avatar
» Donovan J. Reid "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Chris Wood. × Nombre de messages : 217 × Age du perso : 24 ans. × Job : ancien policier × Côté love : Il n'y a que de la confusion


Message(#) Sujet: ❝For you, she was a chapter. For her, you were the book.❞ - Lexie Mar 6 Oct - 22:45

For you, she was a chapter.
For her, you were the book.
Kieran Zoltán Devaney & Lexie Verhagen

La journée était plutôt fraîche, elle permettait d'aller se promener et de pouvoir cueillir les légumes ou les plantes ou même chasser, quel que soit le gibier. Kieran avait profité de sa matinée pour se fabriquer une petite boîte où il pourra déposer de petits objets. Il n'était pas très manuel, mais avec le temps, il avait appris à se débrouiller. Le brun prit une petite pause pour grignoter un peu de biscuits, des petits fruits. Des aliments pas très lourds pour l'estomac, il n'avait pas assez faim pour déguster un steak ou une autre sorte de viandes. Il fit descendre le tout avec une bouteille d'eau fraîche. Le jeune homme avait besoin d'une plus longue pause, pour se dégourdir les jambes. Il déteste être sédentaire. Kieran a besoin de bouger, d'être en action. Le jeune homme en profita pour se laver et se changer de vêtements. Il enfila un jean, tee-shirt noir et sa veste ainsi que ses baskets. Il but quelques gorgées d'eau avant d'attraper son poignard et de sortir de sa cabane. Poignard qu'il garda rangé dans l'une de ses poches. Il n'avait pas d'idée fixe de ce qu'il allait faire, mais il trouvera bien en cours de route. Cette île ne manque pas d'animation.

L'hostile se dirigea vers la clairière. C'est normalement un endroit calme, où les gens y vont pour se détendre, mais également rencontrer leur amour secret. Il ne saura dire pourquoi, mais c'est un lieu qui aime bien. Un lieu où tu peux aussi repérer ta prochaine victime. La nuit, c'est encore mieux. L'ambiance est différence, plus.. enfin, aucune fille ne devrait se promener là-bas seule ou même un homme sans défense. Un sourire aux lèvres en pensant à tout cela. Le brun se mit à siffler un air joyeux. Cela lui arrive souvent de siffler, uniquement dans les moments de gaieté. Kieran arriva enfin à l'endroit, il n'y avait presque personne, excepté elle. Cette blondinette. Il s'était arrêté de siffler, se cachant derrière un arbre pour mieux l'observer. Tout était si silencieux. On ne pouvait qu'entendre le bruit des feuilles dans l'arbre, s'agiter et le chant des oiseaux. Il s'apprêtait à rebrousser le chemin, mais il voyait là une occasion de jouer avec quelqu'un. C'était son jouet, sa chose, sa petite poupée. Kieran était sadique et il adorait cela. Pouvoir jouer avec les gens, l'esprit est si fragile, surtout lorsqu'on sait comment s'y prendre. Il se pencha pour récupérer une jolie fleur et il fit quelques pas vers l'adolescente. Il faisait le moins de bruits possible, comme dans les films d'horreur lorsque la demoiselle se retourne et sursaute. Avec deux doigts, il faisait bouger la tige de la fleur, la faisant tourner. Elle était jolie, pure, innocente comme Lexie. Il se plaça derrière elle et se racla la gorge pour montrer sa présence.  

« Roses are red, violets are blue,
Sugar is sweet, and perhaps so are you.

But the roses are wilted, the violets are dead,
Sugar bowl shines empty, her wrists are stained red. »
► Cassidiamond
Code by AMIANTE



You think I’ll run. And maybe I would have once, okay? But I’m not that guy anymore. If you think that your crazy life is gonna scare me off, you are so wrong, okay? There’s nothing out there or in here that scares me as much as the thought of losing you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: ❝For you, she was a chapter. For her, you were the book.❞ - Lexie Mar 6 Oct - 23:33

 
Secret obsessionLexie & Kieran

Lexie s’était levée tôt ce matin là pour aller chasser du petit gibier. On lui avait récemment confectionné un arc à flèche de taille idéale pour sa grandeur et elle devait apprendre à s’en servir. Elle ne doutait pas de ses capacités à viser, puisque toute son enfance son père l’avait emmené avec lui chasser et même sur les champs de tirs situés sur la base militaire où il travaillait. Lexie avait toujours été plutôt douée pour une enfant en bas âge. Elle avait commencé à tirer le jour de son 5ième anniversaire.

Elle se rappelait de cette journée comme si c’était hier. Durant les deux années qui avaient précédées cette journée, elle avait suivit son père à la chasse et était donc habituée au bruit des coups de fusil. Cette fois-ci par contre il n’avait emmené que des fusils à plomb. Il faut dire qu’une enfant en aussi bas âge avec une arme à feu dans les mains peut s’avérer dangereux. Josh, le père de Lexie, lui avait montré comment faire et avait calé la crosse du fusil dans l’épaule de sa fille. Doucement, il lui avait montré la bonne position a adopter et lui avait indiqué où tiré. Son premier coup n’atteint pas la cible, le deuxième et les autres qui ont suivit non plus mais le regard fier de son père la satisfaisait plus que de toucher n’importe quelle cible. C’est à partir de ce jour là que la relation entre Lexie et son père devint si forte.

Secouant la tête tristement, Lexie entreprit de se diriger vers la forêt. Son père lui manquait terriblement mais elle sentait parfois qu’il veillait sur elle de là-haut et cela était comme un baume sur son coeur.

La jeune fille déboucha sur la clairière et décida que c’était l’endroit parfait pour se construire une cible et pratiquer avant de s’attaquer à de vraies bêtes. Elle ramassa une souche dans les sous bois et la fit tenir à la verticale. C’était une cible asser facile à atteindre alors elle décida de se reculer le plus possible, jusqu’à l’autre bout de la clairière. Elle encocha une flèche, tenta de contrôler sa respiration comme lui avait apprit son père et lâcha la corde.

Raté. Déçue, elle soupira et avança pour se rapprocher un peu quand elle entendit un raclement de gorge derrière elle. Aucun doute sur la personne. C’était Kieran. Elle pouvait sentir son odeur. Son ventre grouillait de papillons rien qu’à l’idée de se retourner et de le voir.

Au lieu de cela, elle resta dos à lui et, tentant de réprimer sa joie de le savoir là, elle prononça son nom « Kieran », tout en encochant une autre flèche.

Elle le sentait très proche d’elle et voulait l’impressionner en atteignant la cible. Elle tenta en vain de contrôler sa respiration, son coeur battant à tout rompre. Elle se mit à trembler légèrement car elle sentait son regard braqué sur elle, et lacha la corde. Bien évidemment, elle râta la cible. De peu, mais elle ne l’atteint tout de même pas.

« Pour ma défense, c’est la première fois que je tir avec un arc à flèche », lâcha-t-elle en fessant volte face, un peu sur la défensive.



© sumptuous reign.


Dernière édition par Lexie Verhagen le Mar 13 Oct - 1:29, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Donovan J. Reid "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Chris Wood. × Nombre de messages : 217 × Age du perso : 24 ans. × Job : ancien policier × Côté love : Il n'y a que de la confusion


Message(#) Sujet: Re: ❝For you, she was a chapter. For her, you were the book.❞ - Lexie Mer 7 Oct - 1:18

For you, she was a chapter.
For her, you were the book.
Kieran Zoltán Devaney & Lexie Verhagen

Kieran n'appréciait pas tellement les arcs, il préférait les armes blanches, les couteaux, les poignards, les larmes coupantes. Il avait offert un arc à Christopher, afin que ce dernier en fasse bon usage, pour chasser. Il est plus facile de manquer sa cible avec un arc qu'un couteau. Évidemment, cela exige souvent une précision dans les deux cas. Le jeune homme ne chassait pas, pas les bêtes en tout cas. Il est plutôt du genre chasse à l'homme. L'hostile était maintenant dans la clairière, un endroit si chaleureux, mais à la fois si dangereux. Cette jolie blonde semblait s'entraîner au tir à l'arc. Il s'approcha d'elle, tel un chat qui aura envie d'attaquer sa petite proie. Elle l'avait entendu, elle savait qu'il était et elle murmura son prénom. Il sourit légèrement en coin tout en la regardant tirer sur sa cible improvisée. Ce n'est pas lui qui pourrait lui apprendre comment tirer, mais le lancer aux couteaux, pourquoi pas. Il resta silencieux pour l'instant tout en appréciant l'odeur de la petite fleur, mélangé à celle de Lexie. Il abordait un sourire espiègle lorsqu'elle se retourna vers lui. « C'est dangereux de laisser une telle arme dans les mains d'une enfant.. » Cela l'était encore plus entre les mains de Kieran, mais ça, c'était autre chose.

Enfant.. elle était plutôt grande et mignonne, différente. Le brun vient alors lui caresser la joue avec les pétales de la fleur. « Ta récompense. » Dit-il comme si elle avait réussi son coup. À vrai dire, il s'en fichait qu'elle ait manqué. Lui-même n'étant pas très doué à cela, il aurait été sur la défense, voir peut-être pire. Il détestait perdre, ça le rendait fou, malade, ça le mettait hors de lui.  Kieran continua de lui caresser la joue avec la fleur avec de la lui mettre dans les cheveux. « Tu ne devrais pas être en train de jouer avec tes poupées ? » Des poupées pour une jolie poupée de porcelaine. Il se recula en riant légèrement. Il la taquinait, il pouvait y aller de différents degrés d'ailleurs. Le jeune homme la regarda de haut en bas avant de lui adresser un sourire. Qu'allait-elle tenter aujourd'hui avec l'hostile ? Il était impatient de pouvoir jouer à son petit jeu, bien que ce ne soit pas réellement un jeu pour la blondinette.  

« Roses are red, violets are blue,
Sugar is sweet, and perhaps so are you.

But the roses are wilted, the violets are dead,
Sugar bowl shines empty, her wrists are stained red. »
► Cassidiamond
Code by AMIANTE



You think I’ll run. And maybe I would have once, okay? But I’m not that guy anymore. If you think that your crazy life is gonna scare me off, you are so wrong, okay? There’s nothing out there or in here that scares me as much as the thought of losing you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: ❝For you, she was a chapter. For her, you were the book.❞ - Lexie Mer 7 Oct - 2:01

 
Secret obsessionLexie & Kieran

Une enfant. Le visage de Lexie se décomposa. Elle savait que la différence d'âge entre elle et Kieran était plutôt grande, 5 ans plus précisément, mais elle n'était plus une enfant. Un frisson la parcourut lorsqu'il frôla sa joue avec la fleur. Elle ne pouvait s'empêcher de le regarder, ses yeux, son sourire. Il lui fesait un effet indescriptible, mais qu'elle n'oserait jamais lui avouer. « Merci », murmura-t-elle. Puis ses doigts continuèrent de caresser son visage, jusqu'à son oreille. Elle se sentait fondre.

Il lui demanda alors si elle ne serait pas mieux de jouer à la poupée. Ça c'était de trop. Elle était consciente de son jeune âge mais elle était une adolescente, pas un bébé. Elle prit la fleur qu'il venait de placer dans ses cheveux, le fixa dans les yeux et avec un air provocateur elle empala la fleur sur une de ses flèches. « Je ne suis plus une enfant! » lui lança-t-elle sèchement avant de brusquement se retourner, d'encocher la flèche puis viser. Normalement, l'opinion des autre lui importe peu .. Mais pour une raison obscure et qu'elle ne saurait expliquer, celle de Kieran importe, du moins plus que les autres. Elle se concentra sur sa respiration, la corde de l'arc lui frôlait la lèvre. Elle devait essayer de l'impressionner. Par orgueil, mais également parce que peut-être de cette façon elle arriverait à attirer son attention. C'était ridicule et elle le savait, mais ne pouvait s'empêcher d'y penser. La flèche au bout de laquelle se trouvait la fleur fendit l'air et vint s'abattre dans la souche qui servait de cible improvisée. En plein dans mile !

Fière de son coup, elle se retourna vers Kieran. « Maintenant à ton tour. » Elle lui tendit l'arc puis retira une des flèche du carcan afin de la lui donner. Elle savait qu'il serait sans doute meilleur qu'elle, mais elle tenait absolument à lui tenir tête. Elle s'approcha un peu plus de lui et leva les yeux vers ce visage qu'elle connaissait mieux que n'importe quel autre tant elle l'avait souvent observé, épié. « À moins que tu ne sache pas comment ? » lui lança-t-elle avec un clin d'oeil en passant une main dans ses cheveux.




© sumptuous reign.


Dernière édition par Lexie Verhagen le Mar 13 Oct - 1:29, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Donovan J. Reid "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Chris Wood. × Nombre de messages : 217 × Age du perso : 24 ans. × Job : ancien policier × Côté love : Il n'y a que de la confusion


Message(#) Sujet: Re: ❝For you, she was a chapter. For her, you were the book.❞ - Lexie Mer 7 Oct - 3:30

For you, she was a chapter.
For her, you were the book.
Kieran Zoltán Devaney & Lexie Verhagen

Chaque fois qu'il la rencontrait, il savait exactement comment l'énerver, mais également comment la rendre vulnérable. Rendre fou les gens, ce n'est pas si compliqué que cela, il suffit de savoir comment s'y prendre. Kieran n'est pas le plus sain d'esprit qu'il existe, mais il sait comment se contrôler, du moins, normalement. Il lui arrive parfois de s'emporter, peut-être un peu trop facilement. Le jeune homme se mit légèrement à rire. Bien sûr, il l'avait agacé, elle n'était plus une enfant, son corps était différent tout comme son mental, elle ne jouait plus aux poupées, préférant apparemment les arcs. Kieran fit une légère moue sans excuser. Il croisa doucement les bras tout en l'observant, elle semblait déterminée à réussir coup. Il était là, à la fixer du regard pour la déstabiliser. C'était une vraie petite sauvage, elle détruisait son « présent » pour se venger de ses paroles. Lexie réussit son coup et lorsqu'elle se retourna vers lui, il tapa des mains pour féliciter.

Soudainement, Kieran se raidit légèrement en l'entendant. Il n'aimait pas du tout cet arc et la dernière fois qu'il avait essayée, ce n'était pas une victoire. Certes, il avait réussi à tuer la pauvre bête, mais c'était un coup de chance. Le jeune homme fronça légèrement les sourcils et détourna légèrement le regard. Il n'allait pas non plus battre en retrait sans avoir accepté le défi. Cette dernière passa l'une de ses mains dans ses cheveux, il frissonna légèrement, mais il se saisit rapidement de sa main avant de la regarder dans les yeux. Elle jouait avec le feu, elle avait de l'audace, honnêtement, il appréciait cela, mais comme on dit, à trop vouloir se rapprocher du soleil on se brûle les ailes. Kieran lui adressa un léger sourire taquin, faisant glisser sa main le long de son cou jusqu'à son torse. Il se penchant vers elle et murmura. « Je sais comment m'y prendre. » C'était de l'orgueil, car il n'était pas doué.

Kieran se recula et il attrapa l'arc ainsi que la flèche. Le brun alla se positionner, priant Dieu, qui l'a abandonné depuis longtemps, de lui donner une chance de réussir. Putain. Il stressait pour cette connerie. Il se montrait droit, sans faiblir, l'hostile tira dans la cible, mais étant donné que la cible n'était pas très solide, tous deux tombèrent au sol. Il haussa les épaules et il se tourna vers Lexie. « Je gagne quoi alors ? » Demanda à la blonde. Il avait plutôt bien réussi, enfin, à moitié quand même.  

« Roses are red, violets are blue,
Sugar is sweet, and perhaps so are you.

But the roses are wilted, the violets are dead,
Sugar bowl shines empty, her wrists are stained red. »
► Cassidiamond
Code by AMIANTE



You think I’ll run. And maybe I would have once, okay? But I’m not that guy anymore. If you think that your crazy life is gonna scare me off, you are so wrong, okay? There’s nothing out there or in here that scares me as much as the thought of losing you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: ❝For you, she was a chapter. For her, you were the book.❞ - Lexie Sam 10 Oct - 1:08

 
Secret obsessionLexie & Kieran

Elle sursauta lorsqu'il attrapa son poignet. Il la regardait dans les yeux, de cette façon intense qu'il avait de le faire et Lexie pouvait entendre ses propres battements de coeur tellement il battait fort. Ils étaient proche, trop proche même et la jeune fille regretta légèrement de s'être autant approché lorsqu'il fit descendre sa main vers son cou, puis vers son torse. Elle retint son souffle, regardant sa propre main étudier le corps svelte mais musclé de Kieran sans pouvoir rien faire. Elle était paralysée. Il lui sembla passer un éternité avant qu'il ne s'approche d'elle encore plus et lui murmure qu'il savait s'y prendre. Elle sentit son souffle sur son cou et elle frissonna. Elle devait absolument se ressaisir. Heureusement il choisit ce moment pour lâcher sa main, qui était toujours positionnée sur son torse puis entreprit de se positionner pour tirer.

Bien que Kieran ait toujours l'air en contrôle de ce qu'il fait, cette fois-ci il lui sembla nerveux. Pas beaucoup, mais suffisamment pour que Lexie se surprenne à espérer qu'il rate son coup. Une pensée bien égoïste mais peut-être de cette façon, en voyant que ce n'est pas si facile tirer de l'arc à flèche, il cesserait de la prendre pour une gamine.

Elle le regarda se positionner, se surprit à observer ses épaules, fortes, puis détourna le regard en soupirant. C'était absurde, elle devait cesser d'agir ainsi sans quoi il allait finir par la prendre pour une groupie ou un truc du genre. Chose que Lexie ne laisserait pas arriver.

Elle entendit la flèche siffler dans l'air, puis un drôle de bruit. Ce n'était ni celui d'une flèche qui se plante dans le bois, ni celui d'une flèche qui rate sa cible. Elle leva les yeux. Kieran avait bel et bien atteint la cible mais la flèche n'avait pas pu d'y planter puisque la cible elle même était tombée. Le visage de lexie se fendit d'un sourire sournois. Certes il avait réussi, mais la flèche ne s'était pas plantée dans la cible, ce qui est en général le but lorsqu'on tir sur une cible. « Pas trop mal. » Elle se moquait un peu de lui même si en réalité elle était plutôt impressionnée compte tenu du fait que Kieran semblait nerveux.

« Tu sais, MOI j'ai réussi à planter une flèche dans la cible. En premier. Et je n'ai pourtant rien gagné. » Elle s'approcha de lui, effleurant son bras au passage en récupérant l'arc. « Néanmoins, je suis curieuse.. Que veux tu? » À ces mots, elle leva les yeux vers lui et le fixa de son regard le plus intense. Elle le testait.



© sumptuous reign.


Dernière édition par Lexie Verhagen le Mar 13 Oct - 1:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Donovan J. Reid "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Chris Wood. × Nombre de messages : 217 × Age du perso : 24 ans. × Job : ancien policier × Côté love : Il n'y a que de la confusion


Message(#) Sujet: Re: ❝For you, she was a chapter. For her, you were the book.❞ - Lexie Sam 10 Oct - 1:53

For you, she was a chapter.
For her, you were the book.
Kieran Zoltán Devaney & Lexie Verhagen

Si d'habitude, il paraît plus sûr de lui, là tout de suite, il tentait de masquer son stress. Il ne saurait dire pourquoi, mais il déteste les arcs à flèches. Peut-être est-ce trop soft pour s'amuser à tuer quelqu'un ? Peut-être que c'est ça ouais. Les couteaux, c'est tellement mieux. Il peut tranquillement torturer quelqu'un avec une simple lame. Regarder le sang couler le long de la peau, c'est presque jouissif. Évidemment, ce genre de pensées, il préférait ne pas les dévoiler à voix hautes. Il n'y a aucun doute qui ferait fuir l'adolescente. Cela dit, ça le fait bien sourire en pensant à cela. Oubliant presque sa nervosité. Pour ne pas montrer qu'il est un lâche et surtout qu'il déteste perdre. Le jeune homme se mit alors à tirer sa flèche, mais dès que sa flèche toucha la cible, ils tombèrent dans l'herbe. Oops. Étrangement, Kieran était quand même fier de son coup. Il venait de mettre fin à la partie. Il se retourna vers la blondinette tout en la fixant. « Je préfère les couteaux. » Lâcha-t-il finalement à la demoiselle. Un jeu auquel il était doué.

« Je t'ai même quand même offert une fleur, que tu as préféré sacrifier. » Il fronça légèrement les sourcils. Quoi, elle avait déjà oublié la fleur avec laquelle il lui avait caressé la joue ? Le jeune homme fit quelques pas vers un arbre pas très loin d'eux. Il posa son dos contre les écorces de l'arbre, tout en la regardant. « Qu'as-tu à m'offrir qui pourrait m'intéresser ? » Un sourire s'afficha sur son visage. Un sourire espiègle. Une idée était en train d'émerger dans sa tête. « Sache que ton arc ne m'intéresse pas. Ni les fleurs d'ailleurs. » Kieran se redressa pour s'approcher d'elle. Il fallait user de son charme pour cela. Il lui attrapa la main pour la faire tournoyer sur elle-même. « Tu es prêt à tout pour m'offrir ce que je veux ? » Il la mettait à son tour, au défi. Il voulait un objet, mais ce truc appartenait à une autre personne. Le brun voulait donc savoir si elle était prête à voler, sans pour autant rien dévoiler de son plan.

Il s'arrêta de la faire tourner avant de baisser légèrement la tête. Il jouait maintenant la carte de l'homme hésitant et se pose des questions, quant à son courage. « Je ne sais pas cependant.. si.. tu es assez doué pour avoir ce que je désire en fait. Tu es peut-être trop prude pour cela. » Kieran haussa légèrement les épaules en s'éloignant de quelques pas, lui tournant le dos. Il poussa un long soupir en faisant exprès. « Je t'ai assez embêté, je vais te laisser tranquille. » Bien qu'il semblât déçu, il abordait plutôt un air diablotin qu'il cachait, puisqu'il est de dos. Il plaça ses mains dans ses poches, faisant mine de partir.

« Roses are red, violets are blue,
Sugar is sweet, and perhaps so are you.

But the roses are wilted, the violets are dead,
Sugar bowl shines empty, her wrists are stained red. »
► Cassidiamond
Code by AMIANTE



You think I’ll run. And maybe I would have once, okay? But I’m not that guy anymore. If you think that your crazy life is gonna scare me off, you are so wrong, okay? There’s nothing out there or in here that scares me as much as the thought of losing you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: ❝For you, she was a chapter. For her, you were the book.❞ - Lexie Sam 10 Oct - 2:30

 
Secret obsessionLexie & Kieran



Les couteaux. Il préfère les couteaux. Lexie eu un frisson lorsqu'il mentionna ses préférences. Non pas qu'elle ait peur des armes blanches, disons plutôt que tout était dans la manière dont il l'avait dit. « Un couteau. Une arme qui peut s'avérer bien dangereuse entre de mauvaises mains. » lui lança-t-elle avec un regard perplexe. Ce n'était pas une question. Elle savait, au plus profond d'elle même, ce dont le jeune homme était capable.

Bien sûr, elle avait oublié la fleur. Sans doute car Kieran lui fait un peu trop d'effet. Ou était-ce parce qu'elle désirait autre chose ? Un mélange des deux sans doute.

Elle se mit à réfléchir. Quelque chose qui pourrait intéresser Kieran. Certes elle avait bien une idée en tête mais elle doutait que cette idée ne l'intéresse plus elle que lui, alors elle décida de la garder pour elle. Pas d'arc, ni de fleurs. Ça tombe bien, elle se voyait mal aller lui cueillir des fleurs.

Puis soudainement il agrippa sa main et la fit tourner sur elle même, en lui demandant si elle était prête à tout. Elle se raidit. Que voulait-il exactement? Qu'attendait-il d'elle? Car il était clair qu'il avait déjà un plan en tête. D'ailleurs, il lui vint à l'esprit qu'il avait peut-être planifié tout cela depuis le début. Lexie pouvait parfois être naïve. Il s'arrêta de la faire tourner sur elle même au même moment où elle s'apprêtait à s'échapper de son emprise. « Tout dépends. Est-ce que j'y gagne quelque chose ? » Elle avait dit ça avec un sourire sournois. Il était hors de question qu'elle lui fasse savoir que bien sûr, elle serait sans doute prête à faire beaucoup pour lui faire plaisir. Hors de question.

Assez douée ? Trop prude ? Mais que diable avait-il en tête? Une idée ne cessait de lui revenir en tête mais elle se refusait d'y croire. Non, c'était impossible, pour la simple et bonne raison que c'était Kieran. Elle avait rêvé de lui à maintes reprises mais une version de lui plus douce, plus attentive. Le Kieran qui se trouvait devant elle était certes charmeur mais il cachait aussi une facette plus sombre. Étrangement, elle semblait préférer cette version mystérieuse à celle de ses rêves.

Puis il tourna les talons. Aussi simplement que ça, se repentant de l'avoir déranger et prétextant vouloir la laisser tranquille. Lexie n'était pas dupe quand même et elle voyait clair dans son jeux, il voulait qu'elle lui court après. Ce qu'elle ferait, bien sûr, mais sans le supplier de revenir. Il avait réussi à piquer sa curiosité. Elle couru jusqu'à le dépasser et se plaça devant lui, l'empêchant d'aller plus loin. « Tu ne sais rien de ce dont je suis capable. Je ne suis peut-être pas prête à tout mais .. » Elle s'approcha un peu plus de lui. « Pourquoi ne pas me dire clairement de quoi il s'agit ? Plutôt que de jouer à fuis moi je te suis, suis moi je te fuis. » Elle avait entendu des adultes dire cette phrase une fois. Une citation populaire apparemment et qui cadrait bien dans la situation présente.



© sumptuous reign.


Dernière édition par Lexie Verhagen le Mar 13 Oct - 1:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Donovan J. Reid "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Chris Wood. × Nombre de messages : 217 × Age du perso : 24 ans. × Job : ancien policier × Côté love : Il n'y a que de la confusion


Message(#) Sujet: Re: ❝For you, she was a chapter. For her, you were the book.❞ - Lexie Sam 10 Oct - 3:32

For you, she was a chapter.
For her, you were the book.
Kieran Zoltán Devaney & Lexie Verhagen

En effet, un couteau peut s'avérer très dangereux, surtout entre les mains de Kieran. Il sourit légèrement à cette remarque. C'était bel et bien le cas et il n'avait pas honte de ce qu'il avait pu causer jusqu'à maintenant. Kieran ne regrettait pas une seconde ses victimes. Il préférait ne rien dire de plus, c'était glauque, elle allait faire des cauchemars. Enfin, qui sait, si un jour, elle aurait envie d'entendre ses histoires-là ? Il suffira de lui demander. En attendant, Kieran voulait un objet que l'on lui avait refusé, il y a deux jours. Il veut à tout prix ce couteau en silex. C'était peut-être démodé aux yeux des gens, mais cette merveille allait servir pour la plus noble des causes. Ouais, noble à ses yeux. Il était en presque parfait état, il désirait cet objet.

Kieran haussa légèrement les épaules. « Ma reconnaissance éternelle ? » Le brun ignorait ce qu'elle souhaitait en retour, mais pour le moment, il se souciait surtout de ce qu'il veut. Le jeune homme tentait donc de la manipuler. Bien qu'elle ne parût pas si bête que cela, ça fonctionnait quand même. Cette dernière s'était précitée vers lui. Il releva doucement la tête la fixant. Il le savait. Elle voulait prouver qu'elle n'est pas une innocente gamine. Il rit légèrement en l'écoutant. Ça ne serait pas drôle de répéter cette action. Le jeune homme se rapprocha d'elle. « Je veux que tu voles pour moi. Tu es capable de cela ? Tu crois que c'est un jeu d'enfant ? » L'homme qui détenait l'objet n'était pas une femme, ni un homme maigrichon. C'était un homme plutôt grand et gros.

« Il s'agit d'un couteau silex orné de dents sur la poignée. » Il avait quelques idées concernant son utilisation. Il avait un sourire espiègle sur le visage. « Je le veux. » Dit-il en mettant plus d'insistance. Kieran la regarda plus sérieusement. Allait-elle oser faire cela ? Il voulait bien croire que oui. Il l'espérait. Si elle n'acceptait pas. Probablement que l'homme finirait en lambeaux dans les prochaines heures. Quand l'hostile veut quelque chose, il l'obtient. Quelle que soit la manière, qui finit bien souvent en sang. « Sinon, je demanderai à une autre. À toi de voir. » Une autre. Cela faisait bien référence à une autre femme.  

« Roses are red, violets are blue,
Sugar is sweet, and perhaps so are you.

But the roses are wilted, the violets are dead,
Sugar bowl shines empty, her wrists are stained red. »
► Cassidiamond
Code by AMIANTE



You think I’ll run. And maybe I would have once, okay? But I’m not that guy anymore. If you think that your crazy life is gonna scare me off, you are so wrong, okay? There’s nothing out there or in here that scares me as much as the thought of losing you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: ❝For you, she was a chapter. For her, you were the book.❞ - Lexie Mar 13 Oct - 0:55

 
Secret obsessionLexie & Kieran



Sa reconnaissance éternelle ? De toute évidence, il la prenait pour une imbécile. Toujours est-il qu'il avait réussi à piquer sa curiosité, et que Lexie voulait malgré elle lui faire plaisir. Kieran lui dit ce qu'il attendait d'elle. La jeune fille resta perplexe un instant. Ce n'était pas tout à fait ce à quoi elle s'attendait. C'était moins sanglant, car connaissant Kieran il aurait bien pu lui demander de commettre un meurtre ça n'aurait pas été surprenant.

Il lui donna des précision sur l'objet qu'il désirait que Lexie vole. Un couteau, bien sûr. Elle aurait du se douter que son obsession pour les couteaux finirait par le rendre complètement dingue. Au moins, il ne s'attendait pas à ce qu'elle tue quelqu'un avec, c'était déjà ça !

Lexie n'avait encore rien dit, étudiant toujours la situation. Certes elle voulait lui faire plaisir, mais à quel prix ? Et si elle décidait de le faire, qu'elles seraient les conséquences ? À qui devait-elle le voler d'ailleurs ? Parce qu'il y avait une différence entre voler un objet à une mamie endormie ou le voler à un grand gaillard. Et puisqu'elle ne connaissait aucune mamie sur l'île..

Une autre ? Il lui fesait encore le coup, semblable à celui de s'en aller en espérant qu'elle le rattrape. Et encore une fois, ça fonctionnerait. Du moins, en partie. « Tu pourrais au moins attendre ma réponse avant de me dire que tu as une liste d'attente de filles qui meurent d'envie de voler un objet pour toi. En tout cas, ça tombe bien, je ne suis plus une enfant. J'en serais capable, bien sûr. » Elle le fixa longuement avant de poursuivre. « Mais je me pose une question. Pourquoi ce couteau en particulier ? Et pourquoi ne le fait tu pas toi-même ? » C'était vrai, Kieran était beaucoup plus fort qu'elle et sans doute plus expérimenté en la matière.

Toujours est-il qu'elle avait prit sa décision. Elle le ferait. Le vent se mit à souffler dans ses cheveux, les emmêlant et Lexie attrapa l'élastique qu'elle avait toujours autour de son poignet. Sentant que les choses devenaient sérieuses, elle les noua en une queue de cheval lisse. « J'accepte. Tu as un plan ? » Elle espérait bien que de cette façon il cesserait de la voir comme une enfant.



© sumptuous reign.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Donovan J. Reid "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Chris Wood. × Nombre de messages : 217 × Age du perso : 24 ans. × Job : ancien policier × Côté love : Il n'y a que de la confusion


Message(#) Sujet: Re: ❝For you, she was a chapter. For her, you were the book.❞ - Lexie Mar 13 Oct - 2:06

For you, she was a chapter.
For her, you were the book.
Kieran Zoltán Devaney & Lexie Verhagen

Le cerveau de Lexie semblait chercher ce que Kieran voulait lui demander. Qu'allait-il lui demander à la fin ? Tuer quelqu'un ? Ce n'est pas quelque chose qu'il demanderait à quelqu'un. Non, parce qu'elle est une adolescente. Pas du tout. Simplement qu'il préfère se charger lui-même de cette tâche. Il sait très bien s'en occuper. Il n'a besoin de personne pour cela. S'il osait, ça lui retirait tout le plaisir qu'il a à charcuter une personne. Il n'était donc pas question de meurtre, mais d'un vol. Kieran est un tortionnaire, un tueur, un menteur, un sociopathe, mais il ne vole pas. Certes, comme tout le monde, ça lui est déjà arrivé dans sa vie. Néanmoins, il ne trouve pas cela très amusant. Alors, que tuer.. décapiter.. regarder jaillir le sang des entrailles. C'est autre chose.

« Je marchande, je ne tue pas. » Dit-il à l'adolescente. Il avait voulu échanger un truc contre le couteau. Cependant, l'homme en question avait refusé son offre avec quelques injures. S'il s'était écouté, Kieran lui aurait sauté à la gorge. Il avait gardé le peu de calme qu'il avait à ce moment-là. « Cet homme a refusé de m'échanger son couteau silex. Oh, je sais, ça serait plus facile de l'égorger et de lui prendre. » Un sourire malsain apparut sur son visage. « Je veux ce couteau. C'est tout. » Il n'y avait rien à dire de plus. Bien sûr que ça serait plus facile. Il le savait. Il refusait de le tuer, simplement qu'un jour, il pourra le torturer en y prenant plaisir. Là, ça aurait été que par accès de folie.

Kieran la fixa remettre ses cheveux en place et se coiffer. Le temps filait. Il était impatient. Heureusement, elle acceptait. Il sourit légèrement, satisfait. « Aucunement. » Aucun plan en tête. Il commença à marcher. Ils avancèrent vers l'habitat du mec. Ils devaient s'enfoncer dans la forêt pour cela. « Tu n'auras qu'à le charmer. Ça doit être le genre d'homme qui aime les petites filles. » Le coup du charme de la part d'une femme, ça fonctionne assez souvent sur ce type de mec. « Ou alors, tu attends qu'il quitte sa hutte. Enfin.. s'il la quitte. » Le brun continua de marcher. Tout plein de trucs étaient de s'agiter dans sa tête. Il pensait à ce qu'il allait faire avec l'objet coupant. Il se mordit légèrement la lèvre. « Ou poignarde-le. » Kieran sortit de sa poche, l'un de ses poignards. Ils arrivèrent près d'une hutte, celle de l'homme. Il s'arrêta de marcher tout en s'accotant contre un arbre. « Alors, tu vas le poignarder ? »  

« Roses are red, violets are blue,
Sugar is sweet, and perhaps so are you.

But the roses are wilted, the violets are dead,
Sugar bowl shines empty, her wrists are stained red. »
► Cassidiamond
Code by AMIANTE



You think I’ll run. And maybe I would have once, okay? But I’m not that guy anymore. If you think that your crazy life is gonna scare me off, you are so wrong, okay? There’s nothing out there or in here that scares me as much as the thought of losing you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: ❝For you, she was a chapter. For her, you were the book.❞ - Lexie Mar 13 Oct - 2:36

 
Secret obsessionLexie & Kieran


Kieran avait parler d'égorger l'homme en question. Lexie n'avait pas bronché, elle savait qu'il était sérieux et en quelque sorte elle se se mit à penser que c'était sans doute un moyen simple de voler le couteau. Suivant le jeune homme dans la forêt, elle se mit à penser à un plan. Elle avait l'avantage d'être petite, et discrète. Peut-être pourrait-elle simplement s'infiltrer chez l'homme en question sans se faire voir. À la tombée de la nuit serait encore mieux, mais elle doutait fort que Kieran attende aussi longtemps. Il semblait vraiment tenir à cet objet, pour une obscure raison.

Il marchèrent ainsi un bon moment avant que Kieran ralentisse finalement le pas. Lexie n'avait rien dit de tout le trajet, perdue dans ses pensées, réfléchissant à un plan. Ils étaient arrivés. Une petite hutte, modeste, faite de morceaux de bois et de toiles rapiécées. Elle se demandait qui pouvait bien vivre là, elle n'était jamais allé jusqu'ici auparavant. Kieran suggéra de le séduire, ce qui n'était pas une mauvaise idée, mais Lexie devait avouer qu'elle avait un peu peur que sa technique fonctionne TROP bien. Elle s'imaginait déjà essayer de se débattre pour se défaire de l'emprise de cet homme. À cette idée, elle frissonna. Bien sûr, Kieran ne serait pas loin, et probablement qu'il lui viendrait en aide si elle avait besoin. Toutefois, elle ne pouvait pas garantir qu'il le ferait. Non, définitivement ce n'était pas une bonne idée. « Je ne veux pas de ses sales pattes sur moi. »

Il lui proposa également d'attendre que l'homme quitte la hutte. Lexie était bien prête à attendre, mais elle savait que Kieran ne serait pas du même avis, même si l'idée venait de lui. Elle chassa cette option de son esprit aussi vite qu'elle y était apparue. Lexie leva les yeux vers celui qui, à chaque regard, enflammait son coeur. Il semblait songeur, se mordant la lèvre. Elle savait qu'il avait un plan, un plan beaucoup plus sordide.

Lorsqu'il lui parla de le poignarder, elle n'eût aucune réaction. C'était comme si elle avait déjà su ce qu'il lui dirait. Elle ferma les yeux longuement, et imagina la scène. C'était facile, elle n'avait qu'à entrer, le menacer de le tuer si il ne lui donnait pas le couteau et mettre sa menace à exécution dans le cas contraire. Une lueur sombre était apparue dans les yeux de la jeune fille lorsqu'elle les ouvra. Oui, elle allait le faire. Pas seulement pour Kieran .. Mais pour elle aussi. Elle en avait assé d'être traité comme une enfant, il était temps de mettre un terme à tout cela. Elle attrapa le poignard qu'il lui tendait, le fit tourner sur lui même et passa son doigt sur la lame. Elle se coupa, légèrement, et une goute de sang perla au bout de son pouce. Amusée, elle le mit dans bouche afin d'en essuyer le sang. « Oui, je vais le faire. » Elle le scruta du regard, cherchant à apercevoir si il était surprit qu'elle accepte de poignarder quelqu'un. Elle espérait bien que de cette façon il cesserait de la voir comme une enfant.

Lexie se tourna vers la maison. Elle était prête à y aller. « Promets moi seulement une chose. Si ça tourne mal, tu ne me laissera pas seule là dedans hein ? » Elle n'avait pas vraiment peur, mais elle espérait que Kieran se soucie suffisamment d'elle pour lui promettre une telle chose.



© sumptuous reign.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Donovan J. Reid "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Chris Wood. × Nombre de messages : 217 × Age du perso : 24 ans. × Job : ancien policier × Côté love : Il n'y a que de la confusion


Message(#) Sujet: Re: ❝For you, she was a chapter. For her, you were the book.❞ - Lexie Mar 13 Oct - 5:12

For you, she was a chapter.
For her, you were the book.
Kieran Zoltán Devaney & Lexie Verhagen

Kieran n'avait pas de plan. À vrai dire, il ne pensait qu'à récupérer l'arme. Cette dernière avait accepté le défi. Le défi qui pourrait tourner mal à tout moment. Ce n'était pas le genre de type à embêter. Il était en train d'envoyer une adolescente faire le sale boulot. Il n'avait aucune honte de faire cela. Le jeune homme n'avait pas envie de se salir les mains. Ce n'est pas comme lorsqu'il tue quelqu'un où il a les mains pleines de sang. L'hostile lui suggérait de séduire l'homme en question. Elle ne semblait pas très aimer l'idée. En même temps, il la comprenait. Il n'était pas du tout séduisant. Et probablement, qu'elle n'en a pas trop l'habitude de jouer sur ce genre de terrain. Il restait silencieux également tout en marchant jusqu'à la fameuse hutte. Kieran ne savait pas s'il était à l'intérieur ou non. La meilleure solution de voler l'objet était soit de faire preuve de discrétion ou tout simplement de poignarder l'inconnu. C'était une évidence pour lui, il préférait cette option. Néanmoins, il n'obligeait pas la jeune blonde à faire cela. Il ne pouvait nier que ça serait amusant à regarder. Il n'allait pas s'éloigner de l'endroit. Kieran allait probablement regarder la scène. Il était malsain. Il aimait voir les gens souffrir. Souffrir sous un couteau de lame. Son futur joujou préféré allait servir à cela. À torturer, à couper de la chair humaine, à être sali par du sang. Le brun était dans ses pensées. Il rêvait de tout cela. Un rêve qui allait se réaliser très vite. Pour lui, ce n'est qu'une routine. Un rituel des plus normal à ses yeux. Il sourit. Sourire malsain.

Ce fut Lexie qui le sortit de ses nombreuses pensées pour lui dire qu'elle allait le faire. Ce dernier se retourna vers la demoiselle, sourire aux lèvres. Il était fier. Fier de ce qu'elle allait faire. Il n'avait que faire de ce qu'on pourrait penser à propos de cela. Le mal le possédait depuis bien longtemps. Tout comme la folie qui le guet sans relâche. Elle attrapa son fameux poignard. La regardant se couper. Il observa le peu de sang qui était sorti de sa peau. Il espérait sincèrement qu'elle n'allait pas se dégonfler ou se faire tuer. Cette dernière souhaitait qu'il veille sur elle, en cas de danger. Il détourna légèrement le regard. Il faut dire que ce n'est pas vraiment le genre de personne qui veille sur les autres. Il ne pense qu'à lui. La vie des autres n'a que très peu d'importance à ses yeux. Excepté peut-être celle d'une personne, d'un certain rescapé. « Essaye de ne pas te faire tuer alors. Je resterai là au cas où. » Kieran s'était malgré tout attaché à Lexie. Oh, oui, il l'espérait. Le jeune homme n'avait déjà plus de poignard sur lui. Il ne lui restait pas grand-chose pour se protéger. « Ne t'inquiète pas. Tout ira très vite. » Dit-il par expérience. Cela était devenu si facile de retirer la vie. Regarder l'homme ou la femme quitter son corps. Toucher le corps se refroidir.

« Je te fais confiance. Tu y arriveras. » Il sourit légèrement et il s'approcha de Lexie. Kieran passa l'une de ses mains sur sa joue tout en lui redressant la tête. Le brun planta son regard sombre dans ses grands bleus innocents. « Fais-le maintenant. » Il avait l'espoir qu'elle puisse réussir cela.   

« Roses are red, violets are blue,
Sugar is sweet, and perhaps so are you.

But the roses are wilted, the violets are dead,
Sugar bowl shines empty, her wrists are stained red. »
► Cassidiamond
Code by AMIANTE



You think I’ll run. And maybe I would have once, okay? But I’m not that guy anymore. If you think that your crazy life is gonna scare me off, you are so wrong, okay? There’s nothing out there or in here that scares me as much as the thought of losing you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: ❝For you, she was a chapter. For her, you were the book.❞ - Lexie Mer 14 Oct - 7:41

 
Secret obsessionLexie & Kieran


Essayer de ne pas se faire tuer. C’était un bon plan, un très bon plan. Toutefois, la jeune fille n’avait pas vraiment porté attention à cette partie de la phrase. Il serait là si elle avait besoin d’elle. C’était suffisant, en fait, c’était tout ce dont elle avait besoin d’entendre. Kieran s’approcha de Lexie, lui caressa la joue et lui souleva le menton. Elle avait des papillons dans l’estomac, excitée et emballée par ce qu’elle s’apprêtais à faire. Il avait confiance et, pour une raison inconnue, Lexie aussi. « Tiens, je te laisse mon arc. Au cas où tu aurais besoin d’intervenir. » Elle n’avait plus peur toutefois. Elle savait qu’il n’en aurait sans doute pas besoin.

Elle résista à l’envie de le prendre dans ses bras. Elle avait faillit le faire, mais doutait que cet élan d’affection ne plairait pas au grand brun devant elle. Au lieu de cela, elle tourna les talons, le couteau en main. Se dirigeant vers la maison à pas feutrés, elle vit par un trou dans l’une des bâches que l’homme était bel et bien à la maison. Grand et plutôt costaud, Lexie se remit en question. Allait-elle être en mesure de le tuer avant qu’il ne s’appercoive de sa présence ? Elle espérait bien que oui car sinon le combat était perdu d’avance. Heureusement, il était de dos, elle aurait l’effet de surprise.

Lexie entra dans la hutte. Ce n’était pas une grande hutte mais on voyait que l’homme était habile de ses main car elle était meublées par des articles taillés dans le bois. C’était une belle hutte, peut-être que Lexie pourrait se l’approprier par la suite. Elle chassa cette pensée de son esprit. Ce n’était pas le moment. Se cachant derrière ce qui lui servait de table, elle l’observa un moment. Il était assis dans un fauteuil, enfin, le genre de fauteuil que l’on peut fabriquer grâce à quelques morceaux de bois. Plus loin, sur une toute petite table se trouvait le couteau. Lexie ne comprenait pas ce qu’il avait de spécial mais elle le ramènerait tout de même à Kieran.

S’approchant sans faire de bruit, elle lui plaça le couteau sous la gorge. « Quelque chose à dire avant de mourir ? » avait-elle dit en riant. Elle n’aurait pas dû lui laisser le temps de dire quoi que ce soit car aussitôt, il l’envoya valser. Il lui avait donné un coup de coude et avait attrapé son bras, la propulsant par dessus lui. Elle pouvait sentir son poids sur son corps, la maintenant au sol, et il plaça ses mains sur sa gorge. Lexie suffoquait et elle ne pouvait pas crier. Pire encore, elle n’avait plus le couteau de Kieran. Elle le chercha furtivement du regard, il était non loin d’elle mais elle doutait de pouvoir l’attraper avec ses mains. Elle devait quand même essayer, car il était en train de la tuer.

Elle tendit le bras vers le couteau, toucha le manche du couteau du bout des doigts, s’étira encore un peu plus et dans un dernier élan avant de frôler l’inconscience elle le planta dans la gorge de son agresseur. Lorsqu’il relâcha l’étau autour de son cou, elle prit une grande inspiration, toussa un peu et bondit sur ses pieds. Le couteau gisant de sang était dans sa main et l’homme était en train de vider de son sang, à ses pieds. Elle n’arrivait pas à le croire, elle l’avait fait.

Elle ne prit pas le temps de réfléchir et attrapa le nouveau couteau de Kieran. Enjambant le corps de l’homme, qui était définitivement mort, elle se demanda si cette image allait finir par la hanter ou si, comme Kieran, elle finirait par s’en amuser. Pour l’instant, encore sous l’adrénaline, elle n’arrivait pas à se faire un opinion sur le sujet.

Une fois sortie de la hutte, elle se précipita vers Kieran, en brandissant le couteau dans les airs, un sourire fendu jusqu’au oreille. Oui, il serait fier d’elle.



© sumptuous reign.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Donovan J. Reid "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Chris Wood. × Nombre de messages : 217 × Age du perso : 24 ans. × Job : ancien policier × Côté love : Il n'y a que de la confusion


Message(#) Sujet: Re: ❝For you, she was a chapter. For her, you were the book.❞ - Lexie Mer 14 Oct - 22:48

For you, she was a chapter.
For her, you were the book.
Kieran Zoltán Devaney & Lexie Verhagen

Aujourd'hui, Kieran n'avait pas réellement prévu de tuer qui que ce soit. Il n'avait pas prévu non plus d'initier quelqu'un au meurtre. Bien meilleur que de jouer à la poupée ou de cueillir des fruits. Cette adrénaline, cette excitation que l'on ressent en retirant l'envie. C'est quelque chose d'inexplicable. C'est tout simplement jouissif. La folie que porte en lui, il n'a jamais voulu s'en débarrasser. Il n'a jamais voulu arrêter tuer ou de torturer. Ce n'est même pas envisageable d'ailleurs. Le sang sur les doigts, sur la peau, c'est mieux qu'une crème hydratante que l'on se taponne sur le visage. On comprend tellement mieux les tueurs en série, les meurtriers qui prennent plaisir à torturer ces humains. Entendre crier sa victime, l'entendre supplier, savoir qu'ils ne peuvent rien faire. On est invulnérable. C'est ainsi que Kieran a tendance à se sentir. Il s'agit d'un bien-être. Personne ne pourrait comprendre cela. Excepté les psychopathes. L'hostile ne se considère pas comme un psychopathe. Sociopathe à la limite ouais. Il est conscient de sa folie. Il n'a aucune honte. Il sait qu'il peut entrer dans des colères violentes. Depuis ses cauchemars, qui ont commencé à New York. Kieran a du mal à dormir, il peut se réveiller, entrer dans une folie meurtrière. Il n'était pas le meurtrier présentement. Il avait demandé à Lexie de le faire. Cette dernière n'avait même pas refusé. Elle voulait y aller. Elle voulait le faire. Le brun attrapa l'arc, mais il n'en aura pas besoin. Non, parce qu'il allait se passer quelque chose, simplement qu'il déteste cela. Kieran regarda son élève pénétrer à l'intérieur. Il en profita pour jeter l'arc au pied de l'arbre. Il s’assoit dans l'herbe, ignorant si elle allait oser poignarder le type.

Kieran s'amusa à arranger l'herbe tout en étant impatient. Il attendait qu'elle arrive. Ce fut enfin le cas. Cette dernière quitta la hutte, brandissant le couteau. Elle ne devrait peut-être pas brandir de la sorte son poignard. Ils sont toujours le jour et des gens peuvent passer par-là. Quant à Kieran, il s'en tape. Il n'a aucune honte à tuer et il ne regrette pas ses choix. Néanmoins, elle n'est pas dans le même camp que lui. Elle allait peut-être changer ses plans. Le jeune homme se leva aussi tôt, secoua ses mains pour retirer le peu de terre qui s'y trouvait. Son couteau. C'est ce qu'il regrettait en premier. Il s'approcha d'elle et il lui arracha presque le couteau de silex des mains. Il regarda de tous les côtés l'objet. Il sourit en coin avant de reprendre son poignard. Il y avait du sang. « Je suis fière de toi ma chère. »

Il passa son majeur le long de la lame. Là où il ne peut pas se couper. Glissant son doigt dans le sang. Il sourit légèrement. Relevant sa tête vers celle-ci. « Tu veux goûter ? » Il est loin d'être cannibale. Il ne mange pas d'humain. Le sang est une source vraiment étrange. Après tout, on a tous déjà sucé notre propre sang. Kieran l'observa. « Tu as aimé cela ? Qu'as-tu ressenti ? » Demanda curieusement à l'adolescente. Les sensations sont différentes pour tous. Il se mit à marcher. Ils devaient s'éloigner de la scène de crime. Quelqu'un allait sûrement le découvrir. Peut-être des animaux sauvages aussi.  

« Roses are red, violets are blue,
Sugar is sweet, and perhaps so are you.

But the roses are wilted, the violets are dead,
Sugar bowl shines empty, her wrists are stained red. »
► Cassidiamond
Code by AMIANTE



You think I’ll run. And maybe I would have once, okay? But I’m not that guy anymore. If you think that your crazy life is gonna scare me off, you are so wrong, okay? There’s nothing out there or in here that scares me as much as the thought of losing you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: ❝For you, she was a chapter. For her, you were the book.❞ - Lexie Jeu 15 Oct - 18:35

 
Secret obsessionLexie & Kieran


Lexie l'avait fait. Elle avait tué cet homme de ses propres mains, grâce au couteau de Kieran. Elle n'arrivait pas à le réaliser, du moins pas encore. Tout était allé trop vite, elle pouvait toujours sentir les mains de l'homme sur sa gorge. D'ailleurs, son cou portait des marques rougeâtres qui ne tarderaient pas à bleuir. Elle baissa les yeux sur ses propres mains, pleines de sang. Son t-shirt aussi d'ailleurs car elle avait dû pousser l'homme sur le côté, une fois qu'elle lui eût planté le couteau dans la gorge, afin de pouvoir se relever.


Kieran lui dit qu'il était fier d'elle. Elle rougit aussitôt et un immense sourire éclaira son visage jusqu'à ce qu'il lui propose de gouter au sang sur le couteau. Elle n'était pas sûre d'en avoir envie mais d'un autre côté peut-être était-ce une sorte de test. « C'est une sorte de rituel ? Tu goûte toujours au sang de tes victimes ? » Dit-t-elle et, sans lui laisser le temps de répondre, elle passa son index sur le couteau et le passa sur le bout de ses lèvres. Il s'en fallut de peu pour qu'elle ne soit malade.

Il lui demanda si elle avait aimé ça. À vrai dire, oui, elle avait aimé ça. Elle en avait un peu honte, mais d'avoir ce pouvoir, ce contrôle de vie ou de mort sur quelqu'un d'autre lui avait emmené une certaine satisfaction. Jamais auparavant elle n'avait été perçu comme une menace. Peut-être les choses étaient-elles sur le point de changer. Kieran se mit à marcher et elle lui emboîta le pas. « À vrai dire, oui. Pour la première fois de ma vie j'avais l'impression d'être crainte. Cet homme savait que j'avais le pouvoir de lui enlever la vie et je dois avouer que la lui enlever ne m'a pas déplut. »

Elle était un peu honteuse de ce qu'elle venait de dire. Elle regarda Kieran du coin de l'oeil. Il ne semblait pas se soucier plus qu'il ne le fallait de ce qui venait de se passer, ce qui la rassura. Si il ne s'en fesait pas, elle ne devrait pas avoir à s'en faire non plus. Ils croisèrent une rivière avec une petite étendue d'eau assé creuse pour pouvoir s'y tremper. Elle devait absolument nettoyer tout ce sang avant de croiser quelqu'un, elle retira son t-shirt. Puis ses short, ne gardant que ses sous-vêtements. Elle ne pourrait pas remettre son t-shirt qui était définitivement irrécupérable mais heureusement elle avait toujours une vieille chemise, un peu trop grande, autour de la taille au cas où la température chuterait brusquement. Elle n'aurait qu'à la nouer dans le bas afin de l'ajuster et le tour serait joué. « Je dois absolument nettoyer tout ce sang, sinon tout le monde se rendra compte de ce que j'ai fais. » Puis, elle entra dans l'eau.



© sumptuous reign.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Donovan J. Reid "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Chris Wood. × Nombre de messages : 217 × Age du perso : 24 ans. × Job : ancien policier × Côté love : Il n'y a que de la confusion


Message(#) Sujet: Re: ❝For you, she was a chapter. For her, you were the book.❞ - Lexie Ven 16 Oct - 3:21

For you, she was a chapter.
For her, you were the book.
Kieran Zoltán Devaney & Lexie Verhagen

Un rituel de passage. C'était amusant dit comme cela. Et ça ressemble à une secte d'ailleurs, dit comme ça. Le jeune homme n'avait jamais pensé à ça. Il la laissa goûter au sang tout en riant légèrement. Il passa le bout de sa langue sur son propre sang. « Ça le goût d'un abruti. » Il essuie son doigt sur le couteau, déjà sale. Kieran ne faisait pas cela pour chacune de ses victimes. Il n'est pas un buveur de sang, mais pour dégoûter la victime. Il suffit de se lécher les doigts pour voir leur réaction. Celle de Lexie semblait semblable. Dégoûté et surtout, pas habitué à cela. « Pas vraiment non. » Il lui fit un clin d'œil avant de se mettre à marcher. Voulant quitter les lieux. Maintenant qu'il avait ce qu'il voulait. C'était tout ce qui comptait. Son nouveau joujou. Son jouet tranchant allait bientôt servir. Il avait hâte. Kieran était curieux de savoir si elle avait apprécié cela. Il l'écouta parler silencieusement. Certes, c'est bien d'avoir un certain pouvoir. Le sang, voir le sang cingler, c'est encore mieux. Tout comme les cris des victimes.

Sans réellement le montre, Kieran était quand même surpris. Lui qui croyait que tous les rescapés étaient de pauvres saints. Des gens faibles qui ne pensent qu'à la survie de l'humanité et à faire le bien. Et encore plus, lorsqu'il s'agit d'une adolescente. On n'emprunte pas ce genre de chemin pour prouver quelque chose. Kieran, le faisait par plaisir. C'était loisir presque. Torturer, tuer, saigner. C'est une routine pour lui. Quelque chose de normal à ses yeux. Il est habitué après tout. Tu ne peux pas reculer en faisant cela. Cela est impossible. Un coup que tu as retiré la vie, tu ne peux plus revenir en arrière. Ce souvenir hantera. En tout cas, pour les esprits faibles. L'hostile n'a aucun remords. Cependant, il savait ce que cela faisait. La première fois qu'il a tué, c'était un accident. Il avait trop bu, il sortait d'une soirée bien arrosée. L'étudiant qu'il était, il entretenait une relation avec son enseignante. Il a du mal à se souvenir de ce qui s'est réellement passé. Le feu avait pris rapidement, il avait quitté les lieux, sans aider la victime. Il était trop tard. Personne n'a accusé qui que ce soit. Ces nombreux cauchemars sont dus à cela. Ce fameux soir, gravé dans sa tête.

Ils se dirigèrent vers un petit cours d'eau, un peu plus loin. Kieran continuait de regarder son couteau. Il l'admirait. Il s'imaginait les nombreuses scènes qui allaient bientôt se produire. Le nombre de victimes qui allait passer sous cette belle lame tranchante. Le brun se stoppa net en la voyant se déshabiller. Il fronça légèrement les sourcils. Qu'est-ce qu'elle faisait ? Ah les rescapés. Lui, il n'avait pas besoin de se cacher et de se laver dans une bassine hors de son camp. Avoir du sang sur son t-shirt, c'est fort normal avec les hostiles. Il n'y a rien de choquant. Visiblement, c'était autre chose pour les rescapés. Le jeune homme la regarda discrètement avant de ranger son joujou. « Bien. Néanmoins, je ne vais pas tarder à partir, je crois.. » Il croisa légèrement les bras. Il avait quelques autres projets en tête. La journée n'était pas encore terminée. La soirée n'avait même pas commencé. Kieran n'a pas prévu de se tourner les pouces et rester assis à ne rien faire de sa soirée. Il n'avait pas achevé sa boîte également. Cette boîte qui servira à conserver certains objets. « Tu comptes en parler à tout le monde ? De ce que tu as fait. » C'était elle qui l'avait tué. Kieran ne s'était pas sali les mains. Il n'avait même pas été témoin du meurtre. Allait-elle craquer et finir par le dire à quelqu'un tout en pleurant ? Il n'est pas certain qu'elle ait le cœur et les nerfs assez durs pour garder tout cela. Après, il pouvait sûrement se tromper. Tuer n'est pas facile, ni encaisser cela et tout ce qui suit.

« Roses are red, violets are blue,
Sugar is sweet, and perhaps so are you.

But the roses are wilted, the violets are dead,
Sugar bowl shines empty, her wrists are stained red. »
► Cassidiamond
Code by AMIANTE



You think I’ll run. And maybe I would have once, okay? But I’m not that guy anymore. If you think that your crazy life is gonna scare me off, you are so wrong, okay? There’s nothing out there or in here that scares me as much as the thought of losing you.
Revenir en haut Aller en bas

» Contenu sponsorisé "
❝ ❞


Message(#) Sujet: Re: ❝For you, she was a chapter. For her, you were the book.❞ - Lexie

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-