avatar
» Meneetios B. Sugiura "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Gara [MERRY] × Nombre de messages : 190 × Age du perso : 36 ans (croît en avoir 34) × Job : MacGyver × Côté love : Certains souvenirs se préservent


Message(#) Sujet: Meneetios B. Sugiura - Tout le malheur des hommes vient de l'espérance (A. Camus) Lun 30 Nov - 21:24

❝ Meneetios Buichi Sugiura ❞ Feat Gara [MERRY];
depuis que j'suis gosse, on m'appelle Neet' ✕ j'ai déjà 35 piges ✕ je suis né le 14 février 1980 dans un endroit nommé Los Angeles, aux États-Unis ✕ j'ai déjà été assistant pour la directrice d'une agence de communication ✕ actuellement je suis un simple rescapé ✕ dans la vie d'tous les jours, on me décrit comme ouvert d'esprit, curieux et téméraire, mais aussi très imprévisible, rancunier et individualiste ✕ j'aime par-dessus tout la solitude, trouver de quoi survivre sur cette île et éviter les conflits ✕ je déteste encore plus qu'on tente de manipuler mon opinion, qu'on me demande de prendre parti pour quelqu'un, ou qu'on s'immisce dans ma vie sans mon accord ✕ personne ne le sait, mais quand j'étais enfant j'ai agressé ma sœur en frappant sa tête contre un aquarium, tout ça parce que j'étais jaloux d'elle ✕ je me distingue par mon extrême maigreur et la froideur que j'affiche aux premiers abords ✕ j'avoue, mon orientation sexuelle est plutôt pansexuel, je me fous de ce que sont les gens, tant qu'ils sont majeurs ✕ puis en c'moment t'façon j'suis célibataire ✕ vous me trouverez dans la team des Lambda, car je refuse de me mêler aux conflits qui se jouent entre les rescapés et ces gens issus d'on ne sait où sur cette île : chacun pour soi, je ne veux pas réfléchir et agir pour tout un clan ✕ et je porte aussi le rang des Castaways parce que : j'ai débarqué sur cette île suite au crash du vol 306 en provenance de Tôkyô. De plus, je n'ai pas le profil d'un "leader", et encore moins d'un "helper" ou d'un "rebel"...


    © Black Noodle

Dans la mythologie grecque, Ménétios (Menoetius en anglais) est un Titan, fils de Japet et de Thémis (ou Clymène), frère de Prométhée, Épiméthée et Atlas.

Hésiode mentionne « l'orgueilleux Ménétios », et rapporte qu'il est foudroyé par Zeus et plongé dans l'Érèbe « pour châtier sa méchanceté et son audace sans mesure ».

Ce nom se prononce Ménitihosse.

(merci Wikipedia !)




Septembre 2015 - L'île

Il pleut des cordes. Il fallait s'y attendre, cela faisait des heures qu'on entendait l'orage gronder et qu'on voyait le ciel s'assombrir. Meneetios a les cheveux trempés. Il a beau repousser les mèches qui lui tombent sur les yeux, la pluie est si forte qu'elle ne cesse de les y plaquer à nouveau. Il avance tant bien que mal au travers de la jungle. Le sol s'est transformé en un tas de gadoue et ses pieds s'enfoncent à chaque pas, trop profondément s'il n'avance pas assez vite. Il essaie de courir, mais c'est impossible. Il a l'impression d'être dans une jungle mouvante comme du sable, il a beau se débattre, il n'arrive jamais à s'en sortir. Heureusement, Meneetios est un battant, il ne s'arrêtera pas tant qu'il ne sera pas vainqueur... Et la victoire ne tarde pas à apparaître quand, tout à coup, il remarque une cabane délabrée, coincée entre deux larges troncs, un troisième installé à l'horizontale en guise de toit. Voilà le genre de chose étrange, mais quelles sont les limites de l'étrange quand on vit sur une île depuis deux ans, où les catastrophes ne cessent de se succéder ? Sans compter ces Hostiles, ou encore ces Originaires qui vous font douter de pouvoir être encore vivant demain.

Le jeune homme s'arrête, haletant, la bouche entrouverte pour respirer plus facilement. La cabane est à une vingtaine de mètres seulement. Le ciel émet un grondement terrible et la tempête s'intensifie. Les arbres au-dessus de Meneetios se balancent dangereusement, ce qui l'incite à courir en direction de la piètre habitation. Une large planche fait office de porte, et dans un instinct de survie, il rassemble ses dernières forces pour la pousser juste assez. Il se jette à l'intérieur et s'étale par terre. Ça pue l'humidité et la moisissure, mais au moins, il se sent en sécurité. Meneetios ferme les yeux et pousse un cri, comme pour extérioriser la peur qui lui serre les entrailles. Il est à bout de souffle, il a envie de ne plus bouger et de se laisser porter, mais à l'idée que la cabane ne soit pas aussi sure qu'elle n'y paraît, il ouvre de nouveau ses yeux pour examiner son environnement. Il pousse un second cri en se plaquant contre une des parois quand il aperçoit une silhouette juste à côté de lui. Et soudain, il réalise que ce n'est que son reflet. Là, dans un coin, on a entreposé un miroir en partie brisé. Il s'approche et, surpris, il s'observe. Meneetios est très maigre, ce qui donne l'impression qu'il mesure plus qu'un mètre soixante quinze. Comme il est un peu pâle en général, il a l'air malade. Ça lui fait penser qu'il a peur de la maladie, peur de la souffrance plus encore que de la mort. Il n'y a rien de pire que de voir la faucheuse se pencher au-dessus de vous avec un sourire satisfait, en vous enfonçant sa faux dans le cœur par à-coups, tout doucement, douloureusement. Meneetios lève ses mains devant ses yeux. Elles sont larges et masculines, mais on ne peut pas dire qu'elles soient très belles. Ses veines se dessinent clairement à travers sa peau tant il est squelettique. En les regardant, il repense à sa petite sœur. Il avait failli oublier son existence durant ces deux dernières années.

* * * * *

Flashback : Los Angeles, États-Unis
« On jouit moins de ce qu'on obtient que de ce qu'on espère » - J-J. Rousseau

Meneetios est né dans la ville de Los Angeles, d'un père japonais et d'une mère américaine. Il n'a jamais manqué de rien et a toujours vécu dans le plus grand des conforts. Néanmoins, sa jeunesse ne fut pas aussi dorée qu'elle pourrait le paraître. Ses parents jouissaient de revenus qui leur permettaient de vivre convenablement, mais à quel prix ? La majorité de leur temps, ils le passaient au travail et non avec leur fils qui connaissait mieux sa nourrice que ses géniteurs. Meneetios a reçu très peu d'amour durant toute son enfance, et son cœur, faute d'être choyé, a fini par se durcir et à mépriser celui des autres. Imaginez donc la colère qui l'a dévoré quand, à la naissance de sa petite sœur, sa mère a abandonné sa carrière professionnelle pour devenir une femme au foyer.

Helen, c'était le prénom de cette petite fille au joli visage de poupée. Elle avait le teint clair, de magnifiques yeux en amande, et son sourire autant que sa beauté faisait chavirer les cœurs. Meneetios, avec sa pâleur et sa maigreur maladives, était incapable de susciter autant d'intérêt. La majorité du temps, il était relégué au second plan par les adultes. Un enfant capricieux, qui ne sourit pas et parle peu, ne plaît pas. Vivre sans la reconnaissance des autres est une véritable souffrance, et si on entretient trop longtemps cette dernière, elle finit par vous dévorer l'âme et par se transformer en haine, qui engendre à son tour la violence...

Un matin d'été 1993, un jour sans école, la petite Helen alors âgée de sept ans se tenait devant l'aquarium installé dans le salon. Elle adorait regarder les poissons qui ondulaient doucement dans leur cage en verre. Chaque fois, elle disait qu'ils avaient l'air stupides et qu'elle trouvait ça drôle. Du fond de la pièce, Meneetios observait sa petite sœur, assis à même le sol. Il la détestait plus que n'importe qui d'autre au monde. Elle lui avait volé tout ce qu'il n'avait jamais réussi à avoir : l'amour et surtout l'intérêt de leurs parents. Le petit garçon, silencieux, ne cessait de ruminer sa colère en lui-même. Ses yeux noirs fixaient l'enfante comme ceux d'un rapace ayant repéré une proie. Il resta ainsi quelques minutes, jusqu'à ce qu'il décide de réaliser le plus infâme de ses désirs. Sans qu'on puisse s'y attendre, il se leva et se dirigea vers sa sœur avec un air menaçant. Helen, surprise, posa sur son frère un regard ahuri, et ce fut la dernière fois de sa vie qu'elle pu présenter un visage magnifique à quelqu'un. Meneetios attrapa l'arrière du crâne de sa sœur pour le propulser contre la vitre de l'aquarium, et ce dernier explosa et se vida sur les deux enfants. Soumis à la force de la vague, ils furent projetés au sol tandis que la petite hurlait de douleur : un morceau de verre brisé était venu se nicher dans sa joue, lui découpant une partie du visage. Alertée par les cris, leur mère intervint aussitôt, mais il était trop tard pour empêcher à la beauté de sa fille de se volatiliser.

* * * * *

Le visage de Meneetios se durcit en se remémorant le jour où il a défiguré sa sœur. Contrairement à ce qu'il avait pu s'imaginer, il n'avait pas tiré d'immense satisfaction en faisant de Helen un monstre sur lequel les regards se posaient avec horreur, mépris ou pitié. Ses parents avaient prétendu au monde entier que tout cela n'avait été qu'un accident, car ils refusaient de voir leur fils comme un criminel. Meneetios s'était imaginé qu'ils avaient agi de la sorte par amour, mais en réalité, c'était leur propre image qu'ils avaient souhaité redorer en priorité. À cette réflexion, il pousse un soupir las. Toute sa vie n'aura été qu'un désastre, de temps à autre bercé par un bonheur chimérique.

Dehors, l'orage gronde et la tempête est devenue titanesque. Meneetios prend soin de replacer la plaque en bois pour empêcher le vent de s'engouffrer dans la cabane, et en l'absence de fenêtre, il se retrouve immergé dans une obscurité totale. L'atmosphère devient rapidement oppressante car il est privé de sa vue mais perçoit ce qui se déroule au-dehors. Il n'entend personne, pas un cri, cependant le vent hurle, les arbres craquent et la pluie martèle le sol comme une désespérée. Il ferme les yeux et essaie de se reposer, le cœur battant à tout rompre. De toute façon, il n'a que ça à faire : attendre que le mauvais temps passe. Au mieux il espère que personne d'autre ne trouvera cet endroit, car sur cette île, on ne sait jamais si les gens vous veulent du bien ou du mal. Abandonné à sa solitude, Meneetios songe à sa vie d'avant, celle qui prenait place dans un monde contemporain et mondialisé. Ici, le monde ne se résume qu'à une poignée d'individus qui se battent pour leur survie, et il ne règne aucune règle commune. Cette île, c'est l'enfer, et pourtant il l'aime. Malgré le choc que fut le crash du vol 306, son arrivée ici a été l'occasion d'effacer ses torts et ses crimes et de tout reprendre à zéro. Dorénavant, il est aussi irréprochable qu'un saint, et personne ne pourra venir lui réclamer de réparer ses erreurs.

* * * * *

Flashback : Tôkyô, Japon
« On ne peut regretter que ce qu'on se rappelle » - M. Proust

« Quel beau hakama. Tu sais ce que ça signifie, n'est-ce pas ?
- Bien entendu. »
À ces mots, Meneetios sourit à Katsumi, cette belle japonaise d'âge mûr qu'il avait rencontré peu de temps après son arrivée au Japon. Cette femme marginale et indépendante avait séduit le jeune américain par sa force de caractère. Dans un pays où la femme peine à être l'égal de l'homme, elle avait réalisé une carrière professionnelle éclatante, et elle refusait de se plier aux exigences de la société qui, entre autre, voyait d'un mauvais œil une relation dans laquelle l'épouse est plus âgée que son mari. Pour Meneetios, Katsumi avait donc accepté de ternir sa réputation, car le plus important était qu'ils soient heureux. Quelques mois après leur mariage, en remettant de l'ordre dans leurs affaires, elle retrouva le hakama qui avait été remis à Meneetios lors de leur cérémonie de fiançailles. Ce pantalon traditionnel symbolisait la fidélité qu'il avait promis à sa bien aimée. Une promesse qui, comme une feuille morte, se désagrégea progressivement.

Katsumi avait seize ans de plus que Meneetios. Elle était belle, intelligente et dirigeait une agence de communication. Comme elle lui apportait tout ce qu'il désirait, leurs neuf ans de mariage furent la période la plus sereine que connut l'américain. Il travaillait en tant qu'assistant pour son épouse, ce qui lui assurait d'avoir un emploi fixe. Qu'importe que les salariés se moquent de lui et le sous-estiment parce qu'il n'était pas le mâle dominant dans leur couple, tout ce que désirait Meneetios, c'était conserver son confort grâce à la situation de sa femme, et préserver un semblant d'indépendance en touchant un salaire. Malgré le fait qu'il avait épousé Katsumi comme on se procure un bon parti, il l'aimait. Mais l'être humain n'est que rarement satisfait, et quand il obtient ce qu'il y a de mieux, il en veut toujours plus. En particulier Meneetios. Le seul et véritable défaut de son épouse était qu'elle passait beaucoup trop de temps au travail. Il était souvent seul, et pour tromper l'ennui, il sortait parfois dans les quartiers branchés de Tôkyô à la nuit tombée. Durant ces soirées solitaires, il découvrait les aspects les plus excentriques et dérangeants de la capitale. Ne vous imaginez pas qu'il se livra à des pratiques extravagantes ou malsaines, pour Meneetios, ces sorties étaient en priorité l'occasion d'examiner la partie obscure de la société nippone, celle où l'être humain soumis à une trop forte pression tente d'extérioriser ses frustrations en créant des univers tous aussi farfelus les uns que les autres, voire malsains. Il faut cependant l'avouer, même en se tenant en simple observateur, le jeune homme était si fasciné par les personnalités qu'il croisait dans ces univers nocturnes qu'il en tira quelques maîtresses et amants. L'infidélité fut son seul vice, mais cela fut suffisant pour qu'on puisse le pointer du doigt et qu'on brise sa réputation ainsi que son mariage.

* * * * *

Meneetios ferme ses yeux tandis qu'il songe à ses regrets. Quand on rate quelque chose dans sa vie, on finit toujours par se demander : "Et si j'avais plutôt agi comme cela ? ". Mais qu'importe les différents scénarios qu'on s'imagine, le passé reste inchangeable. En soi, il ne regrette pas ses infidélités, mais à chaque fois qu'il repense à Katsumi, il se dit qu'il aurait mieux fait de se montrer plus discret. Quelques temps après avoir obtenu la preuve que son mari la trompait, elle était rentrée du travail et l'avait salué comme si de rien n'était avant de lui annoncer leur divorce. Elle lui avait ensuite tendu une enveloppe qui contenait une masse de documents rassemblés par un détective privé. Meneetios n'avait pas pu se défendre, ni même refuser la demande de Katsumi. Plus tard, il perdait son emploi et la séparation de leurs biens lui fut tout à fait défavorable.

Le sol de la cabane est couvert de branches et de feuilles mortes qui se sont partiellement décomposées pour former de l'humus. C'est donc un peu humide et loin d'être confortable. Meneetios se sent sale, ses vêtements trempés lui collent à la peau et il a froid malgré les températures clémentes de cette île. Il commence à trembler, et pour se porter un peu de chaleur il se recroqueville sur lui-même et croise ses bras qu'il plaque fort contre son torse. Il a hâte que la tempête se calme. Quand la pluie et le vent auront cessé, il retournera au camp et trouvera l'une de ces vieilles couvertures que les rescapés ont récupéré dans la carcasse d'un avion. Il s'enroulera à l'intérieur et il se couchera dans un abri mieux aménagé que cette vieille cabane dans laquelle il se trouve actuellement. Il a hâte. Hâte de retrouver un peu plus de confort. Hâte de retrouver la présence des autres rescapés qui lui assurent de ne pas se retrouver seul face aux multiples dangers de cette île. Et d'un seul coup, il repense à son arrivée ici.

* * * * *

Flashback : Tôkyô, Japon / L'île
« La crainte de la mort est la plus injustifiée des peurs, car un mort ne court aucun risque d'accident. » - A. Einstein

« Hier, de violentes catastrophes naturelles ont frappé le Japon. Le nord du pays est la région la plus touchée, et on dénombre à l'heure actuelle des milliers de morts. Notre envoyé spécial est... »

Meneetios venait brusquement d'appuyer sur la touche mute de sa télécommande. Depuis son divorce, il avait dû s'installer chez un ami pour ne pas se retrouver à la rue. À Tôkyô, la situation était plus calme qu'au nord du Japon, même si les récents tremblements de terre avaient amplement marqué la capitale et ses habitants. On était le 19 avril, et cette après-midi il allait quitter le pays. Trois vols avaient été annoncés en direction de Los Angeles, et entre les catastrophes naturelles et les récents évènements de sa vie, il n'avait plus qu'une seule envie : retourner sur sa terre natale. Il ferma en vitesse sa valise qu'il avait commencé à préparer la veille au soir, puis il appela un taxi pour l'emmener à l'aéroport international de Narita. Sur place, c'était de la folie. Les gens s'amassaient comme des sardines en boîte. Il y avait des familles, des couples ou des groupes d'amis qui grognaient en s'impatientant. La tension était palpable. Tout le monde avait peur qu'un nouveau tremblement de terre fasse annuler les prochains vols. Tout le monde songeait à la catastrophe qu'était l'accident nucléaire de Fukushima. Meneetios, pour sa part, songeait en plus à s'éloigner de tous les problèmes qu'il avait accumulé au Japon. C'était lâche, mais il profitait de la situation du pays pour se faire invisible et fuir ses responsabilités.

Aux alentours de 15h30, Meneetios se penchait vers le hublot pour observer du ciel le pays qu'il abandonnait. Il se sentait anxieux, non seulement pour lui-même, mais aussi pour tous ces gens qui restaient en bas et qui respireraient bientôt un air dangereusement pollué. Étrangement, il avait aussi un mauvais pressentiment, ce qui ne l'empêcha pas de s'endormir après une heure de vol.

Une secousse violente, des cris, des gens qui cherchent à se lever mais qu'on retient en leur priant de rester calme... D'un seul coup, tout se bouscula. Meneetios se réveilla en sursaut alors que son voisin se mettait à hurler qu'il voulait des explications sur ce qui se passait. Il ignorait quelle heure il était car il ne portait pas de montre, tout comme il ignorait depuis combien de temps ils avaient quitté le Japon. Tout ce qu'il comprenait, c'était que quelque chose n'allait pas. Il eut à peine le temps de cerner la situation que le vol 306 se heurtait à un volcan avant d'aller se crasher dans des prairies. À partir de là, c'était le trou noir. Quand il reprit conscience, il était couché avec d'autres survivants dans un endroit qui lui était tout à fait inconnu, et quelques personnes s'affairaient à les soigner. Son corps était douloureux et il voyait trouble. Les habitants de l'île où son avion s'était écrasé l'avaient retrouvé non loin des morceaux de carcasse, inconscient et couvert de blessures. En se réveillant, Meneetios avait commencé à s'agiter et à pousser des gémissements. Une femme s'était aussitôt penchée au-dessus de lui pour le calmer, et elle prononçait des mots qu'il n'arrivait pas à comprendre tant il était incapable de se concentrer. Il essayait de parler en japonais, cette langue qu'il avait quotidiennement pratiqué pendant onze ans, mais ses mots étaient inaudibles et personne ici ne semblait le comprendre. Après cet évènement, sa vie changea complètement.

* * * * *

Depuis son arrivée sur l'île, il a su s'intégrer sans problème aux rescapés qui lui ont sauvé la vie. Malgré son mauvais caractère et son cynisme, certaines personnes arrivent à l'apprécier pour l'aide qu'il apporte à la communauté. La chasse, la pêche, l'établissement de nouveaux abris sont devenus le quotidien de Meneetios et il ne rechigne que très rarement à la tâche. S'il veut survivre, il a besoin des autres, et pour garder les autres à ses côtés, il se doit de les aider de n'importe quelle façon. D'une certaine manière, même s'il s'obstine à se tenir à l'écart de la majorité des gens tout comme il refuse de prendre parti pour le moindre clan, il existe des personnes auxquelles il voue un minimum d'affection. Il n'y a que les hostiles et les originaires qu'il déteste car il s'en méfie comme de la peste...

Meneetios réalise qu'il vit ici depuis maintenant deux ans. Il a pourtant l'impression d'y avoir passé la moitié de son existence. Tout ce qu'il regrette de son passé, c'est le confort et la vie qui grouille partout. Les lumières dans la ville à la nuit tombée, les gens qui rient sur les terrasses des cafés ou dans la rue, la musique trop forte des clubs, l'odeur des plats mijotés dans les restaurants... Tout cela lui manque. Il donnerait n'importe quoi pour les voir, les entendre et les sentir à nouveau. À ce souvenir il se met à pleurer. Et pourtant, c'est étrange à quel point il a peur de l'idée de quitter cette île. Ici une existence longue et paisible n'est pas garantie. Une mort rapide et inattendue l'est beaucoup plus. Cet endroit, c'est le danger qui rôde à chaque instant, la misère qui vous guette en attendant le bon moment pour vous attraper la gorge, l'enfer sans ses flammes mais avec ses diables. Meneetios devrait le détester, mais il y est attaché. Ce qui le retient ici, c'est peut-être sa crainte de devoir refaire face à ses problèmes, à Katsumi qui attend d'assouvir sa vengeance, à sa famille qui le hait pour avoir dévisagé Helen, à ses dettes qu'il n'a jamais remboursées. Vivre sur cette île, c'est échapper à toute cette pression. Malgré cela, est-ce mieux de se demander si un hostile ou un originaire va vous kidnapper demain pour vous torturer ou vous séquestrer ? Non, certainement pas. La vie n'est décidément faite que de contradictions.

À force de lutter contre la froideur de l'humidité et contre la peur de ne pas survivre à cette tempête, à force de pleurer toutes les larmes de son corps, Meneetios est épuisé. Il ne s'en rend pas compte, mais progressivement il se laisse bercer par le beau Morphée. Demain, quand la tempête aura cessé, il sera toujours vivant. Et il continuera de l'être encore aussi longtemps qu'il le pourra, même quand la fatigue le brisera et qu'il aura envie de baisser les bras. Il gardera la tête haute et il dira à la faucheuse que non, elle n'aura pas aussi rapidement le plaisir de l'emporter.


------------------------------------------------

Quand on s'est soudain retrouvés sur cette île, j’ai immédiatement…
[ ] Tenté de retrouver mes proches. On n’est définitivement rien tout seul, surtout sur une île déserte.
[ ] Couru dans tous les sens pour apporter mon aide aux personnes blessées.
[X] Perdu connaissance. Tout simplement.

Sur l’île, quand une nouvelle journée débute, je sais que je vais…
[ ] Dormir. Bronzer sur la plage. On verra si au bout d’un moment, il me reste du temps pour faire quelque chose.
[ ] Aller chasser, puiser de l’eau et rendre visite à mes voisins pour voir si tout va bien.
[X] Je sais pas ce que je ferai demain. On verra bien. Après tout, c’est le principe même du lendemain, non ?

Les Hostiles, pour moi c’est juste…
[X] Des abrutis qui se croient plus forts que ce qu’ils ne sont. Qu’ils viennent un peu me chercher des poux.
[ ] Des menaces ambulantes contre lesquelles il faut toujours être prêt.
[ ] Les quoi ?

Internet, un lit douillet ou une bonne douche sont des concepts bien lointains…
[X] Au final je me suis habitué à cette vie bien plus vite que prévu.
[ ] C’est carrément pas possible. J’essaie, mais rien n’y fait, mon confort me manque énormément.
[ ] Des fois j’y pense, d’autres non. Ce serait cool, de temps en temps, de retrouver un semblant de confort, et d’intimité.

Un bateau s’approche et semble sur le point de voir la présence des habitants de l’île.
[ ] Je saute dans tous les sens, fais un feu énorme, hurle à m’en casser la voix : y’a pas moyen, je quitte cette île !
[ ] J’attends de voir ce que font les autres, après tout, faut toujours se concerter, non ?
[X] À vrai dire, j’me suis plutôt bien habitué à cette vie, donc je fais probablement semblant de pas avoir vu de bateau.

C'est nouveau, il y a des voisins, une autre île, l'Hydre...
[ ] Soyons tous potes, plus on est de fous, plus on rit survit !
[X] Évitons tout contact, chacun reste dans son coin, comme ça pas de problèmes.
[ ] Faisons la guerre et exterminons-nous, que les meilleurs gagnent !

« L'enfer, c'est les autres » - J-P. Sartre

Relationship’ :
Love : L'amour est un sentiment que Meneetios n'a connu qu'une seule fois dans sa vie. C'était avec Katsumi, la femme à laquelle il a été marié pendant neuf ans. Malheureusement, il est incapable de rester fidèle et c'est à cause de ça qu'il a divorcé. Comme le dit l'expression : « Ce n'est pas parce qu'on est au régime qu'on ne peut pas regarder le menu ».
Family : Les relations familiales sont une véritable plaie dans la vie de Meneetios, puisqu'il n'a jamais su obtenir la reconnaissance de ses proches, tout comme il les a fait souffrir. Il a, entre autre, dévisagé sa petite sœur par jalousie.
Friends : Les amis de Meneetios sont extrêmement rares, et ils sont généralement là pour lui apporter quelque chose. Néanmoins, ce sont des gens en lesquels il a une entière confiance et qu'il est prêt à aider si cela ne lui apporte pas de trop gros problèmes.
Ex : Avec ses ex, Meneetios a toujours été un homme agréable et serviable. Il n'a jamais fait preuve de violence envers ses maîtresses et ses amants, mais il a pu se montrer très exigent et quelque peu autoritaire.
Hate : La rancune et la colère font partie des plus grands défauts de Meneetios, et s'il ne vous aime pas ou que vous avez trahi sa confiance, sachez que vous risquerez d'en payer le prix fort. Il peut se montrer d'une extrême violence, que ce soit par les mots comme par les gestes.
Other : Aux premiers abords, Meneetios se montre peu chaleureux. En réalité, il a besoin d'examiner les gens qu'il ne connaît pas afin de pouvoir s'adapter à eux. Selon les personnes, Meneetios n'agira pas toujours de la même façon, et pour cette raison on ne sait jamais vraiment à quoi s'attendre avec lui...

sinan bah en vrai, moi j'suis Black Noodle ✕ j'ai 24 ans ✕ j'habite du côté des Yvelines, en France ✕ sur TI, vous m'verrez 3/7 jours ✕ il m'semble que j'ai connu le forum par le bouche à oreille, il y a des lustres ✕ ce qui m'a plu, c'est le concept, le fait qu'il soit actif depuis des années, et il faut l'admettre, le design aussi✕ le personnage que je vais jouer, il tue, en fait c'est un perso-inventé ✕ j'lai choisi car : j'ai beaucoup de mal à jouer des personnages dont je n'ai pas créé l'histoire de A à Z ✕ j'vais d'ailleurs m'empresser d'aller recenser mon avatar ici j'ai pas d'autres comptes ✕ puis comme j'suis sage, j'ai lu&signé le règlement, et j'vais peut-être même demander un parrainage si jamais j'me sens perdue ✕ allez j'finis en vous disant : Le caribou est cuit car i' bout !




nous n'arrivons pas a changer les choses suivant notre désir,
mais peu a peu notre désir change
- Marcel Proust -



Dernière édition par Meneetios B. Sugiura le Dim 6 Déc - 14:25, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Daryl-Anderson Nas Smith "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : joseph gordon-levitt × Nombre de messages : 714 × Age du perso : 39 bougies et de la fumée... × Job : il est cuisinier et lieutenant × Côté love : l'amour a des cheveux de feu...


Message(#) Sujet: Re: Meneetios B. Sugiura - Tout le malheur des hommes vient de l'espérance (A. Camus) Lun 30 Nov - 21:34

    Je te souhaite la bienvenue parmi nous gaga
    J'adore déjà ton perso hon
    bonne continuation ouhouh


Spoiler:
 


I AM STRONG ENOUGH


© anaëlle.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: Meneetios B. Sugiura - Tout le malheur des hommes vient de l'espérance (A. Camus) Lun 30 Nov - 21:46

BIENVENUUUUUUUUUUUUUUE SUR TIIIIIIIIIIIII yay bounce
Powaaaaaaaaaaaaaa il a l'air envoyer des cacahuètes ton perso, hâte de lire la suite de ton histoire d'ailleurs gaga
Je viendrais squatter ta fiche de liens c'est sur youhou
Puis aussi j'espère que tu te plairas sur le forum avec nous han et si jamais tu as envie de faire ta pipelette ou juste délirer, tu es le bienvenue aussi sur la chatbox yeaaaah mad
Bon courage pour la suite de ta fiche, que la force soit avec toi petit jedi awesome



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Meneetios B. Sugiura "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Gara [MERRY] × Nombre de messages : 190 × Age du perso : 36 ans (croît en avoir 34) × Job : MacGyver × Côté love : Certains souvenirs se préservent


Message(#) Sujet: Re: Meneetios B. Sugiura - Tout le malheur des hommes vient de l'espérance (A. Camus) Lun 30 Nov - 22:14

Merci beaucoup à vous deux !! han

Avery, si tu veux il peut même envoyer des noix de cajou et des pistaches ! *sort après avoir osé dire cette blague pourrie*
En tout cas tu seras la bienvenue sur sa future fiche de lien !! yihii

Bon, je m'en vais chercher mon sabre laser pour avoir la force de continuer cette fiche *sifflote le thème de Star Wars*





nous n'arrivons pas a changer les choses suivant notre désir,
mais peu a peu notre désir change
- Marcel Proust -

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Lizzie-Ivy Eswood Stilson "
ADMIN Speedy. × Tell me your dreams ♧ ❞

× Ma Célébrité : keiraHOTknightley × Nombre de messages : 16353 × Age du perso : vingt-cinq ans. × Job : râleuse têtue et inutile. × Côté love : c'est flou.. you ? #lizzielalâcheuse.


Message(#) Sujet: Re: Meneetios B. Sugiura - Tout le malheur des hommes vient de l'espérance (A. Camus) Lun 30 Nov - 23:39

    oh yesss ton début d'histoire est trop super ahhh welcome parmii nous, méménéné woww
    bonne chance pour la suite d'ta fiche, puis amuse-toi bien chez les bleus-clairs yeah #22



❝ Keep a weather eye
on the horizon . ❞
He fell in love with a woman. He fell in love with the sea. Same story, different versions. And all are true. It was a woman as changing and harsh and untamable as the sea. Him never stopped loving her. But the pain it caused was to much to live with, but not enough to cause him to die. × BY LIZZOU

spoiler :
 

♪ « dreams never end » dream


Dernière édition par Lizzie-Ivy Eswood Stilson le Lun 30 Nov - 23:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Kamila Taryn Foxe "
❝ Survivor. × Learn to survive this world ♤ ❞

× Ma Célébrité : Nikolina Konstantinova Dobreva. × Nombre de messages : 242 × Age du perso : Vingt-trois ans baby. × Job : Ancienne étudiante en astronomie et serveuse. × Côté love : Burn Baby Burn


Message(#) Sujet: Re: Meneetios B. Sugiura - Tout le malheur des hommes vient de l'espérance (A. Camus) Lun 30 Nov - 23:40

Bienvenue et bon courage pour ta fiche ooo



Don't piss off the diabolical ones.

Open my heart ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Meneetios B. Sugiura "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Gara [MERRY] × Nombre de messages : 190 × Age du perso : 36 ans (croît en avoir 34) × Job : MacGyver × Côté love : Certains souvenirs se préservent


Message(#) Sujet: Re: Meneetios B. Sugiura - Tout le malheur des hommes vient de l'espérance (A. Camus) Mar 1 Déc - 0:05

Mercii beaucoup mesdemoiselles ! bounce





nous n'arrivons pas a changer les choses suivant notre désir,
mais peu a peu notre désir change
- Marcel Proust -

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Estellà D. Sintali "
❝ Immune. × I can't forget but I can pretend ∞ ❞

× Ma Célébrité : Jennifer Morrison × Nombre de messages : 343 × Age du perso : 29 years × Job : Prêtresse, mère de toute, ainée et sage de la fratrie. × Côté love : Très tourmenté par Edan


Message(#) Sujet: Re: Meneetios B. Sugiura - Tout le malheur des hommes vient de l'espérance (A. Camus) Mar 1 Déc - 13:28

Bienvenue parmi nous ! bouing


I'll use you as a makeshift gauge

⋆ I've moved further than I thought I could


it’s not that they’re born brave. it’s not that they’re born strong. it’s just that the universe has decided that this one, this one will have grit and fire and steel in their blood.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jason K. Cooper "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Kevin Flamme × Nombre de messages : 6045 × Age du perso : twenty-five years old. × Job : model. you can touch my hair, it's plastic everywhere. × Côté love : je sens des boums et des bangs agiter mon cœur blessé.


Message(#) Sujet: Re: Meneetios B. Sugiura - Tout le malheur des hommes vient de l'espérance (A. Camus) Mar 1 Déc - 18:35

Han j'adore tomber sur des persos comme ça han j'ai bien aimé la petite précision sur comment prononcer le prénom laugh bref j'ai hâte d'en découvrir davantage, j'te souhaite la bienvenue parmi nous I love you


JAZ ×  what doesn't kill you, makes you stronger ;
Na na na that that don't kill me can only make me stronger, I need you to hurry up now, 'cause I can't wait much longer ×   by lizzou. 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Nathaniel J. Chester "
❝ Master. × Plotting to rule the world ♛ ❞

× Ma Célébrité : Ian Somerhalder × Nombre de messages : 719 × Age du perso : 30 ans × Job : Observer les effets du sérum × Côté love : Il ne peut pas se permettre de s'égarer


Message(#) Sujet: Re: Meneetios B. Sugiura - Tout le malheur des hommes vient de l'espérance (A. Camus) Mar 1 Déc - 20:30

Super personnage et super histoire en effet waiit J'ai hâte d'en lire plus !
En tout cas, bienvenueee parmi nous dream Bon courage pour finir ta fiche et amuse-toi bien sur le forum chouu
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Meneetios B. Sugiura "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Gara [MERRY] × Nombre de messages : 190 × Age du perso : 36 ans (croît en avoir 34) × Job : MacGyver × Côté love : Certains souvenirs se préservent


Message(#) Sujet: Re: Meneetios B. Sugiura - Tout le malheur des hommes vient de l'espérance (A. Camus) Mer 2 Déc - 0:26

Merci à vous trois ! han

Jason, en peinant moi-même à comprendre comment on prononçait réellement ce prénom, je me suis dis que j'allais essayer d'aiguiller tout le monde en vous donnant tout de suite la réponse xD

*va continuer d'écrire l'histoire de Méménéné (dixit Lizzie-Ivy) / Mentos (dixit Avery)*





nous n'arrivons pas a changer les choses suivant notre désir,
mais peu a peu notre désir change
- Marcel Proust -

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Edan-Kane Fitzgerald "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Colin O'donoghue × Nombre de messages : 2656 × Age du perso : 32 piges. × Job : Médecin en chef dans la Marine. × Côté love : Âme captive de la sirène.


Message(#) Sujet: Re: Meneetios B. Sugiura - Tout le malheur des hommes vient de l'espérance (A. Camus) Mer 2 Déc - 0:41

Ouuhh ça promet hon
Bienvenue parmi nous & bon courage pour la fin de ta fichette qui est longue et qui met la posteuse de pavés que je suis en joie


long afloat on shipless oceans, I did all my best to smile 'til your singing eyes and fingers drew me loving to your isle. and you sang ‘sail to me, sail to me, let me enfold you’. here I am, here I am, waiting to hold you.
Song to the Siren

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Adeona-Maely S. Azalaïs "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Deborah Ann Woll × Nombre de messages : 375 × Age du perso : vingt-six ans × Job : Chaman et guérisseuse. × Côté love : loading


Message(#) Sujet: Re: Meneetios B. Sugiura - Tout le malheur des hommes vient de l'espérance (A. Camus) Mer 2 Déc - 15:59

Bienvenue parmi nous ! gaga
Bon courage pour ta fiche ! coeur2









LIÉES PAR LE SANG:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Asinthïa F. Lindy-Hollÿs "
❝ Damage. × All in vain seems empty & insane ☣ ❞

× Ma Célébrité : olga kurylenko. × Nombre de messages : 231 × Age du perso : vingt-six piges. × Côté love : côté quoi?


Message(#) Sujet: Re: Meneetios B. Sugiura - Tout le malheur des hommes vient de l'espérance (A. Camus) Mer 2 Déc - 18:48

BIENVENUE SUR LE FORUM !
amuse-toi bien sur ti && tout ça !


Ain't no chance of heaven
Hear the sirens in the air, All the warning signs were there, When I feel your touch it burns my skin, Echoing sublime it spreads within
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: Meneetios B. Sugiura - Tout le malheur des hommes vient de l'espérance (A. Camus) Jeu 3 Déc - 8:50

Bienvenue sur TI !!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Meneetios B. Sugiura "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Gara [MERRY] × Nombre de messages : 190 × Age du perso : 36 ans (croît en avoir 34) × Job : MacGyver × Côté love : Certains souvenirs se préservent


Message(#) Sujet: Re: Meneetios B. Sugiura - Tout le malheur des hommes vient de l'espérance (A. Camus) Sam 5 Déc - 0:21

Merci à vous quatre ! yihii

La fiche avance doucement, mais sûrement...
Edan-Kale, au plaisir de savoir que ce futur pavé te plaît ! bouuh




nous n'arrivons pas a changer les choses suivant notre désir,
mais peu a peu notre désir change
- Marcel Proust -

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Eulally W. Austen-Jameson "
ADMIN Speedy. × Tell me your dreams ♧ ❞

× Ma Célébrité : elizabethCUTIEolsen. × Nombre de messages : 2408 × Age du perso : 23 yrs-old. × Job : ex-étudiante à berkeley ; étudiante à colombia. × Côté love : lui, mon presqu'fiancé. #catindesbois.


Message(#) Sujet: Re: Meneetios B. Sugiura - Tout le malheur des hommes vient de l'espérance (A. Camus) Lun 7 Déc - 0:29

    ahh un réfugiééé ahhh omg elle est trop belle ta fiche, méménéné, c'est parfait woww
    j'te fais pas plus attendre, du coup évidemment t'es validé, et have fuun sur l'île

félicitation pour ta validatiion ^.^
c'est parti, tu vas pouvoir commencer à jouer <3 tu peux dès à présent poster ta fiche de liens, mais aussi ton journal de bord, ta demande de logement, de job... tu peux aussi créer des relations prédéfinies du côté des scénarios ou de la banque de liens (: et tu as une partie pour gérer tes rps et notamment recenser tes points au fur et à mesure ♥ en plus, ça tombe bien, en ce moment on a une catégorie spéciale nommée sense6, pour s'intégrer, se faire des liens et jouer, d'une manière totalement inédite... oukayy enfin, rejoins-nous aussi sur la chatbox héhé, dans les jeux, et viens voter pour TI yeah <3 puis si t'es encore un peu perdu, tu peux demander un petit parrainage hein, et si ce n'est pas déjà fait, pense à recenser ton avatar (a) allez j'te laisse aller poser tes bagages parmi nous (et c'est que tu peux t'étaler partouut) voilà, n'hésite pas si tu as des questions, et amuse-toi bien mon lapin #22


So I just try to keep up
I’M A PRINCESS CUT FROM MARBLE, SMOOTHER THAN A STORM. AND THE SCARS THAT MARK MY BODY, THEY’RE SILVER AND GOLD, MY BLOOD IS A FLOOD OF RUBIES, PRECIOUS STONES, IT KEEPS MY VEINS HOT, THE FIRE'S FOUND A HOME IN ME AND MY NECKLACE IS A ROPE, I TIE IT AND UNTIE IT. Yellow flicker beat — by lizzou

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Meneetios B. Sugiura "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Gara [MERRY] × Nombre de messages : 190 × Age du perso : 36 ans (croît en avoir 34) × Job : MacGyver × Côté love : Certains souvenirs se préservent


Message(#) Sujet: Re: Meneetios B. Sugiura - Tout le malheur des hommes vient de l'espérance (A. Camus) Lun 7 Déc - 1:18

Merci beaucoup Eulallizette !!! yihii




nous n'arrivons pas a changer les choses suivant notre désir,
mais peu a peu notre désir change
- Marcel Proust -

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Tina Henley-Madden "
ADMIN Shaky. × We dream out loud. ❧ ❞

× Ma Célébrité : aude'javel, ou taissa farmiga. × Nombre de messages : 13048 × Age du perso : dix-huit ans. × Job : absolument que dalle. × Côté love : tivanah 4ever.


Message(#) Sujet: Re: Meneetios B. Sugiura - Tout le malheur des hommes vient de l'espérance (A. Camus) Sam 12 Déc - 22:45

    yeees, castaway, t'as vraiment choisi les meilleurs gaga
    bienvenuuuuue mon petit, j'te souhaite un bon jeu sur l'île ! cuute




    “Il reste toujours au fond d’elle des tiroirs qui ferment pas bien, qui tous les jours lui rappellent qu’on est bien seul sur le chemin.”
Ma plus belle histoire ❤ :
 
Revenir en haut Aller en bas

» Contenu sponsorisé "
❝ ❞


Message(#) Sujet: Re: Meneetios B. Sugiura - Tout le malheur des hommes vient de l'espérance (A. Camus)

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-