Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
» Meneetios B. Sugiura "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Gara [MERRY] × Nombre de messages : 190 × Age du perso : 36 ans (croît en avoir 34) × Job : MacGyver × Côté love : Certains souvenirs se préservent


Message(#) Sujet: Re: « - La louve et sa proie. » • featuring meneetios. Sam 6 Fév - 23:48


❝ La louve et sa proie ❞

Où Meneetios devient la proie d'une amazone


Dehors, la nuit est en train de tomber. Grâce au feu il ne fait pas trop sombre dans la grotte. Les flammes se reflètent sur les parois rocheuses, elles forment des ombres mouvantes qui donnent l'impression qu'elles dansent et la lumière qu'elles diffusent éclaire les dessins que Katniss a fait sur les murs. On ne les voit pas clairement si on ne s'approche pas, mais on en perçoit facilement les contours et ce qu'ils représentent. Meneetios ne les a pas remarqués tout de suite, il est d'abord trop concentré à écouter Katniss qui parle, puis par le loup qu'il repère soudainement. Quand l'amazone lui sous-entend que les animaux savent mieux se comporter que certains hommes, un sourire amusé s'esquisse sur les lèvres de Meneetios. Elle n'a pas tort, ce sont parfois ceux qui semblent les plus civilisés qui s'avèrent être les plus sauvages et cruels.

Meneetios mange doucement. Il a du mal à mâcher car le poing que lui a mis Katniss dans la mâchoire, quelques heures plus tôt, lui a laissé une sacrée douleur. Il grimace un peu mais il ne se plaint pas. À vrai dire ce n'est rien comparé à ce qu'il ressent dans sa main blessée. Cette dernière le lance encore et il évite au maximum de bouger ses doigts car il a l'impression que le moindre mouvement ravive sa blessure. Un bref instant il regarde son bandage. L'amazone a fait ça proprement, on remarque à peine du sang et ça ne coule plus. Sans elle il suppose qu'il n'aurait pas réussi à aussi bien se soigner et qu'il aurait fini par s'infecter. Quel malheur s'il avait perdu une main ou s'il était mort à petit feu... Le regard de Meneetios se pose de nouveau sur les parois de l'abri tandis qu'il mange, et c'est à cet instant qu'il remarque donc les dessins de Katniss. Cette dernière lui rapporte de l'eau à sa demande et, lorsqu'il daigne enfin lui demander si c'est un immeuble qu'elle a représenté sur la roche, elle semble surprise. Comme elle se lève et se dirige vers son dessin, il se permet d'en faire de même. Meneetios se dresse avec peine, son corps tout juste remis de ses blessures et de ses efforts. Il a l'air d'un vieil homme qui se lève d'un fauteuil trop bas pour lui. Il s'approche discrètement de l'amazone pour observer son œuvre avec elle, sa gourde à la main. Comme il a la gorge sèche, il boit longuement pour pouvoir parler.

« Oui, ce dessin ici », précise-t-il en pointant du doigt le grand bâtiment sans oser y toucher, car il ignore si le dessin risque de s'effacer. Pourtant il aurait envie d'en marquer les contours avec son index, juste pour se rappeler ce que ça donne de voir un immeuble. Cela fait deux ans qu'il n'en a pas vu. À Tôkyô, il en voyait tous les jours. « C'est ce qu'on appelle un immeuble. C'est un grand bâtiment avec plusieurs étages, qui permet d'accueillir beaucoup de monde sur une toute petite surface. Un peu comme si on empilait des cabanes les unes sur les autres. »

Meneetios sourit avec nostalgie. Son regard se perd dans le vide alors qu'une multitude de souvenirs tokyoïtes lui reviennent à l'esprit. Quand il vivait au Japon il sortait souvent le soir pour fréquenter des clubs ou des bars à hôtesses. À force de se rendre aux mêmes endroits, il avait fini par se créer un cercle d'amis et de connaissances dont faisaient partie ses amants et ses maîtresses. Il n'entretenait aucune relation sérieuse avec ces derniers qui, tout comme lui, ne cherchaient que des relations éphémères qui leur permettaient d'oublier un peu la solitude. L'asiatique est arraché de ses souvenirs lorsque Katniss lui évoque les siens. Ou en tout cas ceux qu'elle pense avoir. Meneetios fronce les sourcils car il se demande où la jeune femme a déjà pu voir un immeuble. En ce qui concerne l'avion et le crash dessinés à côté, c'est évident, mais un bâtiment...

« Tu te souviens de cet immeuble, mais tu ne sais pas où tu l'as vu, c'est ça ? »

Il était persuadé que les amazones étaient nées sur l'île, bien qu'on ne leur y ait jamais trouvé le moindre parent. Si Katniss est capable de se souvenir d'une architecture typique d'une ville, c'est qu'elle a dû passer le début de sa vie ailleurs qu'ici.




nous n'arrivons pas a changer les choses suivant notre désir,
mais peu a peu notre désir change
- Marcel Proust -

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: « - La louve et sa proie. » • featuring meneetios. Dim 7 Fév - 1:16






la louve et sa proie

Se souvenir... C'était sûrement la chose la plus complexe que j'avais à faire. Mais je n'étais pas dupe, j'avais également compris qu'Adeona avait également des doutes quand à notre vie sur l'Île. Comment était-il possible de parler comme les rescapés ? De savoir lire et écrire ? Pourquoi aucun adultes n'était présent dans l'Antre ? Pourquoi nous savions de base nous servir de fourchettes et de couteaux bien que la plupart utilisaient leurs mains ? Il y avait beaucoup trop de « coïncidences » pour que notre vie sur l'Île soit réelle. J'aimerais tant comprendre pourquoi cela n'avait aucun sens à mes yeux ? De puis gamine je faisais ces rêves. Je savais bien que ma famille était les Amazones, je savais également que ma place était là bas. Mais juste... Pourquoi ? En parler à une sœur serait difficile. Je me souvenais en avoir parlé à Asinthïa plus jeune. Lui avouant que j'avais rêvé de notre vie d'avant et que je savais qu'elle était réellement ma sœur de sang. Ce sujet était devenu tabou. Je passais mes doigts sur la peinture, qui était sèche depuis bien longtemps tout en écoutant les explications de Meneetios qui s'était levé entre temps.

« - Alors ça existe... »

Murmurais-je en pleine réflexion. Si l'immeuble existait sur le continent, pourquoi j'avais des souvenirs ? C'était à la fois folie d'essayer de savoir, mais j'étais bien trop curieuse. « Tu te souviens de cet immeuble, mais tu ne sais pas où tu l'as vu, c'est ça ? ». Je fini par baisser les yeux de la peinture pour me retourner vers le feu.

« - Je rêve souvent de choses... Qui ne devrait pas exister dans ma mémoire... Mais cet immeuble... »

Je m’accroupis pour placer mes mains devant le feu afin de me réchauffer. Les nuits étaient fraîches.

« - C'est un souvenir, j'en suis certaine... »

Je levais le regard vers lui d'un air gêné, puis portais mes yeux gris dans lesquels le reflet des flammes dansant dans l'air brillaient. J'étais tellement prise de doutes.

« - Est ce que tu connais Adeona ? »

Demandais-je, je ne l'avais pas revue depuis son bannissement. Je savais qu'elle protégeait les survivants. Elle avait toujours été la plus proche de mes amies. Et depuis son départ, elle me manquait énormément.



(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Meneetios B. Sugiura "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Gara [MERRY] × Nombre de messages : 190 × Age du perso : 36 ans (croît en avoir 34) × Job : MacGyver × Côté love : Certains souvenirs se préservent


Message(#) Sujet: Re: « - La louve et sa proie. » • featuring meneetios. Jeu 11 Fév - 0:04


❝ La louve et sa proie ❞

Où Meneetios devient la proie d'une amazone finalement sympathique


On peut oublier des souvenirs sans que ceux-ci disparaissent pour autant de notre mémoire. Alors parfois on remarque une chose, un tout petit détail, qui fait remonter ces réminiscences à la surface. Comme on ne sait plus ce qu'elles sont, on ne comprend plus ce qu'elles signifient ni ce qu'elles représentent, et pourtant on les voit clairement dans notre esprit en les soupçonnant d'avoir été réelles. Katniss ne peut pas avoir imaginé un immeuble toute seule, à moins qu'elle ait eu l'occasion d'en voir une esquisse ou une photographie dans un livre, mais Meneetios en doute largement. Le bâtiment que l'amazone a dessiné est facilement reconnaissable, toutefois l'asiatique remarque que les traits ne sont pas tout à fait proches de la réalité. Le tracé des lignes manque d'assurance et les proportions sont un peu étranges, sans compter que les fenêtres sont représentées d'une façon un tantinet grossière. Les yeux de Meneetios se plissent tandis qu'il détaille le dessin de Katniss. Il n'a pas de doute quant à l'idée qu'elle ait représenté un souvenir lointain, du genre dont on ne se souvient que grossièrement. Cette découverte bouscule toutes les idées qu'il a pu se faire de la communauté des amazone jusqu'à aujourd'hui. D'une certaine manière, elle explique aussi pourquoi ces femmes parlent un anglais parfait alors qu'elles ont grandi sur une île isolée du reste du monde. En toute logique, elles auraient dû créer leur propre langage et non reprendre celui du continent.

Lorsque Katniss dit à Meneetios qu'elle rêve souvent de choses qui ne devraient pas exister dans sa mémoire, il se tourne vers elle et l'observe tandis qu'elle s'accroupit près du feu. Il ne bouge pas, il reste immobile devant le dessin qu'il fixe de nouveau quand elle lui affirme que c'est un souvenir. Comme la jeune femme l'a déjà touché un peu plus tôt sans en effacer les lignes, il en fait de même. L'asiatique a toujours eu la mauvaise manie de toucher les choses qu'il observe. Il en a besoin, comme si cela lui permettait de confirmer la réalité de sa vision. C'est étrange mais sur l'instant il a presque envie de pleurer. C'est peut-être la nostalgie qui l'envahit d'un seul coup. Cela fait deux ans qu'il s'est crashé sur l'île et il a progressivement oublié sa vie précédente, avec son rythme infernal et le bruit qui vous enveloppe à chaque coin de rue. Ça ne lui manquait plus beaucoup, jusqu'à ce qu'il voit cet immeuble sur la paroi de la grotte. Il n'y a rien de plus douloureux que de regretter des instants et des choses qu'on ne retrouvera jamais. Meneetios estime que Katniss a de la chance d'avoir oublié ce qu'est la vie dans la ville, bien qu'elle en garde de brèves réminiscences en ce qui concerne son aspect esthétique. Quand il entend la jeune femme évoquer le nom d'Adeona, il se retourne brusquement vers elle, surpris. Bien sûr qu'il connaît ce nom, mais il hésite un instant à le lui avouer de crainte qu'elle dise du mal de cette amazone. Puisque Katniss révèle une pointe de tristesse sur son visage en évoquant le nom de son amie, il estime finalement qu'il peut lui en parler.

« Oui, je la connais, si tu parles bien d'une amazone aux cheveux roux. Je chasse souvent avec elle... »

Meneetios s'éloigne du dessin et lui tourne le dos pour ne plus le voir. Il a les yeux vitreux parce qu'il a retenu des larmes. Il s'approche de Katniss et s'installe à côté du feu en s'asseyant directement par terre. Il a trop mal aux jambes pour rester accroupi comme l'amazone et, quand il s'assoit sur le sol, la terre lui semble si basse qu'il prend du temps à s'installer correctement sans que ce soit trop douloureux.

« Pourquoi est-ce que tu me parles d'Adeona ? »

Son regard sombre et sévère d'asiatique fixe les billes grises de Katniss. La teinte claire des yeux de la jeune femme ressort à cause de ses cheveux bruns. Meneetios n'y avait pas fait attention plus tôt, mais il trouve leur couleur jolie. Il ne laisse pas à l'amazone l'occasion de répondre à sa question en ajoutant aussitôt :

« Elle ne m'a pas vraiment raconté pourquoi elle ne vit plus avec vous, mais de ce que j'ai compris, elle ne vous a pas quittées dans de bonnes circonstances... »

Le peuple des amazones possède une culture que Meneetios ignore encore beaucoup. Il a une multitude de questions à poser à ces femmes afin de mieux les comprendre, mais l'occasion ne se présente que rarement. De plus elles ne sont pas très loquaces lorsqu'il s'agit de parler de leur mode de vie ou de leur origine.




nous n'arrivons pas a changer les choses suivant notre désir,
mais peu a peu notre désir change
- Marcel Proust -

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: « - La louve et sa proie. » • featuring meneetios. Jeu 11 Fév - 2:14






la louve et sa proie

Les souvenirs étaient pour moi rares et précieux, ils avaient une forte influence sur mon comportement et mon état mental. Le fait de me souvenir de certaines chose semblant impossible me mettait dans un état de perdition. J'étais perdue. Perdue dans le temps... Cette peur que je cachais au plus profond de moi faisait en sorte que malgré tout ce que j'avais vécu avec mes sœurs, il y avait cette part d’irréel. Quand je vois tout ce qui arrive sur l'Île, je crains de voir la suite... Un avion s'écrase, puis ensuite un bateau, un hélicoptère, un sous-marin... Quelle sera la suite ? J'ai peur de demain. Personne n'y échappe. Personne n'échappe à l'angoisse de ne pas savoir ce qu'il va arriver. En plus, cette paranoïa ne sert à rien et je le sais. Parce que quand on s'angoisse, et qu'on essaie d'imaginer ce qui va ou ne va pas arriver, ça ne fait qu'empirer. Je sais que le seul remède de cette peur est de vivre dans le présent... Mais j'avais tant de questions... Je baissais mon regard. Vivre seule était vraiment complexe pour moi qui avait toujours été entourée. Meneetios s'assied à mes côtés et me parle d'Adeona. Ce dernier me demande d'ailleurs pourquoi je lui en parle. D'ailleurs, je me posais la même question. Pourquoi je me confiais à lui ? Pourquoi j'avais désormais une certaine confiance ? Peut-être parce que sur certains points, nous nous ressemblions. Je ne détournais pas mes yeux du feu lorsqu'il continuait de parler de mon amie. Un sourire nostalgique se dessina sur mes lèvres.

« - Adeona est la personne en qui j'ai le plus confiance. Je mettrais ma vie entre ses mains sans hésiter une seule seconde. »

Mes yeux devinrent aussi brillants que ceux de Meneetios mais un sourire éclaircissait mon visage. Je revoyais mon amie à la chevelure de feu me mettre une raclée au tir à l'arc ou bien au cache cache parce qu'elle avait l'ouïe fine.

« - Elle a eut la force de faire face aux amazones pour vivre libre. Elle a prit une décision que j'aurais dut prendre moi aussi. »

Bien que j'ignorais la réelle raison de son bannissement, j'avais un doute sur l'évasion du militaire qui m'avait agressé et elle. J'avais le vague soupçon qu'elle ait un lien avec cette histoire. Même si cela s'avérait être vrai, je ne mettrais jamais notre amitié de côté. En amitié, je ne pardonne jamais, je n'oublie jamais, cependant je comprends. Adeona devait avoir ses propres raisons.

« - En effet. Nos règles sont strictes, dures et nombreuses. Quelques fois incompréhensibles et injustes. Adeona a peut-être aider une personne de sexe mâle, et j'imagine que c'est pour cela qu'elle a été bannie. »

Une larme coula le long de ma joue, que je m'empressais d'essuyer du revers de la main puis je quittais le feu du regard pour observer mon interlocuteur.

« - C'est juste que... Elle me manque... »

Je me montrais si fragile d'un coup. Mais Meneetios était le premier survivant à qui je parlais. Et il n'avait sûrement pas cette foutue règle de devoir paraître fort en toute circonstances. En remarquant que le dessin de l'immeuble semblait atteindre le survivant, je me pinçais les lèvres.

« - Je vous envie, même si je ne peux imaginer la douleur que vous pouvez ressentir en pensant au passé... Vous vivez libre, sans règles injustes. Vous avez perdu beaucoup, mais vous pouvez reconstruire. Et de mon point de vue, c'est une belle et bonne chose. »


Comment ça va finir xD:
 



(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas

» Contenu sponsorisé "
❝ ❞


Message(#) Sujet: Re: « - La louve et sa proie. » • featuring meneetios.

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-