Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Jeu 7 Mai - 0:03

I will never let you down
Jace Cavanaugh & Avery Wolfe.
Jace avait pris un peu d'avance, il n'avait que commencer le feu qu'ils feront ce soir pour la soirée. Le jeune homme se disait qu'il valait mieux le faire maintenant que d'attendre qu'il fasse noir et qu'ils soient saouls. Et puis au moins, c'était déjà cela de fait. Il avait également préparé un petit repas pour se mettre de quoi dans l'estomac, ce n'était pas du cerf ou du saumon, mais c'était tout aussi bon et cela changeait des repas habituels. En la voyant revenir, il était curieux de savoir si elle avait réussi à avoir ce qu'ils voulaient. Il hocha doucement la tête en l'entendant parler des deux boîtes de conserve, se demandant c'était à quoi. Jace vient lui ouvrir la porte pour lui montrer ce qu'il avait préparé pour tous les deux. Il observa silencieusement sa réaction en la laissant regarder ce qu'il y a sous la protection et lui dire merci. Il vient s'asseoir pour faire signe qu'ils devraient commencer par manger avant d'attaquer le reste de la journée. « Tu voudras faire quoi ensuite ? » Il retira délicatement la protection et commença à les servir dans les deux petits bols qu'il avait trouvés. Jace boit quelques gorgées d'eau et il commença à manger, il ne pouvait plus attendre. Même s'ils sont pris au piège sur l'île, il y a tout de même des tas de choses à faire, mais sans technologie. Bien des choses lui manquaient, la technologie, le vrai confort, la vraie nourriture et bien d'autres. Il savoura la nourriture qu'il était en train de manger, il se coupa même un petit bout de pain. « Les conserves sont à quoi ? » Cela pouvait être bien des choses, alors il était curieux de savoir, ce qu'ils feront avec cela. Cependant, ce n'est pas la seule chose dont il a envie de savoir. Après avoir bu un peu d'eau pour faire passer sa bouchée, il leva son regard vers le sien. « Tu as parlé de nous aux rescapés ? » Il n'avait pas passé beaucoup de temps avec eux, il était passé directement aux hostiles, là où il avait trouvé sa place. Jace l'observa en silence pour entendre ce qu'elle allait lui répondre. Si elle parlait de lui aux autres, de leur couple et si sache qu'elle est déjà fiancée.

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Jeu 7 Mai - 0:59



❝Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. ❞
Toi & Moi
Avery était vraiment touchée et contente de passer cette soirée avec lui. Elle prenait en compte ses efforts comme devait faire Jace à son égard. La jeune femme était prête à tout pour lui car pour elle, cet amour en valait la peine. Son fiancé n'était pas l'homme si sombre qu'il lui avait décrit. Il suffisait de voir ses réactions face à Kali et le petit renard ou encore maintenant avec ce très bon repas. La jolie brune s'exécuta lorsqu'il l'invita à manger. Son fiancé commença à leur servir un peu de tout, elle avait vraiment faim. Cette partie de chasse lui avait ouvert l'appétit. Jace lui retourna ensuite la question de ce qu'elle voulait faire après ça. Avery ne savait pas exactement. Elle voulait seulement profiter du feu de camp en sa compagnie.

« On pourrait passer la nuit à la belle étoile devant le feu de camp tout en savourant la bière et en profitant de l'instant présent. »
Elle se mordilla la lèvre : « Puis si l'atmosphère devient chaude...je te laisse deviner... »

La jeune femme était un peu provocatrice pour la fin de sa phrase. La jolie brune le désirait plus que tout alors si un petit jeu de séduction s'imposait dans la soirée elle n'hésiterait pas à le lui faire savoir. D'ailleurs, si elle buvait trop, elle risquait bel et bien de l'aguicher pour s'amuser. L'alcool arrivait à éveiller la libido. Bien sûr, Avery ne pensait pas que ça, elle envisageait aussi de jouer à des jeux, ils trouveront de quoi. En plus, dans le sac qu'avait trouvé Jace, il y avait un jeu de cartes. La médecin commença à manger tout en savourant. Ce genre de repas était précieux et tellement bon.

« Si je me souviens bien l'une d'entre elle contient des raviolis à la bolognaise, ça ne vaut pas les véritables pâtes, mais ça sera toujours aussi bon. »
Elle sourit : « La seconde je ne me souviens plus, peut-être des lentilles je crois, enfin un beans/cassoulet. »

Avery continua de manger lorsque Jace lui demanda si elle avait déjà parlé de lui aux rescapés. La demoiselle ne répondit pas tout de suite, disons qu'elle ne savait pas comment il réagirait si une de ses réponses ne lui convenaient pas. Avery bu une gorgée d'eau avant de répondre :

« Si tu parles de tout à l'heure non, je n'ai rien dis. » Elle le regarda dans les yeux : « En revanche beaucoup savent que j'ai un fiancé comme je garde toujours la bague que tu m'avais offerte. Certains savent ton nom et que tu es en vie mais c'est tout. Rares sont les personnes qui savent pour le bébé, le fait que tu sois chez les hostiles ou encore nos complications, cela ne regarde personne. » Elle mangea une bouchée et la termina avant d'ajouter : « Tu sais, un ami m'a dit de ne pas renoncer, qu'il y avait toujours de l'espoir. J'ai finalement écouté son conseil c'est pour ça qu'il était hors de question que je te laisse partir. » Elle rit légèrement et se resservit un peu : « Pour tout te dire j'allais tous les jours dans la forêt pour croiser ton chemin. »

Avery se sentait ridicule, elle avait peur qu'il n'apprécie pas. La jeune femme baissa subitement son regard pour regarder « son assiette ». S'il lui faisait la morale ? S'il partait pour ça ? Elle ignorait tout de sa réaction. De plus, de son côté elle allait éviter de lui demander s'il avait déjà parlé d'elle à qui que ce soit même si elle savait déjà selon elle la réponse.


© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Jeu 7 Mai - 2:02

I will never let you down
Jace Cavanaugh & Avery Wolfe.
Le ventre de Jace gargouillait, pour lui c'était une évidence sur quoi il devait commencer, alors il vient s'installer à la table tout en l'invitant à faire de même. Pendant qu'ils étaient en train de savourer la bonne salade à pâtes avec quelques morceaux de viande accompagnées de légumes à l'intérieur du pain, le jeune homme lui demanda ce qu'elle avait envie de faire après le festin. Il rit légèrement en l'entendant. « Je ne te parlais pas de ce soir, mais du moment présent. » Il y avait encore le temps pour la soirée puisque le soleil était toujours prêt et que ça gâcherait tout, de faire le feu camp en plein jour. Il continua de manger tout en y réfléchissant. Il n'avait pas d'idée non plus, mais ils trouveront bien de quoi. « Ah, ce n'est pas mal déjà. On retombe dans l'adolescence avec les raviolis en canne ! Quoi que .. je t'avoue que j'en ai jamais mangé en fait.. mais élèves à mon lycée oui. Bref, je ne sais pas c'est quoi que ça goûte. » Il se mit à rire un peu, car à vrai dire, il n'en avait jamais ce genre de raviolis en canne puisque ses repas étaient tout frais et faits par un cuisinier. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas bouffé ce genre de choses, en tout cas, les raviolis ça datait d'un moment, du moins ceux de la bonne bouffe et puis les beans, il en avait mangé, il y a quelques mois, il me semble, mais ça ne goûtait pas grand-chose. Le jeune homme continuait de boire son verre d'eau avant de lui poser la question sur son existence auprès des autres rescapés. Il était curieux de savoir s'il n'était qu'un fantôme du passé, quelqu'un qui n'existe plus maintenant et qui ne fait qu'exister par des souvenirs. Il se doutait bien qu'elle n'avait pas parlé de lui tout à l'heure. Il hocha légèrement la tête et termina finalement son repas en écoutant la suite. Il essuya silencieusement ses lèvres avant de froncer les sourcils. Avait-elle honte qu'il soit un hostile ? Et c'est qui ce mec ? Jace la dévisagea tout le long, ses sourcils froncés, le regard froid et agacé. Il voulait se retenir de parler, mais c'était plus fort que lui. « Être hostile est une honte maintenant ? Tu as honte que je sois dans ce groupe ? Qui sois dit en passant, n'est en rien faible ou honteux. » Il vida d'un seul trait son verre d'eau qui déposa ensuite sur la table, de façon à ce qu'on puisse bien entendre que cela à résonner.

« Et c'est qui cet homme ? Tu as l'air bien proche de ce type pour pouvoir raconter ta vie. Et si cet homme t'avait dit que je n'en valais pas la peine, tu l'aurais cru tout bêtement ? Franchement, tu n'as pas besoin des autres pour faire ton propre jugement. Tu ne crois pas ? S'il t'avait répondu que tu ferais mieux de baiser un autre, tu l'aurais fait ? Hein ? » Il soupira longuement, surtout en entendant la suite. « Puis arrête de te mettre en danger pour moi, s'il t'arrivait quelque chose, je n'aurais rien à me reprocher, ça sera de ta faute et non de la mienne. » Cavanaugh se leva puisqu'il avait terminé de manger et de boire. Il quitta rapidement la pièce pour aller prendre un peu d'air, il était agacé, car l'autre n'avait pas à lui conseiller quoique ce soit, en tout cas, il avait l'impression que s'il avait dit le contraire, elle l'aurait écouté aussi. C'est pour cela que ça le mettait hors de lui et de plus, le fait qu'elle se mettait encore en danger pour lui. Il va ramasser deux branches puis il vient s'installer sur un tabouret près du feu pas encore allumé. Il commence à aiguiser les bouts pour tout à l'heure, lorsqu'ils mangeront de la guimauve. Il était concentré, il respirait très fort, bien qu'il tentât de se calmer, ça ne semblait pas marcher. Soudain, remarquant qu'il était en train de défouler sur le point, il rangea son couteau puis Jace rentra immédiatement à l'intérieur. « Va t'allonger sur le lit ! » Dit-il d'une voix autoritaire et sec, car puisqu'elle n'avait pas été une bonne fille selon lui, il avait une autre idée pour se défouler.

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Jeu 7 Mai - 3:01



❝Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. ❞
Toi & Moi
Avery était en train de manger. Elle n'avait aucune idée de ce qu'ils allaient faire après le repas en attendant le soir. Pour être honnête, la jeune femme n'y avait pas réfléchit. Elle sourit amusé en le voyant rétorqué qu'il ne parlait pas de ce soir. La médecin essaya de réfléchir :

« Hum...tu pourrais trouver un nom pour le renardeau, je suis curieuse de savoir comment tu vas l'appeler et pourquoi. »


C'était la seule chose qui lui était venu à l'esprit. Elle pourrait toujours s'amuser à le taquiner s'il sortait des prénoms vraiment pas beaux. Ensuite, Jace lui demanda ce qu'elle avait prit comme conserves. Elle évoqua les raviolis et les beans ce à quoi son fiancé lui fit une étonnante confession. Une confession amusante bien qu'elle savait pourquoi il n'en n'avait jamais mangé. Cela lui rappelait leur premier rencard, ça avait été déroutant de le savoir aussi riche notamment avec sa belle voiture de luxe. Avery ne pu s'empêcher de rire :

« J’oubliais que monsieur était un duc. » Elle ne le disait nullement en reproche, la jeune femme s'en amusait et c'était pour faire référence à la fois où il avait débarqué en pédiatrie et qu'il s'était fait remarqué devant tous pour attirer son attention. Elle rit et ajouta : « Tu verras c'est comment dire hum....passable ! » Elle gloussa et ajouta : « J'avoue que depuis que l'on est ici je serai pratiquement prête à tout manger, pas toi ? »

Avery reprit son repas tout en répondant normalement à Jace concernant sa question sur le fait qu'elle avait parlé de lui à quelqu'un ou pas. La jeune femme après hésitation parla à cœur ouvert, elle n'avait jamais rien dit de mal à son sujet. Tous la savaient amoureuse bien qu'ils devaient être tous surprit et curieux car ils ne l'avaient jamais vu en compagnie de son fiancé. D'ailleurs, il lui était arrivé de se demander si les autres rescapés ne la pensaient pas folle en l'imaginant avec un fiancé imaginaire. À moins qu'ils pensaient que Jace était mort et qu'elle s'accrochait désespérément à son souvenir. Si Avery s'était attendue à ce que son chéri lui reproche quelque chose, elle n'imaginait pas un seul instant qu'il lui en veuille parce qu'elle n'avait pas parlé qu'il était hostile ou encore parce qu'elle parlait à un ami. Elle avait plutôt imaginé qu'il l'envoie promener car elle parlait trop de lui et qu'elle tenait trop à sa personne. Avery sursauta en l'entendant hausser le son et une deuxième fois quand il posa violemment son verre sur la table. La jeune femme essaya de le calmer en se justifiant d'une voix calme et posée :

« Non, bien sûr que non ce n'est pas une honte, je respecte ton choix Jace, crois-moi. Je ne l'ai pas dis car je ne voulais pas qu'ils te haïssent, je sais comme tu es et je sais que tu ne mérites pas toute cette haine parce que tu as fais ce choix. Je ne voulais pas non plus qu'ils s’immiscent dans nos affaires, qu'ils cherchent à comprendre pourquoi tu n'étais jamais avec moi. » Elle le regarda tout en essayant de poser sa main sur la sienne : « Je n'ai jamais eu honte de toi. On s'en fiche de la guerre des clans. »

Avery n'eut pas le temps d'encaisser et de calmer Jace qu'il semblait davantage péter un câble. « Peu importe son nom, il n'y a rien entre lui et moi, il a lui aussi un être chère sur cette île. » Par être chère, elle entendait surtout une relation amoureuse. Avery joua nerveusement avec la nourriture. Elle n'avait rien à se reprocher, mais Jace l’impressionnait quand il s'énervait de la sorte, il lui procurait des frissons. « Bien sûr que non je ne ferais jamais une telle chose ! Il m'a soutenu alors que tu m'avais quitté. J'espérais que tu reviennes, que tu me dises que tout ceci était faux mais plus les jours passaient plus j'ai commencé à perdre espoir. Il m'a permis de garder espoir et de ne rien abandonner. Je n'étais pas bien sans toi Jace... »

La demoiselle était peinée lorsqu'elle repensa à tout ce temps sans lui. Elle avait vécu une éternité de souffrance à l'intérieur de son cœur. « Je ne changerai rien à ce que j'ai fais ça m'a permis de me retrouver ici avec toi aujourd'hui. » Rétorqua-t-elle en haussant le ton. Elle soupira en pensant que cette journée avait bien commencé jusqu'à ce petit incident. Jace sortit de la hutte comme un fou. La jeune femme se retrouva seule face à son assiette. Elle avait perdu l'appétit de manger. Avery le croyait même partie jusqu'à ce qu'elle entende du bruit à côté de la hutte. Elle préféra le laisser se calmer avant d'aller le voir, c'était son intention. En attendant, la jolie brune commença à ranger la table. Jace rentra d'une manière sûre de lui et énervé. Elle sursauta manquant de casser un bol. Heureusement qu'elle avait de bons réflexes, sinon il se serait énervé une fois de plus contre elle. Ce dernier avait un regard flippant, enfin froid et autoritaire avec de l'énervement. Il lui ordonna d'aller sur le lit. Avery le dévisagea et laissa échapper un « non. » Un petit non faiblard car elle se demandait ce qu'il allait lui faire. Elle commençait à avoir peur. Elle ne comprenait pas comment il pouvait passer aussi rapidement d'humeurs et de façon extrême. Avery hésita et s'approcha du lit sans détourner son regard de lui. Elle s'y assit tout en serrant le drap. Elle essaya de reprendre la parole en murmurant d'une voix douce : « Jace...s'il te plait... »



© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Jeu 7 Mai - 4:33

I will never let you down
Jace Cavanaugh & Avery Wolfe.
Le jeune homme haussa doucement les épaules, car il n'y avait pas réfléchi encore, mais il pensait à un fameux Disney, Rox et Rouky, qu'il avait regardé, il y a fort longtemps maintenant, Ouais, il s'ennuyait à zapper les postes jusqu'à ce qu'il tombe sur ce film, ça lui faisait penser à cela. En revanche, il ne savait pas si avec Kali, ils allaient devenir les meilleurs amis du monde. Il allait devoir penser à tout cela. Jace va vraiment avoir l'impression de retomber dans l'adolescence, même s'il n'avait jamais mangé de raviolis en canne. Il en voyait souvent à la cafétéria et encore, il ne mangeait pas souvent-là, sa mère insistait bien pour qu'il mange à la maison, sauf quand Jace allait manger chez Ollie ou qu'il trouvait un prétexte pour dîner au lycée comme la plupart des gens. Il ne savait pas alors s'il allait apprécier, mais c'était le moment d'y goûter ou jamais. « Ouais, je suis de la famille royale, je ne te l'avais pas dit? » s'amusa-t-il à rétorquer à Avery. Il grimaça légèrement, mais sa mère se prenait quand même comme une reine et lui, c'était carrément le prince de la place. « Non pas vraiment. Je ne mangerais pas tout ce que je vois. » Il gloussa légèrement de rire, car certains mangeaient des insectes et le jeune homme a tout de même ses limites. Jace croyait qu'elle avait honte de lui, qu'il soit un hostile, comme si son camp était un groupe honteux, alors qu'ils sont plus forts que jamais, ils ont plus d'un tour dans leur sac et qu'ils n'ont pas peur de s'attaquer et de prendre ce qu'ils veulent. Le jeune homme ne considère donc pas les hostiles comme les mauvais petits canards. Il évitait tout de même de faire des reproches sur les rescapés ou sur les autres groupes puisque ça ne servait à rien de s'emballer sur cela. « Crois-tu que je vais pleurer parce qu'ils me détestent ? J'en ai rien à faire honnêtement. Je vais continuer de bien dormir sur mes deux oreilles. » Lâcha-t-il bien énervé, encore plus avec la suite. Lorsqu'elle parla d'un autre homme, il est alors devenu rouge, énervé et possessif.

Jace ne comprenait pas pourquoi elle écoutait un inconnu, qui lui disait quoi faire. Elle semblait d'être laissée manipuler par l'autre. En tout cas, c'est ce qu'il croit vu la situation. C'est à se poser des questions si le type lui avait dit autres choses, elle aurait fait tout ce qui lui aurait dit ? Elle l'aurait dit s'il avait insulté son fiancé qu'elle connaît depuis bien plus longtemps que l'autre homme. Ça le mettait donc hors de lui d'entendre ce genre de choses. « Et pourquoi tu ne me dis pas son nom hein ? Son nom est secret ? Tu as peur pour sa précieuse vie ? Tu es avec moi ou avec lui ?! » S'écria le jeune homme, énerver, il avait presque failli casser le verre en le reposant sur la table. Il pouvait sentir son coeur débattre comme jamais, il avait chaud également. Jace préférait sortir, il en avait trop entendu. Elle semblait inconsciente du danger qui l'entourait, le fait d'avoir tenté de le chercher, de le voir, sans qu'il ne le sache, cela aurait pu lui coûter la vie ou même pire. Puisqu'il n'arrivait pas à se détendre avec les piques à bois pour le feu de camp de ce soir, il y avait toujours une autre solution. Avery semblait lui avoir donné son accord, en tout cas, elle semblait vouloir faire tout pour qu'il reste à ses côtés.  Jace lui ordonna de se placer sur le lit, mais celle-ci lui répondit négativement. Il n'était pas du tout d'humeur à se faire dire non. Il serra les poings en l'entendant lui dire cela. Il n'irait pas la frapper de cette façon, il était peut-être fou, mais pas au point de la frapper au visage.

Il releva doucement la tête en la voyant finalement s'asseoir sur le bord du lit. Il s'approcha d'elle, tel un prédateur. Il secoua la tête négativement en l'entendant le supplier, alors qu'il n'avait pas encore commencé. Il était d'humeur massacre, alors que tout juste avant, il était différent. C'était tout simplement incompréhensif, mais un simple truc déclenchait cette furie. Il détacha sa ceinture alentour de son pantalon, il la fait se reculer et il la fait mettre en position de sorte qu'il puisse lui mettre la fessée. Il en profite pour lui faire baisser son short et sa culotte. Il n'était pas en train de réfléchir, y allait impulsivement, sans se soucier du reste, mais seulement de sa colère et l'envie de soulager sa rage en infligeant de la douleur à une autre personne. Cette personne s'adonne à être sa fiancée et puisqu'il n'est pas en train de penser avec son cerveau, mais plutôt ses émotions, il ignorait comment elle allait se sentir et si elle allait rester suite à ce qui va se passer. Jace commença donc à lui mettre des fessées, plus dures que la dernière fois, après quelques claques sur sa peau, il saisit bien sa ceinture dans sa main et il se mit à lui mettre des coups moyennement modérés, mais on pouvait tout de même bien entendre le bruit du claquement sur ses fesses. 

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Jeu 7 Mai - 18:18



❝Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. ❞
Toi & Moi
« Non je l'ignorais mais vous me faites honneur de votre présence. »

Elle fit exprès de le vouvoyer avant de rire. Heureusement qu'il ne l'était pas, elle avait déjà eu du mal à digérer le fait qu'il soit riche. Du moins, à apprendre à vivre noblement alors qu'elle n'était qu'une simple roturière. Jace était quelqu'un de simple et qui ne se souciait pas de la classe sociale des gens, c'était pour ça qu'ils avaient pu passer du temps ensemble. Avery sourit à sa remarque sur le fait qu'il ne mangerait pas tout ce qu'il pourrait trouver. A vrai dire elle aussi, s'ils comptaient les insectes. Elle en avait horreur et il le savait. La suite de la conversation aurait pu continuer dans la joie et la bonne humeur si son fiancé ne s'était pas brusquement énervé contre elle. La jeune femme sursauta en ne s'y attendant pas. Jace passait très vite d'un sentiment à un autre, c'était frustrant et même flippant. Avery essaya de lui faire entendre raison, elle espérait au moins le faire sur les hostiles quant au fait qu'elle se confiait à un ami, elle le savait jaloux en temps normal mais là ça avait changé, il était fou. La médecin garda un ton calme et doux, elle souhaitait que cela apaise Jace, qu'il comprenne que sa réaction était disproportionné. Elle avait l'impression d'être la veuve noire qui essaie d’apaiser et calmer Hulk, sauf que de son côté ça ne semblait pas tellement marcher.

« Je n'ai pas envie que l'on te juge, peut-être que tu n'en as rien à faire mais ça compte pour moi, je n'ai pas envie qu'ils te voient comme un monstre alors que tu n'en es pas un, je sais ce que tu vaux. »


Avery n'était pas au bout de ses surprises. Peut-être allait-elle regretter ce qu'elle venait de dire en voyant la torture que prenait les circonstances. La jeune femme ne comprenait pas pourquoi il réagissait si excessivement. Elle n'avait rien fait avec lui, il n'y avait eu aucune ambiguïté puis ce n'était pas elle qui avait fait des infidélités entre les deux. La jolie brune tenta de reprendre la parole :

« En quoi ça peut te faire quelque chose de savoir comment il s'appelle puisqu'il n'y a jamais rien eu entre lui et moi hein ?! Je ne te le dirais pas pour la simple et bonne raison que je n'ai pas envie que tu te défoules sur quelqu'un qui n'a rien fait ! Tu sais très bien que je suis avec toi. »


La jeune femme laissa échapper un soupire en le voyant partir dehors. Pour tenter de se changer les idées, elle commença à ranger la table. Avery tremblait un peu. Quand il rentra à l'intérieur, elle avait manqué de casser un bol. Son fiancé semblait plus qu'énerver. Elle ignorait ce qu'il allait faire mais elle avait peur. Ses pensées se confirmèrent lorsqu'il lui ordonna d'aller sur le lit. Elle refusa doucement. Elle avait des frissons dans le dos. Lorsqu'elle refusa, Avery remarqua que Jace avait les points serrés. Elle fut horrifié. Comptait-il la battre ? La jeune femme ne voulait pas imaginer. Ne voulait pas empirer la situation, elle préféra lui obéir. Il ne valait mieux pas répliquer. Peut-être qu'en la voyant docile, il se calmerait. Avery s'assit sur le lit tout en serrant les draps. Elle avait peur, son regard était plus sombre que d'habitude. Ayant véritablement peur, la jeune femme dans un murmure le supplia. Ce dernier secoua la tête négativement avant d'enlever sa ceinture. Avery ravala sa salive. Elle paniquait littéralement. Jace s'approcha d'elle et la positionna. Elle n'essaya pas de se défendre car elle était paralysée par la peur, elle tremblait légèrement et n'osait pas le regarder dans les yeux. Ce dernier lui baissa ses bas avant de commencer à lui mettre des fessées. La jeune femme laissa échapper un gémissement de douleur. C'était beaucoup plus fort que la veille et ce n'était pas du jeu à comparaison. De plus, elle ressentait la douleur de la veille revenir. Elle avait envie de pleurer mais le pire était à venir. Jace se recula et commença à lui donner des coups de ceinture. La médecin laissa échapper un petit cris de douleur. Elle sentait ses fesses lui brûlait et la ceinture meurtrir sa peau. Avery regarda le mur de bois en se concentrant sur un point fixe. Elle avait les larmes aux yeux mais se retient de ne pas pleurer pour ne pas lui laisser ce plaisir de l'humilier comme il le faisait. Elle continua de serrer les draps et se mordilla violemment la lèvre pour ne pas crier toujours dans l'esprit de ne pas lui offrir le plaisir de sa souffrance. Au fond elle se sentait humiliée et blessé, elle trouvait cette punition totalement injuste et infondée.


© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Jeu 7 Mai - 19:35

I will never let you down
Jace Cavanaugh & Avery Wolfe.
Il ne savait rien de cet homme, ni son nom, ni ses sentiments envers Avery. Qui sait, s'il n'a pas craqué pour elle ? Peut-être qu'elle non, mais lui, il ne connaît pas ses intentions et le fait qu'il ait une autre personne dans sa vie, ne change pas grand-chose à vrai dire. Il était énervé et c'était comme si on venait d'amorcer une bombe, il venait d'exploser et cela faisait des dégâts. Incontrôlable qu'il était. Jace ne savait même pas lui-même pourquoi il agissait ainsi, c'était naturel. Même à Atlanta, il n'était pas aussi sauvage, pourtant, Dieu sait comment il était possessif et pouvait parfois se montrer blessant, mais il n'a jamais été ainsi. Il préférait ne pas répondre à ses mots, il ne savait pas si oui ou non, elle avait fait quelque chose. Il leva donc les yeux vers le ciel en soupirant d'agacement. Décidément, elle préférait protéger un inconnu plutôt que de tout dire à son fiancé. Jace ne doit pas en valoir tant que ça à ses yeux, si c'est pour agir ainsi. Après avoir tenté de se calmer dehors et en vain, il y avait sûrement une autre solution, plus physique. Il était rentré énervé, mais très silencieux, jusqu'à ce qu'il lui demande d'aller s'allonger sur le lit. Il n'appréciait pas le refus, encore moins dans son état. Il voyait rouge ou noir, peu importe la couleur, il était en colère, même que le mot semblait faible pour décrire son état. Le jeune homme savait exactement ce qu'il allait faire, même s'il y allait impulsivement. Après qu'elle se soit placée sur le lit, il ne perdit pas de temps de la positionner comme il le souhaitait, lui baissant ses bas pour mieux commencer. La veille, il n'était pas aussi violent dans ses coups, mais il faut dire qu'il n'était pas tellement en colère. Il se mit alors à lui mettre des fessées, avant d'utiliser sa fameuse ceinture, celle qui s'est servi hier pour lui attacher les poignets. Cette fois-ci, il l'utilisait pour la marquée. Était-il devenu fou ? Sûrement, mais à vrai dire, il ne s'en soucia pas à l'heure actuelle. Cela semblait l'apaiser en quelque sorte, il ressentait quelque chose en lui, qui faisait en sorte que ça le soulage, un drôle de sentiment. Jace continua plusieurs coups encore avant de finalement s'arrêter, il se recula doucement, silencieux, sans avoir de quoi à lui dire, comme un désolé. Il était dans sa bulle où il est le seul maître à bord. Jace replaça sa ceinture sur son pantalon tout en observant les blessures qu'il venait de causer. Il releva la tête pour voir si elle allait croiser son regard, mais elle semblait regarder un truc sur le point. Il préféra ne rien ajouter avant de quitter la hutte. Il fit quelques pas pour se dégourdir, pour se vider la tête, essaya du moins. Il était toujours près de la hutte, près du coin où il y avait le futur feu de camp.  

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Jeu 7 Mai - 21:12



❝Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. ❞
Toi & Moi
Avery ignorait ce que Jace allait lui faire avant qu'elle ne voit la ceinture. Elle avait imaginé le pire comme le viol et même le meurtre. La jeune femme tremblait un peu, elle le laissa la positionner. Avery était crispée et elle n'osait pas le contrarier. Il baissa sa culotte ainsi que son short. Elle appréhendait, le premier coup la fit gémir de douleur, le reste était tout aussi impressionnant et blessant. Miss Wolfe subit les coups un à un sans broncher. Elle ne voulait pas montrer sa faiblesse.Elle ne savait pas s'il attendait qu'elle pleure ou qu'elle pousse des cris de douleurs ou encore avoir plaisir de la voir marqué, mais elle ne voulait pas lui offrir cette humiliation de plus. Elle fixa le mur tout en serrant fermement les draps. Son corps bougeait à chaque coup de ceinture. Sa peau la piquait et la brûlait. Elle devait être rouge et avoir des marques pendant quelques jours. Elle ne pouvait pas voir mais elle le ressentait suffisamment. Avery avait les larmes aux yeux, elle avait envie de pleurer mais elle se retenait, il fallait qu'elle soit forte, c'est ce qu'elle essayait de se dire pour s'en convaincre. Jace fini par arrêter au bout de quelques coups, elle n'avait pas compté combien, elle ne se sentait pas bien. Avery ne bougea pas d'un seul centimètre. Elle ne savait même pas comment il était en train de la regarder ou de faire. Néanmoins, elle fini par entendre la porte de la hutte. Il était partie. Le silence régnait. Il n'y avait plus de bruits de ceinture, plus rien. Avery se sentait vidé d'un seul coup. Après hésitation, elle tourna délicatement la tête et confirma ce qu'elle avait pensé, il n'était plus là. La jeune femme se laissa tomber sur le lit, elle remit tant bien que mal ses bas et se mit à pleurer en se recroquevillant sur elle même et contre le mur de la hutte. En plus de se faire prendre des coups de façon horrible, le voit qu'il était partie, il l'avait abandonné une fois de plus. La jeune femme pensait cela. De toute façon, s'il était resté qu'aurait-il fait ensuite ? Elle avait voulu se montrer forte devant lui, mais seule , elle ne pouvait plus contenir ses larmes. Pourquoi avait-il besoin de ça ? Jamais Jace ne l'avait frappé auparavant. Elle ne comptait pas les petites fessées qui étaient pour elle plus de l'amusement. La jeune femme continua de pleurer et tremblait, elle ne savait pas s'il allait revenir.


© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Jeu 7 Mai - 22:50

I will never let you down
Jace Cavanaugh & Avery Wolfe.
Jace n'y allait pas de main de morte. Il ne pensait qu'à lui, sa colère, vouloir se soulager avec ce drôle sentiment qu'il ressent à l'intérieur de son être. C'était étrange de se dire cela, de se dire que faire du mal à quelqu'un, peut faire du bien. Évidemment, il n'était pas en train de la frapper au visage ou ailleurs, seulement sur ses fesses. Il pouvait bien entendre les claquements de sa ceinture à sa peau. Il avait repris une meilleure respiration que tout à l'heure lorsqu'il voyait davantage rouge. Il avait réussi à se calmer, même si ce n'était pas totalement suffisant, ça l'était assez pou qu'il se rendre compte de ce qu'il était en train de lui faire. Jace arrêta ses coups de ceinture, la remettant comme si rien n'était. Il ne parlait pas, car il ne savait pas quoi lui dire et si elle allait l'insulter ensuite, de lui dire de partir. Il était conscient que c'était mal, qu'une personne normale ne fait pas ce genre de choses, encore moins à une fiancée. Peut-être que toute cette sauvagerie l'avait complètement transformé en monstre ? Quelqu'un pas fréquentable. Il l'avait déjà prévenu qu'il n'est pas fait pour elle, qu'il est un danger. Si Jace quitta la hutte, c'était pour la laisser seule, l'ambiance était déjà assez lourde ainsi. Il prenait un peu d'air en se frottant doucement le visage. Que devait-il faire maintenant ? Partir à sa grotte ? Retourner à sa vie d'avant ? Veut-elle toujours de lui ? Il grimaça légèrement en y pensant, même s'il est vrai qu'il le mérite. Il hésita quelques minutes avant de finalement rentrer à l'intérieur, la trouvant sur le lit en train de pleurer. Il ne savait pas comment réagir, quoi lui dire. Il se racla doucement la gorge. Peut-être que c'était bête à demander, mais il devait briser ce lourd silence. « Tu veux toujours que je reste pour le feu camp ? » Il se tourna doucement vers elle pour la regarder.  

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Jeu 7 Mai - 23:12



❝Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. ❞
Toi & Moi
Avery pleurait, elle avait besoin d'évacuer toute cette peine qu'elle avait enfouie en elle. C'était le contre coup du choc. Oui, elle avait été choqué par son comportement et ne savait plus quoi penser. Elle était dans le flou complet et l'imaginait déjà reparti dans sa grotte. La jeune femme tremblait, elle était recroquevillée sur elle même, dos à la porte. La demoiselle pleurait toujours pour Jace, à croire qu'il l'a rendait parfois plus malheureuse qu'heureuse. Jace était paradoxale, elle ne comprenait toujours pas ce qu'il s'était passé. Avery continuait à pleurer lorsque son fiancé revint dans la hutte et vint lui demander si elle voulait toujours qu'il reste pour le feu de camp. La jeune femme ne répondit pas toute suite. Elle constata que Cavanaugh semblait plus calme et plus posé, loin de la haine et l'énervement éprouvé auparavant. Avery s'essuya le visage avec ses mains pour effacer ses larmes. Elle qui ne voulait pas pleurer devant lui c'était tout simplement raté. Néanmoins, elle essaya de garder bonne figure et se tourna pour lui faire face. La médecin eu du mal à le regarder dans les yeux sur le moment, elle se leva bien qu'encore toute tremblante. Personne ne lui avait fait cela, pas même ses parents lorsqu'elle était petite. Elle avait les yeux un un peu rouge parce qu'elle avait pleuré, cela la trahissait. Pourtant, elle fini par le regarder dans les yeux et prendre sur elle en finissant par répondre à sa question :

« C'était ce qui était prévu non ? »

Dit-elle d'une voix assurée bien qu'au fond elle ne l'était pas. Avery voulait faire comme si de rien n'était, comme si ce moment n'avait jamais eu lieu. Toute personne normalement constituée refuserait de garder contact avec son bourreau sauf en cas de peur, mais la jolie brune ne voulait pas renoncer. Elle avait peur que cela recommence cependant, elle se disait qu'elle n'avait pas subit tout ça pour finalement se séparer de lui. La jeune femme avait eu conscience en recroisant sa route après deux ans de séparation et après avoir appris comment il était devenu, qu'elle devrait faire des sacrifices si elle désirait plus que tout au monde Jace. Il l'avait quitté pour éviter de ce genre de conséquences, mais elle était obstinée et en voilà les résultats. Avery continua de le fixer dans les yeux tout en ajoutant :

« Tu nous sers de la bière ? Je te rejoins. »

La jeune femme voulait apaiser sa douleur physique en se mettant de la pommade et en se refaisant une petite beauté car elle ne souhaitait pas garder le visage bouffie à cause de ses larmes. Elle espérait qu'il accepte sans rechigner à sa requête ou qu'il ne s'énerve pas. Avery se dirigea ensuite à son étagère pour prendre ce qu'elle avait besoin.

© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Ven 8 Mai - 0:18

I will never let you down
Jace Cavanaugh & Avery Wolfe.
Même si cela pouvait paraître stupide de venir lui demander s'ils comptaient toujours faire le feu camp, si elle voulait toujours de sa présence, Jace avait besoin de le savoir. En rentrant à l'intérieur, il se doutait bien qu'elle était en train de pleurer, ce qui est bien normal, il l'avait blessé physiquement. Lorsqu'il lui posa la question, il ne savait pas la réponse, peut-être qu'elle voulait finalement rompre une fois pour toute, qu'elle lui aurait crié de partir et de ne plus jamais revenir en sortant des jurons. Cependant, il fut surpris, même si ce n'était pas un oui, elle semblait vouloir encore de sa présence. Il ne savait pas comment le prendre, était-ce nécessaire ou tout simplement parce qu'elle avait peur de lui maintenant ? Il pouvait même regarder son visage, qu'elle avait pleuré et qu'elle ne semblait pas se tenir bien droite. Il hocha la tête lorsqu'elle parla de leur servir la bière. Il resta quelques secondes planté là avant de finalement attraper deux verres et de sortir, il va servir les deux bières et il lui pose le verre sur la mini-table en bois près d'eux. Le jeune homme s'installa silencieusement sur un tabouret tout en buvant quelques gorgées, le soleil était en train de se coucher déjà. Il fixa droit devant lui, ce qui le fait sortir de sa bulle, vu le renardeau qui tentait de grimper sur lui. Jace l'attrapa doucement pour le poser sur ses genoux tout en le caressant, il buvait sa bière rapidement. Il n'allait pas être saoul tout de suite, ce n'est qu'un simple verre pour se rincer la gorge et apaiser sa soif. Il réfléchissait sur son envie de partir. C'était peut-être mieux ainsi, qu'il quitte et qu'ils ne se croisent plus jamais. Il restait tout de même assis, si son vouloir qu'il reste est sincère, il ferait l'effort. Non pas qu'il n'a pas envie d'être là, au contraire et puis c'était son idée, ils n'avaient pas tout fait cela pour rien. Cependant, il n'est pas bon pour elle et il n'a pas envie de la blesser davantage. Jace venait tout de même de lui montrer que ce n'est pas un homme bien pour elle. Il déposa son verre vide sur la table en regardant devant lui. Il n'avait pas encore sorti l'équipement, car pour le moment, il n'avait pas faim et qu'il vaut mieux attendre encore un peu, qu'il fasse nuit, mais qu'aussi la pression des deux, descende.

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Ven 8 Mai - 1:04



❝Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. ❞
Toi & Moi
Avery avait fait comprendre qu'il pouvait rester. Elle ne l'avait pas dit, directement préférant voir cela comme une évidence. C'était le programme de la soirée. La jeune femme ne savait plus quoi penser, elle était perturbée de voir que Jace n'avait plus ce regard froid et autoritaire, il semblait calmer. Elle ignorait s'il culpabilisait ou s'il était fier de ce qu'il avait fait. Avery prit sur elle pour ne pas s'attarder sur ce qu'il venait de se produire. Elle préféra jouer les femmes fortes puis elle n'allait pas lâcher prise maintenant sinon les coups qu'elle aurait reçu n'aurait servit à rien. Si Jace était partie, Avery aurait passé la soirée à pleurer. En reprenant le dessus, elle lui demanda de sortir et de leur servir de la bière comme si de rien n'était. Avery attendit qu'il sorte avant de commencer à se changer. Son short en jean lui frottait le fessier dès qu'elle faisait un pas. La jeune femme se déshabilla et commença à appliquer de la pommade faite ici sur l'île à base de plante et qui avait déjà fait de bons effets chez les patients. Un des rescapés s'y connaissait en plante médicinale du coup ça avait permis de consolider les ressources en médicaments. Avery gémit de douleur en se l'appliquant, son gémissement n'était pas fort, c'était sur le moment, ça lui chauffait un peu. Une fois appliqué, elle se nettoya rapidement et troqua son short pour une robe et une de ces rares culottes en satin pour être confortable. Elle attrapa ensuite le miroir qu'ils avaient trouvés cet après-midi et s'en servit pour appliquer de la crème de jour made in l'île. Une fois terminé et après avoir prit son courage à deux mains, Avery décida de sortir de la hutte. Elle remarqua Jace avec le renardeau. Elle avait au fond un goût amer car elle se disait que l'animal était mieux traité qu'elle. La jeune femme resta debout ne préférant pas s'asseoir pour le moment le temps que la pommade fasse effet. En revanche elle attrapa le verre de bière qu'elle bu d'une traite. Ce n'était pas sa première bière qui allait la rendre saoule ou pompette, elle avait encore de la marge. Avery se resservit une seconde et la reposa sur la table. Le premier verre lui avait servit de remontant et lui donnait un peu de courage. Avery observa Jace et lui demanda :

« Tu sais entretenir la peau d'un animal mort ? J'ai récupéré une patte du lapin de toute à l'heure, j'aimerais la conserver. »

Elle ne savait pas comment ça marchait, sans doute qu'il faudrait cicatriser l'ouverture, enlever tout ce qui y a dedans etc. La jeune femme en parlant d'autre chose et normalement voulait lui faire comprendre qu'elle passait à autre chose, qu'elle faisait comme si rien ne s'était passé. Elle en était blessé mais elle mettait cette douleur de côté.

© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Ven 8 Mai - 1:58

I will never let you down
Jace Cavanaugh & Avery Wolfe.
Jace ne savait pas comment réagir avec cette dernière. Il est vrai qu'il s'était bien énervé, qu'il l'avait puni, enfin, c'était surtout pour se défouler. Il avait réussi à se calmer, aussi con que cela pouvait paraître. Heureusement, il ne faisait pas cela à chaque fois, c'était sa première fois d'ailleurs, qu'il faisait une telle chose. Il l'avait laissé dans sa hutte puisqu'elle le souhaitait, pendant ce temps, il buvait sa bière rapidement, caressant le renard et en réfléchissant sur certaines choses. Il n'était toujours pas d'accord le fait qu'il devait rester, il aurait dû partir. Il préférait ne rien dire, mais il avait bien prévenu que c'était mal de continuer. Néanmoins, il ne voulait pas en parler maintenant pour ne pas gâcher le reste de la journée et la soirée à venir. Ils verront bien comment cela va se dérouler. Il se retourna doucement vers celle-ci qui arrivait, remarquant qu'elle semblait préférer rester debout plutôt que de s'asseoir à ses côtés. Jace la regarda boire ensuite son verre en silence avant de se retourner à nouveau afin de regarder droit devant lui. Il y avait tout de même un certain malaise, malgré qu'elle décida de casser le silence. Il fut surpris de sa requête. Jace savait très bien comment faire depuis qu'il vit sur cette île, il avait appris d'un autre homme, il y a deux ans, maintenant il pouvait faire des couvertures avec la peau d'animaux et autres trucs. Il se contentait de hocher la tête pour répondre qu'il allait l'aider à conserver sa patte de lapin. Il était en train de se demander si elle gardait cela contre lui, pour se protéger de lui en quelque sorte. Il continua de caresser le renardeau avant de le reposer au sol.

Jace se releva et il passa à ses côtés, la frôlant doucement, il retourna à l'intérieur pour récupérer les affaires avant de revenir, il déposa sur la table: le paquet de guimauve, les saucisses emballées, quelques friandises diverses, une assiette pour déposer si leur morceau venait à être trop chaud. Jace va ensuite déplacer un tonnelet de bière près d'eux, afin d'éviter de se lever à chaque fois, il se servit au passage et but rapidement son verre avant de le reposer. Il plaça le sac près d'eux, à l'intérieur il y avait une couverture s'ils voulaient se réchauffer, le briquet pour allumer le feu. « Tu as des bougies ? Ou quelque chose au cas où, lorsqu'on rentrera, histoire de ne pas se casser la gueule quand on sera saoul. » Il disait cela, mais il ignorait comment ils allaient être, si l'ambiance allait prendre ou non, S'ils allaient s'amuser comme ils étaient censés le faire. Jace donna la peluche au renardeau, qui était en forme de lapin. Il se servit ensuite un autre verre avant de sortir son fameux couteau. « Où est la patte de lapin ? » demanda-t-il finalement.

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Ven 8 Mai - 2:44



❝Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. ❞
Toi & Moi
Avery resta debout pour attendre un peu. Pour reprendre une conversation normale, la jeune femme lui demanda s'il savait lui conserver une patte de lapin. Son fiancé se contenta de hocher de la tête. Avery se retient de soupirer, elle espérait qu'il récupérerait sa parole sinon l'ambiance allait être au plus bas. Elle l'observa silencieusement caresser le renardeau avant de se resservir à boire. Elle avait soif et avait besoin de ressentir l'alcool prendre le dessus bien qu'elle y allait en douceur pour commencer. Jace se leva ensuite et passa à côté d'elle. Avery frissonna lorsqu'il la frôla. La jeune femme avait ressentit un mélange d'envie et de peur. Elle attendit patiemment tout en se demandant ce qu'il faisait. Pendant un instant elle cru qu'il allait envisager une autre idée sordide, mais il revint avec des affaires dont le sac, de la nourriture comme les fameuses guimauves. La médecin le regard sortir une peluche. Elle fut rapidement touché qu'il puisse se faire pardonner ainsi. Cependant, elle ne lui était pas destinée. Avery fronça les sourcils en le voyant donner la peluche au petit renardeau. C'était donc officiel, ses animaux avaient plus d'estime que pour sa personne. A croire que les rôles étaient inversés. Avery attrapa son verre et bu cul sec le second. Elle se demandait si Jace allait finir par s'excuser à sa manière ou qu'il lui montre de l'attention, une marque d'amour. Son fiancé la sortie de ses pensées en lui demandant si elle avait des bougies :

« Oui, je vais les apporter. »

Avery avait elle même fait les bougies, elle trouvait cela marrant à faire et distrayant. Elle avait même réussit à faire en sorte qu'elles soient parfumés. Au moment où elle allait y aller, Jace lui demanda où se trouvait la patte de lapin tout en tenant un couteau. Avery posa son regard sur le couteau, elle s'y attarda. Bizarrement la jeune femme commençait à ressentir la chair de poule. Avery ne répondit pas tout de suite, le temps de reprendre ses esprits :

« Je te l'apporte également. » Avery retourna rapidement à sa hutte. Elle y entra et laissa échapper un soupire de soulagement avant de récupérer les bougies pour les allumer ainsi que la fameuse patte de lapin. Elle revint auprès de lui et les posa sur la table avant de donner la patte. En la lui passant, leurs mains furent en contact, elle la retira rapidement avant de finalement s'asseoir en face de lui pour l'observer à l’œuvre.


© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Ven 8 Mai - 3:21

I will never let you down
Jace Cavanaugh & Avery Wolfe.
Jace prépara un peu la soirée en sortant ce qu'ils allaient manger plus tard tout en lui demandant si elle a des bougies, chose qu'elle semblait avoir. Il hocha doucement la tête et il réfléchit un peu, lui demandant finalement aussi la patte. Ce n'était peut-être pas le bon moment d'arranger cette fameuse patte de lapin, mais au moins, ça lui changera les idées tout en l'occupant. Le jeune homme tenait bien le couteau, il avait peut-être l'air menaçant, mais aucune arrière-pensée malgré tout ce qu'ils venaient de se passer entre eux. Il avait tué certes, mais il n'irait pas non plus la tuer. Il la laissa aller chercher le tout. Il regarda en attendant le renardeau mordiller la peluche qu'il avait trouvée, il y a pas si longtemps. Si Jace l'avait ramené chez lui, c'était dans l'unique but de la donnée à Kali, sa louve. Néanmoins, comme elle en avait déjà une, à moitié amochée, il décida de la donner au renard. Jace vient s'asseoir et la regarda revenir avec le matériel. Il fronça les sourcils en la voyant retirer rapidement ses mains, il resta alors silencieux en tenant la patte. Le jeune homme commença à travailler dessus, retirant ce qu'il faut retirer. Il place les entrailles au sol et au bout d'un petit moment, le jeune homme termina la fameuse patte en question. « Il faudra que tu la laves ensuite dans l'eau savonneuse. » Il lui redonna aussi vite qu'elle lui avait donné. Jace se releva pour aller jeter les entrailles plus loin avant d'aller se laver les mains. Il soupira discrètement, car il sentait que la soirée n'allait pas être drôle finalement. Il revient vers elle, du moins, vers le spot, il se sert un verre plein et commence à boire. Il est vrai qu'il n'avait pas fait en sorte que tout aille bien, mais il n'avait pas fait exprès, c'était fait impulsivement. Il s’assoit, s'affalant les jambes et buvant sa bière. Il tapa ses doigts sur l'une de ses cuisses, fixant le bois sans le feu devant lui. « Tu es vraiment certaine que je dois rester ? » Il ne disait pas cela pour partir, mais parce que sa présence ne semblait pas être requise finalement comme elle l'avait souhaité hier.

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Ven 8 Mai - 3:58



❝Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. ❞
Toi & Moi
La jeune femme était craintif quand elle le vit avec ce couteau. Elle se demandait si un jour il le lui planterait dans le cœur sous les nerfs. Elle ne voulait pas savoir. Le couteau était pour la patte de lapin c'était ça. Avery la lui donna délicatement et rapidement après avoir été la récupéré. Ses mains l'avaient frappé, elle ressentait encore la scène. C'est pourquoi elle les retira. De plus, Jace n'aimait pas les contacts alors elle ne voulait pas l'énerver davantage. Avery observa son fiancé nettoyer la patte de lapin. Cela lui permit de se changer les idées pour quelques minutes. C'était fascinant, peut-être qu'elle tenterait aussi de réaliser de nouveau ça :

« Tu as appris tout ça comment ? »

Demanda-t-elle curieusement. Elle espérait que c'était quand même dans de bonnes circonstances et non par un meurtre ou autre truc complètement fou. Ce dernier une fois la patte terminée, lui rendit celle-ci en lui donnant un conseil. Elle acquiesça et le ferait demain matin. Avery l'observa se relever ensuite pour jeter les entrailles et se laver les mains. Son regard se posa ensuite sur la patte. Jace avait très bien fait le travail, elle n'était pas abîmée et il avait rattrapé la coupure qu'elle avait fait. Son fiancé revint vers elle et se servit de la bière avant de finalement lui demander si elle voulait vraiment qu'il reste. Avery le dévisagea. Voulait-il déjà partir ? Il envisageait de la quitter une fois de plus ? Il en était hors de question. La médecin fut hésitante sur le geste qu'elle allait faire, mais elle prit le risque. Elle lui prit une de ses mains qu'elle caressa doucement avec ses deux mains pour le rassurer. C'était surprenant car ça aurait dû être l'inverse.

« J'ai envie que tu restes. »

Avery le regarda dans les yeux, elle était sincère. Pour approuver ses dires, la jeune femme vint déposer un baiser sur sa main. Ce geste était symbolique puisqu'il l'avait frapper avec, elle l'embrassait ici pour lui faire comprendre qu'elle lui pardonnait. C'était de la folie sa décision. Avery fini même par dire :

« Je t'aime. »

Bien évidemment, la jeune femme ne s'attendait pas à en recevoir un en retour mais au moins il savait que son amour pour lui restait inchangé. Avery lâcha doucement ses mains pour piocher à manger, du moins des fruits coupés.


© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Ven 8 Mai - 4:38

I will never let you down
Jace Cavanaugh & Avery Wolfe.
Jace était concentré à nettoyé et arrangé la patte de lapin qu'Avery voulait qu'il fasse. Il avait bien retenu ce que l'homme lui avait appris puisqu'il avait réussi les autres fois à faire des couvertures pour se réchauffer, ce n'est pas toujours très chaud alors, cela servait bien. « Un homme d'une cinquantaine d'années m'a appris ça, il y a un moment maintenant. » L'homme était maintenant mort, il se trouvait être déjà mal depuis quelques années. C'était un homme bien, pas dérangeant et qui aimait aider les autres. Il ne prenait pas vraiment parti entre les clans à ce moment-là. Jace l'avait rencontré, il y a un an et demi environ lorsqu'il chassait. Il est d'ailleurs parmi les autres au cimetière. Lorsqu'il termina, il lui redonna rapidement sa patte en lui disant qu'il faut ensuite la laver. Bien qu'il fût silencieux ensuite, le jeune homme était curieux de savoir pourquoi devait-il rester ? Veut-elle vraiment de sa présence ? Il était en train de douter de tout cela. Jace fut surprise lorsqu'elle lui attrapa les deux mains. Il se retourna vers celle-ci en fronçant les sourcils. Il ne comprenait pas sa réaction, alors qu'elle semblait distante depuis sa sortie après l'incident. Il l'observa en la regardant dans les yeux et en l'écoutant. Elle voulait bien qu'il reste et de plus, elle ajouta même un baiser sur ses mains. Jace la dévisagea durant un long moment. Encore plus lorsqu'elle vient lui dire qu'elle l'aime. Il retira soudainement ses mains en se raclant la gorge. « Tu aimes un monstre ? Parce que c'est ce que je suis Avery. Je suis un monstre. UN PUTAIN DE MONSTRE ! » S'écria Jace Cavanaugh sur la dernière phrase. Il fronça toujours les sourcils en la regardant droit dans les yeux.

Il avait bien remarqué qu'elle avait peur de lui, ce qui est normal, mais de là à lui dire je t'aime après ce qu'il venait de faire ? Il était perdu honnêtement. C'est un monstre, une abomination, un être qui ne mérite pas d'avoir de l'amour. Il détourna le regard, venant croiser ses bras, retrouvant son regard froid, mais non colérique. Jace fit bouger nerveusement sa jambe pour se détendre. Non, il n'allait pas recommencer, mais était-elle en train de se moquer de lui ? Était-elle vraiment sérieuse ? Après tout cela ? Même lui n'oserait pas se remettre avec une personne de ce genre, le monstre qui l'est, ne mérite pas d'avoir de l'amour. Il boit sa bière d'un seul trait avant de le reposer normalement à côté de lui. C'était absurde tout cela. Il se mit même à rire nerveusement, car c'était impossible. « Mangeons de la saucisse et de la guimauve. » Dit-il sérieusement, même si ce n'était pas drôle, mais ça aurait pu l'être autrement. Il voulait qu'ils changent d'ambiance. Il grimaça légèrement et il attrapa le briquet dans le sac à dos avant de se lever pour aller allumer le feu à l'aide d'un morceau de panier pour aider à flamber le tout. Jace attrape les deux piques bois et lui en donne un avant de s'asseoir, regardant les flammes s'agiter.  

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Ven 8 Mai - 14:00



❝Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. ❞
Toi & Moi
Avery regarda Jace s'occuper de la patte de lapin. La jeune femme apprécia de le voir concentrer et aimer ce qu'il fait. Son fiancé avait appris tellement de choses ici, il n'y en avait pas que des mauvaises cela l'en persuadait. La jolie brune se demandait comment ce dernier avait appris à faire, ce n'était pas tous les jours à Atlanta que l'on fait ce genre de choses à moins d'être chasseur ou taxidermiste. C'est alors qu'elle apprit la rencontre avec un homme plus âgé que lui. Cette information rassurait Avery dans le sens où elle se disait qu'il n'avait pas été si seul, il avait pu avoir quelqu'un à ses côtés un petit moment. Peut-être même que ce dernier avait été paternel avec lui, elle l'espérait. La jeune femme voulait demander ce qu'était devenu cet homme, mais elle se retient. Elle ignorait s'il le revoyait toujours ou s'ils ne se coutoyaient plus ou pire. Avery récupéra ensuite la patte de lapin qu'elle observa, le travail était bien fait, elle était contente. La jeune femme regarda ensuite Jace après qu'il lui ai demandé si elle souhaitait qu'il reste. La réponse état oui et elle le lui en témoigna par des gestes d'affections. Avery savait qu'il était réfractaire à ce qu'elle le touche, qu'elle montre qu'elle l'aime, cependant la demoiselle jugea qu'ils en avaient besoin, surtout Jace. Pourquoi ? Parce qu'il n'arrêtait pas de lui demander si elle voulait qu'il parte alors peut-être qu'il culpabilisait ? Même si elle n'acceptait pas ce qu'il lui avait fait, elle l'aimait toujours. Avery ne cessait pas de croire que son fiancé était toujours un type bien. Il l'avait été auparavant et si elle partait du principe qu'il avait eu ce côté sombre enfouie en lui, le côté ensoleillé devait toujours être là également. Cependant, Jace ne semblait pas comprendre sa réaction et n'apprécia pas son comportement. Son homme se traita de monstre et le lui fit le reproche de l'aimer, il lui cria même dessus. Avery manqua de sursauter une fois de plus, elle avait des frissons. Oserait-il la frapper de nouveau si elle l'énervait encore une fois dans la journée ? Elle ne souhaitait pas y croire, elle le savait bon. Avery l'observa retirer ses mains. Ce dernier semblait d'un seul coup bizarre. Encore un coup de monsieur cinquante nuances. Son fiancé semblait ne pas être à l'aise, il se tapota la cuisse avant de rire. Elle ne trouvait pas la situation drôle. Qu'est-ce qui le faisait rire ainsi ? Elle le dévisagea une fois de plus jusqu'à ce qu'il propose de manger. Elle le regarda s'installer près du feu de camp tout en lui passant de quoi faire et commença à cuire les saucisses. Avery posa son bout de bois de sorte à ce qu'il cuise toujours et prit le risque d'enlever celui de Jace également de ses mains. La jeune femme vint se mettre à califourchon sur lui sans arrière pensée. Elle lui attrapa la tête pour qu'il la regarde dans les yeux :

« Tu n'es pas un monstre ! Si tu as une basse estime de toi, ce n'est pas le cas pour moi. Cette réaction en dit long sur toi et prouves bien que j'ai une bonne raison de continuer à t'aimer. » Elle continua de le regarder dans les yeux, cette proximité était enivrante car il elle craignait sa réaction et à la fois cela faisait du bien d'être aussi proche de lui : « Tu ne l'admettras jamais mais je vois bien que tu culpabilises, si tu me disais le contraire je ne te croirais pas de toute façon. » Avery lui caressa doucement l'une de ses joues avec son pouce, elle continuait de le fixer : « Ce serait te mentir de dire que je n'ai rien ressentit ou que j'ai apprécié, je savais ce qui m'attendait en insistant de revenir avec toi, je savais que j'allais souffrir, mais je sais aussi que ça en vaut la peine. Je n'hésiterai pas à te menacer avec ce fichu couteau pour pouvoir rester avec toi même si je sais très bien que tu saurais parfaitement me désarmer. » Elle faisait référence à la veille ou elle avait montré les crocs pour pouvoir rester avec lui. « Ce qui est fait est fait, je n'ai pas envie de passer mon temps à pleurnicher, ce qui s'est passé n'existe plus pour moi alors tu devrais en faire autant et te ressaisir Cavanaugh. On devrait profiter de cette soirée plutôt que de se déchirer inutilement. »

Dit-elle avec un ton sur d'elle et assurée. Elle était sincère et la technique de Jace pour cacher ses sentiments et ne rien ressentir pouvait être efficace pour elle pour oublier les coups. Avery se colla à son torse et vint l'embrasser follement. C'était de la folie de se comporter de la sorte, pourtant elle n'était pas encore bourré. Avery était persuadé qu'elle pourrait lui apporter du bien, cet équilibre qu'il avait perdu depuis le crash. Puis elle l'aimait tout simplement, tant pis si elle était maso. La jeune femme rompit le baiser et lui dit alors :

« Maintenant on peut manger. »

© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Ven 8 Mai - 17:11

I will never let you down
Jace Cavanaugh & Avery Wolfe.
Jace ne se voyait pas rester ici bien longtemps et ce, malgré leurs sentiments. Elle ne semblait pas saisir ce qui venait tout juste de se passer. Elle n'avait pas retenu la leçon, du fait qu'il peut se montrer violent et qu'il n'est pas un homme pour elle finalement. Il était difficile de croire qu'elle continua de tenir en disant qu'elle l'aime toujours et qu'elle souhaite sa présence. Jace lui fit comprendre qu'il est un monstre, il pourrait être capable du pire, qu'en savait-elle ? Il avait déjà tué et il lui avait déjà montré comment il peut se comporter. C'était un trop grand risque à prendre. Il n'avait pas envie qu'elle le touche, mais cette dernière osa se placer sur lui. Il lui lança un regard en fronçant bien les sourcils. Qu'est-ce qu'elle fichait là ? Voulait-elle vraiment se faire du mal ? Il avait vraiment envie de la repousser et partir. Jace l'écouta tout au long, restant réticent à ses caresses et il ne sentait pas très à l'aise qu'elle fasse. C'était comme s'il était en train de retenir son air et qu'il attendait de pouvoir respirer. Il n'apprécie que lorsqu'il en décide. Il secoua la tête et il lui avoua quelque chose. « Je ne culpabilise pas Avery, ça m'a fait du bien de faire ça. Ce n'est pas ce que tu voulais entendre, mais c'est la vérité. Je suis désolé de t'avoir fait cela, mais malgré tout, ça m'a calmé. » Cela lui avait procuré un certain soulagement, de se ressaisir, de reprendre ses esprits et de respirer. Il ne disait pas cela contre elle, mais c'était l'effet que ça lui avait fait. Il était désolé c'est vrai, mais il était incapable de lui dire. Le jeune homme la laissa malgré tout l'embrasser, il ne prolongea pas de la même façon, il la laissa surtout l'embrasser avant de la fixer dans les yeux. Il était sincère, il ne dit pas qu'il recommencerait toujours, mais il ne pouvait pas non plus nier ses sentiments à lui. Jace se releva en la tenant dans les bras et il la posa sur sa chaise à elle avant de retourner s'asseoir et de se servir un verre de bière. « Oui, mangeons. » Il attrapa son bâton qu'elle lui avait pris quelques minutes plus tôt et il y piqua unr guimauve au bout avant de le mettre au bord du feu, afin que cela ne soit pas carbonisé.

Le feu avait pris maintenant. Ils pouvaient sentir la source de chaleur que le feu était en train de produire. Il réfléchissait à plusieurs choses, à la situation, à eux, à ce qu'il vit. Tout cela est anormal, il n'y a rien de bien dans tout cela, dans ce qu'il faisait. Il soupira légèrement et discrètement. Le jeune homme surveilla sa guimauve en silence. Il avait mal au coeur, il avait chaud, mais pas seulement à cause du feu. Il se leva soudainement en laissant tomber son bâton et il se dirigea plus loin, derrière la hutte pour y vomir ses tripes. Peut-être avait-il mangé quelque chose d'expirer ou autres. En tout cas, il avait l'estomac à l'envers à présent. Lorsqu'il s'arrêta, il accota son dos contre la hutte en reprenant. Il se frotta doucement l'estomac. Il ne sentait pas très bien et il n'avait pas envie de la rejoindre maintenant, même si elle avait dû l'entendre puisqu'il n'y a aucun autre bruit à part cela. Il releva doucement la tête vers le ciel, il y avait quelques étoiles déjà, c'était magnifique, le jeune homme avait déjà étudié l'astronomie avant d'abandonner le cours pour diverses raisons, mais il avait appris quelques affaires sur sa première année, des choses que bien des gens ignorent.  

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Dim 10 Mai - 19:15



❝Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. ❞
Toi & Moi
Avery avait prit les devants en se mettant à califourchon sur lui. Elle voulait lui montrer qu'elle lui pardonnait et l'aimait toujours. La jeune femme préféra finalement voir ça comme un incident et non comme quelque chose de volontaire et prémédité. La médecin remarqua qu'il ne semblait pas apprécier ce qu'elle faisait. Avery dû admettre qu'elle avait peur qu'il la frappe une fois de plus pour ça. Néanmoins, elle ne se démonta pas pour autant et lui expliqua en même temps ce qu'elle ressentait. Jace semblait l'écouter. Ce fut ensuite à son tour. Ce que Jace lui avoua, lui glaça le sang. En effet, Avery ne s'était pas attendu à ce qu'il prenne plaisir à faire ça. La jeune femme avait toujours les mains sur lui mais ne bougeait plus, cette annonce était déroutant, paralysante et flippante. Son fiancé ne culpabilisait pas non plus mais il était désolé. Avery comprit qu'il était sincère malgré qu'elle s'était jurée de ne pas croire ce qu'il dirait pour l'en dissuadait. Un autre sentiment s'ajouta à sa tristesse et à sa peur, celle de la déception. Elle n'avait pas voulu se faire à l'évidence qu'il pouvait faire le mal par simple plaisir. Pour elle, Jace était contraint et forcé mais plus maintenant. Son fiancé la porta ensuite pour la déposer sur le côté, sur sa chaise à elle. Cette révélation n'arrivait pas à passer, à digérer. Le pire dans tout ça c'était que Jace était distant une fois de plus avec elle, Avery avait l'impression d'avoir subit ça pour rien...ce n'était pas comme hier où elle avait réussit à avoir un peu de tendresse. Ou oui, elle avait subit ça pour satisfaire les désirs pervers et sadiques de son fiancé. La jeune femme n'avait pas faim pour le moment, elle se contenta d'observer le feu tout en étant perdu dans ses pensées. Devaient-ils rester ensemble ? S'il recommençait serait-elle capable de le supporter ? Pourrait-elle vivre longtemps ainsi ? Avery ne savait pas quoi faire. Jace ne semblait pas tenir tellement à elle. La jolie brune avait envie de pleurer mais aucune larme ne sortait. C'était peut-être mieux parce qu'elle ne voulait plus pleurer devant lui. Alors qu'elle avait des pensées sombres, Jace se leva d'un coup. Avery se retourna vers lui et ne comprit pas ce qui se passait. Elle se leva d'un bond de sa chaise et le regarda aller derrière la hutte. Il la quittait ? Non, ce n'était pas ça puisqu'elle entendit vomir. La jeune femme décida de le rejoindre et peu importe s'il approuvait ou non. Elle le retrouva accolé à la hutte.

« Jace ça va ? »

Avery s'approcha de lui et vint poser sa main sur son front, il était brûlant. La jeune femme fut surprise qu'il soit d'un seul coup malade. Elle ignorait encore exactement les symptômes et si cela était lié à la nourriture ou autre. De son côté, Avery ne ressentait aucun mal alors elle se demandait vraiment si c'était la nourriture.

« Tu as de la fièvre. Tu as mal quelque part d'autre ? Tu as vomis ? Tu vas aller t'allonger. »

Sans qu'il puisse dire quoique ce soit, Avery l'emmena dans la hutte et le fit s'allonger sur le lit. Il était hors de question qu'elle le laisse dans cet état, s'il osait lui faire de la résistance, elle l'enverrait promener. Lorsqu'ils étaient à Atlanta, Avery s'était toujours occupé de lui quand il était malade notamment en lui préparant à manger, en lui donnant les médicaments etc. Elle aimait le chouchouter. Sur l'île, Jace ne devait pas apprécier mais elle soignait tout le monde alors elle pouvait le soigner aussi.


© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Dim 10 Mai - 19:43

I will never let you down
Jace Cavanaugh & Avery Wolfe.
Jace lui avoua subtilement qu'il ne regrettait pas ce qu'il avait fait, malgré qu'il soit désolé pour celle-ci, puisqu'elle était la victime durant l'acte qu'il avait commis. Il y avait pris du plaisir et il ne pouvait pas nier ce qu'il avait ressenti, il ne pouvait pas faire semblant de tout cela. Il ne lui dit pas directement, il ignore si elle l'a compris, mais Jace ne voulait pas lui mentir non plus. Tout ce qui lui fait vraiment peur c'est d'aller trop loin, s'il venait à recommencer, car après tout, il ignorait s'il allait recommencer et si cette fois-ci, ça serait plus par plaisir ou pour se calmer afin de se soulager de son mal. Même si Avery ne veut pas l'admettre, il reste un monstre, un monstre qu'elle devrait fuir immédiatement. Il avait bien tenté de la fuir, mais en vain. Il ne pouvait pas faire plus puisqu'elle était têtue. Il se doutait bien qu'elle n'avait pas éprouvé du plaisir, il l'avait entendu pleurer et avait vu les marques rouges sur sa peau. Il était dans sa bulle, tentant de faire cuire sa guimauve, le jeune homme sauta de sa chaise pour aller se réfugier derrière la hutte afin de vomir. Il ignorait pourquoi et ce, même s'il était médecin, car il ne faisait pas que pratiquer la gynécologie, il avait appris les bases d'un médecin général, c'est pourquoi il sait comment soigner et reconnaître les symptômes etc. Le jeune homme ne sentait pas très bien, il ne sait pas si c'est à cause de la nourriture ou non, mais il avait très chaud. Il n'aperçut pas Avery sur le moment, jusqu'à ce qu'elle lui demande comment ça va. Jace ne répondit rien, cela se voyait qu'il n'était pas dans son assiette. Il fronça les sourcils en la voyant le ramener à l'intérieur, il ne fait pas très frais non plus dans la hutte. Il secoua la tête pour faire signe qu'il n'a mal nul part, si ce n'est qu'à son estomac puisqu'il venait de vomir. Il n'avait pas envie de rester allonger sur le lit. Il avait trop chaud, il a besoin de se rafraîchir. « Je vais bien ! » lança Jace à cette dernière. Il voyait clairement où elle voulait en venir, prendre soin de lui. Il ne voulait pas, il veut se débrouiller seul et ne pas avoir de compte à rendre aux autres. « Je vais rentrer chez moi, il vaut mieux. Il fait beaucoup trop chaud ici. » Il n'y avait pas que son visage en sueur, mais également tout son corps, il pouvait ressentir que c'était humide et désagréable comme sensation.

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Dim 10 Mai - 20:15



❝Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. ❞
Toi & Moi
Avery n'aimait pas le savoir dans cet état. Elle ne comprenait pas pourquoi il était devenu malade en si peu de temps. La jeune femme ne pensait pas un seul instant qu'il s'agit de la nourriture sinon elle l'aurait été aussi, elle avait exactement mangé comme lui. Avery le força à entrer dans la hutte et s'allonger. Elle se doutait parfaitement que ce dernier ne serait jamais d'accord, il semblait refuser à chaque fois son aide, sa tendresse, son amour. Il était têtu. Ils avaient ça en commun. Avery n'envisageait pas un seul instant le laisser partir, elle s'y opposerait quitte à se prendre encore des fessées. De toute façon il semblait si rapidement faible son monsieur cinquante nuances, qu'il n'aurait pas la force de lui en mettre une. C'est pourquoi elle n'avait pas peur. Avery ne l'écouta pas lorsqu'il expliqua se sentir bien. Elle lui lança un regard du genre : « mon œil » avant de le forcer à s'allonger.

« Tu n'iras nul part Cavanaugh c'est clair ?! Je vais t'apporter de l'eau fraîche, je vais faire baisser ta température. » Elle le regarda : « Puis tu sais très bien que ça serait stupide pour toi de partir car tu risquerais de t'évanouir avant d'arriver à destination ! »

Avery enleva les couvertures pour éviter qu'il est davantage chaud et aéra la hutte notamment en ouvrant les petites fenêtres et en laissant la porte ouverte. Elle s'approcha ensuite de Jace d'un air déterminé et lui enleva son tee-shirt sans son accord ainsi que ses chaussures et son pantalon. Elle le laissa en sous-vêtement. La vue était agréable mais elle n'avait pas le temps de penser à ce genre de choses. Délicatement elle plaça ses mains sur le ventre de son fiancé :

« Tu as mal quand j'appuie ? »

Avery attendit sa réponse avant de se lever et d'attraper un sceau et un chiffon propre. « Je reviens et je te jure Cavanaugh si tu tentes de t'enfuir c'est moi qui te donnerais des coups de ceinture ! »

Avery était très sérieuse, elle avait dit cela sur un ton autoritaire, froid et ferme, tout comme Jace à vrai dire. Elle ne plaisantait pas, surtout sur l'île il valait mieux soigner très rapidement car les petites maladies qu'ils pouvaient attraper sur le continent et qui étaient facilement soignable, pouvait très rapidement ici entraîner la mort. La jeune femme sortit rapidement de la hutte et alla au ruisseau le plus proche qui était qu'à quelques mètres. Elle remplit le seau d'eau et revint rapidement. Elle s'assit à son chevet et commença à lui passer le chiffon sur tout le corps, y compris sur le visage. Elle l'observa en silence tout en réfléchissant.


© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Dim 10 Mai - 21:02

I will never let you down
Jace Cavanaugh & Avery Wolfe.
Il faisait de plus en plus chaud, en tout cas, c'était ce que son corps lui faisait penser. Comme Avery semblait bien aller, il ne remettait donc pas en doute la nourriture et ni la situation de ce matin. Il ignorait donc ce qu'il avait pour le moment, c'était sûrement passager, il n'allait pas avoir la grippe ou autre. Ce n'est probablement qu'un simple malaise accompagné de vomissement, ce qui peut parfois arriver. Jace préférait dire qu'il va bien et pas commencer à s'inventer des maladies et faire le faible. Il n'appréciait pas qu'elle puisse lui donner des ordres et prendre des initiatives, alors qu'il n'est pas intéressé à se faire dorloter de cette façon. « Ne me dis pas quoi faire. Je ne suis pas non plus à moitié mort, alors lâche-moi. » Il était peut-être en sueur, peut-être bien qu'il avait un peu mal, mais il était assez présent physiquement pour se lever et s'opposer. Il était vraiment sérieux, il grogna et il se débattait en voyant qu'elle le déshabilla. Jace lui lança un regard bien noir. Il n'était pas nécessaire qu'il soit à moitié nu selon lui. Il fronça les sourcils encore plus en la voyant. « Non. » Il lui repoussa rapidement les mains. Le jeune homme n'était pas mourant, il n'allait pas passer le reste des jours dans cet état, il a besoin d'un bain rafraîchissant et du repos. Jace la dévisagea grandement en la voyant le menacer. Ce dernier n'avait aucunement peur puisqu'il se sait plus fort qu'elle, même étant encore allongé et d'autant plus qu'elle pourrait le regretter si elle osait vraiment. Ce n'est pas comme s'il allait mourir et qu'elle ne risquait rien ensuite. Jace la regarda sortir. Il s'assit ensuite sur le lit en frottant son estomac. Il était en sueur, ça le dérange vraiment d'être dans cet état. Jace en sortant du lit, eu le réflexe de vomir dans la poubelle qui se trouvait près de lui avant d'attraper une bouteille d'eau et boire pour tenter de calmer son corps et mieux respirer. Il retourna au lit et il regarda Avery en fronçant les sourcils. Il resta froid, distant lorsqu'elle lui passa de l'eau sur le corps à l'aide de son chiffon. Jace finit par lui saisir le poignet et lui retirer la main avec son chiffon. « C'est bon, arrête maintenant. » Dit-il en soupirant. Jace réussit à se relever, à sortir du lit, même s'il est un peu au ralenti, il va s'écraser sur une chaise et la fixe droit dans les yeux.

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Dim 10 Mai - 21:36



❝Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. ❞
Toi & Moi
Avery lui jeta un regard noir lorsqu'il l'envoya balader, elle ne voulait pas le laisser das cet état même si cela était un petit truc, on ne sait jamais. Jace semblait hostile au fait qu'elle prenne soin de lui. Elle avait pensé qu'il céderait, hors ce ne fut pas le cas. Néanmoins, elle réussit à le déshabiller malgré son mécontentement et à aller jusqu'au point dans sans qu'il puisse s'enfuir. Elle revint ensuite et commença à le nettoyer, à mouiller son corps. Elle se doutait que sa menace n'avait pas marché mais elle souhaitait lui faire comprendre qu'elle ne se laisserait pas faire, il n'y avait pas que lui a être têtu. Quand elle passa le chiffon sur son corps, Jace lui attrapa le poignet. Elle fit un saut en pensant qu'il allait vraiment s'énerver au point de la remettre à quatre patte sur le lit pour la fessée. Elle le regarda dans les yeux et il lui demanda d'arrêter. Elle s'exécuta car il semblait en colère. Elle jeta le chiffon dans l'eau froide. Avery le regarda ensuite se lever, elle fut bouche bée pensant qu'il allait partir. Il s'assit finalement sur la chaise. La jeune femme ne le comprenait décidément pas, à quoi jouait-il ? Pourquoi était-il énervé contre elle et si distant ? La médecin se leva en soupirant du lit et vint attraper la poubelle où il avait vomis pour aller nettoyer et se changer les idées. Elle fit ça très rapidement puisque ce n'était pas très agréable à nettoyer et revint dans la hutte. Elle observa Jace sur la chaise. Elle ne quitta pas son regard du sien et elle finit par lui demander :

« Tu me détestes ? Tu as quelque chose contre moi ? J'ai fais quoi pour te mettre autant en pétard hein ? Dis-moi ! »


Avery avait besoin de savoir s'il ressentait ça de sa personne. Elle recommençait à douter, à se demander si elle ne courrait pas après une chimère. Jace ne semblait pas vouloir d'elle malgré qu'elle persistait à rester. La jeune femme avait la gorgée serrait, elle avait peur d'entendre des paroles blessantes, mais il valait qu'elle le sache. Peut-être qu'elle se voilait trop la face. Peut-être qu'il ne l'aimait tout simplement plus et qu'il ressentait qu'à son égard de la haine.


© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 


Dernière édition par Avery Wolfe le Dim 10 Mai - 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Dim 10 Mai - 22:11

I will never let you down
Jace Cavanaugh & Avery Wolfe.
La nuit allait être longue. Jace n'allait pas pouvoir dormir, à cause de la chaleur intense, du fait qu'il sue et qu'il a l'estomac à l'envers. Les dernières fois qu'il avait ressenti cela, c'était à Atlanta. Le jeune homme avait été mal de la même façon, mais rien n'avait été trouvé. Il n'avait pas dormi de la nuit à cause de tous ses symptômes. Il aurait voulu à ce moment-là dormir dans un bain à l'eau tiède, c'était le même sentiment qu'il ressentait présentement, une envie d'être dans l'eau. Même l'eau du chiffon faisait un peu son effet, ce n'était pas assez pour le détendre et le soulager de ce mal. Il voulait qu'elle arrête, alors il lui saisit le poignet pour lui faire comprendre de ne pas continuer ce qu'elle était en train de faire. Il se leva ensuite pour s’effondrer sur une chaise pas loin. Cela le rendait irritant, d'être ainsi. Avery la regarda sortir de la hutte avec la poubelle, en attendant, il attrapa la bouteille d'eau, il commença à boire quelques gorgées d'eau tiède, pas si froide que ça l'eau. Jace termina rapidement la bouteille qu'il jeta dans la poubelle qu'elle ramena. Il soupira légèrement en l'entendant. Il ne répondit pas tout de suite, car il y avait comme un blocage dans sa tête, à cause de sa souffrance physique et parce qu'il ne savait pas trop quoi lui dire. Non, il ne la détestait pas. Jace se croisa doucement les bras en la fixant. « Rien de tout cela.. ou peut-être, je n'en sais rien. » soupira le jeune homme. Il était vraiment désagréable d'être ainsi, il avait beaucoup trop chaud pour entamer une conversation digne de ce nom. « Peut-être attends-tu trop de ma part ? À trop vouloir le Jace d'avant, à le voir câlin, agréable, souriant. Est-ce que tu cherches un chien ou un être humain ? Si tu n'acceptes pas qui je suis, je ne vois pas ce que tu fais encore là ? Ou ce que je fais encore là plutôt. Oui, je t'ai fessée, je t'ai blessée, je t'ai crié dessus, mais je suis comme je suis Avery. Ne tente pas de me changer. Oui, j'ai toujours des sentiments pour toi, pourquoi crois-tu que je suis là ? Pour les saucisses et la salade ? Je veux juste que tu t'y fasses, que tu ne me forces pas à faire ce que je n'ai pas envie de faire. » Il se leva doucement tout en retirant son sous-vêtement du bas, puisqu'il ne restait que cela. Il avait vraiment besoin de se mouiller, mais carrément de la tête aux pieds. « Je vais me baigner. » Pour qu'elle ne croit pas qu'il la quitte en traître. Jace sortit tout nu de la hutte, il faisait noir, alors, il n'y avait pas de risque qui tombe sur quelqu'un, quoi que ça pourrait bien surprendre. Il grimaça légèrement, il marcha, mais en fait, il ne savait pas où était la source d'eau pour pouvoir s'y tremper. Il grogna légèrement en regardant alentour d'eux. Il ne s'était pas éloigné de la hutte, juste quelques pas, encore visible avec la lumière du feu de camp. Il était de dos.

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas

» Contenu sponsorisé "
❝ ❞


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-