avatar
» Elias Jones "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Ansel Elgort × Nombre de messages : 570 × Age du perso : vingt-trois ans × Job : Au chômage × Côté love : Célib-à-terre


Message(#) Sujet: I will find you, and i will gut you like a fish x Camille x (Flashback) Jeu 9 Juil - 23:15






Pain you will know
Elias Jones & Camille-Clovis Macallan


La haine. Ce mot qui fait peur, j'avoue que je connaissais pas la réel signification que ce mot pouvait évoquer. N'ayant pas vraiment eu d'ennemis je me contre foutais de la haine. Détester quelqu'un c'était utopique pour moi. Mais ça c'était avant de rencontrer Camille. 'Fin je sais pas si on appeler ça une "rencontre", c'était plutôt une confrontation. Une confrontation qui est devenue une traque par la suite. Il avait attaqué le camp des Kappas avec ses copains hostiles, une fois la nuit tombée; je me souviens très bien de cette nuit là. La première fois que je me retrouvais au milieu d'une sorte de guerre civile, d'une attaque hostile. 'Fin bref tout ce que vous voulez, mais ce soir là les hostiles ont tués des survivants, des hommes et des femmes, ils ont détruits le campement et sont partis victorieux de leurs massacre futile. Et Camille m'avait trouvé et s'était un peu amusé avec moi.


"Eliaaaas ? Tu fou quoi ? Grouille faut qu'on aille faire la ronde du soir" crias Edwyn en me cherchant; "J'arrive, je pisse !";je fais toujours mon pipi du soir avant la ronde, j'ai mes habitudes. Tout le monde à ses habitudes sur l'île. Edwyn tous les matins va marcher sur la plage tout en faisant des ricochets, le Majora Karsoca se fume sa clope dès qu'il est debout. Et moi je pisse avant la ronde du soir. Même l'île à ses propres habitudes, à croire que tout est près réglé. Tout en remontant ma braguette je rejoins Edwynn qui m'attends près du porche de notre campement. Il a l'air pressé ce soir, à croire qu'il à hâte d'aller rejoindre son lit hyper confortable fait de bois et de pierre. Grosse ironie oui, bref. Il nous faut à peu près 5 minutes pour arriver au camp des Kappas. Pendant ce temps je raconte à Edwyn ce qu'on pourrait faire pour améliorer encore plus la porte d'entrée du camp des kappas, ça fait presque 6 mois qu'on les aident maintenant, et ça fait seulement 2 mois que je construit des trucs pour eux. Par "trucs" j'entends parler d'alarmes et d'autres système de défense que je construit pour notre camp. Edwyn approuve, il faudra en parler à Karsoca demain. Espérons qu'il sera de bonne humeur. À mi-chemin du camp, je remarque que les portes sont ouvertes, Edwyn ne réagis pas, boh c'est peut-être pas grave, faut que j'arrête d'être parano tout le temps. Une fois arrivé aux portes, on reste plantés comme des cons, les gardes habituels ne sont pas là; je regarde Edwyn, puis il me regarde, puis on regarde à nouveau la porte. Enfin j'avance pour voir si ils sont pas derrière. Et là je vois des pieds, d'une personne étendu par terre. "Euuh ouais là c'est pas normal, Ed ya un truc qui cloche..." ah bah pile quand je me retourne il se fait assommer par deux gars qui ont pas l'air de vouloir chanter des chansons autour d'un feu de camp, en mangeant des chamallows grillés. Je savais pas encore que c'était des hostiles et honnêtement mon sens de la logique n'est pas vraiment très poussé. Quand quelqu'un tape quelqu'un, c'est qu'ils lui veulent du mal. Et pour le coup j'ai eu mal au nez quand le deuxième gars m'explosa le pif à coup de batte de baseball. Fait chier.


Les hostiles sont chez les kappas, et ça va chier littéralement. Je suis pas du tout près pour ça. Comment on est censé réagir face à ces gars là ? J'suis con, faut leur casser la gueule, mais j'ai pas les bras pour ça moi. Merde si seulement Edwyn était pas dans les vapes, il aurait su quoi faire. Mon nez pisse le sang, il est cassé c'est sur. Bon je vais rester caché là où je suis, et le plan c'est d'aller chercher Ed, le réveiller, et euuuh aller chercher les autres militaires en renfort je suppose. Bon c'est parti, aucun hostiles en vu, les gens commencent à hurler c'est pas bon, bordel il est lourd ce con. J'ai tiré Ed jusqu'à ma cachette, j'ai tenté en vain de le réveillé, le plan est tombé à l'eau. C'est pas le moment de baisser les bras, faut que j'agisse. Là maintenant. Allez Elias prends ton courage à deux mains et fonce aider les gens. Et putain Edwyn réveil toi au plus vite. Je fonce vers le centre du camp tout en me tenant le nez, ça fait mal bordel. Les gens courraient partout, ils allaient se réfugier. Certains Kappas se battaient. D'autres étaient déjà par terre baignant dans leurs sang; merde c'est horrible, je suis témoin d'une attaque, d'une bataille et de meurtres. J'ai aidé les quelques personnes restantes à se protéger. Puis une fois les plus faibles à l'abri, je commence à foncer vers mon campement; Il faut absolument aller chercher de l'aide, les gens vont tous mourrir. Tout en courant j'ai vu ce mec se mettre en pleins milieu de mon chemin, un hostile forcément, je l'ai esquivé mais ce fumier m'a chopper pas le cou et m'a fait tomber par terre comme une bonne grosse loque. Décidément ces hostiles n'ont aucunes manières. Son visage est couvert de sang, lui non plus il a pas l'air du genre à aimer les chamallows grillés. Ce mec va me tuer, il faut que je m'en débarasse. "Bah alors princesse on va quelques part ?" Il est sérieux là, princesse ? Nan mais il croyais quoi, que j'allais gentiment aller vers lui, prendre sa main et le laisser enfoncer son couteau dans mon ventre ? Il fallait que je riposte, puis son joli couteau vint se planter juste à côté de mon visage. Allez debout, je vais l'affronter pas le choix, je veux pas mourir sur cette île merde. Il frappa en premier, encore sur le nez. Je riposte dans ses côtes; J'esquive tant bien que mal son deuxième couteau. Bah oui un seul c'est pas suffisant pour ce genre de type comme lui. Malgré ma lutte acharnée c'est lui qui mène la danse, me crible de coup de poing dans l'estomac et mes côtes font la gueule. J'ai quand même réussi à lui caser deux uppercut en pleines tronches, il aura mal au crâne demain. Puis petit à petit je rejoins le sol doucement, j'aperçois Edwyn revenir avec les autres militaires au loins. Et la dernière choses que j'entends c'est : "Bonne nuit princesse".


made by pandora






Merci ♥:
 





Dernière édition par Elias Jones le Mer 11 Nov - 22:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Loevann-Priam Robbins "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Jack Falahee ♥ × Nombre de messages : 447 × Côté love : Célibatard.


Message(#) Sujet: Re: I will find you, and i will gut you like a fish x Camille x (Flashback) Sam 8 Aoû - 20:03


I will find you, and i will gut you like a fish
Camille-Clovis & Elias

Une attaque en territoire Kappa ? Camille-Clovis était grave partant ! Il adorait s'amuser et adorait la baston ! C'était tellement jouissif de s'en prendre aux plus faibles et jouer les maîtres du monde ! Il se sentait invisible ! Cam' avait une dent noire contre les Kappa depuis que ces derniers l'avaient dégagés du groupe croyant qu'il avait tué l'un des leurs. En fait, il s'agissait d'une excuse pourrit pour qu'il parte parce qu'il n'avait tuer personne mais tout le monde en avait rien à foutre de son opinion. Certes il était casse-couille et branlait rien et alors ? C'est la vie, il y a des travailleurs et il y a des chômeurs ! En repensant au fait qu'il devait dégager, cela le mit hors de lui, il comptait bien faire tout péter une bonne foi pour toutes ! Ces fils de chien ! Munit de son couteau, il s'empressa de suivre la bande de courageux hostiles se diriger vers le campement. Camille-Clovis faisait le con comme à son habitude, il s'amusait à faire chier ses amis comme donne une tape au cul à Abel, décoiffer Isräel. Pour lui, la vie n'était qu'amusement. Il prenait plaisir à la vivre à sa manière. Lorsqu'ils arrivèrent, ils s'attaquèrent tout de suite aux pseudos gardes qui tenaient l'entrée. Il hurla dans tout les sens et frappa des gens sur son chemin. L'idée de Macallan n'était pas d'achever et tuer les gens, ce n'était pas un meurtrier, enfin pour le moment ! Il passait juste son temps à foutre la zizanie et faire mal autrement. Après avoir cassé quelques affaires à ces maudits Kappa, l'hostile se dirigea en direction des militaires. Il mourrait d'envie de s'attaquer à eux afin de récupérer des treillis, des rangers et des blousons, il trouvait ça tellement stylé ! D'ailleurs, il portait sur lui des rangers qui commençaient à avoir bien servit. Il les dépouillait généralement sur des cadavres, mais là ce serait marrant de dépouiller un vivant afin qu'il se retrouve nu et humilié. Il avait le sourire aux lèvres rien que d'y penser, s'était tellement cool à faire ! Camille-Clovis tomba alors sur Elias, c'était le timing parfait ! Le jeune homme commença à le provoquer, il aimait bien l'appeler princesse car il n'avait pas du tout l'attitude d'un de ces guerriers ! Ouais, il semblait être un télétubbies en plein milieu d'une fosse aux lions. Ainsi, Camille-Clovis s'amusa à lui faire peur, il planta son couteau non loin de sa tête avant de finalement lui administrer de nombreux coups. C'était trop cool puis le voir se tortiller dans les sens c'était top ! Il en riait et se moquait de lui jusqu'à ce qu'il tombe dans les vapes. Pauvre petit chou ! Tu parles d'un militaire ! Camille aperçu Edwin et des militaires arrivaient au galop. Heureusement que sa petite bande débarqua également, l'hostile s'empressa de transporter Elias, il le porta, bordel qu'est-ce qu'il était lourd celui là ! Tant pis, il n'en avait pas terminé avec lui ! C'est pourquoi ils pénètrent une grotte. Cam' l'attacha avec les moyens du bord, il observa la belle au bois dormant dormir tout en jouant avec son couteau. Il avait hâte qu'il se réveille afin de lui faire peur. Il en avait déjà le grand sourire aux lèvres.

crackle bones


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Elias Jones "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Ansel Elgort × Nombre de messages : 570 × Age du perso : vingt-trois ans × Job : Au chômage × Côté love : Célib-à-terre


Message(#) Sujet: Re: I will find you, and i will gut you like a fish x Camille x (Flashback) Mer 26 Aoû - 13:25






Pain you will know
Elias Jones & Camille-Clovis Macallan

Le trou noir. Aucun souvenir. Rien que du noir. Ce vide qui t'envahit dans tes plus grands moment de faiblesse, cette noirceur qui t'empêche de comprendre ce qu'il t'arrive. C'est exactement ce que j'ai ressenti lorsque Camille m'a assomé. Un grand trou noir m'otta tout souvenir possible. Après la bataille, cet ordure m'aurait entraîné dans une grotte et ligotté. Parce c'est dans cet état que je me suis réveillé. Néanmoins je garde quand même quelques sensations d'avoir été traîné sur une longue d'histoire durant mon sommeil. Et je ne m'étais pas trompé, j'avais les jambes écorchées et le pantalon à moitié détruit. Qu'est ce que ce mec me voulait ? Pourquoi m'a-t-il attaché ? C'est en ouvrant lentement les yeux après le grand néant que je le vis, au départ flou, puis bien nette au bout de quelques secondes. Il se tiens pile devant moi, son couteau à la main et un grand sourire ornait son visage. Il a l'air heureux ou satisfait ? Je ne saurais trop dire, en tout cas il ne m'inspirait pas grand chose de bon, il veut s'amuser. J'avais vu qu'il était taré sur le champ de bataille mais pas à ce point. Pas jusqu'à venir dans une grotte cachée pour pouvoir me torturé à sa guise ! Il faut que je sorte de là, par tout les moyens possible. Ah ce salaud a bien serré les nœuds des cordes, je ne peu pas bouger mis à part les jambes. Ressaisi toi Elias t'es plus fort que ça ! Je vais pas me laisser abattre par un Hostile qui a un souci psychologique plutôt important ! J'ai juste besoin de garder mon calme et tout ira pour le mieux. Respire, voilà. Ne bouge plus. L'autre gars commença à bouger vers moi. Il se mis à rire en me parlant, mais honnêtement je ne l'écoutais. Je me concentrais sur autre chose. Le lieu, où suis-je ? Il fallait que je regarde la flaure à l'extérieur de la grotte du mieux que je puisse, sans attiré l'attention du grands méchants qui se tenait devant moi. Je ne reconnaissais pas les arbres, nous sommes dans une forêt, mais laquelle ? Il y en a des dizaines sur l'île et elles sont toutes différentes. Pas une se ressemble. Observe Elias, concentre toi. La grotte n'était pas trop humide. Ça voulait dire que c'est le matin, l'heure je ne pourrais dire. C'est à peine si je peu apercevoir la lumière du jour. Mais au son des oiseaux je peu m'en douter. J'ai été évanoui longtemps ! D'ailleurs je n'ai pas trop mal, ça doit être l'adrénaline. Tout en continuant de le fixer j'essayais d'observer tout ce que je pouvait, mais au bout d'un certain je ne pouvais rien faire. Je suis pris au piège. Et c'est lui qui mène la danse. Même si je tentais de gigoter pour rompre les liens ça ne marcherait pas et je pense qu'il me calmerais très vite. J'ai beau cherhcer des cailloux derrière moi, assez pointu pour couper la corde; mais c'est pas comme si j'étais dans un film. Là c'est la vrai vie. Et je ne peu pas m'échapper. J'ai plus qu'à espérer que les militaires me cherchent. Il ne cessait de jouer avec son couteau, puis il se mit accroupis et rigola. Je ne vais jamais m'en sortir vivant, ce mec va me charcuter ! Il s'approcha de moi et joua avec son couteau sur mon bras, et d'un mouvement sec me taillada le bras. Merde, c'est qui ce taré ? Qu'est ce qu'il me veux ? Je n'en pouvais plus d'attendre et d’espérer être secouru, c'est sur je ne vais pas m'en sortir vivant. Je n'ai rien à perdre, autant lui demandé directement. D'une brève inspiration j'ouvris ma bouche pour dire : "T'es qui ? Et qu'est ce que tu me veux ?" Après ces mots, l'hostile se tourna vers moi très doucement. Pour enfin me regarder droit dans les yeux et son rire repris de plus belle. Il devait certainement s'attendre à ce que je panique, il devait être satisfait. Tant mieux pour lui, j'attendais toujours ma réponse, tandis que son rire se transforma en fou rire. Je l'observai, il est jeune, c'est à se demander ce qui avait bien pu lui arriver sur cette maudite île pour qu'il se comporte de la sorte. Rien de beau j'imagine, les hostiles ont en général perdu des êtres qui leur était chers, à moins qu'ils soient au départ de grands malade dans leur tête. Mais ce n'était pas le cas de l'hostile qui se tenait devant moi. À la fin de son fou rire, il me regarda et me dit enfin son nom.

 
857 mots
made by pandora






Merci ♥:
 





Dernière édition par Elias Jones le Mer 11 Nov - 21:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Loevann-Priam Robbins "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Jack Falahee ♥ × Nombre de messages : 447 × Côté love : Célibatard.


Message(#) Sujet: Re: I will find you, and i will gut you like a fish x Camille x (Flashback) Dim 18 Oct - 23:54


I will find you, and i will gut you like a fish
Camille-Clovis & Elias

C'est bon ! Il l'avait ramené ce chien de militaire au bercail ! Ça lui apprendra à jouer le héros des USA parce qu'il porte un uniforme. Camille-Clovis n'en avait rien à faire, il n'y avait plus d'ordre sur cette île, il faisait sa propre loi, la loi de Camille, la plus fun et la plus cool qui soit. Il se croyait comme Peter Pan à vouloir dépasser ses limites sans aucun interdit. Ce soir, cette exubérance était en marche. Il avait donc assommé ce pauvre militaire qui ne lui avait rien demandé et l'avait embarqué à l'aide de ses amis. L'adolescent avait beau jouer les rebelles, il n'arrivait quand même pas à porter un homme totalement. Quoiqu'il en soit, tout se passa très vite. Ils jetèrent dans une grotte comme un sac à patate Elias et Camille-Clovis prit le soin de l'attacher en serrant très fortement ses cordes. Il le laissa ensuite dormir jusqu'à ce qu'il se réveille comme une fleur. L'hostile l'observa tout en croisant les bras. C'était marrant à voir, une personne rien que pour lui. Le jeune fou était tellement impatient de le torturer, qu'il n'hésita pas pour le secouer à lui donner un coup de pied victorieux dans les côtes :

« Allez un peu de nerf Ducon ! »

Il continua encore avant de lui entailler le bras sans aucun scrupule, ça lui apprendra à tenter de dénouer les cordes. Il ne partirait pas aussi facilement. D'ailleurs, ouais, Camille-Clovis envisageait de le laisser s'enfuir. Il n'avait pas encore l'instinct meurtrier. C'était d'ailleurs paradoxal puisque les Kappa l'avait accusé du meurtre d'un des rescapés, il avait terminé chez les Sigmas et n'avait finalement jamais tué. Peut-être que ce jour arriverait enfin, mais pour l'heure il n'était qu'un petit con rebelle qui se croit supérieur aux autres et qui passe le temps en faisant mumuse avec l'ennemi c'est-à-dire tout ceux qui ne sont pas des Sigmas. L'hostile avait le sang chaud et riait aux éclats, le voir galérer était jouissif. Ce dernier fini par prendre le risque de parler. Il lui demanda qui il était et ce qu'il voulait. L'hostile se mit à rire de plus belle. Ce n'était pas évident ? Camille-Clovis joua avec son couteau comme s'il était un chevalier munit d'une épée. Le jeune homme était assez dérangé.

« Comme tu peux le voir je ne t'ai pas emmené ici pour faire une partie de carte ! »

Il sourit en coin et s'approcha de lui. Il tira les cheveux d'Elias pour qu'il mette la tête en arrière et puisse mieux l'observer, il lui gueula ensuite presque au visage :

« Je suis ton bourreau ! »

Camille-Clovis n'envisageait pas de se présenter, il ne lui dirait que ça. Il n'était pas ici pour faire ami-ami avec lui, mais pour passer quelques heures de tortures. Il en jubilait d'avance ! L'hostile le lâcha violemment et se plaça devant lui, assis. Il avait envie de le torturer, mais à sa façon, c'est pourquoi il demanda subitement :

« Tu aimes Bob l'éponge ? »


HJ : je suis sincèrement désolée pour le temps d'attente de la réponse chouchou, j'espère que ça t'ira et encore désolée han cuute

crackle bones


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Elias Jones "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Ansel Elgort × Nombre de messages : 570 × Age du perso : vingt-trois ans × Job : Au chômage × Côté love : Célib-à-terre


Message(#) Sujet: Re: I will find you, and i will gut you like a fish x Camille x (Flashback) Mer 11 Nov - 22:49






Pain you will know
Elias Jones & Camille-Clovis Macallan


Les mains liés. Impossible de bouger. Et pour couronner le tout, je suis en face à face avec ce timbrés. Il ne veux pas me dire son nom visiblement. Si c'est un hostile ça ne m'étonne pas. Sur l'île on essaie de les éviter le plus possible. Je suis en danger, est ce que je vais m'en sortir vivant ? Les liens sont si serrés que je n'arrive plus à sentir mes poignet et mes doigts. Bon sang, je ne vais jamais pouvoir tenter de m'évader, il est planté devant moi et je ne pense pas qu'il veuille me faire de câlin. Sans m'y attendre je reçu un énorme coup de pied dans les côtes. Je poussa un gémissement de douleurs, et je l'entendis me dire "Allez un peu de nerf du con !" Ça ne va pas être une partie de plaisir. Il faut que j'évite à tout pris de bouger et que je la joue calme, qui sait ce qu'il serait capable de faire avec son couteau. Un deuxième coup vint se loger à nouveau dans mes côtes. La douleur me fit tomber sur le côté, il n'arrête pas. Un troisième coup, cette fois plus bas, vers le foie. Puis un quatrième, un cinquième et un sixième. Mon ventre tremble de douleur. J'eus du mal à me remettre assis. Puis il s'approcha de moi dangereusement. Il tenait fermement son couteau en main et: "Aaaah mais qu'est ce qu'il ne va pas chez toi ?" La plaie est grande, si elle n'est pas soignée elle risquera de s'infecter. Le mec qui se trouve face à moi commence à m'inquiéter. S'il compte me tuer ce sera très long et douloureux. Mais je ne veux pas mourir. Ah bon sang, j'espère que les autres militaires auront remarqués que j'ai disparu. Mon ventre me fais mal et mon bras est en sang. C'est quoi la prochaine ? Un œil en moins ou un coup couteau dans la cuisse ? Si je n'étais pas attaché il ferais moins le malin. On ne m'avait pas menti, les hostiles attaquent dans des moments de faiblesse, jamais ils viendront attaquer de pleins front. De vrais lâches. "Comme tu peux le voir je ne t'ai pas emmené ici pour faire une partie de carte !" Sans blague, c'était pas assez claire comme ça ? En plus il a de l'humour. Ce sera une séance de torture très longue et insupportable. Je ne sais toujours pas qui il est, mais plus le temps passe, je ne suis pas sûr de vouloir qui c'est. Il s'approcha ensuite dangereusement de moi et attrapa mes cheveux pour me mettre la tête en arrière avant de me hurler au visage : "Je suis ton bourreau !" En plus d'être un comique, il a une façon original d'expliquer qui il est. Et ne parlons pas de son haleine et des postillons qu'il m'a craché dessus. Je m'attends à tout pour la suite. Va-t-il me sortir le grand jeu ? J'essaie de dénouer mes liens mais c'est très difficile. Il ne faut pas que l'hostile s'en rende compte sinon je suis foutu. Mais si j'arrive à me détacher et que je réussis à le désarmé il sera bien embêter. Un petit séjour en prison ne lui ferais pas de mal. Cependant je doute que les autres hostiles laisseront leur très cher ami enfermé chez les rescapés. J'observe la grotte, cherchant un endroit, un moyen de sortir de cet enfer. Mais rien. Je suis bloqué avec un fou. Il s'approcha de moi et me demanda soudainement : "Tu aimes Bob l'Éponge ?" Je resta muet et ne savait pas vraiment quoi répondre; est ce que j'aime Bob l'éponge ? Mais à joue-t-il ? Bon sang ce me est vraiment dérangé. Je lui répondis alors : "Je pensais pas qu'on était là pour parler de nos dessins animés préférés." Cette réponse me coutera surement deux trois coups, mais je veux savoir où il veut en venir.


708 mots
made by pandora






Merci ♥:
 



Revenir en haut Aller en bas

» Contenu sponsorisé "
❝ ❞


Message(#) Sujet: Re: I will find you, and i will gut you like a fish x Camille x (Flashback)

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-