avatar
» Elias Jones "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Ansel Elgort × Nombre de messages : 570 × Age du perso : vingt-trois ans × Job : Au chômage × Côté love : Célib-à-terre


Message(#) Sujet: ♥ May i call you my girl ? ♥ Elias & Moon ♥ Lun 31 Aoû - 20:40


   
Elias & Moon
   
   
❛I'm going crazy, i'm losing my mind without you❜
   

Je me souviens de notre retour à New-York comme si c'était hier. Pourtant cela fais plusieurs moi que j'ai mon studio et que j'ai repris une vie à peu près normale. Ce n'est pas simple de se reconstruire après avoir vécu deux longues années sur cette île. C'est tout de même possible, avec du soutien et en s'entourant des bonnes personnes.
 C'est ce que j'ai fait, je me suis entouré des bonnes personnes. De la bonne personne. Elle est a toujours été là pour moi, et je serais toujours présent pour elle, coute que coute.
La journée s'achevait doucement, le soleil est en train de rejoindre délicatement la terre. Je m'apprêtais à sortir un peu ce soir, je n'avais pas bougé de mon studio. Il serais temps de me motiver un peu et d'essayer de me faire des amis. J'enfilai rapidement un sweat et un jean. Un petit dernier coup de peigne et du parfum pour accompagner le tout, j'étais enfin prêt à sortir. Une fois dehors, je pris une grosse bouffée d'air frais et commença à marcher vers le centre. J'adore sortir à ces heures là. New York est une ville active mais une fois la nuit tombée la ville se calme et instaure une atmosphère reposante. On ne dirait pas comme ça, même les plus grosses ville peuvent être calme. Il suffit de trouver l'endroit parfait. L'endroit parfait je l'ai trouvé il y a quelques jour en errant dans les rues New-Yorkaises à la recherche d'un endroit où personne ne serait venu me déranger. Cet endroit, il se trouve dans une petite ruelle, pile entre deux grands axes en pleins centre de New-York. Bizarrement cette ruelle est super calme, je n'ai pas compris d'ailleurs d'où venait se calme, on dirait qu'il y a des délimitations magiques. Dans cette rue se trouve un bar très charmant qui se nomme Le Floride. Les cocktails sont pas mauvais et l'ambiance me réchauffe le cœur. Je vais peut-être y trouver quelques personnes avec qui je pourrais tisser des liens. On ne sait jamais.

Une fois à l'intérieur du bar, je m'installe au bar, assit sur un tabouret je commande une bière. Une fois servi j'observe discrètement les gens installé au bar. La musique pop berce les gens installés. Après quelques gorgées j'échange quelques mots avec mon voisin de gauche, ce dernier me réponds et nous discutons rapidement. je me présente rapidement et ce dernier fait de même. Une simple rencontre n'allait pas changer le cours des choses mais au moins je sortait et voyais de nouveau visage. Au fond du bar se trouvait une sorte de mini-scène on pouvait y faire du Karaoké et de temps en temps quelques groupes passent. Le temps s'écoula rapidement, il est déjà 21h passé, je me trouve actuellement plongé en pleine conversation de groupe avec d'autres inconnus. À force de parler du beau temps on finis toujours par trouver un sujet de discussion intéressant. J'en suis à mon 3e verre, cette fois-ci c'est un cocktail. La soirée se déroule parfaitement. Rien ne sort de l'ordinaire, tout est calme comme je l'aime. Une demi-heure plus tard, le calme fût rompu par du bruit. Beaucoup de bruit. Des cris hystériques et une foule entra d'un coup dans le bar. Mon petit paradis calme venait d'être réduit en poussière. La foule entourait une personne qui se trouvait au centre de ce raffut. Je n'arrivais pas à l'apercevoir tandis que les cris s'ampliffiaient, j'entendais vaguement des gens prononcer son nom or c'était incompréhensible. Puis je l'aperçu. Je la connaissais très bien. Moon que fais-tu là ? Elle paraissait effrayée et perdue. Je la connais très bien, c'est une rescapée comme moi, on se connait depuis l'île. C'est une ancienne chanteuse professionnelle, son retour à New-York a du être difficile. La popularité ne doit pas aider pour passer inaperçu. Planté près du bar j'observais la scène, je ne pouvais pas la laisser comme ça, en train de se faire harceler par ces sauvages. Il fallait que j'agisse. De plus ils venaient piétiner mon endroit préféré. Je posa calmement mon verre et avança vers la source d'attraction. Je pris soin d'écarter chaque personne qui venait se mettre entre mon chemin. Une fois arrivé près de Moon, je me tourna vers le restant de la mini-foule qui avait maintenant remplie la moitié du bar. "Laissez la tranquille ! Vous ne voyez pas que vous la dérangez ?" Après ces paroles, le silence s'instaura à nouveau. Avec l'aide du patron, on réussit finalement à faire partir les paparazzis. Une fois le boucan partit, je me tourna vers Moon. Elle me regarda avec ses doux yeux, elle semblait plus apaisée. Ça ne doit pas être facile pour elle de reconstruire sa vie, je ne sais pas comment elle fait. Visiblement ce soir elle n'est pas passé inaperçue. On dirait que je ne suis pas le seul à connaître cet endroit magique. "Tu vas bien ?" lui demandai-je. Elle me rendis son plus beau sourire. Ce sourire je l'avais vu des centaines de fois sur l'île. Je connaissais par coeur son regard espiègle, ses petites manies. Je dois avouer qu'elle m'avait manqué, je suis heureux de la revoir enfin. C'est peut-être bien ce petit rayon de lumière qui manquait à ma vie, après tout j'ai besoin de compagnie, je suis loin d'être du genre solitaire. Je resta debout, l'admirant, ce petit bout de femme possède une place importante dans mon cœur et je viens de la retrouver.

1002 mots


(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   





Merci ♥:
 





Dernière édition par Elias Jones le Jeu 3 Sep - 12:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Moon Ga-Choo "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Goo Hara × Nombre de messages : 309 × Age du perso : 21 ans et toutes ses dents ! × Job : Chanteuse professionnelle × Côté love : Eliasounet ♥


Message(#) Sujet: Re: ♥ May i call you my girl ? ♥ Elias & Moon ♥ Lun 31 Aoû - 23:34


May i call you my girl ? × ft. Moon & Elias
Cela faisait bien longtemps que Moon n'était pas sortit de chez elle. En réalité, depuis qu'elle était revenue de cette île maudite, elle n'avait pas mit les pieds hors de son appartement. Pour une seule et unique raison, le monde extérieur lui faisait peur. Tout dans New York lui faisait peur... Tout d'abord ces bruits incessants de klaxons ou de moteur qui ne lui été plus si familier que ça sur l'Hydre. Ensuite, les gens.. Oui, les New Yorkais l'effrayaient tous autant qu'ils étaient. Ils la regardaient comme une bête, un monstre, quelque chose de peu commun, quelqu'un qui n'avait vraiment pas sa place par là. Cependant, il fallait bien faire avec et s'adapter coûte que coûte à cette nouvelle vie bien que tous les rescapés auraient préférés ne jamais avoir à refaire leur vie de A à Z.

En cette soirée assez fraiche, alors que le soleil s'était déjà éclipsé à l'horizon, Moon avait une envie assez particulière. Elle voulait sortir dehors, essayer de rencontrer du monde, essayer aussi de reprendre un rythme de vie constant et ancien qu'était celui de la célébrité. Il fallait faire table rase du passé, effacer de sa mémoire ce cash, cette vie sur l'île et toutes ces histoires de clans. Les Hostiles et les Originaires n'étaient maintenant plus que de mauvais souvenirs, des fantômes. Ils avaient existé dans la vie de la jeune coréenne mais de façon floue et peu distincte. Après avoir passé un long moment sur son balcon, à observer le monde extérieur d'un oeil curieux, ses pas la guidèrent jusqu'à sa chambre où elle se permit d'enfiler une tenue légèrement plus chaude.

Allant et venant dans plusieurs rues de New York, Moon retrouvait tout ce qu'elle avait connue ici. Time Square, Central Park, le Radio City Hall, le Madison Square Garden.... Rien de ces lieux mythiques n'avaient changés, il y avait de nouvelles choses, de nouveaux bâtiments autour et notamment le One World Trade Center qui avait prit la place de ses malheureuses tours jumelles. La brunette avait passé une bonne partie de la soirée à observer cette ville nouvelle, la façon dont ils vivaient et dont ils se comportaient.

En marchant vers son domicile pour se rendre chez elle, la demoiselle se souvenu étrangement d'un lieu qu'elle avait 'habité' dans le passé. Le Floride. Ce bar au nom charmant et chaleureux dans lequel elle s'était produite maintes et maintes fois avant d'être repérée par une agence réputée et de devenir chanteuse professionnelle dans un groupe de pop coréenne. Oui, le Floride n'était pas loin et elle espérait qu'il soit toujours là. C'est donc à sa grande surprise que ce petit bar karaoké était bel et bien là. Elle allait pousser la porte lorsqu'elle se rendit compte qu'on la suivait. Évidemment... Il ne fallait pas croire que les paparazzis la laisserait en paix. a chacune de ses sorties, elle était traquée par les médias pour avoir le moindre détail sur sa vie ou la moindre photo d'elle. C'était persécutant de voir à quel point on pouvait se "soucier de quelqu'un simplement pour avoir des informations en échange. Dans un long et profond soupire, Moon pénétra dans le bar, qui semblait tranquille et peu peuplé pour un soir de weekend. Où été le monde ? Où été toutes les personnes qui squattaient le Floride il y a quelques années en arrière ? Oui, où étaient-ils tous passés ? Cet endroit ne ressemblait qu'à un vieux bar délabré, infecté de rats morts et d'alcooliques en pagaille bien qu'il gardait toujours son petit côté charmant et attrayant.

Malheureusement, encore une fois, sa paisible escapade se transforma en afflux de personnes autour d'elle, lui réclamant des autographes, des photos, voulant savoir tout et n'importe quoi sur elle. Moon était perdue, effrayée de voir tant de monde s'approcher d'elle tout d'un coup, et d'autant plus quand les paparazzis étaient entrés dans le bar à la recherche eux aussi de ce que voulait les "fans". Amassée dans une nuée d'humains bruyant, la jeune femme ne pouvait avoir accès au bar et donc, ne pouvait se délecter des délicieux cocktails que lui proposé l'établissement. Néanmoins, une chose l'interpella, quelqu'un était en train de se faufiler dans la masse pour venir face à elle. Cette grande perche de presque 1m90 ne lui été pas inconnue mais au premier abord, elle avait du mal à bien le reconnaitre et c'est comme par magie que son nom s'afficha dans sa tête. Elias. Cela raisonnait comme une mélodie enchantée à la douceur inégalée. Ce prénom lui évoquait tant de choses bien, tant de bon souvenir malgré un début assez chaotique. Les yeux de la jeune femme se levèrent et se posèrent sur le visage du garçon, bien plus haut qu'elle puisque son petit mètre soixante-trois semblait ridicule à côté, alors que ce dernier prit la parole. "Laissez la tranquille ! Vous ne voyez pas que vous la dérangez ?" Un sourire prit place sur ses lèvres, sourire évocateur de bien être intérieur. Lui au moins semblait encore vouloir la protéger même dans cette jungle infernale. Le patron s'amena avant qu'il n'y ait une quelconque altercation dans son bar et réussit à évacuer toute personne susceptible de venir faire du "mal" à la chanteuse. Ses yeux en amandes n'avaient pas quittés le grand châtain et semblait soudainement plus doux, plus calmes. "Tu vas bien ?" Moon hocha finalement la tête positivement, gardant ses yeux pétillants rivés sur Elias, un sourire délicat venant sculpter son visage fin pour exprimer sans un mot son état d'esprit actuel. Un rapide coup d'oeil vers le bar et la jeune femme reporta son entière attention sur son ami de longue date. " Je vais bien. Du moins, j'ai l'impression de me sentir bien pour une fois." souffla-t-elle doucement, espérant ainsi engager un semblant de conversation. Elias lui rappelait tant de bon souvenir qu'elle eut du mal à redescendre de son petit nuage soudain.

mots : 1097
code by lizzou × gifs by tumblr






달과 엘리아스

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Elias Jones "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Ansel Elgort × Nombre de messages : 570 × Age du perso : vingt-trois ans × Job : Au chômage × Côté love : Célib-à-terre


Message(#) Sujet: Re: ♥ May i call you my girl ? ♥ Elias & Moon ♥ Jeu 3 Sep - 17:22


   
Elias & Moon
   
   
❛I'm going crazy, i'm losing my mind without you❜
   
Une fois le calme revenue au sein du bar, je pu enfin regarder son doux visage. Je ne m'attendais pas à la revoir de si tôt. Même la revoir tout court. Cette retrouvaille ne pouvait que me rendre heureux. Ses yeux pétillants m'observait, ses long cheveux noirs étaient coiffés d'une extrême précision. Sacré Moon tu n'a pas changée, même sur l'île tu te débrouillais avec ce que tu avais sous la main pour te confectionner une coiffure. Tous les bons souvenirs que j'avais partagé avec elle firent apparition dans ma tête, il me fallut quelques secondes pour revenir à la réalité. "Je vais bien, du moins j'ai l'impression de me sentir bien pour une fois." Visiblement, je ne suis pas le seul à être un peu confus depuis notre retour à New-York, elle venait de décrire parfaitement la situation. Mon état de bonheur a soudainement augmenté depuis son apparition. Je m’empressai de me réveiller. On allait pas rester planter là comme ça toute la soirée. "Tu veux te joindre à moi ?" lui demandai-je. Moon aquieça et me suivis jusqu'au bar. Je passa devant elle rapidement afin de tenir le siège sur lequel elle allait s'assoir. C'est plus fort que moi, j'aime faire plaisir aux gens en me montrant galant. Je m'assis à mon tour et lui demanda ce qu'elle voulait boire, un Blue Lagoon pour madame ce sera, très bon choix pensai-je. Exotique et raffiné comme elle même. Je passa la commande au barman, je repris la même chose qu'avant son arrivée : un Sex on the beach. En attendant que nos boissons soit préparées, je lui demanda ce qu'elle était venu faire ici. Elle commença à me raconter son périple pour venir jusqu'ici, et ce que représente ce bar pour elle. C'était donc ici que tout avait commencé pour elle, intéressant, le hasard fais bien les choses. Alors qu'elle parlait je ne pu détacher mes yeux de son visage, je la trouve si belle. Je lui raconta à mon tour ce que j'étais venu faire ici, la solitude que je ressens trop souvent depuis que je vis à New-York m'a fait venir jusque ici. Dans son regard je lisais de la compassion, elle semblait me comprendre. Je pense que chaque rescapés dira la même chose, le retour à la vie réel est très dur à gérer. Une fois nos boissons servis, nous trinquons ensemble à nos retrouvaille. Le cocktail est délicieux, mais pas aussi délicieux que la présence de Moon. Je me sens si bien à ses côtés, j'ai oublié à quel point elle a illuminés mes journée sur l'île. Je ne sais pas si c'est réciproque, je l'espère. Durant l'heure suivante nous n'avons cessé de discuter, à propos de la vie à New-York, sa popularité qu'elle n'arrive pas à gérer, la nourriture et bien d'autres sujet.

 Je ne vis pas l'heure passé. Minuit approche à grand pas et nous étions toujours côte à côte en train de se remémorer les bon souvenirs du passé et les aléas de la vie actuelle. Comme deux anciens camarades de classe qui se serait retrouvés dix ans plus tard. Nos rires réchauffèrent la salle, certaines personnes faisaient du Karaoké. Nous les écoutions depuis le comptoir du bar. Je proposa donc à Moon de se rapprocher du spectacle, tout en l'escortant, verre à la main j'eus l'impression d'être son garde du corps. Notre différence de taille est assez rigolote, vu de l'extérieur ça doit être comique. Une fois installer sur une table, nous regardions une jeune fille chanter sur du Katy Perry. Quoi de plus original ? Peu importe la musique l'ambiance de ce bar me réchauffe le cœur et Moon me tenant compagnie ne pouvait qu'améliorer cette sensation. Le temps passait rapidement, minuit passé, nous étions déjà rendu à notre troisième verre. Je n'avais pas envie de quitter cette endroit. Je me sens si bien ici. Rien au monde ne pourrait gâcher ce moment.

Le karaoké est assez populaire, c'est un moyen plaisant de se défouler mais également de rigoler avec ses amis. J'eus du mal à imaginer Moon faire ses premier concert dans ce bar. Je sais qu'elle a été une chanteuse professionnelle. Comme quoi une carrière peu démarrer d'un simple petit concert. Les karaokés s'enchainaient au Floride, par moment Moon et moi rigolions de la performance de certaine personne qui se mettaient en scène, c'était vraiment drôle à voir. Je lui fis remarquer un jeune homme qui interprétais une chanson un peu trop connue : "Il imite vraiment bien Justin Bieber, tu trouve pas ?" suivis d'un regard complice, on pouffa de rire ensemble. Voilà longtemps que je n'avais pas autant rigolé durant une soirée. Moon me rend heureux, sa compagnie me remonte le moral et me fait oublier tous les petit tracas de la vie. L'idée de devoir lui dire au revoir dans quelques temps m'attriste déjà. La solitude il n'y a rien de pire lorsqu'on a vécu deux ans sur une île. Je m'obligea de ne pas penser à cela. Je ne veux pas gâcher la soirée que nous sommes en train de vivre ensemble, Moon et moi. Cet instant est précieux, aussi précieux que la personne qui se trouve à ma droite. Ses rires joyeux et sa voix délicate me rendent aussi débile qu'un bambin découvrant pour la première fois l'utilité d'une télécommande. J'ai l'impression d'être à nouveau un lycéen maladroit, bégayant devant son coup de foudre. Cette sensation est drôle, mais je ne m'en pleins pas. La soirée se déroule mieux que je ne l'aurais cru et j'espère que ça continuera ainsi pour le futur. Je ne veux pas que ça s'arrête, si seulement je pouvais stopper le temps pour en profiter encore plus et revivre ce moment indéfiniment avec Moon. Ce serait parfait.
1043 mots.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:



   





Merci ♥:
 



Revenir en haut Aller en bas

» Contenu sponsorisé "
❝ ❞


Message(#) Sujet: Re: ♥ May i call you my girl ? ♥ Elias & Moon ♥

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-