avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: (Camille&Lydia) + C'est l'histoire d'un lutin des bois... Ven 7 Aoû - 0:42

C'est l'histoire d'un lutin des bois...
lydia & Camille

✻✻✻ Lydia, comme la plupart de ses journées, se promenait tranquillement dans la forêt épaisse de l’île. Elle commençait à connaître tous les recoins par cœur, mais elle espérait toujours découvrir de nouveaux endroits. Le matin-même, elle avait prétendu une fois de plus devoir aider Edan à l’infirmerie lorsqu’un des meneurs lui avait expressément demandé d’aller aider un autre rescapé à monter de nouvelles habitations. La petite brune utilisait de plus en plus cette excuse pour échapper à son devoir de citoyen rescapé de l’île, mais toutes les personnes connaissant un minimum la jeune fille savaient qu’elle n’était pas très serviable, et par-dessus tout, qu’elle détestait qu’on lui donne des ordres. Elle avait donc passé la matinée à l’infirmerie, à embêter Edan qui tentait tant bien que de mal de soigner les bobos des autres habitants avec Lydia sur le dos qui ne pouvait pas s’empêcher de toucher à tout, et de poser des centaines de questions tout en le taquinant. Elle savait qu’elle pouvait être chiante des fois -souvent même-, mais après tout, c’était lui qui lui avait dit de venir à l’infirmerie lorsqu’on voulait la forcer à faire des tâches chiantes.
Peu importe, après avoir mangée copieusement le midi, Lydia était retournée dans sa petite tente et avait attrapé son sac à dos de couleur bordeaux. Elle avait ouvert d’un geste rapide et sûr la fermeture éclaire et avait plongé au fond du sac une bouteille d’eau et quelques bricoles dont un couteau recouvert d’une protection en cuir et de quoi manger si elle avait un petit creux. Elle ferma le sac, l’enfila sur ses petites épaules, puis sortit discrètement à l’extérieur de son habitation. La jeune fille longea littéralement les arbres et se fit toute petite –bien qu’elle l’était déjà à la base- pour que les meneurs ne la voient pas, et lorsqu’elle atteint le début de la forêt, elle partit en courant au cas où quelqu’un essaierait de la rattraper. Une fois bien éloignée du campement, Lydia ralentit sa cadence, jusqu’à s’arrêter, pour reprendre son souffle. Quelques minutes passèrent, puis la petite brune reprit sa marche.

Après environ une heure à se balader, Lydia décida qu’elle allait se poser près de la cascade. C’était un endroit qu’elle affectionnait beaucoup, calme et reposant. Personne ne viendrait l’embêter là, pensait-elle. Une fois arrivée à destination, la jeune fille s’assit sur un rocher et sortit la bouteille d’eau de son sac-à-dos. Elle en prit plusieurs gorgées, puis vissa le bouchon sur le dessus, avant de la poser à côté d’elle. Elle soupira longuement en levant la tête vers le ciel, fermant les yeux, tout en appréciant les quelques rayons de soleil qui se déposaient sur son visage pâle. C’est alors qu’elle entendit un bruit anormal. Elle tourna rapidement la tête, fixant les arbres et les buissons d’où le bruit s’était échappé. La petite brune se leva du rocher où elle s’était assise quelques instants auparavant, prit discrètement et d’un geste agile le couteau qui se trouvait dans son sac. Elle enleva la protection sur ce dernier tout en s’avançant lentement et prudemment vers les bruits qui se rapprochaient. Maintenant à faible distance, ils ressemblaient d’avantage à une personne se déplaçant dans la forêt. Ce qui attira d’avantage l’attention de la jeune fille était le fait que les pas semblaient rapides, trop rapide. La personne avait l’air de courir dans sa direction. Les yeux de Lydia s’écarquillèrent, et la jeune fille se mit à marcher à reculons. Elle trébucha et manqua de tomber sur le sol, mais son bon équilibre lui permit de rester debout. Elle lâcha cependant son couteau dans le feu de l’action, tout en émettant un petit cri de surprise. La petite brune n’eut pas le temps de reprendre ses esprits et se mit à courir dans l’autre sens, tentant d’échapper à la menace évidemmente qui se dirigeait tout droit vers elle. Elle était loin d’être une personne manquant de courage, mais la petite brune ne savait pas qui c’était, elle ne savait même pas si c’était « humain », ou même s’il s’agissait d’une réelle menace. Cependant, Lydia avait appris à ses dépends que lorsqu’on ne connaissait pas, il ne fallait jamais faire confiance. Particulièrement sur cette île.



✻✻✻
701 petits mots.
CODES © LITTLE WOLF.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Loevann-Priam Robbins "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Jack Falahee ♥ × Nombre de messages : 447 × Côté love : Célibatard.


Message(#) Sujet: Re: (Camille&Lydia) + C'est l'histoire d'un lutin des bois... Ven 7 Aoû - 16:51


C'est l'histoire d'un lutin des bois...
Camille-Clovis & Lydia

Camille-Clovis se baladait. Il s'ennuyait de pied ferme, il n'y avait rien à faire sur cette île ! Tout le monde semblait occuper, même sa petite-amie ! Ouais madame avait trouver des amies et il boudait comme un bébé cadum ! Et il assumait ! Hope qui avait un sacré caractère n'en n'avait que faire et le laissa dans son coin. C'est pourquoi le jeune homme se retrouva à se balader tout en marmonnant les mains dans ses poches. Quelle vie cruelle ! Bon en fait, il avait vécu pire mais là il s'ennuyait grave car il ne pouvait embêter personne ! Alors qu'il se baladait, il regarda le sol et vu des petits pas, ouais !!!! DES PETITS PAS !!!

« OH MON DIEU !!!!! »


Pourquoi tant d’engouement pour des traces de pas ? Ils étaient petits et en fait ça lui rappelait les lutins des bois ! D'autant que lorsqu'il tourna la tête, il se retrouva à l'endroit exacte où Laïla lui avait montré la maison des lutins des bois, un terrier bien caché. C'est sur, il n'était pas loin de sa trouvaille ! Camille-Clovis attrapa son couteau, il fallait l'attraper et le terroriser pour qu'il puisse....qu'il puise quoi au juste ?! Il ne savait pas ! Mais il souhaitait trop voir ce lutin ! Au pire il lui ferait une petite cage près de sa tente et ils pourront devenir amis, il le nourrira bien comme un animal de compagnie. Camille-Clovis rêvait trop d'avoir un lutin, allez il était presque au bout de son petit rêve de taré. L'hostile suivi les traces qui menaient à la cascade. Le petit lutin devait se ressourcer, ce serait le moment idéal ! Alors qu'il était presque arrivée, il la découvrit en train de boire avant de sortir une arme, il poussa un : « Oh ! » ouais, il n'imaginait pas les lutins comme ça, mais après tout, Laïla était une amazone et elle ne ressemblait pas à la légende, elle n'avait même pas un sein en moins ! C'était nul ! Mais là c'est un lutin civilisé, c'est chouette, c'est fou comme ces petites bestioles arrivent à s'enserrer dans la société où ils vivent. Peut-être même que finalement, il y en avait aussi à New-York tiens ! Le petit lutin était en plus une fille, il pourrait ainsi s'amuser à lui faire des coiffures ! Et ça devait être plus gentil que les garçons ! Il commença donc à courir comme un fou dans sa direction afin de l'attraper et la kidnapper. Il la montrerait même à Laïla, quoique tout dépendrait car elle risquait de ne pas être contente déjà qu'elle n'aimait pas qu'il dépouille des cadavres alors enlever un lutin des bois de son espace naturel, il risquait de se faire engueuler. La petite personne s'approcha de lui, mais elle finit par courir laissant tomber son couteau. Bah alors ? C'est pas courageux du tout ce truc ! Au moins, il n'aurait pas de mal à l'attraper. Camille-Clovis couru de plus en plus vite, il ne souhaitait pas perdre cette occasion magique ! Soudain, il se jeta sur elle et la plaqua au sol en criant :

« JE TE TIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIENS !!!! »

crackle bones


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: (Camille&Lydia) + C'est l'histoire d'un lutin des bois... Lun 10 Aoû - 21:01

C'est l'histoire d'un lutin des bois...
lydia & Camille

✻✻✻ « JE TE TIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIENS !!!! » entendit Lydia alors qu’elle se faisait violemment plaquer contre le sol dur et terreux. Elle put à peine crier de surprise car la personne qui venait de se jeter sur elle lui bloqua la cage thoracique à l’aide de son poids, ce qui lui provoqua une petite quinte de toux dû à l’air manquant. Instinctivement, elle avait placé ses mains devant elle, mais se retrouvait à présent coincée. En plus d’avoir l’air complètement tarée, cette personne, dont la voix était précisément celle d’un homme, n’était pas la plus légère qu’elle avait eue sur elle. La petite brune se mit à se débattre du mieux qu’elle pouvait. Cela lui rappelait vaguement l’entrevue qu’elle avait eu avec Zacharia, un originaire qui avait tenté de la kidnapper quelques temps auparavant. Sauf qu’il avait d’avantage essayé de l’étrangler –probablement pour lui faire perdre connaissance- que de la tenir de cette façon. En fait, la jeune fille avait, au fil des secondes, de plus en plus l’impression qu’il… l’enlaçait ? En tout cas, Lydia ne se laissait pas faire. Elle attrapa le bras qui la tenait fermement au niveau de la taille et avec le plus de force qu’elle put donner, le décrocha de son corps, et se mit à le tordre d’une manière qui allait rendre rapidement cela très douloureux. Lorsqu’un petit craquement se fit entendre au niveau de l’articulation, et que l’homme inconnu aux bataillons la lâcha enfin, Lydia sauta presque sur ses pieds, tel un chat sur ses petites papattes, et recula de plusieurs pas. Elle eut alors l’occasion d’étudier son « agresseur ». C’était la première fois qu’elle le voyait. Il devait être à peine plus âgé qu’elle, mais son visage était plutôt atypique. Le regard qu’il lui lançait l’effrayait un peu, Lydia avait de moins en moins l’impression que ce qui venait de se dérouler était une agression. « Il a l’air un peu timbré celui-là, j’me demande bien d’où il sort. », pensa alors la jeune fille. Il n’avait pas vraiment fier allure, ses vêtements étaient sales et usés, tout comme ceux de la petite brune. Il portait beaucoup de marques de fatigue. De plus, son teint pâle et grisâtre démontrait probablement qu’il ne mangeait pas à sa faim et dormait peu. Lydia ne l’avait jamais vu au campement, il ne pouvait donc s’agir que d’un hostile. Ce qui correspondrait plutôt bien au comportement étrange du jeune homme, en définitive.

Après ces brèves observations, Lydia finit par reprendre ses esprits. Ce taré venait tout de même de lui courir après et l’avait plaqué au sol. La jeune fille commença à sentir une douleur lancinante au niveau du bas du dos, sûrement à cause du choc et des cailloux sur le sol. Elle se décida finalement à froncer les sourcils, et d’un ton cachant peu son énervement, elle lui dit en le regardant droit dans les yeux « Non mais ça va pas bien toi ? T’approche plus de moi, t’as pigé ? » Après quoi, elle se mit à chercher son couteau au sol, en revenant sur ses pas. Après quelques instants de recherche, elle finit par mettre la main dessus, et s’accroupit pour le récupérer. Elle alla un peu plus loin afin de prendre également la protection en cuir qu’elle avait également lâché dans tout ce remue-ménage. Elle plaça l’arme blanche dans le petit étui et le rangea enfin dans la poche de son pantalon. Elle jeta un dernier coup d’œil au jeune homme. « Et t’as pas intérêt à me suivre, sinon tu vas le regretter ! » Ajouta-t-elle quelques instants plus tard, avec toujours autant d’agressivité. La jeune fille se demandait tout même ce qui lui avait prit de lu sauter dessus comme ça. Peut-être avait-il un problème mental, ou peut-être qui l’avait confondu avec une autre personne ? La jeune fille ne serait le dire. Elle ne voulait cependant pas rester là pour le savoir, qui sait ce que ce jeune hostile avait dans la tête. La petite brune entreprit de récupérer son sac à dos, et tourna les talons dans le but de s’enfoncer dans la forêt…




✻✻✻
690 petits mots.
CODES © LITTLE WOLF.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Loevann-Priam Robbins "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Jack Falahee ♥ × Nombre de messages : 447 × Côté love : Célibatard.


Message(#) Sujet: Re: (Camille&Lydia) + C'est l'histoire d'un lutin des bois... Sam 15 Aoû - 2:36


C'est l'histoire d'un lutin des bois...
Camille-Clovis & Lydia

Camille-Clovis était persuadé de tenir là une très belle trouvaille : un lutin des bois femelle ! Personne n'en avait vu jusqu'à présent si ce n'est les amazones, en tout cas il voulait bien croire Laïla, elle semblait si sérieuse et si passionnée que lui pour tout ce qui est nature et i love the island quoi. C'est pourquoi il avait fini par plaquer la demoiselle au sol. Mais voilà, il faut toujours faire attention lorsque l'on rencontre un lutin des bois : il est toujours sauvage et sait se défendre ! Camille-Clovis en a eut l'expérience lorsque celle-ci attrapa son bras et lui fit suffisamment mal pour qu'il se dégage. L'hostile marmonna de douleur tout en tentant de se relever du mieux qu'il pu, son bras le lançait. C'est décidément coriace cette petite bestiole ! Alors qu'il s'approchait d'elle à pas de loup comme pour tenter d'apprivoiser l'animal, elle se mit à parler. Bizarrement, Camille fut déçu de ne pas entendre une voix à la chipmunks. Elle avait une voix normale, bon ça devait être comme les amazones, il ne s'était pas attendu à ce qu'elles soient différentes de la légende.

« Hey je comprends que tu sois énervé mais n'aies pas peur, je ne veux pas te faire de mal... »

Il tenta tant bien que mal de l'apprivoiser. Dommage qu'il n'avait pas quelques fruits sur lui, il lui en aurait jeté pour qu'elle puisse les manger et venir vers lui en douceur. Le lutin des bois semblait toujours remonté contre lui, il fit une petite moue car ce n'était pas son attention puis il ne souhaitait pas qu'elle alarme tous les autres lutins de la forêt. Lydia se retourna ensuite pour récupérer son couteau et son étui. Il l'observa faire tout en étant fasciné. Ce geste était normal mais comme il avait affaire à cet être fantaisiste. Camille-Clovis fut surpris qu'elle le menace s'il continuait à la suivre. Pourtant, il ne se découragea pas pour autant puisqu'il s'avança jusqu'à sa hauteur :

« Tu rentres dans ton petit terrier ? Je sais où c'est je vais t'y accompagner ! »
Il sourit de toutes ses dents, il était trop fière, d'ailleurs, il lui piqua son sac des mains pour qu'il puisse lui faciliter la tâche et le porter jusqu'à chez elle. Il ne lui laissa pas le temps de répondre quoi que ce soit, qu'il ajouta : « Par contre tu n'as pas un peu grossis du bidou pour y rentrer à l'intérieur ? » il accompagna sa remarque avec son index pour appuyer sur son ventre. Il était tout content de la toucher, mais il s'attendait quand même à quelque chose de plus....magique.

crackle bones


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

» Contenu sponsorisé "
❝ ❞


Message(#) Sujet: Re: (Camille&Lydia) + C'est l'histoire d'un lutin des bois...

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-