avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Une soirée mouvementée - Camille & Hope Ven 22 Mai - 22:40


Une soirée mouvementée
Camille & Hope
Plusieurs jours étaient passés, nous avions encore notre petit rituel vers le lac, c'était bien sympa. Et cela nous permettait aussi de pouvoir changer un peu nos idées car plus les jours passaient, plus tu étais de plus en plus en proie à l'envi de partir d'ici. Je comprenais parfaitement que cela ne te plaisait pas, il ne fallait pas être idiot. Tu travaillais durement avec les autres prisonniers et cela me faisait de la peine de te voir faire, d'être là a quelques mètres de toi et de pas pouvoir te prendre dans mes bras et te faire partir d'ici. C'est vrai que je te l'avais promis et je comptais bien honorer ma promesse, qu'importe mes sentiments envers toi. Je ne voulais pas ton malheur bien au contraire. Je savais que cela serait difficile de se séparer mais bon...C'était mieux ainsi. Je ne pouvais pas te suivre, cela me semblait pas possible et de toute manière, tu ne me l'avais pas demandé. Et puis même, je me voyais mal finir sur l'île, parmi les rebelles. Déjà ils ne m'accepteraient jamais car j'étais l'ennemie et je risquais de morfler si je te suivais, je risquais même de me faire assassiner ou alors kidnappé par l'un des tiens pour faire monnaie d'échange sur quelque chose, comme des vivres, des personnes et j'en passe.

Mais je t'avais surtout promis la veille au soir, que j'allais te faire venir chez moi. Mes frères avaient des choses à faire, c'est ce qu'ils avaient dit. Je savais parfaitement de quoi ils parlaient et c'était en gros la capture d'autres survivants de l'île. Ils partaient souvent comme ça, pendant un ou deux jours. Et ma sœur était je ne sais pas où, avec son mec sans doute. J'avais dus également refuser de passer la soirée avec Jude, ce qu'elle ne comprenait pas trop mais bon. Je t'avais dans ma vie maintenant et c'est vrai que tu étais le prioritaire puisque tu ne serais pas éternel ici, sur l'île des Originaires. De plus, je devais te parler de ta fuite car j'avais enfin tout ce qu'il fallait pour que je puisse te faire partir en douce sans trop de problèmes. Je cogitais beaucoup et cela m'effrayais de faire une pareille chose, mais bon... Cela devrait aller. Je n'avais jamais posé problème auparavant vis à vis des survivants de l'île voisine alors c'est bon. Je ne risquais rien si j'arrivais à bien mentir et surtout sur ta fuite. Personne ne se doutait de toute manière sur l'île que je fricotais avec un rebelle et je pense pas qu'on se fasse cramer, je faisais bien trop attention pour ça.

Le début de soirée avait donc commencé, j'avais tout préparé chez moi pour t'accueillir ,j'avais fait un brin de ménage bref... Limite j'avais peur que tu vois que j'étais un peu bordélique fin une connerie comme ça. C'était idiot d'agir comme ça mais j'étais habitué à vivre de la sorte donc bon. Je finis donc par te réquisitionner après donc votre « repas » du soir, ayant fait du charme aux gardes pour le distraire le temps que tu sortais après le comptage. Au pire ils s'en foutaient du nombre et surtout le garde là que j'avais donc fait exprès de nommé pour ce soir.
Une partie de cache-cache et éviter les gens et nous voilà donc à l'intérieur de la maison. Je dépose un baiser sur tes lèvres, comme d'habitude avant de tendre le bras :
« Voilà c'est chez moi... Tu peux explorer mais fait attention à pas casser quelque chose. Et ne vas pas dans la chambre de mes frères et sœur. Si t'as fait y a de quoi manger aussi.. »

Emi Burton


Dernière édition par Hope K. Hamilton le Lun 25 Mai - 16:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Loevann-Priam Robbins "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Jack Falahee ♥ × Nombre de messages : 447 × Côté love : Célibatard.


Message(#) Sujet: Re: Une soirée mouvementée - Camille & Hope Sam 23 Mai - 19:34



❝Une soirée mouvementée❞
Camille-Clovis & Hope
Camille-Clovis était excité comme une puce à l'idée de découvrir la maison de Hope. Une maison pouvait être tout simplement banal à New-York, mais depuis qu'il était sur l'île, c'est-à-dire deux ans, il avait l'impression qu'il s'agissait d'un Eldorado. Peut-être que plus jamais il allait découvrir ce mode d'habitat alors autant en profiter. De plus, il avait hâte de découvrir l'univers de sa petite amie. Elle y habitait depuis toujours et avait sa propre chambre. Il se demandait déjà à quoi elle pouvait ressembler de sa cellule. La sienne était un vrai capharnaüm autrefois. Il avait des posters de ses nombreux groupes de rock, des vêtements par terre et plein d'objets de Bob l'éponge. Sa chambre était très atypique et elle lui manquait, enfin celle chez ses vrais parents, chez Papy et Mamie, il avait dû tout ranger etc. Plus les jours passaient, plus Camille était tiraillé entre son amour pour sa jolie brune et son désir de retrouver les siens. Il savait qu'il ne pouvait pas rester indéfiniment ici, surtout en tant qu'esclave. Le jeune homme évitait de parler à sa petite amie de son ressentit bien qu'elle devait s'en douter, il faisait ça dans l'unique but de ne rien gâcher entre elle et lui. Bien sur qu'il voulait qu'elle vienne avec lui sur l'autre île, mais le souhaiterait-elle ? Après tout elle avait tout son confort ici, sa vie, là-bas il n'y avait rien. Se serait de la folie si elle acceptait puis il ne voulait pas l'obliger ou à regretter un tel choix. C'est pourquoi il avait hésité à le lui demander. Peut-être allait-il lui faire sa demande, en tout cas il verrait. Grâce à Hope, il fut libre pour la fin de journée. Camille-Clovis pénétra dans la maison de sa bien-aimée. Il avait les yeux qui brillait comme un gamin. Il lui adressa un sourire et prolongea tendrement le baiser en la gardant contre lui. C'était trop cool ! Généralement pour lui quand les parents n'étaient pas là s'était le moment de faire bordel. Hope devait lire dans ses pensées puisqu'elle imposa des règles. Il la regarda avec un regard amusé, il avait envie de rire car on dirait qu'il était en train de se faire parler comme à un enfant qui allait faire des bêtises, il fit une petite moue :

« Pas même celle de Zacharia ? Je me demande comment un tyran vit... »

Il sourit une nouvelle fois amusé avant de l'embrasser et de se diriger vers le salon qui était grandiose, il était bluffé. Camille-Clovis remarqua un interupteur. Il appuya dessus et cela fit de la lumière. Il regarda le lustre avant de l'éteindre et de la rallumer, l'éteindre, l'allumer, l'éteindre, l'allumer :

« Powaaa de l'électricité !! »

On aurait dit un homme des cavernes, mais il ne pensait pas revoir ça un jour. Il jeta un regard amusé à Hope avant de se diriger dans une autre salle qui était la cuisine :

« Mon dieu ! »

Oui de la nourriture ! Hope l'avait autorisé à se servir alors il commença à fouiller les placards pour trouver de quoi manger et surtout qui n'était en aucun cas un truc qu'il avait prit l'habitude de manger sur l'île. Il commença à ouvrir une boite et manger des gâteaux maison. Voyant que ce n'était pas poli et qu'il avait oublié les bonnes manières, il tendit la boite métallique à sa petite amie :

« Tu en veux un ? En tout cas c'est cool chez toi ! »


Il continue de manger et ajouter un sourire en coin : « Hâte de découvrir ta chambre ! »


© Pando


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: Une soirée mouvementée - Camille & Hope Lun 25 Mai - 16:56


Une soirée mouvementée
Camille & Hope
Je savais parfaitement que ce n'était pas juste pour retrouver un peu de civilité que tu étais avec moi, que tu m'utilisais pas à tes fins même si j'avais douté plus d'une fois au début mais qui ne l'aurais pas fait à ma place ? Les gens de l'autre île ne nous voulaient pas du bien, comme ceux de mon ''clan''ne voulait pas du bien aux tiens. Mais c'est vrai que la personne qui était la plus à craindre de nous deux c'était toi, puisque tu étais chez nous et que tu étais un des méchants de l'autre île. Honnêtement, je te faisais confiance mais j'avais encore un doute sur la raison qui t'avait poussé à venir ici. Le coup de l'appareil photo franchement je n'y croyais pas. Cela ne justifiait pas pour moi une venue dans un campement ennemi, quitte à se faire tuer à l'arrivée juste pour un foutu appareil photo, c'est tout bonnement illogique ou alors vous aviez un sacré problème dans le melon...Toi et tes potes. Quel l'île vous avais rendus un peu marteau. Ma foi.

Je te laisse donc prendre possession un peu des lieux, voyant que tu étais comme un gamin qui retrouvait la civilisation. Bien sûr que oui, dans un sens que c'était vrai puisque cela faisait du genre plusieurs mois que tu étais coincé sur cette île mais ce n'est pas comme si tu ne l'avais pas voulu dans un sens, puisque tu n'étais pas parti avec l'équipe de secours, il y a quelque temps de cela. Je pouffe légèrement en te regardant faire, restant dans le coin du mur. Je t'avais laissé venir, ce n'est pas pour t'engueuler de regarder partout, je m'y attendais donc c'est normal que tu puisses faire ce que bon te semblait :
« Non, surtout pas celle de Zach. Il a tendance à voir directement quand quelqu'un est entré dans son domaine, c'est presque un radar à lui tout seul. » Dis-je d'un ton amusé, tout en te suivant dans la cuisine où tu te sers généreusement. Je peux le comprendre, je savais bien qu'ils vous nourrissaient mal. Je finis par m'asseoir sur l'un des plans de travail, te regardant faire avant de secouer légèrement la tête à ta demande :

« Non, t'en fais pas pour moi. Laisses-en quand même, sinon je vais me faire emmerder car ils vont croire que j'ai tout bouffé et je préférerais éviter ça. »
Ouais, déjà que tout était sous tensions depuis quelque temps, je ne préférais pas me faire engueuler pour qu'on me cause des ennuis et que je ne puisse plus être aussi libre que ça, pour t'aider à filer en douce d'ici. Il valait mieux faire la gentille petite pour être laissé de côté et donc ne pas susciter l'intention. Je bois une gorgée d'eau avant de poser mon verre et de lancer :

« Tu peux aller voir ma chambre ou aller prendre une douche, ne te décrasse pas trop quand même car ils vont se dire : ''Mais pourquoi ce type sent si bon ? Il est tombé dans une cuve de parfum ?'' Dis-je d'un ton amusé, tout en t'attrapant légèrement par la veste pour que tu viennes face à moi et t'embrasser calmement, avant de sauter du plan de travail, te dirigeant vers les autres pièces. Je te laisse vite-fait jeter un œil à ma chambre, que tu sembles bien curieux à plus explorer mais je te pousse vers la salle de bains. Cela ne te ferrait pas de mal.
« Y'a tout ce qui te faut, tu prends fais comme chez-toi. Je ne pense pas que j'ai besoin de te le dire, ça. » Ajoutais-je en sortant une serviette pour toi.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Loevann-Priam Robbins "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Jack Falahee ♥ × Nombre de messages : 447 × Côté love : Célibatard.


Message(#) Sujet: Re: Une soirée mouvementée - Camille & Hope Mer 27 Mai - 13:49



❝Une soirée mouvementée❞
Camille-Clovis & Hope
Camille-Clovis était bien venu en direction de l'Hydre pour partir à la recherche d'un appareil photo et piquer quelques trucs afin de ramener à sa petite bande quoi s'occuper l'esprit. Il avait fait cela par amusement et le voilà à présent enfermé ici. En plus, il n'avait prévenu personne pensant que s'était facile à récupérer ce qu'il souhaitait. Puis bon à vrai dire il ne pensait jamais trouver l'Hydre, ce n'était d'ailleurs pas lui qui l'avait trouvé, on l'avait kidnappé dans la forêt sans qu'il s'en rend compte. Camille pensait que l'Hydre était un mythe tout comme les amazones. De plus, il n'était pas du genre à s'impliquer dans la guerre des clans, enfin, si, il aidait son groupe, mais il n'était pas du genre à chercher à détruire les autres groupes, il le faisait plus pour s'amuser. Camille-Clovis commença à s'empiffrer de gâteaux. Ça lui avait tellement manqué ! C'était tellement délicieux ! Les originaires semblaient à avoir de quoi faire à manger autre que de la viande, des fruits et des légumes. Tout en mangeant, il demanda s'il pouvait aller voir la chambre de Zacharia. Il l'imaginait déjà avec un grand bureau et une décoration assez snobinarde et drôlement bien rangé. Néanmoins, il ne pourrait pas le découvrir puisque sa petite amie lui interdit catégoriquement de vérifier. Il fit une petite moue avant de rire en disant que son frère était un radar. Il ne le ferait pas pour ne pas lui attirer des ennuis. D'ailleurs, il s'arrêta de manger les gâteaux pour qu'elle ne se fasse pas réprimander et les rangea à leur place. Il se servit du lait qu'il venait de trouver et le bu d'une traite avant de sentir sa petite teigne lui tirer le blouson, il lui adressa un sourire et l'embrassa tendrement tout en posant délicatement ses mains sur ses cuisses qu'il caressa. Camille-Clovis se mit à rire à sa remarque :

« ça pourrait être marrant à voir leur réaction. » il rit et ajouta : « Je me salirais en rentrant. »

L'hostile lui caressa doucement la joue avant de l'embrasser de nouveau et la laisser sauter du plan de travail. Cam' la suivit jusqu'à sa chambre, il sourit car il la trouvait joliment décoré :

« Elle est géniale ! »


Il allait y rentrer quand Hope le poussa vers la salle de bain pour qu'il puisse se laver. Sa jolie brune lui sortit une serviette. Il la trouvait vraiment prévenante avec lui depuis le début de leur rencontre, jamais personne n'avait prit autant soin de lui. Il lui en était reconnaissant. « merci. » finit-il par dire accompagné d'un sourire et il commença à se déshabiller sous ses yeux. Ce n'était pas la première fois qu'elle le voyait nu. Le jeune homme s'empressa d'entrer dans la douche et alluma l'eau, il lui adressa un sourire en coin et lui demanda :

« Tu viens me rejoindre ? Histoire que l'on fête ma véritable douche en deux ans. »


Il rit avant de l'observer. À vrai dire, il s'agissait juste d'un prétexte pour être au plus proche de sa petite amie. En attendant de voir sa réaction, il commença à utiliser le savon à sa portée de main.




© Pando


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: Une soirée mouvementée - Camille & Hope Ven 29 Mai - 18:36


Une soirée mouvementée
Camille & Hope
Oh oui, je savais que tu n'aimais pas mes frères, surtout Zach car bien sûr, c'était sans doute le pire avec les prisonniers, fin..il faisait partit des pires quoi. Je pouvais donc parfaitement comprendre que tu voulais t'introduire dans son petit jardin secret pour avoir de quoi te soulager gentiment la conscience mais aussi de foutre sans doute le bordel dans la pièce. Mais je ne pouvais pas risquer de te laisser faire car je prendrais forcément pour ça car Zach devinerait sans mal que j'ai emmené quelqu'un ici, alors c'était bien évidemment un grand non que d'aller dans sa chambre. Je t'avais presque immédiatement redirigé vers la salle de bain pas que je ne voulais pas que tu voies ma chambre, mais plutôt car tu avais pas une odeur agréable, c'était carrément horrible. Alors bon, si tu voulais passer la soirée ici, valait mieux que les mauvaises odeurs disparaissent et j'étais même sûr que tu étais ravie de pouvoir te prélasser dans une bonne douche avec de l'eau chaude, ce qui ne devait pas être le cas sur l’Île. Je pouvais donc comprendre ton empressement à te dévêtir pour y entrer et c'est bien sur ce que tu fis.

Pas pure habitude, je détourne un peu le regard pour ne pas non plus te dévisager de la tête au pied en étant à poil quoi... Pis c'est pas exactement pareil que l'autre coup, là il faisait grand jour dans la pièce donc on pouvait se détailler sous toutes les coutures. Je pose donc la serviette sur le bord de la douche avant de poser mon regard sur ton visage, arquant un sourcil quand tu me demandes de venir te rejoindre. Mon cœur s'emballe un peu, me demandant qu'est-ce que tu allais sous-entendre encore. Bon, le coup du « on va fêter ma première douche en deux ans », voulait bien dire pas mal de chose, que même une pauvre pucelle comme moi pouvais comprendre. Mais bon, vu la douche pas possible, je ne voyais pas un truc pareil arriver. Donc j'en déduis plus que c'est pour mater et me câliner sous l'eau chaude. Je soupire légèrement, avant de lancer tout en commençant à me dévêtir lentement :
« Qu'est-ce que tu ne ferrais pas pour me voir nue toi. » Dis-je sous le ton de l'amusement avant donc de retirer mes derniers sous-vêtements et donc te rejoindre, me mettant face à toi. Je pouffe légèrement en voyant l'eau qui était loin d'être propre, une fois passé sur ton corps. Je glisse un court instant mon visage sous l'eau avant de glisser mes doigts sur tes cheveux, les frottant un peu :

« Et bien j'en connais qui vont être heureux de revoir du shampoing. » Ajoutais-je donc tout en posant mon regard sur toi, voyant ce petit regard pétillant que tu avais souvent en ma compagnie. Je finis par poser mes doigts sur tes épaules, tout en me laissant aller dans tes câlins et tes caresses fortes agréables, venant déposer plusieurs baisers tendres sur tes lèvres, avant de te balancer le savon :
« Aller, lave-toi, tu t'occuperas de moi plus tard. » Dis-je d'un ton faussement pervers, car cela m'allais pas. C'était juste pour te taquiner.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Loevann-Priam Robbins "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Jack Falahee ♥ × Nombre de messages : 447 × Côté love : Célibatard.


Message(#) Sujet: Re: Une soirée mouvementée - Camille & Hope Dim 31 Mai - 23:01



❝Une soirée mouvementée❞
Camille-Clovis & Hope
Camille-Clovis était trop content de cette journée. Elle ne faisait que de commencer, mais elle commençait déjà très bien ! Il découvrait l'univers de Hope et cela lui plaisait déjà. L'hostile avait hâte de lui montrer également le sien. Il en déduisait déjà qu'elle en avait envie comme elle l'interrogeait beaucoup sur sa vie de l'autre côté. Néanmoins, il attendait avant de se lancer de peur de recevoir une réponse négative. D'un côté, il pouvait la comprendre, quitter ce petit confort pour une vie rustique devait être dur, surtout lorsque l'on a le choix, pas comme eux qui avaient atterrit. Au pire, Hope pourrait toujours revenir chez elle si elle le souhaitait, ce n'était pas comme New York qui était vraiment à des kilomètres d'ici. Il ne savait même pas dans quelle direction la ville se situait, il était nul en localisation, tout ce qu'il savait, c'était que s'était très loin. Quoiqu'il en soit, Camille-Clovis se déshabilla. Il était excité à l'idée de prendre une véritable douche avec savon, serviette etc. La seule chose de plus précieux qui manquait était sa petite amie lorsqu'il se retrouva rapidement sous le jet d'eau. C'est pourquoi il l'invita sans plus tarder. Il sourit amusé en l'entendant dire qu'en clair toutes les occasions étaient bonnes pour la voir nue. Ce n'était pas faux, Hope était magnifique puis....s'était un homme et il avait envie d'aller plus loin qu'une simple amourette. D'ailleurs, il en profita pour la mater lorsqu'elle se déshabilla à son tour. Elle était vraiment très belle. Il lui adressa un sourire et sentit son cœur s'accélérer lorsqu'elle vint le retrouver en se collant à lui. Il allait lui voler un baiser lorsqu'elle toucha ses cheveux pour lui dire qu'ils avaient besoin de shampoing, il se mit à rire :

« Hey tu ne sais pas être romantique ! » C'est lui qui était en train de dire ça alors qu'il ne l'était pas forcément. Il plaisantait bien sûr, puis elle n'avait pas tort. « Pour tout te dire, à part Bob l'éponge, je crois que c'est le shampooing qui me manquait le plus, j'aimais prendre soin de mes cheveux, j'avais même eu ma période gel coiffant ! »

Il rit en se remémorant la tête qu'il avait avec. Camille-Clovis frissonna en la sentant lui caresser le corps. Était-elle en train de le provoquer ? Peut-être puisqu'elle lui adressa un sourire faussement pervers en lui demandant de se laver, il ne pu s’empêcher de marmonner. Puis, il commença à le faire en se mordillant la lèvre inférieure :

« Tu m'aides à me laver ? » Dit-il d'une voix angélique. Il s'agissait juste d'un prétexte pour ressentir son contact.


© Pando


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: Une soirée mouvementée - Camille & Hope Mer 3 Juin - 18:17


Une soirée mouvementée
Camille & Hope
Je lève légèrement les yeux au ciel en t'écoutant parler, c'est vrai que sur ce coup, la situation était très loin d'être désintéressée, surtout venante de toi là. Déjà que j'avais fait l'effort dirons-nous même si s'en n'était pas un, de venir te rejoindre dans la douche outre ma gêne, et en plus maintenant tu voulais que je fasse le tour de ta personne. J'étais presque exaspéré par ton comportement stupide mais franchement bien clair.Et le pire ? C'est que je ne le refusais pas. Bon, je mettrais le hola si cela devait être mis mais bon, pour le moment tu n'étais-ce que je dirais, déplacé. Tu n'avais pas été déplacé une seule fois ni même tentée quoique ce soit depuis le début alors je ne pouvais rien dire ou faire. Je souffle doucement en te regardant droit dans les yeux, avant de lancer d'un ton calme :

« Je te jure, la prochaine fois tu te débrouilles, le coup du je m'occupe de toi comme un gosse ça marchera plus. » Dis-je en roulant légèrement des yeux, avant de t'offrir un petit sourire, avant de te forcer à tourner le dos pour donc commencer à m'occuper de toi puisque c'est ce que tu voulais. Faut dire que t'avais bien besoin d'un bon décrassage. J'attrape donc le gant avant de commencer à te frotter avec, devant souvent le rincer car en deux ans, t'en avais bien accumulé de la crasse. Au moins tu pouvais profiter d'une bonne douche ici et je savais que cela te faisait le plus grand bien. Et ces derniers jours aussi, avec la poussière, les crampes, les courbatures et j'en passe, tu devais encore plus en avoir besoin. Je glisse ma main gantée le long de ton dos, repérant par la même occasion pas mal de petites cicatrices, que je me ferrais un plaisir d'en demander la provenance, avant de descendre jusqu'à ton bassin avant de me stopper, le bas, tu te débrouillais. Je glisse ma main gantée le long de ton dos, repérant par la même occasion pas mal de petites cicatrices, que je me ferrais un plaisir d'en demander la provenance, avant de descendre jusqu'à ton bassin avant de me stopper, le bas, tu te débrouillais. Tu prenais un malin plaisir de la situation et ce sourire en coin en était bien la preuve. Je râle un peu, évitant d'avoir encore plus d'émotion à témoigné en te regardant droit dans les yeux, avant de finir par ton torse et tes épaules. Je finis par ajouter en terminant :

« Le reste, tu te débrouilles. » Dis-je en parlant bien sur des jambes mais aussi de ton entre-jambe. Il ne fallait pas déconner non plus.
« Pour tes cheveux prend ça. » Ajoutais-je en tendant une petite fiole transparente ayant un contenu d'une couleur un peu citronné, qui était du shampoing. Je finis par coller mon dos contre le carrelage de la douche, frémissant à son contact avant de lancer :
« Bon, ta plus besoin de moi maintenant ? Je finis par me coller à dos, m'occupant de tes bras avant donc de te retourner. » Dis-je en croisant légèrement les bras, remettant mes cheveux en arrière avant de t'offrir un bref sourire en coins.

Emi Burton

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Loevann-Priam Robbins "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Jack Falahee ♥ × Nombre de messages : 447 × Côté love : Célibatard.


Message(#) Sujet: Re: Une soirée mouvementée - Camille & Hope Sam 6 Juin - 13:14



❝Une soirée mouvementée❞
Camille-Clovis & Hope
Camille-Clovis était comme un petit enfant, il aimait avoir de l'attention et toutes les occasions étaient bonnes. C'est pourquoi il demanda à Hope de le laver. C'était agréable et il utilisait ce prétexte pour avoir une proximité avec elle et pourquoi pas un petit jeu coquin entre eux. Sauf que Hope ne semblait pas dupe et ne souhaitait pas y jouer, enfin il le compris comme ça quand il remarqua qu'elle était autoritaire. Il grimaça, mais il en profita quand même lorsqu'elle lui lava le dos. Il ferma les yeux pour savourer. L'eau chaude, sa main gantée et le savon étaient agréables. Quand elle le retourna, Camille-Clovis lui adressa un sourire en signe de remerciement. Il attrapa ensuite le shampooing et commença à en appliquer. Ses cheveux allaient être tout doux, c'était cool. Il laissa ensuite Hope lui nettoyer les bras.

« Nan je n'ai plus besoin de toi, mais merci ! »

Il sourit et vient lui voler un baiser. Elle était marrante à être autoritaire, Hope semblait avoir un sacré caractère. Le jeune homme l'observa et fini par se laver les autres parties de son corps où elle n'avait pas lavé. Il faisait exprès de ne pas la quitter du regard pour la provoquer. Camille-Clovis une fois terminé, s'approcha une fois de plus de Hope et lui murmura :

« C'est à mon tour de te laver ! »


Il souhaitait lui rendre l'appareil. Bien évidemment, l'hostile comptait faire comme elle, ne pas toucher certains endroits, il savait être respectable puis il n'avait pas envie de se prendre une giffle par sa dulcinée. Sans plus attendre, Camille-Clovis la fit se retourner de force, mais sans lui faire du mal. Il mit ses longs cheveux bruns d'un côté de l'une de ses épaules puis il commença à lui laver le dos tendrement avant de finalement oser et déposer doucement des baisers. Allait-elle l'envoyer promener ? Bizarrement, il en était presque persuadé même s'il espérait du contraire.



© Pando


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: Une soirée mouvementée - Camille & Hope Lun 8 Juin - 0:17


Une soirée mouvementée
Camille & Hope
Finalement, ton petit air d'enfant me fais me détendre un peu, car limite tu faisais ça si naturellement que cela portait à l'amusement. Même si la situation était pas tout à fait enfantine quoique...Combien de fois j'avais pris mon bain avec mes frères étant enfant, mais bon...C'était pas super comparable car nous étions deux jeunes gens, adultes et surtout amoureux, copuler c'était presque logique dans une situation pareille du moins l'un ou l'autre le pensait. Et là j'étais sûr que tu pensais forcément à m'avoir rien qu'à toi ce soir. C'est pas que je ne voulais pas, bien au contraire. Je trouvais presque ça honteux de ne l'avoir jamais fait et Jude se payait ma tronche trop souvent du coup j'avais eu très envie de le faire. Mais face à la chose, c'était moins facile d'être entreprenante et de balancer : ouais j'ai envie de baiser avec toi, maintenant. Non, ce n'était pas pareil. Toi aussi j'étais sûr que ce n'était pas ce à quoi tu étais habitué puisque tu m'avais clairement avoué n'avoir jamais eu de vraies petites amies avant. Limite la situation paraissait stupide tant on l'était, comme si on était autant puceau l'un que l'autre. Mais tu voulais juste pas me foutre les jetons et que je m'en aille de là. Et que je te renvoie dans les cages extérieures aussi sec, cela serais stupide surtout une soirée comme ça, on ne pouvait pas la finir aussi mal.

Je souris légèrement, avant d'entrouvrir les lèvres pour répondre, un peu démunie face à la situation mais je me retrouve vite retourné par tes soins, avant donc te sentir l'une de tes mains, presque comme une caresse, le laver le dos. Le pire ? C'est que c'est vraiment agréable ? Le pire ? C'est que j'en avais des frissons partout. Et le moins pire ? C'est que cela me ferrais presque quelque chose tout ça. Et en plus tu vins rajouter des baisers sur mon épaule en remontant lentement vers mon cou, les frissons étaient incontrôlables tant c'était agréable et stimulant. Comment vouloir envoyer paître quelqu'un qui vous fait un bien fou pareil ? Si le sexe c'était pareil, grand dieu que j'avais envie d'en finir maintenant. Je bascule légèrement mon visage en arrière, mon dos rencontrant ton torse avant que je ne puisse te regarder un peu de coins, mon bras venant se glisser autour de tes épaules et de ton cou, tout en venant capturer tes lèvres dans un chaud et long baiser passionné, nos langues jouant un bon moment avant de le stopper par manque d'air et une vague petite bouffée de chaleur. Je finis par lancer d'un ton taquin :

« Aller, continue. Je vais me faire allumer si on bouffe toute l'eau chaude, on aura tout le temps de faire ça après. Promis. Car je ne suis pas prête de te laisser finir ça aussi vite. »
Bien sûr que je parlais de tes baisers sur mon cou et mon épaule, je comptais bien en avoir encore plein ce soir, jusqu'à en être écœuré bien que cela ne risquait pas d'être le cas.On finis alors de se titiller, bien que le restant de la douche fut un peu dans ce même jeu coquin, ne faisant que monté la terrible pression qui menaçait sur nos personnes, avant de sortir de la douche ou je commençais sérieusement à étouffer. Je m'enroule dans une sorte de peignoir pour sécher, essorant mes cheveux tout en te laissant donc entrer dans ma chambre, la refermant soigneusement derrière moi avant de m'asseoir sur le bord du lit en brossant légèrement ma chevelure sombre :

« C'est sans doute pas comme chez-toi, on a pas grand chose non plus ici, fin...Dans le sens où on a que l'essentiel. J'ai pas ce genre de chose comme tu m'as offert. »
Oui, ce petit porte-clef de la statue de la Liberté trônait fièrement sur mon bureau, preuve que je ne comptais pas y mettre de côté. Un cadeau venant de quelqu'un qu'on aime, on ne peut en être que fière.
« Je te demande pas si tu préfères dormir avec moi ce soir ou si je te ramène avant aux cellules n'est-ce pas ? » Dis-je en te regardant d'un œil brillant de malice, t'attrapant par la serviette qui était posée sur tes hanches pour te faire venir sur le lit.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Loevann-Priam Robbins "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Jack Falahee ♥ × Nombre de messages : 447 × Côté love : Célibatard.


Message(#) Sujet: Re: Une soirée mouvementée - Camille & Hope Ven 12 Juin - 4:33



❝Une soirée mouvementée❞
Camille-Clovis & Hope
Camille-Clovis prit un malin plaisir à caresser son corps ou du moins son dos, y déposer de nombreux baisers notamment sur son épaule et son cou. Lorsqu'elle se pencha, il l'embrassa tendrement, jouant avec sa langue tandis que ses mains vinrent se mettre sur sa taille afin de mieux la sentir contre lui, contre son torse. Le jeune homme la désirait. Leur petit jeu se faisait depuis deux semaines à présent. Il avait envie d'aller plus loin que de simples baisers et câlins. Cependant, il avait prit la patience nécessaire, il ne souhaitait pas la brusquer ou la forcer à faire quoique ce soit même s'il se doutait qu'elle n'était pas du genre à se laisser faire. Il ne voulait pas que sa première fois soit gâcher. Bizarrement, maintenant il avait la pression, la peur de la décevoir alors que d'habitude il n'est pas du genre à se prendre la tête dessus. Camille-Clovis grogna en l'entendant parler de l'eau :

« Tu ne t'arrêtes donc jamais de ronchonner ? Peace and Love et détends-toi ! On dirait que tu as peur que je fasse n'importe quoi chez toi. »

Sa remarque faisait écho à leur soirée à la crique. Il lui avait demandé de ne plus se prendre la tête et se détendre, ce soir il n'avait pas envie de calculer le moindre fait et geste, ni même être sur ses gardes et vivre dans la peur que les Hamilton découvre sa présence ici. Il pouvait comprendre que Hope puisse s'en inquiéter, mais si s'était pour ne pas savourer et appréhender, elle n'aurait peut-être pas dû l'inviter. « J'y compte bien. » il sourit en coin et faisait référence au fait qu'il ne comptait pas s'arrêter de lui faire des bisous, elle allait en être servit. Après être resté suffisamment de temps dans la douche, les deux amoureux sortirent après s'être rincé et essuyé. Ils allèrent dans la chambre de Hope. Il avait gardé la serviette autour de sa taille et il observa la chambre. Il lui adressa un sourire lorsqu'elle évoqua le porte clé qu'il lui avait offert :

« Ta chambre est parfaite, je l'aime vraiment. »
dit-il sincèrement. Même si elle était plus simple que les chambres que l'on pouvait avoir à New-York, la chambre de Hope était quand même particulière, il pouvait remarquer tout son univers. Camille-Clovis laissa échapper un rire en l'écoutant lui demander où il souhaitait passer la soirée, la réponse était évidente puis leurs regards en disaient long. Le jeune homme se mordilla la lèvre inférieure et s'approcha d'elle, il vint l'embrasser tendrement tout en posant ses mains sur ses joues et en la faisant basculer en arrière afin qu'elle soit allongée sur le lit.


© Pando


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: Une soirée mouvementée - Camille & Hope Ven 12 Juin - 14:33


Une soirée mouvementée
Camille & Hope
Ce n'était nullement une crainte, c'était juste la vérité malheureusement. Mes frères me tueraient vraiment et en particulier ma frangine si je bouffais toute l'eau chaude, donc c'est pas vraiment un stress mais plus une constatation. Je n'avais pas réellement peur qu'ils viennent, étant donné qu'ils n'étaient pas sensés être sur l'île, hormis ma sœur. Je n'avais pas réellement peur qu'ils viennent, étant donné qu'ils n'étaient pas sensés être sur l'île, hormis ma sœur.

Ce serait quand même me mentir à moi-même si je disais que je n'avais pas eu ces idées également dans mon esprit, que j'avais envie que cette soirée se finisse par un acte charnel. Je te désirais vraiment, même si cela m'impressionnais quand même dans un sens. Je te voulais, je voulais te prouver que j'étais tienne et que c'était pas par folie que je t'offrirais mon innocence mais bien par amour et je savais que tu le savais. Du moins j'espérais. En tout cas, je ne pouvais que comprendre ton envie d'aller plus loin, on se titillait trop pour ne pas finir ce qu'on avait commencé et en particulier ce soir. Donc c'est sûr que ma soirée ne pourrait être que parfaite à mes yeux, elle devait de toute manière l'être. Ce n'était pas désagréable bien au contraire. Je me sentais bien même si la timidité était un peu-là, ou du moins une certaine appréhension. Normal. J'étais plutôt contente de voir que ma chambre te plaisait bien qu'il n'y est rien de fameux pour être honnête. J'étais presque certaine que la tienne devait être cent fois plus personnalisé, te connaissant....Tu ne devais pas faire les choses à moitié comme je disais. Mais c'est ce petit brin de folie qui me plaisait chez toi, ce côté un peu décalé et déjanté que je n'avais jamais vu chez un garçon. Normal en somme puisque je ne connaissais pas de garçon venant du continent hormis toi. Tu étais si différent et j'aimais tellement ça que je ne pouvais que t'aimer encore plus.

Je souris légèrement en regardant le porte-clef, repensant à notre rencontre. Je n'aurais pas été aussi aimable avec toi, jamais rien de tout ça ne se serais produit. J'aurais vraiment loupé des choses, car tu étais quand même l'investigateur de beaucoup de nouveauté dans ma vie, je ne pouvais dire le contraire. Quand je te sens me faire reculer et surtout tombé en arrière dans le lit, mon cœur s'accélère alors, sentant que le moment était proche d'arrivée et je pouvais pas cacher mon empressement et mon envie. Mais c'est ce petit brin de folie qui me plaisait chez toi, ce côté un peu décalé et déjanté que je n'avais jamais vu chez un garçon. Je te laisse prendre la place dominante dirons-nous, me laissant complètement aller à tes baisers, mes cuisses s'étant écartés pour pouvoir te laisser de la place au-dessus de moi. Des soupirs de bien-être et de désir s'échappent de mes lèvres, alors qu'une multitude de frissons me parcourt. Le peignoir me collait à la peau et me donnait encore plus chaud, d'où ma raison de l'ouvrir et le retirer avec ton aide. Ce n'était pas comme si j'avais peur de ton regard sur moi, on venait de se doucher ensemble, nue alors ce n'était pas vraiment différent.

D'un simple frottement de ma cuisse contre ta hanche, ta serviette finit également par tomber, laissant donc nos deux corps se toucher sans aucune gêne, me faisant frémir comme jamais. J'appréhendais le moment fatidique, mais tes baisers et tes nombreuses caresses me mettaient dans un état second, qui était purement rempli de désir et d'envie. Mes doigts glissent le long de tes bras et de ton dos, t'offrant de douces caresses alors que mes lèvres se perdent inlassablement sur les tiennes. Je voyais que tu faisais le sage avec moi, tu n'osais pas trop en faire et je le sentais car je commençais à te connaître :
« Ne soit pas aussi délicat, je ne suis pas un bébé. Tu ne me ferras pas peur comme ça... » Soufflais-je au creux de ton oreille, t'incitant presque à te donner entièrement comme tu le faisais en général, même si je savais que je pouvais te faire confiance. J'avais confiance en toi et ça, cela ne changerait pas. Mes doigts se perdent dans ta chevelure alors que mes lèvres vinrent embrasser ton cou avec passion.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Loevann-Priam Robbins "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Jack Falahee ♥ × Nombre de messages : 447 × Côté love : Célibatard.


Message(#) Sujet: Re: Une soirée mouvementée - Camille & Hope Ven 26 Juin - 23:30



❝Une soirée mouvementée❞
Camille-Clovis & Hope
Camille-Clovis sentait la chaleur se propager à l'intérieur de son corps, il avait des frissons. Depuis quelques temps ces deux là se tournaient autour. L'hostile n'arrivait pas ce soir à retenir ses ardeurs, plus il regardait Hope, plus il avait envie d'elle, de la toucher, ne faire plus qu'un avec elle. Les deux jeunes gens s'embrassaient tendrement et se caressaient innocemment. Camille mettait du temps à se lancer, il faut dire que sa petite amie lui avait avoué être vierge alors il ne souhaitait pas faire de ce moment important, un moment de merde. Il essaya donc d'être plus tendre, plus doux. Pourtant, Hope semblait en demander plus, c'est elle-même qui prit l'initiative d'enlever son peignoir. Le jeune hostile l'aide à l'enlever avant de faire de même avec sa serviette qui était presque tombé à cause de sa petite amie. Il continua de la couvrir de baisers et de câlins, ils semblaient être sur la même longueur d'onde ce soir. Camille-Clovis souhaitait ne pas accélérer les choses, s'était la première fois de Hope alors il n'était pas aussi sauvage qu'à son habitude. Il avait même une petite pression de devoir le faire. Si Abel savait cela, il se moquerait de lui. Il chassa cette pensée lorsque sa jolie originaire prit la parole en lui demandant de ne pas être si délicat et qu'elle n'était pas un bébé. Le fait qu'il ne s'y attendait pas du tout le fit attraper le fou rire. Hope était décidément spontanée et surprenante. Le jeune homme rit en camouflant sa tête dans son cou :

« Impatiente va ! » il continua de rire « Tu es décidément la première à me dire ça ! »

Oh oui, bon d'un côté il n'avait pas non plus eu d'autres copines vierges si ce n'est sa toute première copine. Quoi qu'il en soit, Camille-Clovis reprit son sérieux et l'embrassa avec fougue. Ses mains continuèrent la caresser chaque parcelle de son corps jusqu'à ce que l'une d'elle vint caresser son jardin secret. Il ne souhaitait pas y aller trop brusquement non plus puis il voulait faire découvrir ce genre de plaisir à sa petite amie. Il continua pendant un certain temps tout en déposant des baisers sur sa poitrine. Il avait chaud et la désirait plus que tout en ce moment même. Lorsqu'il trouva le moment judicieux et propice, Camille commença à ne faire qu'un avec sa jolie originaire. Il y alla dans un premier temps doucement avant d'accélérer la cadence, il jetait par moment des regards à Hope afin de savoir si elle allait bien. Ce n'était généralement pas très agréable pour les femmes la première fois. Camille espérait aussi qu'aucun Hamilton allait débarquer d'une minute à l'autre sinon ça serait une drôle de première fois.


© Pando


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: Une soirée mouvementée - Camille & Hope Lun 29 Juin - 16:02


Une soirée mouvementée
Camille & Hope
Oh ça oui, j'étais une personne étonnante, mais c'était pour cela que tu m'aimais non ? Mais bon, il fallait surtout voir le bon côté des choses, mes paroles t'avaient grandement détendu, et cela t'avais amusé et sans doute fait moins douté pour la suite des événements. Oui, tu étais plus calme après que j'ai donc balancé cette petite bulle, qui t'avais quand même bien fait rire. Non mais c'est vrai, je n'avais pas non plus un corps de bébé qui fallait prendre soin pour ne pas casser en morceaux, non. J'étais plus forte que tu ne le croyais même si c'était un moment assez nouveau à passer mais j'avais relativement confiance en toi. Je glisse mes doigts dans tes cheveux en laissant un petit sourire amusé se dessiner sur mes lèvres, contente que la situation soit un peu plus détendu car pour être honnête, tu m'avais un peu rendus un peu nerveuse à agir aussi doucement et surtout d'une façon qui n'était pas tienne, j'en étais convaincus. Oui, je te voyais pas aussi calme, aussi doux et attentionné en général du moins c'est l'image que j'avais de toi en temps normal. Certes, tu t'étais un peu assagi en ma compagnie mais je ne voulais pas que tu changes pour moi. Bon on ne va pas dire que je voulais que tu sois une brute sexuelle pour la première fois, mais que tu es autant la pression me rendais aussi nerveuse et m'avais pas du tout détendue.

Mais heureusement, notre gêne mutuelle commençait doucement à s'estomper et elle fut complètement effacé quand tu commences à me prodiguer ce plaisir nouveau rien qu'au simple touché. Cela pouvait s'avérer un peu gênant au début mais plus les secondes filaient, plus la chaleur m'envahissait entièrement, me faisant ressentir des choses complètement dingue et nouvelles. Je me laisse totalement aller entre tes mains expertes, avant de te voir arrêter pour passer aux choses sérieuses. Honnêtement, ce ne fut pas forcément des plus agréable. Perdre sa virginité était pas des plus intense c'était même carrément douloureux même si j'avais connu pire. Je garde le front un peu plissé en me mordant la lèvre, gigotant un peu pour trouver une meilleure position pour que cela soit plus agréable. Cela met quand même quelques minutes avant de se calmer et d'enfin ressentir du plaisir et pas du déplaisir. Je te sens bien plus vif et franchement, c'était agréable maintenant. Mes jambes enlacent doucement ta taille, alors que je me mords la lèvre pour éviter de trop te montrer tout le plaisir que tu me faisais. Bon bah au final Jude avait pas menti, c'était plaisant une fois le pire passé. J'espérais que cela ne serait pas douloureux à chaque fois, sinon cela me tenterait pas du tout. Mais je n'y pense plus, je ne pense même pas au fait qu'un de mes frères ou même ma sœur pourrait rentrer à la maison, rien à faire. J'étais déconnecté et là c'est sûr que je ne ferrais même pas attention au reste et encore moins comme je pouvais stresser comme un rien d'habitude. C'était donc la seule chose qui me calmerait ou me ferrait penser à autre chose, à bon entendeur tien.

Le temps passa trop vite, que je me rendis même pas compte du temps qu'on venait de passer ensemble. Cela avait juste été un pur délice et quand tu cédas, je ne pus retenir quelques frissons et un sourire en voyant ô combien cela semblait t'avoir enivré également. Je te laisse donc de la place sur le côté en me redressant grâce aux coudes pour t'observer :
« Et bien papy, tu es bien essoufflé. Vas falloir plus d'entraînement pour te remettre de tout ça » Dis-je d'un ton assez amusé, en glissant un énième baiser sur tes lèvres, glissant mes doigts le long de ton torse en me posant contre toi, étant franchement bien.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Loevann-Priam Robbins "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Jack Falahee ♥ × Nombre de messages : 447 × Côté love : Célibatard.


Message(#) Sujet: Re: Une soirée mouvementée - Camille & Hope Mar 7 Juil - 2:13



❝Une soirée mouvementée❞
Camille-Clovis & Hope
L'atmosphère était détendue. S'il lui avait mis la pression indirectement, Hope avait fait de même de son côté. Il avait peur de lui faire mal ou de l'en dégoûter. Sa première fois avec sa première copine qui était elle aussi vierge s'était bien passée, il ne devait pas avoir du soucis à se faire et pourtant. Il faut dire que la jeune femme n'était pas n'importe qui à ses yeux, ce qui rendait l'acte plus différent, il ne saurait l'expliquer et il ne valait mieux pas qu'il lui en parle sinon ça finirait en discussion. Il n'était pas chez le psy, mais avec sa petite amie. Finalement, la pression retomba, Camille-Clovis prit les devant en débutant de manière douce et qui donnait assez de plaisirs à la jolie brune pour qu'elle puisse savourer tout comme il appréciait de la voir aussi excité que lui. L'hostile continua suffisamment avant de passer aux choses sérieuses. Il l'embrassa passionnément tout en donnant des coups de reins libérateurs. Même si elle lui avait dit qu'elle n'était pas un bébé, il préféra quand même y aller en douceur au début avant de se lâcher. Fort heureusement, le reste se passa du mieux qu'il l'espérait. Les deux jeunes gens étaient en osmose. Il ne pouvait pas s'empêcher de l'embrasser sur tout le corps à chaque instant au fur et à mesure que sa respiration devenait de plus en plus saccadée. Il brûlait de chaud et lorsqu'ils arrivèrent au bout de leur escapade, ce fut pour lui la plus belle jouissance qu'il soit. Le jeune homme se retira doucement avant de se laisser tomber sur le lit à côté d'elle tout en reprenant sa respiration. Il avait un sourire en coin avant de tourner son regard en direction de Hope. Elle aussi semblait apaisée et avoir autant appréciée que lui. Quand elle le traita de papy et en lui disant qu'il devait s'y remettre, Camille-Clovis fronça les sourcils avant de constater qu'il s'agissait d'une blague, il grogna avant de prolonger le baiser et la câliner contre lui :

« Très drôle la novice ! »

C'était à présent son tour de la taquiner. Il déposa un énième baiser, mais cette fois sur son front tout en lui caressant le dos. Il se mit à rire et s'amusa à lui dire, toujours dans cette optique de l'embêter gratuitement :

« Tu sais, jusqu'à la dernière minute j'ai cru que tu allais te dégonfler ! »

En fait, il n'avait pas douté un seul instant. Hope était assez une tête brûlée pour aller jusqu'au bout des choses, il l'avait très bien compris depuis qu'il avait croisé sa route. En repensant à leur histoire, leur rencontre, Camille-Clovis se mit à être nostalgique. Cela lui arrivait souvent lorsqu'il repensait à sa vie sur l'île principale. Il n'avait pas le cœur de retourner en prison après ce qu'ils venaient de vivre ensemble.



© Pando


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: Une soirée mouvementée - Camille & Hope Mer 15 Juil - 22:36


Une soirée mouvementée
Camille & Hope
C'est vrai que notre rencontre avait rien de bien commun. J'étais l'ennemi et j'étais venue sympathiser avec toi dans une cellule. Fin devant la cellule quoi. J'étais ta gardienne et franchement, tu avais quand même eu de la chance que cela soit moi et pas un de ceux que je connaissais car mon pauvre, t'aurais pas eu tous les petits privilèges que je t'avais offert et pis aussi, tu ne serais pas tombé sur une fille comme moi, c'est certain. On aurait franchement loupé plein de trucs si on ne s'était pas rencontrés, quand on y regarde bien. Je ne regrettais pas du tout d'avoir été affecté aux cellules intérieures depuis, car je ne t'aurais pas forcément vue, je ne t'aurais pas forcément attiré et voilà. Le monde était bien fait, même si ta condition était pénible ici, j'étais super égoïste en mon fort intérieur de te vouloir pour toujours ici mais je savais pertinemment que ce n'était pas possible et que tu allais prendre le large tôt ou tard.

Je me cale donc bien contre toi, en te regardant du coin de l’œil, te mettant une légère tape sur le torse pour te calmer un peu à dire des bêtises. Mais cela ne m'étonnais pas de toi. Je souris légèrement en te laissant me caresser le dos, ce qui me provoque quelques frissons incontrôlables. Je lance alors :
« Moi me dégonfler ? Sûrement pas. Je ne suis pas une petite nature, je te l'ai déjà dit, même si cela effraie forcément toujours un peu au début mais ça va, ne t'a pas été mal. » Dis-je en te faisant un compliment sur ta façon de faire donc c'était déjà pas mal. Bon , ok. Je n'ai pas eu forcément que du plaisir ce soir mais c'était normal apparemment, cela devrait aller mieux par la suite et j'espérais bien. Je souffle doucement en regardant sur le côté, posant mon visage contre ton épaule, en laissant mes doigts glisser sur ton ventre, te caressant du bout des doigts en te contemplant un peu avant d'ajouter :

« N'empêche, quand je pense à toute notre affaire ,c'est dingue quand même. Ta tellement eu de chance de tomber sur moi que j'espère que tu peux t'estimer chanceux et me vénérer » Dis-je en pouffant légèrement, m'étant donc redressé pour te regarder alors que je glisse le drap sur mon joli petit corps tout en gardant ce sourire amusé qui disparaît bien vite en lançant :
« Mais bon, ça ne va pas durer longtemps, faut que tu repartes sur l'île.. « Et voilà, je venais encore de penser à ce que je n'avais pas envie de pensée en ta présence mais là...Cela avait été plus fort que moi et franchement j'avais envie de m'en foutre une en ayant compris ce que je venais de sortir. Purée, le boulet.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Loevann-Priam Robbins "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Jack Falahee ♥ × Nombre de messages : 447 × Côté love : Célibatard.


Message(#) Sujet: Re: Une soirée mouvementée - Camille & Hope Jeu 6 Aoû - 16:21



❝Une soirée mouvementée❞
Camille-Clovis & Hope
« Tu es la première fille à me faire un compliment ! »

Il se mit à rire. Non pas qu'on parce qu'il était un mauvais coup, mais parce qu'il ne parlait jamais de ce genre de choses avec ses conquêtes, ils faisaient leurs affaires et ils repartaient comme si de rien n'était. Avec Hope, c'était tellement différent et plaisant. Camille-Clovis ne pu s'empêcher de la couvrir de baisers tout en restant collé contre elle. Son corps était chaud et il pouvait ressentir la chaleur de sa petite-amie. Soudain, l'hostile avait l'impression que sa chérie était nostalgique, elle pensait à leur histoire comme si c'était du passé, en tout cas il en avait cette sensation du moins jusqu'à ce qu'elle se vante du fait qu'il était chanceux d'être tombé sur elle. Le jeune homme se mit à pouffer de rire et l'embrassa dans le cou :

« ça va tu peux encore passer les portes avec ta grosse tête ? » Il la taquina avant d'ajouter toujours dans cet esprit de taquinerie : « Tu appelles ça chanceux ? J'appelle plutôt cela de la malchance, tu es un vrai fardeau ! »

Il n'était pas du tout crédible vu son grand sourire aux lèvres avant qu'il l'accompagne d'un baiser langoureux. Le petit Camille était aux anges, il se sentait bien et serein. À vrai dire il n'avait pas envie de quitter ce lit de toute la journée et espérait bien avoir un second round en sa compagnie. Soudain, Hope devint sérieuse en lui disant qu'il devait repartir sur l'île. Camille grimaça, ouais il le devait mais pas sans elle, se serait dur...Si sa petite-amie lui avait dit cette phrase spontanément, l'hostile ne pu s'empêcher de rétorquer tout aussi rapidement qu'elle :

« Et si tu venais avec moi ?! Tu es une sauvageonne, ça devrait le faire avec nous puis je pourrais te présenter mes amis et ma peluche Bob l'éponge carré ! »


Ouais, il était très sérieux et la regarda dans les yeux. Il souhaitait savoir sa réponse. Il était en train de flipper de peur qu'elle refuse. Comment allaient-ils faire sinon ? Ils devraient se les jouer Roméo et Juliette ? Mouarf, il n'était pas romantique pour un sous ! Puis dès que Zacharia aurait appris que sa petite sœur n'était plus si innocente que ça, il serait condamné à mort s'il croisait son chemin. Puis zut, à en voir où elle vit, sa chambre, sa maison, il était persuadé qu'Hope refuserait. Qui se priverait de son petit confort à moins d'y être contraint ? Sans doute pas grand monde. Croyant la réponse négative, il soupira et lui tourna le dos tout en tirant toute la couverture :

« Laisses tomber ! Oublies ce que je viens de dire ! »




© Pando


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: Une soirée mouvementée - Camille & Hope Sam 22 Aoû - 23:37


Une soirée mouvementée
Camille & Hope
Devant tant de moquerie de ta part, je ne me gêne pas pour claquer sans méchanceté tes fesses, avant de prendre un air bougon :
« Non mais t'as fini de dire des conneries ouais ? C'est moi qui à la grosse tête ? Je sais pas si tu t'entends des fois ou si tu t'es regardé dans un miroir ou quelque chose de semblable depuis un moment, grosse tête. » Grommelais-je en plaisantant aussi, tout en laissant un petit sourire en coins naître entre mes lèvres, observant ton visage avant que je ne me rallonge en regardant le plafond, assez contente de ma soirée. Par chance, pas trop d’embûches, pas plus qu'on n'avait d'habitude.

Je reste contre toi en silence, avant de lever les yeux sur toi et déposer un baiser sur ta mâchoire :
« Mais quand même, tu ne peux pas dire que j'ai pas été la plus belle chose de ta vie sur cette île, car en vrai ne t'aurais pas été aussi bien traité si je m'étais pas occupé de toi » Dis-je en gardant un sourire bien large pour me vanter encore un peu. Bien sûr que j'avais raison dans un sens, que sans moi tu serais peut-être mort, dans une sale condition physique, quelque chose comme ça quoi. J'aimais surtout me vanter car tu me balançais des remarques assez comiques après, bref. On adorait se chamailler, se taquiner comme deux gamins assez puérilement. Toutefois la conversation allait vite prendre un autre sens qui me paraissait bien étrange et qui surtout, allait me faire passer une mauvaise nuit.

Je ne sais vraiment pas pourquoi tu étais partie sur ce genre de sujet, pourquoi parler de cela ? Enfin...J'avais quand même lancé un peu le truc mais sans vraiment l'avoir dit clairement ! Fin je ne pensais pas quoi. Je reste assez surprise quand tu me demandais donc de partir avec toi. Là sur le coup, je suis un peu surprise mais pas autant que j'aurais dû l'être, sans doute. Bien sûr que j'avais déjà pensé à cette éventualité, que j'étais quand même assez fofolle pour y songer. Mais je ne pensais pas que tu serais capable de me le dire...Vraiment pas. Mais je voyais bien vite par ton autre réaction que tu te rattrapais, que ce genre de chose ne pouvait pas être sorti à la légère et tu t'en étais rendu compte là. Je te regardais alors faire, sans rien dire. Un soupir s'échappait cependant d'entre mes lèvres avant que je ne vienne me coller contre ton dos en glissant mon bras sur ta taille, avant de dire au creux de ton oreille :

« Si je partais avec toi, ce n'est pas pour voir tes bêtises d'objets ou tes amis, c'est pour être avec toi, le reste je m'en moque un peu...Je sais pas Camille...Si je pars avec toi, on va essayer de nous retrouver et ils vont croire et, il y a de fortes chances qu'ils le prennent comme ça, que tu m'as kidnappé et là, tu ne finiras pas en prison mais ils te tueront sur place...Je vais réfléchir.. » Soufflais-je en fermant finalement les yeux pour me recroqueviller contre toi, essayant de trouver le sommeil bien que c'était mal partie maintenant.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas

» Contenu sponsorisé "
❝ ❞


Message(#) Sujet: Re: Une soirée mouvementée - Camille & Hope

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-