avatar
» Tina Henley-Madden "
ADMIN Shaky. × We dream out loud. ❧ ❞

× Ma Célébrité : aude'javel, ou taissa farmiga. × Nombre de messages : 13048 × Age du perso : dix-huit ans. × Job : absolument que dalle. × Côté love : tivanah 4ever.


Message(#) Sujet: × baby, did you forget to take your meds ? (tivanah4ever) Sam 11 Juil - 22:14



❝baby, did you forget to take your meds ?❞
lle entendait ces bruits et elle ne savait plus vraiment s’ils trouvaient leurs origines au fond de son esprit torturé ou si le tout était bien réel. Ça faisait longtemps qu’elle ne parvenait plus à délier la vérité de ses fantasmes d’adolescente abimée, qu’elle imaginait réel ce qui ne l’était pas et que son esprit lui jouait des tours à son insu. Elle avait tant de fois cru entendre murmurer son prénom dans les limbes de la forêt, là où jamais personne ne s’était trouvé. A l’inverse, elle avait ignoré des appels, des cris et des incitations, pensant qu’il ne s’agissait que du sombre personnage qui vivait dans son esprit. Personne ne hantait les pensées de Tina, personne n’y vivait à part sa conscience. Mais elle se plaisait à croire, bien souvent, que ses actions pouvaient être excusées par une force bien plus grande et vicieuse qui la poussaient jusqu’au pire. Ce n’était qu’un énième mensonge, une autre manière d’évincer la réalité pour s’approcher toujours plus près de la frontière de la folie. C’est bien plus facile quand on n’a pas à assumer ses propres actes, quand quelqu’un d’autre le fait pour soi. Cette petite voix dans sa tête jouait à sa place, c’était à cause d’elle qu’elle devenait méchante, qu’elle avait perdu tous ses amis, qu’elle se fichait bien de l’état du monde tant que le sien vivait bien. Voilà avec quelle pensée Tina se berçait et parvenait à trouver le sommeil le soir – à force d’y croire elle finissait par s’en convaincre, qu’elle n’était pas la seule à blâmer. Il n’y avait qu’elle dans sa tête et elle parvenait pourtant à être en conflit constant avec ses propres songes. Quelque part, l’esprit hostile commençait réellement à l’attaquer de l’intérieur, comme ils lui avaient promis le jour où elle avait franchi l’infranchissable. Elle se voyait lentement devenir celle qu’elle prétendait avoir secrètement rêvé d’être depuis si longtemps ; une figure impassible, une barrière infranchissable, une froideur dure de caractère. Ce n’était pas vraiment ce qu’elle était, ce n’était pas non plus ce qu’elle avait jamais voulu être, mais elle se plaisait à le penser et c’était l’essentiel.

Elle entendait ces bruits et, plus elle avançait et plus ils s’approchaient. Etait-ce possible que, finalement, cela n’émane pas de son esprit ? L’adolescente ne le savait plus vraiment. Elle avait cru à une hallucination, mais il fallait se rendre à l’évidence : le bruit était là et elle ne tarderait pas à en découvrir la source. Oh oui, Tina était curieuse, elle passait son temps à se poser des questions sur tout et cherchait inlassablement les réponses. Il était impensable de rebrousser chemin maintenant, alors qu’elle avait fait tout ce trajet ; mais que faisait-elle là, d’ailleurs ? Elle-même n’en avait pas la moindre idée, en fait. Elle se posait beaucoup de questions – certainement trop, en fait, et elle avait fini par avoir besoin de respirer. Elle avait laissé ses jambes la guider, leur offrant une confiance incroyable elle avait préféré s’éloigner de tous les camps et se rapprocher d’un endroit qu’elle ne connaissait que trop peu. Elle ignorait totalement qu’elle marchait aux abords du volcan – et puis, elle avait entendu ces premiers bruits. Maintenant que ses pieds laissaient de plus en plus de traces, elle prenait doucement conscience de ce qui se passait : les bruits étaient en fait des voix. Il lui paraissait qu’il y en avait deux, mais elle n’aurait pu le jurer, car les voix se ressemblaient énormément. Sa curiosité la poussa jusqu’à l’endroit, et, finalement, il ne lui fallu pas longtemps pour reconnaitre celle qui était à l’origine de ces murmures qu’elle avait entendu. Elle ne retint pas un sourire, même si tout était plus compliqué depuis que Tina était chez les hostiles, son cœur n’avait jamais arrêté de battre pour celle qui, de toute évidence, était sa véritable âme-sœur. S’approchant doucement d’elle, Tina glissa ses mains dans ses poches et tua les derniers mètres qui les séparaient, un sourire espiègle et légèrement moqueur aux lèvres. ❝ Yo Savane, bah alors tu causes toute seule ? ❞ Elle avait eu l’impression d’entendre deux voix, pourtant Savannah était bien seule, complètement seule sur ce volcan.




    “Il reste toujours au fond d’elle des tiroirs qui ferment pas bien, qui tous les jours lui rappellent qu’on est bien seul sur le chemin.”
Ma plus belle histoire ❤ :
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-