avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: « À la tienne Etienne ! » ☼ Noreen Blodwyn-Géileis [R-PISODE] Dim 31 Mai - 23:43



« À la tienne Etienne ! » ☼ Noreen Blodwyn-Géileis [R-PISODE]
Avery & Noreen
Avery, depuis quelques jours cherchait à fuir le monde pour s'isoler et pleurer. Elle n'arrivait toujours pas à digérer ce qu'elle avait découvert. À chaque fois qu'elle y pensait, la médecin s'en rendait malade. À vrai dire, elle ne dormait presque pas et mangeait à peine. Avery ne souhaitait pas que l'on l'a voit dans cet état et puis elle n'était pas très utile sans son énergie et sourire habituels. Ainsi, la jolie brune avait attrapé un sac à dos et quelques affaires, de quoi manger pour s'éloigner du campement. Elle avait marché le long de la plage et avait atterrit une autre loin des rescapés. Le silence et la solitude lui étaient agréables dans cette période difficile bien qu'elle soit l'opposée, c'est-à-dire sociable. Avery avait passé son temps à observer l'océan et se perdre dans ses pensées. Elle retraçait sa vie comme pour essayer de refaire le monde et de comprendre ce qui avait tout foiré. Avant de partir, la jeune femme avait entendu qu'une soirée allait être organisée et réunir tous les clans pour faire une trêve le temps de cette petite fête bien arrosée. Avery décida d'y retourner pour l'occasion, il fallait qu'elle se change les idées autre que par l'isolement puis il y avait de l'alcool à volonté alors raison de plus. La médecin avait toujours aimé s'amuser, s'était donc l'instant parfait. Quand elle rentra dans sa hutte après quelques heures de marche, Avery se reposa pour reprendre des forces avant de s'atteler à sa préparation. Ne désirant pas se démonter pour autant et souhaitant faire bonne figure, la demoiselle s'habilla avec la plus belle robe qu'elle avait déniché dans ses affaires et se maquilla avec le peu de maquillage qu'elle avait à sa disposition dont du maquillage fait artisanalement grâce aux démonstrations de Laïla. À défaut de plaire à Jace, peut-être qu'elle plairait à quelqu'un d'autre ou peut-être pas, peu importe du moment qu'elle s'amuse. En deux ans qu'elle était sur cette île, Avery n'avait pas eu une minute à elle. Ce soir, la jolie brune se rattrapait. Il y avait déjà du monde sur le campement, des hostiles et des originaires également. La médecin était méfiante, elle espérait d'ailleurs qu'aucun originaire la reconnaisse de peur d'être de nouveau enfermé et torturé depuis sa fugue. Avery salua quelques rescapés avant d'aller s'asseoir au bar. La jeune femme commença très fort puisqu'elle demanda un jus de fruit à base de vodka. Elle remercia le rescapé qui servait de barman pour la soirée et tourna la tête pour voir qui était sa voisine de comptoir. C'est alors qu'elle remarqua qu'il s'agissait de Noreen, une de ses amies...enfin s'était avant que celle-ci la laisse dans des conditions désastreuses. Néanmoins, ce soir, elle ne lui en voulait pas. Elle avait déjà assez de monde sur sa liste puis ça faisait du bien de voir une tête connue.

« Alors comme ça tu as retrouvé le chemin de l'île ? »
Dit-elle ironiquement avant de sourire amusé et de tendre son substitue de verre pour qu'elles puissent trinquer et ajouta en riant : « à la tienne Étienne ! » Avery apporta son verre à ses lèvres et avala d'une traite sa boisson, ça faisait tellement du bien, s'était libérateur !

© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Noreen Blodwyn-Barnes "
ADMIN Shaky. × We dream out loud. ❧ ❞

× Ma Célébrité : rachel laplubel. × Nombre de messages : 1897 × Age du perso : trente ans. no comments. × Job : pompier/planquée dans la forêt. × Côté love : i never knew i could love someone the way that i love you.


Message(#) Sujet: Re: « À la tienne Etienne ! » ☼ Noreen Blodwyn-Géileis [R-PISODE] Mar 2 Juin - 17:07



❝ tant qu'y'aura des comptoirs,
on aura des héros ! ❞
Elle en avait entendu parler et avait cru à une blague. Après tout, qui pouvait bien avoir envie d’organiser une soirée sur cette foutue île, alors même qu’une guerre faisait rage et s’empirait au fil des jours ? Elle n’avait pas songé à y aller une seule seconde – de toute façon, elle était chez les originaires, maintenant, et elle se doutait qu’ils ne prendraient pas part à tout ça. Par combinaison, elle n’irait donc pas non plus.
Et pourtant. Pourtant elle se surprit à fouiller le moindre recoin de l’hydre pour trouver une robe. La plus jolie robe, une qu’elle pourrait porter, qui la rendrait belle, élégante et… désirable, peut-être ? Elle avait beau essayé de se le cacher, elle savait pertinemment pour qui elle faisait tout ça. Tout le monde était invité à cette soirée, les rancœurs et la haine étant les seuls exclus. Alors il y serait aussi, n’est-ce pas ? Elle avait envie de faire table rase du passé, d’avoir une conversation prenante avec lui, ou simplement de passer du bon temps sur l’île principale, comme au tout début de leur rencontre. De toute façon, elle avait besoin de se changer les idées, alors même s’il n’était pas là, elle se devait d’y être. C’est ce dont elle tenta de se convaincre, tandis qu’elle traversait l’étendue d’eau qui la séparait de la grosse soirée du siècle. Mais elle avait tord.

Il n’était pas venu. Deux heures qu’elle l’attendait là, le cherchant des yeux, sans jamais éveiller l’attention. Elle avait bien croisé quelques personnes, mais elle n’était pas intéressée par quelqu’un d’autre. A un moment, enfin, elle réalisa. Qu’elle avait eu beau se faire belle, ce soir, la personne qu’elle avait voulu impressionner n’était pas là. Elle regretta amèrement d’avoir espéré, car il n’y avait rien à espérer entre eux depuis longtemps et qu’elle n’aurait jamais dû se laisser avoir. Elle songea un instant à retourner sur l’hydre pour terminer tristement sa soirée mais, déjà, un verre dansait entre ses doigts. Ce fut le tout premier d’une longue, très longue série.
En une bonne demi-heure, Noreen était passée de Reine de la soirée qui veut plaire à un prince absent à celui de gros déchet que tout le monde évite. Elle était triste, oui, mais elle sentait sa peine se noyer un peu plus, à mesure qu’elle enchainait les gobelets. A un moment, elle parvint même presque à oublier pourquoi, ou plutôt pour qui elle était venue – et c’est précisément à cet instant qu’elle croisa le regard d’Avery. Spontanément, Noreen lui dessina un sublime sourire : tout transpirait la sincérité chez-elle, elle était vraiment contente de la revoir. Bien-sûr, il s’était passé un bon paquet de choses entre les deux jeunes femmes, mais n’était-ce pas la soirée pour oublier tout ça ? « J’me suis un peu perdue avec mon sens de l’orientation, mais ouais, t’as vu, j’suis du bon côté de l’île ! » Beaucoup n’appréciaient pas son soudainement changement de camp, Noreen le savait. Cependant ce soir, c’était l’occasion pour blaguer dessus et ça, ça lui faisait plaisir. Elle attrapa elle aussi son verre et vint frapper énergiquement celui de la jeune médecin, avant de trinquer à sa manière, c’est-à-dire irlandaise. « Slainte ! » A son tour, elle avala cul-sec, mais ne s’arrêta pas là. Elle s’autorisa un second verre, qu’elle fit trinquer de la même manière que le précédent. Au bout du troisième, elle reprit son souffle et, entre deux éclats de rire, pris des nouvelles de son amie. A sa manière, toujours. « Alors, qu’est-ce que tu viens enterrer dans l’fond d’tes verres, toi ? » Oui, elle s'était trompée de mot. Mais Avery était-elle réellement en état de s'en rendre compte ?!






you gotta get up and try.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « À la tienne Etienne ! » ☼ Noreen Blodwyn-Géileis [R-PISODE] Sam 6 Juin - 13:41



« À la tienne Etienne ! » ☼ Noreen Blodwyn-Géileis [R-PISODE]
Avery & Noreen
Avery avait du mal à ne pas penser à ce qui lui arrivait, elle n'était pas bien. Elle n'avait jamais été autant perdue dans sa vie. La jeune femme s'installa au bar et aperçu Noreen après avoir avalé d'un trait sa boisson. Elle en redemanda aussitôt un autre et commença à parler à son amie. Elle rit à sa remarque, sa copine semblait déjà plus avancée dans les boissons qu'elle, il faudrait qu'elle rattrape tout ça. Avery se mit également à applaudir pour féliciter celle-ci de son retour parmi eux même s'il était de courte durée, juste le temps de boire quelques verres et repartir. D'ailleurs, comment allaient-elles faire si elles étaient aussi bourrées ? Peu importe tant qu'elles s'amusent.

« Tu mérites la palme de la fille la plus.... » elle cherchait ses mots, car elle ne se souvenait déjà plus de la finalité de sa phrase : « la plus...laisses-tomber en fait ! »

Elle rit et attrapa une seconde fois son verre, elle trinqua avec Noreen et trouva amusant qu'elle parle dans une autre langue. Son verre contenait encore de la vodka, elle adorait ça et ça avait tendance à vite grimper au cerveau. Elle sourit et le bu d'un seul coup, il faisait chaud sur l'île et avec l'alcool ça n'aidait pas, alors un peu de liquide lui procurait du bien même si ça renforçait cette chaleur. Un troisième verre fit son apparition puis le quatrième était déjà en préparation. Noreen lui demanda ensuite ce qu'elle était venue enterrer. Bizarrement, ce mot ne la choqua pas et puis elle n'était pas vraiment en état de bien s'arrêter sur les mots, c'est pourquoi elle répondit de façon très naturelle :

« J'enterre un bébé, enfin un cimetière. » Elle rit jaune et avala sa boisson. En voyant la tête de son amie, elle tenta de reprendre son sérieux, mais elle n'y arriva qu'à moitié : « Mon mec s'est tapé une fille qu'il a mis en cloque et je suis un fantôme ! » Dit-elle en repensant à Hayley qui l'avait traité de la sorte peu de temps avant qu'elle avoue à Jace qu'elle était enceinte. Elle grimaça et ajouta : « Remarque les fantômes ça vit bien dans les cimetière non ? » Elle pouffa de rire et en sirotant sa boisson, elle lui demanda : « Et toi ? Qui as-tu envie d'achever à coup de pelle ce soir ? » Elle lui adressa un sourire tout en étant curieuse, Noreen n'était pas heureuse là-bas sur sur l'Hydre ? Le peu de conscience qu'elle avait ce soir, arrivée quand même à l'angoisser.

© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Noreen Blodwyn-Barnes "
ADMIN Shaky. × We dream out loud. ❧ ❞

× Ma Célébrité : rachel laplubel. × Nombre de messages : 1897 × Age du perso : trente ans. no comments. × Job : pompier/planquée dans la forêt. × Côté love : i never knew i could love someone the way that i love you.


Message(#) Sujet: Re: « À la tienne Etienne ! » ☼ Noreen Blodwyn-Géileis [R-PISODE] Dim 7 Juin - 18:49



❝ tant qu'y'aura des comptoirs,
on aura des héros ! ❞
Les confidences au comptoir du bar sont souvent les meilleures. Car elles sortent sans avoir été pensé au préalable, ne sont pas censurées, et en disent bien souvent plus sur quelqu’un de ses mots habituels. Entre deux shoots, Noreen riait aux éclats ; peut-être que finalement, cette soirée n’était pas si mauvaise que ça ? Enfin, on se cuite difficilement sans raison, et si l’irlandaise avait deviné qu’Avery était ici pour noyer son quotidien dans l’alcool, c’était simplement parce qu’elle pratiquait la même méthode d’autodestruction que son amie. Il suffisait qu’elle la regarde dans le blanc des yeux pour éclater de rire, ce qui ne manqua pas au moment où Avery évoqua cette histoire de cimetière. En fait elle n’avait rien compris, alors elle riait fort, bruyamment, et de façon particulièrement agaçante. Mais son amie ne semblait pas dérangée et, alors qu’elle embrayait sur la suite de l’histoire, Noreen stoppait net, obnubilée par son récit. Elle était soudainement devenue bien trop silencieuse pour que ce soit une blague, et déjà Noreen sentait l’énervement la gagner. « Sans déconner ? Mais comment il a pu faire ça ? Et l’autre grognasse se fait faire un gosse avant d’avoir un cerveau ? » La blonde, prisonnière d’une toute nouvelle colère, tapa du poing sur la table. Ça y est, là elle était vraiment énervée. « Y’a pu’ de respect Avery, PU’ DE RESPECT BORDEL ! » Elle répétait sans arrêt les mêmes mots, parce que la moutarde, mais surtout l’alcool, commençait sérieusement à lui monter au nez. A vrai dire, elle avait toujours sourdement pensé qu’Avery méritait bien mieux que Jace, elle s’en rendait simplement compte ce soir.
Noreen ne savait plus vraiment si elle croyait en l’amour, mais les révélations des deux femmes commençaient plutôt à faire pencher la balance du côté négatif. La jeune femme se releva pour reprendre son calme, tangua légèrement et se rattrapa à Avery, avant de répondre à sa question. « C’est moi-même que j’veux achever à coup d’pelle, pour avoir eu la débilité de penser qu’un type comme ça pouvait bien s’intéresser à moi ! » Et, sans savoir pourquoi, elle partit de nouveau dans un fou rire énorme, dans lequel elle réussit néanmoins à placer quelques phrases. « T’sais quoi j’crois que j’vais me tourner vers les femmes ce sera plus simple, et si tu veux un conseil fais comme moi, y’a moins d’embrouilles j’ai l’impression ! » Noreen déambulait dangereusement autour de son amie, se rattrapant à chaque occasion, puis elle repensa à ce qu’Avery venait de lui dire et, de nouveau, elle s’énerva. « Non mais en vrai tu sais qui j’veux démolir avec ta pelle là ? » Fini le fou rire, le rouge lui montait déjà aux joues, mais il aurait été difficile de dire s’il s’agissait du rouge de la colère, ou de celui de l’alcool. « Cette connasse qui a foutu ton histoire en l’air, elle mérite pas mieux ! Viens, on va lui démoooolir la tête, ça lui apprendra à faire sa pouffiasse devant tout l’monde, celle-là ! » Du haut de son petit mètre cinquante, elle ne tarderait sûrement pas à éjecter toute cette substance de son sang – mais avant ça, elle comptait bien profiter du moment. Alors elle commença lentement à s’éloigner, le verre à demi rempli dans la main, naturellement.






you gotta get up and try.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « À la tienne Etienne ! » ☼ Noreen Blodwyn-Géileis [R-PISODE] Ven 12 Juin - 4:22



« À la tienne Etienne ! » ☼ Noreen Blodwyn-Géileis [R-PISODE]
Avery & Noreen
Avery avait besoin de boire pour noyer son chagrin. Cette soirée était l'idéale. Elle n'avait de compte à rendre à personne et buvait à son rythme. L'alcool arrivait à lui tenir chaud, à lui remettre du paume au cœur même si le lendemain, elle risquait de passer sa journée à souffrir le martyr à cause des verres ingérés. Sans oublier bien évidemment la gueule de moi et aussi le retour de ses tristes souvenirs. Pour le moment, la jolie brune riait avec son amie. Noreen lui avait manqué, elle avait l'impression de se retrouver au tout début de l'île. Tout en avalant son précieux breuvage, la médecin raconta sa vie du moment. Elle pouffa de rire en écoutant son amie parler. Avery était touchée par l'attitude de son amie, elle qui avait l'impression de virer folle depuis une semaine.

« Ohhhh t'es choupinette ma Nono !! »
La jeune femme se jeta dans ses bras pour lui faire un gros câlin avant de lui répondre à sa question sur comment il avait pu faire ça. Avery le comprit au premier degré : « Bah tu sais, je pense qu'il a mis son kiki en elle puis après il a déposé la petite graine et pouff, elle a gros ventre avec un bébé ! »

Avery se remit ensuite sur sa pseudo chaise tout en recommandant un autre verre. Soudain, son amie originaire se mit à frapper du poing sur la table ce qui la fit sursauter avant de pouffer de rire pour une énième fois. La jeune femme répéta bêtement en même temps que son amie : « Ouais pu' de respect ! » La jolie brune n'aurait décidément pas réagit comme ceci en temps réel, c'était bien parce qu'elle était de bonne ou de drôle d'humeur. Avery tenta d'écouter attentivement Noreen, mais elle avait du mal à garder une conversation sérieuse, elle gloussait de temps à autre :

« Oh ! C'est qui ? C'est qui ? Nono tu es amoureuse ?! Allez dis-moi s'il te plaît, s'il te plaît. »


Avery souhaite en savoir davantage, elle était curieuse puis tant elle le connaissait. En fait, oui elle le connaissait bien, mais elle ignorait que sa camarade de beuverie avait le béguin pour Seth. La médecin lui racontait ses problèmes alors elle espérait être aussi une épaule sur qui compter le temps d'une soirée. Avery se remit à rire lorsqu'elle lui conseilla de devenir lesbienne : « Arrêtes !!! j'y ai pensé figure-toi !!! » Elle rit de plus belle : « Au moins notre seul tracas sera de se disputer les fringues et de savoir qui fera l'homme ! » Cette idée avait traversé l'esprit d'Avery durant son isolement, enfin ça l'avait amusé et fait sourire ne serait-ce que quelques minutes entre deux pleures. Alors qu'elle ne pensait pas reparler de Jace et d'Hayley, Noreen reprit sa défense, elle souhaitait frapper à coup de pelle sa rivale. Avery fut choqué et laissa échapper un troisième « Oh ! » de la soirée avant de se lever avec un verre pour la suivre en riant : « C'est carrément une bonne idée !!! » La jeune femme n'était pas pour un brin méchante, même, elle n'avait pas pensé à se venger jusqu'à ce que son amie lui propose de le faire. La médecin ne marcha pas très droit et elle s'arrêta pour réfléchir :

« Mais...mais...mais...s'il est avec elle à faire plein de bébés hein ? »

Avery se mit à sangloter. L'alcool pouvait faire rire comme pleurer, changer d'attitude à une autre en quelques secondes.

© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Noreen Blodwyn-Barnes "
ADMIN Shaky. × We dream out loud. ❧ ❞

× Ma Célébrité : rachel laplubel. × Nombre de messages : 1897 × Age du perso : trente ans. no comments. × Job : pompier/planquée dans la forêt. × Côté love : i never knew i could love someone the way that i love you.


Message(#) Sujet: Re: « À la tienne Etienne ! » ☼ Noreen Blodwyn-Géileis [R-PISODE] Dim 14 Juin - 12:27



❝ tant qu'y'aura des comptoirs,
on aura des héros ! ❞
Noreen ne s’en rendait pas compte, mais elle était probablement en train de vivre l’une des meilleures soirées de son expérience sur l’île. Oh, bien-sûr, elle n’avait pas franchement, voir du tout imaginé les choses comme ça, mais il fallait savoir s’adapter ; alors, cette soirée qu’elle avait pensé calme, et peut-être même belle, était clairement en train de se transformer en beuverie générale. Au fond, ça faisait plaisir, et il lui semblait que ça faisait longtemps qu’elle ne s’était pas amusée comme ça. Dommage que, à son réveil le lendemain, elle n’en garderait plus aucun souvenir.
Sans qu’elle ne comprenne pourquoi, elle sentit son amie se glisser dans ses bras et Noreen ne put s’empêcher de resserrer son étreinte, persuadée qu’elles en avaient sûrement autant besoin l’une que l’autre. Elle souriait dans le vide, contente de la retrouver ; puis c’était le moment mignon de sa cuite, alors il fallait en profiter. « OOOOOH mais ça c’est pas’ke j’t’aime heeein ! » Puis, plus concentrée que jamais, elle écouta son explication, effectivement elle comprenait ce qui avait bien pu se passer. Pas qu’elle ne savait pas comment ça marchait, mais en fait, c’était suffisamment explicite pour énerver encore plus la jeune femme. Entre deux des mots d’Avery, elle prononçait de faibles « aaaah oui d’accooord » très sérieux, comme si c’était son tout premier cours d’éducation sexuelle. La vérité, c’est qu’en fait elle commençait à être sérieusement déchirée.

La tournure que prenait la discussion aurait pu ramener la jeune femme à la raison, mais ce ne fut pas vraiment le cas. C’était compliqué les peines de cœur, particulièrement quand il n’y avait même pas d’histoire d’amour. Elle ne savait pas si elle pouvait lui dire. Pas qu’elle ne lui faisait pas confiance, parce qu’au fond, qu’est-ce qu’Avery pourrait bien faire d’une telle info ? Probablement pas grand-chose. Non, le vrai problème, c’est que le dire à haute voix c’est accepter, et ça, c‘était tout nouveau pour l’irlandaise. « C’est quelqu’un qui est aussi du côté des méchants, comme le tiens, » lâcha-t-elle finalement d’une voix un peu triste. Elle n’appréciait pas vraiment ce choix, mais puisque Jace avait fait le même, au moins elle pouvait échanger ça avec sa copinette. Finalement, la meilleure solution restait encore de changer de bord, et Noreen ne put s’empêcher d’éclater de rire elle aussi. Elles en faisaient un bon duo franchement, elles auraient presque pu finir ensemble tiens. « Eh bah écoute pour changer j’veux bien faire l’homme ! » cria la jeune femme avant de s’approcher sensuellement d’Avery. A quelques centimètres de son visage, elle stoppa néanmoins son geste, et éclata de rire dans l’oreille d’Avery. Nop, définitivement pas une bonne idée, elles devraient se contenter de leurs histoires bien étranges avec leurs mecs bizarres.
Le calme fut de courte durée lorsque Noreen s’engagea vers on ne sait où pour aller donner une leçon aux petits chenapans qui rendaient son amie si malheureuse. Bien-sûr qu’elle voulait les défoncer, franchement ! Par contre elle marchait pas droit, m’enfin c’était juste un détail. Noreen tendit sa main vide vers celle d’Avery pour l’aider un peu, l’encourageant à grands coups de « Allez viens on y va », alors même qu’elles n’avaient pas fait cinq mètres. Mais, en voyant la tristesse de son amie, l’irlandaise ne put s’empêcher de compatir, et elle l’attrapa dans ses bras d’un grand coup. « Mais noooooooon arrête, ils en ont déjà fait un ils peuvent pas en faire plusieurs direct ! » Bon niveau réconfort on repassera. Et puis, les larmes d’Avery finirent par déteindre sur Noreen, finalement peut-être qu’elle avait raison ? Sa vue commençait à se brouiller de tristesse, et elle ne put s’empêcher une remarque malheureuse, et totalement débile aussi. « T’as raison, peut-être que Seth l’impuissant est en train de mettre son kiki quelque part et de déposer la petite graine et faire pleins de chauves-souris… » Finalement, ça expliquait pourquoi il n’était pas là ce soir. Il avait sûrement dû se trouver une folle chez les hostiles, et maintenant Noreen ne voulait plus jamais recroiser son chemin. Elle serra fort son poing en se détachant de l’étreinte d’Avery et reprit son regard noir de tout à l’heure, plus remontée que jamais. « Non mais vas-y on est fortes okay ? On est fières on est des super héroïnes ça va chieeeeeer ! Viens, on va les défoncer, tous les trois !!! » Cette belle parole prononcée, elle avala son breuvage, glissa son verre dans son décolleté pour plus de mobilité et tendit de nouveau la main à Avery. « On commence par régler ton problème ou le mien ? » Elle était sérieuse, furieuse, enragée. Oh ce soir, gare à quiconque croiserait son chemin.






you gotta get up and try.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « À la tienne Etienne ! » ☼ Noreen Blodwyn-Géileis [R-PISODE] Mar 30 Juin - 22:05



« À la tienne Etienne ! » ☼ Noreen Blodwyn-Géileis [R-PISODE]
Avery & Noreen

Avery aussi passait une drôle de soirée et une très bonne soirée malgré son chagrin. L'alcool avait le pouvoir magique de rendre la tristesse en joie, de se sentir vivante. Ouais, ce soir elle avait l'impression de pouvoir surmonter ses tracas quotidiens. Demain se serait sans doute une autre histoire, déjà elle aurait une belle gueule de bois avant de pleurer et de penser que la vie c'est de la merde parce qu'elle déprime comme si on lui avait arraché son cœur. Face aux mots si touchant de son amie, Avery ne pu s'empêcher de la prendre dans ses bras malgré tout ce qu'elles avaient vécus et leurs désaccords concernant l'Hydre. Ce soir il n'y avait pas de groupe, sa Nono était bien là pour la réconforter, elle ignorait par quel moyen.

« Moi aussi je t'aime bien ! Tu le sais ça hein ? »

Et voilà que les deux demoiselles étaient en pleine déclaration d'amour, ça débordait de cœurs et de bisounours. Avery lâcha son étreinte pour lui expliquer son histoire ou comment réussir à faire des bébés. Elle n'osait pas imaginer la scène et préféra se contenter à une image de fleurs et de graines. Noreen semblait l'écouter avec intérêt. C'était ensuite à son tour de jouer les confidentes, son amie semblait être aussi tourmenté par quelque chose ou quelqu'un. Après tout elle s'était habillée de manière très jolie et sexy. Après quelques minutes et quelques verres, Noreen fini par se confier. Il s'agissait d'un hostile tout comme Jace :

« Ohhhhh ! C'est qui ? Allez plus de détails ! Peut-être que je le connais ton dark Roméo ! »

Elle était curieuse et surtout se demandait si elle l'avait déjà rencontré en squattant la grotte de Jace. La réponse était positive puisqu'il s'agissait de Seth, un grand ami de son fiancé. Ce dernier était d'ailleurs sympa de l'accompagner à chaque fois jusqu'à la grotte de Jace lorsqu'elle se trouvait seule et sans défense même si ce dernier n'était généralement pas bavard et qu'Avery monopolisait la parole. « On aime les bad boy ! » Elle rit bien que si elle n'était pas saoule, elle dirait que les mauvais garçons entraînaient souvent des peines de cœurs tellement ils étaient compliqués à comprendre. La demoiselle rit de nouveau en l'écoutant dire qu'elle souhaitait bien faire l'homme pour une fois avant de s'approcher d'elle comme si elle allait l'embrasser. Avery lui fit les yeux doux pour jouer ce petit jeu de séduction avant de pouffer de rire. Les deux femmes se levèrent ensuite, Noreen était motivée pour casser la figure à ceux qui lui avaient fait du mal et par la même occasion, Seth. Son amie avait été convaincante pour lui dire de se venger, mais plus elle ne marchait pas droit, plus elle commençait à ne pas se sentir bien. Sans s'en rendre vraiment compte, Avery se mit à pleurer à s'en faire remarquer. Elle était venue passer une bonne soirée, mais l'idée d'imaginer Jace dans les bras de sa rivale la rendait malade. Elle pleura comme pas possible ou du moins la même intensité que ces derniers jours à l'exception que cette fois-ci s'était plus pathétique puisqu'elle était sous l'emprise de l'alcool. Son amie la reprit dans ses bras et tenta de la rassurer de manière très originale. Avery grimaça et renifla pour se retenir de s'effondrer une fois de plus en larmes :

« ….Mais, mais, mais si elle attendait des quadruplets hein ? Oh mon dieu j'ai la tête qui tourne rien que d'y penser ! »

Elle imaginait une flopée de bébés sur l'île, la médecin en avait le tournis. Sa tristesse semblait être contagieuse puisque Noreen se mit à son tour à avoir les larmes aux yeux en entendant la quadrucolor des cheveux imaginer que son petit ami était peut-être en train de la tromper puis Seth !!! Elle venait de savoir son nom. Avery laissa échapper un « Oh ! » avant de retrouver le sourire, non pas qu'elle soit heureuse que Seth puisse la tromper, mais parce qu'elle le connaissait :

« Heyyyy mais je le connais !!! C'est le coupain de chasse de Jace !!! Il a souvent été gentil avec moi en évitant que je me fasse tuer par les hostiles. » Elle rit et donne une tape amicale dans le dos de Noreen : « Tu sais il est toujours seul quand je le vois alors je crois que tu n'as pas de soucis à te faire là-dessus, la seule chose que tu pourrais craindre c'est qu'il soit incestueux avec sa sœur ! »

Bon elle était bien bourrée sinon elle n'aurait jamais dit ça. Souvent Avery lui donnait des nouvelles de Wendy du coup son cerveau mélangeait tout ce soir. Il manquerait plus que Noreen s'imagine de ces choses maintenant. Son amie reprit ses esprits ou du moins ne déprimait plus, elle avait la niaque et l'envie d'aller casser la figure aux trois intéressés. Miss Wolfe pouffa de rire à cause de l'alcool, elle était décidément folle ! La médecin sautilla dans tous les sens en poussant des « yeahh » en guise d'approbation. Elle ajouta également en plaisantant :

« T'es une warior ! C'est les originaires qui t-ont rendu comme ça ? » Elle rit et la suivi tant bien que mal en tentant de réfléchir par qui commencer : « Hum.....on peut commencer par nos hostiles ? Ils doivent être au même endroit, puis tant tous les trois sont ensemble du coup on pourra faire comme au bowling et hop trois quilles en même temps ! » Elle continua de rire de plus belle. Avery ignorait s'ils allaient finir par les retrouver, mais son amie lui avait donné un peu de courage.

© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Noreen Blodwyn-Barnes "
ADMIN Shaky. × We dream out loud. ❧ ❞

× Ma Célébrité : rachel laplubel. × Nombre de messages : 1897 × Age du perso : trente ans. no comments. × Job : pompier/planquée dans la forêt. × Côté love : i never knew i could love someone the way that i love you.


Message(#) Sujet: Re: « À la tienne Etienne ! » ☼ Noreen Blodwyn-Géileis [R-PISODE] Jeu 2 Juil - 13:43



❝ tant qu'y'aura des comptoirs,
on aura des héros ! ❞
Ce qui est drôle avec l’alcool, c’est que ça fait faire des choses incongrues, parfois dangereuses, mais plus souvent drôles. Avery et Noreen en étaient là, à refaire le monde un verre à la main, pensant sans cesse d’un état d’esprit à son contraire sans même s’en rendre compte. Les deux jeunes femmes s’étaient si rapidement appréciées parce qu’elles étaient semblables et sur certains points complètement identiques – et aujourd’hui elles se retrouvaient encore au même croisement, à partager leurs peines de cœur respectives. Oh pour sûr que la situation d’Avery était plus désespérée que celle de Noreen, mais l’irlandaise se sentait suffisamment brisée ce soir pour partager ça avec sa copine. L’alcool aidant pour beaucoup, il lui semblait que sa situation paraissait bien plus désespérée qu’elle ne l’était en réalité – certes, Seth n’était pas venu, mais le monde n’était pas censé s’arrêter de tourner pour si peu, d’autant plus qu’elle ne l’avait même pas invité. Sauf que, ce soir, son mode édulcoré à l’alcool tournait définitivement dans l’autre sens et son petit cœur brisé n’avait aucun mal à trouver toutes les raisons du monde pour être plus mal en point encore. Seulement, elle pouvait sans aucun doute compter sur le soutien de son amie et ça, ça n’avait pas de prix. « Heureusement qu’tu m’aimes sinon j’sais pas c’que je ferais sans toi !! » Prise d’un élan d’amour, elle avait l’impression de sentir son cœur battre la chamade et se remplir de quiétude en pensant qu’au moins, malgré toutes leurs histoires trop compliquées, elles étaient toujours là l’une pour l’autre. Nul doute, d’ailleurs, que son cœur battait plus vite – elle buvait beaucoup, vite et, comme à son habitude, parlait trop.

Elle n’était pas franchement de nature dépressive dans ces moments où elle buvait à n’en plus pouvoir, et pourtant ce soir elle en voulait à la terre entière – sauf qu’en fait, sa terre entière se résumait, à l’instant présent, à Seth. Ils avaient bien leurs différents, leurs disputes et leurs opinions divergentes, puis ils étaient beaucoup trop butés pour faire le premier pas vers l’autre, mais jamais il ne l’avait énervé au point qu’elle ne veuille plus le voir – excepté maintenant qu’elle avait enchaîné tous ces verres pour (l’)oublier. Elle n’avait pas vraiment envie de dévoiler l’identité de son amoureux secret à Avery, pas parce qu’elle ne lui faisait pas confiance, mais parce qu’elle-même craignait terriblement la suite des événements. Si elle lui racontait, alors Avery saurait, et les choses allaient changer, parce qu’aussi Noreen se rendrait définitivement compte d’une réalité qu’elle-même cachait depuis une éternité. Elle préféra ainsi garder le silence, réfléchissant à la meilleure façon d’agir – et, naturellement, la conversation s’enchaîna bien rapidement sans qu’Avery n’en réclame plus. L’avantage d’être bourrée c’est que le temps défile à la vitesse du Poudlard Express, et que les détails s’envolent au vent avec la même rapidité. Elles se retrouvèrent bien vite sur leur chemin pour aller casser de l’hostile, mais déjà les démons revenaient et Noreen ne put s’empêcher de récupérer son amie dans ses bras. Elles partaient loin, très loin, mais autant viser des possibilités impossibles, elles seraient moins déçues au réveil, en retrouvant leur quotidien morose et pleins de questions. « Mais c’est pas graaaaaave si y’en a quatre, comme ça ils en gardent un chacun et toi t’en prends un et moi je prends le dernier ! » C’était tellement réconfortant que Noreen ne put retenir un immense sourire. Elle était totalement inutile et ne s’en rendait même pas compte, finalement c’était bien elle la plus pathétique. Glissant maladroitement ses doigts sur les joues d’Avery pour les essuyer sans aucune finesse, elle continua son raisonnement alors même qu’il ne tenait déjà pas debout. « Mais t’inquiète que tes bébés à toi ils seront les plus beaux, t’es trop belle Avery, et si tu veux tu peux faire des bébés avec Seth, ça m’dérange pas si ça te rend heureuse okay ?? » Et voilà qu’elle se prenait doucement à avoir des envies de prêt. Lui filer Seth le temps d’un moment pour qu’il mette sa graine et qu’Avery reprenne le bon chemin de sa vie ? Pourquoi pas, si ça permettait à la demoiselle de retrouver le sourire, alors Noreen acceptait sans broncher. Elle n’avait jamais vraiment été jalouse mais, en fait, en plus de dépasser les frontières de la débilité, c’était vraiment suspicieux. La vérité, c’est qu’elle ne savait même pas ce qu’elle disait, et l’idée de vraiment penser à un duo Avery-Seth l’aurait rendu complètement malade et désemparée. Elle n’en avait juste pas conscience sur le moment. Du coup la bombe était lâchée, puisque dans ses moments d’inadvertance Noreen venait de dévoiler le nom du malheureux élu de son cœur. Elle écouta attentivement son amie et se contenta d’acquiescer avec un ridicule « C’est vrai qu’il est gentil quand même !! », puis ne put retenir une horrible grimace lorsqu’elle entendit la suite. Les sourcils froncés, elle regarda méchamment Avery, et ne put retenir un long « rooooooooh » tandis qu’elle comprenait doucement ce qu’elle insinuait. Seth, avec sa sœur ? Toute cette histoire était certes folle, mais là, ça dépassait clairement l’entendement. « C’est sale, baaah Avery t’es sale, dégueulasse. » Elle rejeta cette idée d’un grand geste de main, manqua de perdre l’équilibre, et retrouva à son tour ses démons. « Mais non mais il est pas comme ça mais il va jamais m’aimer heein ? Il va s’trouver quelqu’un d’autre, ou alors il va rester tout seul mais il va jamais m’aimer parce que je suis foooolle, » hurla-t-elle finalement. Elle savait pas trop ce qui lui prenait mais d’un coup elle était contente. Elle n’avait aucune raison, mais c’était pas grave, puisqu’elles repartaient en guerre ! A sa question, Noreen ne put s’empêcher de contracter très fort son biceps pour montrer le boulot à Avery. « Mais ouui t’as vu j’suis musclée grâce à eux ! » En fait c’était des conneries, Avery pouvait toucher c’était bien tout mou, mais ça faisait plaisir à Noreen de penser que ça lui servait à quelque chose d’être chez les originaires. Bref elle approuva les dires de sa copine, en fait c’était une excellente idée de s’attaquer aux trois en même temps, puis ça irait plus vite comme ça. Remontée à bloc, Noreen attrapa la main d’Avery et la tira vers elle, il lui manquait plus que la bonne direction. « Okaaaay ouais t’as raison on va faire un strike de malade on va les démolir ! C’est par làààà » lança-t-elle en attirant Avery d’une force qu’elle connaissait à peine. Il lui suffit de trois pas pour s’arrêter, reprendre son souffle et se rendre compte d’une autre réalité. « Mais attends, j’ai envie de faire pipi maintenant ! Faut que je fasse pipi, faut qu’on trouve un endroit et après on y va ! Si j’ai pas fait pipi avant je vais pas être concentrée et je pourrais pas t’aider, viens on cherche des toilettes ! » Des toilettes sur une île, bel espoir, mais Noreen changea de chemin et, avant même d’avoir pu songer à l’endroit où elle pourrait se libérer de ces quelques litres, elle se tourna vers Avery, le regard pleins d’étoiles. Une autre réalité venait de lui revenir en mémoire. « Mais n’empêche, tu trouves pas qu’il est beauuu ?? Il est sexy mon bad boy et on va l’abîmer c’est trop nul. » Elle parlait évidemment de Seth, et tout d’un coup l’idée de s’en prendre à sa belle gueule venait de la refroidir, et de lui passer l’envie de pisser, accessoirement.






you gotta get up and try.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « À la tienne Etienne ! » ☼ Noreen Blodwyn-Géileis [R-PISODE] Mar 7 Juil - 2:00



« À la tienne Etienne ! » ☼ Noreen Blodwyn-Géileis [R-PISODE]
Avery & Noreen

Bourrées, les deux amies se faisaient une déclaration d'amour amicale. La situation était tellement mignonne et à la fois rigolote, puisque les deux femmes avaient pris un chemin différent depuis la dernière fois qu'elles s'étaient recroisées. Que serait-il de la suite des événements une fois qu'elles auraient décuvées ? Noreen et Avery se reverraient-elles ? Pourraient-elles se confier leurs problèmes comme ce soir ? Tant d'interrogations que pouvait avoir Avery, mais qu'elle n'avait pas en ce moment même, profitant de l'alcool à profusion puis surtout de la présence de son amie. Si quelques minutes auparavant Avery était en train de faire un câlin à Noreen, s'était à présent l'inverse. La jolie brune était en train de pleurer en imaginant les deux amants ensemble pendant qu'elle était en train de se morfondre dans son coin. Et s'ils avaient des quadruplés ? Ou même plus ? Ça la rendait vraiment malade cette histoire. Comme toujours, la quadricolor du cheveux avait toujours des solutions à ses problèmes. Bizarrement, comme elle était plus en état de réfléchir logiquement, Avery l'écouta parler et ajouta tout en reniflant pour arrêter de pleurer :

« Tu crois que je pourrais choisir celui qui me plaira ? »

Elle imaginait comme pour les bébés chiens ou chats que l'on peut choisir lorsqu'il y a une portée. Bien évidemment, elle ne comparait pas l'enfant de son fiancé à un animal. La médecin laissa l'originaire lui essuyer ses larmes comme si elle tentait de frotter une grosse tâche faite sur un vêtement, ses joues étaient rosées sur le coup. Avery écouta Noreen lui dire qu'elle était très belle et que ses enfants aussi. La jolie brune ouvrit la bouche prête à lui demander comment elle ferait des bébés si elle n'avait personne, quand son amie continua et lui proposa de lui prêter Seth. Plus Noreen parlait, plus elle n'arrêtait pas de donner l'identité de son petit ami. Avery avait un grand sourire aux lèvres, elle n'aurait jamais cru à ce couple si on le lui avait dit. Non, pas parce que ce couple pouvait être voué à l'échec, mais parce qu'elle avait vu Seth toujours seul, puis ils n'étaient pas dans le même groupe, Noreen était tellement loooooin, très looooin. Quoi qu'il en soit, elle n'était pas en train de réfléchir à ce casse-tête chinois, elle avait suffisamment à faire avec ses propres histoires de couples puis ce n'était pas ça la question....c'était quoi déjà ? Ah oui ! Faire des bébés à Seth ! Surprise puis tout bêtement et instinctivement, la jeune femme demanda : « C'est vrai ? ». Elle se mit ensuite à rougir et dit comme une adolescente qui a son premier béguin : « Je verrais Seth tout nu ! » Elle pouffa de rire, non pas par moquerie, mais toujours dans cette idée d'adolescente. Bien sûr, si elle savait vraiment de quoi elles parlaient, Avery n'aurait jamais accepté, jamais elle s'amuserait à prendre le mec de quelqu'un ! Et encore moins d'une amie ! Heureusement que les deux jeunes femmes n'iraient jamais au bout de leur escapade, la médecin n'aurait pas eu l'air idiote de supplier avec Noreen, Seth pour le convaincre de lui faire des bébés. Elle en aurait eu honte toute sa vie, puis pauvre Seth ! D'ailleurs, Avery qui venait de découvrir son identité, tenta à elle aussi de rassurer son amie du mieux qu'elle le pouvait. La jolie brune commença par lui dire que l'hostile était gentil avant de la mettre en garde sur sa relation « incestueuse » entre Wendy et lui. Là encore, ce n'était qu'un délire de plus, mais la quadricolor ne semblait pas apprécier. Avery continua de pouffer de rire en la voyant marmonner que non, Seth ne faisait rien avec sa sœur avant de se lamenter sur son sort. Ce qui est fou avec l'alcool c'est que l'on pouvait très facilement passer des rires aux larmes. Avery la retient en voyant qu'elle allait se casser la figure, il ne manquerait plus que ça.

« Hey oh !!! Il t'aiiiime !! je suis sûre moi !!! Et tu sais pourquoi ? Parce que je suis la spécialiste de l'amour ! Je suis avec Jace depuis sept ans ! Sept ans ! » Elle montra avec ses mains le chiffre huit, oui, oui pour elle, huit faisait sept ans. Bon, pendant ces sept ans, il y avait les un an et demi sans lui puisqu'elle était du côté des originaires, mais elle le comptait quand même. Avery reprit ensuite la parole et ajouta :

« T'es folle ok ! Mais les hostiles c'est des fous ! Alors t'es fait pour lui ! Puis maintenant t'es une originaire alors t'as qu'à le kidnapper et faire de lui ton esclave sexuelle ! »

C'était la meilleure solution pour qu'il reste aux côtés de Noreen toute sa vie, en tout cas une grosse partie de sa vie. Elle en était persuadée après est-ce la meilleure idée, elle ne saurait le dire. En parlant des originaires, son amie lui montra fièrement ses biceps. Avery bêtement les toucha et c'était mou. « Ah ouuais ! T'as trop de la chance ! » La médecin était incapable de reconnaître un muscle, il ne valait mieux pas qu'elle opère quelqu'un aujourd'hui. Elle suivi ensuite son acolyte en direction de la grotte des hostiles, enfin c'est ce que les deux copines pensaient. Les deux jeunes femmes allaient jouer au bowling quand Noreen décida de faire pipi d'abord, car sinon elle ne pourrait pas être d'une très grande aide, c'était une bonne idée ça, elle aussi en avait envie d'un seul coup. Il ne manquerait plus que l'une d'entre elle fasse « psiiiit » pour ne plus tenir en place. Alors que les deux amies prenaient une tout autre direction, Noreen se mit à parler de Seth en lui disant qu'il était trop beau et qu'elles allaient l'abîmer. Avery fit une petite moue, c'est vrai qu'elle n'avait pas tort...sauf que la jolie brune était en train de penser à Jace.

« Mon cinquante nuances est aussi sexy...si tu l'avais connu avec une blouse blanche tu lui sauterais tout de suite dessus ! »

Son fiancé n'avait pas besoin spécialement de blouse pour être beau, mais jouer au docteur avec lui était toujours excitant. Avery s'appuya contre un arbre en croisant les bras, maintenant elle n'était pas contente, car ouais elles allaient casser la figure de leurs copains.

« On ne peut pas faire ça, ça serait trop du gâchis ! En revanche, je sais ce que l'on peut faire ! » Avery s'approcha en sautillant près de Noreen et elle fut toute contente : « On va te mariiiier !!! On va te faire une magnifique robe de mariage avec des feuilles de palmiers et des bananes puis je serai ta demoiselle d'honneur et Seth ton mariiii !!! » Avery applaudit toute contente et s'amusa à fredonner la musique de mariage.

© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Noreen Blodwyn-Barnes "
ADMIN Shaky. × We dream out loud. ❧ ❞

× Ma Célébrité : rachel laplubel. × Nombre de messages : 1897 × Age du perso : trente ans. no comments. × Job : pompier/planquée dans la forêt. × Côté love : i never knew i could love someone the way that i love you.


Message(#) Sujet: Re: « À la tienne Etienne ! » ☼ Noreen Blodwyn-Géileis [R-PISODE] Mer 8 Juil - 22:55



❝ tant qu'y'aura des comptoirs,
on aura des héros ! ❞
Noreen avait bu. Beaucoup trop vite et en trop grande quantité – c’était un trop que son minuscule corps ne garderait sûrement pas très longtemps à l’intérieur. Malgré tout, elle tenait le coup pour le moment, un certain répit lui était accordé, simplement le temps que le reste du breuvage lui monte à la tête. Malgré tout, elle se trouvait dans une excellente compagnie et, malgré les apparences, l’ambiance faisait parfois défaut. Parce que malgré les rires hystériques et les blagues bien bizarres, elles avaient bel et bien décidé de se réfugier dans l’alcool pour fuir quelque chose – à savoir, la gente masculine dans son ensemble. Entre accolade et petits mots doux, elles tournaient en bourrique, passant sans arrêt du rire aux larmes sans le moindre scrupule. « Mais ouuuuui, tu choisiras le plus beau après tout c’est toi la plus belle ! » L’irlandaise se révélait être d’un soutien sans limite et, étrangement, ça avait son petit effet sur son amie, autant oxydée qu’elle. Elles faisaient une belle paire tiens, de petits cœurs tous mous et meurtris jusqu’au fond de la poitrine. Mais elles étaient là l’une pour l’autre et, même si elles ne s’en rendaient pas compte sur le moment, elles étaient assurément en passe de devenir d’excellentes alliées, spécialisées dans les peines de cœur et autres saloperies infligées par la gente masculine. A moitié pleine de colère, le reste de son corps s’emplissait de tristesse et, sur un coup de folie, Noreen proposa à sa copine de lui prêter Seth. C’était débile, déjà parce qu’une personne n’appartient jamais à une autre et qu’on ne peut définitivement pas la prêter ; parce qu’il n’avait jamais été question d’un quelconque couple et que seuls ses sentiments d’irlandaise paumée s’exprimaient ; et surtout, parce que l’idée qu’Avery puisse lui piquer Seth lui donnait quelques envies de dents cassées, et accessoirement de meurtre – elle avait beau l’avoir proposé, elle restait une nana et, au lever du jour, elle n’accepterait aucune rivale, exactement comme toutes les autres nanas. Seulement, elle ne se rendait compte de rien du tout, et se surprit à exploser de rire à son tour en imaginant la scène. Plus sincère que jamais, elle ne put retenir un « La chaaaaaaaaaaaaaance !! » alors qu’Avery réalisait qu’elle devrait le voir nu. Ce serait bien une première, tiens, voilà ce que Noreen pensait à cet instant. Puis elle retrouva bien vite ses vieux démons, et finit persuadée qu’il n’allait jamais l’aimer – en même temps, elle qui tentait de le refourguer à son amie n’avait déjà plus grande crédibilité. Elle l’écouta attentivement, le doigt sur la bouche, prête à exécuter le moindre de ses désirs. « Ooooh oui c’est beaucoup sept ans, t’es une bonne spécialiste alors ! » En fait elle était fière de son amie. Pourtant, il suffisait de la regarder, la spécialiste au cœur brisé, c’était une sorte de comble presque trop moche pour être vrai. Mais Noreen, qui n’avait jamais vécu de relation aussi longue à bientôt trente ans, en plus d’en avoir une effroyable envie de pleurer, voulait croire en son expertise. Peut-être bien qu’elle avait raison, au fond ? Occupée à compter les huit doigts d’Avery, Noreen l’écouta d’une oreille distraite, avant de relever la tête, les sourcils froncés et le regard plein de doutes. « J’peux faire ça tu crois ? Ca se fait pas, enfin j’crois, j’sais pas, en même temps ça pourrait être rigolo, puis t’as raison il est fou comme moi, peut-être que ça lui plairait, tu penses que oui ? » Elle en était rendue à ce stade où elle réfléchissait juste en dehors de son être et c’était franchement pathétique – s’en était à tel point que l’idée de l’esclave sexuel commençait même à lui plaire. Elle se passa une main dans les cheveux et, fixant le ciel avec l’air de lui demander de l’aide, elle termina son raisonnement. « Mais il faudra que je le garde pendant sept ans pour être aussi spécialiste que toi, j’sais pas comment j’vais faire ça, j’ai de la force dans les bras mais il est vaaaachement grand quand même ! » De ses bras, elle mima sa taille, il était soudainement devenu un géant dans sa tête, mais peu importe. Elle ne savait pas quoi faire, au final elle aimait bien l’idée mais ça lui semblait difficile à mettre en place, alors elle lança une mou pleine de questionnements tout en haussant les épaules. Si elle le trouvait, elle lui en parlerait, sans aucun doute. Peut-être bien que Seth avait envie de devenir son esclave sexuel, au fond.

Du coup, l’idée de partir à la guerre fut rapidement évincée par une incroyable envie de pisser, qui immobilisa les deux femmes. Sans s’en rendre compte, Noreen sautillait sur place, en position sims comme si ça allait l’aider à retenir quoi que ce soit. Seulement, étrangement, dès qu’il s’agissait de parler de leurs deux adorables boulets, l’attention revenait. Elle réfléchit un moment, imaginant Jace avec une blouse blanche. M’ouaip, ça devait être pas mal, en effet. « J’avouuuuue, il reste des blouses à l’infirmerie ? Y’en a peut-être sur l’hydre faudra qu’je cherche j’veux voir ça ! » Et voilà qu’elle sautillait encore, mais plus vraiment pour passer son envie de pisser. En fait, elle n’avait jamais eu ce genre de pensées à propos de Jace, mais maintenant qu’Avery lui avait foutu ça en tête, et surtout qu’elle était bien bourrée, ça lui déplaisait moins que prévu. Une autre idée lui traversa l’esprit, un échange équitable en quelque sorte. « En échange on trouvera un uniforme de militaire et tu pourras voir Seth, okaaay ? » Elle savait pas vraiment où trouver ça mais c’est dingue les efforts qu’on est prêt à faire, simplement pour pouvoir se rincer l’œil. Elle lui affichait à présent un immense sourire, entre blouse et treillis qui hantaient son esprit, jusqu’à ce que l’idée de mariage s’y incruste à la place. Et voilà qu’elle sautillait de nouveau aux côtés de sa copine, quelle merveilleuse idée ! « OH OUUUUUI Avery on va faire ça !!!! Bon il me faut une belle robe alors hein parce que j’veux faire ça bien, tu penses qu’on peut en faire une belle ? Puis tu vois ce soir j’étais belle pour lui il est pas venu, alors il faut faire encore mieux que cette robe d’accord ? Tu peux faire ça, oh Avery t’es forte tu peux m’faire ça ? » Y’avait juste un léger détail qu’elle avait oublié. « Mais du coup… C’est obligé que Seth accepte le mariage ? »






you gotta get up and try.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « À la tienne Etienne ! » ☼ Noreen Blodwyn-Géileis [R-PISODE] Jeu 6 Aoû - 16:27



« À la tienne Etienne ! » ☼ Noreen Blodwyn-Géileis [R-PISODE]
Avery & Noreen

Heureusement pour Avery que la jeune femme ne devait pas compter sur la logique ni opérer un patient, il serait décédé sur le coup. La médecin passait des rires aux larmes et des larmes aux rires. Noreen et elle étaient de sacrés joyeux lurons en cette soirée dès plus étrange dans cette fête organisée par les chefs de clans. Les deux amies s'amusaient à maudire les hommes et refaire le monde à leur manière. Cette situation incluait de prendre le plus beau bébé de Hayley, du vrai n'importe quoi. La façon de dire de Noreen, offrait un rêve démesuré et complètement débile à Avery. Serait-elle capable de kidnapper un bébé ? Non, en tout cas pas sans un verre d'alcool à la main ! Là, elles étaient tellement saoulent, qu'elles pourraient prendre ledit bébé directement dans le ventre de sa mère. Son amie lui prêta ensuite Seth comme si elle prêtait un bijou, d'un côté s'était le cas puisqu'elle lui prêtait les bijoux de famille de son petit-ami. Avery là encore, n'aurait jamais accepté si elle était dans son état normal. D'ailleurs, cela ne lui était jamais venu à l'esprit de faire du rentre dedans à l'ami de son fiancé. Folle comme elle l'était ce soir, la demoiselle accepta tout excitée de voir l'hostile tout nu. Noreen semblait toujours aussi d'accord et évoqua qu'elle avait la chance. Comment ça la chance ? Sa copine n'avait jamais Seth à poil ? Pendant un court instant, Avery la dévisagea, elle se demandait bien quel genre de couple cela pouvait être. Mais dans son élan de grande alcoolique du soir, elle en conclue autre chose :

« Oh Nono !!! Tu es vierge !!!! » Avery posa sa main sur son bras et lui dit d'une voix compatissante : « Ne t'en fais pas, un jour ton heure viendra ! »

A vrai dire, la jolie brune ne connaissait aucun détail de la vie sexuelle de Noreen. Ce n'était pas parce qu'elle n'avait pas vu Seth dans son plus simple appareil, qu'elle l'était, mais son raisonnement ce soir était bien loin, il volait au-dessus de tout ! Fière d'elle et pour se montrer bonne conseillère, Avery lui avoua être depuis sept ans avec Jace, enfin en quelque sorte puisque leur histoire est plus que compliqué. Elle montra le chiffre huit avec ses doigts comme si tout était normal :

« Oui !!! ça se fait, tes amis les originaires le faisaient pour certaines rescapés ! J'ai failli devenir l'esclave sexuelle de Zacharia ! Alors tentes ! Et oui ta folie lui plaira je suis sûre ! »

En ce qui concerne les originaires, certains abusaient de la condition des prisonniers. Zacharia l'avait juste menacé de lui faire passer un sale quart d'heure si elle revenait à s'enfuir, du coup ce soir elle le ressortait, mais dans un autre contexte plus tordu. Et le tout de manière toujours aussi naturelle. Cependant, la quadricolor du cheveux lui souligna un véritable problème. Comment le garder sept ans auprès de lui s'il est prisonnier ? Une petite ampoule s'alluma à côté de la tête d'Avery, elle savait quoi faire, enfin c'est ses cours de médecines qui lui sont revenus en tête !

« En médecine, j'ai appris qu'une fois les prisonniers qui partageaient pendant longtemps la vie de leurs bourreaux finissaient par avoir des sentiments pour eux genre vraiment tomber amoureux et tout...hum...c'était...attends je l'ai presque sur le bout de la langue ! Hum....ah oui !!! le syndrome de Stockholm !!! Voilà ton problème est résolu et il restera l'homme de ta vie !!! »

Heureusement que Seth ne passait pas dans le coin ce soir, il risquait d'avoir une mauvaise image de Noreen et d'Avery. La médecin pouffa de rire avant de lâcher un grand « oh » en voyant la taille géantissime de l'hostile. En effet, ça serait dur à le kidnapper mais, si jamais elle avait besoin d'aide, la jolie brune pourrait toujours lui faire une piqûre pour l'endormir, elle pouvait très bien faire ça pour son amie. Quand ils parlèrent de leurs hommes, Avery sourit de toutes ses dents : « Ouiiiiii !!! j'ai ma blouse !!! ». Il faut savoir que la jeune femme était fière d'avoir retrouvé sa blouse blanche parmi les débris de l'avion, du coup elle l'a mettait souvent lorsqu'elle en avait l'occasion. Elle s'arrêta à ce petit détail quand Noreen lui parla de tenue militaire :

« Oh oui des militaiiiiiires ! » Elle pouffa de rire et se concentra sur son nouvel objectif : marier Noreen et pour cela il fallait une magnifique robe en palmier et autres éléments naturels pour qu'elle devienne une véritable Jane de la jungle mariée à son Tarzan. Elle était excitée, ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas assisté à un mariage : « Tu vas être magniiiifiiiique ma chérie !!! » en mode Christina Cordula puis elle sourit de toutes ses dents : « Rappelle-toi je t'ai dis esclave sexuel et syndrome de Stockholm, il sera bien obligé d'accepter ! Puis s'il veut pas....hum....je l'assommerai à coup de pelle et on te mariera à lui de force ! ». L'idée était diabolique en soit et incohérente, elle attrapa par le bras son amie : « J'ai déjà de idées !!! allez viens suis moi !!! tu vas être canon !!! »

© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Noreen Blodwyn-Barnes "
ADMIN Shaky. × We dream out loud. ❧ ❞

× Ma Célébrité : rachel laplubel. × Nombre de messages : 1897 × Age du perso : trente ans. no comments. × Job : pompier/planquée dans la forêt. × Côté love : i never knew i could love someone the way that i love you.


Message(#) Sujet: Re: « À la tienne Etienne ! » ☼ Noreen Blodwyn-Géileis [R-PISODE] Sam 8 Aoû - 20:56



❝ tant qu'y'aura des comptoirs,
on aura des héros ! ❞
Noreen avait définitivement trop bu. Tellement qu’elle commençait à ne même plus sentir la chaleur du doux breuvage, alors même qu’il lui brulait l’intérieur. Ça chauffait là, dans sa gorge et, malgré tout, elle sentait un terrible vent la geler, à chaque fois que ses peines de cœur lui revenaient en mémoire. C’était débile et, pourtant, elle se sentait prisonnière de ce sentiment terrible d’abandon. L’alcool rend con et Noreen était clairement en train de le devenir – le pire étant que, d’une part, elle ne s’en rendait même pas compte et, d’une autre, elle ne pouvait s’empêcher d’exagérer la réalité. Elle en voulait de toutes ses forces à ce pauvre Seth qui n’était même pas là pour se défendre – fort heureusement, en fait – d’être ce qu’il était, c’est-à-dire une foutue moule incapable d’avoir des sentiments. Ce soir, elle voulait qu’il tombe amoureux d’elle, elle lui en voulait de ne pas lui faire vivre une histoire mielleuse et incroyable romantique à la The Notebook – et, à la fois, elle rêvait de lui péter les dents juste parce qu’il l’avait soulé. Heureusement pour tout le monde, non seulement l’hostile ne faisait pas partie du décor et, en plus, sa grande copine était là pour elle, pour lui changer les idées, ou tout au moins pour l’apaiser un peu. Elle ne le réalisait même pas qu’en fait, la petite infirmière était un pilier dans la vie de l’ancienne naufragée, une personne incroyablement forte sur qui Noreen devait puiser de l’inspiration. A sa réplique, l’irlandaise ne put s’empêcher de plisser les yeux, mécontente qu’elle soit arrivée à de telles conclusions. Elle se foutait pas mal de savoir comment Avery avait été amené à penser ça – elle voulait simplement la remettre à sa place. « Mais noooooon, » lâcha-t-elle presque en chantonnant. Elle frissonna légèrement en sentant la main d’Avery sur son bras, et plongeant ses yeux dans les siens, à présent pleins de questions. « Tu crois ? En fait j’suis vierge ? Ohlala, mais non, ce sera jaaaamais mon tour, » affirma-t-elle, de nouveau aux bords des larmes. C’était absolument délirant et, pourtant, Noreen ne souhaitait pas en rester là, alors elle serra fort la main d’Avery et la supplia, d’un air compatissant. « Tu m’apprendras ? Hein, dis, tu m’diras des conseils ? Faut pas que j’reste comme ça, toi t’es belle et tu connais le sujet faut que tu m’aides ! » Et voilà comment Avery était en train de se transformer en conseillère spécialisée dans la vie sexuelle.

Malgré tout, l’alcool faisait faire des confidences et Noreen observa sa copine droit dans les yeux, presque trop désolée pour elle lorsqu’elle entendit ses mots. « C’est vraaaaaai il a failli faire ça ? Le salauuuuud ! » En fait, si Noreen aimait tout le monde, elle n’était pas certaine de savoir quoi penser de Zacharia, surtout maintenant qu’Avery lui annonçait ce qu’il avait manqué de faire. Ça lui faisait mal de savoir son amie si vulnérable qu’elle l’attrapa et la serra fort dans ses bras, pour à peu près la millième fois de la soirée. Oui, Noreen était une petite bulle d’amour qui, une fois bourrée, explosait de partout et offrait des câlins à qui voulait bien les recevoir. Avery était sa victime, ce soir. Son autre victime, c’était Seth et puisqu’il n’était pas – encore - là, c’était le bon moment pour échafauder des plans contre lui. Le garder prisonnier pendant sept ans et en faire son esclave sexuel ? Peu importait finalement, du moment qu’il finissait par tomber amoureux au bout du compte. La demoiselle ne put retenir son enthousiasme alors qu’Avery lui rappela ce concept bien étrange qu’était le syndrome de Stockholm. Noreen en avait évidemment entendu parler, et si elle avait pensé ne jamais s’en servir, ça tombait au poil aujourd’hui. Alors, sans s’en rendre compte, elle se mit à sautiller bêtement, encore comme une enfant. « Mais ouuuuui oui oui ! Oh t’es un génie, mon petit génie, mais oui il va tomber fouuuuu de moi et comme je suis folle, ça va être parfaaait ! On va s’aimer toute la vie et ce sera grâce à toi et en plus, j’aurais une vie sexuelle ! » Et ça, allez savoir pourquoi, ça lui faisait quand même vachement plaisir. Ça risquait d’alimenter toutes les rumeurs mais, ce soir, Noreen s’en fichait pas mal. Le coup de la blouse força l’irlandaise à esquisser un énième sourire immense, elle imaginait son amie dans sa tenue et, allez savoir pour quelle raison étrange, ça la rendait folle de joie. « Comme Av’, comme tu dois être beeeelle dans ta blouse ! T’es toujours belle mais là ça doit être encore mieux ! Tu sais quoi ? J’te promets quand il m’arrivera un truc mal j’viendrais me faire soigner par toi, okay ? » Elle aurait pu dire « s’il m’arrive », mais elle avait dit quand parce qu’au fond, Noreen ne le savait que trop bien. Avery avait été tenue à l’écart un moment, mais c’était officiel : Noreen faisait d’elle son nouveau médecin traitant.

Et puis, voilà que l’avenir de l’irlandaise venait de changer du tout au tout, puisque sa copine Kappa venait de lui proposer de se marier. Pourquoi pas, après tout ? Elle était bien un peu amoureuse pour se marier, puis c’était cool, ça lui faisait une raison d’être belle. « D’accoooord ça marche, s’il veut pas il voudra quand même ! Mais c’est dommage qu’on ait pas Vegas, je lui aurais soûlé la gueule et il aurait dit oui directement, » souffla la jeune femme un peu déçue. Mais bon, tant pis, elles feraient avec ce qu’elles avaient après tout ! Puis, sans comprendre comment, l’originaire se laissa guider par son amie et ses idées folles. Elles marchèrent un moment vers une destination qu’aucune des deux ne connaissaient sûrement et, à un moment, Noreen ne put s’empêcher de serrer très fort la main d’Avery, avec une bouille réprobatrice. « Ecoute, ici c’est bien nan ? Cherche des jolis trucs pour faire une belle robe, j’te laisse me faire la surprise et moi j’vais pisser en attendant, d’acc ? » Elle était presque trop enthousiaste pour ça, mais elle sentait que c’était sa dernière chance d’y aller avant qu’il ne soit trop tard. Alors elle s’éloigna légèrement de sa copine, se planqua comme elle put derrière un buisson, et fit sa petite affaire, presque à l’abri des regards. « Avery, tu m’regardes pas hein ? J’t’aime bien mais y faut pas que tu m’vois quand j’fais pipi hein ! » Et puis, entre deux éclats de rire incontrôlables, elle reprit leur discussion d’origine. « Bon du coup, pour la robe euuuuh… Bah j’te laisse faire ok ? Tu m’fais ça bien j’te fais confiance, par contre j’veux un voile, un beaaaaau voile tu crois que c’est possible ? »






you gotta get up and try.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « À la tienne Etienne ! » ☼ Noreen Blodwyn-Géileis [R-PISODE] Dim 9 Aoû - 21:20



« À la tienne Etienne ! » ☼ Noreen Blodwyn-Géileis [R-PISODE]
Avery & Noreen

Avery était en très bonne compagnie pour noyer son chagrin. Dommage seulement que les deux amies n'étaient pas dans la même team, elles auraient pu faire des soirées bars tous les soirs quitte à finir comme deux alcooliques. La jeune femme avait besoin d'elle, d'une Nono pour se changer les idées à tout instant ! Comment allait-elle faire si cette dernière retournait sur l'Hydre hein ? Et leur girl power dans tout ça ? Sincèrement, Miss Wolfe espérait la voir très bientôt de retour, qu'elle comprenne que les originaires n'étaient pas des potes et que ses véritables amis étaient sur l'île principale. Peut-être même que du coup ça finirait comme dans les films, qu'une fois retourné au bercail, Seth se jetterait sur Noreen et ils rattraperaient le temps perdu. Avery était en train de s'imaginer un super happy end pour ce couple, enfin c'était jusqu'à ce qu'elle croit que Noreen est encore vierge. Tout était possible dans la vie puis wouah! Ça serait quand même crazy nan ? Avery la dévisagea jusqu'au fameux « noooon » qui la rassura ! Ouf elle avait pu goûter à ça avant d'être frustrée comme pas possible ! Avery était d'un seul coup compatissante. Il faut dire qu'elle comprenait maintenant pourquoi Jace avait pété des câbles lorsqu'elle avait attendu le bon moment pour se donner à lui. Même, elle maintenant, était frustrée de ne plus rien faire. Elle grimaça à cette pensée. Voyant que son amie originaire avait des larmes, elle ne pu s'empêcher de lui faire un free hug :

« Ne pleures pas !!!!! Il finira par tremper son biscuit un jour !!! »

Le « un jour » était de trop, ça ne laissait pas trop d'espoir, mais s'était déjà ça non, ça pouvait laisser espérer que peut-être il y aurait un truc....un...jour...Sa copine lui demanda dès lors des conseils pensant qu'elle connaissait le sujet mieux qu'elle et parce qu'elle était belle. Avery pouffa de rire et se recula, elle était toute rouge comme une gamine qui allait sortir une bêtise, ce qu'elle fit d'ailleurs :

« Tu sais je n'ai vu qu'un kiki de toute ma vie ! »

Voilà ça s'était dit ! Elle n'avait eu qu'un homme dans sa vie du coup, au final même si elle est restée sept ans avec son fiancé, elle ne savait pas comment était l'herbe ailleurs, si s'était mieux ou au contraire horrible. Elle ignorait encore des choses au sujet du sexe, elle se rappelle sa première fois et rougit une fois de plus. Entre deux câlins, les deux copines parlèrent de Zacharia. Ce dernier lui avait proliféré des menaces, mais quand même c'était flippant ! Sauf que ce soir, son amie le prenait à la rigolade et bizarrement, Avery aussi. Elle pouffa de rire bêtement :

« C'est pedo bear !!!!! fais gaffes à tes arrières !!!!! »

Elle avait dit cela pour la rime et ne souhaitait pas savoir si Hamilton était prêt à faire ce genre de choses. La médecin n'envisageait pas d'y retourner, en tout cas pas en tant que prisonnière, mais sauveuse professionnelle des gens prisonniers sur l'Hydre. Il fallait qu'elle se change les idées et cela correspondait à l'un de ses projets farfelus. Avery jouant les conseillères de l'amour lui proposa d'utiliser le syndrome de Stockholm, ça avait l'air efficace lorsqu'elle s'était documentée alors pourquoi ne pas essayer ? Noreen semblait enthousiasmait pas l'idée, elle sautillait même sur place ce qui réjouissait la jolie brune. La quadricolor du cheveux allait enfin pouvoir avoir une vie de couple ! Avery accompagna ses sautillements tout en faisant une danse hawaïenne et en pouffant de rire :

« Heyyyy je te préviens si ça marche je veux être la témoin de mariage et la marraine !!! Powaaaa ! Tu vas créer un baby boom sur l'île !!!! c'est s-u-p-e-r !!!! »

Pour faire un baby boom il fallait plusieurs personnes en même temps, mais Noreen avait sans doute compris comme Avery, elle lui souhaitait qu'elle fasse plein de bébés chauves-souris avec Seth. D'ailleurs en parlant de celui-ci, Miss Wolfe avait une question tordue :

« Mais Seth il est puceau lui aussi ? »

Oui, la demoiselle avait fait une fixette pour savoir qui avait couché avec qui. Après avoir suggéré que ce dernier ait couché avec sa propre sœur, maintenant elle se demandait s'il l'avait déjà fait. Après tout s'il ne désirait pas Noreen c'est qu'il y avait un problème...à moins...qu'il soit tout simplement impuissant ! Avery pourrait toujours essayer de dénicher une petite pilule bleue, elle semblait avoir vu ça dans la boite des médicaments non utilisable pour soigner des vies. Tiens, elle pourrait les passer à Noreen du coup pour qu'elle puisse les offrir à Seth. En parlant de médicament, les filles vinrent à parler de la blouse blanche. Son amie la complimenta une fois de plus sur sa beauté ce qui la fit rougir comme une tomate, c'était plaisant d'en recevoir bien que venant d'une fille ça paraissait très étrange. Et là voilà également le médecin traitant de Noreen, bordel elle était trop contente ! Toute sa vie elle avait rêvé d'être médecin et puis ce soir elle l'était réellement !!

« C'est obligéééééé ! Sinon je viendrais te soigner à domicile !!! on s'appellera à coup de mouette voyageuse et je débarquerai avec ma blouse blanche et mon kit médical !!!! »

Ce serait difficile de savoir si Noreen allait être en danger à un jour et moment précis. Néanmoins, Avery serait toujours là pour l'aider en cas de besoin. Elle pouvait venir la voir à n'importe quelle moment de la journée et pour ça la médecin n'avait pas besoin d'être bourrée pour lui dire. La jolie brune était d'accord avec son ami, dommage qu'ils n'étaient pas à Las Vegas, elle aurait fait pareil sinon ! Elle pouffa de rire et applaudit cette idée même si elle était irréalisable ! Quoi qu'il en soit, Avery et Noreen marchèrent jusqu'à un endroit où il y avait de quoi faire des belles robes de mariées, enfin avec les moyens du bord, c'est-à-dire des arbres, de la verdure, des fleurs, en clair un endroit bucolique. La quadricolor du cheveux laissa Avery s'en charger, en attendant elle souhaitait faire pipi ce qui amusa la jeune femme. Noreen s'empressa de se cacher et lui interdit de regarder, ce qui la fit rire de plus belle. La médecin avait l'impression de se retrouver au camping avec des amis, quand elles devaient se retourner dans les bois pour éviter de regarder l'autre en train de faire pipi.

« Attends ! Attends ! J'me retouuuurne !! » Elle s'exécuta en faisant un saut, elle était trop fière d'elle « Yeahhh parles à mon dos maintenant !!! » La demoiselle s'avança vers des fleurs et s'y assit en plein dedans. Elle commença à en prendre et à en faire un collier, ça elle savait faire et même bourrée c'était trop fort ! « Tu auras un magniiiiiifique voile par tatie Avery !!! En attendant tu auras un beauuu collier !!! » Elle rit et lui montra même si elle était au petit coin : « Tadaaaaaaaaam !!!! » puis soudain le drame ! Avery sentit un insecte sur sa main, elle la regarda et y vit une chose noire ce à quoi elle se mit à hurler et pleurer : « AHHHHHHHHHHHHHH !!! » un cris strident, elle se releva et couru dans tous les sens, l'insecte était quand même bien tombé entre temps.

© Pando | 1320 mots



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Noreen Blodwyn-Barnes "
ADMIN Shaky. × We dream out loud. ❧ ❞

× Ma Célébrité : rachel laplubel. × Nombre de messages : 1897 × Age du perso : trente ans. no comments. × Job : pompier/planquée dans la forêt. × Côté love : i never knew i could love someone the way that i love you.


Message(#) Sujet: Re: « À la tienne Etienne ! » ☼ Noreen Blodwyn-Géileis [R-PISODE] Sam 15 Aoû - 21:40



❝ tant qu'y'aura des comptoirs,
on aura des héros ! ❞
C’était une technique vieille comme le monde et qui avait fait ses preuves. Se souler au point d’en oublier ses soucis ; oh non, ça ne soulageait rien, au petit matin les problèmes étaient encore là et s’accompagnaient d’une terrible gueule de bois à laquelle Noreen n’échapperait certainement pas. Mais ça faisait un bien fou de sentir ses peines s’éloigner le temps d’un instant, l’irlandaise avait déjà l’impression que son esprit avait quitté son corps. Y’avait plus grand monde là-dedans au fond, ça s’entendait à ses phrases sans sens et ça se devinait à sa manière de tanguer à chacun de ses pas. Mais c’était jouissif à un point, tellement qu’elle avait déjà hâte de remettre ça. En fait, elle avait bien envie de se reprendre un verre, mais elles s’étaient éloignées du bar à force d’enchaîner les danses hawaïennes, et elle n’eut définitivement pas la force de revenir en arrière. Noreen dévisagea sa copine avec un petit air suspicieux alors qu’elle lui parlait de biscuit. Enfin, pas n’importe quel biscuit, un qu’elle ne tarderait d’ailleurs pas à découvrir hum hum, alors elle avait définitivement toute son attention. « Bah j’espèèèèère hein qu’il va le tremper un jour, ça va être looooooong sinon ! » C’était incroyablement dégueulasse et, pourtant, derrière ses paroles se cachait un truc adorable. L’idée qu’elle pouvait l’attendre encore longtemps et, surtout, qu’elle voulait que ce soit avec elle qu’il fasse tout ça. Tant mieux pour tout l’monde, il n’était pas là et aucunes des deux alcooliques ne se souviendraient de ce petit détail. Enfin, c’est ce que Noreen aurait pu espérer, si elle avait encore été capable de réfléchir, parce qu’elle avait définitivement grillée sa couverture depuis longtemps en lui parlant de Seth.
Bien installée dans les bras de sa copine, la blonde profitait de ce moment de répit pour prendre appui sur elle, parce qu’elle sentait le sol plus proche d’elle que jamais au point qu’elle ne tarderait surement pas à se ramasser une bonne gamelle. Elle releva néanmoins la tête vers Avery, en fait c’était définitivement Noreen qui en connaissait le plus. Elle lui offrit son plus beau sourire et ne rougit pas le moins du monde en évoquant, à travers un gros sous-entendu, ses expériences personnelles. « T’inquiète paas va tu vas en voir pleins des kikis ! » C’était une évidence même et c’était tout ce que Noreen lui souhaitait. Bon, pas quelle devienne la traînée du coin au point de se taper tous les types de l’île – ça en fait, ça déplairait même plutôt à l’irlandaise – mais qu’elle découvre d’autres choses. Sur ce, elle se permit une petite suggestion, parce que le moment lui semblait propice. En fait, ça avait juste court-circuité dans sa tête, elle savait plus ce qu’elle disait, mais tant pis. « T’sais c’est pas pour dire mais j’ai entendu que c’était pas mal du côté de Matthew… Et puis, les militaires sont vraiment pas décevants, si tu vois c’que je veux dire ! » Lança-t-elle avec un gros sourire aux lèvres. Pour une fois, en évoquant les militaires elle ne voulait pas parler du sien, mais bien d’un militaire en particulier dont elle gardait un souvenir assez torride – habituellement elle n’aurait jamais osé s’en vanter parce qu’elle en avait honte, mais ce soir, tout était différent finalement.

Redescendant soudainement sur terre, Noreen ne put s’empêcher d’applaudir très fort Avery qui venait de faire la plus belle rime de l’univers. Elle était douée cette petite, franchement ! « Ecoute j’ferais attention en rentrant sur l’Hydre alors on sait jamais j’ai pas envie qu’il arrive un truc à mes arrières ! » Bien-sûr qu’elle avait l’intention de rentrer du côté des originaires après cette petite pause, c’était simplement dommage puisqu’elle venait déjà d’oublier toutes les recommandations d’Avery au sujet de Zacharia. Elle l’observa faire sa dance hawaiienne, elle avait envie de danser avec elle, mais elle n’avait jamais appris alors elle se contenta de quelques mouvements tranquille en mode gangsta. Elle ne pouvait pas franchement donner plus, puis le sujet redevenait – relativement – sérieux, elles parlaient de son mariage là fallait pas trop déconner non plus ! « Mais ouuuuui t’inquiète tu s’ras tout ça, tu pourras même être ma demoiselle d’honneur et tu te taperas touuuus les invités, et après tu t’marieras avec le plus beau, tu m’inviteras et j’me taperai tous les inv… Ah ouais nan. » C’était sympa quand Noreen parlait avant de réfléchir, mais elle venait de réaliser que si elles finissaient par inverser les rôles, il y avait un risque que Noreen foute en l’air son mariage, et elles n’étaient pas en train d’échafauder tout ce plan machiavélique pour rien ! Tant pis, elle se retiendrait, de toute façon si elle choisissait Seth elle n’aurait pas le choix que de se retenir encore looongtemps oops i did it again. Pour le coup, l’idée de faire un baby boom sur l’île ne lui déplaisait pas, en fait elle trouvait même ça rigolo, puis ça les occuperait au moins ! La question de sa copine lui remit les idées en place et elle se frotta la tête en réfléchissant. Meeeerde, si ça s’trouve c’était pour ça ! « Merde, si ça s’trouve ouais… » Il ne lui avait jamais parlé de ça mais, en même temps, percer son jardin secret n’était pas simple, et Noreen ne s’étonnait pas qu’il ne lui ait pas raconté touute l’histoire de sa vie sexuelle. A vrai dire elle n’en avait plus la moindre idée, mais si elle le croisait elle lui poserait la question, tiens. En attendant y’a un truc qu’elle savait et dont elle était même certaine, en fait. « Mais bon t’façon, j’en fais mon affaire personnelle ! » Elle éclata de rire, bientôt elle le prendrait pour son clébard tiens. Noreen devenait presque aguicheuse et elle ne s’en rendait pas compte, le truc c’est qu’elle aimait faire des compliments, alors quand elle était bourrée fallait même pas espérer y échapper. Avery avait toujours été gentille – ou presque – envers Noreen mais ce soir elle l’aimait encore plus, peut-être parce qu’elle venait de devenir son médecin attitré, ou un truc comme ça. « Mais t’inquiète promis j’t’envoie une mouette dès qu’il m’arrive un truc, tu sauras m’sauver toi j’suis sûre ! » Et, sans comprendre pourquoi, elle éclata de rire. C’était si drôle d’imaginer la prochaine fois où elle aurait besoin de soin, tiens… !

Elles se mirent ensuite à la quête d’une robe de mariée, ou au moins de matériel pour la faire, mais c’était peut-être pas une très bonne idée puisque l’envie de Noreen redevint très pressente. Ne pouvant plus se retenir, elle s’éloigna un peu d’Avery, mais pas trop parce qu’en fait la forêt commençait à la faire flipper, et elle l’écouta attentivement, se concentrant en même temps pour ne pas s’arroser les pieds ni salir sa belle robe qui, d’ailleurs, ne lui appartenait même pas. « C’est vrai j’vais avoir un collieeeer ? » Elle était toute contente, mais elle pouvait pas trop bouger parce que c’était un peu risqué. Elle avait l’impression de vider une rivière entière, mais c’était le bon moment pour se rendre compte qu’elle avait probablement beaucoup trop bu. Puis, sans raison aucune, elle commença presque un discours de mariage adressé à sa copine. « Tu sais Avery, j’suis contente qu’tu sois là avec moi, j’aurais été triste sinon, parce que j’attendais quelqu’un mais p’t’être j’attendais pas la bonne personne tu vois ? Parce que toi t’es ma copine tu vois j’peux compter sur toi pour m’faire rigoler comme un bébé et même que tu m’briseras jamais l’cœur, alors tu sais quoi ? On s’en fout des mecs, c’est trop compliqué et c’est nul, moi j’t’ai toi et ça m’suffit ! » Elle était tellement fière de sa tirade qu’elle sourit dans le vide en espérant qu’Avery ait tout entendu. Elle avait bientôt fini et boum, drame international. Elle sursauta en entendant le cri et manqua de tomber, ça aurait été bien fâcheux tiens. Elle fit aussi vite qu’elle pouvait, mais c’était pas simple parce qu’elle tenait à peine debout. « AVERRRRRRRRY ??? T’as quoi ? Attends-moi j’arrive j’suis làààà ! » Elle finit par courir dans sa direction, et elle tomba nez à nez avec une Avery affolée qui courait dans tous les sens. Elle tenta de l’attraper pour comprendre ce qui se passait et, au moment où elle attrapa son bras, elle sentit tout son poids s’effondrer. Sans qu’elle ne réalise, elle était là, allongée de tout son long sur Avery qui s’était cassée la figure par sa faute. Noreen l’observa un moment, avant de se souvenir de ce qui s’était passé. Ça partait un peu loin, mais elle avait envie de lui dire un truc en particulier, sur le coup. « Au fait, j’suis pas vierge hein. » Fallait qu’elle le dise maintenant, tiens. Toujours allongée sur elle et même carrément incapable de se relever, ses cris lui revinrent alors en mémoire. « T’as quoi en fait ? »






you gotta get up and try.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « À la tienne Etienne ! » ☼ Noreen Blodwyn-Géileis [R-PISODE] Dim 1 Nov - 1:57



« À la tienne Etienne ! » ☼ Noreen Blodwyn-Géileis [R-PISODE]
Avery & Noreen
Avery pouvait être une vraie petite perverse lorsqu'elle s'y mettait, surtout accompagné d'alcool. C'est donc sans gène qu'elle parla du biscuit de ce pauvre Seth. Heureusement qu'il n'était pas en face d'elle et encore moins dans sa tête sinon elle serait rouge de honte, même en temps normal elle n'aurait pas osé demander ça à Noreen, quoique...En plus de ça, sa copinette joua le jeu et lui avoua qu'elle espérait qu'il le trempe sinon ça ferait bien long. Miss Wolfe pouffa de rire, c'est vrai que ça serait long, trop long même...La jeune femme se rappela de sa captivité puis de sa dernière relation sexuelle avec Jace. Il n'y avait pas de doute, c'était bien meilleure une fois qu'on y avait goûté. Elle se rappela également avoir tenté à plusieurs reprises de ce jeter sur lui, mais en vain. Avery toujours dans le move et prête à poser des questions idiotes, demanda instinctivement à Noreen :

« Et si jamais il ne voulait pas ? Tu ferais quoi ? »


Et bim, ça risquait de casser l'ambiance, à croire qu'elle ne savait pas s'arrêter, enfin elle ne s'en rendait pas compte, c'était l'euphorie de l'alcool. Toujours dans l'esprit des gaffes, Avery avoua fièrement avoir connu qu'un seul kiki, celui de Jace. Comme si elle se sentait trop privilégier de ne pas être une catin des bois. Elle rougit comme pas possible notamment en écoutant le conseil de sa meilleure amie et ajouta :

« Ouiiii je veux voir le kiki le plus beaux des kikis ! »

Elle avait remixé la chanson, cette chanson qui fut toute son enfance avec la peluche kiki, bref que du bonheur ! Elle espérait par la suite que Noreen allait oublier toutes ces conneries sinon la tehon ! D'ailleurs, dans le ton naturel de la conversation, la blondinette lui suggéra Matthew le militaire. Cette dernière lui fit même une révélation à son sujet! Il en avait une grosse ! Avery laissa échapper un « oh » de stupeur.

« Naaaaan t'es sérieuse ? Mais je le connais ! Il est dans ta team ! Alors comme ça tu as couché avec lui ?? »


Avery était en mode commère et puis elle voulait en savoir plus là-dessus. Son amie avait attiré sa curiosité. Oui, oui, Noreen n'allait pas y échapper, elle était prête à faire tout un interrogatoire pour en savoir un peu plus sur sa vie sentimentale et surtout sexuelle ! Enchaîna ensuite la recommandation d'Avery à propos de l'Hydre. Ça l'énervait que sa copinette souhaite retourner là-bas, alors autant qu'elle fasse un minimum attention !!! elle était très sérieuse....enfin jusqu'à ce qu'elles dansent comme des folles et parlent de mariage.

« Yeaaaah c'est un super plan ça ! Mais faut des invités meuuuuugnons sinon ça sert à rien !!! »

Bah ouais, elle allait pas coucher avec des mochetés ! Quoique si vraiment elle était vraiment en manque pourquoi pas...non Avy n'était pas ce genre de filles. En attendant, la demoiselle vivait par procuration, du coup Avy harcelait sa copine avec plein de questions existentielles sur le sexe et sa relation avec Seth, d'où la question sur la vie sexuelle du militaire qu'elle imaginait puceau. D'ailleurs la jolie brune sauta de joie en apprenant que Noreen allait faire de Seth son affaire. C'était le top du top, sa copine allait avoir une vie sexuelle plus palpitante que la sienne ! Enfin, si elle savait...en tout cas elle avait envie d'y croire. Wolfe pouffa de rire ensuite concernant le fait qu'elle était devenue son médecin traitant. Elles se contacteraient par mouette, c'était la seule solution logique que les deux bourrées avaient trouvé le plus naturellement du monde.

« ça roule ma poule ! Mais évites de ne pas mourir le temps que j'arrive hein ? Quoique je pourrais venir à dos de mouette aussi ! »


Il fallait trouver des solutions et c'était la seule qu'elle avait trouvé, rien de plus normal à vrai dire. Acte IV, Scène 2 : Avery et Noreen étaient en train de s'éloigner du bar pour la forêt. La blondinette avait envie d'aller aux toilettes, elle faisait pipi tandis que la médecin s'amusa à jouer les Cristina Cordula de la mode sur l'île :

« Ouiiiiiiiiii il vaudra tous les bijoux de l'île ! »


C'est-à-dire rien du tout comme il n'y avait aucune matière première en or etc...Tandis qu'elle tentait d'assemblait les fleurs entre elles, Noreen lui fit le plus beau des discours. Ça fit même avoir la larme à l’œil à la jeune femme :

« Mais c'est trop beau ce que tu dis !!!! Oui tu as raison, le principal c'est notre girl power, on est top ensemble et on vaut mieux que nos mecs supers beaux gosses et virils qui nous comprennent pas alors que toi oui, même si t'as choisi le mauvais camp tu seras toujours là hein ? Tu me le promets ? Toi aussi tu viendrais en mouette volante si un jour j'avais un soucis ? »

C'était tellement mignon qu'elle était à deux doigts de chialer, enfin presque....car au moment où elle continua d'assembler les fleurs entre elles, Avery eut la sensation d'une araignée sur elle ce qui la fit hurler et se lever pour courir dans tous les sens jusqu'à ce son amie l'attrape par le bras et badaboum elles se retrouvèrent ni une ni deux au sol. Noreen était en train de l'écraser, mais ça la dérangeait nullement. D'ailleurs, la blondinette lui avoua ne pas être vierge avant de lui demander ce qu'elle avait :

« Oh c'est vrai ? »

à croire qu'elle voulait la confirmation du fait qu'elle ne soit plus vierge. Avy observa sa jolie bouille :

« Je crois qu'il y avait spiderman sur moi.... »
Elle continua de l'observer quand elle constata une chose : « Oh tu as du rouge à lèvres ! » Ouais, il n'y avait plus de maquillage de son côté wesh ! Elle posa son doigt en plein sur les lèvres de Noreen comme pour confirmer cette découverte.


© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas

» Contenu sponsorisé "
❝ ❞


Message(#) Sujet: Re: « À la tienne Etienne ! » ☼ Noreen Blodwyn-Géileis [R-PISODE]

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-