avatar
» Eulally W. Austen-Jameson "
ADMIN Speedy. × Tell me your dreams ♧ ❞

× Ma Célébrité : elizabethCUTIEolsen. × Nombre de messages : 2408 × Age du perso : 23 yrs-old. × Job : ex-étudiante à berkeley ; étudiante à colombia. × Côté love : lui, mon presqu'fiancé. #catindesbois.


Message(#) Sujet: ⊱ protect you under stormy skies ✼ max&eula. Lun 28 Sep - 14:51

PROTECT YOU UNDER STORMY SKIES —
It's time to go, the engine's running. We always knew this day was coming and now it's more frightening than it's ever gonna be. My mind's lost.

Your lion's heart will protect you under stormy skies and I will always be listening for your laughter and your tears. I won't let go of you, I swear.

You're on your own, it's hard to take, we live through scars this time. But I've made up my mind, there's no doubt, I can not go without you... #storm

— MAX GREYSON + EULA JAMESON
Ca fait bien deux semaines qu'ils nous énervent avec leur histoire d'alerte-ouragan, mais comme d'habitude Eulally n'avait rien voulu entendre. Ca fait des jours qu'ils la prévoient, cette tornade qui va peut-être venir balayer la côte-Est américaine, mais bien sûr Eula s'en était moqué royalement. Depuis hier, des vents violents s'embouchent entre les buildings de la ville, beaucoup de new-yorkais ont commencé à déserter, la plupart des commerces ont été fermés, et une partie des transports en commun déjà mis à l'arrêt. Sauf que la miss Jameson n'avait pas voulu croire à tout ça. Puis qu'est-ce que ça pourrait bien faire, qu'une tempête passe par là ? On n'est pas dans des films hollywoodiens, ça va pas être si terrible, on va survivre. Le pire dans tout ça, c'est qu'il s’enchaîne tellement de merdes dans cette ville, qu'à force on se dit que c'est juste une bonne grosse blague, pour mettre toujours plus d'animation et de drame dans cette belle New York. Un crash d'avion, une prise d'otage, maintenant un ouragan ? Eulally ne veut pas se laisser prendre pour une poire ! Ca l'a déjà assez gonflée, cette prise d'otage le mois dernier, où nombreux de ses amis ont failli y passer. Et sa coloc Charlie qui est revenue avec une blessure par balle. Une blessure par balle ! Dans quel monde on vit ? Pareil pour Maxeen, la pauvre, qui a été hospitalisée plusieurs jours et qui s'en remet à peine, à ce que Eulally a entendu dire... C'est un peu la honte, qu'Eula n'ait pas pris des nouvelles de son ex directement, elle se sent un peu mal par rapport à ça. Elle n'a pas osé, elle s'est défilée. Et pourtant elle n'arrive pas à s'enlever cette idée de la tête, sur ce que ça lui aurait fait, si la jeune barmaid lui avait été réellement enlevée. Elle peut bien s’obstiner, se dire qu'elles ne sont plus ensemble, faire comme si elle l'avait même oubliée ; les choses sont compliquées, mais ce qui est clair comme de l'eau de roche, c'est qu'elle n'accepterait pas de la perdre pour de vrai.

Elle avait à tout prix voulu aller travailler aujourd'hui, comme si de rien n'était, carrément dans son monde, la folle Jameson. Sauf qu'évidemment, le trois-quart des métros étaient hors-service, elle arriva au boulot avec deux heures de retard ; tout ça pour s’apercevoir que le Starbucks où elle travaille, n'avait même pas ouvert ses portes ce matin, à cause de la tempête ! Merde merde merde. Elle voulut envoyer un texto à Aliyah, pour la prévenir de ne pas venir bosser, mais c'est certain que sa jeune amie n'était pas aussi bête qu'elle, à se déplacer en pleins cœur de Manhattan, à l'approche d'un ouragan. De toute façon, aucun réseau téléphonique ne semblait fonctionner sur la ville désormais. Elle voulut passer des appels, à sa soeur, à ses amis, mais elle ne réussit à joindre personne. Hors-d'elle, dépitée, elle rebroussa chemin et elle espérait rentrer à son appart' avant la pluie. Le ciel était sombre, les nuages noirs au-dessus des buildings. Le vent était infernal. Et bientôt l'orage commença à gronder. Elle marchait au pas de course sur les trottoirs, et soudain, une sale averse vint enfin lui tomber dessus. Elle fut trempée en deux secondes. Elle aurait mieux fait de se barrer de cette ville pendant quelques jours, elle aurait évité tout ce cauchemar. Il était peut-être encore temps qu'elle s'en aille, malgré la panique qui semblait s'emparer de la Grosse Pomme. Oui, il fallait qu'elle rentre chez elle, qu'elle prenne le nécessaire et qu'elle s'éloigne d'ici.
Et puis, elle passa devant l'immeuble de Maxeen. Elle hésita une minute, se stoppant sous la flotte, le coeur saccadé en échos aux coups de tonnerre alarmant. Max'... Est-qu'elle est bien en sécurité la belle Greyson ? Mais, et si elle était avait besoin d'aide, elle qui est encore en convalescence, peut-être toute seule, recluse chez elle ? Bon sang, changement de programme, Eulally se réfugia dans le hall du building, puis elle monta les marches deux à deux, de ces escaliers qui montaient les quelques étages vers le studio de son ex. Trempée jusqu'aux os, elle vint se plaquer contre sa porte d'entrée et elle y tambourina, à bout de souffle : Max', ouvre s'il te plaît. C'est Eula. Je sais que j'suis sûrement la dernière personne que t'as envie de voir. Mais j'ai besoin de savoir si ça va. La jeune Jameson commença à s'impatienter. Il lui arrive souvent de ressentir cette adrénaline, de la fille qui fait toujours tout au dernier moment et qui panique à la dernière seconde, partagée entre l'idée de tout gérer ou bien de renoncer. Mais elle ne laissera pas tomber, elle ne laissera pas Maxeen derrière elle. Elle a trop longtemps fui face à cette brunette pour qui elle aurait au moins dû être présente en tant qu'amie. C'est le moment ou jamais de se rattraper, si une tempête s'apprête à venir leur tomber sur la tête. Elle toqua encore fortement, priant pour qu'elle soit bien chez elle. Ou d'un autre côté, tant mieux si Max n'était déjà plus en ville... Elle insista encore un peu, elle continua à s'époumoner contre le battant de la porte, presque désespérée : Allez, prépare tes affaires, chérie. On doit foutre le camp d'ici... vite.

code by lizzou — gifs by TUMBLR — 1002 MOTS.




So I just try to keep up
I’M A PRINCESS CUT FROM MARBLE, SMOOTHER THAN A STORM. AND THE SCARS THAT MARK MY BODY, THEY’RE SILVER AND GOLD, MY BLOOD IS A FLOOD OF RUBIES, PRECIOUS STONES, IT KEEPS MY VEINS HOT, THE FIRE'S FOUND A HOME IN ME AND MY NECKLACE IS A ROPE, I TIE IT AND UNTIE IT. Yellow flicker beat — by lizzou

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Maxeen J. Hollis-Greyson "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : caitlin stasey × Nombre de messages : 513 × Age du perso : 25 × Job : Barmaid × Côté love : Elle


Message(#) Sujet: Re: ⊱ protect you under stormy skies ✼ max&eula. Lun 28 Sep - 19:27



❝protect you under stormy skies❞
Eula & Maxou
Depuis la prise d’otage, Maxeen n’osait plus sortir de chez elle. Lors de cette attaque la jeune femme fut blesser ce qui lui fit la peur de sa vie, elle crut mourir ce jour-là et ne plus revoir certaines personnes auxquelles, elle tenait énormément. Une fois arrivée à l’Hôpital, on lui expliqua qu’elle devait être opérée d’urgences si elle ne voulait pas mourir car elle avait reçu une balle dans l’abdomen et plus précisément la balle avait réussi à se loger dans le rein de la jeune femme, ce qui lui avait créé une arythmie durant les heures qu’elle avait passé lors de la prise d’otage. Elle passa ensuite plus d’une semaine à l’Hôpital, surveiller de près par les médecins et les infirmières. Maxeen ne reçut pas beaucoup de visite lors de son séjour à l’Hôpital, il y avait eu Aliyah mais aussi Jayden à venir la voir, discuter un peu du boulot et des amis. Maxeen eut espérer voir Eulally ouvrir la porte de sa chambre pour la saluer, lui apporter une boite de chocolat comme elle les aimait tant mais rien de cela ne se produisit, la jeune femme resta au abonné absent. La jeune femme ne savait plus ce qu’elle devait attendre de son ex, elle l’aimait encore profondément, mais celle-ci trouvait toujours le moyen de la décevoir…

Maxeen ne fut pas mécontente de rentrer chez elle, loin de cet univers stérile qu’elle détestait tant. Elle essaya de reprendre peu à peu ces petites habitudes avec une nouvelle acolytes, une petite canne qu’elle devait utiliser pour se déplacer au risque de se faire mal et de rouvrir les plaies qui lui faisait à présent deux belles cicatrices, l’une sur le ventre et l’autre dans le creux du dos, à l’endroit exacte ou la balle était ressortit. Ne sachant pas quoi faire d’autre, la jeune femme passait son temps devant la télévision, elle suivait avec attention les informations concernant cette tempête qui arrivait avec ferveur sur New York. La plupart des médias avait conseillé aux New Yorkais de partir de la ville car la tempête allait être très violente. Ne pouvant se déplacer, la jeune femme prit la résolution de rester chez elle. Elle pensait alors à son ex, et espérait que cette dernière aussi têtue qu’elle était allée se mettre à l’abri. Elle savait bien comment la jeune femme pouvait réagir et elle était bien du genre à ne prendre aucune précaution quant à la tempête.

La tempête s’accentua plus particulièrement depuis quelques heures, en effet, l’immeuble ou se trouvait Maxeen fut l’un des premiers à ne plus avoir de courant, ce qui ne fit pas une grande surprise la jeune femme qui sortit assez rapidement quelques bougies pour contrer la noirceur du ciel. N’ayant plus grand-chose à faire, la jeune femme se décida de lire quelques pages du livre qu’elle lisait en ce moment. Au bout d’une heure d’intensive lecture, Maxeen entendit quelqu’un bourriner à sa porte. N’ayant pas entendu la voix de son interlocuteur, elle posa un marque page dans son livre, attrapa la canne en bois et se leva péniblement. « J’arrive, j’arrive… Deux minutes… » Elle traversa le salon et arriva au niveau de la porte quand elle entendit la personne frapper à nouveau avec ardeur la porte, et cette fois elle reconnut la voix, il s’agissait d’Eulally. Maxeen pensa en elle-même, il est temps qu’elle se préoccupe de moi celle-là. Dans la pénombre, la jeune femme chercha ces clés et les inséra dans la serrure pour pouvoir ouvrir à la jeune femme. Une fois la porte ouverte, Maxeen se décala afin de mieux voir la jeune femme, ne tenant pas encore très bien debout, elle fit un petit pas en arrière et se rattrapa assez vite avec le morceau de bois qui lui servait de soutien. « Je n’irais nulle part Eula’, alors soit tu rentres, soit tu repars d’où tu viens mais vu mon état, moi je ne bouge pas d’ici…. » Le ton de la jeune femme n’était pas froid, mais il n’était pas non plus chaleureux, il était simplement monotone. Laissant la porte ouverte, la jeune femme se dirigea lentement vers le salon, qui était un peu plus éclairé. Elle savait bien que son ex allait la suivre et quand elle entendit la porte se claquer, elle ne put s’empêcher d’avoir un petit sourire. « Installe toi, on va attendre que la tempête se calme un peu. » La jeune femme s’asseyait avec difficulté dans le canapé et après avoir posé la canne sur le bord de la table basse, elle tendit main à Eulally pour qu’elle s’installe à ces cotés.


© Pando


This is your heart, it's alive, It's pumpin' blood
⊹ lumos maxima



Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Eulally W. Austen-Jameson "
ADMIN Speedy. × Tell me your dreams ♧ ❞

× Ma Célébrité : elizabethCUTIEolsen. × Nombre de messages : 2408 × Age du perso : 23 yrs-old. × Job : ex-étudiante à berkeley ; étudiante à colombia. × Côté love : lui, mon presqu'fiancé. #catindesbois.


Message(#) Sujet: Re: ⊱ protect you under stormy skies ✼ max&eula. Mar 20 Oct - 17:54

PROTECT YOU UNDER STORMY SKIES —
It's time to go, the engine's running. We always knew this day was coming and now it's more frightening than it's ever gonna be. My mind's lost.

Your lion's heart will protect you under stormy skies and I will always be listening for your laughter and your tears. I won't let go of you, I swear.

You're on your own, it's hard to take, we live through scars this time. But I've made up my mind, there's no doubt, I can not go without you... #storm

— MAX GREYSON + EULA JAMESON
Ce fut plus dur qu'il n'y paraît, de voir Maxeen lui faire face tout à coup, quand celle-ci lui ouvrit la porte. Eulally la vit, avec son air fatiguée, et cette canne qui suggérait qu'elle se remettait encore doucement de ses blessures. Ca faisait mal au coeur. Eula avait toujours vu Max comme son pilier, la plus forte d'elles deux, celle qui sourit toujours, la battante, la positive, qui ne recule devant rien. La voir ainsi affaiblie, même si Eulally avait tenté d'imaginer son épreuve, voir les choses réellement, c'était différent. Eula fut rassurée que son ex ait apparemment accepté de lui ouvrir la porte, malgré leur relation actuelle, qui n'est même plus une relation, étant donné le silence-radio dont à fait preuve la miss Jameson, si égoïstement. Puis elle commença à regretter de s'être pointée ici, devant chez Maxeen. Qu'est-ce qu'elle va bien pouvoir lui dire maintenant ? Qu'est-ce qui lui faisait croire que la jolie brune allait accepter de la suivre ? Elle s'est vraiment laissée embarquer par la précipitation de la situation, mais à présent qu'elle se retrouve plantée devant elle, trempée jusqu'aux os, avec aucun plan en tête, si ce n'est de voir comment va Max. Le pire aurait été que son ex la remballe aussitôt. Mais Maxeen ne fut pas aussi dure. Sûrement grâce à l’alerte-ouragan, la jeune Greyson avait la politesse de ne pas obliger Eula à retourner dehors par un temps pareil. Face à son invitation à entrer, alors qu'elle aurait pu se montrer bien plus désagréable (et ça aurai été mérité), Eulally ne s'opposa pas à ses propos et elle décida de la suivre, en silence, dans son salon. Même si elle aurait préféré qu'elles puissent foutre le camp en vitesse, de cette ville qui prenait une tournure apocalyptique, elle était déjà satisfaite d'être autorisée à rester en compagnie de Maxeen. Elle avait un soudain besoin de la savoir en sécurité, encore plus maintenant qu'elle avait posé ses yeux sur elle. Alors elle resterait à ses côtés, peu importe qu'un ouragan soit en approche, pour une fois elle ne se défilerait pas, c'est promis.

C'était presque gênant, de se retrouver dans cette pièce à nouveau. Ça faisait longtemps qu'elle n'y était pas revenue, l'air de rien. Ça lui rappelait des souvenirs, mais en même temps, c'était comme si tout ça n'avait jamais existé. Max lui proposa de s'asseoir auprès d'elle, bien décidée à simplement attendre que la tempête passe sa route. Eula était tellement mal-à-l'aise ; c'était bête, mais elle prenait conscience que son attitude avait été désastreuse avec son ex, un enchaînement d'échecs, qu'elle n'était peut-être même pas digne de se poser sagement à côté d'elle à cet instant. Un peu stressée, la jeune Jameson se dirigea plutôt vers la fenêtre et elle observa le ciel, noirci par des nuages terribles ; la pluie qui tombait en averse délirante, des coups de tonnerre qui répondaient de plus en plus violemment aux éclairs sciant entre les buildings. C'était bon de se sentir au chaud, à l'intérieur. Elle ne savait pas si elle aurait tenu quelques minutes de plus à l'extérieur en fin de compte. Les bourrasques de vent de la tempête auraient bien fait voler son petit corps frêle, en deux temps trois mouvements ! Eula croisa ses bras sur sa poitrine, profitant de la chaleur ambiante du studio de Max. En fait, elle en restait pas moins frigorifiée, elle grelottait, tellement ses habits, ses cheveux, et jusqu'à chaque parcelle de sa peau, avaient été mouillés suite à la pluie qu'elle s'était prise sur la tête. Elle tenta de ne pas y prêter attention, et elle se retourna juste vers Maxeen, en disant enfin : C'est gentil de m'avoir laissée entrer. J'aurais pas aimé être dehors, ça fait peur ce temps. Elle refit quelques pas vers la belle brune, et elle ne put s'empêcher d'ajouter, inquiète : J'suis quand même convaincue que ce n'est pas trop prudent de rester ici, Max. Eulally s’inquiétait que leur immeuble se prenne la foudre, ou pire, qu'une de ces fameuses tornades qui étaient annoncées, ne vienne finalement croiser la route du bâtiment dans lequel elles se trouvent. On sait bien Eula habituellement insouciante, mais on sait aussi combien elle peut être pessimiste. Et si pour une fois, c'est elle qui avait raison ? Elle était un peu désemparée. Elle arriva à hauteur du canapé de son hôte, et baissa ses grands yeux attendris, vers son adorable Maxeen. Ça va toi, tu tiens le coup ? Je suis désolée de ne pas être passée avant, je ne savais pas si tu... Elle s'arrêta ; inutile de se justifier, Max connaît déjà surement son ex par coeur, on n'est plus à une déception près. Mais bon, autant essayer de se rattraper un peu aujourd'hui, si c'est encore possible... Eula se débarrassa finalement de son pull, imbibé d'eau comme une éponge ; elle le posa délicatement sur une chaise, essayant de ne pas saccager l'appartement de la jeune brune, et toujours gênée de s'imposer ainsi chez Max en fait. Elle se frotta les bras pour se réchauffer, désormais juste en mini-débardeur blanc, tout aussi trempé, bien transparent. Et elle hésita à venir se mettre enfin auprès de Maxeen. Mais elle sentait son jean, mouillé, collant à sa peau, et alors elle ne comptait pas bousiller le fauteuil de son ex - pas après avoir déjà bousillé son coeur. Elle resta donc à nouveau plantée là, débout face à cette fille qui la rendait si nerveuse. Elle se mordilla les ongles, angoissée par la situation, par la présence de Max, par la tempête, par tout et n'importe quoi. Elle n'était pas tranquille. Et son regard recroisa celui de Maxeen ; elle était venue pour mettre la belle brune en sécurité, mais il semblerait que les rôles s'étaient déjà bien vite inversés, et que c'est sur Max que, comme toujours, elle sentait qu'elle pourrait se reposer.

code by lizzou — gifs by TUMBLR — 1110 MOTS.




So I just try to keep up
I’M A PRINCESS CUT FROM MARBLE, SMOOTHER THAN A STORM. AND THE SCARS THAT MARK MY BODY, THEY’RE SILVER AND GOLD, MY BLOOD IS A FLOOD OF RUBIES, PRECIOUS STONES, IT KEEPS MY VEINS HOT, THE FIRE'S FOUND A HOME IN ME AND MY NECKLACE IS A ROPE, I TIE IT AND UNTIE IT. Yellow flicker beat — by lizzou

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Maxeen J. Hollis-Greyson "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : caitlin stasey × Nombre de messages : 513 × Age du perso : 25 × Job : Barmaid × Côté love : Elle


Message(#) Sujet: Re: ⊱ protect you under stormy skies ✼ max&eula. Lun 2 Nov - 17:32



❝protect you under stormy skies❞
Eula & Maxou
Maxeen ne savait pas pourquoi elle avait laissé entrer la jeune femme qui lui avait fait tant de mal, à croire qu’elle aimait souffrir inconsciemment, car à chaque fois qu’Eulally avait besoin d’elle, la jeune femme lui ouvrait les bras, sachant très bien qu’elle en souffrira tôt ou tard. Est-ce qu’elle aimait encore Eullaly ? La jeune femme ne saurait y répondre car à chaque fois qu’elle pense à elle, elle ne peut voir que toutes les tromperies et les souffrances que la jeune femme lui avait fait subir mais dès que celle-ci se tenait devant elle, la jeune femme ne pensait qu’à l’embrasser, la prendre dans ces bras comme si rien ne s’était passé. La jeune femme savait très bien qu’elle et Eullaly s’en était terminée mais au fond d’elle-même, elle ne voulait pas s’y résoudre, car elle l’aimait encore profondément et de voir la jeune femme s’autodétruire était très douloureux pour Maxeen.

Maxeen tout en observant la jeune femme, se tenir devant la fenêtre, écoutait celle-ci sans lui répondre. Il est vrai que le temps sur New York était de plus en plus menaçant, mais il était trop tard pour sortir de la ville, le vent était bien trop violent et Maxeen était en incapacité de bouger alors autant rester dans un endroit que les deux jeunes femmes connaissait très bien, elle y serait plus à l’aise que dans un de ces foyers d’hébergement d’urgence. «Ça va… Et je commence à te connaitre Eula, je ne me fais plus d’illusion à ton sujet. » La réponse de Maxeen était cinglante mais elle voulait lui faire comprendre que c’était l’une des épreuves de sa vie ou la jeune femme aurait eu besoin de son soutien. La jeune Jameson se dirigea ensuite vers Maxeen toute frissonnante, elle était trempée de la tête au pied, ces cheveux dégoulinaient sur son torse. Maxeen attrapa à nouveau le morceau de bois qui l’aidait à marcher et se releva. Elle attrapa ensuite l’une des mains d’Eullaly « Viens avec moi, je ne vais pas te laisser comme ça… » Tout en se dirigeant vers sa chambre, la jeune femme tenait la main d’Eullaly, comme pour lutter encore une fois pour ne pas la perdre. Elle avait les doigts gelés par la pluie qui l’avait trempée dehors. Une fois arrivée dans la pièce sombre, elle appuya sur l’interrupteur et jeta sa canne pour se diriger, vers son armoire, les deux jeunes femmes ayant des gabarits similaires, il ne serait pas difficile pour Eullaly d’enfiler des vêtements de Maxeen. Les pas de la jeune Greyson n’était pas sur mais elle réussit à se mettre devant l’armoire, dont elle ouvrit l’une des portes pour attraper un jean sec, un petit débardeur et un pull qui pourrait lui tenir chaud. Elle les jeta sur le lit avant de refermer la porte du meuble. « Tu devrais aller prendre une douche chaude tant qu’on a du courant, je t’apporte tes vêtements d’ici quelques minutes… Et si cela t’inquiète, je n’ouvrirai pas la porte de la salle de bain, je les déposerai devant la porte… » Voyant Eullaly hésiter, elle attrapa un coussin qui trainait près d’elle pour le lancer sur la jeune Jameson. « Ce n’est pas une option, va te doucher. » Maxeen adressa un sourire à Eullaly qu’elle essaya de ravaler presque aussitôt.



© Pando


This is your heart, it's alive, It's pumpin' blood
⊹ lumos maxima



Revenir en haut Aller en bas

» Contenu sponsorisé "
❝ ❞


Message(#) Sujet: Re: ⊱ protect you under stormy skies ✼ max&eula.

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-