pas de conjoint dans sa vie amoureuse et/ou sexuelle. Le célibat peut inclure ou exclure, selon les cas, les personnes mariées (séparées ou non) et les divorcés qui ne cohabitent pas avec un conjoint.


Message(#) Sujet: Re: « - La chasse à commencée » • featuring Emrys. [END] Mer 13 Jan - 4:12


« - La chasse a commencé »
Emrys-Nicholas & Katnïss

Emrys-Nicholas avait refusé pour la seconde fois d'être sauvé de cette île. La première fois qu'un bateau était apparu et avait sauvé un petit nombre de rescapés, le jeune homme avait refusé ne souhaitant pas abandonner les rescapés qui de leurs grès ou non restaient ici. Il en était de même pour l'hélicoptère. C'était incroyable qu'on puisse revenir les chercher, mais non, il fallait qu'il poursuive sa mission. Sa propre mission qu'il faisait sans aucun ordre de ses supérieurs. Celle de protéger les rescapés. Bien évidemment, il avait toujours ses supérieurs, il leur obéissait sur certaines choses, mais il faisait aussi des conneries comme donner son arme de service, une mitraillette à Asinthïa. En effet, le jeune homme avait cru bien faire en sauvant l'un des siens d'une mort certaine du poison des amazones en échangeant son arme contre l'antidote. Le colonel lui avait passé un savon. Quoi qu'il en soit, il devait à présent se défendre et protéger les autres avec d'autres armes improvisées comme un poignard. Aujourd'hui, comme à son habitude, Emrys-Nicholas fit le tour du campement pour repérer les ennemis, vérifier qu'il n'y ait rien de suspect, aucune attaque. Ces derniers jours étaient calmes, bien trop calme même depuis que l'hélicoptère était passé. Le soldat pouvait constater la disparition de certains de ses amis, des connaissances. Il eut une pointe de nostalgie, c'était difficile de se dire qu'il ne verrait plus ces gens, avant un bon bout de temps surtout après les avoir côtoyer, mais au moins ils seraient heureux de retrouver une vie normale. Emrys-Nicholas était perdu dans ses pensées à mesure qu'il marchait près du campement dans la jungle. Il était vêtu de son uniforme militaire et les mains dans ses poches. Barnes continua de se perdre dans ses pensées notamment avec des questions existentielles. Allait-il mourir sur cette île ? Quitterait-il cet endroit paradisiaque ? Que devait penser ses parents de tout ça ? Etait-il considérait comme un héros parce que l'on devait le croire mort pour sa patrie ? Que se passerait-il s'il revenait sur le continent ? Des questions qui resteraient encore sans réponse. Soudain, il cru entendre un bruit, un petit qui avait réussi suffisamment à le réveiller de sa rêverie. Le jeune homme regarda autour de lui, il n'y avait personne, rien en particulier mise à part que son regard était concentré sur un point en particulier sans savoir exactement pourquoi. Peut-être parce qu'il était persuadé que ce bruit était venu de là-bas. Emrys-Nicholas sortit du fourreau de sa ceinture le poignard et s'approcha à pas de loup, prêt à attaquer. Il passa à travers les branches et tomba nez-à-nez avec Katnïss. Barnes avait son arme pointé sur elle et lui était méchamment menacé par cette dernière. Il manqua de sursauté par stupeur et leva les mains en l'air comme s'il se faisait arrêter par la police pour lui faire comprendre que son but n'était pas de l'attaquer maintenant qu'il venait de la reconnaître. Son regard était haineux. Emrys se demandait si elle lui en voulait pour s'être enfuit avec ses frères d'armes de leur antre.

« Ce n'est que moi....je ne te ferais rien Katnïss. »

Dit-il calmement avant de prendre l'initiative de ranger son poignard tout en ne la quittant pas du regard. D'ailleurs, cette situation l'amusa et il ne pu s'empêcher de dire en plaisantant :

« Je suis si impression et terrifiant que ça pour mériter ta flèche visant mon joli minois ? »

acidbrain




Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: « - La chasse à commencée » • featuring Emrys. [END] Mer 13 Jan - 5:29






la chasse à commencée

en tant qu'amazone, nous n'étions jamais les proies, sauf des animaux bien trop dangereux pour nous et qui se nourrissaient de chaire fraîche. cependant, nous n'étions jamais les proies des hommes. ils ne nous servaient qu'à nous reproduire et a nous distraire quelques fois. et ce n'était pas asinthïa qui mettrait en doute cette règle. elle adorait s'amuser à sa façon... la torture n'avait aucuns secrets pour elle. elle connaissait tout les endroits douloureux, s'il fallait trancher, brûler à vif, mordre, frapper et pincer. asinthïa savait même où se trouvait chaque nerfs, chaque veines, chaque artère, chaque os et chaque organes. son rôle de geôlière lui allait à merveilles. elle pouvait faire avouer le plus sombre des secrets de n'importe qui. oui, ma sœur était une sauvage, et je l'étais également devenue. je voulais voir le sang d'un soldat couler. un soldat en particulier. J'avais clairement l'intention de l'avoir dans la nuit tôt ou tard. Il y aurait bien un moment où il serait seul. Et tans pis pour la chef des amazones si je déclarais la guerre... De toute façon, beaucoup commençaient à ne plus lui être loyale. « Ce n'est que moi... Je ne te ferais rien Katniss. » Avait-il dit calmement. Il levait les mains dévoilant qu'il n'allait en effet rien faire contre moi. « Je suis si impressionnant et terrifiant que ça pour mériter ta flèche visant mon joli minois ? ». C'était Emrys, le militaire qui s'était intéressé à nous. Je ne changeais pas mon regard remplit de haine et de mépris pour autant. Ce qui était loin d'être mon genre pendant notre cohabitation du passé. Mon visage était déformé par l'envie de vengeance. Le temps ou je souriais à Emrys tout en lui peignant le visage et en posant plein de question de façon joyeuse sur ses récits était bien loin. C'était comme si j'étais une autre personne... Alors qu'il plaisanta, j'appuyais mon regard en reculant d'un pas afin qu'il ne m'approche pas.

« - Tu es un homme avant tout... Et les hommes sont répugnants... »

Déclarais-je d'une voix grave et tremblante de colère. Une partie de moi se sentait également vexée qu'Emrys soit partit ainsi. Mes doigts se serrèrent fermement autour de mon arc, mes jointures devenant blanches. Voir son visage et son regard me déstabilisait, je m'étais énormément attachée à lui. J'étais à la fois prête à le tuer pour avoir la vie de mon agresseur, mais j'étais incapable de lâcher la corde que je tendais. Rien n'était comparable à la colère et la vengeance d'une amazone. Dans ma tête, c'était la tempête. Je me revoyais rire aux éclats en essayant d'apprendre à Emrys les noms de nos Dieux. Mais je revoyais également les sales mains du militaire sur moi. Je manquais plusieurs fois de tirer. Ce n'était pas sa faute mais en même temps il était l'un d'eux. Quelques larmes coulèrent le long de mes joues. Torturée mentalement, blessée, en colère... J'étirais un peu plus la corde de mon arme. Je tremblais beaucoup.

« - Vous ne laissez derrière vous que violence et blessure ! Dévastation et douleur ! »

Dis-je plus fort et d'une voix tremblante. Emrys bloquait le passage en direction des campements. Je tenta de reprendre mon sérieux, toujours aussi agressive et menaçante.

« - La vie de l'un des tiens m'appartiens... J'aurais sa vie même si je dois en mourir. Pousses-toi de mon chemin ! »

A cet instant j'étais prête à me mettre à découvert et a attaquer en sachant bien que le sort serait ma mort. Mais j'aurais celle de mon agresseur avant.


(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» The Metallic Soldier "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Sebastian Stan. × Nombre de messages : 423 × Age du perso : 30 ans. × Job : Militaire qui a échoué sur la plage avec ses camarades de missions, Emrys se retrouve à présent à la merci des Bienfaiteurs (Tullis). × Côté love : Le célibat est l'état d'une personne qui est en âge de vivre en couple ou d’être mariée mais qui n'a pas de conjoint dans sa vie amoureuse et/ou sexuelle. Le célibat peut inclure ou exclure, selon les cas, les personnes mariées (séparées ou non) et les divorcés qui ne cohabitent pas avec un conjoint.


Message(#) Sujet: Re: « - La chasse à commencée » • featuring Emrys. [END] Sam 16 Jan - 20:46


« - La chasse a commencé »
Emrys-Nicholas & Katnïss

Emrys-Nicholas était surpris de découvrir Katniss de la sorte, elle qui avait été si sympathique à son égard autrefois. Elle lui avait fait découvrir sa culture et ne semblait pas maudire les militaires, enfin jusqu'à cet instant précis. La jeune femme lui reprocha d'être un homme. Il la dévisagea notamment où elle évoqua qu'il était répugnant. Le soldat ne comprenait pas ce soudain changement, il pensait qu'elle réagissait sous le coup de la haine, parce qu'ils avaient réussi à fuir alors qu'elles les avaient convenablement accueillit dans leur prison dorée. Quand Katniss fit un pas en arrière, Emrys ne put s'empêcher d'avancer d'un pas, il ne la craignait pas. Il se doutait qu'elle pouvait à tout instant tirer sur lui, le tuer radicalement. Il les avait vu longuement à l’œuvre avec leurs arcs, surtout la jolie brune. Mais Barnes n'avait pas peur, parce qu'il pensait la connaître suffisamment, il savait qu'elle ne le blesserait pas à moins qu'elle n'avait plus d'estime pour lui. Emrys ravala sa salive en la voyant pleurer et toute tremblante. Il ne comprenait décidément pas ce soudain changement, ce côté si fragile qu'elle avait sous ses yeux, puis cette haine...Katniss lui reprocha d'être un homme, ce qu'il était. Elle le jugeait, mais il ne lui en voulait guère dans la mesure où il savait qu'elle n'avait pas tort. Les militaires étaient loin d'être des enfants de cœur, Barnes avait déjà tué, ils étaient violent par leurs armes, leurs entraînements même s'ils pensaient le faire au nom de nobles causes.

« Tu n'as pas tort Katniss...nous pensons être des exemples et dans nos gestes, nos actions, nous pensons réagir honnêtement pour des causes qui nous tiennent à cœur.... » Emrys pensait qu'elle leur en voulait toujours pour cette fuite :

« Nous devions partir tôt ou tard...malgré vôtre hospitalité, ce n'était pas chez nous. »


Il la regarda et avant qu'il ajoute quoi que ce soit, la belle amazone reprit. Elle évoqua souhaiter la mort d'un des militaires, elle était prête à le tuer au profit de sa vie. Emrys-Nicholas la dévisagea, il ignorait de quoi elle voulait parler, mais il était hors de question que du sang coule une fois de plus sur cette île.

« A qui fais-tu allusion ? A qui des miens veux-tu ôter la vie ? »
Puis dans son élan, parce qu'il était prêt à défendre les siens et par son naturel héroïsme, il rétorqua alors : « J'ignore ce qu'il t'a fait, mais je prends sa place, arrêtes cette course folle Katniss ou tu deviendras pire que nous...tuer n'enlèvera pas ce qu'il t'a fait...certes, tu seras apaisé un moment, mais ça ne sera que de courte durée. »

acidbrain




Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: « - La chasse à commencée » • featuring Emrys. [END] Dim 17 Jan - 2:24






la chasse à commencée

« Tu n'as pas tort Katniss...nous pensons être des exemples et dans nos gestes, nos actions, nous pensons réagir honnêtement pour des causes qui nous tiennent à cœur.... Nous devions partir tôt ou tard...malgré vôtre hospitalité, ce n'était pas chez nous. » Bien sûre que je lui en voulais à lui personnellement d'être partit mais j'étais loin de vouloir tuer pour cela. Je n'avais qu'à venir dans le camp des survivants en secret pour ne pas être bannie de la tribu. Il avança d'un pas et reculais une nouvelle fois. Le dos collé à un arbre.

« - Ne t'approches pas ! »

Dis-je comme si soudainement, il avait été ma bête noire. De plus, Emrys gênait ma vision, je ne pouvais pas tirer quelque part sans devoir le blesser. Je ressentais des émotions contradictoires. des émotions que je ressentais pour la première fois. « A qui fais-tu allusion ? A qui des miens veux-tu ôter la vie ? » Je ne connaissais pas le nom du militaire, je ne voyais que son visage. « J'ignore ce qu'il t'a fait, mais je prends sa place, arrêtes cette course folle Katniss ou tu deviendras pire que nous...tuer n'enlèvera pas ce qu'il t'a fait...certes, tu seras apaisé un moment, mais ça ne sera que de courte durée. ». Je reconnaissais ce que j'aimais tant chez lui. Il avait beau sembler naïf et insouciant mais il avait une force de caractère que je respectais. J'avais envie de hurler, de me laisser aller à pleurer une bonne fois, mais si je me laissais aller, je ne serais pas forte. Je ne serais pas une guerrière. Mon regard humide ne cessait de passer sur Emrys et sur la vision du chemin vers les survivants. J'avais eu quelque fois de grosses hésitations.

« - Ta vie m'est précieuse, pas la sienne ! »

Dis-je d'une voix tremblante. Je me sentais impuissante dans cette situation. Incapable de tuer la personne en face de moi. Je me doutais bien qu'il ne me laisserais pas passer. J'avais deux solutions. Soit passer en force et risquer de blesser Emrys, soit repartir. Aucunes des deux solutions me vînt à l'esprit. Mon arc et ma flèche tombèrent de mes mains. C'était exactement comme si je venais d'être poignarder au ventre. Ses arguments étaient loin d'être mauvais. Je ne me reconnaissais pas. J'étais prise d'une si grande folie meurtrière que j'en devenais hargneuse avec tout le monde. Je me mordais les lèvres pour m'empêcher de pleurer. Qu'étais-je censé faire ? Oublier ? Je n'aime pas cette sensation que j'ai dans le cœur. La sensation d'être perdue alors qu'avant, à mes yeux, mon chemin était tout tracé. C'était comme si ce soldat l'avait effacé et j'avance dans le noir. Sans savoir dans quoi je me lance. Tout est plus difficile alors qu'avant tout semblait si simple. Tout est plus sombre alors qu'avant tout semblait si clair. Mais je ne vais pas m'arrêter, je ne vais pas abandonner. devais-je continuer mon chemin dans le noir, les yeux fermés en espérant tomber sur ce que je cherche ? J'avais le regard fuyant, au moins lorsque je ne le regardais pas dans les yeux, je ne laissais pas tomber mon masque.

« - Je ne peux oublier, ni pardonner, Emrys. »

Ma voix tenta de cesser de trembler et de se montrer dur. Mon regard océan revînt se plonger dans le siens. Si je devais passer en force, je devais laisser l'arc derrière moi pour ne pas le blesser. Bien que face à un militaire, si je n'usais pas de ruse ou de fourberie, je serais vite sur le sol. Une branche était là, je n'avais qu'a sauter pour la saisir et me balancer par dessus Emrys. Cependant... Si je faisais cela et si j'avais la chance qu'il ne m'attrape pas avant, il me tirerait dessus. Après tout, il protégeait son peuple. J'essayais de reprendre mon air dur, mais j'avais tellement envie de pleurer d'énervement et de frustration...

« - Sa vie m'appartient... »

Je le suppliais presque.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» The Metallic Soldier "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Sebastian Stan. × Nombre de messages : 423 × Age du perso : 30 ans. × Job : Militaire qui a échoué sur la plage avec ses camarades de missions, Emrys se retrouve à présent à la merci des Bienfaiteurs (Tullis). × Côté love : Le célibat est l'état d'une personne qui est en âge de vivre en couple ou d’être mariée mais qui n'a pas de conjoint dans sa vie amoureuse et/ou sexuelle. Le célibat peut inclure ou exclure, selon les cas, les personnes mariées (séparées ou non) et les divorcés qui ne cohabitent pas avec un conjoint.


Message(#) Sujet: Re: « - La chasse à commencée » • featuring Emrys. [END] Dim 17 Jan - 3:43


« - La chasse a commencé »
Emrys-Nicholas & Katnïss

Emrys-Nicholas était déterminé à la calmer, à l'empêcher de franchir la limite, celle du bien et du mal. Vivre avec des morts, ne plus trouver le sommeil, n'était pas une solution qu'il envisageait pour Katniss. Il savait parfaitement ce que cela faisait de tuer des gens. Il n'y avait pas un seul instant où il le regrettait, où il ne voyait pas les visages des vies qu'il avait prises. Le jeune homme avait appris à vivre avec et parfois il était dur de l'assumer. S'il n'avait pas cet uniforme, il ne serait qu'un meurtrier. Là encore, la jeune femme refusa qu'il s'approche, mais il n'écoutait pas. Il souhaitait vraiment éviter tout bain de sang. Emrys était à présent suffisamment proche d'elle. Il la regarda dans les yeux tandis qu'il ne l'avait jamais vu dans cet état. C'était étrange, déstabilisant, car les amazones étaient de vraies guerrières, des femmes qui ne pleuraient pas. C'est en tout cas la sensation qu'il avait eu lorsqu'ils avaient séjourner avec elles. Katniss était devenue si fragile. Afin de faire taire ses pulsions meurtrières, Barnes lui suggéra d'échanger la vie du militaire qu'elle recherchait contre la sienne. Il était sérieux. Si elle souhaitait prendre la vie d'un des siens, autant prendre la sienne, il n'avait rien à perdre et il espérait que la belle amazone se calme. Il faisait cela pour son bien. Néanmoins, l'amazone refusa, sa vie était précieuse à ses yeux, il en était touché. Il lui adressa un léger sourire sincère avant de reprendre son sérieux. La pointe de la flèche de Katniss était proche de son torse, il ne manquait plus qu'il en touche la pointe pour être infecté du poison.

« Personne ne t'oblige à pardonner et oublier, mais ne commets pas de meurtre, tu vaux bien plus que cela. »


Emrys profita que l'arc et sa flèche tombent pour les pousser sur le côté avec l'aide de son pied afin de l'écarter de la jolie brune. Il voyait bien que rien ne tournait bien rond dans la tête de Katniss. Elle était déterminée et terriblement perdue.

« Aucune vie ne t'appartient Katniss...tu n'es pas un hostile et encore moins un ange de la mort. »


Il ne disait pas cela pour la blesser, mais pour qu'elle renonce. Le jeune homme se baissa ensuite pour récupérer l'arc et la flèche sans l'utiliser, il faisait en sorte de ne pas blesser Katniss et doucement, il prit le risque de lui prendre la main. Il savait qu'elle avait refusé qu'il s'approche d'elle et encore moins qu'il la touche, mais il ne pouvait pas la laisser dans cet état. C'est pourquoi il en profita pour la lui serrer doucement et l'emmener un peu plus loin, enfin si elle se laissait faire, mais il devait l'éloigner du campement. Le militaire était en train de se demander qui des siens avaient osé lui causer du tord et à quel sujet. Il essaya de se repasser en revue ses amis sans penser un seul instant que Dwyane avait commis un pêché. Cette situation compliquerait bien des choses.

acidbrain




Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: « - La chasse à commencée » • featuring Emrys. [END] Dim 17 Jan - 4:34






la chasse à commencée

Il s'était tellement rapproché de moi qu'il ne manquait plus que je fasse un geste pour que la pointe de la flèche ne l'écorche suffisamment pour l'empoisonné, mais fort heureusement j'avais lâché mon arc. Emrys était bien le seul homme en qui j'avais une infime confiance. S'il n'avait pas été près de la forêt à ce moment, je serais sorti de celle ci afin de retrouver le soldat. Ma détermination était grande, bien que je n'avais jamais tué d'humains, j'étais persuadée que de savoir l'agresseur mort pouvait m'aider à redevenir forte. Et ne plus subir les regards de mes soeurs. Je ne voulais plus être fragile, c'était un sentiment horrible qui grandissait en moi au fur et à mesure. « - Personne ne t'oblige à pardonner et oublier, mais ne commets pas de meurtre, tu vaux bien plus que cela. ». Qu'en savait-il ? Que savait-il de moi après tout ? « - Aucune vie ne t'appartient Katniss... Tu n'es pas un hostile et encore moins un ange de la mort. » Et ci c'était ce j'étais devenue ? Un hostile.

« - Qu'est ce que tu en sais ? Tu ne sais rien ! Et je... »

Emrys saisit ma main, je sursautais. Tellement déstabilisée par ce geste que cela me coupait net dans mon discours. J'étais passé de la colère à la peur d'un seul coup. Tétanisée, je me laissais entraîner un peu plus loin. Mon coeur battait si fort qu'il aurait put sortir de ma poitrine à n'importe quel moment. Bien qu'il tenait ma main, j'essayais de rester assez loin. Je ne cessais de me mordre les lèvres avec effroi. Mon autre main serrait le manque de l'une de mes armes dans ma ceinture comme si cela pouvait m'aider à me calmer. Une fois seule avec lui, j'étais complètement paralysée par la peur, incapable d'émettre le moindre son ou de faire quelque chose. Je commençais à trembler de la mâchoire, ce qui me faisait claquer légèrement les dents. J'avais peur que cela se reproduise. Je ne pus que murmurer d'une voix apeurée :

« - Ne me fais pas de mal... »

Impossible de réfléchir. je suis mécaniquement vivante, puisque mes doigts bougent et que mes yeux clignent. Mais je suis rempli de vide. Comme si j'avais bu la tasse, qu'elle s'était fracassée dans ma gorge et tordait tous les points sensibles de mon corps en épargnant les organes vitaux, histoire que je reste là. Je vois bien les arbres plantés secoués par le vent avec leurs ombres tordues, mais je n'entends rien. J'ai la sensation de rapetisser et de grandir en même temps. De ne plus tenir dans mon propre corps.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» The Metallic Soldier "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Sebastian Stan. × Nombre de messages : 423 × Age du perso : 30 ans. × Job : Militaire qui a échoué sur la plage avec ses camarades de missions, Emrys se retrouve à présent à la merci des Bienfaiteurs (Tullis). × Côté love : Le célibat est l'état d'une personne qui est en âge de vivre en couple ou d’être mariée mais qui n'a pas de conjoint dans sa vie amoureuse et/ou sexuelle. Le célibat peut inclure ou exclure, selon les cas, les personnes mariées (séparées ou non) et les divorcés qui ne cohabitent pas avec un conjoint.


Message(#) Sujet: Re: « - La chasse à commencée » • featuring Emrys. [END] Dim 17 Jan - 14:25


« - La chasse a commencé »
Emrys-Nicholas & Katnïss

L'éloigner du campement était la première chose à faire. Il fallait éviter qu'elle tombe nez à nez avec le militaire en question. Le jeune homme tenta tant bien que mal de la décourager. Il fut déjà soulagé de voir qu'elle avait lâché prise en faisant tomber son arc et sa flèche. Il les attrapa d'ailleurs pour les prendre, il ne lui laissa pas le temps de dire davantage, qu'il lui attrapa doucement la main et l'emmena à quelques mètres de campement pour l'isoler. Emrys-Nicholas était loin de se douter que cette idée était en fait tétanisante pour Katniss dans la mesure où elle souffrait encore plus, qu'elle se sentait vraiment impuissante en compagnie d'un homme, surtout en tête à tête. Barnes ignorait toujours ce que ce soldat lui avait fait. S'il l'avait su, le jeune homme aurait réagit autrement depuis le départ, il aurait évité d'accumuler les gaffes, les maladresses vis-à-vis de l'amazone. Emrys-Nicholas jeta ensuite l'arme de l'amazone au sol, une fois qu'il trouva l'endroit propice. Il n'y avait personne, ils étaient abrités et ils pourraient parler tranquillement. Il était dans cet optique là, mais il est clair que l'on aurait pu penser qu'il commettrait l'irréparable comme son ami militaire l'avait fait. Barnes fut surprit de l'entendre le supplier de ne pas lui faire de mal. Il la dévisagea un court instant avant de retirer doucement sa main. Il enleva ensuite de sa ceinture son poignard qu'il jeta au sol pour rejoindre l'arc et la flèche :

« Je ne te ferais jamais de mal Katniss. »


Emrys ne s'en prenait jamais aux femmes, c'était d'ailleurs plutôt le contraire. C'est elles qui avaient tendance à lui briser le cœur. Le militaire eut une brève pensée pour la femme qu'il avait aimé en Irak, une espionne qui avait réussi à faire échouer sa mission, tuant ses frères d'armes par le simple fait qu'il lui avait fait confiance. Il laissa échapper un soupire à cette sombre pensée avant d'inviter Katniss à s'asseoir sur une pierre en lui montrant de la main. Quant à lui, il envisageait de s'agenouiller au sol, mais il remarqua que l'amazone était ailleurs, perdue et tétanisée. Il se redressa pour se mettre devant elle et passa sa main devant ses yeux pour l'extirper de ses pensées. Après un silence, il osa enfin demander :

« Qu'est-ce qu'il t'a fait ? Tu n'es plus la même.... » Un silence : « Si tu me le disais, on pourrait trouver une solution, mes supérieurs pourront le punir...à notre façon... » Il l'observa silencieusement et ajouta : « Je vais te raccompagner à ton campement, tu t'y sentiras mieux entourés de tes sœurs au lieu de ruminer une vengeance perdue d'avance. »

acidbrain




Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: « - La chasse à commencée » • featuring Emrys. [END] Dim 17 Jan - 15:14






la chasse à commencée

On dit souvent que peu importe l'erreur que l'on commet, on en ressortira toujours plus fort et grandi. Mais on oublie d'y inclure ces erreurs que l'on a commises volontairement, celles dont nous sommes le seul et unique responsable. Certaines erreurs sont impardonnables, alors on attend, on subit. Et on accepte de voir les gens que nous aimons partir loin de nous à jamais, même avec des excuses, même avec du changement, même avec du temps... « - Je ne te ferais jamais de mal Katniss. » Ces mots qui devaient sembler évident pour lui, me donnèrent une bouffée d'oxygène. Je m'étais assise sans m'en rendre compte. Il passa sa main devant mes yeux, me rendant compte que j'étais prise d'une grande crise d'angoisse, je fermais un instant les yeux puis tentait de me calmer. Je ne cessais de me répéter que je n'étais pas en danger. La peur semblait venir puis partir. « Qu'est-ce qu'il t'a fait ? Tu n'es plus la même....Si tu me le disais, on pourrait trouver une solution, mes supérieurs pourront le punir...à notre façon... Je vais te raccompagner à ton campement, tu t'y sentiras mieux entourés de tes sœurs au lieu de ruminer une vengeance perdue d'avance. »

« - Non. Je ne veux pas y retourner. Pas tant que... Pas maintenant. Pas en ce moment... »

Déclarais-je un peu paniqué mais bien plus sereine que tout à l'heure. En ce moment j'évitais tout contacte avec la tribu. Les rares fois où mes soeurs me voyaient, c'était pour que je fasse mon travail de garde et de maître d'armes. Elles n'étaient pas au courant, Asinthïa non plus. Je ne voulais pas qu'elles apprennent ce qu'il s'était passé, je n'étais pas prête à le leur dire, je n'étais pas prête à les affronter. J'essuyais alors mes yeux de mes manches, retirant mes peintures de guerres. Dévoilant le visage de la femme que j'étais. Je devais lui en parler. Je ne voulais pas me cacher en présence d'Emrys. Parce qu'il arrive un moment où l'on ne peut plus faire durer ce genre de choses éternellement. Un moment où il faut retirer le sparadrap, même si ça fait mal. Mais après c'est fini et on est soulagé. Je pris une grande inspiration puis me calmais doucement. Rien que le fait d'avoir retiré mes peintures et en même temps ma carapace de haine me faisais du bien.

« - Je ne connais pas son nom, ni son prénom... Il m'a fait du mal... Il a voulut des choses de moi que je ne connaissais pas... Je me suis refusée à lui et il a essayé de me forcer. Il m'a agressé... Sexuellement... »

Bien que les larmes coulaient, je me sentais comme... Libérée... La tête baissée, le regard fuyant. Je levais alors le bras afin de saisir la main d'Emrys. Chose que je ne pensais pas faire de moi même avant longtemps. Je plaçais alors sa main contre ma joue.

« - Ne me laisse pas tomber, Emrys. »

Si mes soeurs venaient à l'apprendre... Elles me verraient fragile, et je serais sûrement bannie pour avoir été aussi faible face à un homme.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» The Metallic Soldier "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Sebastian Stan. × Nombre de messages : 423 × Age du perso : 30 ans. × Job : Militaire qui a échoué sur la plage avec ses camarades de missions, Emrys se retrouve à présent à la merci des Bienfaiteurs (Tullis). × Côté love : Le célibat est l'état d'une personne qui est en âge de vivre en couple ou d’être mariée mais qui n'a pas de conjoint dans sa vie amoureuse et/ou sexuelle. Le célibat peut inclure ou exclure, selon les cas, les personnes mariées (séparées ou non) et les divorcés qui ne cohabitent pas avec un conjoint.


Message(#) Sujet: Re: « - La chasse à commencée » • featuring Emrys. [END] Dim 17 Jan - 16:48


« - La chasse a commencé »
Emrys-Nicholas & Katnïss

Emrys pensait qu'elle serait mieux avec ses sœurs amazones dans la mesure où elle serait loin des hommes, ils ne lui feraient plus aucun mal. Il la fit délicatement s'asseoir sur la roche. Il l'observa silencieusement. Celle-ci affirma ne pas vouloir y retourner, pas en ce moment. Le jeune homme fit une petite moue, ce n'était pas bon signe. Une amazone qui souhaitait être loin de ses sœurs, ce n'était pas commun. Emrys finit par s'agenouiller devant elle afin d'être pratiquement à sa hauteur. Il voulait lui montrer qu'il était là, comme pourrait le faire un ami ou un confident. Le militaire l'observa enlever son maquillage, ses couleurs sur son visage. Barnes savait à quel point il était long et minutieux pour elles de faire ce genre de décoration corporelle. Il était surpris, mais il ne le montra pas, il voulait qu'elle se mette en confiance. C'est alors que son annonce tomba comme l'effet d'une bombe. Il était surpris, choqué. Plusieurs sentiments lui venaient à l'esprit. Comment un militaire avait-il pu faire ça ? C'était comme si son univers venait de s'effondrer sous ses yeux. Ils étaient des frères. L'un d'entre eux était l'un de ses frères d'armes. Il était également triste pour Katniss, jamais il ne souhaiterait une telle chose à une femme, ce n'était pas comme ça que l'on devait les traiter. Son sang était glacé face à ce genre de révélation. Emrys tenta de faire bonne figure, il ne souhaitait pas lui montrer ce qu'il ressentait, il se sentait trahit par l'un des siens, par les valeurs qu'on leur avait inculpé. Néanmoins, il tenta de se montrer compatissant. Il ne savait pas ce que cela faisait, mais il la soutenait, elle pouvait compter sur lui quoi qu'il arrive. Barnes était silencieux, il n'avait pas de mots, même un simple désolée n'arrangerait pas les choses, le mal était fait. Il laissa donc Katniss lui prendre sa main pour la mettre sur sa joue. Elle le supplia de ne pas la laisser tomber. Il hocha de la tête, cherchant à trouver les bons mots, les mots justes, mais rien n'arriva. Il se contenta de lui caresser la joue avec l'aide de son pouce afin de lui essuyer des larmes qui perlaient le long de ses joues. Après un instant de silence, le temps de retrouver ses esprits, il répondit alors :

« Je ne te laisserai pas tomber Katniss, je te le promets. » Il continua de lui caresser la joue tout en la regardant dans les yeux : « Il faut que tu sois forte...tu ne devrais pas t'isoler de tes sœurs, là-bas tu y es en sécurité et tôt ou tard tes sœurs se douteront que quelque chose ne va pas...ne perds pas tes sœurs pour ce monstre...laisses nos supérieurs s'occuper de son sort. La mort ne serait qu'un échappatoire alors que s'il reste en vie il en subira les conséquences toutes sa vie. » Il la regarda dans les yeux : « Si tu me fais confiance, crois en moi.... »

Emrys espérait qu'elle arrêterait de le poursuivre, qu'elle arrêterait sa vengeance. De son côté, il ferait en sorte qu'il y ait une justice, que le crime du militaire ne reste pas impunie. Il pouvait y avoir pire que la mort, être déchu de son statut de militaire et autres. Tuer pour tuer ne servait à rien. Il en était persuadé puis il serait incapable de laisser mourir l'un des siens. Il espérait que Katniss comprendrait, il le fallait. Après une petite hésitation, il décida doucement de la prendre dans ses bras pour la réconforter. Apaiser sa souffrance. Il risquait de se faire envoyer promener, mais il prit le risque tout en faisant attention de ne pas la blesser, la choquer ou de faire des gestes qui pourraient lui faire rappeler son calvaire.

acidbrain




Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: « - La chasse à commencée » • featuring Emrys. [END] Dim 17 Jan - 18:07






la chasse à commencée

À un moment de notre vie, chacun d'entre nous peut se retrouver seul, perdu, peut se sentir inutile, désaimé. Et dans ces cas là, on peut souvent penser que toutes les personnes autour de nous sont devenues invisibles, inexistantes. Comme si les piliers de nos vies, ces gens au grand cœur, cette famille chaleureuse, n'étaient que mirages. Et c'est horrible parce qu'on devrait se rendre compte de tous ceux qui nous soutiennent en secret, qui nous envoient leurs vœux les plus chers, ceux qui croient en nous bien plus que nous le faisons nous-même. Ces personnes qui, présentes ou pas, n'ont toujours voulu que notre bonheur. ma famille... mes sœurs... asinthïa... bien sur que j'y pensais, je ne les abandonnerais jamais, même pour mon agresseur. mais c'était trop risqué pour moi de me tenir à leurs côtés. si je me confiais à asinthïa, j'étais persuadée qu'elle prendrait ma place dans cette course folle ou bien au contraire qu'elle ne me regarde plus... Il y a toujours une raison quand une personne ne va pas bien, différentes raisons que l'on peut montrer ou ne pas montrer... on peut cacher sa tristesse par un sourire, un rire ... Mais des fois, certaines raisons, certaines erreurs peuvent faire si mal que l'on ne peut les oublier, on ne peut pas passer au dessus, on est obligé de montrer ce mal qui nous envahit ... Il nous suffit d'avancer, de refermer cette cicatrice et ne pas se retourner, détourner le regard du passé et vivre au présent. J'avais montré ma douleur comme j'avais put le faire. Seule. « Je ne te laisserai pas tomber Katniss, je te le promets. » Je relevais mon regard vers le siens, rassurée. Il enchaîna : « Il faut que tu sois forte...tu ne devrais pas t'isoler de tes sœurs, là-bas tu y es en sécurité et tôt ou tard tes sœurs se douteront que quelque chose ne va pas...ne perds pas tes sœurs pour ce monstre...laisses nos supérieurs s'occuper de son sort. La mort ne serait qu'un échappatoire alors que s'il reste en vie il en subira les conséquences toutes sa vie. » 

« - Les règles de mon peuple sont très strictes concernant la force et les hommes. Je risquerais d'être bannie ou de perdre mon rang si notre chef venait à apprendre cela. Ce qu'il s'est passé pourrait même déclencher une guerre entre les amazones et les militaires et je ne veux pas que tu sois blessé. Elles me connaissent, j'ai toujours été un peu rebelle et solitaire... »

Il ne manquerait plus que cela. J'avais dressé un camps non loin de celui des survivants. Je l'avais dressé bien avant que les militaires arrivent car j'aimais pouvoir me réveiller et faire quelques minutes de marches pour espionner les survivants. J'avais toujours rêver de pouvoir les rencontrer, même les aider dans certaines circonstances. J'y passais mes nuits car malgré le coupable de mes souffrances, je continuais à les observer avec envie. « Si tu me fais confiance, crois en moi... ». Que devais-je lui dire ? Devais-je vraiment arrêter de le traquer ? Lorsqu'il me pris entre ses bras, je fus tout d'abord immobile. Surprise par ce geste doux. Je pris part à cette étreinte, posant ma tête contre son épaule et mes mains vinrent s'installer dans son dos. A cet instant, j'avais l'impression que rien ne pouvait m'atteindre, invulnérable. Je me sentais protégée et même étrangement bien. Tout le poids que j'avais accumulé au fil des jours sur mes épaules semblaient s'évanouir. Je crois que j'aurais pu rester ainsi des heures. Je finis par dire d'une voix basse et fatiguée :

« - Je cesserais de le pourchasser... Uniquement parce que c'est toi qui me l'a demandé... »

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» The Metallic Soldier "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Sebastian Stan. × Nombre de messages : 423 × Age du perso : 30 ans. × Job : Militaire qui a échoué sur la plage avec ses camarades de missions, Emrys se retrouve à présent à la merci des Bienfaiteurs (Tullis). × Côté love : Le célibat est l'état d'une personne qui est en âge de vivre en couple ou d’être mariée mais qui n'a pas de conjoint dans sa vie amoureuse et/ou sexuelle. Le célibat peut inclure ou exclure, selon les cas, les personnes mariées (séparées ou non) et les divorcés qui ne cohabitent pas avec un conjoint.


Message(#) Sujet: Re: « - La chasse à commencée » • featuring Emrys. [END] Lun 18 Jan - 0:42


« - La chasse a commencé »
Emrys-Nicholas & Katnïss

Emrys était toujours là. Il ne s'était pas enfuit et il était à l'écoute. Il ne se sentait pas très utile, peut-être que Katniss aurait préféré qu'il s'importe et aille tuer le militaire. Il aurait pu le faire, mais il ne voyait pas cette solution si juste, ce n'était que de la vengeance pour de la vengeance. La jeune femme valait plus que ça, plus que d'être à son tour un monstre. Barnes pensait qu'il valait mieux qu'elle reste avec ses sœurs pour se ressourcer, quitte à ne plus prendre contact avec les rescapés. Cela lui ferait plus grand bien, il en était persuadé. Néanmoins, son amie refusa, lui expliquant qu'elles avaient leurs propres règles et que si ça se venait à se savoir, elle risquait d'être déchue ou pire, les amazones pourraient faire la guerre aux militaires.

« Bien. Dans ce cas je ne dirais rien. Mais ne te mets pas inutilement en danger, tu m'entends ? »

Il était insistant sur ce point. Il ne voulait pas qu'elle se retrouve toute seule et perde ses sœurs. Il la regarda dans les yeux tout en continuant de lui caresser la joue avant de finalement oser la prendre dans ses bras. Le jeune homme avait fait ce geste, car il savait que c'était réconfortant. En revanche, il ignorait la réaction de Katniss dans la mesure où les amazones semblaient être du genre à ne pas se faire de câlins, mais plutôt à se battre. Il fit en sorte de ne pas trop la choquer, montrer tout désintérêt. Il ne lui ferait jamais de mal, car il tenait à elle. Il la serra contre lui et il pouvait sentir que la jeune femme se prêta au jeu. Après un silence, elle lui avoua arrêter de le pourchasser parce qu'il le lui avait demandé. Emrys était en partie soulagé. Il lui caressa doucement le dos avant de se retirer toujours sans aucun geste brusque :

« Je t'en remercie. » Il la regarda et ajouta : « Je te promets que tu ne regretteras pas cette décision, il sera punis pour ce qu'il a fait. » Il était sérieux, il envisageait de le retrouver et ensuite il improviserait. En tout cas, il était sûre qu'il en parle à ses supérieurs, c'était inadmissible. Un petit silence et il ajouta :

« Avant que tu me mettes dans la confidence j'ai cru que tu m'en voulais pour avoir fuis avec les miens.  Certaines de tes sœurs dont ta chef veulent voir notre tête au bout d'une pique. »
Il grimaça ensuite avant de se redresser tout en essuyant son treillis puis il lui adressa un léger sourire : « Il faut que l'on te change les idées, tu en as besoin. Tu aimerais faire quelque chose en particulier ? Une balade ? Un truc d'amazone ? »

acidbrain




Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: « - La chasse à commencée » • featuring Emrys. [END] Lun 18 Jan - 2:10






la chasse à commencée

« Bien. Dans ce cas je ne dirais rien. Mais ne te mets pas inutilement en danger, tu m'entends ? »

« - Promis. »

Quand on voyait notre tribu ainsi, on y voyais des guerrières, mais lorsque l'on creusaient un peu, on pouvait y voir de l'amour. Nombreuses furent les fois où nous étions attentionnées les unes envers les autres. Cela allait d'un simple baiser sur la joue jusqu’à dormir dans les bras d'une sœur. Même les plus grands prédateurs avaient besoin d'attention. En aucun cas j'aurais voulu qu'il soit pris de cette rage folle qui m'avait consumé. Je ne souhaitais ça pour personne. Surtout pas à Emrys. D'un certain point de vue, tuer mon ennemi aurait été trop simple. Trop rapide. Il devait se rappeler de ce qu'il avait fait et la mort lui permettrait de fuir ce fardeau. Je sentais le souffle chaud du militaire contre mon épaule et ce n'était pas désagréable. Les sentiments sont si nombreux que je ne parviens pas à les saisir. Ils se bousculent pour sortir,s'entrechoquent et m'irritent la gorge au passage. Je sais seulement que c'était inévitable. Il y a des forces auxquelles nous ne pouvons pas résister, comme celle qui nous pousse l'un vers l'autre, que ce soit par compassion ou amitié. Avant que l’île ne se peuple, je souffrais déjà de ne pas être comme mes sœurs. J'avais toujours été la laissée pour compte. On me pointais du doigt dès que je faisais quelque chose. Que ce soit rire, parler et même lorsque je ne faisais rien. Même Asinthïa se montrait froide alors que j'avais besoin d'attention. Je fus égoïstement heureuse lorsque l'avion s'était crashé sur l'île. Enfin je pouvais voir d'autres gens, les aider, leurs faire connaître notre culture, notre vie. Et parce que je m'ouvrais au monde, j'étais tout le temps surveillée pour être sûre que je n'aille pas voir les survivants. Même cette souffrance qui datait d'avant le crash semblait s'effacer. Je commençais à me demander pourquoi nous étions censées éviter les hommes et pourquoi nous les traitions comme du bétail quand je voyais la douceur qu'avait Emrys avec moi. « Je t'en remercie. Je te promets que tu ne regretteras pas cette décision, il sera punis pour ce qu'il a fait. ». Je le regardais puis acquiesça à ce qu'il dit. Je mettais ma confiance entre ses mains. « Avant que tu me mettes dans la confidence j'ai cru que tu m'en voulais pour avoir fuis avec les miens.  Certaines de tes sœurs dont ta chef veulent voir notre tête au bout d'une pique. »

« - Je t'en ai voulu au début. Puis lorsque je suis venue observer le camp des survivants, j'ai compris...  Vous étiez prisonniers. Et les protecteurs ne peuvent faire leur travail enchaînés. Et surtout dans un lieu où il n'y a personne à protéger. »

Lorsqu'il parla de certaines de mes soeurs en colère, je me laissais aller à sourire. Bien que c'était un petit, c'était un sourire quand même.

« - Malgré le fait que ton joli minois soit une bonne décoration de tente, si elles vous veulent, elles devront me passer dessus avant. »

Dis-je d'un air malicieux. Si ma tribu en venait à attaquer les militaires, je ferais partit d'une des premières à les arrêter. J'étais loin d'être la seule à apprécier la présence globale des militaires. La tribu semblait être scindée en deux en ces temps orageux. « Il faut que l'on te change les idées, tu en as besoin. Tu aimerais faire quelque chose en particulier ? Une balade ? Un truc d'amazone ? » . En effet, j'avais envie de penser à autre chose qu'à cet espèce de... Je levais alors le regard vers le ciel peut visible mais assez pour voir que le soir s'annonçait. J'esquissais un sourire.

« - Viens, je vais te montrer quelque chose. »

Je me levais à mon tour puis saisie mon arc ainsi que son arme pour la lui tendre, je ne savais pas vraiment à quoi cela servait, je savais juste que c'était une arme. Puis je lui fis un signe en lui montrant une direction à prendre. Je me mis à marcher rapidement, évitant chaque obstacles. Que ce soit des ronces ou autres mais en regardant en arrière, j'avais oublié qu'Emrys ne connaissait pas la forêt par coeur. Je revins vers lui puis lui saisit la main afin de l'attirer sur le bon sentier invisible.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» The Metallic Soldier "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Sebastian Stan. × Nombre de messages : 423 × Age du perso : 30 ans. × Job : Militaire qui a échoué sur la plage avec ses camarades de missions, Emrys se retrouve à présent à la merci des Bienfaiteurs (Tullis). × Côté love : Le célibat est l'état d'une personne qui est en âge de vivre en couple ou d’être mariée mais qui n'a pas de conjoint dans sa vie amoureuse et/ou sexuelle. Le célibat peut inclure ou exclure, selon les cas, les personnes mariées (séparées ou non) et les divorcés qui ne cohabitent pas avec un conjoint.


Message(#) Sujet: Re: « - La chasse à commencée » • featuring Emrys. [END] Lun 18 Jan - 10:17


« - La chasse a commencé »
Emrys-Nicholas & Katnïss

Emrys-Nicholas rappela la fuite des militaires. Il lui demanda si cette dernière lui en voulait d'être partie. Le jeune homme n'avait rien contre elle, bien au contraire, il s'y était sentie bien auprès d'elles, mais sa vie ne pouvait pas rester éternellement auprès des amazones. Comme la plupart des rescapés, Emrys espérait retourner un jour sur la terre ferme, retrouver le continent. Néanmoins, il avait fait exprès de rester ici, il s'était juré de partir lorsque tout le monde serait en sécurité. Il était conscient que peut-être plus jamais aucun secours ne reviendrait, mais il prenait le risque, c'était un militaire, il était là pour le bien, pour aider les autres. Au fond, Barnes était rassuré que Katniss ne lui en veuille plus, il avait pensé à elle en partant. Partir sans rien dire, ce n'était pas son truc et pourtant il avait été contraint, il avait dû obéir aux ordres de ses supérieurs et se faire le plus discret possible. De plus, elle avait compris parfaitement que sa mission était auprès des rescapés et non des amazones.

« La seule chose que je regrette dans cette fuite, c'est de ne pas avoir pu te dire au revoir. »

Emrys-Nicholas était sincère, elle pouvait le constater en plongeant son regard dans le sien. Le militaire fut satisfait de la voir sourire même si celui-ci était petit, au moins c'était ça, il avait réussi un peu à retrouver la Katniss qu'il avait apprécié au campement des amazones. Barnes fut ensuite surprit de recevoir un drôle de compliment de sa part, enfin drôle ce n'était pas le terme exacte, mais il était agréablement surpris venant d'une amazone. Elles n'étaient pas forcément expressive du point de vue de la séduction et il n'avait pas remarqué qu'il pouvait plaire. Il faut dire qu'Emrys-Nicholas n'avait jamais pensé retrouver l'amour depuis que sa fameuse espionne iranienne lui avait brisé le cœur.

« Hum...vraiment ? Tu affirmes que j'ai un joli minois ? Dois-je comprendre que je t'ai tapé dans l'oeil ? » Il lui adressa un sourire amusé avant de rajouter : « Me voilà rassuré, je ne finirais pas en tente grâce à toi ! »

Barnes laissa échappé un rire, ça l'amusait, mais d'un côté elle n'avait pas tort. Emrys lui proposa ensuite de se changer les idées. Elle en avait besoin puis il avait envie de passer un peu de temps avec elle, s'assurer qu'elle aille mieux avant de la laisser seule. Il resterait tout le temps qu'il faudra pour elle. Il lui avait promis d'être là pour elle. Katniss lui proposa dès lors de lui montrer quelque chose. Il hocha positivement de la tête et il accepta de le suivre. L'amazone lui rendit son arme. Il la reprit et la rangea à sa ceinture. Les deux jeunes gens reprirent leur route, il tenta tant bien que mal de la suivre. Voyant qu'il était en train de galérer, Katniss vint le rejoindre alors qu'il était à la traîne et elle lui prit la main pour aller dans une direction qui lui était inconnu. Emrys était intrigué et se demanda où elle l'emmenait. Que souhaitait-elle lui montrer ? Quoi qu'il en soit, le jeune homme avait confiance en elle. Après quelques instants de marches, ils semblèrent arriver à destination.


acidbrain




Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: « - La chasse à commencée » • featuring Emrys. [END] Lun 18 Jan - 17:03






la chasse à commencée

« La seule chose que je regrette dans cette fuite, c'est de ne pas avoir pu te dire au revoir. » Je fus vraiment touché par ses paroles. Je lui lançais un léger regard attendri puis lui caressais la joue comme pour dire « ce n'est pas grave » ou bien « tu es déjà pardonné ». « Hum...vraiment ? Tu affirmes que j'ai un joli minois ? Dois-je comprendre que je t'ai tapé dans l'oeil ? Me voilà rassuré, je ne finirais pas en tente grâce à toi ! » Je lâchais alors un sourire amusé en guise de réponse. mais il était vrai que j'étais vraiment inquiète. inquiète qu'Asinthïa ne me découvre à envier les survivants, surtout à les côtoyer quand ils venaient en forêt. j'aimais ma grande sœur, mais elle haïssait les militaires d'une façon que je ne pouvais l'imaginer. Et si elle devait s'en prendre à un survivant, un militaire ou encore pire, à Emrys. Je n'hésiterais pas à m'élever et lui faire face. Ce serait une chose que je ne pourrais pas lui pardonner. d'autant plus que notre chef était de moins en moins présente et qu'elle aspirait à prendre la place de Leïlynn depuis toujours. Tout était si compliqué en ce moment... Tandis que je menais Emrys en direction du camp que j'avais dressé à un endroit stratégique. mais avant d'y arriver, il y avait une chose que je voulais absolument lui montrer. Non pas parce que j'étais fière mais parce que cela serait sûrement nouveau pour lui. Alors que l'on continuaient de marcher en silence, on finit par arriver à quelques mètres de mon campement mais surtout à quelques mètres d'une petite grotte. Je n'étais pas comme mon amie Cynthïa, qui pouvait approcher les oiseaux, les biches ou encore les écureuils. après tout, les animaux auquel nous pouvions créer un lien était lié à notre caractère. Arrivés devant la grotte, notre présence encore cachées par les buissons, je me baissais alors légèrement, posant ma main sur l'épaule d'Emrys afin qu'il se baisse à son tour, j'échangeais alors un regard avec lui, puis avançais alors vers la grotte, à découvert. un peu plus proche, nous pouvions alors voir la présence d'une louve dont le pelage virait entre les tons gris et blancs. Une fois qu'elle tourna la tête vers moi, me reconnaissant, je pus m'assurer qu'elle ne se sentirait pas agressée par notre présence. Puis je finis enfin par émettre un petit sifflement aiguë. C'est alors qu'une horde de petits louveteaux sortirent de la grotte, émettant des petits aboiements aiguë, remuant leurs queues en arrivant sur moi comme si je faisais parti des leurs. Jouants avec mes cheveux, essayant de me lécher le visage, me mordillant doucement les mains. Je lançais un regard derrière moi ou Emrys était encore dans les buissons. Je lui tendis la main afin qu'il vienne me rejoindre.

« - Viens. »

dis-je avec un petit sourire amusé. lorsqu'il fut enfin à découvert, une partie des louveteaux qui étaient sur moi sautèrent sur Emrys afin de jouer. Je me demandais s'il avait déjà approché des loups d'aussi près. Je ne pus m'empêcher de rire en voyant le militaire submergé par les louveteaux sous l’œil attentif de leurs mère. les autres loups adultes de la meute étaient partis chasser à cette heure là. et bien que j'avais su créer un lien avec les adultes, je préférais ne pas mettre Emrys dans une situation dangereuse avec les autres. l'un des louveteaux, un peu plus timide envers le militaire, portait des peintures sur son pelage.

« - Quand j'ai dressé mon camp à quelques mètres d'ici, j'ignorais que j'étais sur le territoire d'une meute de loups. Il m'a fallut beaucoup de temps pour réussir à créer un lien avec eux. »

Déclarais-je d'un air amusé. Mon camp n'en était que plus protégé puisque si un inconnu sans ma présence venait, c'était sur le territoire de la meute qu'ils venaient avant tout. Si quelqu'un approchait, je serais vite au courant. J'observais Emrys face à cette découverte tout en caressant l'un des louveteaux.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» The Metallic Soldier "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Sebastian Stan. × Nombre de messages : 423 × Age du perso : 30 ans. × Job : Militaire qui a échoué sur la plage avec ses camarades de missions, Emrys se retrouve à présent à la merci des Bienfaiteurs (Tullis). × Côté love : Le célibat est l'état d'une personne qui est en âge de vivre en couple ou d’être mariée mais qui n'a pas de conjoint dans sa vie amoureuse et/ou sexuelle. Le célibat peut inclure ou exclure, selon les cas, les personnes mariées (séparées ou non) et les divorcés qui ne cohabitent pas avec un conjoint.


Message(#) Sujet: Re: « - La chasse à commencée » • featuring Emrys. [END] Lun 18 Jan - 23:20


« - La chasse a commencé »
Emrys-Nicholas & Katnïss

Le seul regret d'Emrys en quittant les amazones avaient été de ne pas avoir pu dire au revoir à Katniss. Il n'était pas du genre à partir comme un voleur, mais il avait été contraint sinon il aurait pu rester prisonnier des amazones déjà que certains d'entre eux n'avaient pas pu s'échapper. Fort heureusement, la jeune femme ne lui en voulait pas et lui caressa tendrement la joue. Barnes eut des frissons, il n'avait plus l'habitude d'avoir de gestes affectueux avec une femme depuis l'Irak soit quasiment trois ans. Le militaire répondit à son sourire avant de reprendre la route avec elle. Le jeune homme était bien à ses côtés, il se sentait apaisé, plus calme et plus serein. Il n'était pas du genre à s'emporter vite, mais Katniss arrivait à créer un petit cocon, quelque chose qui les séparait du reste de l'île. C'est peut-être pour cela qu'il la suivait sans aucune méfiance. Il lui faisait confiance, il ne la voyait pas mauvaise, bien au contraire. Le soldat continua de lui tenir la main lorsqu'ils s'arrêtèrent devant un buisson. La belle amazone le fit se baisser, il s'exécuta tout en étant intriguée par la situation. Que comptait-elle lui montrer ? Il allait très vite le savoir lorsque la jeune femme sortie doucement du buisson pour s'approcher de la grotte. Il fut surprit de voir une louve, il allait la mettre en garde, qu'elle fasse attention, mais lorsqu'elle siffla et qu'il aperçu les louveteaux, il comprit qu'elle avait appris à les apprivoiser. Il en était stupéfait et admiratif. De plus, ils étaient magnifiques. Emrys-Nicholas trouvait impressionnante les amazones, elles étaient si proches de la nature et arrivaient à faire des choses dont les rescapés n'étaient pas capables. Le militaire se surprit à admirer Katniss, plus perturbé par elle que par les louveteaux sur le moment. Il sortit de ses pensées lorsque celle-ci lui demanda de venir. Emrys hésita sur le moment, car il n'avait jamais approché un loup d'aussi. Il lui arrivait de les entendre la nuit et de les voir entre les bois, mais il préférait s'éloigner que d'avoir des soucis avec des animaux sauvages sauf à l'exception de chasses. Il s'approcha délicatement sans faire de gestes brusques. Il se mit à côté de la jolie amazone et les louveteaux vinrent vers lui. Il fut surprit et sourit amusé, les laissant faire tout en jetant un regard discret à la louve de peur qu'elle viennent s'en prendre à lui. Le militaire finit par prendre un peu d'assurance et caressa quelques-uns d'entre eux tout en écoutant Katniss se confier :

« Tu n'as pas eu peur qu'ils te blessent ? Je t'admire, peu d'entre nous seraient capables d'apprivoiser un animal sauvage. » Il lui adressa un sourire et continua de caresser un louveteau. Ce fut à son tour de se confier : « Quand j'étais enfant mes parents m'avaient offert un chien, il s'appelait Spouky, un berger allemand, c'était le meilleur ami que l'homme puisse avoir. » Il ajouta également : « Si tu le souhaites je te montrerais une photo de lui, j'ai pu sauver quelques unes de mes affaires, dont des photos qui ne me quittent jamais. » C'était après tout aussi son tour de se dévoiler à elle et la faire rentrer, découvre son univers. Un jour, ce serait à lui de lui montrer la tente où il vit, ses petites habitudes prises sur l'île, etc...


acidbrain




Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: « - La chasse à commencée » • featuring Emrys. [END] Mar 19 Jan - 1:23






la chasse à commencée

prise dans une bulle, en oubliant toute cette douleur que j'avais accumulée c'est en observant les louveteaux et Emrys que j'ai compris que le bonheur, ce n'est pas de vivre une petite vie sans embrouilles, sans faire d'erreurs ni bouger. Le bonheur c'est d'accepter la lutte, l'effort, le doute, et d'avancer en franchissant chaque obstacle. au final, la vie ressemblait un peu aux vagues de la mer que j'aimais observer au loin de ma branche.. S'il n'y avait pas de creux, il n'y aurai pas de vague. La mer serait plate, la vie sans intérêt. Alors s'il faut descendre bas pour monter très haut, être malheureux pour ensuite être très heureux, je suis prête à en prendre le risque maintenant. Je me sentais étonnamment bien. comme si le passé n'avait finalement jamais existé. J'avais l'impression qu'il apprenait de moi et que j'apprenais de lui. lorsque j'y pensais, nous étions vraiment différents. Lui était une personne disciplinée qui suivait des ordres sans discuter et qui connaissait beaucoup de technologie dont je n'imaginais même pas l'étendue. Moi j'étais une sauvage qui ne suivait aucuns ordres et qui connaissait chaque plantes et arbres de la forêt dont lui n'imaginait même pas. Nous étions différents, mais au final, on se complétait l'un l'autre. Je commençais à comprendre le point de vue d'Adeona et pourquoi elle se sentait mieux en présence des survivants. « Tu n'as pas eu peur qu'ils te blessent ? Je t'admire, peu d'entre nous seraient capable d'apprivoiser un animal sauvage. » Je ne pus m'empêcher d'avoir un petit rire.

« - Apprivoiser est un bien grand mot. C'est plutôt que... ». Je me levais puis me dirigeais doucement vers la louve qui était aussi haute que moi allongée sur la pierre. Je passais doucement ma main vers sa tête puis lui grattais la gorge. « - Entre sauvages on se comprends. Je n'ai pas été blessée, par aucun d'eux d'ailleurs. Ils me tolèrent parce que l'on a pas peur l'un de l'autre.»

Du moins, c'est ce que je pensais. je revins vers lui en l'écoutant. « Quand j'étais enfant mes parents m'avaient offert un chien, il s'appelait Spouky, un berger allemand, c'était le meilleur ami que l'homme puisse avoir. Si tu le souhaites je te montrerais une photo de lui, j'ai pu sauver quelques unes de mes affaires, dont des photos qui ne me quittent jamais. »

Je ne connaissais pas les différentes races de chiens. D'ailleurs, avant que l'une de mes sœurs ne m’explique ce qu'était un chien que je compris qu'il s'agissait de loups domestiqués.

« - C'est vrai ? Tu me montreras un jour ? »


Demandais-je en souriant. J'étais de nature curieuse. Je redressais un instant la tête en entendant un hurlement animal au loin et la louve se mettre également à émettre un hurlement pour répondre. Les autres arrivaient de la chasse sûrement. Les louveteaux s'empressèrent de rentrer dans leur abris.

« - Partons... Les autres loups reviennent. Je vais te montrer autre chose, mais tu dois garder le secret de l'emplacement. Personne ne doit savoir. Ni mes sœurs, ni ton peuple. »

Déclarais-je. On se mis à marcher une nouvelle fois, quelques mètres plus loin, on arrivais à mon campement très bien caché. au premiers regards, c'était une petite clairière dépourvue d'arbres où il y avait une cascade d'eau. Non loin de cette rivière profonde se dressait deux grandes pierres, entre ces deux dernières, il y avait un trou très large où passait un mince cour d'eau. Une fois que nous étions descendus, on se trouvaient réellement dans mon camp. Un feu brûlait et éclairait ce qui ressemblait à une grotte. assez ouverte au plafond, et une grande tente y était dressée. faite de cuirs et de fourrures. Il n'y avait qu'une entrée qui servait de sortie. Facile d'accès mais très bien cachée. Sur les murs de la grotte, j'avais dessiné ce qui ressemblait à un avion, une explosion, l'un des louveteaux. C'était bien dessiné mais je ne pus cacher ma honte en remarquant que cela ressemblait surtout à une antre de démons avec tout ça.

« - Par tous les Dieux, tu dois vraiment me prendre pour une sauvage. »

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» The Metallic Soldier "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Sebastian Stan. × Nombre de messages : 423 × Age du perso : 30 ans. × Job : Militaire qui a échoué sur la plage avec ses camarades de missions, Emrys se retrouve à présent à la merci des Bienfaiteurs (Tullis). × Côté love : Le célibat est l'état d'une personne qui est en âge de vivre en couple ou d’être mariée mais qui n'a pas de conjoint dans sa vie amoureuse et/ou sexuelle. Le célibat peut inclure ou exclure, selon les cas, les personnes mariées (séparées ou non) et les divorcés qui ne cohabitent pas avec un conjoint.


Message(#) Sujet: Re: « - La chasse à commencée » • featuring Emrys. [END] Mar 19 Jan - 2:44


« - La chasse a commencé »
Emrys-Nicholas & Katnïss

Emrys-Nicholas était prêt à se souvenir de cette journée pendant longtemps. Ce moment changeait de la longue monotonie qu'il subissait sur l'île depuis qu'ils avaient quitté l'antre des amazones. Les temps étaient calmes, il passait son temps à surveiller le campement, se nourrir et dormir. L'île avait du bon comme du mauvais. Des fois, Barnes avait l'impression qu'il risquait de finir comme le héros du film « Seul au monde » c'est-à-dire à parler à un ballon ou un objet divers tellement cette île, cette solitude pouvait le rendre fou. Emrys-Nicholas ressentait le besoin de casser cette monotonie et Katniss venait de l'y aider en lui faisant connaître une autre vision de l'île. Il découvrait et apprenait énormément que ce soit sur la nature, la faune, mais aussi et surtout sur la belle amazone. La jeune femme pouvait le voir souriant et détendu. Il s’intéressa davantage à la jolie brune en avouant qu'il était admiratif du fait qu'elle arrivait à apprivoiser des animaux sauvages. Elle avait raison, il avait utilisé un très grand mot, mais il était en tout cas incapable de faire ce qu'elle faisait avec les loups. C'était bien différent d'un chien. Le militaire l'écouta attentivement tout en l'observant caresser la louve :

« Et tu sais être aussi proche d'autres animaux ?  Tu as su établir le contact avec d'autres ? »

Emrys était curieux même s'il pensait déjà détenir la réponse, ça ne faisait pas de doute. En revanche, il ne souleva pas le fait qu'elle se considérait comme une sauvage, elle allait le redire peu de temps après et risquait de se faire sermonner par le militaire. Barnes enchaîna sur son chien, sa brave bête était morte de vieillesse et restait le seul animal qu'il avait eut en sa possession :

« Bien sûr. »


Le jeune homme souhaitait la revoir et ce prétexte était une bonne occasion pour le faire. Il en trouverait même d'autres s'il le fallait. Emrys-Nicholas lui adressa un sourire avant de se relever lorsqu'elle lui suggéra de partir, car les loups étaient en train de revenir. Sur ça, il ne risquait pas de la contredire. Il ne souhaitait pas terminer en repas. Katniss lui fit promettre de ne jamais révéler l'endroit où elle l'emmenait, il acquiesça de la tête :

« Tu as ma parole. »

Les deux jeunes gens partirent en direction de son campement laissant les loups tranquilles. Ils ne marchèrent guère beaucoup puisqu'ils arrivèrent très vite à une clairière à côté d'une cascade. Emrys-Nicholas constata qu'il ne connaissait pas très bien l'île et qu'il découvrait encore des endroits où il ne s'y était jamais aventuré. Toujours en suivant Katniss, ils atterrirent dans une grotte. Le jeune homme observa son emplacement. Elle était décidément à l'abri, c'était suffisamment agréable pour trouver un peu de solitude. Le militaire s'approcha des dessins sur les parois. Il passa doucement sa main sur l'avion puis sur l'explosion. Il était pensif. Il imaginait ce que les rescapés avaient du subir lors de ce problème aérien. Il allait prendre la parole lorsque sa belle amazone sembla honteuse de lui faire découvrir son antre. Il se retourna vers elle, quittant les dessins pour s'approcher de Katniss :

« Je veux que tu arrêtes de te dénigrer. Tu n'es pas une sauvage et cela malgré ce que mon peuple peut dire à votre égard. » Emrys vint délicatement poser sa main sur sa joue, se permettant de le faire depuis qu'ils avaient franchi une limite supplémentaire entre eux : « Tu es bien moins sauvage que nous. » Il lui caressa la joue tout en fixant ses douces lèvres qu'il souhaitait embrasser plus que tout à cet instant précis : « Je ne veux plus t'entendre dire que tes sœurs et toi, êtes des sauvages. »

Il ignorait s'il lui donnait un ordre ou autre, il ne saurait dire. Il espérait être juste suffisamment convainquant pour qu'elle l'écoute. Ses pensées étaient embrumés par ses pensées qui n'étaient guère chastes à l'égard de Katniss. Culpabilisant de ressentir ce genre de chose à son égard après tout ce qu'elle avait subit, Emrys se recula et lui tourna le dos pour contempler une fois de plus les dessins.


acidbrain




Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: « - La chasse à commencée » • featuring Emrys. [END] Mar 19 Jan - 9:42






la chasse à commencée

J'étais heureuse de voir que je ne l'ennuyais pas. Il s'intéressait à moi et je m'intéressais à lui.« Et tu sais être aussi proche d'autres animaux ?  Tu as su établir le contact avec d'autres ? » . J'esquissais un nouveau sourire amusé.

« - J'approche plutôt facilement les hiboux et les renards. »

Je fus d'autant plus heureuse lorsqu'il acquiesça sur le fait que j'étais intéressée par voir les photos qu'il avait put garder. D'ailleurs cela m'intriguait les photos. Comment un bout de métal pouvait figer le temps pour l'immortaliser ? C'était une chose fascinante et quelques peu terrifiante. Lorsqu'il me donna sa parole, je poussais alors les feuillages de qui camouflait l'entrée afin que l'on puisse descendre grâce à une petite pente. D'autres dessins faisaient leurs apparitions au fur et à mesure que nos yeux s'habituaient au contraste de la lumière du feu dont les flammes dansaient et crépitaient. une sorte d'immeuble était dessiné. ce qui était assez troublant car je ne savais pas ce que cela pouvait être, c'était une simple image que j'avais dans la tête. Le seul souvenir de ce qui avait été ma vie avant l'Île. il y avait également des paysages que j'avais apprécié. C'était une façon pour moi de me rappeler. Mais également car j'aimerais laisser ma trace sur le sable du temps, savoir qu'il y avait quelque chose, que j'ai laissé quelque chose derrière moi. Que quand je quitterai ce monde, je le quitterai sans regrets. Que je laisserai quelque chose en souvenir, pour qu'ils ne m'oublient pas. Qu'ils se souviennent que j'étais là, que j'ai vécu et que j'ai aimé. Que j'ai fait, et accompli tout ce que je voulais, et que c'était plus que je ne l'aurais imaginé... Je laisserais ma trace, et tout le monde saurait que j'étais là. J'aurais envie de dire que j'ai vécu chaque jour de ma vie jusqu'au dernier, que j'ai représenté quelque chose dans la vie de quelqu'un. Et les cœurs que j'aurais touché seront la preuve que j'ai vécu... C'est ce qui fera la différence, et le monde verra que je veux juste qu'ils sachent que j'ai tout donné, fait de mon mieux pour amener à quelqu'un un peu de bonheur... Et quitter ce monde un tout petit meilleur, parce que j'aurais été là. Emrys sembla piqué au vif lorsque je prononçais à nouveau le mot « sauvage ». « Je veux que tu arrêtes de te dénigrer. Tu n'es pas une sauvage et cela malgré ce que mon peuple peut dire à votre égard. Tu es bien moins sauvage que nous. Je ne veux plus t'entendre dire que tes sœurs et toi, êtes des sauvages. » Il posa sa main sur ma joue, je la recouvrais de la mienne, appréciant ce contacte. C'était comme s'il refusait de prétendre que nous étions différents. Ce moment sembla durer une éternité, son regard plongé dans le miens. Aujourd'hui j'avais vécu bon nombres d'émotions et de sensations inconnues. Mais cela m'intriguait plus que cela me terrifiait. Ces sensations de chaleur lorsqu'il était proche de moi ou d'euphorie lorsque je lui apprenais des choses et réciproquement. Ce fus à mon tour d'acquiescer avec un léger sourire. Je l'observais regarder les parois de la grotte. Près de la tente qui contenait une couche comme dans l'Antre des amazones faite de nombreuses couches de pailles et de fourrures, se trouvait de nombreuses choses. Un râtelier à armes en bois supportait tout ce que j'avais pu construire pour défendre. Sur les rebords qui étaient formées naturellement par la pierre se trouvait des objets entreposés ici et là. Des fioles contenant du poison ou antidote ou encore remèdes, quelques livres, de la poudre noire dans un bol auprès d'un morceau de miroir trouvé après le crash de l'avion, et un carnet remplit de dessins et d'écritures. Je décidais de retirer mon épée, mon arc ainsi que mes nombreux couteaux et mes nombreuses lames, après tout je ne risquais rien ici avec Emrys.

« - Emrys ? »

J'avais une question à lui poser.

« - Quand tu étais avec nous... Est-ce que tu as eu peur ? »

Cela pouvait sembler stupide comme questions. Mais puisqu'à l'époque je n'avais pas autant d'importance que maintenant, je n'en savais pas beaucoup sur cette haine que la plupart des amazones entretenaient avec les soldats.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» The Metallic Soldier "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Sebastian Stan. × Nombre de messages : 423 × Age du perso : 30 ans. × Job : Militaire qui a échoué sur la plage avec ses camarades de missions, Emrys se retrouve à présent à la merci des Bienfaiteurs (Tullis). × Côté love : Le célibat est l'état d'une personne qui est en âge de vivre en couple ou d’être mariée mais qui n'a pas de conjoint dans sa vie amoureuse et/ou sexuelle. Le célibat peut inclure ou exclure, selon les cas, les personnes mariées (séparées ou non) et les divorcés qui ne cohabitent pas avec un conjoint.


Message(#) Sujet: Re: « - La chasse à commencée » • featuring Emrys. [END] Mar 19 Jan - 13:18


« - La chasse a commencé »
Emrys-Nicholas & Katnïss

« Il faudra que tu montres un jour ça également aussi. »

Il lui adressa un sourire. Il s'imaginait déjà passer une nouvelle journée en sa compagnie à la découverte des autres animaux qui règnent dans la forêt. Il était prêt à réitérer cette journée encore et encore. Emrys-Nicholas n'apprécia guère le fait qu'elle se considérait comme une sauvage dans la mesure où il ne l'imaginait pas de la sorte. En fait, ce mot ne lui avait pas traversé l'esprit. Il voyait en elle une guerrière, une magnifique femme, un être humain aux coutumes bien différentes des siennes. Lors de ses missions, le militaire avait appris à avoir un regard différent. Ce n'était pas le cas de tous les soldats, mais lui était fasciné par les autres civilisations, leurs cultures. Il avait de nombreuses fois dormis chez l'habitant. Jamais il n'avait eu la prétention de sentir son peuple supérieur aux autres, il n'était pas de cet avis. C'est pourquoi il mit un point d'honneur à ce que Katniss ne se pense pas être une sauvage, car elle n'avait pas vécu en ville ou n'ayant pas eu recourt à de la technologie. La preuve en était, qu'elle savait mieux que quiconque vivre en territoire hostile. Même les militaires qui pourtant savaient quoi faire en cas de danger, vivre dans la nature etc... ne détenaient pas tout ce savoir. Troublé par l'effet qu'elle lui faisait à chaque fois qu'il était proche d'elle, Emrys se recula et fit mine de se concentrer sur les fresques. Le jeune homme ne souhaitait pas se lâcher à ses pulsions, il ne le pouvait pas où il ne vaudrait pas mieux que Dwyane. S'il avait tendance à s'attacher aux gens et être amoureux facilement, il respectait les femmes et les femmes ne lui rendaient pas bien, il avait à chaque fois le cœur brisé. C'est pour toutes ses raisons qu'il se concentra sur les dessins, reprenant ses esprits jusqu'à ce que la belle amazone l'interpelle. Barnes se retourna dans sa direction, il croisa les bras tout en l'écoutant. Sa question était une très bonne question. Il ne savait pas par où commencer pour y répondre.

« Non » il réfléchit : « Non je n'ai jamais eu peur. » Il passa ensuite sa main dans ses propres cheveux avant de reprendre pour mieux développer. « J'avais l'impression d'être Ulysse auprès de Calypso. »

Emrys faisait référence à l'Odyssée de Homer où le très célèbre héros Ulysse, après la guerre de Troie cherchait à retourner à Itaque. Il ignorait si Katniss avait en sa possession de telles histoires, alors il lui évoqua cet épisode :

« Ulysse est un héros qui revenait d'une guerre, il souhaitait rentrer chez lui retrouver sa famille. Il lui arrive plein de péripéties et une fois son bateau a échoué sur une île, l'île de la Nymphe Calypso. C'était une magnifique femme, elle était fascinante et très vite Ulysse s'est attaché à elle. Il ne manquait de rien, mais le problème est que Calypso le détournait de son objectif, elle le retenait prisonnier. Ulysse y resta sept ans et devint malheureux. Les dieux grecs, car j'ai oublié de le dire, il est grec, ont vu son malheur et l'ont aider en allant voir Calypso et en lui demandant de le libérer, elle fut contrainte et le laissa partir, avant de finalement mourir peu de temps après de chagrin. »

Emrys se mit à sourire amusé pour ne pas manquer de rire. Non, l'histoire n'était pas drôle, mais Katniss devait se demander où il voulait en venir. Il reprit son sérieux en se mordillant la lèvre inférieure et reprit :

« Ce que je veux dire, c'est que je me sentais comme Ulysse, enfin la première partie du récit. Je me sentais bien auprès de vous. Ce n'était pas rose tous les jours, car il fallait s'adapter à vos coutumes, mais c'était comme si je me sentais apaisé, vous étiez là pour nous. Cependant, nous avions été détourné de notre mission, coupé également des rescapés dont nous ignorons l'existence...nous étions dans une prison dorée...J'avais perdu la notion du temps, je n'avais pas conscience de la situation jusqu'à ce que certains d'entre nous, notamment nos supérieurs, décident de partir. » Il laissa échapper un petit rire : « J'ai dû passer pour le naïf de service...mais tant pis, ils ne pouvaient pas comprendre à quel point j'étais bien. » Un silence : « Finalement je les ai suivi et en fait, ma peur ne fut pas d'avoir été l'un de vos captifs, mais d'affronter l'inconnu...l'après les amazones...Les questions étaient de nouveaux présentes, des angoisses comme se demander combien de temps nous avions passés sur cette île, si des secours étaient venus, si on allait venir nous rechercher. »

Emrys fut silencieux, il s'approcha de nouveau vers les dessins et toucha une fois de plus l'avion : « Puis nous avons rencontré les rescapés....j'étais partagé par la joie et la tristesse....la joie, car nous n'étions plus seuls dans cette jungle interminable...triste parce que je savais que plus personne viendrait nous rechercher...enfin avant qu'un bateau et hélicoptère arrivent...j'avais déjà entendu parler du crash de l'avion, lorsque j'étais sur le continent tout le monde en parlait. C'était l'un des crash les plus mystérieux du XXIeme siècle. Si personne ne les avait retrouvé, je pensais pas être retrouvé aussi. » Il la regarda : « en fait, c'est ça qui a été m plus grande peur...la réalité, affronter l'idée que nous ne reverrons plus jamais le continent. »

Barnes venait de se mettre à découvert, exprimer tout ce qu'il avait sur le cœur. Il n'en avait jamais parlé à personne, pas même ses amis militaires. En fait, depuis le départ de chez les amazones, Emrys-Nicolas avait tout gardé pour lui. Après tout c'était un homme et les hommes ne sont pas censé pleurer. Il doit montrer l'exemple, ne pas céder à la panique surtout devant les rescapés. Avec ses frères d'armes, ils avaient pris le contrôle, la situation en main, offrant de l'espoir aux rescapés alors que des militaires comme Emrys n'y croyait plus. Barnes se recula de la paroi et baissa le regard, il n'osait pas regarder Katniss car c'était à son tour de se sentir ridicule, il s'approcha de la source d'eau pour s'agenouiller et y glisser ses doigts.


acidbrain




Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: « - La chasse à commencée » • featuring Emrys. [END] Mar 19 Jan - 14:23






la chasse à commencée

J'écoutais attentivement ce qu'il me disait. M'expliquant ses impressions, ses doutes et ses peurs. Je commençais à mieux comprendre. Comprendre ce que les survivants vivaient au quotidien mais également les militaires. Je buvais ses parents, noyant mon regard océan dans le siens. Si les choses qu'on pensait perdues à jamais reviennent finalement dans notre esprit, peut-être que c'est pour une bonne raison, pour notre bien, pour nous guider sur la route à suivre. Peut-être sont-elles là pour nous rappeler quelque chose d'important ou pour éclairer certains coins d'ombres. Elles peuvent forcer une révélation, répondre à des questions ou seulement nos remémorer un beau souvenir enfouit au plus profond de notre mémoire. Certains parleront de Destin, d'autres de hasard. En réalité, peu importe le déclencheur ... Ce qui compte réellement, c'est la traduction qu'on fera de ces choses, c'est le rôle qu'on leur donnera, c'est ce qu'on décidera d'en faire ... Ce qui compte c'est ce qu'elles amèneront à notre vie. Ce qui comptera c'est qu'on en parle comme d'un futur possible et non comme d'un passé révolu. Parfois on peut facilement avoir l'impression d'être le seul à souffrir, d'être le seul à ne pas avoir ce qu'on veut, le seul à ne pas être heureux. Mais cette impression est fausse. Il suffit de tenir encore un peu, de trouver le courage d'affronter le monde encore une journée, pour que quelqu'un ou quelque chose vienne tout arranger. Parce qu'on a tous besoin d'aide, de temps en temps, on a tous besoin que quelqu'un nous rappelle combien la musique du monde est belle, et que la vie ne sera pas toujours telle qu'elle est. J'ouvrais les yeux sur énormément de choses. C'est tellement plus simple de créer son petit monde, pour ne pas souffrir, tellement plus simple, de se mettre dans sa bulle et d'y croire, plutôt que d'ouvrir les yeux, et de voir que tout n'est que foutaise, que rien ne se passe jamais comme on le veut. S'isoler des autres pour ne pas les voir souffrir. Être insouciante, naïve, mais presque heureuse, une peu comme une enfant, mais je n'en était plus une. Ces gens avaient tout perdu... J'étais émue parce que me disait Emrys. Je comprenais soudainement que nous avions fait du mal aux militaires en les emprisonnant. J'étais abasourdie. Nous, nous étions nées ici. M'imaginer tout perdre d'un coup... Se serait... Horrible.

« - Pourquoi n'es-tu pas monté dans le bateau ? Tu aurais put retrouver le continent... »

D'une certaine façon, je posais une question alors que je connaissais vaguement la réponse. Emrys s'était sûrement sacrifié pour laisser sa place aux survivants. Je ressentais dans sa voix que ce n'était pas simple de parler de tout ça. Mais j'ouvrais les yeux sur de nombreuses choses. Peut importe ce que mon agresseur m'avait fait, il ne méritait pas de subir le mépris d'Asinthïa dans ses prisons. J'eus un pincement au cœur en pensant à Adeona - sur qui l'étendue de ma vengeance l'avait blessé. Pourquoi nous n'avions pas toutes fait ce qu'elle avait eut le courage de faire au détriment de la tribu. C'était un électrochoc. Remarquant le regard fuyant d'Emrys, je m'approchais de lui puis m'abaissais à son niveau. Je posais ma main contre sa joue, puis je passais mes bras autour de son cou afin de l'attirer contre moi. Ce n'était pas de la pitié, ni même de la compassion car je ne pouvais pas ressentir ce que lui et les siens avaient ressentis. Je voulais simplement lui faire comprendre que je comprenais enfin la situation mais également que j'étais moi aussi présente pour lui.

« - C'est normal d'avoir peur... Car ça veut dire que tu n'as pas tout perdu... Mais quand on a peur... on regarde notre vie passer au lieu de la vivre... »

Je ne savais pas trop si cela était un conseil, une phrase pour le rassurer ou simplement mon âme qui s'exprimait. Je reculais puis saisit délicatement son visage afin de déposer un baiser sur son front.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» The Metallic Soldier "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Sebastian Stan. × Nombre de messages : 423 × Age du perso : 30 ans. × Job : Militaire qui a échoué sur la plage avec ses camarades de missions, Emrys se retrouve à présent à la merci des Bienfaiteurs (Tullis). × Côté love : Le célibat est l'état d'une personne qui est en âge de vivre en couple ou d’être mariée mais qui n'a pas de conjoint dans sa vie amoureuse et/ou sexuelle. Le célibat peut inclure ou exclure, selon les cas, les personnes mariées (séparées ou non) et les divorcés qui ne cohabitent pas avec un conjoint.


Message(#) Sujet: Re: « - La chasse à commencée » • featuring Emrys. [END] Mar 19 Jan - 18:19


« - La chasse a commencé »
Emrys-Nicholas & Katnïss

Le jeune homme venait de lui avouer ce qu'il avait ressentit sur l'île après le départ du campement des amazones. Il n'avait jamais partagé cette confession avec quelqu'un depuis le début. S'il avait plusieurs amis, il ne se confiait pas à tout le monde, préférant garder tout pour lui. Emrys-Nicholas avait perdu espoir de retrouver la terre ferme jusqu'à ce qu'un bateau arrive puis un hélicoptère. Néanmoins, il ne les avait pas pris. Il préférait offrir sa place à quelqu'un qui en aurait plus besoin que lui, puis il ne pouvait pas partir sans avoir la conscience tranquille. Savoir que d'autres resteraient ici dans l'attente de nouveaux secours le tétanisait. Katniss semblait lire dans ses pensées puisqu'elle lui posa la question fatidique. Pourquoi n'avait-il pas pris le bateau ? Il ravala sa salive avant de lui répondre :

« Je ne pouvais pas partir sans savoir tout le monde en sécurité. Retrouver les rescapés fut une nouvelle mission personnelle à mes yeux. » Un silence puis il reprit : « Tu sais pourquoi je suis devenu militaire ? J'ai choisi cette voie pour aider les gens. Mes parents sont militaires, mais je ne voulais pas suivre la même voie qu'eux sous prétexte qu'être militaire était une tradition dans ma famille. J'ai eu le déclic lors d'un attentat. »

Emrys-Nicholas continua de s'ouvrir facilement à elle. Sur ça, Katniss le connaissait, elle savait à quel point il aimait raconter des récits tout comme il l'avait fait devant le feu de camp des amazones. À la différence, c'est que cette fois c'était beaucoup plus personnel, plus intime et il ne souhaitait qu'une chose : les partager avec elle.

« Le 11 septembre 2001, des mauvaises personnes ont détourner des avions au nom d'une religion et les ont dirigés sur deux grands immeubles, nous appelons ça des building tellement ils sont grands et s'élèvent dans le ciel. Ce jour-là ils ont fait plus de 2000 victimes. Comme toute l'Amérique et partout dans le monde, je me suis sentis impuissant. Quelques mois plus tard je me suis engagé dans l'armée, je n'avais plus envie d'être impuissant ou que les gens souffrent, c'est pour cela que je suis devenu soldat. » Il sourit amusé : « Je sais, c'est idéaliste et je ne pourrais jamais sauver tout le monde, mais je souhaite être utile. Je veux être utile pour ces rescapés qui sont restés à l'abandon par leur pays. »

Barnes joua avec l'eau entre ses mains. La fraicheur de celle-ci lui fit le plus grand bien. Il conclu alors son récit en disant :

« Ce n'est donc pas demain la veille que je quitterais cet endroit. Mademoiselle Katniss, vous devrez me supporter encore longtemps. »


Il lui adressa finalement un sourire jusqu'à ce qu'elle s'approche de et se mette à sa hauteur. Elle lui caressa la joue, il la regarda dans les yeux. Ce geste était devenu le leur. La belle amazone tenta de trouver les mots justes pour le militaire, ce qu'elle fit avec brio. Il en était reconnaissant, ne serait-ce que de l'avoir écouté et d'être là pour lui. Elle n'était pas obligé surtout avec les relations qu'entretenaient les amazones et les militaires. Le soldat fut également surprit qu'elle le prenne dans ses bras. Il la laissa faire avant de se coller contre son corps. C'était décidément agréable cette sensation. Malheureusement, ils durent se séparer, mais Katniss déposa un baiser sur son front. Il répondit par un sourire avant de lui prendre ses deux mains pour les lui tenir. Puis ce fut à son tour de lui poser une question, enfin plutôt une constatation :

« Tes sœurs ne verraient pas d'un très bon œil ce rapprochement entre nous, tu ne crois pas ? »


acidbrain




Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: « - La chasse à commencée » • featuring Emrys. [END] Mar 19 Jan - 21:50






la chasse à commencée

En effet la réponse fut celle que je pensais. Il avait sacrifié sa place sur le bateau pour laisser une autre personne prendre sa place sans savoir si cette opportunité se représenterait un jour. C'était courageux et honorable. Nous sommes tous enchaînés à notre passé, que l'on le veuille ou non. C'est comme ça, ce que nous avons fait, ou vécus est encré en nous par la force ou l'acceptation. La suite dépend de nous, devons nous restés fixés à cette idée que seul le passé fait de nous ce que nous sommes ? Il y a de ces hommes qui vivent dans le seul but d'atteindre un passé inachevé, sans futur, sans horizon. Parfois, il n' y a qu'en une seconde que peut basculer une destinée, un geste ou un immobilisme, un mot ou un silence. En écoutant ses paroles, je me mis à constater que le passé fait de nous ce que nous sommes et le futur n'est que la promesse d'actes, de moments meilleurs, car ce que nous avons fait nous apprend et nous conseil sur ce qu'il faut et ne faut pas reproduire, pour devenir quelqu'un de meilleur. Et à mes yeux, il ne pouvait pas être plus meilleur qu'il ne l'était. J'aimais l'écouter parler, et ce depuis le début. Il avait été très bavard quand il était encore prisonnier. Certaines amazones n'avaient pas aimé cela, d'autres avait adoré l'entendre. Je me souvenais d'ailleurs que lorsque j'allais me coucher dans ma tente, le son de sa voix me berçait. J'essayais de visualiser ce qu'il décrivait et je passais une nuit sans cauchemars et le sourire aux lèvres. « Je sais, c'est idéaliste et je ne pourrais jamais sauver tout le monde, mais je souhaite être utile. Je veux être utile pour ces rescapés qui sont restés à l'abandon par leur pays. » Il l'était, tout simplement. A force d'espionner les survivants j'avais bien remarquer ce changement d'humeur de groupe depuis que les militaires étaient présents.

« - Tu leurs donne de l'espoir sans même t'en rendre compte. Tu as sacrifié ton bonheur pour la vie d'une autre personne. Et c'est vraiment honorable. ».

Déclarais-je d'une voix douce. Il me prit les mains toujours avec cette douceur agréable. « Tes sœurs ne verraient pas d'un très bon œil ce rapprochement entre nous, tu ne crois pas ? ». Ça c'était certain, surtout une certaine sœur en particulier...

« - Si... Mais je crois que pour la première fois de ma vie, je m'en fiche. » Déclarais-je en baissant le regard vers nos mains. Je jouais à passer mes doigts entre les siens tout en continuant : « - Nous avons étés élevées pour être des guerrières et pour réduire les hommes en esclaves. Mais en réalité... Je ne me suis jamais vraiment sentie à ma place... Avant que vous n'arriviez, je n'étais qu'une simple ramasseuse de bois... Celle qui était la laissée pour compte, celle qui était bizarre parce qu'elle était de nature rebelle et avide de liberté... J'étais celle qui vivait dans l'ombre de sa grande sœur... Puis je me suis renfermée, et j'ai prouvé ma valeur. Notre chef m'a nommé guerrière officielle. » Je relevais mon regard vers le sien. « - Et puis vous êtes arrivés... Beaucoup sont parties rejoindre les survivants. J'ai enfin compris que je suis libre de décider de ce qui est bon pour moi ou non.». J'esquissais un sourire. « - Nous avons étés élevées pour avoir peur des gens différents . Et aujourd'hui, je ne veux plus avoir peur. »

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» The Metallic Soldier "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Sebastian Stan. × Nombre de messages : 423 × Age du perso : 30 ans. × Job : Militaire qui a échoué sur la plage avec ses camarades de missions, Emrys se retrouve à présent à la merci des Bienfaiteurs (Tullis). × Côté love : Le célibat est l'état d'une personne qui est en âge de vivre en couple ou d’être mariée mais qui n'a pas de conjoint dans sa vie amoureuse et/ou sexuelle. Le célibat peut inclure ou exclure, selon les cas, les personnes mariées (séparées ou non) et les divorcés qui ne cohabitent pas avec un conjoint.


Message(#) Sujet: Re: « - La chasse à commencée » • featuring Emrys. [END] Mer 20 Jan - 0:34


« - La chasse a commencé »
Emrys-Nicholas & Katnïss

« Tu le penses sincèrement ? »

Emrys-Nicholas se mit à rougir face à son compliment. Il était touché qu'elle puisse penser ça même s'il n'avait pas imaginé qu'il avait su remonter le moral des rescapés. Néanmoins, quand il y pensait, il était très utile pour certains rescapés comme Meneetios qui se servait de lui pour faire toute la sale besogne qu'il ne souhaitait pas faire. En tout cas le jeune homme prenait plaisir à servir son peuple comme Katniss aimait le dire. Barnes lui prit doucement les mains. Il était décidément agréable ce contact avec la belle amazone. Il en redemandait encore et encore. Le militaire était sur un petit nuage. Néanmoins, il se demandait ce que pouvait penser les amazones de cette situation. Ce fut autour de la jeune femme de s'exprimer sur ce qu'elle ressentait vis-à-vis des rescapés et de ses sœurs, mais aussi sur ce qu'elle avait envie. Barnes commençait à la comprendre davantage, elle aussi n'avait eu toujours le choix, elle avait le droit à des règles stricts. Elle lui évoqua son parcourt et lui expliqua qu'elle ne souhaitait plus avoir peur. Le jeune homme était une fois de plus touché, mais cette fois-ci par le fait qu'elle se confie à lui tout comme il l'avait fait.

« Je te trouve courageuse de prendre ta vie en main et peu importe ce que pense tes sœurs de tout ça. »

Le militaire était sincère, il était même admiratif. Cependant, il espérait qu'elle ne se mettrait pas en danger et qu'elle ne chercherait pas à se faire virer de sa tribu sans véritable raison ou sans être sûre qu'elle pouvait le faire. En tout cas Emrys était là pour elle, Katniss le savait à présent. Le silence s'installa ensuite entre les deux jeunes gens. Barnes n'avait qu'une envie c'était de poser un doux baiser sur ses lèvres, mais là encore il se retint pour ne pas la bousculer et se laisser à ses pulsions. Il caressa ses mains avec ses pouces délicatement puis il posa ensuite son regard sur la tente de la belle amazone et plus précisément sur des affaires qu'elle avait. Il était intrigué et souhaitait en savoir encore plus sur elle. C'est pourquoi il lui demanda :

« à quoi servent ses fioles ? Ce sont des antidotes ? » D'ailleurs pour détendre l'atmosphère, car mine de rien il était quand même tendu à cause de ce qu'il éprouvait vis-à-vis de Katniss, il lui dit pour plaisanter : « Tu es une sorcière ? » Il lui adressa un sourire amusé, bien évidemment il plaisantait.


acidbrain




Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: « - La chasse à commencée » • featuring Emrys. [END] Mer 20 Jan - 3:04






la chasse à commencée

« Tu le penses sincèrement ? » Me demandait-il. J'esquissais alors un doux sourire en acquiesçant d'un signe de tête. « Je te trouve courageuse de prendre ta vie en main et peu importe ce que pense tes sœurs de tout ça. » Je le remerciais d'un tout petit « merci » troublé. Il suffit d'un instant. d'un regard. d'une rencontre. Pour bouleverser une existence, il ne faut - au final - pas grand chose. J'étais tout simplement bien. Apaisée. En sécurité. A ma place. J'étais là où je devais être et avec la bonne personne. Son regard me déstabilisait d'une façon agréable. Une chaleur intense me faisait frissonner de froid. Tout semblait devenir paradoxal dans mes ressentis. J'avais à la fois chaud et froid. C'était comme si j'entrais en transe. La Terre avait cessée de tourner et sa voix se mit à résonner à mes oreilles. C'était une envie, Emrys était comme devenu un aimant et que je ne pouvais résister à cette attraction. Je pouvais sentir mon cœur battre contre ma poitrine. Je déglutis puis me surpris à être prise d'un long silence. Je rougis alors et repris mes esprits, encore troublée par ce qu'il venait de m'arriver. Je ne comprenais pas ce qu'il m'était arrivé. Je n'avais pas de mots sur ce que je ressentais. Je tournais alors la tête vers les fioles.

« - Des antidotes, des remèdes... Et des poisons. »

« - Tu es une sorcière ? ». Je ne pus m'empêcher de rire à sa plaisanterie. mon regard fut attiré par ce qu'il portait autour du cou. J'avais vu quelques soldats en porter dans l'Antre des amazones. Un collier avec ce qui ressemblait une ou plusieurs plaques fines de métal.

« - A quoi est-ce que ça sert ? »

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas

» Contenu sponsorisé "
❝ ❞


Message(#) Sujet: Re: « - La chasse à commencée » • featuring Emrys. [END]

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-