Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
» Evan Madden "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Mike Vogel, Barbie d'Under The Dome powaa *_* × Nombre de messages : 10361 × Age du perso : 34 ans . × Job : Intreprète (Anglais, Français, Japonais , Espagnol, Allemand) × Côté love : RAS.


Message(#) Sujet: "Les murs me disent que tu quitteras cette fois. Mais redis-moi encore cette prière. Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier " feat Eliza [HOT] Jeu 6 Aoû - 17:21


"Les murs me disent que tu quitteras cette fois Mais redis-moi encore cette prière Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier "
Evan & Elisa

Evan venait de finir par casser des pierres à la clairière. Il en avait profité pour discuter avec Lizzie. Tous les deux ne semblaient pas tellement regretter leur camp, en tout cas du point de vue du confort. Les originaires commençaient petit à petit à leur faire confiance, même s'ils avaient des réserves à leurs égards. Evan et Lizzie ne comprenaient pas pourquoi ils étaient obligés de casser cette roche et l'a transporter à un autre endroit. Ils ignoraient ce qu'ils allaient construire. Le père de famille supposait que la pierre allait servir à la protection de l'Hydre, mais là encore ce n'était qu'une supposition. Lorsqu'il eut terminé son travail, Madden se dirigea dans sa maisonnette nouvellement construite. Il prit une douche, rangea sa maison tout comme il ferait aux États-Unis, il avait cette sensation de normalité et cela le rassurait, le détendait. Ayant du temps libre pour le restant de la journée, Evan se promena sur l'Hydre et plus précisément près des prisons extérieures. S'il était devenu partisan des originaires, il détenait quelques doutes en tête. Il avait été lui aussi prisonnier auparavant, mais il n'arrivait pas à se rappeler ce qu'il avait vécu. Dans un sens, il ne valait peut-être mieux pas. Pendant longtemps, Evan avait songé à renoncer à découvrir la vérité afin de ne pas voir sa nouvelle vie détruite à néant. Il pouvait très rapidement devenir un ennemi ici si on le soupçonnait de quoi que ce soit. En effet, il arrivait que les anciens kappas soient surveillés et même fouillés. Le père de famille n'avait plus son revolver et son couteau suisse, les originaires lui avaient tout pris à son arrivée. Cependant, il pouvait avoir une arme entre les mains lors de sérieux entraînements ou lorsqu'ils étaient attaqués. Ils devaient ensuite très vite les rendre. Evan marchait les mains dans les poches, sans but précis où du moins là où son inconscient avait décidé de l'emmener ce jour-là. Il se retrouva très rapidement devant les cages extérieures. C'était ici que les nouveaux arrivants et captifs débarquaient avant d'être torturé à de nombreuses reprises avant d'accéder aux prisons intérieurs. Les prisons extérieures ne protégeaient pas du vent et de la pluie, les conditions étaient catastrophiques. Evan se surprit à imaginer sa captivité. Comment avait-il pu survivre sans attraper la gangrène ou encore une pneumonie ? Alors qu'il fixait sans but précis l'une des cages, des rescapés le supplièrent de les laisser s'échapper. Le jeune homme n'avait aucune émotion particulière, c'était à présent chacun pour soi avec les temps qui court. Ils avaient choisi les Kappa ou les Sigma, ils devaient en subir les conséquences. Après tout, ils n'hésiteraient sans doute pas à faire de même si les rôles étaient inversés. Evan était-il devenu égoïste ? Peut-être, en tout cas il était perdu au fond de lui. Le visage froid et l'air grave, il les observa silencieusement jusqu'à croiser le regard bleuté d'une très joie rousse ce qui réussit à le perturber. Oui, il la connaissait et lui rappelait sa fille, la seule personne dont il se souvenait réellement. Au fond de lui, son cœur réagissait autrement et savait au plus profond de lui qui était cette personne, sa femme.


crackle bones


     

 
Les souvenirs du passé:
 



Dernière édition par Evan Madden le Sam 8 Aoû - 22:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Eliza Skitia Madden "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Rachelle Lefevre × Nombre de messages : 2080 × Age du perso : 25 ans


Message(#) Sujet: Re: "Les murs me disent que tu quitteras cette fois. Mais redis-moi encore cette prière. Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier " feat Eliza [HOT] Jeu 6 Aoû - 23:09

P.S. I WILL ALWAYS LOVE YOU...EVAN&ELIZA;
A great hero teaches an entire city that dancing is the greatest thing there is.
I am not some starry-eyed waif here to succumb to your... your pelvic sorcery.

Eliza était en train de s’occuper de Kylia. Elle l’avait emmené au lac et la petite fille jouait joyeusement au bord de l’eau. La jeune maman ne la quittait pas des yeux de peur que l’enfant ne s’aventure un peu trop loin. En réalité, Eliza ne pouvait s’empêcher de surprotéger sa petite fille depuis qu’Evan avait disparu. Elle avait peur qu’il en soit de même pour sa fille. La jeune femme ne la laissait jamais s’éloigner d’elle et elle avait beaucoup de mal à la laisser à d’autres personnes pour aller chasser ou explorer l’île. La jeune femme était perdue dans ses pensées quand un bruit la tira de sa rêverie. Ses yeux quittèrent un bref instant sa petite fille pour se diriger vers l’endroit d’où venait le bruit. C’était un bruissement de feuilles comme-ci une personne était cachée dans les buissons, tout prêt. Eliza se leva mais lorsque ses yeux se posèrent à l’endroit où se tenait quelques secondes plus tôt sa petite fille, elle constata qu’il n’y avait plus personne. Prise de panique, Eliza leva la voix :

❝ Kylia.. ? Kylia, où es-tu ? ❞

Eliza se précipita vers le lieu où se tenait Kylia et regarda autour d’elle mais ne vit personne, comme-ci la fillette s’était brusquement volatilisée. Prise d’un affreux doute, elle regarda vers l’eau. C’est là qu’elle la vît, son petit corps flottant à la surface de l’eau. Eliza poussa un hurlement d’horreur et entra dans l’eau en courant. Elle attrapa le corps de sa fillette inanimée mais une autre main l’attrapa et la tira vers les profondeurs. Elle se débattit et vit alors Evan flottant un peu plus loin. Ce fut à ce moment-là qu’Eliza se réveilla dans son lit, dans la grotte, frémissante d’horreur. Elle était en sueur et son cœur battait la chamade. La jeune femme se retourna dans son lit et fixa Kylia, sa fillette, endormie paisiblement. Elle la prit doucement dans ses bras et se rendormit en la serrant contre elle.

Le lendemain matin, Eliza déposa Kylia chez une amie. Chacun avait des rôles sur l’île et celui d’Eliza était de veiller à la sécurité en faisant des rondes. Elle ne pouvait donc emmener sa fillette et la déposa en sécurité. La matinée se passa sans s’encombre, elle ne rencontra personne et les alentours étaient calmes. Peu avant midi, Eliza aperçut une personne au loin. Elle se rapprocha en silence et l’interpella. A sa plus grande surprise, elle ne reconnut pas la personne et sortit donc son arme en lui demandant de s’identifier.
Eliza n’entendit qu’au dernier moment le bruissement de feuilles juste derrière elle. La jeune femme voulut se retourner mais se reçut un coup sur la nuque et elle s’écroula au sol inconsciente. Elle n’avait pas entendu la personne se rapprocher d’elle et la prendre par surprise. Elle se réveilla de longues heures plus tard dans une cage. Sa nuque était douloureuse et elle mit plusieurs secondes à reprendre totalement conscience. Elle se mit debout doucement et regarda autour d’elle. Il y avait d’autres cages avec d’autres personnes dedans. Certains semblaient désespérés, d’autres enragés. Eliza attendit de longues heures sous un ciel de plomb sans que rien ne se passe. De temps en temps, une personne passait et la plupart des prisonniers la suppliait de les laisser sortir mais cela ne faisait jamais réagir leurs captifs. Pourtant, un homme se rapprocha et Eliza reconnut immédiatement sa démarche. Ce fut un véritable choc pour elle.

❝ Evan.. ❞

Eliza se rapprocha de la cage et posa ses mains sur les barreaux. Non, ce ne pouvait être lui..

code by lizzou × gifs by tumblr




i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Evan Madden "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Mike Vogel, Barbie d'Under The Dome powaa *_* × Nombre de messages : 10361 × Age du perso : 34 ans . × Job : Intreprète (Anglais, Français, Japonais , Espagnol, Allemand) × Côté love : RAS.


Message(#) Sujet: Re: "Les murs me disent que tu quitteras cette fois. Mais redis-moi encore cette prière. Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier " feat Eliza [HOT] Ven 7 Aoû - 0:05


"Les murs me disent que tu quitteras cette fois Mais redis-moi encore cette prière Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier "
Evan & Elisa

La jeune femme, cette belle crinière rousse lui donnait l'impression de déjà vu hormis sa fille qui avait hérité de la beauté de sa mère. Néanmoins, il s'agissait littéralement d'un vrai trou noir, il n'arrivait pas à lui mettre un visage, un prénom. L'évidence était sous ses yeux, mais rien ne venait. Evan la dévisagea, pendant quelques instants son regard fut plus tendre, plus compréhensible comme s'il savait que c'était elle. Cependant, lorsqu'il s'approcha d'un pas lourd de la cage, Evan reprit aussitôt un air glacial. Comment connaissait-elle son prénom ? Où l'avait-elle entendu ? La jolie rouquine lui était inconnu au bataillon. Peut-être l'avait-il fréquenté parmi les rescapés, mais non toujours rien. Evan continua de la fixer comme s'il s'agissait d'un rat de laboratoire enfermé dans sa propre cage. Le fait qu'elle sache décidément son prénom le perturbait au plus haut point. Peut-être l'avait-elle finalement entendu lorsqu'il garde l'avait enfermé ici. Beaucoup de prisonniers essayaient de jouer sur les sentiments, les amitiés pour pouvoir sortir grâce à une aide charitable. Jouait-elle de lui dès à présent ? Il était intrigué et sur ses gardes. Madden ne la quittait pas du regard, ce beau regard était troublant. L'originaire finit par l'observer de bas en haut comme pour s'assurer qu'elle ne détenait aucune arme, puis il tourna la tête des deux côtés pour s'assurer qu'aucun garde ne vienne et le prend en flagrant délit. Déjà que les véritables originaires ne faisaient pas confiance aux rescapés reconvertis, ils risquaient de s'imaginer qu'Evan souhaitait véritablement la sauver. En avait-il envie ? Pas pour le moment, ce n'était pas parce qu'elle avait deviné son prénom qu'il risquait d'être charitable et de prendre le risque de se mettre à dos sa nouvelle famille. S'il souhaitait qu'un jour Kylia vienne vivre ici, il le devait pour elle, pour son avenir. Evan passa ses mains autour des barreaux et plus précisément en dessous de celles d'Eliza. Il rapprocha également sa tête afin qu'ils ne puissent parler qu'entre eux sans que les autres prisonniers s'en mêlent.

« Où as-tu entendu mon prénom ? » Finit-il par dire intrigué. La question pouvait être dès plus surprenantes puisqu'il était son mari. D'ailleurs, il portait toujours son alliance, mais autour de sa chaîne, caché sous son tee-shirt. « Ne t'avise pas de recommencer à m'appeler. » Il était prêt à lui en faire passer l'envie, elle n'était qu'une prisonnière, une ennemie enfermée entre quatre barreaux.

crackle bones


     

 
Les souvenirs du passé:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Eliza Skitia Madden "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Rachelle Lefevre × Nombre de messages : 2080 × Age du perso : 25 ans


Message(#) Sujet: Re: "Les murs me disent que tu quitteras cette fois. Mais redis-moi encore cette prière. Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier " feat Eliza [HOT] Ven 7 Aoû - 0:29

P.S. I WILL ALWAYS LOVE YOU...EVAN&ELIZA;
A great hero teaches an entire city that dancing is the greatest thing there is.
I am not some starry-eyed waif here to succumb to your... your pelvic sorcery.

Le cœur d’Eliza avait fait un bond dans sa poitrine lorsqu’elle avait aperçu son mari. Une lueur d’espoir l’avait traversé et elle n’en croyait pas ses yeux. Pourtant, lorsqu’il s’approcha d’elle avec un regard noir et froid, elle recula légèrement. Non, peut être que ce n’était pas lui finalement. Le coup qu’elle avait reçu à la nuque lui avait probablement brouillé l’esprit et la vue. Pourtant, il se rapprocha encore et passa ses mains autour des barreaux, juste en dessous de celles d’Eliza. Lorsqu’il s’adressa à elle, la jeune femme n’eut plus aucun doute. C’était bien son mari, même s’il semblait changé.. Elle reprit d’une voix plus hésitante, moins sûre d’elle :

❝ Mais.. Evan, c’est moi.. Eliza.. ❞

Evan ne portait plus son alliance, mais Eliza portait la sienne à la main, bien en évidence. Ses yeux s’étaient voilés, étaient plus humides à cause de l’émotion. Elle l’avait cherché si longtemps et même si au fond d’elle, elle était sûre qu’il n’était pas mort, il y avait toujours eu cette petite incertitude. La jeune femme avait retourné l’île, elle avait motivé des dizaines et des dizaines de personnes pour le chercher. Plus les jours passaient et plus les gens lui disaient d’abandonner mais elle ne s’y était jamais résolue. Evan était heureux avec Kylia et elle, il ne les aurait pas laissé sans leur dire, et s’il était mort, ils auraient forcément retrouvé son cadavre. Non, Evan était en vie, mais où ? Et le voilà, là, aujourd’hui, devant elle. Eliza aurait pu rêver mieux comme retrouvailles.. Il la détailla de haut en bas et semblait toujours aussi froid, comme s’il semblait ne pas la reconnaitre. Dans ses souvenirs, Evan était toujours souriant, généreux, attentif, aimant.. Là, elle retrouvait un homme froid, distant qui la menaça en lui disant de ne pas recommencer à l’appeler. Eliza lâcha les barreaux et se recula légèrement sous la surprise.

❝ Mon dieu Evan, que t’est-il arrivé et où sommes-nous ? ❞

Parmi les personnes emprisonnées autour d’elle, Eliza en reconnaissait pas mal. Elle les avait croisés sur l’île. La jeune femme avait l’impression d’être en plein cauchemar et si c’était le cas, elle espérait se réveiller bientôt. Eliza s’avança à nouveau et posa ses mains sur celles de son mari. La jeune femme ne comprenait plus rien. Que faisait-elle ici ? Pourquoi était-elle enfermée ? Pourquoi son mari semblait-il ne pas la reconnaître ? C’était très probablement un mauvais cauchemar.. Eliza ne voyait aucune autre explication. Non, Evan ne pouvait pas avoir aussi radicalement.

code by lizzou × gifs by tumblr




i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Evan Madden "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Mike Vogel, Barbie d'Under The Dome powaa *_* × Nombre de messages : 10361 × Age du perso : 34 ans . × Job : Intreprète (Anglais, Français, Japonais , Espagnol, Allemand) × Côté love : RAS.


Message(#) Sujet: Re: "Les murs me disent que tu quitteras cette fois. Mais redis-moi encore cette prière. Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier " feat Eliza [HOT] Ven 7 Aoû - 13:59


"Les murs me disent que tu quitteras cette fois Mais redis-moi encore cette prière Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier "
Evan & Elisa

Evan avait posé ses mains en dessous des siennes. S'il se rappelait de sa femme, il se serait empressé de l'embrasser et de lui prendre les mains avant de se déchaîner sur les barreaux pour la faire sortir de là. Néanmoins, il ne fit rien de tout cela, non pour lui, il était face à une étrangère, une inconnue et peut-être même une profiteuse qui espérait utiliser son prénom pour pouvoir s'en sortir. Il croyait à cette théorie dure comme fer. Eliza se recula une première fois avant de s'approcher de nouveau, elle semblait être sensible comparé à lui. Avait-elle envie de pleurer parce qu'elle était enfermée ? Il était loin de se douter qu'elle s'était inquiétée pour lui depuis quelques mois. Face à son ton froid et autoritaire, sa femme se recula une seconde fois mais cette fois-ci par stupeur. Eliza continuait d'être familière avec lui, même un peu trop à son goût puisqu'elle posa ses mains sur les siennes. Evan ne répondit pas tout de suite, il était perturbé par la chaleur de ses doigts sur les siens, il avait des frissons, mais cette agréable sensation prit fin lorsqu'il reprit ses esprits et comme s'il venait d'avoir reçu de l'électricité, Evan lui fit retirer ses mains en les enlevant et en lui offrant un regard noir. Comptait-elle l’envoûter par ses gestes et sa beauté ? Madden devait respecter les règles, il ne les transgresserait pas. Le père de famille avait fait un pas en arrière et croisait les bras en attendant. Eliza l'avait contrarié.

« Je ne connais aucune Eliza. » rétorqua-t-il d'une voix toujours aussi désagréable et agressif dans ses paroles. Non, rien ne revenait, à vrai dire il ne se souvenait de personne sur l'île d'en face si ce n'est sa fille et Tina qu'il pensait désespérément qu'il était le père. Allez savoir pourquoi il avait fait une fixette sur ça et pas sur autre chose.

« Tu es chez les originaires. » Un silence puis il reprit aussitôt : « Tu vas rester quelques jours dans ces cellules, tu vas être torturée puis remises ici et encore torturée et ainsi de suite, si tu survis, tu serviras de main d’œuvre pour nous. »

Autrefois Evan aurait été choqué par de tel propos, il les avait lui aussi entendu lorsqu'il était à sa place. Néanmoins, la condition des prisonniers était devenue une banalité à ses yeux, le confort primait plus que tout, il avait une vie semblable à celle de New-York. Eliza avait bien entendu, Evan avait dit « nous », il faisait partie des leurs à présent.

crackle bones


     

 
Les souvenirs du passé:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Eliza Skitia Madden "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Rachelle Lefevre × Nombre de messages : 2080 × Age du perso : 25 ans


Message(#) Sujet: Re: "Les murs me disent que tu quitteras cette fois. Mais redis-moi encore cette prière. Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier " feat Eliza [HOT] Ven 7 Aoû - 14:43

P.S. I WILL ALWAYS LOVE YOU...EVAN&ELIZA;
A great hero teaches an entire city that dancing is the greatest thing there is.
I am not some starry-eyed waif here to succumb to your... your pelvic sorcery.

Evan lui dit qu’il ne connaissait aucune Eliza et enleva ses mains. La jeune femme ne le comprenait plus. C’était un véritable cauchemar. Elle avait envie de prendre Evan et de le secouer pour lui remettre les idées en place. La jeune femme ne s’avoua pas vaincue pour autant. Elle reprit alors :

❝ Je suis Eliza ta femme. Nous nous sommes rencontrés quelques jours après le crash sur l’île. Nous nous sommes mariés le jour de noël il y a deux ans et demi. Nous avons une fille Kylia qui a fêté ses deux ans en mai dernier sans son papa car il avait disparu.. Tu ne peux pas tout renier comme cela, tu ne peux pas avoir tout oublié..❞

Eliza enleva alors son alliance et la lui tendit :

❝ Si tu ne me crois pas, regarde. ❞

Au creux de l’alliance, ils avaient gravés « eliza et evan » avec la date de leur mariage. Trouver de quoi graver des écritures aussi petites sur une alliance n’avait pas été chose facile sur l’île, mais ils y étaient parvenus. Evan ne pouvait pas refuser de voir la vérité.
Pourtant, il ne semblait toujours pas la croire. Eliza reprit son souffle, se rapprocha de la cage et se mit alors à lui crier dessus. Elle se fichait qu’on les entende. La jeune femme ne supportait pas l’idée qu’Evan soit aussi froid, aussi distant alors qu’elle l’avait cru mort, qu’elle l’avait cherché pendant des mois en s’inquiétant. Elle avait passé des nuits blanches à mourir d’inquiétude à son sujet. Eliza avait cru son cœur se briser..

❝ Kylia te réclame tous les soirs Evan, tu lui manques, tu me manques ! ❞

Eliza ne réagit pas lorsqu’il lui dit qu’elle serait torturée encore et encore. Par son passé, elle savait parfaitement que la douleur physique n’était rien comparée à celle du cœur. La jeune femme n’avait pas peur d’être torturée, elle souffrirait oui, mais elle survivrait. Non, ce qui l’a fait immédiatement réagir fut ce « nous ». Non, Evan ne faisait pas partie des originaires, il était un rescapé, comme elle. Elle ne comprenait pas, lui avait-il fait un lavage de cerveau ? L’avaient-ils torturés au point où sa volonté s’était brisée et qu’il niait tout en bloc. Non, il semblait convaincu de ne pas la connaître et continuait à la traiter en inconnue comme s’il ne s’était jamais croisé. La jeune maman secoua la tête tristement.

❝ Pas nous Evan, tu n’es pas comme eux. Qu’est-ce qu’ils t’ont fait ?❞

code by lizzou × gifs by tumblr




i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Evan Madden "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Mike Vogel, Barbie d'Under The Dome powaa *_* × Nombre de messages : 10361 × Age du perso : 34 ans . × Job : Intreprète (Anglais, Français, Japonais , Espagnol, Allemand) × Côté love : RAS.


Message(#) Sujet: Re: "Les murs me disent que tu quitteras cette fois. Mais redis-moi encore cette prière. Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier " feat Eliza [HOT] Ven 7 Aoû - 17:18


"Les murs me disent que tu quitteras cette fois Mais redis-moi encore cette prière Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier "
Evan & Elisa

Evan fronça les sourcils en la voyant si insistante. Il ne comprenait pas pourquoi elle tenait tant à lui prouver qu’elle le connaissait. C'est alors qu'elle lui avoua être sa femme, qu'ils étaient ensemble depuis deux ans à présent, ils s'étaient mariés et ils avaient eu une petite Kylia. Evan était perturbé, car il se souvenait de sa fille, entendre son prénom lui procura un pincement au cœur. La couleur des cheveux d'Eliza pouvait expliquer qu'elle était bel et bien la mère de sa fille, il devait admettre que la jeune femme était séduisante, il aurait pu craquer pour elle s'ils n'étaient pas ennemis. Madden était silencieux, il ne savait pas comment réagir. Continuait-elle à mentir pour sauver sa peau ? Comment avait-elle su pour le prénom de sa fille ? Elle devait savoir qu'il s'agissait de son point faible...La jolie rouquine lui donna sa bague, il la prit et l'observa. Elle ressemblait étrangement à celle qu'il détenait sous son tee-shirt. D'ailleurs, il sortit son collier et observa sa propre alliance, il n'y avait pas prêté attention, mais dans la sienne aussi était écrit leurs prénoms. Evan trembla légèrement. Il ne pouvait pas y croire, s'était impossible. Il s'empressa de lui rendre son bijoux avant de ranger la sienne. Eliza lui cria dessus en parlant de Kylia, la petite fille était actuellement son point faible. Il lui jeta un regard noir et s'approcha en vitesse des barreaux où il les serra violemment :

« Je t'interdis de parler d'elle tu m'entends !!! Tu n'es pas ma femme !!! Ce n'est pas ta fille !! tu me mens !!! »

Heureusement pour elle que les barreaux les séparaient. Il était prêt à l'étrangler tellement il état fou de rage. « La ferme Eliza ! C'est moi qui pose les questions ! »

Avant même qu'il ait pu dire quoi que ce soit d'autres, des pas se firent entendre. Il s'agissait de Zacharia Hamilton, l'un des plus haut placé, il faisait partie du Conseil. Ce dernier venait de débarquait avec ses subalternes. Evan se recula immédiatement avant qu'on ne puisse le soupçonner de quelque chose. Il s'agissait de l'heure de la sélection, ceux qui allaient avoir l'honneur de se faire torturer en premier. Zacharia s'approcha des cages, Evan se recula un peu plus et il désigna :

« Celle-là et les deux autres là-bas. Voyons jusqu'à où ils peuvent supporter. » Zacharia laissa échapper un sourire sadique aux lèvres avant de se retourner vers Evan : « Que fais-tu ici ?! Tu n'as pas le droit ! » Evan : « Cette insolente avait besoin d'une bonne leçon. » Zacharia rit et insista pour que l'on l'a sorte. Deux hommes la tenaient fermement et ils se dirigèrent vers la salle de torture. Zacharia : « Cette file semble t'avoir poussé à bout, tu veux t'en occuper ? » Evan hocha la tête et suivit les hommes. L'un d'entre eux attacha violemment à une chaise.


crackle bones


     

 
Les souvenirs du passé:
 



Dernière édition par Evan Madden le Ven 7 Aoû - 17:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Eliza Skitia Madden "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Rachelle Lefevre × Nombre de messages : 2080 × Age du perso : 25 ans


Message(#) Sujet: Re: "Les murs me disent que tu quitteras cette fois. Mais redis-moi encore cette prière. Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier " feat Eliza [HOT] Ven 7 Aoû - 17:36

P.S. I WILL ALWAYS LOVE YOU...EVAN&ELIZA;
A great hero teaches an entire city that dancing is the greatest thing there is.
I am not some starry-eyed waif here to succumb to your... your pelvic sorcery.

Eliza eut un petit pincement au cœur et une petite lueur d’espoir quand elle vit Evan sortir son alliance de son T-shirt. Il allait forcément se rendre compte que c’étaient les mêmes bagues et les mêmes inscriptions notées dessus. Mais non, au lieu de cela, il lui rendit son alliance qu’elle s’empressa de repasser à son doigt et eut une réaction étrange lorsqu’elle évoqua leur fille. Il se mit dans une colère noire et se rapprocha des barreaux qu’il serra violemment. Il se souvenait d’elle, c’était forcément cela sinon il n’aurait pas eu une réaction aussi extrême. La jeune femme ne comprenait pas pourquoi il s’obstinait à ne pas l’écouter et à ne pas la croire. Que lui avait-il dit à son propos ? Eliza recula pour se mettre hors de sa portée, au cas où, et murmura :

❝ Tu te souviens d’elle n’est-ce pas Tu te souviens de Kylia, notre fille.. !❞

Evan semblait fou de rage, si les barreaux n’avaient pas été là pour les séparer, Eliza n’aurait pas donné chère de sa peau. Puis, il lui dit de se la fermer et que c’était lui qui devait poser les questions. La jeune femme s’apprêta à répondre quand d’autres personnes arrivèrent. Ils désignèrent Eliza et deux autres personnes. La jeune femme remarqua qu’Evan semblait ne pas vouloir qu’ils voient qu’ils se connaissaient puisqu’il s’écarta de la cage. Deux hommes entrèrent et s’approchèrent d’Eliza. Elle tenta de se défendre en envoyant un coup de poing bien placé au premier venu mais ils eurent vite le dessus. La jeune femme se débattit mais ils la tenaient fermement. Quand elle passa à la hauteur d’Evan, elle murmura de sorte que lui seul pu comprendre :

❝ Bravo, ta fille a perdu son père, elle va maintenant perdre sa mère..❞

L’un deux l’attacha violemment à une chaise. Eliza ne disait plus rien, seul son regard noir parlait. Que lui voulait-il ? Pourquoi la torturer ? Uniquement pour le plaisir ? Sur l’île, les hostiles semaient la terreur, mais ici, les originaires étaient-ils aussi inhumains ? De toute manière les liens étaient trop serrés, se débattre n’aurait fait que les resserrer davantage autour de ses poignets, alors il suffisait d’attendre le bon moment.
Le comble fut quand celui qui semblait être le chef, demanda à Evan s’il voulait s’occuper d’elle et que ce dernier acquiesça. Eliza en frémit d’horreur, torturer par son propre mari, c’était le pire scénario qui pouvait se passer, un vrai cauchemar. La jeune femme redressa la tête avec un air de défi et focalisa toutes ses pensées sur Kylia. Tenir bon pour sa fille, c'était l'unique moyen de ne pas mourir..

code by lizzou × gifs by tumblr




i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Evan Madden "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Mike Vogel, Barbie d'Under The Dome powaa *_* × Nombre de messages : 10361 × Age du perso : 34 ans . × Job : Intreprète (Anglais, Français, Japonais , Espagnol, Allemand) × Côté love : RAS.


Message(#) Sujet: Re: "Les murs me disent que tu quitteras cette fois. Mais redis-moi encore cette prière. Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier " feat Eliza [HOT] Ven 7 Aoû - 17:59


"Les murs me disent que tu quitteras cette fois Mais redis-moi encore cette prière Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier "
Evan & Elisa

« La ferme !!! »

Rétorqua-t-il alors qu'il secouait les barreaux de la cage. Néanmoins, lorsque les bruits de pas se firent entendre, Evan se recula. Les membres du conseil étaient très respectés sur l'Hydre, ils prenaient toutes les décisions. Ils pouvaient donc punir Evan si jamais il les trahissait. Le sujet Kylia était très sensible. L’interprète souhaitait plus que tout la retrouver pour qu'elle puisse vivre avec lui. Il ignorait tout du lieu où elle pouvait être, elle semblait s'être évaporé comme sa mémoire. Le jeune homme était perturbé, il avait du mal à tout assimiler, à comprendre, il réagissait sous l'impulsivité. Quand les hommes de main de Zacharia pénétra la cage, ils s'empressèrent d'attraper Eliza pour l'envoyer en salle de torture. Sa remarque lui fit froid dans le dos. Comment pouvait-elle se permettre de dire des horreurs de sa fille ? Evan ne répondit rien, il n'avait pas le temps et sentait ses poings se resserrer. Il suivit les hommes et Zacharia. Evan était remonté par une multitude de sentiments, Eliza avait atterrit ici comme l'aurait fait l'effet d'une bombe. Les hommes l'attachèrent et sa femme lui jeta un regard de défis. Ce regard, il le connaissait trop bien autrefois, il fronça les sourcils et lui donna un coup de poing au visage. Madden allait recommencer quand le talkie-walkie de Zacharia se mit en marche : « Réunion du Conseil immédiatement Hamilton ! ». Zacharia s'en empara et le mit près de ses lèvres : « J'arrive immédiatement et ne commencez pas sans moi ! » Il le reposa dans sa poche et jeta un regard à Evan : « Tu t'en occupes ? ». Evan hocha de la tête et l'originaire fit signe à ses acolytes de le suivre. Madden ferma la porte à clé aussitôt avant de se retourner vers Eliza avec un regard toujours aussi froid. Il s'approcha d'elle d'un air déterminé et il finit par s'agenouiller devant elle pour tenter de défaire les cordes. Evan était perturbé, il ne pouvait pas le faire parce qu'elle avait parlé de Kylia. La jeune femme lui avait également montré la même alliance qu'il détenait. Il y avait donc anguille sous roche, elle pouvait l'aider à retrouver sa fille et pour ça, il devait la libérer. Madden s'empressa rapidement de les défaire en silence avant de lui murmurer :

« Tu dois m'emmener à elle ! »

Il savait que ce n'était pas possible dans l'immédiat, il ne pourrait pas quitter l'Hydre, mais il comptait bien laisser Eliza partir et lui promettre de lui montrer pour Kylia était. Il se releva en vitesse tout en prenant le soin de se reculer pour éviter toute tentative d’évasion de sa part.


crackle bones


     

 
Les souvenirs du passé:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Eliza Skitia Madden "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Rachelle Lefevre × Nombre de messages : 2080 × Age du perso : 25 ans


Message(#) Sujet: Re: "Les murs me disent que tu quitteras cette fois. Mais redis-moi encore cette prière. Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier " feat Eliza [HOT] Ven 7 Aoû - 19:38

P.S. I WILL ALWAYS LOVE YOU...EVAN&ELIZA;
A great hero teaches an entire city that dancing is the greatest thing there is.
I am not some starry-eyed waif here to succumb to your... your pelvic sorcery.

Eliza se reçut un coup de poing dans le visage de la part d’Evan. Elle ne dit rien mais sentit du sang s’écouler de son nez. Alors qu’il allait recommencer, on appela leur chef au talkie walkie et il dut s’absenter. Il demanda à Evan de poursuivre et son mari acquiesça. Eliza observait toute la scène sans rien dire, muette. Une fois qu’ils furent sortis, Evan ferma la porte à clé et Eliza se demanda un instant s’il faisait ça pour pouvoir la tuer en toute tranquillité. Elle ne savait plus que penser mais plus les minutes passaient et plus elle avait l’impression de faire face à une personne inconnue et non à son mari. Il se dirigea vers elle d’un pas décidé et avec un regard froid mais finit par s’agenouiller pour défaire ses liens. Il la détacha et lui dit qu’elle devait le mener à leur fille. Eliza se redressa vivement et d’une voix ferme et froide lui répondit :

❝ Non.❞

Que croyait Evan ? Qu’elle le conduirait à leur fille alors qu’il avait complètement perdu la raison ? Qui pouvait lui dire qu’il ne s’en prendrait pas à leur fille ? Non, Kylia était en sécurité sur l’île principale et elle y resterait. Eliza ne le conduirait nulle part pas avant qu’il ne lui prouve qu’il ait retrouvé la mémoire ou la raison. Si elle le menait à Kylia et qu’il s’en prenait à elle, Eliza ne se le pardonnerait jamais. Et puis, la jeune femme avait du mal à croire à ce revirement de situation si soudain. Non, sa confiance était perdue et elle aurait du mal à lui pardonner ou à lui faire confiance à nouveau. Elle essuya le sang sur sa manche et continua :

❝ Kylia est en sécurité et elle le restera. Tu ne la verras pas tant que tu seras.. malade.❞

Eliza s’était reculée vers le côté de la pièce opposé à Evan. Ce n’était pas qu’elle le craignait, mais elle ne lui faisait plus du tout confiance. Son regard passa de la porte, fermée à clé, à la main d’Evan qui tenait les fameuses clés. La jeune femme était tiraillée entre tenter de les lui prendre par force ou attendre une réaction de sa part. Mais même si elle parvenait à maîtriser son mari, arriverait-elle à sortir de cet endroit en sécurité ? Rien n’était sûr, elle ne connaissait pas les lieux et elle se doutait qu’elle ne ferait pas deux pas sans se faire prendre.

❝ Ils vont bientôt revenir, laisse moi partir. Je saurais retrouver mon chemin toute seule, comme une grande. ❞

code by lizzou × gifs by tumblr



i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Evan Madden "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Mike Vogel, Barbie d'Under The Dome powaa *_* × Nombre de messages : 10361 × Age du perso : 34 ans . × Job : Intreprète (Anglais, Français, Japonais , Espagnol, Allemand) × Côté love : RAS.


Message(#) Sujet: Re: "Les murs me disent que tu quitteras cette fois. Mais redis-moi encore cette prière. Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier " feat Eliza [HOT] Sam 8 Aoû - 13:19


"Les murs me disent que tu quitteras cette fois Mais redis-moi encore cette prière Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier "
Evan & Elisa

Evan lui enleva les cordes. Il ne comptait pas la frapper davantage. Néanmoins, si elle venait à l'attaquer, il n'hésiterait pas à recommencer après tout il avait eu deux bons professeurs : Eliza et maintenant Aleyna, il pouvait être un vrai petit soldat. Une fois terminé, il se releva. Sa femme devait l'emmener à Kylia, il avait besoin de la voir car elle lui manquait énormément puis son avenir était ici, sur l'Hydre où elle ne manquerait de rien. Evan avait été bouleversé de voir le bateau partir...Il avait perdu espoir ce jour-là, c'est pourquoi il pensait l'Hydre comme étant le meilleur endroit pour y vivre. Madden lui jeta un regard noir lorsqu'elle refusa de l'aider à l'emmener auprès de leur fille. Il était blessé et en colère car il ne se trouvait pas une menace.

« Je ne suis pas malade ! »

Rétorqua-t-il d'un ton froid dont elle commençait à avoir l'habitude. Il ferait tout pour retrouver sa fille, il était prêt à tout les crimes. Le refus d'Eliza n'était pas agréable à entendre, il était horrible comme si on venait de l'achever plus bas que terre. Kylia lui manquait terriblement.

« Je veux la voir, c'est ma fille....elle me manque... »

Evan était sincère, il ne l'avait plus vu depuis trop longtemps. Il se doutait même qu'elle avait grandement changé. Le père de famille rangea les clés dans sa poche de jean et croisa les bras, il était hors de question qu'elle aille nulle part si elle l'empêchait de retrouver sa fille.

« Dans ce cas tu resteras ici et quand bien même tu essayerais de t'enfuir, tu n'irais pas bien loin. Tout est sécurisé, tout le monde se connaît. Si tu tentes de t'enfuir, c'est toi qui mettra ta vie en jeu, ce n'est pas moi qui tuera la mère de ma fille. »


Il la regarda dans les yeux, il commençait à assimiler qu'elle était sa femme et la mère de son enfant. Néanmoins, il se méfiait d'elle, leur relation était plus que tendue. Il gardait toujours en tête que cette révélation pouvait être fausse. Evan fit un pas vers elle et finit par dire :

« Laisses-moi te montrer la vie ici, elle te paraît hostile parce que nous sommes intransigeants avec les intrus, mais elle est au-delà de toutes nos espérances sur cette île, ici il y a un avenir. » Evan lui tendit la main pour qu'elle la lui prenne : « J'ai une maison avec un vrai lit, une vraie cuisine...elle pourrait être la tienne si tu le souhaitais, notre petite fille pourrait vivre sereinement sur cette île et non comme une sauvageonne. »



crackle bones


     

 
Les souvenirs du passé:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Eliza Skitia Madden "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Rachelle Lefevre × Nombre de messages : 2080 × Age du perso : 25 ans


Message(#) Sujet: Re: "Les murs me disent que tu quitteras cette fois. Mais redis-moi encore cette prière. Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier " feat Eliza [HOT] Sam 8 Aoû - 14:12

P.S. I WILL ALWAYS LOVE YOU...EVAN&ELIZA;
A great hero teaches an entire city that dancing is the greatest thing there is.
I am not some starry-eyed waif here to succumb to your... your pelvic sorcery.

Evan lui rétorqua qu’il n’était pas malade et Eliza avait du mal à y croire. Il n’était peut-être pas malade mais elle était persuadée qu’il avait subi un lavage de cerveau. La jeune femme l’écouta lorsqu’il lui dit que sa fille lui manquait. Eliza secoua la tête et dit d’une voix calme :

❝ C’est faux, tu l’as dit toi-même, tu n’as aucun souvenir. Et même, comment crois-tu que Kylia réagira en te revoyant ? Elle a laissé un papa tendre et aimant, elle va retrouver un être froid et sans cœur..❞

Eliza doutait d’Evan, elle doutait de sa sincérité et avait du mal à croire qu’il puisse changer aussi radicalement. Certes, elle le poussait un peu à bout mais elle n’avait pas peur de sa réaction, elle voulait voir jusqu’à quel point il était sincère. Et si tout ça n’était qu’un piège ? Et si Evan n’agissait que pour les originaires ? Il lui dit que si elle essayait de s’enfuir, ils la rattraperaient et que ce ne serait pas lui qui la tuerait. Puis, il lui dit de venir voir son confort, sa vie ici. Eliza secoua la tête. Non, elle ne voulait rien voir de tout ça. Sa vie à elle n’était pas ici au milieu de ces monstres qui kidnappaient et torturaient des personnes innocentes. Eliza comprenait peu à peu toutes ces disparitions qu’il y avait sur l’île. Des monstres, on ne pouvait les qualifier autrement, et si Evan était persuadé avoir un avenir ici, alors c’est qu’il avait perdu la raison.

❝ Tout le confort du monde ne créé pas une maison. Une maison, c’est un endroit où on y est bien, en sécurité avec les gens que l’on aime. Et notre fille n’est pas une sauvageonne, elle grandit au milieu de ceux qu’elle aime et elle y est heureuse, même si elle n’a pas tout le confort. Je ne veux rien voir de ta vie ici Evan. Si tu veux revoir ta fille, alors reviens vers nous, ne reste pas ici avec ces monstres.❞

Eliza ne prit pas la main d’Evan. Elle ne pouvait pas, pas après avoir vu autant de froideur dans son regard et autant de haine à son encontre. Par contre, elle fit un pas vers lui d'un air décidé. Elle était prête à se battre avec lui s'il s'opposait à elle.

❝ Laisse moi partir. Ils vont revenir et s'ils me trouvent libérée, ils s'en prendront à toi et tu perdras leur confiance. ❞

Eliza essayait de jouer avec ses sentiments sur les originaires. Elle avait l'intuition que pour Evan être bien vu des originaires était important. Hors, s'ils revenaient et la trouvaient là, détachée et Evan en train de la regarder sans rien faire, alors ils se méfieraient d'Evan et dans le lot, aucun des deux ne seraient victorieux. La jeune femme espérait encore pouvoir s'échapper d'ici seule et retrouver sa petite fille.

code by lizzou × gifs by tumblr



i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Evan Madden "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Mike Vogel, Barbie d'Under The Dome powaa *_* × Nombre de messages : 10361 × Age du perso : 34 ans . × Job : Intreprète (Anglais, Français, Japonais , Espagnol, Allemand) × Côté love : RAS.


Message(#) Sujet: Re: "Les murs me disent que tu quitteras cette fois. Mais redis-moi encore cette prière. Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier " feat Eliza [HOT] Sam 8 Aoû - 15:42


"Les murs me disent que tu quitteras cette fois Mais redis-moi encore cette prière Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier "
Evan & Elisa

« Je n'ai aucun souvenir certes, mais j'ai celui de ma fille ! » Il lui jeta un regard noir tout en serrant ses poings : « Jamais je ne lui ferais du mal, Kylia est tout pour moi ! Je l'aime plus que tout ! »

Evan était sincère, il prit sur lui pour ne pas s'emporter. Il n'aimait vraiment pas que l'on remette en doute son amour de père. Lorsqu'il avait décidé de vivre ici, de construire sa maison et s'investir, il avait fait que de penser à Kylia, à sa petite fille qui méritait mieux que de vivre dans de la terre. Ici elle pourrait jouer avec des enfants de son âge, apprendre à lire et écrire, dormir sans se soucier du danger, elle pourrait devenir ce qu'elle souhaitait : médecin, commerçante ou encore membre du conseil. Evan avait perdu l'espoir, mais il avait de nouveau foi. Madden commença à ne pas tenir en place, Eliza commençait à l'énerver à remettre en cause son amour et surtout les originaires. Elle n'y voyait que le mal parce qu'elle avait été kidnappé, s'était tout. En tout cas, il en était persuadé.

« L'Hydre est l'endroit le plus sécurisé sur l'île ! Tu oses me dire que la sécurité est avec les gens que l'on aime, c'est vrai que chez vous elle ne craint rien...en ce moment vous êtes plus faible que jamais, les originaires ont pris un grand nombre d'entre vous et vous vivez près des hostiles, ses meurtriers sans nom qui se moquent de savoir si leur proie et une enfant ou non ! Aucun enfant n'a été prisonnier jusqu'à présent, aucun ! »

Evan reposa sa main en voyant qu'elle ne l'acceptait pas. Il était frustré de ce refus. Le père de famille l'observa s'approcher de lui pour lui tenir tête :

« On a encore du temps devant nous Eliza, les réunions ne dirent pas dix minutes. » Dit-il sur un ton sec avant de se approcher d'elle également afin de sentir son souffle contre sa peau, mais également pour lui soumettre une menace : « Si je ne peux pas la voir, je le ferai contre ton gré et tu n'y pourras rien. C'est toi la menace en me refusant mon droit de père et en ne souhaitant pas une vie saine pour elle. » Evan décida une fois de plus d'insister : « Laisses-moi te montrer la vie ici, pas celle des prisonniers. »


crackle bones


     

 
Les souvenirs du passé:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Eliza Skitia Madden "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Rachelle Lefevre × Nombre de messages : 2080 × Age du perso : 25 ans


Message(#) Sujet: Re: "Les murs me disent que tu quitteras cette fois. Mais redis-moi encore cette prière. Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier " feat Eliza [HOT] Sam 8 Aoû - 16:09

P.S. I WILL ALWAYS LOVE YOU...EVAN&ELIZA;
A great hero teaches an entire city that dancing is the greatest thing there is.
I am not some starry-eyed waif here to succumb to your... your pelvic sorcery.

Evan lui rétorqua qu’il n’avait plus de souvenir mais qu’il se souvenait de Kylia et qu’il l’aimait plus que tout. La jeune femme avait du mal à y croire.

❝ Si tu te souviens d’elle, pourquoi n’es-tu jamais revenue la voir ?❞

Puis, Evan lui dit que l’Hydre était l’endroit le plus sécurisé de l’île. Certes, d’un point de vue sécurité, les originaires étaient bien. Mais pour les membres de leur clan uniquement, pas pour des inconnus. C’était le point de vue de la jeune femme. Par contre, niveau sécurité ils n’étaient pas trop mal lotis non plus de leur côté. Ils s’étaient organisés pour faire des rondes de sécurité et s’entrainaient régulièrement. Eliza considérait l’île comme sûre pour elle et sa petite fille. Ils avaient des amis prêts à les protéger et si Eliza avait été enlevée c’est uniquement car elle se retrouvait seule loin du campement. Hors, sa petite fille n’était jamais seule et restait toujours à l’intérieur du campement. Elle veillait à ne jamais se retrouver seule avec elle loin de tout. La petite fille était d’ailleurs très appréciée par les autres et avait de nombreux amis de son âge. La voir s’épanouir ainsi comblait entièrement Eliza et la persuadait qu’il n’y avait pas de meilleur endroit pour l’élever. Par contre, voir ces cages, le comportement froid d’Evan, les tortures des prisonniers ne lui donnaient aucune envie d’en connaitre plus sur les originaires. Elle n’avait vu que leur mauvais côté mais doutait qu’ils en aient des bons.

❝ Tu es parti il y a 6 mois, des choses ont changé depuis. On s’est organisé pour se défendre.❞

Lorsqu’il se rapprocha d’elle et la menaça, elle s’apprêta à riposter. Eliza n’avait jamais aimé qu’on lui tienne tête, surtout lorsqu’elle était persuadée d’avoir raison ou lorsqu’on la menaçait. Mais soudain, le voir là, à quelques centimètres d’elle en train d’insister une fois de plus pour lui montrer sa vie, ici, Eliza sentit toutes ses barrières de défense s’écrouler. Elle revit en quelques secondes ces longs de mois de peur, de tristesse à l’idée qu’Evan avait disparu mais également toute leur vie commune avant qu’il ne disparaisse. Elle revit sa joie à la naissance de Kylia, aux premiers pas de sa fille.. La jeune femme sentit son souffle contre elle et eut envie de poser sa tête contre son épaule, qu’il la prenne dans ses bras et la serre contre elle. Doucement, elle leva sa main et la posa sur la joue d’Evan et plongea son regard dans le sien. Puis, elle laissa retomber sa main, baissa le regard et murmura d'une petite voix :

❝ D’accord.. Sors moi de là Evan..❞

Ça ne voulait pas dire qu’elle était convaincue du bon côté des originaires, mais elle accordait le bénéfice du doute à la sincérité d’Evan. Elle acceptait de le suivre et puis au final, elle n’avait pas le choix. Soit elle restait là à attendre le retour des originaires puis elle se ferait surement torturer encore et encore, soit elle suivait Evan et peut être que son destin serait un peu plus favorable. Elle ne savait pas comment Evan pouvait la faire sortir d’ici sans se faire prendre et doutait que si les originaires découvraient la cellule vide, ils s’en prendraient aussi à son mari. Mais elle choisit tout de même de lui faire confiance.

code by lizzou × gifs by tumblr




i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Evan Madden "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Mike Vogel, Barbie d'Under The Dome powaa *_* × Nombre de messages : 10361 × Age du perso : 34 ans . × Job : Intreprète (Anglais, Français, Japonais , Espagnol, Allemand) × Côté love : RAS.


Message(#) Sujet: Re: "Les murs me disent que tu quitteras cette fois. Mais redis-moi encore cette prière. Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier " feat Eliza [HOT] Sam 8 Aoû - 17:04


"Les murs me disent que tu quitteras cette fois Mais redis-moi encore cette prière Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier "
Evan & Elisa

« J'ai voulu revenir Eliza, je n'ai pas pu tout simplement. »

Evan ne se souvenait pas de grand chose, juste qu'il prenait à cœur de retaper sa maison pour les accueillir, pour accueillir sa petite fille qu'il aimait tant. Eliza pouvait remarquer qu'il était perturbé par la question, son regard le trahissait, tout était flou dans sa tête, il ne saurait lui dire. Evan se souvient de s'être rapproché des rescapés avant de repartir aussitôt, sans doute à cause du coup qu'il avait subi lors de sa chute et qui l'avait perturbé. Il ignorait ce qui s'était passé dans son esprit à ce moment-là, il était incapable de l'expliquer à sa femme. Evan continua de la fixer du regard, il l'écouta attentivement. Certes, ils avaient sécurisé depuis mais le nombre de prisonniers chez les originaires ne cessaient de s'accroître, Augustine lui avait fait part des failles que détenaient le campement des rescapés, elle lui avait également exprimé l'idée que sa fille ne serait pas en sécurité.

« Comment expliques-tu que nous récupérons chaque jour plusieurs prisonniers ? »

Demanda-t-il calmement. La conversation était stérile, il s'en doutait puisqu'il ne souhaitait pas démordre de son idée, Eliza non plus d'ailleurs, ils étaient vraiment des têtes de mules, mais c'était pour cela qu'ils s'étaient plus. Evan s'était rapproché d'un pas, ils étaient proches l'un de l'autre. Tout comme Eliza, Evan pouvait sentir cette attraction sans réellement l'expliquer. Enfin oui, elle était sa femme, mais il ne se souvenait plus de ces beaux moments passées à ses côtés. Néanmoins, il ressentait quelque chose au plus profond de lui, comme une évidence. Il fut déstabilisé lorsque la jolie rouquine posa sa main sur sa joue, il regretta que cet instant fut de courte durée. Eliza reprit la parole pour lui dire de la faire sortir de là. Il hocha positivement la tête puis même si elle lui avait refusé à deux reprises, Evan s'empara doucement de sa main pour la tenir contre la sienne. Bizarrement, il ressentait ce besoin, mais il était trop fière pour le lui avouer. Il se dirigea vers la porte, sortit les clés et l'ouvrit. Il passa d'abord pour s'assurer qu'il n'y avait personne puis il la fit sortir, ils commencèrent à marcher rapidement lorsqu'ils tombèrent sur un garde. Evan lâcha sa main pour attraper violemment Eliza. Il avoua au garde que l'on lui avait ordonné de l'envoyer sur les champs de récoltes en guise de main d’œuvre, mais qu'il envisageait avant de faire sa petite affaire avec elle. Rien de très classe, mais certains d'entre eux abusaient de leurs pouvoirs. Evan se dirigea ensuite vers sa maison tout en évitant le reste des gardes et en passant par des chemins plus calmes et en se cachant derrière les bâtiments. Eliza pouvait donc apercevoir l'Hydre organisée comme une petite ville ou du moins village, à ses lieux de commerces, ses activités, ses maisons. Ils arrivèrent devant chez lui. Il ouvrit la porte et la fit entrer avant de refermer la porte derrière lui. La maison était joliment décoré, il y avait un salon, trois chambres, une salle de bain, une cuisine et un jardin. Evan l'avait construite de ses mains, il était fier de résultat, c'était pour lui un aboutissement.

« On reste un peu ici, le temps de la relève des gardes qui aura lieu d'ici trente minutes. à ce moment là, ils seront tous occupés. »


crackle bones


     

 
Les souvenirs du passé:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Eliza Skitia Madden "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Rachelle Lefevre × Nombre de messages : 2080 × Age du perso : 25 ans


Message(#) Sujet: Re: "Les murs me disent que tu quitteras cette fois. Mais redis-moi encore cette prière. Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier " feat Eliza [HOT] Sam 8 Aoû - 18:14

P.S. I WILL ALWAYS LOVE YOU...EVAN&ELIZA;
A great hero teaches an entire city that dancing is the greatest thing there is.
I am not some starry-eyed waif here to succumb to your... your pelvic sorcery.

Evan lui attrapa doucement la main et la guida vers l’extérieur. La jeune femme le suivit et ne réagit pas lorsqu’il la serra violemment contre lui pour faire croire au garde qu’il allait s’occuper d’elle. Eliza se laissa faire et ils traversèrent une partie de l’Hydre. Elle ne fut pas impressionnée par ce qu’elle vit. Non, au contraire, elle se rendait compte de tout ce qu’ils possédaient et que s’ils voulaient les anéantir, ils le feraient sans mal. Elle en eut des frissons.
Ils arrivèrent enfin à la maison d’Evan et elle rentra à l’intérieur avec celui-ci. Il lui dit qu’ils resteraient ici jusqu’à la relève des gardes d’ici trente minutes. Eliza hocha la tête.
Sous la surveillance d’Evan, Eliza ne put s’empêcher de visiter la maison. Elle ouvrit un des robinets de la cuisine et fit couler de l’eau chaude. Mon dieu, voilà presque trois ans qu’elle n’avait pas senti une eau aussi chaude lui couler sur les mains. Elle regarda ensuite le jardin par la fenêtre. Tout était confortable et joliment décoré. Pourtant, elle ne se sentait pas à son aise dans cette maison, comme-ci elle n’y avait pas sa place. Ce sentiment venait probablement du fait qu’il y avait presque trois ans qu’elle n’avait pas connu le confort d’une maison et était plus habituée aux grands espaces, à sentir le vent autour d’elle. Ici, elle se sentait à l’étroit. Eliza poursuivit son exploration, passa devant les deux premières chambres et s’arrêta devant celle d’une enfant. Il y avait un lit à barreaux en plein milieu. C’était probablement la chambre qu’avait préparé Evan pour leur fille. Eliza posa sa tête contre la porte et observa les lieux. Il y a encore 6 mois quand Evan avait disparu, Kylia dormait effectivement dans un lit à barreaux dans leur grotte, mais maintenant, elle n’était plus un bébé et était passée au stade « petite fille ». Elle parlait plutôt bien et avait demandé à dormir dans un vrai lit. Et au final, elle dormait plus souvent dans le lit d’Evan et elle. Eliza n’était pas contre, elle aimait observer sa fillette dormir et au moins, elle la gardait sous l’œil et était sûre qu’elle ne disparaitrait pas, pas comme Evan. Elle murmura donc d’un ton qui n’avait absolument rien d’un reproche, plutôt une simple constatation :

❝ Kylia a grandi. Elle risque de se rebeller si tu la mets dans un lit à barreaux..❞

Eliza continua à parler, sans regarder Evan juste en fixant le lit à barreaux. Elle trouvait au final touchant cette maison et cette pièce qu’il avait faite pour sa fille. Mais ce n’était pas pour autant qu’elle envisageait d’y emmener Kylia. Peut-être que s’il déplaçait la maison au sein du campement, elle verrait les choses autrement, mais cette maison ici, au milieu des originaires, non, il n’en était pas question, pour le moment.

❝ Kylia a fêté ses deux ans. Elle a beaucoup changé. Elle parle depuis quelques temps, c’est une vraie petite bavarde. On ne comprend pas encore tout ce qu’elle dit mais elle s’améliore de jour en jour. Ses cheveux ont poussé aussi. Elle est rousse avec des petites bouclettes qu’elle refuse qu’on brosse. Elle a son petit caractère mais elle est également si gentille..❞

La voix d’Eliza se brisa. En évoquant ainsi sa petite fille, elle sentit une main invisible lui enserrer le cœur. La jeune femme sentit ses yeux s’embuer. Elle se détourna pour qu’Evan ne la voie pas ainsi.

❝ A chacun de ses progrès, je pensais à toi et à ce que tu loupais.. J'aurais tant voulu que tu sois là avec nous.. ❞

Eliza se retourna vers Evan. Il était si proche d'elle. Elle fit un pas vers lui et doucement, elle lui prit la main et la posa sur sa joue. Elle avait besoin de son contact, de sentir qu'il était bien vivant en face d'elle, que tout ça n'était pas un rêve. Eliza eut un petit frisson en sentant sa main chaude sur sa joue froide. Elle posa sa propre main sur le visage d'Evan, ce visage qu'elle connaissait si bien.

code by lizzou × gifs by tumblr



i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Evan Madden "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Mike Vogel, Barbie d'Under The Dome powaa *_* × Nombre de messages : 10361 × Age du perso : 34 ans . × Job : Intreprète (Anglais, Français, Japonais , Espagnol, Allemand) × Côté love : RAS.


Message(#) Sujet: Re: "Les murs me disent que tu quitteras cette fois. Mais redis-moi encore cette prière. Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier " feat Eliza [HOT] Sam 8 Aoû - 19:49


"Les murs me disent que tu quitteras cette fois Mais redis-moi encore cette prière Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier "
Evan & Elisa

Evan la laissa pénétrer dans sa maison. Celle-ci pouvait devenir la leur si Eliza prenait conscience que la vie était mieux ici. Ils ne manqueraient de rien et pourraient vivre dans l'apaisement. Madden y croyait dur comme fer, il n'arrivait pas à voir sa vie dans une simple grotte, à se battre pour manger. Le jeune homme l'observa. Il la suivait non pas pour la surveiller, mais pour observer sa réaction. Au fond de lui, le père de famille espérait qu'Eliza ouvre subitement les yeux et décide de rester ici. Evan était prêt à s'organiser pour qu'elle ne soit pas torturer et passe directement par la case maison avec Kylia. Même s'il voyait autrement sa vie à présent, il n'avait pas cessé d'espérer qu'un jour Eliza et sa famille retrouvent une vie normale. Sa femme s'arrêta devant la porte de la chambre de leur fille. Evan n'avait négligé aucun détail, il souhaitait vraiment que leur fille se sent bien. Il avait fait une petite table pour qu'elle puisse dessiner et poser ses jouets, il en avait même fait un cheval à bascule pour cela il avait même demandé de l'aide. Evan était derrière elle et observa la chambre, il en était fière. Il ne manquait plus que leur petite puce. Eliza l'interrompit dans ses rêveries lorsqu'elle évoqua le lit. Il ne pu s'empêcher d'avoir un soupire amusé accompagné d'un léger sourire.

« Son papa lui en fera un autre. »

Dit-il avec l'espoir qu'elle puisse venir un jour ici. Il était prêt à tout pour sa fille et la rendre heureuse, alors si elle avait besoin d'une autre lit, Evan le lui ferait. La jolie rouquine ajouta que Kylia avait eu deux ans, qu'elle commençait à bien parler et qu'elle refusait que l'on lui coiffe les cheveux, qu'elle était gentille et qu'elle avait son propre caractère. Evan ne pu s'empêcher de sourire quoique nostalgique de ne pas avoir pu assister à tout ça. D'ailleurs, Eliza en rajouta une couche en soulignant le fait qu'il avait loupé beaucoup de choses dans la vie de Kylia. Son cœur était en train de se pincer, il avait mal. Evan perdit son sourire, cela le rendait triste, mais d'un côté il avait envie de se battre pour rattraper le temps perdu. Evan voulait qu'Eliza comprenne que tout ce qu'il avait fait dans cette maison était pour leur famille.

« Elle a un sacré, elle doit le tenir de sa mère. »

Evan avait pu voir Eliza à l’œuvre toute à l'heure, elle était courageuse et déterminée dans ses actions. Il n'y avait pas de doute, Kylia avait eu la beauté de sa mère et son caractère. Il ne se rappelait pas pour le moment d'Eliza mais il la trouvait attirante et resplendissante, sa fille était entre de bonnes mains avec elle. Evan la laissa faire, ce contact l'adoucissait, il en avait des frissons tout le long de son dos. Il n'éprouvait plus de la distance comparé à toute à l'heure. Madden la regarda dans les yeux avant de venir déposer un baiser timide sur ses lèvres avant de l'accentuer lorsqu'elle sentit sa femme ressentir la même demande que son cœur désirait c'est-à-dire de l'amour. Evan avait l'impression d'embrasser une inconnue et à la fois de la connaître depuis longtemps, cette sensation était perturbante, mais agréable à la fois. L'originaire finit par rompre le baiser et murmurer :

« Je suis désolé pour tout à l'heure... »


Il faisait référence au coup qu'il lui avait administré. D'ailleurs il attrapa sa main et l'emmena doucement dans sa chambre. Il se dirigea à la salle de bain et prit une trousse de secours, il s'assit sur le lit et commença à préparer de quoi la désinfecter.


crackle bones


     

 
Les souvenirs du passé:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Eliza Skitia Madden "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Rachelle Lefevre × Nombre de messages : 2080 × Age du perso : 25 ans


Message(#) Sujet: Re: "Les murs me disent que tu quitteras cette fois. Mais redis-moi encore cette prière. Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier " feat Eliza [HOT] Sam 8 Aoû - 20:20

P.S. I WILL ALWAYS LOVE YOU...EVAN&ELIZA;
A great hero teaches an entire city that dancing is the greatest thing there is.
I am not some starry-eyed waif here to succumb to your... your pelvic sorcery.

Evan évoqua le caractère de Kylia en disant qu’elle devait tenir ça de sa mère. Oh non, si Kylia tenait de son caractère, elle avait aussi le caractère têtu de son papa. Sur l’île, quand elle regardait Kylia, elle voyait les expressions d’Evan, ses mimiques.. Et a chaque fois, son cœur se serrait. La jeune femme avait envie que son mari retrouve sa petite fille, qu’il constate à quel point elle avait grandie. Elle retrouva dans son regard un peu du Evan d’autrefois. Mais, Eliza le corrigea aussitôt :

❝ De sa mère et de son père.. Elle tient de toi aussi.. Souvent quand je la regarde, je te vois toi..❞

Oui, Evan avait un sacré caractère aussi et de ce fait, leur fille avait de quoi tenir. Ça allait promettre en grandissant.. ! La période adolescente risquait d’être sympathique. A ce moment-là, Eliza se rendit compte qu’elle incluait de nouveau son mari dans leur futur et cela lui mit le sourire aux lèvres. Oui, elle avait le droit de croire à un avenir plus radieux en compagnie de son mari et de leur fille. Où ? Pour l’instant, l’endroit comptait peu et ils avaient le temps pour en reparler. Evan l’embrassa alors doucement, tendrement et Eliza sentit son cœur s’emballer. Elle aurait voulu pousser encore plus loin son baiser mais Evan y mit un terme. Il s’excusa pour ce qu’il lui avait fait plus tôt et elle le regarda, soudainement intimidée. Elle n’y pensait plus à ce moment-là. En fait, maintenant, elle n’était plus ici au camp des originaires mais seulement là, avec Evan, rien plus n’avait d’importance. Il la prit par la main et l’attira vers la chambre. Il s’éloigna vers la salle de bain et prit une trousse de secours.
Eliza s’assit sur le lit et le regarda la soigner. Soudain, elle se pencha vers lui et ce fut elle, cette fois, qui prit l’initiative de l’embrasser.. Elle le poussa légèrement jusqu’à ce qu’il soit allongé sur le lit. La jeune femme murmura alors :

❝ Dans mes souvenirs, un lit ne servait pas à soigner les blessures physiques mais les blessures du cœur..❞

Timidement, elle s’enhardit et se retrouva à califourchon sur lui. Là, elle s’arrêta et le regarda. C’était une sensation curieuse pour elle aussi. Son mari semblait plus hésitant que dans ses souvenirs, il était différent de telle sorte qu’elle avait l’impression de le redécouvrir. La jeune femme l’embrassa de nouveau, plus passionnément. Cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait plus connue un tel sentiment : avoir envie d’une personne. La jeune femme avait envie de sentir Evan contre elle, de sentir sa peau contre la sienne. Mais peut-être était-ce encore trop tôt pour lui.. Eliza avait envie de rattraper ces 6 longs mois loin de lui.

code by lizzou × gifs by tumblr




i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Evan Madden "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Mike Vogel, Barbie d'Under The Dome powaa *_* × Nombre de messages : 10361 × Age du perso : 34 ans . × Job : Intreprète (Anglais, Français, Japonais , Espagnol, Allemand) × Côté love : RAS.


Message(#) Sujet: Re: "Les murs me disent que tu quitteras cette fois. Mais redis-moi encore cette prière. Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier " feat Eliza [HOT] Sam 8 Aoû - 22:30


"Les murs me disent que tu quitteras cette fois Mais redis-moi encore cette prière Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier "
Evan & Elisa

Evan était touché par ce qu'elle disait sur Kylia. La petite fille était la plus belle réussite qu'ils avaient fait en plus de leur mariage. Il était fière d'être ce père mais aussi ce mari même si ce côté là lui semblait encore inconnu. Madden envisageait de voir sa vie sous l'angle de l'amour, d'un amour qu'il avait eu autrefois mais qui semblait toujours aussi fort malgré les apparences. Evan se sentait différent de ces dernières semaines, il ressentait d'autres sensations et il n'avait pas l'impression d'être un originaire en ce moment précis. Il était dans sa bulle avec Eliza, sa magnifique rouquine au sourire ravageur. Sans plus attendre, le père de famille s'empara de ses lèvres pour l'embrasser tendrement, il n'avait rien calculé, ni réfléchit. Cette attirance était bel et bien là. Néanmoins, l'originaire y mit un terme, il souhaitait la soigner. Evan s'en voulait de l'avoir frappé, il était soulagé de ne pas avoir continué, il s'en serait voulu à vie. Ce n'était pas cette image de lui qu'il souhaitait offrir à sa femme et à sa fille. Evan l'emmena sur son lit, il alla ensuite récupérer la trousse de secours et s'installa à ses côtés. Le jeune homme désinfecta la plaie tout en admirant chaque détail de son visage. Il avait comme un sentiment de déjà vu, ce sentiment où il se réveillait à ses côtés. Evan se perdit dans ses pensées jusqu'à ce qu'Eliza s'empare à son tour de ses lèvres pour un baiser langoureux tout en l'incitant à s'allonger sur le lit. L'originaire prolongea avec la même densité, mais ce doux supplice qui n'en n'était pas un fut interrompu lorsque la jolie rouquine lui avoua qu'autrefois un lit ne servait pas pour les blessures physiques mais les blessures d'amour. Evan ne pu s'empêcher de lui adresser un sourire. Il avait envie d'elle et ce n'était pas un désir sexuel, il y avait plus que cela, il y avait de l'amour. Il avait l'impression de se retrouver lors de sa première fois, comme un adolescent amoureux. Madden regrettait de ne pas s'être rappelé de sa première fois avec Eliza. Cette soirée là avait dû être épique. Son cœur battait la chamade lorsque la jeune femme se mit à califourchon sur lui. Il se surprit à s'attarder sur des détails plus croustillants dont sa poitrine aux courbes généreuses. Le père de famille prolongea follement le baiser tout en parcourant ses mains sur son corps avant de s'attarder sur les bordures de son haut qu'il s'empressa d'enlever pour le jeter dans un coin de la pièce. Il l'embrassa également dans le cou avant de descendre déposer de tendres baisers sur sa poitrine. Evan se sentait amoureux, elle n'était pas n'importe qui, elle était sa femme.


crackle bones


     

 
Les souvenirs du passé:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Eliza Skitia Madden "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Rachelle Lefevre × Nombre de messages : 2080 × Age du perso : 25 ans


Message(#) Sujet: Re: "Les murs me disent que tu quitteras cette fois. Mais redis-moi encore cette prière. Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier " feat Eliza [HOT] Dim 9 Aoû - 0:02

P.S. I WILL ALWAYS LOVE YOU...EVAN&ELIZA;
A great hero teaches an entire city that dancing is the greatest thing there is.
I am not some starry-eyed waif here to succumb to your... your pelvic sorcery.

Evan enleva le haut d’Eliza et s’attarda sur sa poitrine. Avec un petit sourire, elle défit également son T-shirt et embrassa son torse. La jeune femme le regarda tendrement, elle était heureuse de le retrouver. Elle laissa ses doigts parcourir son visage, son torse.
Son corps était différent, il avait certaines petites cicatrices qu’elle ne connaissait pas et il s’était endurci, musclé. Ces 6 mois avaient laissé des traces et Eliza elle même avait changé. Elle avait maigri.
C’était si étrange de se retrouver là, avec lui, dans un vrai lit, dans une vraie maison. Après tout, ensemble, ils n’avaient connu que le confort sommaire d’une grotte, d’un sol dur et de quelques couvertures râpeuses. Et pourtant, ils étaient là, aujourd’hui. Mais qui pouvait dire de quoi l’avenir sera fait ? Personne et peut être même que dans quelques heures leur destin changerait mais pour le moment, ils étaient dans une bulle tous les deux. Dans quelques heures, ils devraient affronter les originaires pour retrouver leur fille. Mais pour le moment, il n’y avait qu’eux deux dans cette grande maison et dans ce grand lit.
Eliza était heureuse de le retrouver. Bien vite, ils se retrouvèrent complètement nus. Bien qu’elle connaisse déjà le corps d’Evan, l’idée que lui ne se souvenait pas du sien la rendait un peu nerveuse. C’était en quelque sorte comme une première fois avec elle pour Evan et aussi étonnant que cela puisse paraître, elle en était toute intimidée. Eliza se recula légèrement et murmura en souriant :

❝ Des draps, des vrais draps..❞

Eliza eut un petit rire en s’enroulant dedans et regarda Evan d’un air coquin. La jeune femme le tira alors à lui. Elle le regarda dans les yeux tandis qu'ils s'unirent. Tout son corps était en éveil, tous ses sens étaient en alerte. Eliza passa une main dans son dos. Dans sa frénésie, elle lui attrapa le lobe de l'oreille et le lui mordilla doucement. Son souffle s’accéléra tandis qu'Evan accélérait le rythme. Ils semblaient pressés comme-ci leurs deux corps collés l'un à l'autre ne suffisaient pas, comme-ci la température de la pièce ne montaient pas assez vite, comme-ci d'un moment à un autre l'un des deux pouvaient encore disparaître. Sentant venir les prémices d'un plaisir, Eliza posa sa main sur la hanche d'Evan.
Eliza n’osait pas encore lui dire le « je t’aime » fatidique. Elle avait peur que ce ne soit trop tôt, qu’il ne soit pas encore prêt à l’entendre. Pourtant, ces quelques mots lui brûlaient les lèvres. Aussi, quand elle sentit le plaisir inonder tout son être, elle rejeta la tête en arrière, se mordit les lèvres et laissa échapper un gémissement de bien être.

code by lizzou × gifs by tumblr



i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Evan Madden "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Mike Vogel, Barbie d'Under The Dome powaa *_* × Nombre de messages : 10361 × Age du perso : 34 ans . × Job : Intreprète (Anglais, Français, Japonais , Espagnol, Allemand) × Côté love : RAS.


Message(#) Sujet: Re: "Les murs me disent que tu quitteras cette fois. Mais redis-moi encore cette prière. Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier " feat Eliza [HOT] Dim 9 Aoû - 13:16


"Les murs me disent que tu quitteras cette fois Mais redis-moi encore cette prière Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier "
Evan & Elisa

Evan ne saurait décrire les sensations qu'il éprouvait. Cette situation lui paru à la fois familière et étrangère à la fois. Le père de famille était en train de redécouvrir Eliza au fur et à mesure qu'il la débarrassait de ses vêtements. Il était pressé et désireux de s'unir à elle. Jamais en se réveillant le matin, il avait pensé finir dans les bras d'une jolie rousse et qui plus est, est sa femme. Madden ne pensait plus à toutes ces histoires de guerres des clans, il était juste avec Eliza dans leur petite bulle. Cette impression de déjà vu l'excita tout comme l'idée de la redécouvrir. La jeune femme fini par changer de position en venant s'engouffrer sensuellement dans les draps. Il rit à sa remarque. Evan avait ressentit simple plaisir le jour où il avait pu vivre comme les originaires. Le jeune homme espérait qu'elle allait y prendre goût, retrouver les besoins de la vie quotidienne à New-York ne faisait pas de mal, bien au contraire. Pour ne pas gâcher l'instant avec un éventuel débat, il évita de lui faire la remarque que si elle restait elle pourrait continuer à savourer ce luxe. Evan vint reprendre leurs baisers tout en se plaçant sur elle pour l'envelopper de ses bras. L'originaire ressentait le désir de ne faire qu'un avec elle, s'unir pour l'éternité. Madden avait les trois mots magiques sur le bout de la langue également, il aurait pu les lui dire parce que son cœur en exprimait le besoin, mais sa raison le poussa à réagir autrement parce qu'il ne la connaissait théoriquement que depuis quelques heures. Eliza venait de bousculer ses habitudes, ses sentiments en si peu de temps. Evan brûlait de chaud à chaque coup de reins qu'il lui offrait. Le couple arriva ensemble jusqu'à l'extase. Il n'avait jamais rien ressentit de si fort depuis qu'il avait perdu la mémoire. Sa respiration était saccadée quand à ses mains, elles étaient tremblantes. Eliza lui procurait un bien fou et arrivait à lui faire tourner la tête. Il se retira ensuite doucement avant de se coller à elle pour qu'elle reste dans ses bras. Il souhaitait rester des heures et des heures ainsi mais le temps était compté. Evan lui adressa un sourire avant de venir l'embrasser tendrement et lui caresser ses douces boucles rousses.

« Si le temps ne nous était pas compté, nous aurions inaugurés les autres pièces de la maison. »

Il lui adressa un sourire bien qu'il soit plein de tristesse. Il détourna le regard pour observer leurs affaires et peu partout au sol. Evan se contenta de déposer un baiser sur son front et de se lever rapidement. Si Eliza souhaitait partir, il fallait le faire au plus vite. La relève allait bientôt être terminée et ils risquaient de louper cette chance où du moins Eliza, Evan n'avait pas changé d'avis, sa place était ici avec les siens. L'originaire commença à s'habiller en silence, il était redevenu froid parce qu'il n'avait pas envie de lui dire au revoir, cette idée lui brisait déjà le cœur.


crackle bones


     

 
Les souvenirs du passé:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Eliza Skitia Madden "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Rachelle Lefevre × Nombre de messages : 2080 × Age du perso : 25 ans


Message(#) Sujet: Re: "Les murs me disent que tu quitteras cette fois. Mais redis-moi encore cette prière. Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier " feat Eliza [HOT] Dim 9 Aoû - 14:33

P.S. I WILL ALWAYS LOVE YOU...EVAN&ELIZA;
A great hero teaches an entire city that dancing is the greatest thing there is.
I am not some starry-eyed waif here to succumb to your... your pelvic sorcery.

Eliza resta allongée à côté d’Evan, elle était bien là, dans ce lit avec lui et aurait voulu que le temps s’arrête quelques instants. Elle le regarda et passa son doigt sur chaque partie de son visage, elle voulait graver cet instant à tout jamais dans sa mémoire. Ce moment si parfait où elle se sentait apaisée, rassurée, comblée.
Ils furent bien vite rattrapés par la réalité et Evan lui dit que si le temps ne leur était pas compté, ils auraient inaugurés toutes les pièces de la maison. Eliza eut un petit sourire à cette pensée et murmura, redevenant plus sérieuse :

❝ Viens avec moi.. Ainsi le temps ne nous sera plus compté.. Nous étions heureux Evan, il ne tient qu'à nous de l'être de nouveau..❞

Eliza eut un petit espoir qu'il change d'avis, qu'il se rallie à cette pensée et l'accompagne sur leur île. En effet, par le passé, ils ne s'étaient jamais plaints du manque de confort ou autre. Ils étaient heureux tous les trois.
Elle se leva, ramassa leurs affaires éparpillées un peu partout dans la chambre et s'adressa à Evan.

❝ ça ne te dérange pas si je prends une douche ?❞

Eliza se dirigea vers la salle de bain et se fit couler une bonne douche bien chaude. Sentir l'eau sur sa peau lui fit le plus grand bien. Puis, elle se rhabilla en silence et tomba sur son reflet dans le miroir. Elle s'observa, cela faisait bien longtemps qu'elle ne s'était pas vue de manière aussi nette. Les seuls miroirs sur l'île étaient l'eau dans les flaques d'eau et ce n'était pas de la plus grande netteté. Eliza se trouva bien changée. Ses traits étaient plus durs, son visage plus fin, ses cheveux étaient plus clairs, surement à cause du soleil et du sel de la mer. Ils avaient poussé aussi.
Elle revint vers leur chambre et observa en silence Evan qui s'affairait et qui ne semblait pas l'avoir vu revenir. Pourquoi fallait-il que tout soit compliqué ? La jeune femme aurait tant voulu qu'il revienne avec eux et qu'ils soient de nouveau une famille tout à fait normal avec leur petite fille. Doucement, elle s'approcha de lui et l'embrassa tendrement.

❝ Je ne veux pas te dire au revoir.. ❞

Soudain, du remue ménage se fit entendre à l'extérieur. Eliza regarda Evan d'un air interrogateur.

code by lizzou × gifs by tumblr



i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Evan Madden "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Mike Vogel, Barbie d'Under The Dome powaa *_* × Nombre de messages : 10361 × Age du perso : 34 ans . × Job : Intreprète (Anglais, Français, Japonais , Espagnol, Allemand) × Côté love : RAS.


Message(#) Sujet: Re: "Les murs me disent que tu quitteras cette fois. Mais redis-moi encore cette prière. Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier " feat Eliza [HOT] Dim 9 Aoû - 15:10


"Les murs me disent que tu quitteras cette fois Mais redis-moi encore cette prière Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier "
Evan & Elisa

Le jeune homme se releva du lit, il aurait aimé y rester des heures et des heures. Néanmoins, ils ne pouvaient pas. Evan aurait aimé qu'Eliza reste, il aurait pu faire en sorte qu'elle puisse vivre avec lui. Cependant, sa femme semblait déterminer à retourner sur l'île principale. Cette pensée le renferma sur lui même, il ne se sentait pas bien à la vue de cette idée. Evan passa une main dans ses cheveux blonds, il n'osait plus l'observer. La jolie rouquine insista pour qu'il revienne avec elle et leur petite puce. Ce n'était pas si simple que cela puis elle n'avait pas le droit de remettre ses nouvelles croyances en doute.

« Je ne changerai pas d'avis, ma place est ici et tu le sais. » Il releva son regard pour fixer le sien : « Tu n'as pas le droit de débarquer ici et de tout bouleverser. »

Oui, elle était en train de chambouler son univers. Une partie de lui avait envie de s'enfuir avec elle, mais de l'autre côté il sentait qu'il allait être malheureux, il ne saurait expliquer pourquoi, peut-être parce qu'il avait l'impression de vivre une vie sereine et paisible, retourner à l'époque de la préhistoire ne l’intéressait plus, il souhaitait la civilisation. Evan attrapa ses affaires, il était tendu. À vrai dire il était révolté qu'elle ne veuille pas rester, il ne souhaitait pas la faire partir.

« Fais comme chez toi. »


Dit-il normalement bien qu'il espérait que cette douche lui donne une fois de plus l'envie de rester. Pendant ce temps, le père de famille se rhabilla, il prendrait sa douche après l'avoir raccompagné en dehors de l'Hydre. Il était assis sur le lit, sa tête entre ses mains tout en observant le sol. Evan ne savait plus quoi penser. Eliza revint dans la pièce, il ne l'avait pas entendu. Il prolongea son baiser tendrement, la tendresse et les gestes qu'elle pouvait lui offrir arrivait à l'apaiser, à le rendre plus doux et surtout redevenir le Evan d'autrefois. L'interprète la fit venir sur ses genoux pour la câliner. Il laissa échapper dans un murmure :

« Moi aussi....mais il le faut... »

Il la garda contre lui quand des bruits se firent entendre : « Merde ! » Il fit relever Eliza et s'approcha de la fenêtre pour y voir des gardes. L'un d'eux commença à taper fort à la porte pour qu'Evan ouvre. Il referma aussitôt le rideau et se retourna vers Eliza pour poser ses deux mains sur ses épaules afin qu'elle l'écoute attentivement :

« Nos chemins s'arrêtent ici Eliza. Tu vas partir par la porte de derrière qui mène sur le jardin, il faut que tu longes le mur en allant à droite, dès que tu peux te cacher, caches-toi, arrivée à la grande entrée essaies de détourner leur attention. Vas-t-en ! »


Evan se recula et commença à descendre les escaliers, il allait s'occuper de les distraire pendant qu'elle pouvait avoir la chance d'avoir le champ libre, enfin il espérait.

crackle bones


     

 
Les souvenirs du passé:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Eliza Skitia Madden "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Rachelle Lefevre × Nombre de messages : 2080 × Age du perso : 25 ans


Message(#) Sujet: Re: "Les murs me disent que tu quitteras cette fois. Mais redis-moi encore cette prière. Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier " feat Eliza [HOT] Dim 9 Aoû - 16:04

P.S. I WILL ALWAYS LOVE YOU...EVAN&ELIZA;
A great hero teaches an entire city that dancing is the greatest thing there is.
I am not some starry-eyed waif here to succumb to your... your pelvic sorcery.

Quand des bruits se firent entendre, Evan se redressa vivement. Eliza retint son mari par le bras. Elle eut un petit sourire désolé et lui mit une bonne droite en plein dans la figure. Pas de quoi lui casser le nez, mais pour qu’il ait au moins un bel hématome sur la joue. Voilà, au moins il serait crédible si on lui demandait pourquoi Eliza n’était plus dans la cage. S’il n’avait rien, ils pourraient croire qu’il l’avait laissé s’échapper, même si en théorie, ils pouvaient se demander également pourquoi il n’avait pas donné l’alerte et pourquoi il était retourné chez lui comme-ci rien ne s’était passé. Peut-être allait-il pensé qu’Evan était un peu.. simplet ? xD
Bref, pas le temps de songer aux petits détails, les originaires tambourinaient à la porte avec force et ne tarderaient pas à rentrer. Elle murmura à Evan qui se redressait :

❝ Faut que ce soit crédible.. Désolée. Je.. Je t’aime. Et gardes ça pour moi.. S’ils me prennent, ils feront le lien avec toi..❞

Sur ces paroles, elle lui glissa son alliance dans la main. Sur l’anneau, elle le lui avait montré, il était marqué leurs deux prénoms, du coup, s’ils l’attrapaient, ils feraient le rapprochement. Elle l’embrassa et sans lui laisser le temps de répondre, s’enfuit par la porte de derrière. Par chance, il n’y avait personne. Elle fit deux pas et vit deux gardes passer devant elle.

❝ Merde, merde, merde..❞

Eliza se cacha contre le mur. Par chance, ils ne l’avaient pas vu. Ils semblaient s’être multipliés et être partout, et surtout, ils étaient armés alors qu’elle ne l’était pas. La jeune femme courut de maison en maison. Elle tomba soudain sur un des gardes et réussit à l’assommer en le prenant par surprise. Eliza lui prit son arme et continua à avancer dans la direction que lui avait indiquée Evan. Elle vit enfin la grande entrée dont il lui avait parlé. Il y avait six gardes postés devant. Apparemment, ils avaient du renforcés leur effectif à ce niveau-là. Eliza, accroupie derrière un buisson, observa les lieux et tenta de trouver une diversion. La jeune femme rebroussa chemin. Elle devait trouver un moyen de les attirer ailleurs.
Malheureusement pour elle, Eliza tomba alors nez à nez avec trois originaires, l’un d’eux était celui qui semblait être leur chef et qu’elle avait croisé dans la salle de tortures. La jeune femme n’hésita pas et fit feu avec l’arme qu’elle avait piquée au garde un peu plus tôt. Elle le toucha au torse, ainsi qu’un autre garde. Elle s’apprêta à tirer sur le troisième garde mais se fit à son tour toucher et sentit la balle traverser la chaire de son épaule. Elle bascula en arrière avec un petit cri. La douleur vive s’estompa surement grâce à l’adrénaline mais lorsqu’elle se redressa, elle était entourée de gardes. Les coups de feu avaient probablement donnés l’alerte et rameutés les gardes qui n’étaient pas loin.
C’était fini, Eliza avait perdu. Lentement, elle lâcha son arme qui tomba au sol dans un bruit sec. Elle écarta les mains, signe qu’elle se rendait. C’était complètement fou, il y a quelques minutes, elle était au paradis avec Evan et là, son enfer allait surement recommencé..

code by lizzou × gifs by tumblr




i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Zacharia E. Hamilton "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Jonathan Rhys-Meyers. × Nombre de messages : 221 × Age du perso : 34 ans. × Job : Membre tyrannique du Conseil de l'Hydre :face:. Il rêve et entreprend de s'approprier l'Hydre et l'île pour y instaurer sa propre tyrannie. × Côté love : Sara C. Emingway mon obsession.


Message(#) Sujet: Re: "Les murs me disent que tu quitteras cette fois. Mais redis-moi encore cette prière. Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier " feat Eliza [HOT] Dim 9 Aoû - 21:09



"Les murs me disent que tu quitteras cette fois Mais redis-moi encore cette prière Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier "
Zacharia & Eliza

Un garde qui tournait dans le coin avait constaté qu'il n'y avait plus personne dans la salle de torture et que la fameuse rouquine n'était pas non plus dans les prisons extérieures ou intérieures. Zacharia avait bien fait de demander à s'assurer que tout se passait bien. C'est pourquoi l'un des gardes vint l'en informé alors qu'il était en pleine joute verbale avec ses opposants. Vivement qu'il puisse récupérer le siège pour lui tout seul ! Ce conseil était trop large à son goût. Énervé par le débat et encore plus par ce que l'on venait de lui informer, Hamilton se leva sans offrir de compte à rendre, il replaça implacablement sa chemise blanche et se dirigea vers la sortie tout en s'armant d'un talkie-walkie pour parler où du moins engueuler le chef de la sécurité. Ainsi, Zacharia apprit que la jeune femme se trouvait chez Madden, rien d'étonnant à son goût, il avait trouvé quelque chose de louche entre ces deux là. Evan devait la connaître, il ne lui manquait plus que les preuves pour montrer que les rescapés comme lui n'abandonnaient pas leur vraie nature, ils étaient ici par intérêt et non pour les joies de la communauté. Hamilton ordonna du renfort tandis qu'il se dirigea vers la porte d'entrée de l'Hydre, il était hors de question que cette petite folle s'enfuit ! Il était prêt à mettre la main à la patte s'il le fallait et si ses incapables ne faisaient rien pour. Arrivée vers la porte principale, Zacharia et les deux gardes virent débouler Eliza comme prévu. L'originaire lui jeta un regard assassin et n'eut pas le temps de s'approcher davantage qu'elle lui tira une balle dans le thorax. Hamilton se laissa tomber au sol en hurlant. Sa chemise était ensanglantée. Fort heureusement cette petite ingénue avait mal visé, elle n'avait rien atteint pour le tuer. Zacharia eu pour réflexe de compresser son hémorragie tandis que les gardes s'occupèrent d'elle. L'originaire était furax, il ressentait de la douleur et de l'adrénaline. Augustine allait le soigner et tout rentrerait dans l'ordre, il en était persuadé. En revanche, Eliza ne perdait rien pour attendre, elle allait le regretter. Des gardes qui avaient entendu du bruit se précipitèrent et l'aidèrent à se relever. Il se mordilla la lèvre inférieure pour ne pas hurler de douleur et s'approcha d'Eliza furieux. Zacharia ordonna à ce que l'on lui prenne son arme et lui cracha au visage avant de prendre le flingue et de lui offrir un violent coup au visage :

« Sale garce ! Tu comptais aller où comme ça ?! »

crackle bones


   

   
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

» Contenu sponsorisé "
❝ ❞


Message(#) Sujet: Re: "Les murs me disent que tu quitteras cette fois. Mais redis-moi encore cette prière. Celle qui nous rappelle qu'on était forts hier " feat Eliza [HOT]

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-