avatar
» Nathaniel J. Chester "
❝ Master. × Plotting to rule the world ♛ ❞

× Ma Célébrité : Ian Somerhalder × Nombre de messages : 719 × Age du perso : 30 ans × Job : Observer les effets du sérum × Côté love : Il ne peut pas se permettre de s'égarer


Message(#) Sujet: Besoin ardent de se divertir [Kieran] Dim 2 Aoû - 17:24


“ Besoin ardent de se divertir ”




    Il n'y avait vraiment que dans les films où il neigeait toujours à Noël et où il pleuvait à chaque fois que le héros allait mal. S'il y avait bien une chose que l'on pouvait dire sur cette journée, c'est que l'humeur chez les rescapés était loin d'être aussi brillante que le soleil qui resplendissait en ce moment même. L'inquiétude face aux originaires et aux hostiles s'installait au sein de chacun. Or la peur et la méfiance étaient des sentiments dévastateurs dans un groupe. Le nombre de rumeurs et de conflits augmentaient sur le campement. Ce n'était pas le chaos heureusement, mais l'ambiance s'approchait plus du gris que du rose. En tant que meneur, Christopher devait y faire face du mieux qu'il pouvait mais parfois il ressentait le besoin de prendre l'air, de s'éloigner du camp. Aujourd'hui était donc l'un de ses jours où il avait envie de penser à autre chose et de se divertir. Et puis, se prendre constamment la tête n'avait jamais été dans ses habitudes. Il savait être sérieux quand il le fallait, mais il n'en restait pas moins joueur et charmeur. Enfin, séduire une jolie inconnue n'était pas dans ses projets cette fois-ci. Il avait une autre idée en tête.

    Après s'être enfin acquitté de ses tâches, Chris décida qu'il était temps de s'éclipser car l'après-midi était déjà bien entamé. Aucun rescapé ne sembla remarquer qu'il s'en allait, du moins aucun d'eux ne lui demanda où il allait. De toute façon, il n'avait de compte à rendre à personne. Il était libre de se balader s'il le voulait, non ? Alors, tranquillement, il prit la direction de la jungle. Il espérait que la personne qu'il avait envie de voir serait bien là où il allait. Pourtant, rien n'était moins sûr. Ils ne se donnaient jamais rendez-vous. Seulement quand l'envie leur prenait ils allaient là-bas en souhaitant que l'autre ait eu la même idée. Ce "là-bas", c'était un coin reculé dans la jungle où ils avaient pris l'habitude de se voir de temps à autre. Non, ils n'étaient pas deux ados amoureux qui se voyaient en cachette mais étant de camps opposés, rescapé et hostile, il valait mieux se faire discret. Et au moins, ils étaient sûrs de ne pas être dérangés. Et qu'il soit là ou non, Christopher ramènerait du bois pour le camp comme à chaque fois qu'il venait ici. C'était l'occasion et cela servait en partie d'excuse pour son absence bien que personne ne lui posait de question quand il s'en allait ainsi dans la jungle.

    Ayant marché environ une vingtaine de minutes, il était quasiment arrivé. Sur la route, il n'avait croisé pas la moindre présence humaine. C'était particulièrement calme aujourd'hui. Avec le temps, il avait pris des repères dans cette zone de la jungle, ni trop près, ni trop loin de son campement. Silencieusement, il passa entre deux arbres épais et feuillus car c'était derrière qu'ils se retrouvaient. Malheureusement pour lui, il n'y avait personne. La dernière fois où il était venu, il était rentré bredouille aussi. Mais cette fois ci, Christopher n'avait aucune envie de rentrer au camp maintenant alors il décida d'attendre un peu. Les minutes passèrent mais toujours rien. D'un côté, c'était si peu probable qu'ils aient envie de se voir en même temps, qu'il n'était pas vraiment étonné, bien qu'un peu déçu. Alors finalement il se résolut à partir. Il allait devoir se changer les idées autrement. Mais par un hasard miraculeux, il entendit des bruits de pas à ce moment même. Il tourna la tête et vit son ami à quelques mètres de lui. Kieran était là.

    - Alors comme ça, on me fait attendre ? lui lança Chris en guise de bonjour, d'un air espiègle.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Donovan J. Reid "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Chris Wood. × Nombre de messages : 217 × Age du perso : 24 ans. × Job : ancien policier × Côté love : Il n'y a que de la confusion


Message(#) Sujet: Re: Besoin ardent de se divertir [Kieran] Lun 3 Aoû - 0:33

Sex is more than an act of pleasure, it’s the ability to be able to feel so close to a person, so connected, so comfortable that it’s almost breathtaking to the point you feel you can’t take it. And at this moment you’re a part of them.
besoin ardent de se divertir

La journée s'était amorcée véritablement bien, malgré ses cauchemars habituels, le jeune homme avait quand même pu récupérer dans la matinée en se rendormant. Kieran faisait des cauchemars depuis cette fameuse nuit où il avait accidentellement tué son professeur de droit. Ce n'était pas du tout voulu, il avait seulement trop bu cette nuit-là et tout c'était tellement passé si vite que tout ce dont il se souvient, ce sont les flammes et cette chaleur intense que dégageait l'incendie. Sa demi-soeur lui avait dit de ne pas en parler à personne et c'est ce qu'il a fait. Il ne l'a jamais dit, mais ces cauchemars.. ils n'ont jamais disparu, à croire que c'est sa punition. Cependant, ce n'est pas pour autant, que le jeune homme vit mal, au contraire, il pète la forme comme jamais. Il aime le faire savoir aux autres d'ailleurs. De nature sociale, chiant et sarcastique, on le remarque assez facilement avec ses manières. Le beau brun avait pris soin de s'occuper durant une partie de la journée. Il avait échangé un arc avec quelques flèches contre un simple gâteau et quelques cupcakes qu'il avait soigneusement faits lui-même. Le jeune homme savait déjà quoi en faire. Il n'avait pas l'intention d'aller chasser, il déteste la chasse, enfin, la chasse animale, la chasse humaine.. c'est tellement plus drôle et amusant et puis il aime les animaux. Kieran avait été excité lorsqu'il avait reçu le fameux arc, il l'avait placé dans une vieille couverture trouée et il s'était changé de vêtements pour quelque chose de plus confortable et léger. Il quitta ensuite le camp des hostiles. Ce camp en guerre contre les autres. Un camp dont tout le monde se méfie et ils ont bien raison. Pourtant, cela ne l'empêche pas de fricoter avec les autres.. enfin.. un seul rescapé. Il est unique. Il est juste.. différent. C'est l'exception quoi. Cette guerre ne les empêche pas de se voir et de parler ou bien..de faire autre chose, faire des choses que les autres ignorent. Et puis, c'est tellement mieux ainsi, que personne ne sache ce qu'ils font, après tout, ils ne vivent pas pour les autres.

Il marchait en sifflant, l'air joyeux, enfantin et crétin même. Kieran a toujours pris les choses avec légèreté et ne pas se prendre la tête, pourquoi s'en faire ? même quand votre vie est menacée, vaut mieux vivre sa vie comme on l'entend, plutôt que de se préoccuper de tout. Il ne s'inquiète pas de la guerre, cette menace est en cours depuis longtemps, personne n'a encore osé attaquer les hostiles. Eux, ils ont plein de ressources, les hostiles, du poison mortelle, du poison qui rend fou les autres, des armes, des idées de génie, etc etc. Kieran aime cacher son jeu, jouer sur les deux tableaux, montrer son côté gentil, qu'il n'est en fait qu'un simple homme qui a pris parti pour les meilleurs, mais en vérité, il y a quelque chose de déranger chez cet homme. Il cache tout simplement bien son jeu. Néanmoins, il n'avait pas prévenu ça, cet individu dans le camp ennemi. Il secoua doucement la tête et il arriva enfin à leur lieu mystérieux et secret, le cadeau dans les mains et un sourire s'afficha sur ses lèvres en l'entendant parler. « J'aime te faire attendre. » Répliqua le jeune homme avec le même sourire, s'approchant de son ami, Chris. « Tu as apporté de la bière ? Quelque chose à manger ? » Ouais comme un pique-nique, mais c'était dit surtout avec un brin d'humour, son humour à lui. Kieran a toujours aimé le faire attendre, un vrai divertissement. Kieran commence à faire bouger le cadeau emballé avec un vieux drap comme un gamin, le sourire niait au visage. « On devine ce que ce vieux drap peut bien cacher, monsieur Christopher ? » Il tenait bien le fameux arc camouflé. Pour lui, tout est un jeu, alors devine ce que j'ai et tu auras ta récompense, c'est ce qu'il se dit dans sa tête. Kieran tournait légèrement pour se retrouver près d'un arbre et il s'arrêta de bouger, enfin, uniquement de marcher, car il continuait de secouer le truc entre ses mains.




You think I’ll run. And maybe I would have once, okay? But I’m not that guy anymore. If you think that your crazy life is gonna scare me off, you are so wrong, okay? There’s nothing out there or in here that scares me as much as the thought of losing you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Nathaniel J. Chester "
❝ Master. × Plotting to rule the world ♛ ❞

× Ma Célébrité : Ian Somerhalder × Nombre de messages : 719 × Age du perso : 30 ans × Job : Observer les effets du sérum × Côté love : Il ne peut pas se permettre de s'égarer


Message(#) Sujet: Re: Besoin ardent de se divertir [Kieran] Lun 3 Aoû - 19:21


“ Besoin ardent de se divertir ”




    Sa journée ne serait finalement pas si mauvaise que prévue. Dès qu'il vit Kieran arriver, Christopher sut qu'il avait bien fait de venir. Il appréciait la compagnie divertissante de son ami. Enfin, ami n'était peut-être pas le meilleur mot pour définir leur lien. Après tout, ils avaient déjà passé quelques nuits enflammées ensemble, et cela ne s'arrêterait sûrement pas là. Mais malgré leur relation ambiguë et leurs camps opposés, tout paraissait simple. Limpide. C'était ce qu'il appréciait avec Kieran. Ils ne se prenaient pas la tête. Ils laissaient leur curiosité et leur envie les guider. Rien de plus. Jamais Chris ne se séparerait de cette amitié et de ce jeu de séduction si amusant et si plaisant qui s'était installé entre eux. Les effets n'en étaient que bénéfiques, du moins tant qu'ils ne se faisaient pas prendre à leur propre piège... En tout cas, cela lui permettait aussi de mieux supporter les responsabilités qu'il avait en tant que meneur des rescapés. Il aimait se sentir utile mais il aimait aussi tellement jouer à faire du charme, à manipuler. Peut-être qu'en présence de son ami, un côté plus sombre de lui s'exprimait mais cela l'importait peu.

    En entendant Kieran, Chris ne put retenir un sourire amusé. Il n'avait vraiment pas changé. Quant à le faire attendre, c'est vrai que Kieran adorait cela. Il aimait se jouer de lui, mais Christopher le lui rendait bien. Un peu comme le jeu du chat et de la souris. Mais lequel des deux était le prédateur ? Et qui servait de proie ? Ça, c'était une question qui restait sans réponse pour le moment. Soudain, la curiosité de Chris fut éveillée par les paroles et gestes de son ami. Il avait apporté quelque chose ? Qu'est-ce que cela pouvait être ? Et cela l'étonnait. Kieran avait eu toujours le don de le surprendre. Surtout que Chris n'avait pas même "une bière ou quelque chose à manger" comme il venait de lui demander. Il adressa un regard surpris mais désireux d'en savoir plus à son ami. Mais il n'avait apparemment pas l'intention de le lui dévoiler. Il avait décidé de faire languir Christopher et semblait s'amuser comme un fou. Le rescapé ne mit pas longtemps à décider d'entrer dans son jeu. Alors, d'une voix enjôleuse, il lui répondit :

    - Je suis venu les mains vides, je me suis dit que ma présence te suffirait. Je ne pense pas me tromper, n'est-ce pas ?

    Il fit une brève pause de quelques secondes durant laquelle il fixa l'objet indéterminé entre les mains de Kieran. Il n'avait pas la moindre idée de ce que cela pouvait être. Chris plaisanta avec une moue faussement déçue :

    - Mmh, vu la taille, je dirais que ce n'est pas un Rubik's Cube. Ni un livre de physique quantique. Quel dommage...

    Il s'approcha ensuite de son ami qui était à plusieurs mètres de lui. Ainsi, il pourrait mieux voir la fameux objet. Quand il ne fut plus qu'à une trentaine de centimètres de lui, Christopher lui adressa volontairement un regard charmeur. Puis, faisant comme si de rien n'était, il reporta son attention sur ce que Kieran faisait bouger dans ses mains. C'était plutôt grand, long. Mais il n'arrivait pas à en savoir plus puisque l'objet était secoué dans tous les sens. C'était perturbant. Cela l'empêchait de se concentrer.

    - Et si je ne trouve pas ? J'aurais un gage ? insinua Chris, provocateur. En tout cas, je ne suis pas contre un indice.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Donovan J. Reid "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Chris Wood. × Nombre de messages : 217 × Age du perso : 24 ans. × Job : ancien policier × Côté love : Il n'y a que de la confusion


Message(#) Sujet: Re: Besoin ardent de se divertir [Kieran] Lun 3 Aoû - 20:18

Sex is more than an act of pleasure, it’s the ability to be able to feel so close to a person, so connected, so comfortable that it’s almost breathtaking to the point you feel you can’t take it. And at this moment you’re a part of them.
besoin ardent de se divertir

Il était difficile de savoir si l'un ou l'autre allait venir, alors il fallait prendre le risque de marcher jusqu'à l'endroit secret pour découvrir la réponse et attendre. Kieran n'a jamais aimé attendre, il n'a pas toujours été très présent, alors attendre des heures pour savoir si son ami allait venir, le rendait parfois irritant à son retour. Sa soeur en payait malheureusement les frais, de sa mauvaise humeur. Il s'amusait donc à rendre l'appareil à Chris, à le narguer, à le faire poiroter tout simplement. Il pouvait être très mauvais joueur parfois, perdre ça n'a jamais été un but dans sa vie. Et puis, il est malin, bien que pas très patient, il est tout de même réfléchi.. pour certaines situations. En voyant ce dernier l'attendre, le faisait sourire. Son cadeau n'était pas une mine d'or, enfin, sur l'île.. ça peut l'être, si tu veux chasser ton dîner. Peut-être que Chris allait l'utiliser ou même l'échanger ou pire, le brûler et le jeter dans le fin fond de l'océan. En espérant que Kieran n'aille pas apprendre cette nouvelle. La haine n'était en jeu, elle n'est pas présente entre eux et ce, malgré qu'il soit un hostile. Tout le monde -ou presque- se méfie des hostiles. Néanmoins, Kieran ne se montrait pas méchant avec le beau brun devant lui. Il secoua légèrement la tête. « Ça fera l'affaire ! » lança-t-il en le taquinant. Sa présence suffisait bien évidemment et il ne demandait pas de cadeau en retour, seulement de la reconnaissance. Étant joueur, il ne voulait pas lui offrir tout de suite le cadeau et lui dire c'est quoi. Il avait envie de jouer un peu et de le faire deviner le présent. Ce fut au tour de Kieran de faire une petite moue en l'entendant. Il fronça les sourcils par la suite en le voyant s'approcher de lui, il était déjà presque collé à l'arbre derrière lui. « Que fais-tu ? » En le voyant aussi proche, il avait peur qu'il devine aussi facilement ou qu'il tente de le séduire pour que le jeune homme lui donne immédiatement le présent. Non, ça ne marchera pas ainsi. Il ne cédera pas avec ses sourires de charmeur et ses regards à tomber par terre.

Il grogna légèrement en se reculant, se cognant presque la tête contre l'arbre, enfin, pas de sorte à ce qu'il ait une bosse, seulement qu'il ne pouvait plus reculer plus loin. « Ça ou une fessée ! » Kieran tenait fermement le cadeau contre lui, s'arrêtant de le gigoter d'un bord et de l'autre. « Tu es vraiment nul ! » Il boudait, mais rapidement, il se mit à rire avant de se décoller de l'arbre, le bousculant légèrement par la même occasion. À force de venir ici, ils s'étaient approprié l'endroit à leur façon, alors, il y avait une sorte de chaise, enfin, en bois, ce n'était pas ce qu'il y a de plus confortable pour les fesses, mais ça faisait l'affaire. Kieran vient donc s'y asseoir tout en levant la tête vers Chris. « Bon.. alors, ça pique, ça peut s'avérer dangereux et tellement plus important, ça peut tuer. » Ouais, un mini hostile vu comme ça ou un porc-épic, mais vu la forme, ça ne pouvait pas être l'une de ses deux choses. Les flèches piquent, elles peuvent tuer et peuvent donc s'avérer dangereuses, à l'aide de l'arc. « Alors ? » dit-il avec impatience. Kieran se mordit légèrement la lèvre, il ne tenait plus sur place, il allait finir par le déballer lui-même alors que ce n'est même pas à lui. Il lui dévoila un autre indice. « Ça peut tuer des animaux. » Il se tait à présent, le laissant deviner le présent sous le drap, le fixant dans les yeux pour pouvoir voir sa réaction, s'il allait être déçu, dégoûté ou autre. Il gigota légèrement les jambes puisqu'il ne pouvait plus tellement tenir en place.



You think I’ll run. And maybe I would have once, okay? But I’m not that guy anymore. If you think that your crazy life is gonna scare me off, you are so wrong, okay? There’s nothing out there or in here that scares me as much as the thought of losing you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Nathaniel J. Chester "
❝ Master. × Plotting to rule the world ♛ ❞

× Ma Célébrité : Ian Somerhalder × Nombre de messages : 719 × Age du perso : 30 ans × Job : Observer les effets du sérum × Côté love : Il ne peut pas se permettre de s'égarer


Message(#) Sujet: Re: Besoin ardent de se divertir [Kieran] Mar 4 Aoû - 20:08


“ Besoin ardent de se divertir ”




    Un jeu. C'était continuellement ça entre eux. Ils jouaient à se tester, à se faire attendre, à se narguer. Mais aussi, à se séduire et à se faire séduire. Cette devinette était, elle aussi, un jeu. Pourtant, ce cadeau était la preuve que ce n'était pas que cela entre eux. Les deux bruns, à la fois si similaires et si différents, s’appréciaient réellement même s'ils le montraient à leur manière. Chris ignorait encore ce qu'était l'objet et comment son ami l'avait obtenu mais pour le moment, les réactions de Kieran l'amusaient. Il était beaucoup plus spontané que lui. Christopher était relativement sociable et n'avait jamais eu de problème pour exprimer ses pensées et ses émotions mais il était moins démonstratif. Cela le fascinait de voir Kieran toujours aussi extraverti. Impossible de s'ennuyer avec lui. Et au moins, Chris savait tout de suite s'il était de bonne humeur ou non. Aujourd'hui, il avait l'air particulièrement en forme. D'ailleurs, cette devinette qu'il faisait à propos de son cadeau semblait l'exciter comme une puce. Alors, quand il déclara que le gage serait une fessée, il arracha un sourire à Christopher qui répliqua ironiquement :

    - Ce n'est pas que cela ne me tente pas, mais j'ai peur qu'une fessée porte atteinte à ma crédibilité et à ma virilité. Je crois que je vais être obligé de trouver la réponse.

    Qand il vit la moue boudeuse de Kieran qui lui reprocha d'être "nul" car il jugeait son ami trop près du cadeau, Christopher leva les yeux au ciel, d'un air amusé. Dans ces moments, Kieran donnait l'impression d'être un véritable enfant. Mais ce n'était que l'une de ses facettes car Chris savait pertinemment qu'il était loin d'être aussi innocent qu'il le paraissait. Après tout, c'était un hostile. Mais jamais il n'avait fait le moindre tord à Chris, pourtant dans un camp opposé au sien. Cela ne semblait pas le déranger qu'ils soient censés être ennemis et se détester. Christopher avait lui aussi décidé de mettre les conflits entre leurs deux camps en dehors de leur amitié mais certains doutes restaient présents. Il n'était pas sûr qu'ils puissent longtemps continuer à se voir ainsi. Un jour ou l'autre, les rescapés et les hostiles se battraient. Cela paraissait inévitable. Eux, que feraient-ils ce jour-là ? Comment préserver leur lien dans de telles conditions ? Ces questions n’avaient pas encore de réponse et Chris préférait ne pas la connaître. Il fut rapidement tiré de ses pensées par le rire soudain de Kieran, qui le bouscula ensuite. Quand ce dernier s'assit sur leur sublime trône, fait artisanalement en bois et sans produit chimique - c'est-à-dire une chaise sommaire à laquelle l'option confortable n'avait pas été ajouté - Chris, lui, s'appuya contre l'arbre en regardant son ami tout en écoutant les indices qu'il lui donnait. Finalement, il répondit :

    - L'ami nul, à tel point que tu es venu jusqu'ici rien que pour le voir, avait donc raison de penser que ce n'était pas un livre de physique quantique. A moins que les animaux puissent mourir d'ennui.


    Volontairement, Christopher ne donnait toujours pas de réponse sérieuse. Il voyait que Kieran mourrait envie de lui révéler ce que c'était alors il prenait un malin plaisir à inverser les rôles en le faisant attendre et languir. Quoi de mieux que de le prendre à son propre jeu ? Malgré tout, il réfléchissait soigneusement à ce que cela pouvait être. Il ne mit pas à longtemps à trouver. Vu tous les indices dévoilés par Kieran, c'était une arme. De plus, il avait pu voir la taille et la forme de l'objet de près. Cela ne pouvait pas être une arme blanche. Et parmi les armes de chasse, une seule correspondait à ce qu'il avait vu. Alors, il s'approcha doucement de Kieran et lui susurra à l'oreille :

    - Si je te répondais que cela commence par un a, que cela se termine par un c et qu'entre ces deux lettres, il y a un r, tu me dirais que j'ai raison ?


    Avant qu'il ne réagisse, Chris lui subtilisa l'objet, sans retirer la couverture qui l'entourait, et s'éloigna de quelques mètres avec un sourire provocateur.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Donovan J. Reid "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Chris Wood. × Nombre de messages : 217 × Age du perso : 24 ans. × Job : ancien policier × Côté love : Il n'y a que de la confusion


Message(#) Sujet: Re: Besoin ardent de se divertir [Kieran] Mer 5 Aoû - 1:53

Sex is more than an act of pleasure, it’s the ability to be able to feel so close to a person, so connected, so comfortable that it’s almost breathtaking to the point you feel you can’t take it. And at this moment you’re a part of them.
besoin ardent de se divertir

Il est parfois plus difficile de montrer son côté coquin lorsque tu es un homme devant un homme. Kieran s'était mis à l'aise dans leur relation, il s'était dévoilé peu à peu tout en gardant des réserves, de petits secrets et des surprises. Alors, lui dire qu'il lui mettrait une fessée, ce n'était pas gênant pour sa part et puis c'est aussi parce qu'ils sont maintenant habitués à se parler ainsi et qu'ils sont seuls. Il était évident qu'il y avait plus qu'une simple amitié entre eux, quelque chose était en train de se développer peu à peu. Les deux hommes se découvrent chaque jour, chaque fois qu'ils se voient, il y a quelque chose de nouveau, un truc en plus entre eux. Kieran lui lança un regard qui voulait dire un truc du genre 'oh vraiment ?'. Bien sûr, il se doutait qu'il avait dit cela pour le taquiner. Le jeune homme avait tout simplement hâte que son ami devine enfin le fameux cadeau, cela devenait long à ses yeux, il avait envie de tout dévoiler. Il lui donna quelques indices qui devraient facilement le faire deviner. Lui qui ne chasse pas, ça pouvait paraître suspect de le voir avec cette arme, ça ne pourrait dire qu'une chose, il s'en va tuer quelqu'un. En tout cas, certains hostiles pourraient croire ça, mais il n'a personne à tuer alors. Kieran préfère les armes blanches que ça, mais il est déjà excité à l'idée de pouvoir l'essayer. « Qu'est-ce que j'en sais ? J'étais étudiant en droit, pas en physique quantique. Je suis plus amusant que ça de toute manière. » grognant le jeune homme en serrant légèrement le présent. Il était plus amusant qu'un livre d'école. Il n'était pas énervé, mais il avait quand même des doutes sur les animaux qui pourraient mourir d'ennuis. L'impatience du jeune homme se faisait sentir de plus en plus, il regardait Chris tout en était prêt à lui balancer le contenu sous le drap.

Enfin, son ami s'approcha de lui en lui murmurant le nom de l'objet, un arc. Il frissonna à cette proximité tout en se tournant vers lui, sans pouvoir ajouter de quoi, ce dernier lui vola le cadeau. « Hey ! » Kieran se leva d'un bond en s'approchant rapidement de lui. Pourtant, c'était son cadeau à lui, à Chris et Kieran avait quand même envie d'avoir son droit de veto, comme si tout ce qui l'entourait devait absolument lui appartenir, même ce qui donnait. « Bon, tu l'ouvres ou je le fais.. » Maintenant, il était impatient de voir sa réaction, même s'il avait deviné l'objet, mais également de pouvoir l'essayer. « On va le tester hein aussi. » Aucune idée encore sur quoi il allait s'exercer, mais il verra bien quand il tentera puis connaissant Chris, ça lui surprendrait qu'il accepte de faire cela sur un innocent. Un humain, pas un lapin.

Kieran croisa légèrement les bras en le regardant. « Je t'ai manqué au fait ? Tu as pensé à moi durant tout ce temps ? » Ils se voyaient aussi régulièrement qu'ils le pouvaient, mais entre-temps, ça n'empêchait pas Kieran de l'oublier et de ne plus penser à lui. « Tu as couché avec d'autres femmes ou.. des hommes ? » Le jeune homme ne manquait pas de tact, il disait ce qu'il pensait et ce qu'il avait envie de savoir. Il était curieux tout simplement, pas jaloux, enfin, pas pour le moment, bon, rien qu'un peu. Il aime avoir le contrôle sur tout, savoir qu'on lui appartient. Il n'allait pas non plus lui piquer une crise de jalousie et le frapper. Remarque qu'avec Kieran, on peut s'attendre à tout, mais jusqu'à maintenant, tout se déroule à merveille. Kieran vient passer sa main sur l'objet, venant effleurer exprès les doigts de Chris.




You think I’ll run. And maybe I would have once, okay? But I’m not that guy anymore. If you think that your crazy life is gonna scare me off, you are so wrong, okay? There’s nothing out there or in here that scares me as much as the thought of losing you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Nathaniel J. Chester "
❝ Master. × Plotting to rule the world ♛ ❞

× Ma Célébrité : Ian Somerhalder × Nombre de messages : 719 × Age du perso : 30 ans × Job : Observer les effets du sérum × Côté love : Il ne peut pas se permettre de s'égarer


Message(#) Sujet: Re: Besoin ardent de se divertir [Kieran] Mer 5 Aoû - 19:00


“ Besoin ardent de se divertir ”




    Sans surprise, quand Christopher s'empara de l'arc, Kieran réagit immédiatement comme s'il voulait garder le contrôle sur son fameux cadeau. Il le laissa pourtant entre ses mains tout en lui demandant de l'ouvrir et en disant vouloir le tester. Chris acquiesça silencieusement même s'il demandait quelle serait la cible. Pas une autre personne évidemment et il supposait que Kieran trouverait ennuyeux de tirer sur un arbre. Or tuer un animal pour s'amuser n'était pas dans leur genre alors s'ils en prenaient un pour proie, l'un d'eux le ramènerait dans son camp. La viande était une denrée essentielle pour tous ceux qui vivaient sur l'île même si certains évitaient d'en manger. Finalement, il se mit à déballer le cadeau qui était entouré d'un drap. Il écoutait Kieran qui continuait de parler mais son attention resta figée plusieurs secondes sur l'arc, accompagné de plusieurs flèches. Superbe. C'était tout ce qui lui venait à l'esprit. Bien sûr il n'était pas neuf, mais Chris sut que cette arme lui conviendrait parfaitement. Son ami voulait-il vraiment le lui offrir ? Il aurait pu le garder pour lui ou l'échanger contre quelque chose qu'il voudrait vraiment. De plus, ils étaient de camps opposés. Cela paraissait étonnant et insensé d'offrir une arme à quelqu'un censé être son ennemi mais ça n'avait pas l'air de le déranger. Kieran le surprendrait toujours. Et quand il effleura sa main, un frémissement saisit Chris.

    L'arc toujours en main, il se remémora ce que venait de lui dire son ami. Ses deux questions étaient inattendues. Il ne pensait pas que cela intéressait Kieran. Ils n'avaient encore jamais de parler de ça. Mais cela ne le dérangeait pas vraiment, il ne voyait pas de raison de mentir. Même si avant, Christopher décida de s'amuser encore un peu et répondit d'un ton faussement sérieux :

    - Penser à toi ? Je ne sais pas, peut-être. Qui sait ? Et oui bien sûr, j'ai eu d'autres relations. Avec six ou sept femmes et même deux hommes, il me semble.

    Au bout de quelques secondes, il ne put s'empêcher de rire. Il ne se lasserait jamais de taquiner Kieran. Après tout, c'était comme ça entre eux. Ils aimaient se provoquer. Mais en réalité, le nombre de conquêtes de Christopher avait diminué depuis quelques temps. Était-ce à cause des problèmes à gérer au camp ? Ou parce qu'il avait trouvé en Kieran le partenaire idéal pour passer des nuits agréables ? À moins que ce ne soit les deux.

    - Plus sérieusement, depuis qu'on s'est vu : une seule fois, avec une femme. Mais... c'était beaucoup moins bien qu'avec toi, déclara-t-il d'un ton charmeur. en lui faisant un clin d’œil.

    Malgré le regard de braise qu'il avait lancé à Kieran pour le déstabiliser, il était sincère. D'ailleurs, il se demandait si cela dérangerait son ami qu'il ait eu une autre relation d'un soir. Enfin, Kieran n'était certainement pas du genre jaloux. Ce n'était pas comme s'ils étaient en couple. Après tout, ils étaient tous les deux libres de faire ce qu'ils voulaient avec qui ils voulaient. Et puis, peut-être que lui aussi en avait eu. Chris hésita à lui poster la question mais se retint. Il devait reconnaître qu'il prenait de plus en plus goût à leurs nuits passionnées. Il ne s'attendait pas à être si à l'aise et à aimer autant cela puisqu'auparavant, ses conquêtes étaient uniquement des femmes. Kieran quant à lui était le premier et le seul homme pour le moment.

    - Alors, on peut l'essayer si tu veux. Tant qu'on ne tire sur personne. À toi l'honneur.

    Il s'approcha de son ami et lui tendit l'arc. Conscient qu'il n'avait pas encore montré sa gratitude à Kieran mais n'aimant pas les grands discours hypocrites, Christopher le regarda dans les yeux et se contenta d'un mot accompagné d'un sourire sincère comme il en faisait très rarement :

    - Merci.

    Chris n'était pas du genre à sauter dans tous les sens, ni à remercier mille fois une personne mais il espérait que le mot qu'il avait prononcé et son sourire suffiraient à Kieran pour comprendre à quel point il se sentait reconnaissant. Cet arc lui serait vraiment utile car la seule autre arme qu'il avait que pour lui était un poignard. Et rien que le geste de Kieran le touchait énormément. À cet instant, il se fit la promesse qu'il lui rendrait la pareille un jour. Il ne savait pas encore comment mais il était persuadé qu'il trouverait un moyen de le remercier. Pour le moment, Chris se demandait sur quoi Kieran allait tirer. Et aussi s'il avait déjà utilisé un arc car s'il savait une chose c'est que cette arme n'était pas aussi simple à maîtriser qu'elle en avait l'air. Lui en tout cas, s'en était servi plusieurs fois pour chasser puisqu'au campement des rescapés ils en avaient quelques uns. mais il n'était pas un expert. Au moins, avec cet arc qu'il venait de recevoir, il pourrait s'entraîner. quand il aurait du temps.

    Certains rescapés se demanderaient probablement comme il avait obtenu cette arme mais il ne donnerait pas de détails pour éviter tout problème. Ce n'était pas comme s'il avait quelque chose à se reprocher. Il était proche de Kieran qui était un hostile mais malgré les propositions de ce dernier, jamais Christopher n'avait trahi son camp et jamais il ne le trahirait. Être meneur était parfois complexe mais tant qu'ils étaient coincés sur l'île, il souhaitait être le plus utile possible et au fond, il aimait avoir des responsabilités. Se rendant compte qu'il était perdu dans ses pensées, Chris reporta son attention sur Kieran qui allait sûrement tirer d'une minute à l'autre.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Donovan J. Reid "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Chris Wood. × Nombre de messages : 217 × Age du perso : 24 ans. × Job : ancien policier × Côté love : Il n'y a que de la confusion


Message(#) Sujet: Re: Besoin ardent de se divertir [Kieran] Mer 5 Aoû - 23:02

Sex is more than an act of pleasure, it’s the ability to be able to feel so close to a person, so connected, so comfortable that it’s almost breathtaking to the point you feel you can’t take it. And at this moment you’re a part of them.
besoin ardent de se divertir

Kieran s'était étrangement bien adapté à cette île. Il avait sa propre cabane avec qui il la partageait avec sa soeur, puisqu'elle avait été du voyage et du crash également. Il était d'ailleurs très strict avec cette dernière. Il se montre peut-être un peu trop possessif même, mais il s'en fiche, ils se soutiennent et il n'a pas non plus envie de la retrouver morte. Kieran avait commencé un business si on peut dire cela, un commerçant, échangeant des trucs contre ce qu'il souhaite avoir. On vient d'ailleurs souvent le voir, comme si c'était un fournisseur de drogue, mais réellement de drogues. Le jeune homme est plein de surprises. Il obtient quasiment toujours ce qu'il souhaite. Sa soeur ne comprend pas réellement pourquoi il réagit aussi bien à cette misérable vie. Certes, la vie n'y est pas facile, mais il n'a pas envie de se plaindre, d'aller pleurer dans un coin en voulant sa vie d'avant, qui n'était pas si meilleur que maintenant, enfin légèrement. Son ex-fiancée était une vraie folle, son job, bon ça, il aimait cela, mais il n'y a pas grand-chose d'important là-bas, si ce n'est que la technologie, les bons restaurants, le vin et l'Irlande, qui n'a pas revu depuis longtemps. Il est vrai qu'être dans le camp des hostiles, c'est comme être direct dans un asile. Tout ce qui ne l'a pas quitté, ce sont les cauchemars, la folie qui sommeille en lui et ses excès qui peuvent devenir dangereux. Ce côté-là, il ne l'a jamais montré à Chris, est-ce qu'un jour, s'il venait à avoir la folie meurtrière, viendrait-il l'aider ? Le calmer ? Voudrait-il toujours être à ses côtés comme durant ses nuits où ils se laissent aller dans les bras de l'un et de l'autre ? Ce n'est pas quelque chose que les gens sont préparés, en tout cas, certainement pas les rescapés. Ici, il est à sa place. Chris le sort de ses nombreuses pensées pour répondre à l'une de ses questions. Kieran fronça les sourcils en l'écoutant parler, il se croisa les bras tout en le fixant, il était muet et il ne savait pas comment réagir. Peut-être qu'au fond, il aurait voulu ne pas le savoir. Ce dernier finit par avouer qu'il y a eu seulement une femme et que c'était moins bien qu'avec l'Irlandais. Était-ce vrai ou tout simplement pour flatter son ego ? Le jeune homme ne répondit rien, car il n'avait pas à réagir négativement à ce sujet. Ils n'étaient pas mariés, ils ne s'étaient pas promis d'être fidèle, ils.. ne sont que des amis, voilà tout ! Mais dans la tête de Kieran, c'est autre chose, quelque chose bloque, il le voit plus qu'un simple ami, cependant, il préfère se taire.

Il finit par se racler la gorge et défaire ses bras croisés pour attraper l'arc qu'il venait de lui offrir. Chris semblait quand même content du présent et il le remercie même finalement. Il hocha doucement la tête en guise de réponse et puis il fit une moue quand il osa dire de ne pas tirer sur personne. « Tu sais que tu n'es pas très drôle comme mec ? » Dit-il sur le ton de la plaisanterie. Il n'est pas vraiment étonné de cela, mais ça aurait été quand même amusant de partir à la chasse aux hommes. Le jeune homme examina l'arc et il plaça une flèche, il fit quelques pas, il espérait quand même tomber sur un truc vivant. Il ne s'était jamais entraîné à l'arc, alors, ça n'allait pas être du gâteau. Kieran tentait de se concentrer, mais il n'avait pas de cible, tout ce qui l'entourait ressemblait à du bois, des rochers et de l'herbe. « Il n'y a personne qui va venir ? » Insista-t-il sur la chasse à l'homme. Pourquoi tuer un pauvre lapin ? L'humain est tellement cruel, que ce n'est que compte rendu à la pauvre petite bête. Tentant de se positionner, il continua de bavarder, ouais, il adore s'entendre parler aussi. « Tu sais ce que tu pourrais m'offrir en retour ? Une marte ! » Il s'agit d'un petit animal ressemblant à une fouine. Il a toujours voulu avoir une bête sauvage comme animal de compagnie. Et puis ça l'étonnerait que son ami lui offre un poignard comme cadeau, étant hostile, il doit sûrement se méfier malgré les rapprochements entre les deux hommes. Il ne lui demande rien en retour, mais un jour, il en aurait bien une martre.

Kieran finit par tirer la fameuse flèche, qui atterrit à quelques centimètres à peine. Il lâcha un grognement et au lieu d'aller chercher la flèche, il en attrapa une autre. Kieran n'avait pas de cible, il n'y avait rien et tirer dans un arbre, ce n'est en effet pas très divertissement à ses yeux. « Cherche-moi une vraie cible ! » Lança de façon plus ou moins énervé le jeune homme. Il déteste perdre, rater sa cible, c'est un échec, certes, ce n'est que le premier essai, mais il y en aura pas d'autres comme ça. Kieran se tourna vers Chris, la flèche, prêt à tirer, non, il n'allait pas tirer sur Chris, en tout cas, pas volontairement si cela arrivait, mais il attendait qu'il l'aide, qu'il lui trouve un truc. « Je préfère les armes blanches, au moins, on ne rate pas sa cible ! » Il tenait fermement l'arme tout en le fixant dans les yeux. Il ne sait pas si son ami se doute que Kieran a déjà tué, qu'il a déjà commis ce genre d'atrocité. Il n'irait pas nier, mais il n'irait pas non plus tout dévoiler, ce n'est pas quelque chose que l'on peut dire pour se faire des amis, enfin, tout dépend du camp. De toute manière, il doit bien se douter qu'il ne plante pas de marguerites non plus. Le seul truc qui ne tue pas, ce sont des pâtisseries, quoi que.. certaines commandes sont un peu spéciales à ce niveau.




You think I’ll run. And maybe I would have once, okay? But I’m not that guy anymore. If you think that your crazy life is gonna scare me off, you are so wrong, okay? There’s nothing out there or in here that scares me as much as the thought of losing you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Nathaniel J. Chester "
❝ Master. × Plotting to rule the world ♛ ❞

× Ma Célébrité : Ian Somerhalder × Nombre de messages : 719 × Age du perso : 30 ans × Job : Observer les effets du sérum × Côté love : Il ne peut pas se permettre de s'égarer


Message(#) Sujet: Re: Besoin ardent de se divertir [Kieran] Ven 7 Aoû - 17:59


“ Besoin ardent de se divertir ”




    Kieran avait pris l'arc en main, apparemment décidé à tirer. Il semblait si impatient de l'essayer. Mais sa moue que Chris prenait uniquement pour une plaisanterie le fit légèrement rire et il lui rétorqua avec un sourire malicieux :

    - Eh oui, c'est toi le rigole de la bande, pas moi. Je me contente d'être le plus sexy. Chacun son rôle.

    Son ami munit alors l'arme d'une flèche. Silencieusement, Christopher se contentait de le regarder faire. Mais à la façon dont Kieran tenait à l'arc, il comprit que ce dernier ne s'y connaissait pas vraiment. Peut-être même qu'il n'avait jamais tiré avec un arc. Et les conditions n'avaient pas l'air propices pour qu'il puisse essayer. Aucun animal ne semblait dans les parages. Ensuite, en entendant sa question qui semblait insinuer qu'il avait envie de tirer sur quelqu'un, Chris fronça les sourcils. Un instant, il se demanda si Kieran serait capable de blesser voire de tuer une personne simplement pour s'amuser et essayer l'arc. Mais aussitôt, il tenta d'effacer cette inquiétante pensée de son esprit. Kieran ne faisait que plaisanter comme d'habitude. D'ailleurs quand il se mit à parler de marte, le meneur des rescapés sourit et malgré la singularité de la demande de son ami, il décida de mette ça dans un coin de son esprit. Qui sait, peut-être qu'un jour il aurait l'occasion d'en attraper une.

    - Une marte ? Rien que ça ! Tu n'as pas l'impression d'être un mec légèrement compliqué ? le taquina-t-il.

    Enfin, une flèche fut tirée même s'il n'y avait pas de cible mais elle tomba presque aux pieds de Kieran. Ce n'était pas surprenant si c'était son tout premier tir mais il semblait irrité. Quand il lui ordonna d'un ton agacé de trouver une proie, Christopher ne se vexa pas. Il commençait à s’habituer aux changements d'humeur de son compagnon. Après tout, lui aussi détestait échouer et était souvent prêt à tout pour parvenir à ses fins. Le visage de son père lui revint alors en mémoire. Cela ne dura quelques secondes mais assez pour troubler Chris, qui serra son poing. Même après tant d'années, il éprouvait autant de haine et d'amertume à l'homme qui, après sa chute sociale et professionnelle, avait fait tellement de mal à sa mère. Heureusement, quand Kieran se tourna vers lui, il reprit ses esprits et mit de côté ce bref instant de colère contre son père qu'il n'avait pas revu depuis des années.

    Mais en entendant les mots de son ami, Chris perdit à nouveau son sourire. Les armes blanches n'étaient pas ce qu'on utilisait pour la chasse. Alors... de quelles cibles parlait-il ? Il n'avait jamais pris Kieran pour un saint, mais avait-il vraiment déjà fait ce à quoi Christopher pensait ? Il avait bien peur que oui. De plus, le ton désinvolte que son compagnon avait utilisé était loin de le rassurer. Comme si une vie humaine n'avait aucune importance. Était-il possible que cette histoire de chasse à l'homme ne soit pas qu'une boutade aux yeux de Kieran ? Cette nouvelle facette de son ami, et amant, lui fit froid dans le dos. Enfin, elle n'était pas si nouvelle que cela puisque Chris avait déjà eu des doutes mais jusqu'à présent, il avait préféré fermer les yeux en prétendant se faire des idées. Mais Kieran était un hostile. À cet instant, il sentit un immense fossé entre eux. Devait-il l'ignorer afin de préserver leur relation ou était-ce le signe qu'il était temps de tout arrêter ? En tout cas, il avait besoin de savoir la vérité. C'était à son tour de poser les questions.

    - Tu... as déjà tué des gens, n'est-ce pas ? Combien ? demanda Chris plus sérieux que jamais.

    La réponse ne lui plairait certainement pas, pas du tout même, mais il voulait savoir. Il espérait que Kieran ne lui mentirait pas. Christopher était conscient de ne pas être un ange, de parfois mal se comporter or jamais il n'avait tué quelqu'un et il espérait que cela n'arriverait pas. Bien sûr, si c'était un accident ou dans un cas extrême pour se sauver la vie, cela pouvait se comprendre mais ôter la vie de quelqu'un de façon intentionnée, voire y prendre du plaisir, lui paraissait être la chose la plus abominable qu'un Homme puisse faire. Il avait préféré croire que son ami valait mieux que les autres hostiles. Kieran était-il vraiment un meurtrier ? À cette pensée, le regard de Christopher s'assombrit. En même temps, un bruit se fit entendre dans un arbuste à trois ou quatre mètres d'eux, certainement un animal. Peut-être que Kieran allait tirer à nouveau. Mais cela importait peu Chris. L''air préoccupé, il attendait la réponse à ses questions.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Donovan J. Reid "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Chris Wood. × Nombre de messages : 217 × Age du perso : 24 ans. × Job : ancien policier × Côté love : Il n'y a que de la confusion


Message(#) Sujet: Re: Besoin ardent de se divertir [Kieran] Ven 7 Aoû - 21:34

Sex is more than an act of pleasure, it’s the ability to be able to feel so close to a person, so connected, so comfortable that it’s almost breathtaking to the point you feel you can’t take it. And at this moment you’re a part of them.
besoin ardent de se divertir

Il faut dire que Kieran a un humour très particulier, qui ne risque pas de faire rire les plus jeunes ou les plus saints. On dit souvent que l'humour, c'est un moyen de se cacher, de cacher sa véritable nature aux autres ou pour camoufler les douleurs qui ont été causées par le passé. Le jeune homme n'a jamais été battu, il n'a jamais été maltraité, mais cela relève de l'incendie qu'il a causé par accident. Peut-être qu'il n'aurait pas dû coucher avec son professeur, cette femme séduisante, c'était ainsi qu'on le punissait, vivre avec les conséquences d'une relation interdite. Cette folie en lui n'a fait que se réveiller. Elle a toujours été là, présente dans son corps, il ne l'a seulement jamais senti, jusqu'à ce drame et les jours qui ont suivi. Il tremblait de peur, de froid, il était nerveux, il ne comprenait plus rien et il répétait sans cesse qu'il avait merdé. Son premier meurtre, certes, involontaire, mais il s'agissait tout de même d'un meurtre. Il ne l'a jamais réellement compris, car maintenant, il le vit à sa façon, il le vit bien. Au fond, les cauchemars, ce n'est qu'un aperçu de l'enfer, même si chaque fois, il se réveille en sueur. Il s'est habitué à toutes ses émotions, ses moments où il tremble et où il a envie de crier. Kieran n'a jamais pris de médicaments pour cela, ses parents n'auraient jamais compris pourquoi. Personne n'a su, excepté sa soeur adoptive, sa confidente, sa meilleure amie. Cette petite folle ne voulait pas qu'il ouvre sa grande gueule pour s'avouer coupable et d'ailleurs, personne n'a trouvé de coupable ce jour-là, tout a brûlé. Aujourd'hui, sur cette île, tuer n'est pas une obligation, ce n'est pas pour survivre, ce n'est pas non plus pour se défendre, c'est.. ce n'est qu'un plaisir comme un autre. Chris ne comprendrait pas, il ne pourrait jamais comprendre ce sentiment, cette envie de chasser l'homme, de rire envoyant la cible se déplacer en zigzag et en tremblant sous le désir de son chasseur de le chasser tel un animal. Chris ne pourrait jamais comprendre, non, ça c'est un fait. Tout ce que ça ferait, ça serait de détruire leur relation et il en n'est pas question.

Finalement, pour sortir de ses pensées sombres, il évoqua qu'il aimerait un animal de compagnie en retour. Pourquoi pas ? Cependant, il ne le disait pas de façon obligatoire, mais tout simplement comme un souhait, quelque chose à ajouter sur sa liste des choses à acquérir. Kieran tenait toujours le fameux arc, arme dangereuse comme il l'avait évoqué plutôt dans ses indices puis il lâcha un rire. En effet, il est compliqué, difficile savoir comment l'Irlandais ici présent, fonctionne vraiment. « Une énigme dont tu ne pourras jamais résoudre. » Peut-être que les fous le pourraient, les hostiles, ses confrères, ses nouveaux amis. Bien que Kieran puisse s'avérer patient dans certains domaines, en ce qui concernant de perdre, de rater quelque chose, il vaut mieux se trouver à des kilomètres de sa personne. Il venait manquer sa cible, l'arbre, la flèche était tombée à ses pieds, parce qu'il est nul comme archer. Et parce que oui, il préfère les armes blanches, en ce qui concerne le lancer du couteau, c'est un as. Il est vrai, que le jeune homme peut avoir une fâcheuse tendance à ordonner les choses, à avoir tout ce qu'il veut et il venait d'ordonner à son amant d'aller lui chercher une vraie cible, quelque chose de vivant, pas un arbre. Kieran tenait toujours l'arc dans ses mains en regardant Chris tout en voulant une cible, ce dernier semblait avoir changé d'humeur. Il serrait discrètement le bois de l'arme en fronçant les sourcils. Qu'attendait-il ? Il doit bien détester quelqu'un sur cette île au point de vouloir le noyer, il pourrait ainsi lui offrir en cadeau, afin que Kieran puisse tirer et s'amuser à sa façon. Cette question.. il l'attendait depuis très longtemps. Il aurait quand même préféré qu'il ne la pose pas, mais il ne pouvait pas lui en vouloir, après tout, c'est un hostile, c'est un tueur par la même occasion, un meurtrier. Il couche avec un meurtrier. Personne n'est parfait non plus.

Le jeune homme baissa l'arc en même temps que la tête, le sourire aux lèvres, pouffa même de rire. Kieran releva la tête pour lui faire face. « J'ai même un carnet avec les noms et les tortures que j'ai infligé, est-ce que tu souhaiterais le voir ? » Le jeune homme le dit avec un brin d'humour, mais il était quand même sérieux et il ignorait le nombre exact, le chiffre, il ne l'avait pas en tête. C'est parti d'un soir où Kieran s'emmerdait, il avait décidé de tenir un petit registre. Pourquoi lui cacher ? Il semble déjà se douter de quelque chose, autant tout lui dire. Néanmoins, il s'en amusait quand même. C'est quelque chose qu'il ne peut pas expliquer, c'est ainsi. Alors, que le sujet devenait plus sérieux, enfin, surtout pour Chris, quelque chose était en train de gigoter derrière un arbuste. Kieran fit un clin d'oeil à son amant avant de se tourner soudainement, plaça à nouveau l'arc avec une flèche, pour pouvoir tirer, quoi que ce soit qui s'y trouvait. Il était déterminé, il y prenait un certain plaisir, alors, il se plaça afin de pouvoir tuer ce qui s'y trouvait. Lorsque l'hostile tira enfin, il semblait avoir touché un être vivant, un petit animal. Le jeune homme balança l'arc aux pieds de son ami avant de plonger son bras dans les feuilles pour y chercher sa victime, il s'agissait d'un petit écureuil. « oh.. il bouge encore. Tu veux l'achever ou je m'en charge ? » Kieran tenait la petite bête dans ses bras, la flèche plantée dans le petit corps de l'animal et il se tourna vers Chris en le regardant dans les yeux. La bête souffrait, il vaut mieux l'achever au lieu de continuer à agoniser.




You think I’ll run. And maybe I would have once, okay? But I’m not that guy anymore. If you think that your crazy life is gonna scare me off, you are so wrong, okay? There’s nothing out there or in here that scares me as much as the thought of losing you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Nathaniel J. Chester "
❝ Master. × Plotting to rule the world ♛ ❞

× Ma Célébrité : Ian Somerhalder × Nombre de messages : 719 × Age du perso : 30 ans × Job : Observer les effets du sérum × Côté love : Il ne peut pas se permettre de s'égarer


Message(#) Sujet: Re: Besoin ardent de se divertir [Kieran] Lun 10 Aoû - 17:08


“ Besoin ardent de se divertir ”




    Christopher resta interdit lorsque Kieran déclara tenir un carnet avec le nom de ses victimes et ce qu'il leur avait infligé. Était-ce une plaisanterie ? Certainement que non. Il aurait préféré croire qu'aucun être humain n'était capable d'une tels actes. Mais cela faisait bien longtemps qu'il n'était plus naïf et innocent. Le monde était loin d'être tout beau et tout rose. Il l'avait toujours su mais c'était encore plus véridique depuis qu'il était sur cette île. Les hostiles regroupaient sans aucun doute les personnes les plus sombres mais les originaires et les rescapés avaient eux aussi fait des choses peu morales. Ce qui le gênait le plus, en réalité, ce n'était pas que quelqu'un agisse comme un meurtrier ; non, c'était que ce quelqu'un soit Kieran. Chris ne savait plus où il en était dans leur relation. Il faut dire que sa morale et ses sentiments étaient mis à rude épreuve. Il ne pouvait s'empêcher d'imaginer les victimes, de son ami et amant, qui avaient sûrement famille, amis et amour. Elles avaient été privé de leur vie, et même torturées, simplement pour satisfaire les envies folles et morbides de Kieran. Ces images et ces pensées lui glaçaient le sang. Et elles le révoltaient. Qui qu'elles soient et peu importe leur camp, ces personnes n'avaient pas mérité un tel sort. Alors quand Kieran lui montra l'écureuil encore vivant qui avait reçu la flèche et lui demanda lequel d'entre eux se chargeait d'abréger ses souffrances, Christopher lui répliqua d'un ton acerbe :

    - C'est toi qui a tiré alors vas-y, tue cette pauvre bête. Je suppose que faire agoniser un animal n'est pas aussi amusant que de torturer un être humain.

    Ça avait été plus fort que lui. Kieran ne lui avait rien fait, ni là, ni auparavant. Aujourd'hui, il lui avait même permis de penser à autre chose qu'aux problèmes sur le campement, il l'avait fait sourire et rire et venait de lui offrir un magnifique arc qui lui serait plus utile que jamais. Mais Christopher ne parvenait pas à se faire à l'idée qu'en son ami, il y avait un côté sombre, extrêmement sombre. Il détestait littéralement le Kieran sans pitié, cruel et même meurtrier. Tuer par plaisir n'avait rien avoir avec tuer pour survivre. Pourtant, il aimait tant, peut-être trop, le Kieran drôle, charmeur, plein d'énergie et de surprise. Il ne pouvait pas ignorer les horreurs qu'avait commises son ami. D'un autre côté, effacer tout ce qu'ils avaient partagé et oublier à jamais Kieran lui paraissait impossible. Il n'était même pas sûr d'en avoir envie. Dire que quelques instants plutôt, il appréciait leur relation sans prise de tête. Là, la réalité lui revenait en pleine figure.

    - Pourquoi... ?

    Il posa la question à haute voix mais c'était autant destiné à lui-même qu'à Kieran. Ce simple mot pouvait avoir de multiples sens. Pourquoi Kieran faisait-il ça ? Pourquoi Chris ne s'en rendait-il compte que maintenant ? Pourquoi Chris appréciait-il autant un meurtrier ? Il détourna le regard de son ami. Il était entré dans une relation dangereuse. Il le savait mais ne trouvait pas la sortie. Peut-être était-ce trop tard ? Finalement, ce n'était certainement pas une si bonne idée de venir ici aujourd'hui... pensa-t-il sombrement.

    - Je ne t'ai jamais pris pour un enfant de chœur, moi-même je suis loin d'en être un. Mais je croyais que tu étais différent des autres hostiles.

    Il ignorait comme Kieran réagirait à ce qu'il venait de dire. Sans doute le prendrait-il mal ou se moquerait-il de lui. Or Chris n'avait pas l'intention de cacher ce qu'il pensait. D'ailleurs quand il y réfléchissait, ce n'était pas pour rien que son ami était un hostile et que lui restait avec les rescapés. Tous deux avaient leur place dans leur camp respectif. Ils étaient séducteurs, sûr d'eux et détestaient perdre mais ils n'avaient pas la même vision des choses et encore moins la même façon d'agir. La différence entre eux étaient peut-être trop grande pour que leur relation perdure. Enfin, Kieran n'avait jamais fait d'histoire par rapport à out cela. Au fond, c'était en Christopher que se trouvait le nœud du problème. Serait-il capable d'accepter Kieran tel qu'il était avec toutes ses qualités mais aussi ses défauts et les meurtres qu'il avait commis et qu'il commettrait sûrement encore ? Concentré sur ses propres réflexions et tiraillé par des émotions contradictoires, il avait presque oublié la présence de son ami à côté.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Donovan J. Reid "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Chris Wood. × Nombre de messages : 217 × Age du perso : 24 ans. × Job : ancien policier × Côté love : Il n'y a que de la confusion


Message(#) Sujet: Re: Besoin ardent de se divertir [Kieran] Lun 10 Aoû - 19:11

Sex is more than an act of pleasure, it’s the ability to be able to feel so close to a person, so connected, so comfortable that it’s almost breathtaking to the point you feel you can’t take it. And at this moment you’re a part of them.
besoin ardent de se divertir

Bien sûr qu'il était fou, bien sûr qu'il avait déjà tué et évidemment qu'il en était conscient. Le jeune homme n'avait jamais mentionné son premier meurtre, bien qu'il fût involontaire, il ne croit pas que ça serait une bonne idée de le mentionner à Chris, en tout cas, pas maintenant. Ce n'était qu'une erreur de jeunesse, enfin, si on peut dire cela ainsi, il préfère le voir autrement. Ce fut l'événement déclencheur, ses parents étaient saints d'esprit aux dernières nouvelles et dans la famille, il n'a pas eu vent qu'on avait enfermé des fous ou s'il y avait des tueurs. C'était lui, c'était dans ses veines à lui, dans sa tête tout particulièrement. Oui, il détenait un carnet, Kieran ne l'a jamais vraiment caché, d'ailleurs, bien des hostiles sont au courant et parfois fascinés de lire les tortures. L'irlandais ne tue pas tous les jours, il se laisse quelques moments de répit pour ensuite pouvoir, mieux savourer et satisfaire ses envies. La plupart du temps, ce sont des gens qui ont refusé de lui échanger quelques choses, qui lui ont manqué de respect. Il ne s'en est jamais pris à des enfants. Concernant les animaux, ça non plus, il ne déteste pas les animaux. Cet écureuil n'a tout simplement pas eu de chance, il se trouvait au mauvais endroit, au mauvais moment. Kieran demanda à son amant s'il avait envie d'achever la pauvre petite bête, mais ce dernier semblait être plutôt agressif. Le jeune homme fronça les sourcils et il avait envie de lui dire, qu'il avait tué pour moins que ça, mais il évita, car jamais, il aurait envie de le tuer. Pourtant, Chris aurait été une proie facile, après l'avoir attiré dans ses filets, mais il a fallu que ses putains de sentiments prennent le dessus, et oui, un tueur avec des sentiments. Il n'avait pas tort, ce n'est pas aussi amusant, voir un animal souffrir, ce n'est pas intéressant, c'est même triste, aussi con que cela puisse paraître. Kieran retira la fameuse flèche du petit corps avant de lui tordre le cou, histoire de ne pas verser plus de sang qu'il en avait déjà, ses mains.. elles sont couvertes de sang, à nouveau. Il déposa la bête proche d'un buisson, il servira de nourrir à un autre.

Toute cette histoire devait tourmenter l'esprit de son ami, cela allait perturber probablement ses nuits. Il cherche des réponses, mais Kieran ne sait pas quoi lui dire pour le réconforter puisque c'est impossible. « Pourquoi ? Que veux-tu entendre ? » Que voulait-il entendre pour le rassurer ? Le jeune homme ignorait la réponse, s'il commençait à décrire le sentiment que ça lui procure, ça allait décidément empirer la situation, chose qu'il n'a guère envie. « Si cela peut te rassurer, je ne suis pas cannibale. » Et encore heureux. Il n'est pas dément à ce point-là. Kieran fit quelques pas vers le beau brun, il avait quand même le fou rire. Il tentait de se retenir, mais c'était plus fort que lui, surtout en l'entendant. Il vient se poser devant lui, le dépassa en grandeur, il pouvait le regarder de haut ou presque, ce qui le satisfait d'être plus grand que lui. « Je suis différent. Tous les meurtriers ne se ressemblent pas. » À part qu'ils ont tous une tendance meurtrière. Il n'apprécie pas qu'il l'aperçoive comme les autres, qu'il ne le voit pas comme quelqu'un de spécial, de différent. Il veut se distinguer des autres, il ne veut pas être comme les autres. L'ambiance devenait lourde à cause des révélations, bien qu'elles ne furent pas déclarées comme 'j'ai tué des gens et j'aime ça', mais ça revenait presque au même. Kieran voulait changer cela, alors, il poussa Chris contre un arbre, le sourire aux lèvres, il vient l'embrasser sauvagement. Tu es à moi, il aimerait lui dire cela. Peut-être qu'un jour, il le fera, il se déciderait à lui dire le fond de ses pensées, ce qu'il ressent vraiment. Kieran contentait de lui montrer autrement, comme ce baiser sauvage et pouvoir passer à autre chose. Même s'il savait que Chris n'allait sûrement pas s'arrêter à ça, peut-être allait-il vouloir voir de ses propres yeux ce fameux carnet ? Kieran en serait même fier de lui montrer.




You think I’ll run. And maybe I would have once, okay? But I’m not that guy anymore. If you think that your crazy life is gonna scare me off, you are so wrong, okay? There’s nothing out there or in here that scares me as much as the thought of losing you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Nathaniel J. Chester "
❝ Master. × Plotting to rule the world ♛ ❞

× Ma Célébrité : Ian Somerhalder × Nombre de messages : 719 × Age du perso : 30 ans × Job : Observer les effets du sérum × Côté love : Il ne peut pas se permettre de s'égarer


Message(#) Sujet: Re: Besoin ardent de se divertir [Kieran] Mar 11 Aoû - 16:53


“ Besoin ardent de se divertir ”




    Vivre sur l'île avait changé Christopher. Du moins, en partie. A New-York, il vivait pour lui uniquement. Il avait des amis et un tas de relations d'une nuit mais il se faisait toujours passer avant les autres. Sa carrière, ses manipulations et ses envies. La seule personne qui comptait réellement pour lui était sa mère. Et aussi sa première et véritable copine, du moins avant qu'elle ne le laisse tomber pour un autre. Ce qu'il avait très mal pris, forcément. S'il était resté cet homme là, prêt à tout pour parvenir à ses fins et sans scrupules, alors sûrement aurait-il rejoint les hostiles. Mais étonnement, l'île l'avait rendu plus humain. Il ressentit le besoin d'aider et de protéger les rescapés qui traversaient le même cauchemar que lui. Il avait toujours aimé diriger alors il prit des responsabilités sur le camp. Or cette fois-ci, ce n'était non pas pour avoir le pouvoir entre ses mains mais pour être utile et garantir leur survie à tous. Des affinités s'étaient tissées entre lui et la plupart des autres rescapés. Il faut dire que se retrouver coincé sur une île déserte, loin de tout : des proches, du travail ou des études, du confort, ça créait des liens. Malgré tout, Christopher avait toujours l'espoir de pouvoir rentrer chez lui un jour. Il gardait cela pour lui mais il avait du mal à s'imaginer passer le restant de sa vie ici, où chaque jour, on était obligé de se battre pour vivre, enfin survivre. Il se demandait si Kieran souhait lui aussi quitter cette île ou s'il s'y sentait désormais chez lui. C'était un sujet qu'ils n'avaient encore jamais abordé. Cela arriverait certainement un jour où l'autre.

    En attendant, ils étaient là tous les deux, dans ce que l'on pourrait appeler leur lieu de rendez-vous. Kieran avait finit par tuer l'écureuil, mais au lieu de le prendre pour le rapporter à son campement, il le laissa près d'un buisson. Quand il lui demanda ce qu'il voulait entendre, Chris ne sut quoi répondre. Lui-même l'ignorait. Il ne pouvait pas changer ce qu'était Kieran. Soit il devrait s'y accommoder, soit il devrait arrêter leur relation. En tout cas, il avait apparemment vexé son ami en lui disant qu'il était comme tous les autres hostiles. Mais avant qu'il ne puisse dire quelque chose afin de lui répondre, il sentit Kieran le pousser contre un arbre puis l'embrasser. Pris par surprise, il ferma les yeux un instant et ne réagit pas. Il ne put s'empêcher de se demander si Kieran faisait uniquement cela dans le but de "changer de sujet". Mais en ce moment même, Chris ne parvenait plus à se concentrer. Difficile de penser à autre chose qu'aux lèvres ardentes de Kieran posées sur les siennes. Quelques secondes plus tard, il céda à la tentation. Après tout elle était faite pour qu'on y succombe, non ? Il l'embrassa en retour avec une passion non feinte et passa son bras autour de son amant pour le rapprocher de lui et mieux en profiter. Plus les secondes s'écoulaient, plus le baiser était profond et grisant. Mais comme toute bonne chose avait une fin, après quelques temps, leurs bouches se séparèrent doucement. Chris reprit sa respiration après ce baiser aussi fougueux que délicieux.

    - Tu sais que je suis incapable de te résister, lui murmura-t-il à l'oreille d'une voix caressante.

    Il recula légèrement sa tête en attendant la réaction de son partenaire. Avant de le connaître, il ne croyait pas qu'embrasser un homme puisse être si agréable. Il faut dire que ce n'était pas n'importe quel homme. Jamais il ne se lasserait de ses échanges enflammés avec Kieran. Quelques instants plus tôt, Christopher était froid et préoccupé, au bord de rentrer au campement, et là, ils venaient de s'embrasser passionnément. Ce n'était pas la première fois que ce changement d'ambiance entre eux se produisait. Chris trouvait cela à la fois déstabilisant et enivrant. Une chose était sûre, avec ce baiser, la tension venait de monter d'un cran. Mais il avait besoin de clarifier la situation alors il regarda Kieran droit dans les yeux :

    - Tu n'es pas n'importe qui pour moi. Mais il me faudra du temps avant d'accepter totalement qui tu es et...ce que tu fais.

    Bien sûr il faisait référence aux meurtres. Aux tortures. Il savait que la patience n'était pas le fort de Kieran mais Chris n'était pas un hostile. Il accordait de l'importance à la vie humaine. Il abhorrait toujours autant l'idée qu'on puisse tuer sans s'en soucier et même pire, en y prenant du plaisir. D'ailleurs, il n'arrivait pas oublier ce carnet apparemment réel où Kieran écrivait sur ses victimes. Pour le moment, sa raison l'emportait. Il préférait ne pas en savoir plus, de peur que cela créait une distance de plus entre eux deux. Mais un jour où l'autre, sa curiosité serait certainement plus forte que le reste et il demanderait à voir ce "fameux" carnet. Mieux valait que ce jour arrive le plus tard possible. Là, il avait retrouvé ses esprits. Était-ce parce qu'ils venaient de s'embrasser ? En tout cas, son sang-froid était de retour. Une fois qu'il serait revenu au campement des rescapés, il aurait tout le loisir de réfléchir sérieusement à la sombre facette de Kieran. En attendant, Christopher voulait profiter de ce moment qu'ils partageait. Avec ce qu'il venait se passer, il avait désormais d'autres envies et idées en tête... Alors c'est avec un sourire aguicheur qu'il ne put s'empêcher de demander :

    - Et si je te disais que j'avais terriblement envie d'un second baiser, quel serait ta réponse ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Donovan J. Reid "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Chris Wood. × Nombre de messages : 217 × Age du perso : 24 ans. × Job : ancien policier × Côté love : Il n'y a que de la confusion


Message(#) Sujet: Re: Besoin ardent de se divertir [Kieran] Mar 11 Aoû - 19:00

Sex is more than an act of pleasure, it’s the ability to be able to feel so close to a person, so connected, so comfortable that it’s almost breathtaking to the point you feel you can’t take it. And at this moment you’re a part of them.
besoin ardent de se divertir

Tout cela, les meurtres, faire de la contrebande, si on peut dire cela ainsi, car ce ne sont pas toujours des gâteaux qu'il échange, mais des médicaments qu'il a trouvés dans des valises de médecins et même de la drogue dure et pure. C'était un criminel, en tout cas, sur le continent, à New York, il serait perçu ainsi, mais ici ? Que veux-tu dire le mot criminel ? meurtrier ? Rien du tout. En tout cas, certainement pour son camp, ça ne veut absolument rien dire ces mots, sinon, à l'heure actuelle, ils seraient tous en train de pourrir en prison. Il n'a pas de patience et il perd facilement son calme pour ensuite commettre, pour la plupart du temps, une atrocité. Bien qu'il soit impulsif, il peut parfois attendre, attendre le bon moment pour pouvoir massacrer cette personne. Kieran avait pu apprendre certaines choses des plus vieux, des plus déments, ce qui l'a grandement aidé à certaines de ces tortures et l'idée du carnet, ça vient tout simplement de sa petite tête. Cette situation, il voulait y remédier, il est convaincu que Chris pourrait y prendre plaisir aussi, il pourrait s'amuser à ce que Kieran fait pour passer son temps. Oui, la vie est précieuse, mais pourquoi il irait se préoccuper de son voisin ? Tout ce qui compte, c'est sa vie à lui, celle de sa charmante soeur et peut-être, ouais peut-être, aussi celle de Chris. Le jeune homme n'avait pas envie de passer toute la journée à parler de ce qu'il a fait, premièrement ça prendrait plus qu'une journée et deuxièmement, il avait envie de s'amuser un peu. Ce baiser allait peut-être le calmer, le faire changer d'humeur. Il l'embrassa avec désir et apprécia que ce dernier réponde à ce geste. Kieran prolongea passionnément le baiser, tout en venant lui serrer les cheveux avant de lui adresser à son tour, un sourire espiègle et joueur.

« Je sais. » confirma l'Irlandais en l'entendant. Il le savait, pour lui, c'était un atout, savoir que la personne ne peut pas te résister, ça le met en position du dominant et oui, ça flatte son ego. Le jeune homme releva la tête, il plongea son regard dans le sien pour l'écouter parler, il avait un air plus ou moins sérieux. Ce qu'il est ? Qui est-il ? Non, plutôt, qui est-il à ses yeux ? Un simple homme avec qui il passe du bon temps ? Car si c'était le cas, il pourrait probablement se trouver un autre divertissement ailleurs. Kieran ne répondit rien à cela. Étrangement, il était refroidi, il ne lui faut pas grand-chose, c'est sûr, mais il veut tout simplement que Chris l'accepte, qu'il ferme les yeux sur ce que l'hostile fait et ferait. Il ne peut pas le changer, tout comme il ne peut pas changer Chris, mais ça, il tente d'y remédier, de l'initier, mais pas aujourd'hui. Kieran garda toujours la même expression et ce, même en l'entendant. « Ne me demande pas la permission pour cela. » Dit-il froidement. Il passait de jouer à un homme froid. Kieran se décolla de son amant, il fit deux pas avant de s'arrêter soudainement, de dos, il avait un sourire en coin, se mordillant légèrement la lèvre. Il se retourna soudainement et il s'approcha de Chris, venant plaquer son corps contre le sien. « Et si je te disais que j'avais envie de plonger ma main à l'intérieur de ton pantalon ? » murmura le jeune homme à l'oreille son ami. Et puisqu'il n'est pas du genre à demander la permission, il vient y glisser sa main. Après tout, n'étaient-ils pas là pour se détendre et penser à autre chose que les problèmes de l'île ? Est-ce que lorsqu'ils quitteront l'endroit, Chris allait-il partir pour toujours ? Kieran se demandait s'il était en train de le perdre, de le laisser filer entre ses doigts. Alors, là, pas question, Kieran irait jusqu'à dans le camp ennemi pour aller le récupérer par le bras, s'il le faut. Pour le moment, ils n'en sont pas là, il veut profiter tout simplement du présent.




You think I’ll run. And maybe I would have once, okay? But I’m not that guy anymore. If you think that your crazy life is gonna scare me off, you are so wrong, okay? There’s nothing out there or in here that scares me as much as the thought of losing you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Nathaniel J. Chester "
❝ Master. × Plotting to rule the world ♛ ❞

× Ma Célébrité : Ian Somerhalder × Nombre de messages : 719 × Age du perso : 30 ans × Job : Observer les effets du sérum × Côté love : Il ne peut pas se permettre de s'égarer


Message(#) Sujet: Re: Besoin ardent de se divertir [Kieran] Mer 12 Aoû - 20:45


“ Besoin ardent de se divertir ”




    Il y avait une citation qui disait "exister pour survivre ne vaut pas la peine de vivre". Pourtant, le quotidien sur l'île se résumait essentiellement à cela : survivre. Or aucun naufragé n'avait envie de mourir. Chaque personne se battait chaque jour pour être sûr d'être là le lendemain. Mais les méthodes pour y parvenir n'étaient pas les mêmes pour tous. Les rescapés avaient décidé de se regrouper et de s’entraider pour se construire un lieu de vie, pour se nourrir et pour se défendre. Ceux qui voulaient être certains d'avoir le contrôle, la force, le pouvoir et qui étaient prêts à tout pour cela étaient les hostiles. Quant aux autres, ils avaient préféré rester neutres, en dehors des conflits pour ne pas risquer leur vie. Il y avait également les originaires et les amazones mais eux avaient toujours vécu sur cette île. Kieran et Christopher n'avaient pas fait le même choix. Jusqu'à présent, cela n'avait jamais posé problème mais aujourd'hui, leur différence refaisait surface.

    Après s'être embrassés, Kieran sembla apprécier la remarque de Chris. Mais le ton froid qu'il utilisa ensuite pour répondre à sa question déstabilisa le rescapé. Il regarda son ami s'éloigner sans savoir comment réagir. Christopher l'aurait-il vexé ? Ou Kieran était-il en train de se jouer de lui comme il aimait si souvent le faire ? Les deux étaient plausibles, vu son caractère aussi taquin que susceptible. Chris ne se posa pas la question très longtemps puisque Kieran revint subitement et se colla à lui, ce qui lui arracha un frisson. Et à peine avait-il compris les paroles de son amant qu'il sentit une main près de sa virilité. Il tressaillit à ce contact soudain et troublant. Instinctivement, Christopher tenta de reculer mais il se heurta à l’arbre derrière lui tandis que le corps de Kieran était toujours plaqué contre le sien. Il était si bloqué qu'il ne pouvait pas retirer la main audacieuse de son amant. Il se mordilla légèrement la lèvre inférieure.

    - Kieran...susurra-t-il, fiévreux.

    Après cela, il reprit ses esprits mais était hésitant. Il commençait pourtant à avoir l’habitude de ce genre de contact avec Kieran bien que ce dernier avait le don de ne pas le prévenir avant de faire de telles choses. Enfin, d'ordinaire cela ne lui déplaisait pas et il n'hésitait pas à lui rendre la pareille. Le fait que Kieran était un homme n'avait pas effacé l'assurance de Chris, ni son goût pour les relations d'un soir. Mais cette fois-ci, c'était différent. Le baiser sauvage qu'ils avaient échangés n'avait pas suffi à lui faire oublier leur conversation précédente. Peut-être était-ce ridicule mais le meneur des rescapés prenait cela très au sérieux. Trop, sûrement. Mais il avait définitivement du mal à consentir aux actes de Kieran. Tous ces meurtres et ces tortures. Et cette histoire de carnet lui paressait tout aussi sordide. Au nom de leur relation, de ce qu'ils avaient partagés, peut-être qu'il devrait se forcer à faire des efforts pour s’accommoder aux différentes facettes de son ami et amant. Mais ces crimes lui semblaient au-dessus des limites de ce que l'on pouvait comprendre et accepter. Et surtout, il se doutait bien qu'il ne savait pas tout encore. Kieran avait sûrement omis de lui révéler certaines choses pour ne pas le faire fuir davantage. Un peu fuyant, Christopher se risqua à déclarer :

    - Je ne sais pas si c'est une bonne idée de faire ça ici, maintenant.

    Bien évidemment, ce n'était pas le lieu qui le dérangeait. Après tout, ils étaient sur une île perdue au milieu du Pacifique. Il n'y avait pas d'hôtels ni de chambres confortables pour le faire. Il savait que Kieran comprendrait le nœud du problème. Mais cela ne lui plaira probablement pas que Christopher se montre plus distant et inaccessible à cause de ses passe-temps meurtriers. Le rescapé le regardait dans les yeux, appréhendant la réaction qu'aurait son ami car malgré tout, il tenait à lui. Plus qu'il ne voulait se l'avouer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Donovan J. Reid "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Chris Wood. × Nombre de messages : 217 × Age du perso : 24 ans. × Job : ancien policier × Côté love : Il n'y a que de la confusion


Message(#) Sujet: Re: Besoin ardent de se divertir [Kieran] Jeu 13 Aoû - 21:51

Sex is more than an act of pleasure, it’s the ability to be able to feel so close to a person, so connected, so comfortable that it’s almost breathtaking to the point you feel you can’t take it. And at this moment you’re a part of them.
besoin ardent de se divertir

Forcément qu'il avait envie de passer à l'acte. Il n'était pas seulement venu lui donner un arc, il voulait profiter également de Chris, de ce moment seul avec ce dernier. Alors ouais, Kieran se permettait cela, il se permettait de l'embrasser sauvagement et de le caresser. Le jeune homme ne se prenait pas la tête pour tout ce qu'il avait dit et sous-entendu sur ses activités. Il ne regrettait rien et aucune honte à cela. Il n'a de compte à rendre à personne et il espère bien que son ami ne va pas tenter de le changer pour cela, car ça sera peine perdue. Après tout, il semble l'aimer ainsi depuis le début, alors pourquoi changera-t-il maintenant ? Et de plus, son ami devait sûrement s'en douter qu'il ait déjà commis cela, au moins une fois depuis deux ans. Il l'avait fait, mais à plusieurs reprises. Qu'attend-il de lui ? Qu'il aille se laver de ses péchés ? Ils sont trop nombreux et il n'en aurait pas envie de toute manière. Kieran a envie de se changer les idées, ils sont là pour cela, non pas pour se prendre la tête. Chris n'a pas besoin de lui demander la permission pour l'embrasser et il devrait le savoir. Pourquoi le faisait-il ? A-t-il peur que le jeune Irlandais refuse une telle chose ? C'est bien la première fois. Il imagine tout de même que c'était pour jouer. Concernant Kieran, il est parfois difficile de savoir s'il joue vraiment ou si son air sérieux, l'est réellement. Le jeune homme ne serait pas parti de l'endroit sans avoir eu au moins quelque chose en retour, un petit plaisir quelconque. Pour jouer à son tour, il lui demanda de la même façon, mais plutôt que d'un baiser, c'était sa main à l'intérieur de son pantalon. C'est ce qu'il fit sans attendre une réponse en retour. Un sourire coquin sur le visage, profita de ce silence pour pouvoir lui procurer du plaisir avec sa main. Le fait que Chris recula contre l'arbre, n'arrêta pas pour autant le jeune hostile et puis cela ne semblait pas lui déplaire non plus. Kieran sourit satisfait en l'entendant murmurer son prénom et il continua de plus belle en le regardant dans les yeux. Il n'avait jamais touché un homme ainsi, à vrai dire, ça n'avait jamais adonné et pourtant, il n'a jamais réellement été dégoûté du même sexe, seulement, il n'a eu que des femmes jusqu'à maintenant. Le jeune homme y prenait plaisir, il pouvait comparer les différences d'un rapport avec une fille et un gars, tout cela n'est pas pour lui déplaire, il apprécie les deux. Alors, que le beau brun continua de faire ce qu'il était en train de faire, lorsque son amant se décida à ouvrir sa bouche, non pas pour gémir, mais pour venir gâcher le moment présent.

Soudainement, le regard de Kieran s'assombrit. Il était vraiment sérieux là ? Comme si c'était la première fois, or, ce n'est pas le cas. Faisait-il exprès ou quoi ? Il retira rapidement sa main, il venait de gâcher son plaisir, une chose en traîne une autre, il allait peut-être tuer un homme, par la faute de son amant. Oh oui, il allait lui mettre le meurtre sur le dos. L'hostile se recula de quelques pas pour y mettre au moins un mètre de distance entre eux. « Va te faire foutre ! » Finit par déclarer Kieran. Il était furieux, il n'a pas envie que cela se passe ainsi à chaque fois, seulement parce que c'est un tueur, ouais, ce n'est qu'un tueur, enfin, c'est l'histoire de sa vie quoi. C'est tout ce qu'il a trouvé comme divertissement sur l'île, hormis les plaisirs charnels. Kieran leva les bras en montrant ses mains et en reculant. « Je m'en vais, tu auras ainsi la paix. Tu pourras te trouver quelqu'un qui n'a jamais tué, si ça existe ici. Au revoir, monsieur je suis parfait. » Il ignorait s'il pensait vraiment ses paroles, mais Kieran peut s'avérer être comme un garçon capricieux, qui lorsqu'il n'a pas ce qu'il souhaite, il pique sa crise à sa façon. Le jeune homme sorti une arme blanche de sa poche arrière, il vaut mieux être armé, sait-on jamais sur qui on peut tomber sur cette île. Il était en train de se demander s'il n'avait pas fait une erreur en s'attachant à ce type, à ce type qui lui fait tourner la tête, qui lui donne des chaleurs, bordel qu'il a envie de lui en mettre une, juste là, là maintenant et tout de suite. L'Irlandais fit quelques pas, mais il n'était pas encore parti, il était toujours là, dans les parages, dans le champ de vision de son ami.




You think I’ll run. And maybe I would have once, okay? But I’m not that guy anymore. If you think that your crazy life is gonna scare me off, you are so wrong, okay? There’s nothing out there or in here that scares me as much as the thought of losing you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Nathaniel J. Chester "
❝ Master. × Plotting to rule the world ♛ ❞

× Ma Célébrité : Ian Somerhalder × Nombre de messages : 719 × Age du perso : 30 ans × Job : Observer les effets du sérum × Côté love : Il ne peut pas se permettre de s'égarer


Message(#) Sujet: Re: Besoin ardent de se divertir [Kieran] Mer 19 Aoû - 0:35


“ Besoin ardent de se divertir ”




    Dire que Christopher était venu ici pour se changer les idées. Cela paraissait assez ironique quand on voyait ce qu'il se passait. Ce qui était au départ un jeu à propos de l'arc et qui avait failli entraîner une partie de jambes en l'air, ne s'était pas déroulé comme prévu et était en train de mal se terminer. C'était la première véritable dispute qu'ils avaient depuis qu'ils se connaissaient et c'était loin d'être plaisant. Pourtant, il ne regrettait pas d'être honnête avec son ami, quitte à ce que cela fâche ce dernier. Chris savait qu'il était responsable de tout cela mais il assumait ses opinions. Pour lui, tuer n'était pas un jeu. Et torturer non plus. Kieran comptait pour lui, peut-être plus qu'il ne le faudrait, mais le meneur des rescapés n'avait pas l'intention de renier ces principes. Il savait qui il était, et malgré ses défauts, il n'était pas un tueur et il espérait qu'il ne le serait jamais. Alors même si son cœur se serrait à la pensée qu'il était sans doute en train de perdre Kieran, il ne se mettrait pas à genoux pour demander pardon, ni à faire comme si torturer des gens était un jeu tout à fait normal. Christopher n'était pas du genre à baisser la tête et à courber l'échine. Il avait toujours affirmé haut et fort ses idées, cela ne changerait pas maintenant malgré leur amitié et les nuits agréables qu'ils avaient passées ensemble.

    Lorsque Kieran enleva soudainement sa main, Christopher ne sut dire s'il était soulagé ou déçu. Il ressentait tout de même une pointe de frustration, mais après tout, c'était lui qui venait de refuser les avances de son amant. Ainsi, la colère de Kieran, puis ces paroles blessantes n'étonnaient pas vraiment Chris. Il savait que cela ne plairait pas à l'hostile d'être repoussé mais il n'avait pas souhaité en arriver là. Jamais Christopher ne s'était senti si éloigné de Kieran, et il détestait cette impression. C'est toi que je veux, aurait-il voulu lui dire. Mais il en était incapable. Chris décida de mettre ses pensées de côté pour répondre à Kieran avant que ce dernier ne s'en aille. Il avait remarqué que son ami avait sorti un couteau et il espérait profondément qu'il ne l'utiliserait pas pour faire du mal à quelqu'un, mais il ne fit pas de remarque à propos de cela. Il savait que cela envenimerait la situation et que cela ne ferait que donner encore plus envie à Kieran de tuer quelqu'un avec. Chris s'approcha à nouveau de l'hostile, jusqu'à être prêt de lui et il lui déclara calmement en le regardant droit dans les yeux :

    - Je ne voulais pas que ça se passe ainsi, je tiens à notre relation. Mais je ne suis pas comme toi et je ne m'excuserai pas pour cela.

    Malgré tout, il espérait qu'ils arriveraient à passer au-dessus de ce conflit. En attendant ils avaient certainement besoin de temps pour réfléchir chacun de leur côté. En tout cas, Christopher, lui, en avait besoin. Peut-être simplement qu'ils étaient trop différents pour vraiment s'entendre et pour s'accepter mutuellement. Or dans ce cas, comment avaient-ils pu devenir si proches ? Jusqu'à présent, leur relation, malgré qu'elle soit particulièrement ambiguë, semblait authentique et indubitable. Mais ces histoires de torture rebutaient le rescapé. Jamais il n'avait côtoyé quelqu'un comme Kieran. Autant dans le bon sens que dans le mauvais. Il était à la fois si attrayant et si effrayant. C'était pour cette raison que Chris ne savait quelle attitude adopter.

    - Je ne cherche pas à te changer mais c'est difficile de passer outre tes "activités". Je pense qu'il vaut mieux qu'on prenne nos distances quelque temps, avoua-il, préférant être franc jusqu'au bout.

    Sans savoir pourquoi il faisait ce geste en contradiction avec ce qu'il venait de dire, il posa tendrement sa main sur la joue de Kieran, son regard accroché au sien. Après quelques instants, se rendant compte de ce qu'il venait de faire et ne voulant pas amplifier la haine de son ami, Chis retira sa main. Il n'agissait pas de la même façon avec Kieran qu'avec les autres et il ne comprenait pas pourquoi. Dans ces moments, il se reconnaissait à peine. Alors, il se recula d'un mètre ou deux pour laisser l'hostile s'en aller.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Donovan J. Reid "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Chris Wood. × Nombre de messages : 217 × Age du perso : 24 ans. × Job : ancien policier × Côté love : Il n'y a que de la confusion


Message(#) Sujet: Re: Besoin ardent de se divertir [Kieran] Jeu 20 Aoû - 2:47

Sex is more than an act of pleasure, it’s the ability to be able to feel so close to a person, so connected, so comfortable that it’s almost breathtaking to the point you feel you can’t take it. And at this moment you’re a part of them.
besoin ardent de se divertir

Qui a dit qu'être un homme était facile ? Certes, il y a plusieurs avantages, mais il peut s'avérer tout aussi complexe que la femme. Kieran en est bien la preuve. Le beau brun n'a jamais réellement fait preuve de facilité dans sa vie, dans ses choix et ses nombreuses décisions. Alors, oui, il est difficile de comprendre Kieran, même d'essayer. Il peut s'avérer très heureux et deux secondes plus tard, il aura envie d'en assassiner un, peu importe lequel. Kieran n'arrive pas non plus à toujours cerner les gens, dont Chris, qui semblait au début réceptif au baiser, avant de parler à nouveau des meurtres, de ce que Kieran a pu faire et fera dans un avenir proche, avant de se laisser toucher pour ensuite recommencer avec cette foutue histoire. Il était en train de jouer avec les nerfs de l'hostile, peut-être un peu trop. S'il n'était pas son amant, s'il ne faisait pas battre son coeur, il lui aurait probablement frappé la tête contre l'arbre derrière lui, mais au lieu de cela, il préfère s'éloigner, c'est mieux ainsi, c'est mieux pour la santé de son ami. Le jeune homme préféra arrêter tout simplement et l'envoyer balader et en lui disant au revoir, mais ça, il ne le pensait pas réellement. Kieran n'a pas envie de lui dire au revoir, non, il préférait rester là, à l'embrasser à nouveau, à le câliner et s'allonger au sol, mais la colère l'emporta sur tout le reste. Le couteau à la main, l'envie de tuer commença déjà à s'emparer de lui, il ferma les yeux durant un court instant, il était de dos et il ignorait si Chris allait lui parler. Il ignorait s'il allait vouloir de lui à nouveau, dans sa tête, tout s'embrouillait, il voulait partir, mais quelque chose le retenait, il pouvait sentir sa présence. Le jeune homme releva doucement la tête afin de croiser le regard de son amant. Il fronça les sourcils en l'entendant, son regard était toujours le même, car Chris savait très bien que Kieran n'allait pas changer, c'était en lui, cela faisait partie de lui et il ne peut pas faire autrement. L'intérieur de son corps est noirci et il est impossible de nettoyer tout ce merdier qu'il a causé, qu'il causera, peu importe. Même son coeur l'est, mais malgré tout, il y a une petite partie encore tout rose, dégoulinant de sang à l'intérieur de sa poitrine, son organe bat pour Chris, mais il lutte pour se contenir, il le faut, c'est une obligation.

Évidemment que non, il ne peut pas le changer, lui-même, à un moment donné c'était posé la question, 'pourquoi je n'arrête pas ?', la réponse était évidente, ça lui procure une drôle de sensation que son amant ne pourrait pas comprendre, il ne voulait pas arrêter, c'est presque plus fort qu'une drogue. En même temps, il ne veut pas non plus perdre cet homme pour qui il a des sentiments. Pourquoi faisait-il cela ? Lui dire qu'ils doivent s'éloigner, qu'ils doivent prendre de la distance, pour ensuite venir lui caresser la joue ? Que veut-il réellement ? Kieran est confus, malgré tout, son simple touché arrive à le faire frissonner, à l’apaiser en partie, il aurait voulu qu'il y laisse sa main, qu'il continue. Kieran se recula à son tour, laissa échapper un soupir. Il ignorait s'il devait mettre de côté son orgueil pour venir l'embrasser, lui dire qu'il est là, que le présent compte, non pas le passé. Pourtant, il avait du mal à réagir ainsi. L'hostile hocha légèrement la tête pour approuver ce qu'il venait de dire, sur le fait de prendre de la distance, ça ne sera pas facile, pas facile de vouloir revenir ici, mais sachant que personne ne t'attend. Même que l'Irlandais rangea finalement son couteau et il se recula à nouveau, jeta un dernier regard à son tendre amant avant de quitter les lieux, il retourna à sa fameuse cabane, dans le village des hostiles.

- fin -




You think I’ll run. And maybe I would have once, okay? But I’m not that guy anymore. If you think that your crazy life is gonna scare me off, you are so wrong, okay? There’s nothing out there or in here that scares me as much as the thought of losing you.
Revenir en haut Aller en bas

» Contenu sponsorisé "
❝ ❞


Message(#) Sujet: Re: Besoin ardent de se divertir [Kieran]

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-