avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Fais pas ta timide. || Joy & Davon Lun 22 Juin - 15:38



❝Fais pas ta timide❞
Joy & Davon


Le paysage qui défile, le soleil qui berce la ville de ses rayons. C’était une belle journée qui s’annonçait Et qui dit belle journée, dit plage. Qui dit plage, dit surf. Je garais mon pick-up près de la jetée et descendais du véhicule en m’armant de ma planche et d’une serviette que je glissais sur mon épaule nue. Les lunettes sur le pif, je marchais vers la plage habituellement bondée de populace de tout âge. C’est ça que je trouvais bien, quand il faisait beau, tout le monde se mélangeais. Ca faisait plaisir à voir. J’adorais venir ici, et pas seulement pour le surf et les filles. C’était peut-être bien le seul endroit qui me rappelait mon pays. Non pas que je voulais retourner là-bas. Surtout pas. Revivre cette époque aurait été pour moi le chemin vers une mort certaine. Du coup, j’étais seulement nostalgique. Nostalgique de la beauté de ce pays.

Soit. Je m’éloignais de la rive en nageant sur ma planche avant de considérer une bonne distance pour pouvoir prendre les bonnes vagues. Je n’avais pas regardé la météo, j’aurais peut-être dû. Je me faisais quelques vagues en me mettant debout sur ma planche petit-à-petit. Pourquoi j’aimais autant ça ? Aucune idée. J’adorais simplement l’adrénaline qui montait en moi à chaque nouvelle vague. La peur de tomber dans les abysses de la mer. Un seul faux pas, et tout était à refaire. C’était jouer avec le feu, dans l’eau. Une leçon de vie.

Il devait être passé 20h quand je rejoignis la rive. Le soleil se couchait mais la musique battait son plein. Bizarre, on m’avait pas parlé d’une soirée aujourd’hui. Je portais ma planche sous mon bras et balayais les alentours du regard. Au moins je me fondais dans le décor, tout le monde était soit en maillot, soit en tenue de plage. J’envoyais ma planche dans le sable et me séchais rapidement les cheveux. Ils étaient complètement en bataille, on aurait carrément dit une coupe spéciale post-coïtale. Je me servais un verre en regardant un peu partout. Je m’attardais sur une fille seule visiblement. Et assez mal-à-l’aise. Je l’avais jamais vraiment vue dans le coin, peut-être que les fêtes c’était pas son truc ? Alors je remplis un autre verre avant de m’approcher de cette fille en laissant ma planche dans le sable. Elle était assez mignonne, mais je demandais bien qui elle attendait. Alors sans rien dire au départ, je lui tendis le verre. « Une petite soif ? » J’affichais un sourire qui dévoilait toute ma dentition, se voulant charmant. Peut-être d’un naturel un peu enjôleur. Mais ça, c’était plus fort que moi. « Hé, détends-toi non ? Personne ne va te manger, je t’assure. » Je lui glissais un p’tit clin d’œil rempli d’humour. Bon, j'espérais quand même ne pas me prendre un gros stop dès le début.


© Pando



Dernière édition par Davon R.Luiz le Jeu 25 Juin - 14:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: Fais pas ta timide. || Joy & Davon Mer 24 Juin - 21:58

Fais pas ta timide.

Je ne savais plus vraiment où j'en étais. J'avais besoin d'espace, besoin de réfléchir, besoin de me retrouver seule avec moi-même. Un jeune homme était venu à l'hôpital, il prétendait connaître ma soeur, ma soeur portait disparue, ma soeur décédée, je n'en savais rien une nouvelle fois et avant qu'il n'ait pu dire quoique ce soit, ma mère avait laissé échapper son dernier souffle. Je ne savais pas si ces deux cauchemars avaient un lien direct or, une chose est sûre, s'en était trop pour un seul et unique jour. J'étais beaucoup trop jeune pour encaisser tant d'épreuves du moins, c'est ce que je pensais. Je savais que ma mère n'en avait plus pour très longtemps or, les médecins avaient espéré une bonne semaine et je m'apprêtais à lui dire ce que j'avais sur le coeur, ce que je n'avais jamais eu l'occasion de lui dire, ce même jour. J'avais toujours été quelqu'un de très réservée, qui ne dévoilait pas facilement ses sentiments or, j'aurais laissé ma fierté de côté pour elle, pour la seule femme que j'avais toujours aimé, mon seule modèle, ma seule famille. J'avais besoin d'elle plus que tout au monde mais elle m'avait quitté. Sans doute pour un monde meilleur certes, mais j'avais besoin de temps pour encaisser sa disparition. En l'espace de quelques temps, j'avais perdu une mère et une soeur, les deux personnes les plus importantes à mes yeux. Jamais je n'aurais cru cela possible. Je n'avais pas envie d'y croire, j'avais envie que ma vie redevienne ce qu'elle était auparavant. J'avais envie d'être vraiment heureuse et non faire semblant parce que c'est ce qu'elles auraient aimé pour moi.

En attendant, j'avais besoin de m'éloigner de tout. Je devais me reprendre en mains et ce, très rapidement parce que je ne suis pas du genre à m'apitoyer sur mon sort. Par conséquent, je décide de sortir et ce, même si cela ne me ressemble pas vraiment. Je ne dirais pas que je n'ai jamais fait la fête ou que cela ne me plait pas. Disons que j'ai des priorités, un ordre des choses bien différent de celui de la plupart des jeunes de mon âge. Je préfère passer du temps en famille, je préfère lire un livre, regarder un film en mangeant du pop corn. Je préfère une soirée en petit comité, un verre entre amis plutôt que de me rendre à la fiesta de l'année, celle qu'il ne fallait surtout pas manquer. Pourtant, c'est exactement ce que j'ai fait ce soir-là. J'ai changé mes priorités. J'ai tenté le changement.

On ne peut pas dire que cela me réussit jusqu'à maintenant. Je suis seule, dans mon coin, me demandant encore et encore ce que je fais parmi cette foule. Je serais capable de m'évanouir avant d'avoir fait la fête, avant d'avoir pu boire ou même danser et ce, sans doute à cause de la musique légèrement forte qui brise petit à petit mes tympans ou encore à cause de cet espace trop confiné, cette populations de jeunes trop condensée. Je n'en sais rien. Je me pose beaucoup de questions tout en essayant de faire le vide. C'est alors qu'un jeune homme vint me tirer de ma rêverie en me proposant un verre. Enfin, il m'en tend un et je me regarde un instant, aussi silencieuse que lui, attendant des explications ou ne serait-ce qu'un signe. Si j'ai soif ? Sans doute. Je n'en sais rien. J'attends un peu. Je réfléchis. Je l'écoute parler, un peu trop sûr de lui à mon goût. J'esquive un sourire malgré moi. Je ne sais pas si celui-ci est du au fait qu'il pense que je suis mal à l'aise dans cet endroit qui n'est apparemment pas pour moi -et c'est bel et bien le cas- ou si c'est sa touche d'humour, son sourire qui est contagieux. Mais j'ai décidé d'arrêter de me prendre la tête. Qu'est-ce qui me dit que t'as pas mis de la drogue dans mon verre par exemple ?! Malgré tout, je le prends en le remerciant d'un signe de la tête.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: Fais pas ta timide. || Joy & Davon Jeu 25 Juin - 14:09



❝Fais pas ta timide❞
Joy & Davon


J'avais vu cette fille seule et j'avais décidé de venir vers elle. J'avais même décidé de lui servir un verre. Un véritable gentleman non ? Ben apparemment ça ne lui plaisait pas. Je lui tendis le verre, tout sourire et elle me toisa un moment sans comprendre. Je parlais la même langue non ? Ici on parlait bien anglais ? Ben alors. « Qu'est-ce qui me dit que t'as pas mis de la drogue dans mon verre par exemple ?! » J'esquissais un sourire amusé. Au moins elle avait parlé, c'était une bonne chose. Non ? Elle prit mon verre en me lançant un signe de tête que je considérais comme un remerciement. Elle avait pas l'air bien, mais c'était pas vraiment mon problème. Enfin, si ça se trouve, on se serait retrouvé à parler comme deux amis ? Nan probablement pas.

« Tu peux pas en être sûre ma jolie. » Je pressais ma main libre derrière ma nuque en lui lançant un regard moqueur. « Mais je me promène pas avec de la drogue dans un short de plage. » En fait, je ne mentais pas vraiment. Ma cam était dans mon pick-up, d'ailleurs, j'aurais peut être dû penser à la prendre sur moi mais ça n'aurait pas été une bonne idée. J'étais quand même tombé dans l'eau à plusieurs reprises. Je trinquais à cette soirée en abatant le côté de mon gobelet contre le sien. « À ces vacances qui vont être alcoolisées ? » Je finis ma boisson d'un trait avant d'envoyer un coup de tête vers l'afflux de personne en lui disant de me suivre. « T'embête pas à rester seule ici, viens. »

Je marchais vers le feu de camps ou les gens dansaient avec la musique qui nous perforait presque les tympans. Je jetais un œil à cette fille en remuant légèrement les épaules de gauche à droite. Rapprochant ensuite mes lèvres de son oreille dû à la musique de plus en plus forte à mesure qu'on se rapprochait de la dite piste de danse. Bon ce n'était que du sable, mais ça faisait l'affaire. « C'est quoi ton nom ? Je voudrais pas draguer une inconnue, tu comprends ? » Je lui lançais un regard rieur suivit d'un sourire tout aussi charmant avant de prendre la main de l'inconnue et de la faire tourner en rond dans un élan de gentleman attitude. Elle avait vraiment l'air tracassée, je ne savais pas ce qui me faisait dire ça. Peut être était-ce justement sa distance qui la trahissait ? Quoi qu'il en soit, je lui posais la question en rapprochant une nouvelle fois mes lèvres de son oreille. « Hé, tout va bien ? » Je me redressais, la confrontant ainsi du regard.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: Fais pas ta timide. || Joy & Davon Sam 27 Juin - 16:04

Fais pas ta timide.

Je passais pour une jeune femme insociable, trouillarde qui était bien mieux seule qu'en communauté alors qu'en réalité, c'était tout le contraire. J'avais besoin de me sentir entourée malgré le fait que j'étais assez indépendante. Seulement, je ne me sentais pas à ma place ici étant donné que je n'étais pas du genre à faire la fête jusqu'au bout de la nuit parce que je tenais très mal l'alcool, parce que la musique trop forte me donnait des migraines insupportables. Oui, je passais pour une fille ingrate et rabat-joie, faut dire que je n'étais pas au mieux de ma forme en ce moment et c'est surement pour cette raison que j'avais décidé de sortir. J'avais besoin d voir du monde, j'avais besoin de me changer les idées tout simplement.

Finalement, un charmant jeune homme vint à ma rencontre, rompant cette solitude, ce vie qui s'installait petit à petit. Je lui souris malgré moi tout en ajoutant une petite touche d'humour parce que j'avoue rester sur mes gardes, ça faisait partie de moi, de ce que j'étais. Ma mère m'avait toujours appris à ne pas faire confiance à n'importe qui, encore moins aux inconnus. Mais voilà, il semblait sympa et c'est d'ailleurs pour cette raison que j'acceptai son verre en lui faisant un signe de la tête en guise de remerciement. Tu peux pas en être sûre ma jolie. De nouveau, je lui souris en levant les yeux au ciel sans pour autant toucher à mon verre pour le moment. Mais je me promène pas avec de la drogue dans un short de plage. Je me mis à rire légèrement en haussant les épaules. Les dealeurs sont pleins de ressources ! A mon tour je lui fis un clin d'oeil avant de boire une gorgée, décidant finalement que je pouvais lui faire confiance pour la soirée au moins. De toute façon, je ne risquais plus grand chose à l'heure actuelle et je ne voyais pas ce qu'il pouvait m'arriver de pire que ce que j'avais déjà vécu jusqu'à aujourd'hui. À ces vacances qui vont être alcoolisées ? Je trinquais avec lui et repris une gorgée tandis qu'il termina son verre d'une trêve. Je le regardais faire en écarquillant les yeux. T'attends pas à ce que je fasse la même chose ! Oh non sinon dans une heure à peine, je ne répondais plus de rien. Il valait mieux que je garde les idées claires un minimum. T'embête pas à rester seule ici, viens. Je n'eus pas le temps de répondre qu'il était déjà parti en direction du feu d camp alors, j'en fis de même. Il avait raison, c'était une fête, faite pour s'amuser alors si je restais dans mon coin, c'est que je n'avais rien compris au principe de cette soirée.

Je le suivais en souriant avant qu'il ne s'arrête alors, j'en fis de même, tenant toujours mon verre à la main. Il approcha ses lèvres de mon oreilles pour me poser une nouvelle question : C'est quoi ton nom ? Je voudrais pas draguer une inconnue, tu comprends ? J'hochais la tête. Au moins, il avait du cran, de l'assurance. C'était cool pour un gars mais bon, il s'emballait un peu trop vite quand même parce que je n'étais pas du genre à marcher aussi facilement. Je me hissais sur la pointe des pieds pour atteindre son oreille et pris la parole à mon tour : Je m'appelle Joy et il te faudra plus que ta gueule d'ange avec moi. Je me mis à rire alors qu'il prit ma main pour me faire tourner, ce que je fis avant de faire une légère révérence. il s'arrêta pour s'approcher de nouveau mais cette fois-ci, il plongea ses yeux dans les miens ce qui eut le don de me déstabiliser. Hé, tout va bien ? J'ai terminé mon verre d'une trêve avant de le laisser tomber et j'ai hoché la tête de haut en bas en mentant avant de lever les yeux vers lui en criant légèrement pour couvrir la musique. Ouais. Ouais, ça va c'est juste que... je suis pas habituée à ce genre de soirée. J'ai haussé les épaules avant de changer de sujet de conversation l'air de rien : Et toi ? C'est quoi ton nom monsieur le dragueur ?

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: Fais pas ta timide. || Joy & Davon Mar 30 Juin - 13:41



❝Fais pas ta timide❞
Joy & Davon




« Les dealeurs sont pleins de ressources ! » Sérieusement ? Pas plus flippant pour faire croire qu’on vient de se faire cramer. M’enfin, c’était plus probable que ce soit une boutade qu’autre chose. Je fis abstraction de sa phrase d’un rire nerveux avant de trinquer aux vacances, tout sourire. Elle daigna toucher à sa boisson alors que je l’avalais d’un trait. « T’attends pas à ce que je fasse la même chose ! » Sa phrase me fit rire. J’haussais ensuite les épaules en lui disant de me suivre vers le monde. On s’immisçait dans l’afflux et je lui fit enfin face en lui demandant son prénom au creux de son oreille. « Je m'appelle Joy et il te faudra plus que ta gueule d'ange avec moi. » Je souris une nouvelle fois avant de la faire tourner sur elle-même d’un geste de ma main dans la sienne. Plutôt franche comme fille, c’était assez plaisant je dois dire. J’hochais alors la tête en signe de dépit, feignant la moquerie.

Sa légère distance me rappelait à l’ordre, déjà que c’était pas le genre de fille facile. Je lui demandais si tout allait en plongeant mon regard dans le sien. « Ouais. Ouais, ça va c'est juste que... je suis pas habituée à ce genre de soirée. » J’hochais une nouvelle fois la tête en regardant autour de moi alors qu’elle finit son verre d’un trait. « Tu préfères les soirées pyjama de tes copines c’est ça ? » Je lui glissais un nouveau regard souriant avant de me mettre à danser un peu. C’était plus ridicule qu’autre chose mais je suivais le mouvement en tentant de la faire suivre également. Elle changeait radicalement de sujet en me demandant mon prénom. Je baissais une nouvelle fois la tête en glissant mes lèvres vers son oreille. « Davon, mais Dieu au lit c’est mon deuxième prénom. » Je ricanais doucement un lui affichant un clin d’œil amusé. J’avais vraiment pas envie de me prendre la tête ce soir, ni avec cette fille, ni avec quelqu’un d’autre. Et ici c’était pas l’endroit le plus pacifiste au monde, tout le monde le savait. Il n’en fallut pas plus de temps pour que je me fasse légèrement bousculé par derrière par un type qui avait probablement bu comme un trou. Génial, ça commence. Je me retournais calmement en le repoussant de mes mains contre ses épaules avant qu’une légère altercation éclate. Ces soirées devaient toujours partir en couille et j’étais peut-être pas le plus pacifiste mais je me canalisais quand je ne connaissais pas des gens. Mais là, il l’avait cherché non ? De toute façon, mon poing parti tout seul et se retrouva dans la mâchoire du type déjà amoché par l’alcool. Il tomba en domino sur d’autre types qui visiblement avaient aussi mal prit mon geste. Bon j’fais quoi ? Je vais me faire démolir devant une gonzesse tout de même… Du coup j’agrippais la main de cette dernière avant de m’éloigner du feu. « Ça te dit qu’on ramène un extincteur à leur vider sur la gueule ? » Je souriais calmement en adoptant une démarche plus posée après avoir remarqué qu’ils ne nous suivaient pas. J’avais l’habitude des altercations, mais peut-être pas cette fille. Je savais même pas où je l’emmenais pour dire vrai. « L’alcool te monte pas vite à la tête j’espère ? » Arrivés à mon pick-up je tirais un pack de 6 cannettes de bières avant de lui en tendre une et relâcher 4 autres dans le coffre. J’en gardais une pour moi, que je décapsulais calmement avant d’en boire deux grandes gorgées. « T’inquiète, je te causerais pas de problème. » Enfin, pas pour le moment.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: Fais pas ta timide. || Joy & Davon Mer 1 Juil - 19:05

Fais pas ta timide.

C'est vrai que j'ai l'air d'une insociable ou au pire, d'une petite fille perdue alors que ce n'est pas franchement le cas. C'st juste que j'ai du mal à me fondre dans la masse parce que c'est pas le genre de soirée que j'ai l'habitude de fréquenter. Je suis plus du genre à faire la fête en petit comité, avec des personnes que je connais et que j'apprécie. Je suis tout de même contente que le jeune homme soit venu vers moi sans quoi, je serais peut-être encore dans mon coin en train de me dire que ma place n'est pas ici et qu'il faut que je parte. Tu préfères les soirées pyjama de tes copines c’est ça ? Je me mis à rire avant de danser doucement tout en répondant en hausant les épaules comme si la réponse était normale et évidente. Faut dire que dernièrement, j'ai pas vraiment de temps pour moi. Non parce que j'allais voir ma mère à l'hôpital tous les soirs et ce, jusqu'à ce qu'elle finisse par nous quitter après quoi, j'ai du m'occuper de toutes les formalités alors, je n'avais pas pensé à moi, à mon bien être, à ce que je voulais. Limite, j'avais mis entre parenthèses ma jeunesse alors ce soir, je tentais de faire un effort et je continuais même la conversation en lui demandant son prénom. Davon, mais Dieu au lit c’est mon deuxième prénom. Un nouveau clin d'oeil et me mis à sourire en levant les yeux au ciel. Je reportais mon regard sur lui en fronçant légèrement les sourcils d'un air amusé. Oh, je vois le genre... En tout cas, il me faisait rire Davon et c'était un bon point. Par contre, il était légèrement sûr de lui mais, rien qu'un petit peu.

Finalement les choses ne se déroulaient pas vraiment comme je l'avais imaginé. Génial, ça commence. Je grimaçais légèrement alors qu'il venait intentionnellement de bousculer un autre homme. Celui-ci avait l'air raide mort et semblait vraiment énervé et contre toutes attentes, Davon lui colla son poing en pleine face. Je m'arrêtais nette de danser et le tirais légèrement pour tenter de m'interposer. Ca va les gars, détendez-vous... Ouais, on est sensés faire la fête, pas se taper dessus. Tout le monde avait l'air plus ou moins énervé et le jeune homme en rajouta une couche : Bon j’fais quoi ? Je vais me faire démolir devant une gonzesse tout de même… Mon regard s'assombrit alors que je le dévisageais de haut en bas. Bordel, c'est quoi son problème à lui ? Tous les regards étaient tournés vers nous et finalement, Davon me prit la main pour m'entraîner plus loin tout en surveillant nos arrières. Ça te dit qu’on ramène un extincteur à leur vider sur la gueule ? J'ai haussé les épaules comme si c'était normal. Apparemment, il avait l'habitude de ce genre d'altercations alors, je ne devais pas trop m'en faire. Pourquoi pas ! J'ai souri tandis qu'on arrivait assez rapidement près de ce qu'il semblait être sa voiture. L’alcool te monte pas vite à la tête j’espère ? Je restais silencieuse quelques secondes. Ben euh... Je n'allais pas avoué que si, je tenais super mal l'alcool. Ouais parce que ça fait vraiment petite débutante du coup, je passais outre et pris la bière qu'il me tendit. T’inquiète, je te causerais pas de problème. Je répondis naturellement : Pour le moment ! tout en m'énervant sur ma boisson que je galérais à ouvrir. Finalement, je finis par gagner la manche et apporta celle-ci contre mes lèvres. Je m'attendais pas à ça. Ouais, je pensais que les gens étaient tous peace and love dans ce genre de soirées. Je vis peut-être dans le monde des bisounours après tout !

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: Fais pas ta timide. || Joy & Davon Dim 12 Juil - 18:21



❝Fais pas ta timide❞
Joy & Davon




J'avais probablement marqué un point vu que me petite boutade la fit légèrement rire. Elle se mit même à danser un peu et ça m'arracha même un demi-sourire. « Faut dire que dernièrement, j'ai pas vraiment de temps pour moi. » Je fronçais légèrement les sourcils avant de vouloir faire le curieux. Mais je me ravisais alors qu'elle me demanda mon nom. Évidemment, je l'ai joué du genre gros dragueur qui s'y prend comme un manche. Et malgré son "J'vois l'genre", elle avait l'air amusé. Je lui décrochais un léger clin d'œil avant de me faire bousculer par un type que je bousculais par la suite après m'être retourné. La soirée ne faisait que commencer et je savais déjà qu'elle allait être longue. Mon poing parti dans la mâchoire du type sans crier gare. Ayant déjà pris les devant pour lui foncer dessus, je me fit arrêter net par une pression dans mon dos. On me tirait vers l'arrière. Je pensais tout d'abord que c'était un type qui voulait autant ma mort que les autres et je perçus finalement Joy qui se mit entre nous. Plutôt téméraire comme fille. J'en rajoutais une couche et visiblement, ça ne plaisait pas à la gonzesse qui me regardais de haut en bas comme si j'avais fait une faute grave. J'avais peut-être perdu mon seule bon point ? Quoi qu'il en soit je lui agrippais la main avant de m'éloigner vers mon véhicule, lâchant une boutade à laquelle elle rétorquait pour ma plus grande joie. Elle avait pas l'air fâchée, c'était déjà ça.

Arrivés à la voiture, je lui tendis une canette qu'elle agrippait avant de plier ciel et terre pour tenter de l'ouvrir. Avant que je ne lui prenne, elle arriva à battre la bête. Je lui promis que je ne lui attirais pas de problème, une promesse qui résonnait fausse dans mes oreilles. Et dans les siennes aussi visiblement. « Pour le moment ! » Elle me fit sourire. Je remontais mon regard jusqu'au sien en m'abreuvant d'une gorgée. « Pour le moment. » Dis-je en hochant la tête, un fin sourire aux lèvres. Il y eu un léger blanc et c'est elle qui le brisa. « Je m'attendais pas à ça. » Je souris une fois de plus, les dents dévoilées. C'était mignon, on aurait dit qu'elle vivait encore dans le pays des bisounours. En mode peace and love forever. Pourquoi pas ? Soit. Je lui tendis une nouvelle canette en écrasant la mienne avant d'ouvrir la portière de mon véhicule histoire de jeter les boissons sur le siège passager. Je m'attendais pas à ce que quelques sachets de cocaïne tombent de mon siège et se dévoile au grand jour. Pourtant, on me l'avait déjà dit : Je devais toujours garder ces sachets là où moi seul pourrais les trouver. Bon il était un peu tard pour le repenti. Je ramassais ces derniers en feignant l'innocence avant de les mettre dans la poche de mon short de plage. Je m'éclairci légèrement la gorge avant de la confronter du regard. « Je te ramène ? Où tu veux peut-être venir chez moi ? » C'était peine perdue mais autant garder la tête haute jusqu'au bout. Non ?


© Pando
Revenir en haut Aller en bas

» Contenu sponsorisé "
❝ ❞


Message(#) Sujet: Re: Fais pas ta timide. || Joy & Davon

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-