avatar
» Sullivan C. Ashmore "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Nombre de messages : 996 × Age du perso : 37 ans × Job : Garagiste × Côté love : PIZZA & BIERE


Message(#) Sujet: [FLASHBACK] Team Heartbroken ▬ Avery ♥ Jeu 3 Sep - 23:33

Team Heartbroken
Logan & Avery
ON EST SOUVENT TROMPE EN AMOUR, SOUVENT BLESSE ET SOUVENT MALHEUREUX ; MAIS ON AIME ▬ ALFRED DE MUSSET.


C’était un jour comme un autre. Logan se haïssait. Ce qui devait arriver, arriva. Celui qui pensait son coeur insaisissable, ce l’était fait broyer sans aucune pitié par une blonde. Le genre de blonde candide qu’il affectionnait tant. Cette situation était risible. Pris dans son propre piège, il essayait de sauvegarder sa dignité en hurlant à qui voulait l’entendre que c’était lui qui avait eu le dernier mot. Seulement, sa mauvaise humeur le rendait imbuvable, plus personne n’acceptait de rester en sa compagnie. Les habitants de l’île avaient pris l’habitude de l’ignorer lorsqu’il commençait à bougonner dans son coin comme un enfant faisant un caprice.

Rendez lui sa Barbie et qu’on en parle plus !

Ça faisait 3mois qu’elle l’avait larguée comme un mal propre. Elle était partie. Ni plus ni moins. Même pas une explication ou un mot griffonné sur une feuille de bananier. Les premières semaines, il croyait à son retour. Tous les matins, il guettait sa possible arrivée, les yeux dégoulinant d’espoirs, le coeur se brisant quand midi pointait son nez. Le deuxième mois, il la détestait. Ce n’était qu’une petite blonde écervelée un peu catin sur les bords. Elle ne méritait même pas son amour princier. Et puis on en était au troisième mois. Il fallait se rendre à l’évidence, Logan l’aimait vraiment.

Alors, toutes ses promesses d’amour éternel qui lui avait susurré tendrement dans l’ultime bute de pouvoir l’avoir toute nue étaient vraies ? Oui. Il l’aimait à en perdre l’appétit, à se détourner de ses amis, à croire qu’elle était partie à cause de lui. Et à espérer de le revoir. C’était un toutou égaré qui avait perdu son maître, laissé sur le bas côté de l’autoroute.

Il savait qu’il allait s’en remettre. La question était quand ?

Dans ses rares moments de lucidité, il savait qu’il le méritait. Que ce n’était que justice pour toutes les demoiselles qui ont croisé sa couche et sont restées sans nouvelles le lendemain. Respire. Expire. Ça va passer. Dans quelque temps tu pourras en rire avec tes copains machos au tour du feu de camp. Pour l’instant tu passes juste pour une femmelette. Parce que tu oses montrer que tu es blessé.

Sa nouvelle condition de pestiférer le forçait à subvenir à ses besoins par ses propres moyens. Le peu de dignité qui lui restait l’empêchait d’aller quémander. Et il la perdait instantanément quand il essayait de chasser ou pêcher. Logan c’était un geek, avec le sex appeal en plus. Il n’a jamais eu à chasser ou cuisiner de sa vie. Logan, c’est un mec qui a eu la chance de naître dans la bonne famille bourgeoise. Dieu en ce moment, est en train de lui donner une bonne leçon. Le privilège se mérite, alors bouge tes fesses.

Il était tapi dans l’ombre, guettant fébrilement une sorte de pigeon maigrelet. Le pigeon ne se doutait de rien, picorant innocemment, vivant inconsciemment les derniers instants paisibles de sa vie. Le Logan bondit tel un félin -mais sans l’agilité- et encore moins la grâce. Et c’est le drame. Le félin bondissant s'affale dans un bruit sourd, s’ensuit toute une litanie de gémissement plaintif. Le déjeuner prit la fuite. Il ne restait plus que le jeune homme par terre se tordant de douleur. Sans doute une vilaine entorse. De quoi le rendre encore plus misérable aux yeux des autres.

Il se rendit à l’infirmerie en claudiquant, se servant d’une branche humide comme béquille de fortune. Pliant sous son poids, menaçant de rompre à chacun de ses pas. Ça rajouterait du comique à la situation. “Wolfe, je sais qu’on te le dit souvent mais j’ai besoin de toi.” Wolfe ? C’était Avery, une bonne pote. Une fille qu’il avait l’habitude de côtoyer de temps en temps. Il avait une sorte de carte d’abonnement à l’infirmerie. “Et de tes mains fines sur mon corps d'Apollon” Logan avait besoin de se changer les idées. Au moins parler avec quelqu’un et arrêter de penser qu’il n’est qu’une sorte de Sims que Dieu prend plaisir à malmener. Non, Logan, tu n’es pas le centre du monde, mais seulement du tien. “Bon, je te raconte pas dans les détails mais je pense m’être amoché la cheville. Je me suis battu contre un ours.” Tentative de gonfler ses pectoraux -ce qui en reste- sourire charmeur, air taquin. Logan était Logan.





© gasmask


A nos histoires mortes avant d'avoir démarré
A partir de maintenant j'commence mon ascension. J'ai plus peur du vide, d'affronter la spirale sans fond. Donc j'arrête d'arrêter, j'abandonne l'abandon (⚡) Inachevés.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: [FLASHBACK] Team Heartbroken ▬ Avery ♥ Dim 6 Sep - 14:40


[FLASHBACK] Team Heartbroken
Avery & Logan

Avery se trouvait à l'infirmerie. La jeune femme squattait le lieu et y dormait même. Elle adorait sauver les gens puis elle avait en ce moment surtout envie de se changer les idées, s'occuper l'esprit le mieux qu'elle le pouvait. Sa vie sentimentale était un échec total. Tout avait tellement changé depuis le crash. Dire que s'il n'avait jamais eu lieu, elle se retrouverait marié à l'homme qu'elle aimait et serait maman d'un magnifique enfant. À croire que l'île en avait décidé autrement. Tout les avaient fait se séparer, rien n'allait dans le sens contraire malgré le fait qu'elle avait gardé espoir jusqu'à la dernière minute. Avery devait se rendre à l'évidence, il ne reviendrait jamais, en tout cas pas pour elle. Si elle tenait bon depuis les diverses événements récents, il arrivait que la jeune femme soit fragile et à bout. C'était d'ailleurs le cas ce jour-là. Avery en avait profité d'être seule à l'infirmerie pour pleurer. Elle en avait besoin puis elle ne souhaitait pas pleurer devant son meilleur ami et frère de cœur, Edan. Il était là pour elle, plus qu'elle ne l'aurait imaginé, mais il devait penser un peu à lui, elle ne souhaitait pas l'inquiéter, il devait l'être suffisamment avec son frère et ses histoires de cœur. Dos l'entrée, la demoiselle déversa des sanglots, elle était silencieuse quand elle entendit du bruit suivi d'une voix qui lui semblait familière. Avery reconnu très rapidement l'humour de Logan. Elle s'empressa d'essuyer ses larmes d'un revers de sa main et se retourna vers lui avec un sourire aux lèvres. La jolie brune était toujours souriante même lorsqu'elle n'avait pas le cœur à l'ouvrage. En tombant nez à nez à Logan, la médecin remarqua directement le problème qu'il avait. Malgré ses observations sérieuses, la jeune femme ne pu s'empêcher de se mordiller sa lèvre inférieure pour éviter de rire face à l'attitude physique de ce dernier. On aurait dit qu'il venait de partir à la guerre et qu'il était au bout de sa vie. Ses remarques la firent sourire de plus belle, décidément, il avait toujours les paroles qui prêtent à sourire ou à faire rire. Si elle ne savait pas son ancien métier, elle aurait dit qu'il était clown dans un cirque.

« J'aime lorsque l'on me dit ça Ahsmore ! Tu devrais le répéter une fois de plus juste pour me faire plaisir  » Elle gloussa avant de s'approcher de lui et de lui tenir le bras en le faisant s'appuyer sur elle et non sur sa brindille, elle se demandait comment il avait fait pour arriver jusqu'à l'infirmerie avec tel bâton. Avery étant une personne aussi taquine que lui s'amusa par la même occasion de toucher ses muscles tout en le faisant asseoir délicatement sur le lit : « Hum...je confirme un vrai dieu quelle chance j'ai de pouvoir te toucher. » Elle eut un autre rire puis elle reprit son sérieux. Avery croisa les bras pour écouter attentivement son récit : « ça devait être un méchant ours alors ! » dit-elle en se moquant, elle avait du mal à y croire, mais là encore elle joua le jeu. Logan était vraiment une personne sympathique, elle trouvait cela dommage qu'il s'isole depuis près de trois mois : « Allez avoues que ton ours c'était en fait Winnie l'ourson. »

Avery sourit amusé et remit une de ses mèches de cheveux derrière son oreille avant de soulever doucement son pantalon afin de constater que sa cheville était bien gonflée. « Tu n'as pas fait les choses à moitié Ashmore cette fois-ci ! » La médecin commença à toucher, elle pouvait voir qu'elle lui faisait un peu mal et en conclut : « Tu n'as rien de cassé, mais tu as une belle entorse du coup tu as gagné le droit de te reposer et d'obtenir une belle atèle, si t'es sage je te ferais un joli dessin dessus ! » Comme les petits enfants oui. Avery attrapa un récipient d'eau froide accompagné d'un gant qu'elle plongea à l'intérieur : « Je vais tenter d’atténuer le gonflement, en attendant que je te bichone, tu pourrais me raconter comment tu en es venu à jouer les supers héros » enfin dans le cas où il l'aurait véritablement fait. Oui, Avery pouvait être un peu naïve sur les bords lorsqu'elle s'y mettait.

crackle bones



Ma petite boite à musique <3:
 


Dernière édition par Avery Wolfe le Lun 14 Sep - 0:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Sullivan C. Ashmore "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Nombre de messages : 996 × Age du perso : 37 ans × Job : Garagiste × Côté love : PIZZA & BIERE


Message(#) Sujet: Re: [FLASHBACK] Team Heartbroken ▬ Avery ♥ Dim 13 Sep - 22:20

Team Heartbroken
Logan & Avery
ON EST SOUVENT TROMPE EN AMOUR, SOUVENT BLESSE ET SOUVENT MALHEUREUX ; MAIS ON AIME ▬ ALFRED DE MUSSET.


Est-ce qu’il avait remarqué ses yeux humides ? Oui. Bien sûr que oui. Ça l’avait troublé. Avery qui est toujours souriante, pleine de vie, d'entrain… Elle pouvait aussi avoir des moments de faiblesse. Après tout, c’est un être humain comme un autre. Un charmant être humain.
Est-ce qu’il fera une réflexion ? Non. Ne comptait pas sur Logan pour vous remontrer le moral. Il n’a jamais aidé personne. C’est plutôt lui qu’on soutient, qu’on épaule. Et puis, il n’a jamais consolé les filles. Parce qu’en temps normale, elles pleurent à cause de lui. Sur leur faiblesse, face au Logan, chasseur de blonde à ses heures perdues.

Wolfe n’était pas du genre à se laisser abattre. Il se doutait que son chagrin était causé par un garçon. LE garçon. Mais il estimait que cela n’était pas ses affaires. Il avait d’abord les siennes à régler. Restons égoïste jusqu’au bout. Pour éviter le débordement de larmes, il renchérit “ Owiii J’ai besoin de toiii rien que de toiii… toii toii toiii” Il fallait qu’elle rigole. Parce que si elle craquait. Il craquait. Mon Dieu, ça fait un mal de chien ! Il avait eu espoir que la douleur de sa cheville allait éclipser de son coeur en charpie. Il le sentait toujours battre, le même rythme monotone. Plus rien ne le faisait réellement vibrer. La douleur était lancinante, enfaîte, c’était quand son myocarde tapait contre sa poitrine que cela en devenait douloureux. Ça lui rappelait qu’il était en vie, toujours ici. Que finalement il n’avait pas si évoluer que ça. Faire du surplace, ça devient lassant à force.

Le regard dans le vide, en pleine introspection, son visage était devenu étrangement sérieux. Cela ne dura qu’un court instant. Il revint à lui quand elle lui fit un -faux- compliment sur sa plastique. Cela faisait bien longtemps qu’il avait arrêté de se bercer d’illusions sur son physique. Ce qui lui remontait le moral c’est que tout le monde était plus ou moins touché par la faim et avait par conséquent perdu de sa superbe. “Des femmes tueraient pour avoir ce privilège.” se sentit-il obliger de surenchérir. A l’annonce de son récit il savait qu’elle n’en croirait rien. La jeune femme se mit à le charrier remettant en doute la véracité de ses propos. Mais toujours sur le ton de la plaisanterie et de la bonne humeur.

Logan grimaça quand elle commença à examiner sa cheville. Serre les dents, serre les dents, se répéta-t-il en boucle. Gémir n’était pas viril et il détestait perdre la face devant une jolie demoiselle. Avery était jolie. Ce n’était pas un scoop. Il prit son air de séducteurs des bas fonds et lui sorti spontanément “Wolfe, je suis toujours gentil. Voir même adorable dans certaines circonstances.” moue boudeuse “Tu as seulement jamais pris le temps de le découvrir” Des coups de battes. Il méritait des coups de batte. Logan, oublier une fille avec une autre fille n’est pas solution. Oh bien sûr ça peut être sympathique, jusqu’au lendemain matin. Rajouter un nouveau problème à l’ancien problème. Et après ça se dit surdoué. “Moi, quand je fais quelque chose, je ne fais jamais à moitié. “Se donner à fond” c’est ma devise” il se tapa la poitrine avec le poing -se fit mal au passage- et garda le sourire. Il la regarda prendre délicatement l’éponge pour nettoyer sa cheville et essayer de limiter le gonflement. Il prit le temps de la regarder, et d’apprécier le fait qu’on s’occupait de lui. Sans qu’il n’ait besoin de ruser ou quoi que ce soit. Quelqu’un prenait du temps pour lui. Elle l'incita à lui raconter le pourquoi du comment. Il hésita, continuer sur la rigolade et dire la vérité rien que la vérité. Il était temps de montrer une autre facette de lui. “Je cherchais à me nourrir. Mais je n’ai jamais été doué pour chasser. Comme je suis seul, je n’ai pas le choix. Je n’ai pas vraiment le cœur à me mêler à la foule” Pas le cœur à se tromper encore une fois sur quelqu’un, à lui accorder de l’importance et à en payer le prix. Puis, il essaya d’atténuer la situation “Je vais bien. Non, franchement c’est la belle la vie, le paradis, les filles en bikini. Je fais même des rimes.” Il rigola. Ça sonnait faux. “Mais toi sinon ? Il y a du monde qui se bouscule ici ? Ta vie doit être trépidante. Tant de vie à sauver.” Diversion.




© gasmask


A nos histoires mortes avant d'avoir démarré
A partir de maintenant j'commence mon ascension. J'ai plus peur du vide, d'affronter la spirale sans fond. Donc j'arrête d'arrêter, j'abandonne l'abandon (⚡) Inachevés.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: [FLASHBACK] Team Heartbroken ▬ Avery ♥ Ven 18 Sep - 0:02


[FLASHBACK] Team Heartbroken
Avery & Logan

Avery était reconnaissante envers Logan de ne pas tenir rigueur de son petit teint tristounet. Si la solitude lui permettait de pleurer et de se concentrer sur elle même, la jeune femme était contente d'obtenir la visite de quelqu'un. Ce quelqu'un n'était pas n'importe qui puisqu'il s'agissait de Ahsmore, un sacré numéro. À en croire son état, il n'avait pas fait les choses à moitié. Laissant de côté ses préoccupations du moment et faisant preuve d'un grand professionnalisme, la médecin s'occupa directement de son ami. Elle lui adressa un sourire et joua le jeu. Oui, elle appréciait lorsqu'on lui disait qu'on avait besoin d'elle. Ainsi, Wolfe se sentait vivante et surtout très utile. Elle s'en amusa donc et le beau brun joua la dessus en surenchérissant et surjouant le besoin de son aide. Sa manière de faire ne pu l'empêcher de pouffer de rire. Jouant le jeu, elle se mit à danser comme une pompom girl en bougeant ses bras comme pour l'encourager dans ce petit délire. Elle admit bien volontiers d'ailleurs :

« Rien qu'avec ça tu viens de me faire ma journée ! »


Son tracas du moment venait de s'éclipser le temps de la consultation. Avery ne comprenait pas comment Logan pouvait être si à l'écart du groupe alors qu'elle était persuadée qu'il pourrait apporter du baume aux cœurs à de nombreux rescapés désespérés par la situation actuelle. Se rappelant qu'il était venu pour se faire soigner et non faire les foufous, la médecin l'aida à se déplacer et s'allonger sur le siège adéquate. Tout en l'installant confortablement, elle s'était permise de le toucher et de jouer sur ses attitudes de beaux gosses en disant qu'il s'agissait d'un privilège pour elle. Comme elle s'y attendait, Logan se mit à surenchérir, il était fier comme un coq et elle trouvait cela amusant.

« Oh ça je n'en doute pas, un vrai tombeur ce Logan. »

Elle lui adressa un sourire amusée tout en jetant un regard discret en direction de son torse. Maintenant qu'il le disait, Avery devait admettre qu'elle y prêtait attention seulement que maintenant, non pas que Logan n'était pas un beau garçon, bien au contraire, mais elle n'avait eu qu'une seule et unique histoire d'amour dans sa vie, elle n'y connaissait donc pas grand chose en matière de séduction, elle n'osait même pas mater les hommes. La jeune femme commença ensuite par s'occuper de la cheville de son ami tout en évitant de lui faire mal. Elle fut rassurée de savoir qu'il n'avait rien de cassé, cette entorse pourrait se guérir d'elle même sans qu'il ait la moindre conséquence. Toujours le sourire aux lèvres, c'est naïvement qu'elle répondit à Logan. La médecin n'avait pas compris qu'il s'agissait d'une technique de drague, elle était tellement dans sa petite routine quotidienne :

« Dans certaines circonstances ? C'est-à-dire ? »

Avery regarda Ahsmore d'un regard curieux comme s'il allait lui dévoiler un secret. Elle était loin de s'imaginer qu'il voyait plus si affinité. Toute contente et le voyant faire sa belle petite moue, Wolfe s'amusa à lui tirer les joues comme les mamies font avec leurs bambins pour lui dire afin de le réconforter pensant qu'il avait besoin de ça :

« Mais je le sais petit chou que tu es adorable, tu n'as pas besoin de le prouver. »

La jolie brune se remit ensuite à son travail en tentant de baisser son gonflement. Si elle se concentrait sur la cheville de Logan, Avery devait admettre que ce dernier arrivait à capter toute son attention, tellement que quand il s’exclama ne jamais faire les choses à moitié et qu'il se donnait toujours à fond, Avery approuva mais un peu trop fort puisqu'elle se mit donner une tape dans sa cheville en même temps que sa tirade :

« Je suis d'accord avec toi ! J'ai la même ! »
Voyant qu'elle n'y avait pas été de main morte et sans le vouloir, elle laissa échapper un « oups, je suis désolée sincèrement. »

Le jeune femme était gaffeuse quand elle s'y mettait. Elle était embarrassée et ne pu s'empêcher de rougir de honte tout en baissant la tête comme si elle allait se faire réprimander par Logan. Pour tenter de camoufler sa gêne, la jolie brune alla chercher de quoi faire une atèle avec les moyens du bord, elle revint ensuite vers son ami tout en souhaitant connaître la vérité sur sa blessure. Pendant une minute, Avery fit face à une autre personnalité de Ashmore. Celui-ci semblait plus sérieux et plus triste. La médecin releva la tête de son ouvrage pour le regarder dans les yeux. Elle était touchée parce qu'il venait de lui avouer. La jeune femme n'arrivait pas à comprendre pourquoi le beau informaticien se mettait à l'écart, c'était paradoxale avec ses aspects si sociable de sa personne. Avery cru dégager une grande peine quand ce dernier reprit avec de l'humour sans doute pour détendre l'atmosphère. La médecin ne pu s'empêcher d’acquiescer un sourire sincère avant de reprendre son sérieux d'un seul coup lorsqu'il changea de sujet et lui demanda comment allait sa vie. Elle ne le savait pas elle-même, la question était trop douloureuse à son goût. Néanmoins, elle trouva un échappatoire dans le fait où elle souhaitait rebondir sur son propos concernant la chasse :

« Pourquoi n'es-tu pas venu me voir ? Je t'aurais donné de quoi manger, on me donne souvent de grosses parts car je suis médecin, j'aurais pu les partager avec toi. »
Elle continua de le fixer et ajouta : « Qu'est-ce qui ne va pas ? Pourquoi-t-isoles-tu ainsi ? Ce n'est pas très bon pour toi... »

Logan pouvait voir qu'Avery était inquiète, non pas en tant que médecin, mais parce qu'elle l'appréciait. De plus, la jeune femme avait subi la solitude et l'isolement depuis sa séparation, ce ne pouvait qu'être néfaste pour se ressasser sa vie et ses peines. Avery fit une petite moue en pensant qu'elle devait répondre à Ashmore concernant sa vie. Elle soupira à cette idée :

« Tu sais elle n'est pas si trépidante que ça...ma vie devient un train train quotidien.... »

La jolie brune fut perdue dans ses pensées, il fallait qu'elle se ressaisisse. C'est pourquoi elle sortit sur le ton de la plaisanterie tout en lui donnant une tape, cette fois ci sur le bras : « Tu as le chic pour mettre l'ambiance Ashmore ! » Elle gloussa avant de se reculer pour aller lui servir de quoi manger s'il n'avait rien avalé depuis son entorse.

crackle bones



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Sullivan C. Ashmore "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Nombre de messages : 996 × Age du perso : 37 ans × Job : Garagiste × Côté love : PIZZA & BIERE


Message(#) Sujet: Re: [FLASHBACK] Team Heartbroken ▬ Avery ♥ Mer 7 Oct - 23:08

Team Heartbroken
Logan & Avery
ON EST SOUVENT TROMPE EN AMOUR, SOUVENT BLESSE ET SOUVENT MALHEUREUX ; MAIS ON AIME ▬ ALFRED DE MUSSET.


Avery était de ces jeunes femmes qui possédaient encore une certaine innocence et inexpérience de la vie. La rendant souvent trop naïve. Certains trouvaient ça mignon, d’autres la trouvaient simplement niaise. Logan, ne s’attardait pas sur ça. Parce qu’il ne la considérait pas comme un être humain possédant des attributs physiques pour les jeunes hommes dans la force de la jeunesse. Il la connaissait trop pour pouvoir la rabaisser à ce simple rang. Avery était une femme, une femme avec qui il aimait rire, une femme avec un cerveau, une intelligence certaine. Il la voyait comme son égal. Chose que Logan faisait rarement quand il était à New York. Parce qu’il ne prenait pas le temps de connaître les demoiselles, se basant uniquement sur leur apparence physique.

Wolf était toujours pleine d’entrain. Exprimant sa joie sans retenue, son enthousiasme sans filtre. Faisant des grands gestes, mimant les actions. Allant même jusqu’à tirer les joues de Logan. Il se laissa faire sans broncher. “C’est bon Mamie Wolfe tu peux me lâcher les joues” lâcha-t-il sur le ton de la plaisanterie.

Logan adorable. C’était bien la seule à le penser. Logan n’était pas adorable. Il était bien d’autres qualificatifs. Chiant, râleur, emmerdeur… Mais adorable ? Uniquement quand il souhaitait avoir quelque chose. Est-ce que c’était le cas ? Que pouvait-il bien vouloir de la jeune femme ? De l’attention. Seulement un peu d’attention. Oublier et rire. Bêtement, pour rien. Ce dire que ce n’est pas la fin, que d’autres choses palpitantes et pleines de rebondissement l’attendent. Mais il y arrivait pas. Il contempla le visage de Avery, concentré sur sa cheville à éradiquer du mieux qu’elle pouvait le gonflement. Il se surprit à caresser du bout des cils la délicate courbe de sa mâchoire, à s’attarder un peu plus sur ses lèvres rosettes. Il se mit inévitablement à penser “Celle de Avery sont plus pleines que celles de l’autre”. Cette pensée le sortit de sa douloureuse rêverie. Est-ce que les femmes étaient maintenant condamnées à être comparé au fantôme de Stacily ? “ARHGG AIEUHHHH” Avery venait de lui donnait un coup sans le vouloir. Elle se confondit immédiatement en excuse. “Hééé je suis venu ici pour que tu me soignes, pas pour que tu m'achèves. Mais au point où j’en suis va si ! Fait-toi plaisir. Adieu monde cruel, je m’en vais vers les cieux, l'infini et l’au-delà.” il s’affala en arrière portant son avant-bras vers son front, prenant son air dramatique, lâchant quelques pitoyables râles d’agonies.

Logan n’aimait pas parler de lui. Personnellement de lui. Cela voudrait dire, se montrer réellement, donc dévoiler ses petites faiblesses. Être vulnérable. Et ce n’est pas l’image qu’il veut donner. Non, il aime que les gens pensent qu’il est sûr de lui, charismatique, drôle, charmant… mais pas attendrissant. Ce ne sont pas les hommes attendrissants qui ont réussi leur vie. Détourner la conversation vers Avery n’était qu’un grossier subterfuge pour se faire oublier. Il regretta un instant, quand il l’a vit soudainement devenir sérieuse, peut être mélancolique. Mais elle non plus ne semblait pas disposée à parler d’elle. “Wolfe, sérieusement ? Tu m’aurais vu te mendier de quoi manger ? Enlève-moi mes attributs masculins et on n’en parle plus !” avait-il répondu violemment. “Puis merde ! Tu me fais passer un interrogatoire ? Je suis chez les flics là ? Tu me gonfles Wolfe. C’est ma vie.” Il se détourna d’elle, lui offrant son dos. Il s’en voulait à la seconde où ces mots avaient franchi ses lèvres. La seule personne qui le témoigne de l’intérêt et il trouve le moyen de la faire fuir. Avery était trop bien pour lui. Trop pleine de gentillesse, d’attention. A un moment où un autre, il allait tout faire foirer. L’amener du côté obscur ou encore la blesser. Comme à cet instant. Il avait préféré se saborder plutôt que d’attendre que cela arrive. Maître de son destin jusqu’au bout. Il s’en voulait quand même terriblement. “Désolé… Je suis affreusement désolé Avery… Tu vois, c’est pour ça que je suis seul. Je suis un horrible con arrogant, qui refuse l’aide qu’on lui propose. Forcément, ce n’est pas le combo idéal pour se faire des amis. “ regard dans le vide “C’est pour ça qu’elle m’a quitté” murmura-t-il plus pour lui-même que pour son auditrice.

Logan essaya de récupérer sa bonne humeur, se redressa, esquissa un semblant de sourire grimacé. “Tu sais, la vie est routinière pour tout le monde. Dodo, chasse, manger, recherche d’un plan, manger, dodo” Je suis un peu lasse de tout ça. ” A cet instant, sans l’ombre d’un doute, c’était bien la seule à apprécier sa présence. A ne pas s'offusquer de son mauvais caractère. A accepter que Logan et Logan. Tellement imparfait, gauche & maladroit dans sa relation aux autres. Mais plein de bons sentiments, prêt à reconnaître qu’il est dans l’erreur la plus complète. Tout ça n’a pas suffi à retenir sa bien-aimée. Et si, il avait changé ?

“Je crois que tu es bien la seule à penser ça. Même moi, par moments je me saoul. C’est quoi ton truc pour avoir l’air joyeuse en permanence ? “ Alors, il se mit à essayer plusieurs sourires. Le charmeur, la grimace, le timide, celui à pleines dents… Il avait envie de l’entendre rire encore, et de se racheter.






© gasmask


A nos histoires mortes avant d'avoir démarré
A partir de maintenant j'commence mon ascension. J'ai plus peur du vide, d'affronter la spirale sans fond. Donc j'arrête d'arrêter, j'abandonne l'abandon (⚡) Inachevés.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: [FLASHBACK] Team Heartbroken ▬ Avery ♥ Ven 23 Oct - 15:46


[FLASHBACK] Team Heartbroken
Avery & Logan

Avery s'amusa à lui serrer les joues. Elle le trouvait mignon en jouant les mamans poules. Logan était quelqu'un de bien et elle appréciait vraiment sa compagnie, elle ne comprenait pas pourquoi il se retrouvait si seul. La demoiselle lui lâcha les joues en souriant. Toujours de bonne humeur, la médecin continua de s'occuper de la cheville de son ami jusqu'à ce qu'elle lui fasse mal par erreur. Celui-ci cria de douleur. Wolfe pouvait être parfois maladroite, elle s'excusa immédiatement tout en faisant attention à sa cheville, elle culpabilisait bêtement. Fort heureusement, Logan joua là-dessus en prenant un air dramatique accompagné d'une citation culte sur Buzz l'éclair. Avery se mordilla la lèvre pour ne pas rire, mais elle eu du mal à se contenir. La demoiselle pensait vraiment qu'Ashmore pouvait faire une carrière dans le cinéma, car il était décidément drôle et bon comédien. D'ailleurs une question lui vint en tête :

« Au fait Ashmore, tu travaillais dans quoi avant ? Parce que là je t'imagine acteur de cinéma ou clown dans un cirque ! »

Elle lui tira la langue avant de se mettre à rire, le nez rouge pourrait lui aller à merveille. En revanche, la suite des événements s'annoncèrent mouvementés. Avery s'arrêta de sourire afin d'être sérieuse. Elle n'appréciait pas que Logan n'ose pas lui demander de l'aide, il ne devait pas hésiter, elle l'accueillerait toujours, non pas parce qu'il s'agissait de son boulot, mais parce qu'ils étaient amis. La jeune femme était toujours inquiète pour les autres avant tout. La médecin croisa les bras tout en l'écoutant. C'était la meilleure ! Elle se voulait gentille avec lui et il l'envoyait balader pour une question de virilité. Pendant un court instant, elle se demanda réellement si ce qu'elle avait demandé était décidément mal et si elle pouvait blesser les hommes avec cette aide. Son meilleur ami et frère de cœur, Edan, réagirait-il de la même manière ? Avery était perplexe, elle restait muette tandis qu'il déversait sur elle tout ce qu'il avait sur le cœur. La jeune femme connaissait cette même haine, cette injustice de la vie. Pourtant, elle n'aimait pas que Logan lui parle de la sorte, cela avait tendance à lui rappeler le son passé...La demoiselle attendit qu'il se calme. Elle le regarda lui tourner le dos avant de s'excuser comme un enfant qui venait de faire une bêtise. Devait-elle les accepter ? Il n'y avait pas été de main morte et la jeune femme était perturbée, elle ne savait pas comment réagir. Devait-elle également se défouler sur lui ou au contraire faire l'usage de la raison pour se contrôler comme elle le faisait jusqu'à présent. Pendant qu'elle était en train de réfléchir, Logan continua son lot de parole. Il venait d'être quitté...Là encore, la médecin songea à son histoire. Miss Wolfe sorti de ses pensées lorsqu'il évoqua son train train quotidien, il semblait si lasse de ça, si perdu. Avery n'aimait décidément pas le voir de la sorte, elle préférait ce Logan remplit d'assurance et si bout-en-train. Quand ce fut à son tour de parler, son beau patient lui demanda comment elle faisait pour être joyeuse tout le temps. Wolfe lui jeta un regard. Il souhaitait véritablement le savoir ? Et ben il allait être servi ! Sous l'impulsion de ses sentiments et parce que Logan avait réveillé en elle tout les sentiments qu'elle tentait désespérément de camoufler au plus profond d'elle afin de ne pas se laisser aller.

« Tu crois que ma vie est joyeuse Logan ? Tu crois vraiment ça ?! Ce n'est pas parce que je souris en permanence que je le suis, j'évite seulement de me plaindre comme tu viens de le faire. » Oui, Avery commença à s'emporter, elle était énervée : « Ce crash a détruit ma vie, tout ce que j'avais. M'as-tu déjà vu me plaindre de la perte de l'enfant que j'attendais lorsque l'avion s'est écrasé ? De mes journées passées à être torturé par les originaires ou encore de savoir mon ex fiancé mettre enceinte une autre que moi ? J'ai tout perdu Logan, tout, je me retrouve sur cette île seule, j'ai des tonnes de raisons pour en finir avec ma vie, mais je ne me le fais pas ! » Avy lui jeta un regard noir et s'approcha de lui : « Je pensais qu'après tout ça la vie n'avait plus aucun sens, mais non, c'est faux, elle continue que tu le veuilles ou non. » Elle continua de le fixer dans les yeux : « Si tu as l'impression d'être au plus bas, dis toi alors que tu ne peux pas tomber d'avantage, tu ne peux que remonter la pente. » Elle soupira : « Bien sûr, pour y arriver il faut savoir accepter son sort et surtout accepter l'aide des autres. » Avery pensa à Edan, heureusement qu'il avait été là pour elle : « Si elle est partie de ta vie, c'était tout simplement parce qu'elle n'était pas la bonne, tu mérites mieux Logan et elle ne mérite pas tes larmes alors cesses de chialer comme une femme et montre que tu es un homme ! »

Dit-elle pour reprendre sur la remarque qu'il lui avait faite précédemment lorsqu'il lui avait dit qu'elle voulait le castrer. La médecin l'avait secoué, non pas pour le blesser, mais pour le faire réagir. Elle ajouta en dernier lieu pour répondre à sa question précédente :

« Si je garde le sourire, c'est parce que beaucoup de personnes ici comptent sur moi pour les aider, c'est à mon tour de le faire. »


crackle bones



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Sullivan C. Ashmore "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Nombre de messages : 996 × Age du perso : 37 ans × Job : Garagiste × Côté love : PIZZA & BIERE


Message(#) Sujet: Re: [FLASHBACK] Team Heartbroken ▬ Avery ♥ Mar 3 Nov - 21:50

Team Heartbroken
Logan & Avery
ON EST SOUVENT TROMPE EN AMOUR, SOUVENT BLESSE ET SOUVENT MALHEUREUX ; MAIS ON AIME ▬ ALFRED DE MUSSET.


Repenser au passer. A la personne qu’on été. Qu’on aimerait redevenir. Se remémorer les avantages de cette vie qui au fur et à mesure du temps s’éloigne inexorablement. Ca en devient un lointain souvenir, presque un rêve. “J’étais…” Qui tu-étais ? Un petit con qui passait son temps à monter des plans pour devenir encore plus riche que riche. Un mec qui trouvait un intérêt à la vie seulement pour le frisson qu’elle procure quand on est sur le point de tout perdre. Un funambule de l’extrême, qui ne voulait pas tout perdre mais qui aimait courir le risque. Parce qu’il savait qu’on lui pardonnerait tout. Logan avait le sentiment qu’il n’avait jamais réellement profité de la chance que lui avait offert la vie d’être né dans une famille bien côtée. Il a fallu qu’il réchappe à un crash, des fous furieux, des tempêtes en tous genres et une captivité pour se rendre compte que sa vie était parfaite comme elle était, qu’il n’avait pas besoin de plus. Mais il était trop tard. Personne ne viendra le sauver, il vieillira ici, entre deux palmiers, observant le soleil le couchant. Personne ne se souviendra de lui. A l’heure qu’il est son père à sans doute enfanté un nouvel héritier. Il prit une grande aspiration, de celle qu’on a avant une révélation et des aveux. “J’étais un riche héritier. Un ingénieur informaticien, je devais reprendre la direction de la société familiale.” J’étais… sous-entendu je ne suis plus. “J’étais et je suis encore un abruti arrogant, qui ne s’intéressait cas ce qui touche sa petite personne” sourire amer “Mais ça, ça n’a pas changé apparemment”

Il avait bien vu que sa tentative de faire sourire Avery avait échoué. Il connaît ses regards déçus, il avait vu ce sentiment bien trop de fois dans les yeux de son père. Il ne pouvait pas s’en sortir avec une pirouette, une blague potache, une grimace ridicule. Logan devait affronter ce qu’il avait déclenché. Pour une fois. Il se redressa, posa les mains aplats sur ses jambes, le regard droit, le visage neutre, il était prêt à récolter ce qu’il avait semé.

Avery lui rappela sans ménagement qu’il n’était qu’un petit geignard comme un enfant de 2ans. Que le fait de sourire ne signifiait pas que tout allait bien dans le meilleur des mondes. C’est encore plus efficace qu’un direct du droit dans la face. Logan à le défaut de se borner seulement à ce qu’il voit. Si la personne rigole, c’est qu’elle est heureuse point. Ses mains se contractèrent sur son pantalon dégueulasse. Sa mâchoire se crispa. Ne pas s’énerver, et accepter la vérité. Encaisser.
Avery ne s’arrêtait plus, son flot de paroles était semblable à des va et vient de claques. Logan craqua. Elle n’était pas la seule à souffrir dans l’histoire ! Logan aussi s’est fait capturer par les originaires, Logan aussi a vu sa petite amie se faire mettre en cloque par un autre, lui aussi avait tout perdu... “Et moi j’ai….” puis il se rendit compte de son erreur et s’arrêta net. Logan et sa manie de tout ramener à sa petite personne, Logan qui veut avoir le monopole de la souffrance et du destin le plus tourmenté. Il baissa la tête et continua à l’écouter, essayant de minimiser au plus ses réactions.

Les reproches s'arrêtèrent et Avery s’enflamma en se lançant dans un discoure cherchant à lui redonner goût à la vie. Mais ce genre de parole ne le touchait pas. Penser que pire que lui existe ne le faisait pas plus apprécier la vie. Ce qu’il savait, c’était qu’il était condamné ici, sur ce foutu caillou et que c’était sa vie maintenant. Alors, comment pouvait-il remonter la pente ?

Elle lui foutu un coup de genou dans le ventre quand elle osa aborder le sujet de son ex. Lui disant que ce n’était pas la bonne, qu’il méritait mieux… Ou peut-être c’est tout ce qu’il méritait. Peut être qu’au fond il méritait ce qu’il lui arrivait, la roue avait finalement décidé de tourner et de l’écraser lamentablement au passage. “Ne parle pas d’elle ! Tu ne la connaissais pas !” lui lança-t-il rageusement. Avery, arrête là, ne t’aventure pas plus loin sur ce chemin glissant. Stacïly avait été sa lumière au bout du tunnel. Elle lui avait donné le sentiment d’être quelqu’un de bien, elle lui avait donné l’illusion qu’il aurait pu devenir un homme meilleur et elle l’avait laissé tomber en pleine ascention. “Je mérite mieux ? Comme quoi ?! Je foire tout ce que je touche ici ! Les deux seules personnes qui ont compté pour moi m’ont trompé ou laissé tomber.”

La réflexion sur sa virilité eut pour résultat de le mettre KO. Lui, chialer comme une femme… “La famlette va aller se démerder toute seule. J’ai pas besoin de ton aide. J’ai pas besoin des autres” Il se redressa et se mit de côté pour pouvoir se lever du fauteuil. Avery, s’il te plaît ne le laisse pas tomber. Soit indulgente envers Logan, je sais que c’est sans doute trop te demander. Ce n’est pas contre toi, c’est contre lui-même. Il n’a pas fait son deuil comme toi, il n’a pas accepté sa nouvelle condition. Être tombé de son piédestal est quelque chose qu’il a du mal à accepter. Il jeta un regard vers elle “C’est ça le problème, c’est que la vie continue sans nous.” La vie c’est le frisson, c’est le coeur qui bat à la chamade, les rires des amis, les blagues lourdes des potes… “Avery, me demande pas d’être comme toi.” Il se releva difficilement de son siège et se mit face à elle “ Je suis comme ça, ce que tu vois là, c’est moi.” et ouvrit grand ses bras. “Tu possèdes ce que je n’ai jamais eu, le courage d’avancer. J’aime bien trop mon ancienne vie pour pouvoir y renoncer” Il reprit sa béquille de fortune et avança lamentablement “Bon, je pense qu’on va arrêter le massacre ici ? “ Avant que tu ne me détestes et décides de m’effacer de ta vie. Avant que la dernière personne qui croit un minimum en moi décide d’abandonner. Si prêt du but.

Retiens moi.







© gasmask


A nos histoires mortes avant d'avoir démarré
A partir de maintenant j'commence mon ascension. J'ai plus peur du vide, d'affronter la spirale sans fond. Donc j'arrête d'arrêter, j'abandonne l'abandon (⚡) Inachevés.
Revenir en haut Aller en bas

» Contenu sponsorisé "
❝ ❞


Message(#) Sujet: Re: [FLASHBACK] Team Heartbroken ▬ Avery ♥

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-