avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: It´s been a long time without you my friend [kamila] Ven 25 Sep - 4:43


Noir. Le noir total, noir comme ma conscience. Noir comme mes entrailles carbonisées par la brûlure du temps et de l'espoir vain. Ce noir atroce et emprisonnant, étouffant qui me rappelle tant de mauvais souvenirs. Je n'ai jamais eu peur du noir, même lorsque j'étais gosse. J'étais déjà courageux à l'époque et n'avais peur de presque rien. Le noir oppressant me donnait la chair de poule. J'avais l'impression d'étouffer dans le noir, que mes poumons manquaient d'air, alors je paniquais. Comme si j'étais claustrophobe, mais dans le noir. Ça me rappelais tant de mauvais souvenirs. Les nombreuses heures passées dans des petites pièces ne devaient pas avoir aidé non plus. Les cages, la faim, la torture. Tout cela était associé au noir et à la douleur physique et mentale. Je n'avais jamais été vraiment peureux, mais maintenant j'avais du mal à supporter la noirceur. Comme si je retombais en enfance. Sauf que cette fois, je n'avais personne pour me protéger et me rassurer. J'étais un grand garçon et je devais faire face à mes angoisses. Qu'est-ce que j'aurais donné pour retourner en arrière et rester vivre avec mes parents plutôt que d'aller chez mon oncle. C'est là que tout a commencé...

J'étais encore en train de me demander ce que j'allais donc foutre dans le bois étant donné que la noirceur et moi ça faisait deux. La réponse était simple: j'étais fou. Téméraire, stupide et fou. Prisonnier d'une folie pure et dévastatrice. La folie que mon oncle avait ramené de la guerre et qui avait fait de lui un être porté par ses poings plutôt que son coeur. La même folie qui m'avait envahie lorsque j'étais moi-même à la guerre. Je comprenais les gens d'avoir peur de moi parfois. Moi aussi j'avais peur. Peur de comment j'allais réagir dans chaque situation et peur des rêves qui me hantaient depuis ma libération et qui etaient pourtant si realistes.

J'avais laissé un message griffonné à la va-vite sur un vieux bout de papier froissé à l'intention de Kamila. Je l'avais laissé à notre endroit habituel, dans le creux d'un tronc d'arbre près du territoire des amazones. Je n'osais jamais m'y aventurer, cela me rappelant trop de mauvais souvenirs. " Rejoins moi à l'entrée de la forêt vers 20h. Dwii." Il ne fallait pas que quelqu'un tombe là-dessus. Je n'avais pas envie que des oreilles curieuses ou des yeux voyeurs viennent nous déranger. Pas que j'avais quelque chose à cacher, mais des moments comme ça, j'aimais les passer seul à seul avec Kamila à faire toutes sortes de folies. De toute façon, il était peu probable que quelqu'un ait connaissance de l'existence de ce papier à moins de m'avoir suivi jusqu'ici. Je me dirige, seul, au point de rendez-vous en jetant sans cesse des coups d'oeil nerveux autour de moi. Je ne me sens pas en sécurité ici, j'ai l'impression d'être observé. Ce doit être encore la paranoïa probablement. Je respire profondément. Les branches craquent sous mes pieds. Je sursaute. Le vent hurle dans la forêt. C'est une soirée partiulièrement fraîche et sombre ce soir. Les nuages de fumée qui sortent de ma bouche me le confirment. Je m'adosse contre un gros arbre en attendant l'arrivée de mon amie. Quand elle arrive, je lui fais un immense sourire et me détend instantanément.

- Salut ma belle. Personne t'as vu ?


Je voulais m'assurer que notre virée nocturne restait secrète. Pas que ça me dérangeait qu'on me voit. J'aimais juste le fait que nous ayions la forêt pour nous tout seuls. Pour faire ce qu'on voulait sans la moindre gêne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Kamila Taryn Foxe "
❝ Survivor. × Learn to survive this world ♤ ❞

× Ma Célébrité : Nikolina Konstantinova Dobreva. × Nombre de messages : 242 × Age du perso : Vingt-trois ans baby. × Job : Ancienne étudiante en astronomie et serveuse. × Côté love : Burn Baby Burn


Message(#) Sujet: Re: It´s been a long time without you my friend [kamila] Sam 26 Sep - 21:39


Kamila & Dwayne

we must take adventures in order to know where we truly belong

Si quelque chose la retenait en vie, ce n'était pas de savoir son ex à ses côtés. Il s'agissait des aventures, de la curiosité, des conneries, tout ce qui pouvait la rendre vivante sur cette île où elle est prisonnière. Tout était si morbide, si laid, si sombre. Kamila voyait des gens se faire tuer ou entendait des histoires en te glacer le sang. La jeune femme avait besoin de dormir la nuit, mais cela en était impossible. Trop de bruit, ses craquements, ses soupirs que tu crois entendre à ton oreille. Elle ne pouvait pas compter sur qui compte pour se protéger, excepté peut-être Christopher, quand il n'est pas en train de lui rappeler le moment où elle l'a quitté. Il restait alors ce militaire, Dwayne. Cet homme savait clairement se défendre et ils étaient devenus très proche. En effet, beaucoup en commun, tous deux ont leur petit rituel, s'aventurer là où personne n'a envie d'aller. Explorer les lieux, s'amuser, rire, parler, ces moments lui font changer d'air et lui font rappeler qu'elle est bel et bien vivante.

Il n'était pas toujours facile de savoir lorsqu'ils se reverront, après tout, les portables n'existent pas ici. La brunette plaça son capuchon sur la tête et s'aventura jusqu'au coin où ils ont pour habitude de s'échanger des petits mots secrets. Elle s'était assurée que personne ne la suit, elle arriva à l'endroit habituel et elle attrapa le bout de papier. Un sourire aux lèvres en lisant cela. Kami ne resta pas longtemps à l'endroit, pour que l'on ne repère pas le lieu, elle se mit alors à marcher jusqu'à sa hutte, beaucoup plus loin. Kamila brûla comme à chaque fois, le message, ainsi, personne ne pourra découvrir ce qui se trame. La jolie brune en profita pour retirer sa veste, sans cela, elle n'était vêtue que d'un simple jean noir, d'un chandail à manches longues, de couleur gris pâle et de baskets à moitié usé. Elle passa un dernier coup de brosse sur sa crinière puis quitta son habitation pour le lieu du rendez-vous. Il faisait vraiment noir, le vent lui procurait quelques frissons, se frottant doucement les bras. Kami regarda une dernière fois son reflet dans le miroir avant de sourire légèrement. Elle quitta rapidement sa hutte. Il ne faisait pas tellement chaud, peut-être aurait-elle dû enfiler une veste chaude par-dessus ses vêtements. Elle était trop paresseuse pour revenir sur ses pas. Elle était déjà en route.

Kamila marcha jusqu'au point de rendez-vous, son ami y était déjà. Un sourire s'afficha sur son visage tout en s'approchant de lui. « Ne t'inquiète pas chéri, il n'y a que moi. Je te suffis, j'espère ? » Dit-elle avec un sourire espiègle. C'était une charmeuse née, mais entre eux, il n'y avait pas besoin d'être timide pour parler ainsi. La brunette se croisa doucement les bras. « Tu as prévu quelque chose ? » Ils avaient l'air de deux enfants sauvages lorsqu'ils sont réunis. Ce n'est pas pour déplaire la naufragée, elle aime dépenser son énergie, bouger, s'aventurer, changer d'air et s'aventurer sur des terrains dangereux.

Code by Fremione.




Don't piss off the diabolical ones.

Open my heart ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-