Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Mar 5 Mai - 4:14



❝Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. ❞
Toi & Moi
Avery sourit amusé en le voyant la traiter de menteuse, sa taquinerie avait marché à la perfection. Elle se sentait beaucoup plus à l'aise, enfin quand même pas au point de roter devant Jace puis les filles c'est des princesses ça fait des pets et des rots invisibles et insonores. La jeune femme fut toute émoustillé lorsqu'il lui fit part de ramener des affaires ici. Si elle n'était pas seule et si elle ne le savait pas aux cinquante nuances, elle serait en train de sautiller sur son lit.

« J'en conclue que je peux toujours mettre mon petit pot de fleurs. »

Avery sourit et se retourna ensuite. Elle ferma ensuite les yeux et passa une très bonne nuit de sommeil. Cela changeait des nuits troublées car elle repensait au jour où Jace l'avait quitté. Tout comme sa captivité chez les originaires, elle préférait oublier les mauvais souvenirs pour s'attarder sur les bons. Elle était forte comme ça sinon cela ferait depuis bien longtemps qu'elle aurait mit un terme à sa vie entre la perte de son bébé, sa captivité où elle avait été torturé ou encore sa relation mouvementé et douloureuse avec Jace. Miss Wolfe s'endormit jusqu'au petit matin. Elle se réveilla par chance avant lui ce qui lui permit de faire le petit déjeuner. Oui, elle avait envie de le chouchouter et elle continuerait un peu du moment qu'elle ne faisait pas la bonniche puis Jace n'était pas comme ça. Elle savait qu'elle aurait le droit à ces bons petits plats. Avery se rinça ensuite et s'habilla, elle remit sa robe de la veille et sa blouse. Quand Jace se réveilla, la jeune femme le salua avec seulement un petit sourire. Vu qu'il était ronchon éveillé, elle préférait qu'il vienne de lui même. Elle déjeuna dans le plus grand des silences et se mit à le mater discrètement lorsqu'il s'habilla. Il semblait avoir prit tout les instruments nécessaires pour chasser. Avery espérait quand même ne pas tomber sur Bambi ou sur Panpan sinon elle allait regretter d'avoir tant insisté pour chasser. Une fois tout préparé, ils partirent en direction du campement d'Avery. Enfin, ils évitèrent les chemins avec un grand nombre de passage. D'un certain côté c'était mieux. Peu de personnes savaient pour Jace, enfin ils savaient que son fiancé avait disparu mais elle n'avait jamais dit qu'il était bel et bien vivant et chez les hostiles. Enfin ils arrivèrent à son campement. Sa hutte était plus isolée que celle des autres Kappa. Elle regarda Jace un instant avant de dire :

« Tu es sûre que tu ne veux pas rentrer ? »



© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Mar 5 Mai - 4:53

I will never let you down
Jace Cavanaugh & Avery Wolfe.
Ce fameux pot de fleurs, il y avait encore droit hier soir. Il avait légèrement grimacé en l'entendant. Le jeune homme n'avait rien répondu, mais c'était surtout parce qu'il avait besoin de repos. Il passa une longue nuit à bien dormir. Jace se réveilla au chant des oiseaux, qu'il pouvait entendre de lui, mais également parce qu'il entendit un gros boom étrange, ce qui le fit sursauter au point d'avoir le coeur qui débat. Il grimaça légèrement et tenta de se reprendre ses esprits et de calmer son coeur. Lorsqu'il reprit une respiration normale, le jeune homme se leva du lit. Il fut surpris de la voir déjà debout et de sentir une odeur de nourriture. Il resta un instant allongé sur le lit, il se leva doucement du lit, un seau d'eau propre près du lit, il vient se placer de l'eau sur son visage avant de se sécher. Il s'habilla ensuite d'un simple jean, tee-shirt, chaussures et vient s'asseoir pour manger ce qu'elle avait préparé, il avait faim et il était bien silencieux. En effet, il est grognon le matin, il déteste à avoir à parler, alors qu'il est toujours à moitié endormi. Le chasseur alla ensuite se préparer, s'équipant comme à son habitude, couteau, arc, flèches etc. Ils pouvaient maintenant partir. Il tira le rideau afin de faire en sorte que ce soit privé et que ce n'est pas open bar où tout le monde peut y aller et puis Kali était toujours présente, alors elle saura comment défendre le territoire. La nouvelle journée avait commencé silencieusement, Jace s'était contenté de hocher la tête lorsqu'elle l'avait salué, mais cela ne voulait pas dire qu'il faisait comme s'il en avait pas envie. Ils arrivèrent au campement d'Avery, à sa fameuse hutte. « Oui, je suis complètement certain de ne pas vouloir rentrer. » Jace jeta un coup d'oeil aux alentours, il était vraiment méfiant et il avait hâte de quitter les lieux en vitesse. Il la regarda rentrer à l'intérieur.

Jace fit quelques pas pour vérifier alentour de l'endroit avant de revenir près de l'entrée, il décida finalement de pénétrer à l'intérieur. Il observa l'habitation, différente de la sienne, vraiment. Chez lui, c'était plus sombre, moins chaleureux. Il s'approcha mieux, il était curieux. « Pourquoi veux-tu revenir à la grotte ? Pourquoi ne préfères-tu pas rester ici ? » Il ne comprenait pas pourquoi elle faisait tout cela pour être auprès lui. Elle semblait s'y avoir faite à cette maison, de l'avoir décoré à sa façon, alors qu'avec Jace, à la grotte, c'était différent et même à ses côtés. Il vient s'asseoir sur le lit tout en l'observant. Il ne comprenait pas et il voulait comprendre, même si elle disait que c'était pour son amour, il avait de la misère à y croire.  

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Mar 5 Mai - 5:21



❝Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. ❞
Toi & Moi
Ils arrivèrent à la hutte. Fort heureusement, c'était désert enfin il n'y avait pas des rescapés. Au moins ça éviterait que Jace soit l'objet d'attention ou la bête de foire. Même s'il s'était écrasé sur cette île, il risquait de passer pour un étranger car il s'était trop longtemps éloignés d'eux. Aussi, elle espérait ne voir personne pour ne pas être dérangé et devoir aller passer sa journée à l'infirmerie. Avery demanda à son fiancé s'il voulait rentrer dans la hutte. Il refusa comme la veille. Elle leva les yeux au ciel avant de sourire amusé. Une fois à l'intérieur, elle commença à préparer des affaires. Elle prenait des vêtements confortables, mais aussi des tenues plus sexy ou du moins pour plaire à Jace. Alors qu'elle faisait son sac, elle sursauta lorsqu'elle sentit une présence derrière elle. Monsieur cinquante nuances avait décidé de finalement rentrer. Avery le regarda s'asseoir sur le lit tandis qu'elle se releva pour prendre d'autres objets. Sa hutte était en effet joliment décoré. Il y avait des fleurs, des dessins d'enfants que l'on lui avait fait et d'autres objets créatifs que des rescapés lui faisaient pour la remercier de son aide. Elle avait aussi deux étagères, une table avec des tabourets made in the island. Soudain, Jace lui demanda pourquoi elle voulait quitter sa maisonnée pour la grotte. Elle fut surprise par la question qui la prenait au dépourvu. Elle n'avait pas réfléchit depuis le cimetière, elle prenait comme ça venait. Avery le regarda :

« Je te l'ai dis, j'ai besoin de toi Jace. »


Dit-elle doucement. Elle était sincère. Sans lui sa vie manquait de sens, il y avait comme un vide en elle. Certes chez elle s'était plus conviviale mais elle n'était pas heureuse sans lui. « Tu sais, ce n'est que matériel, bien sur que j'aurais aimé vivre ici avec toi mais notre relation est loin d'être normale. » Elle rit légèrement : « Je la garde quand même je pense que ça peut être utile pour te laisser un peu de solitude puis si j'ai besoin de pleurer dans mon coin je serai où allait. »

Elle avait dit cela normalement. Elle espérait quand même ne plus pleurer, elle l'avait suffisamment fait quand il était parti. Avery vint s'asseoir à ses côtés sur le lit. Elle n'avait pas encore terminé de récupérer encore quelques petites affaires puis la jeune femme devait se changer aussi. Avant qu'il puisse prendre la parole, Avery l'arrêta et dit calmement : « Si tu envisages de me dire que ma place est ici, que je ferais mieux de rester là etc. la réponse est non, je ne regrette pas mes choix. Ta grotte me plaît, elle à son petit charme aussi et tu as construit une étagère alors. » Elle essaya de faire de l'humour et sourit avant d'ajouter : « Tu devrais savoir avec le temps que je suis un vrai pot de colle et que je ne renonce jamais. »

Avery se leva ensuite et attrapa un short avec un tee-shirt qui était un peu décolleté mais simple ainsi que des sous-vêtements. La jeune femme jeta un regard à Jace.


© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Mar 5 Mai - 5:58

I will never let you down
Jace Cavanaugh & Avery Wolfe.

Si Jace avait finalement décidé de rentrer dans l'habitat de sa fiancée, c'était par pure curiosité. Le jeune homme était en effet, bien curieux de savoir à quel point leur monde à chacun, est complètement différent, même si au fond, il s'en doutait. Ils ont des opinions des différents tout comme leur mode de vie. Néanmoins, s'il devait sortir avec une femme comme lui, il serait mal barré et ça serait beaucoup trop étrange comme relation, aucune émotion, rien que du sexe et rien de plus. Il regarda tout ce qu'elle prenait avec elle et à vrai dire, ça semblait plus énorme qu'il ne l'avait cru. Presque pire qu'un déménagement. Le beau brun observa la hutte, regardant chaque détail qu'il pouvait voir à l'oeil nu. Il vient ensuite s'asseoir sur le lit tout en la regardant, il se doutait que suite à sa question, elle dirait cela ou en tout cas, un truc de ce genre-là. L'amour ne fait pas tout, c'est ce qu'il croit, l'amour peut rendre faible et aveugle, aveugle de la vérité, faible d'esprit. C'est vrai qu'il montrait clairement son amour lorsqu'ils étaient à Atlanta, il n'était pas ainsi, il montrait ouvertement son amour, publiquement, en privé et peu importe l'endroit et le moment. « Et elle est comment notre relation, si elle n'est pas normale ? » Demanda curieusement le jeune homme. Il continuait de l'écouter parler en fronçant parfois les sourcils et en restant sur le lit, la fixant, voulant mieux comprendre la situation. Même si elle venait de devenir ce qu'il allait dire, il ne put s'empêcher de lui dire quand même. « C'est vrai que tu serais mieux ici. Tu es à ta place, tu soignes des gens, tu ne vas pas constamment faire des allers-retours et évidemment, ça sera mal vu par les autres hostiles. Tu te mets en danger, je ne cesse de te le dire. Tu devrais m'écouter pour une fois ! » Lança Jace en lui lançant un regard, notamment sur sa dernière phrase, puisqu'elle ne l'écoute pas vraiment. Il finit par lâcher un long soupire, il vient même s'allonger sur le lit, les bras derrière la tête, les bras croisés à moitié et l'observant faire.

« Tu es certaine de vouloir chasser ? Ou tu crois que d'autres chasseurs passeront dans le coin ? » Lâcha-t-il en voyant la tenue. Il l'observa de haut en bas. Il resta méfiant des autres hommes et aussi protecteur qu'il était. Il n'apprécia pas le regard des autres mâles sur celle qui lui appartient depuis toujours, depuis qu'il a posé l'oeil sur Avery Wolfe. « Déshabille-toi maintenant. » Accompagnant ses paroles d'un léger sourire sur le visage. Le jeune homme attentait impatiemment qu'elle le fasse, il ne la quitta donc pas des yeux, pour ne rien rater du spectacle. Il n'aimait pas savoir qu'elle voulait rester avec lui, laisser son confort pour lui, pour quelque chose d'humide, de froid et de sauvage. Avait-elle conscience du risque qu'elle prenait avec Jace Cavanaugh ? Cet homme différent, sauvage, mystérieux et sombre. Il était clair que sa mère en ferait une crise cardiaque de voir son fils ainsi, rien que le fait qu'il refuse certaines de ses demandes, l'agaçait ou la blessait, lorsqu'il n'avait qu'un simple rhume. Jace posa ses yeux sur le corps d'Avery puis finalement son regard dans le sien.

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Mar 5 Mai - 13:41



❝Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. ❞
Toi & Moi
Avery remplissait son sac-à-dos pour ne pas revenir non plus toutes les cinq minutes. Aussi, elle était une fille alors tout paraissait essentiel à ses yeux. La jeune femme s'était justifiée de son petit déménagement volontaire. Tout ceci n'était que du matériel, ce n'était rien comparé à ce que Jace apportait dans sa vie. L'île leur avait apprit à ne plus être matériel néanmoins, elle l'était encore un petit peu pour suffisamment remplir son sac. Pour se justifier, la jeune femme expliqua son ressentit. Elle avoua son désir de vivre ici avec Jace tout en ayant conscience que c'était impossible notamment car leur relation était loin d'être normale. Son fiancé fut intrigué par sa perception de leur couple. Avery le regarda drôlement car elle pensait que c'était évident. Elle eut un petit sourire amusé puis réfléchit à comment expliquer pourquoi elle trouvait cette relation anormale. Jace était tellement complexe que même pour en parler elle ne savait pas par où commencer.

« Anormale ? » Elle sourit amusé et reprit un peu son sérieux : « Disons que j'ai l'impression de tromper mon fiancé d'Atlanta avec son jumeau maléfique. Il faut repartir à zéro, apprendre et te découvrir. Tu es une véritable énigme Cavanaugh, je pensais que tu l'étais déjà à Atlanta, mais là tu l'es encore plus...hum...c'est ça, un double plus sombre et plus complexe, Monsieur cinquante nuances. » Elle n'avait pas dit cela sur le ton du reproche, elle se livrait. Avery était un vrai livre ouvert côté sentiment contrairement à Jace sur cette île. Le fait qu'elle disait qu'il était maléfique ou encore sombre et complexe, n'était pas pour elle un reproche ou une critique. Au final ça faisait partie de lui, ça en devenait presque un compliment, il était fascinant. Elle l'aimait pour ce qu'il était. Avec ses qualités et ses défauts. « Ce qui rend aussi la relation anormale c'est aussi parce que je ne sais pas ce que je suis pour toi. Nous étions fiancés, mais maintenant ? Je ressens comme lorsque nous avions discuté de nous dans les escaliers de l’hôpital. » Elle sourit à cette pensée. Cela lui rappelait l’hôpital même là elle n'avait pas su s'ils étaient un couple ou autre. Elle conclua ce sujet en disant : « En somme on ne peut pas être un couple normal je veux dire à se promener main dans la main, s'embrasser etc.. »

Au final si cela pouvait la manquait, elle commençait à se faire à l'idée. Seul la présence de Jace comptait pour elle. Cela pouvait même plus intense et dire beaucoup de choses lorsqu'elle repensa à des moments comme dans ce bain la veille.

« Oui papa. » Dit-elle lorsqu'il lui fit la morale avant d'ajouter : « Tes hostiles seront bien content d'avoir un médecin le jour où l'un d'eux sera blessé. » Elle savait que Jace pouvait également les soigner, mais elle doutait de ses capacités à être en collectivité ainsi que les hostiles. Bon aussi, elle se doutait que ces derniers ne se laisseraient pas faire soigner par une étrangère. « Mon campement va également penser la même chose, ils vont croire que je pactise avec l'ennemi. Que je dévoile des informations et j'en passe. Je m'en fiche, je ne suis pas avec les hostiles, je suis seulement avec toi. C'est ma vie et je me mets déjà en danger avec toi. »

Elle le disait pas une fois de plus sur le ton du reproche dans la mesure où elle n'avait pas peur de lui. Avery se mettait en danger avec lui car elle pouvait se blesser du point de vue de ses sentiments. Elle voulait prendre le risque. Elle l'aimait et il en valait la peine. Le jeune femme attrapa des vêtements à la fois confortable et un minimum sexy. La jolie brune ne s'était pas attendu à ce genre de remarque. Au début elle ne comprenait pas jusqu'à ce que ça lui fasse tilte. Avery se mit à rire avant de rétorquer en le taquinant :

« En fait j'espère juste déconcentrer un chasseur en particulier. »

Avery lui fit un clin d’œil. La jeune femme savait son homme sérieux et concentré, elle l'avait vu à l’œuvre à la chasse alors ça ne serait pas le cas, mais elle avait envie de lui plaire, de se sentir désirable. C'était grâce à lui si elle était devenue plus féminine, si elle avait troqué ses pantalons pour des robes, des jupes ou encore des shorts. Jace lui demanda ensuite de se déshabiller. Elle se mordilla la lèvre et ne se fit pas prier, elle laissa tomber sa robe et sa culotte au sol. Coquinement elle s'approcha de lui pour lui voler un baiser avant de lui tourner dos pour enfiler ses vêtements.


© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Mar 5 Mai - 17:47

I will never let you down
Jace Cavanaugh & Avery Wolfe.

Si Jace n'avait jamais eu de véritable relation amoureuse avant Avery, jamais il ne pourrait se détacher d'elle pour une autre. Il avait changé sur l'île, l'amour ne faisait plus partie de lui, il avait décidé d'enfouir tout cela au plus profond de son être. Malgré tout, il voulait comprendre pourquoi elle qualifiait leurs relations d'anormal. Il est vrai qu'elle est loin d'être super normale, il ne peut pas nier cela puisqu'il y a souvent des bas et que le jeune homme n'est plus celui d'avant, plus du tout romantique, différent tout simplement. Jace l'écouta parler, fronçant légèrement les sourcils par moments, mais sans rien ajouter. S'il avait changé ainsi, ce n'était simplement qu'au fond de lui, il a toujours eu ce fond-là, comme pour Mia Brown. Il pense encore parfois à cette histoire, parfois, il pense à d'autres histoires sombres qu'il a vécues lorsqu'il était adolescent et jeune adulte. Néanmoins, il n'avait jamais tué à Atlanta, il n'avait jamais pris la vie d'un humain et ni même d'un animal. Maintenant, c'était différent et parce que les conditions de vie le sont également. Pour lui, c'est une évidence, tu n'as pas le choix de tuer, si tu veux toi-même survivre. Après, ce n'est pas pour autant qu'il y prend plaisir, mais le fait sans rechigner. « Pourquoi est-ce important de nous mettre une étiquette sur le front, pour savoir ce qu'on est ? Je pense que parfois, il  y a des évidences dont on n'a même pas besoin de se poser la question. Tu ne crois pas ? » Jace faisait référence que s'ils n'étaient rien, il ne serait pas là à perdre son temps et la laisser venir chez lui et encore moins avec toutes ses affaires. Pour lui, c'est une évidence, ils sont quelques choses, certes, ils ne sont pas en train de se balader main dans la main, mais honnêtement, ce n'est pas le plus important pour lui. Il n'aime pas être poussé pour faire quelque chose, cela doit venir de lui et elle a sûrement dû le comprendre. C'est comme interdire un enfant de manger des bonbons, vous êtes certains que dix minutes après, il aura la bouche pleine de bonbons. Le jeune homme était trop fier, alors se faire dire quoi faire ou devoir être obligé, le rend réticent et irritable.

« Tu ne soigneras pas les hostiles. Tu n'es pas là pour jouer le médecin. » s'empressa d'ajouter Jace. Il venait de lui dire que sa présence étrangère n'allait guère enchanter les autres de la grotte et il s'en doutait, les étrangers ne sont pas très souvent bien reçu, ça cache souvent quelque chose de mal. « Je n'ai jamais dit de te mettre en danger pour moi. Tu sais bien très le faire sans moi ça. » Lui lança le beau brun en la fixant dans les yeux. Il continuait toujours à lui faire savoir que cela est une mauvaise idée, d'être là-bas et également avec lui. Il considère de toute évidence, qu'il n'apporte rien de bon, alors pourquoi s'obstiner à vouloir rester ? Jace est conscient de ne pas l'avoir toujours bien traité depuis leurs retrouvailles, mais pourtant, elle reste encore à ses côtés. C'était difficile à comprendre et probablement qu'il ne comprendra jamais, l'histoire de l'amour, ne lui suffit pas. Même si au fond, le jeune homme avait vu beaucoup de cas lorsqu'il était à son cabinet et tout simplement à l’hôpital. Des femmes qui ne veulent pas quitter leur mari, soi-disant parce qu'elles sont en amour, alors que le mec continue de la battre. Cela rendait vraiment fou de rage Jace à chaque fois et quand le mari était désireux de vouloir rentrer dans son cabinet, il interdisait à ce dernier de rester. Il n'avait pas peur de s'en mêler, jamais il n'aurait fait ce genre de choses, en tout cas, il l'a cru. Enfin, Cavanaugh n'a jamais frappé Avery, il l'a simplement un peu brutalisé sans laisser de marque et c'était surtout verbal.

Il lui fit remarquer que cette tenue n'était pas très appropriée, en tout cas, certainement pas pour les autres. Alors, il était curieux de savoir si elle faisait cela pour lui ou pour un autre. Qui sait, si elle n'était pas tombée dans les pattes d'un autre. Jace tentait de ne pas s'imaginer ce genre de choses, alors il changea de sujet, venant lui demander de se déshabiller, rien que pour lui. Il l'observa obéir, la regardant de haut en bas pour admirer son corps nu tout en la laissant déposer un baiser sur ses lèvres. Il resta dans cette position en l'observant puis il décida de sortir du lit, venant lui mettre une tape sur les fesses avant de sortir de la hutte. Il jeta un coup d'oeil alentour et fit quelques pas, il n'y avait personne, tout semblait calme. Jace attendit qu'elle sorte pour commencer à reprendre la route pour aller chasser. Il observa silencieusement son sac et grimaça discrètement, car ça semblait énorme comme affaires, lui qui s'était attendu à quelques vêtements par ci et par là. Ils s'enfoncèrent dans la jungle, sortant son arc, pour être prêt.

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Mar 5 Mai - 18:18



❝Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. ❞
Toi & Moi
Avery avait dit ce qu'elle pensait d'eux. Au fond cela lui faisait du bien d'en parler même si ce dernier ne devait pas être forcément d'accord avec elle. Ils avaient toujours été différent, mais c'était bien connus les opposés s'attirent et cela ne les empêchait pas d'avoir des très bons moments, de la complicité également. La demoiselle l'écouta répliquer. Elle l'écouta attentivement. Jace n'avait pas tort en ce qui les concerne. Avery n'avait pas songé à ça, mais elle était d'accord. Elle hocha la tête :

« C'est vrai tu as raison. Je n'avais pas envisagé ce point de vue. »

Au final, la jolie brune était même adepte de sa théorie. Tant qu'ils s'aimaient s'était le principal non ? C'est en tout cas ce qu'elle aimait, de savoir qu'elle pouvait toujours compter pour lui. Rien que cette phrase le prouvait une fois de plus. Avery était déterminé dans son choix. Elle n'envisageait pas de le perdre de nouveau. Elle était difficile à convaincre. Jace pouvait le lui dire plusieurs fois, sa réponse était toute faite. La jeune femme eut un sourire amusé lorsqu'il lui interdit de jouer aux docteurs :

« Pas même avec toi ? »

Dit-elle avait un sourire en coin. Ils leur étaient arrivés auparavant de jouer à ce genre de petits jeux de rôles puisqu'ils détenaient déjà les accessoires. Avery avait même un jour acheté un déguisement d'infirmière sexy pour étonner et aguicher son fiancé. La jeune femme laissa échapper un petit rire lorsqu'il affirma qu'elle savait très bien se mettre en danger toute seule. Il n'avait pas tort, c'était vrai . Ensuite son hostile préféré lui demanda de se déshabiller. Elle s'exécuta devant lui avant de se changer. Ce dernier se leva et lui donna une petite tape aux fesses ce qui la fit sourire. Avery le regarda sortir avant de porter dans le dos son sac et d'écrire un mot avec du papier et un stylo. Elle sortit de sa hutte et entra vite dans une autre pour déposer le message. Elle prévenait seulement Milo pour lui dire de ne pas s'inquiéter et qu'elle allait bien. Elle ne voulait pas qu'on la pense disparue. Son ami risquait de faire passer le message aux autres médecins. Avery sortit ensuite et vint rejoindre Jace. Comme promis, il lui avait dit que ce n'était pas de la récréation alors elle resta silencieuse tout en le regardant faire. Elle tenait les sangles de son sac et se demandait comme il pouvait trouver des animaux. Avery se retint de lui demander de peur de l'agacer alors elle se contenta de l'observer, sans doute qu'elle aurait une réponse très vite à sa question.


© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Mar 5 Mai - 19:10

I will never let you down
Jace Cavanaugh & Avery Wolfe.

Jace croit qu'ils n'ont pas besoin de s'étiqueter pour savoir ce qu'ils sont. Il est vrai parfois, il est mieux d'avoir des explications. Enfin, elle semblait d'accord avec ses propos. Il n'y a pas besoin d'y mettre un mot nécessairement, au fond d'eux, ils savent déjà ce qu'ils sont. Et puis, ce qui est bien, c'est qu'en fait, ils ne sont pas tous comme les autres couples, ils sont différents et ils n'ont donc pas besoin de faire comme monsieur et madame tout le monde. Il a toujours aimé être différent, dans le sens où il ne fait pas les choses comme tout le monde, pouvoir se différencier des autres, sans pour autant que cela soit mal. En tout cas, pour lui, il ne voit pas cela comme quelque chose de négatif. Par contre, songer à soigner les autres, les hostiles en fait, c'est autre chose. Jace n'apprécierait pas qu'elle ose faire cela, non seulement, c'est pire que du suicide et que la plupart ne méritent pas d'avoir des soins. Sûrement qu'elle pourrait croire que c'est cruel de dire ça, mais ils ne traitent pas les choses comme ils le devraient. Même si Jace n'est pas l'exemple parfait dans tout cela. Il lui lança un léger regard en l'entendant, car il savait lui-même se soigner, mais aussi, s'il venait à être gravement blessé, il ne pourrait pas faire le maximum pour se soigner. Jace la laissa se vêtir tranquille, lorsqu'elle sortit enfin, ils allaient pouvoir chasser.

Il ne sait jamais vraiment ce qu'il va chasser, ce n'est que le jour même, s'il voit une cible, alors ça sera ça. Le jeune homme refuse d'en prendre aux loups, aux renards, aux bébés, femelles. Cela faisait sûrement sentimental, mais Jace y tenait vraiment. Il lui était arrivé à quelques reprises d'empêcher des chasseurs de faire cela. Quoi qu'il en soit, il trouva un endroit où ils peuvent se poser tranquillement. Il pose son sac avec ses flèches et autres trucs utiles pour la chasse, cette fois-ci, il avait avec lui une sorte de sac pour rapporter la viande à la grotte. « Tu peux poser ton sac ici. » L'endroit semblait calme, parfois cela peut prendre du temps, parfois non. Cela semblait être leur jour de chance. Jace observe les alentours puis il aperçoit un cerf. Il tire Avery pour se cacher, afin que la bête ne puisse pas les apercevoir. Il vient lui placer l'arc. « Tu voulais apprendre, alors tu vas apprendre comment faire. » Il ne disait pas cela d'une voix méchante, mais il est vrai que ça semblait autoritaire, mais comme elle voulait apprendre, c'était donc l'occasion. Ce n'est jamais facile au début, car lui-même, il avait eu du mal, mais il a dû persévérer pour apprendre comment tirer et bien se positionner. Il lui place la flèche également, la faisant viser vers la bête, il faut attendre qu'elle ne soit pas sur ses gardes, pendant qu'elle est en train de manger, c'est toujours mieux.

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Mar 5 Mai - 21:05



❝Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. ❞
Toi & Moi
Avery accompagnait Jace dans sa partie de chasse. Elle voulait apprendre à chasser et elle allait être servit. Son fiancé semblait être de nouveau autoritaire. C'était un sujet qu'il affectionnait particulièrement et cela se voyait. Au fond, elle était contente de passer un moment de complicité avec lui puis de s’immerger dans son univers. Ils marchèrent jusqu'à un coin plutôt tranquille. Jace l'invita à poser son sac. Elle s'exécuta et vint se mettre près de lui. Son hostile lui donna son arc ainsi qu'une flèche. Un animal était dans les parages. Il s'agissait d'un cerf. Avery se retient de grimacer car elle avait déjà assisté à la mort d'un la veille, elle ne voulait pas inciter à l'extermination de tout ceux présents sur cette île. La jeune femme évita d'exprimer ce qu'elle pensait à Cavanaugh car il savait qu'il n'allait pas apprécier. Avery se positionna comme il l'aida. Elle avait des frissons. L'idée de mettre un terme à la vie d'un si bel animal lui donnait une petite pince sur le cœur. La jeune femme observa le cerf qui commençait à manger. Elle essaya de mettre de côté ses sentiments pour se concentrer sur sa cible. Pensant que c'était le bon moment, Avery laissa échapper sa flèche. Néanmoins, elle n'avait pas eu assez de précision et le tire trop court. La flèche atterrit donc près de l'animal mais au sol. La bête releva la tête et se mit à courir apeuré. La jolie brune se mordilla la lèvre embarrassée. Elle n'avait même pas fait exprès et avait vraiment voulu s'investir là dedans. Miss Wolfe espérait que Jace ne lui en veuille pas. La médecin laissa échapper doucement l'arc en grimaçant. Elle jeta un regard à son fiancé :

« J'ai du mal à calculer la distance. »
Elle ajouta : « D'ailleurs, il faut viser quelle partie du corps de l'animal ? Il y a un endroit particulier ? »

Enfin mise à part le cœur. Avery lui rendit son arc et l'observa : « Tu ne m'en veux pas ? » Pour avoir laissé échapper le cerf. Ils risquaient peut-être de ne pas trouver d'autres belles bêtes de la sorte. Peut-être que le cerf reviendrait ou un autre. Elle imaginait aussi que Jace interviendrait sinon ils risquaient de revenir bredouille si elle s'avérait être nulle pour viser. Ce n'était que le début, son premier essaie. Elle espérait qu'il soit indulgent et suffisamment patient.


© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 


Dernière édition par Avery Wolfe le Mar 5 Mai - 22:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Mar 5 Mai - 22:01

I will never let you down
Jace Cavanaugh & Avery Wolfe.

Jace était prêt à lui apprendre comment chasser un animal sauvage et en autres, le dîner. Cela pouvait ne pas paraître intéressant, car tant qu'on a quelque chose dans l'assiette et le reste, on s'en fiche. Cependant, pour Jace, c'est autre chose. Il sait au moins que sa nourriture ne sera pas empoisonnée, sauf s'il tombait sur une bête déjà malade, mais à première vue, ça devrait se voir. Il aime chasser, comme les activités sur l'île sont plus ou moins restreintes, le jeune homme y consacre beaucoup de temps, le matin, parfois durant la journée. S'il ne chasse pas, alors il fait tout simplement autre chose, s'occuper de Kali, se promener, faire ce dont il a envie. Jace tentait de lui montrer comment, ou en tout cas, il lui donna son arc et une flèche pour qu'elle puisse tirer sur le cerf. Il était sérieux et il espérait qu'elle ne fasse pas fuir la bête, malheureusement cela fut le cas. Jace grimaça et il lança un regard à Avery. Bon, il tentait de ne pas être trop dur, même s'il restait de devenir impatient rapidement. « La partie de ton choix, mais préférence le corps, le cou ou vers les hanches. » Le jeune homme reprit son arc, même s'il avait un goût amer, il tentait de ne pas répondre négativement à sa question. Il se racla alors la gorge. « Non, tu es débutante.. mais tente de ne pas tous les faire fuir, sinon je vais croire que tu le fais exprès. » Il espérait sincèrement que ce n'était pas son but, de lui faire perdre patience, mais également de faire fuir les bêtes afin qu'elles ne soient pas tuées.

Il s'éloigna de l'arbre pour aller récupérer la flèche qui n'avait pas atteint le cerf. Il retourne ensuite au campement et s'installe sur une bûche en soupirant légèrement. Il pose son arc et la flèche à ses côtés. « Tu ne dois hésiter, tu dois tirer au bon moment, si tu ne tiens pas correctement l'arc, la flèche ne risque pas de bien tirer, encore plus si tu trembles. » Jace finit finalement par se lever et reprendre son équipement pour tirer. Il vient doucement la tirer pour se placer pour avoir un arbre dans leur ligne de mire. Jace vient se placer derrière, l'entourant de ses bras, plaçant l'arc correctement dans ses mains ainsi que la flèche. Le jeune homme lui fait également placer les jambes pour être dans une bonne position et pas n'importe comment. « Tente de tirer dans l'arbre, de sorte qu'elle se plante bien dans l'écorche et qu'elle ne tombe pas. » souffla Jace en étant concentré. Il tentait de lui apprendre quelques bases, la position, le bon moment, l'endroit où tu dois tirer. Ce n'est jamais évident, mais comme Jace aime parfait dans ce qu'il entreprend, il se montre donc dur envers lui-même, il persiste jusqu'à ce qu'il puisse parvenir à un bon, voir excellent résultat. Évidemment, il ne demande pas à Avery d'être ainsi, seulement de bien tirer, c'est déjà très bien. Le jeune homme est là pour apprendre et lui avait donné son accord.

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Mar 5 Mai - 22:38



❝Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. ❞
Toi & Moi
Avery avait raté sa cible parfaitement. En même temps c'était la première fois qu'elle faisait du tire à l'arc et elle avait débuté sur une belle bête. La jeune femme s'en voulait de l'avoir raté. Elle ne l'avait pas fait exprès même si elle était rassurée d'avoir offert par sa maladresse un peu de répit. Avery s'interrogea sur les parties de l'animal à atteindre ainsi que la distance. Elle ignorait ce genre d'informations du coup ce n'était pas pratique. La jolie brune osait à peine regarder Jace, il ne semblait pas content. D'un côté elle le comprenait, cela aurait fait un bon repas. Avery l'écouta attentivement, elle allait retenir ses conseils. La jeune femme se contenta de hocher de la tête, oui elle allait faire en sorte d'y arriver, elle ne le faisait pas exprès même si elle préférait les animaux saint et sauf. Avery resta où elle avait tiré tout en croisant les bras, elle était embarrassée, elle le voyait prendre sur lui ce qui lui mettait d'un seul coup la pression. La médecin continua d'écouter ses conseils, oui il fallait qu'elle ne soit pas hésitante et ni tremblante. Encore, elle avait été surprise de ne pas trembler, peut-être parce que pour soigner des vies il fallait être habile notamment pour enlever une balle logée ou encore pour faire de très beaux points de sutures. Cela pouvait être au moins un petit atout pour la chasse, c'était déjà ça. Bien que cela ne semblait pas totalement suffire à Jace. Ce dernier décida de s'exercer sur un arbre, c'était peut-être par là qu'ils auraient dû commencer. Elle hocha de la tête et le laissa faire. Elle était trop concentrée et souhaitait tellement lui montrer qu'elle n'était pas là pour de la rigolade qu'elle n'était pas souriante, elle avait un visage sérieux, de même que son regard. Sa proximité avec son fiancé aurait également pu la faire faiblir par des frissons mais non. Elle se concentra alors et tira en y mettant toute sa forte. La flèche vint se loger dans ce fameux arbre. Elle avait été énervée en tirant. Énervé de ne pas le satisfaire avec le cerf qu'elle avait mit sa force dans sa flèche. Avery ne prit pas plaisir de réussir. Peut-être car elle avait l'impression que c'était la chance du débutant. La jeune femme baissa son bras tout en tenant l'arc avant de le lui redonner et d'aller chercher la flèche dans l'arbre qu'elle décrocha avant de revenir vers Jace toujours avec ce visage furieux. Pas contre lui mais contre elle-même.


© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Mar 5 Mai - 23:07

I will never let you down
Jace Cavanaugh & Avery Wolfe.

C'est vrai que Jace était frustré au début, de ne pas avoir directement le cerf. Il s'en était douté malgré tout puisque c'est la première fois d'Avery. Il ne lui en voulait pas vraiment, mais il aurait aimé que ça soit fait. Le jeune homme va donc avoir du travail sur la planche afin de lui apprendre un minimum les bases jusqu'à la prochaine victime. Il ne savait pas ce qui allait se pointer, un lièvre, un autre cerf, un sanglier ou même un gros oiseau. Il n'était pas très doué dans les explications, alors il espérait que ça ne soit pas trop compliqué ce qu'il venait de lui dire. Le brun vient même l'aider à s'entraîner, se plaça derrière et la laissant tirer. Cette dernière réussit à tirer dans l'arbre, alors qu'il s'en prêtait à sortir une phrase du genre félicitation, celle-ci ne semblait pas s'en réjouir. Il croisa doucement les bras en fronçant les sourcils. « Qu'est-ce qu'il y a encore ? Tu n'es pas contente d'avoir tiré dans l'arbre ? Tu as eu mal pour lui ? » Il avait tout de même envie de rire, car ce n'était qu'un arbre et qu'il n'allait pas en souffrir. Si ce n'était pas la raison, alors il avoue ne pas comprendre pourquoi elle se comporte ainsi. Il attrapa rapidement son arc et la flèche, il tire à son tour sur l'arbre, puis une autre flèche et une dernière, tous parfaitement lignée sur l'arbre, l'une après l'autre. Jace avait un sourire fier sur son visage, pour ce qu'il venait de faire. Alors qu'il s’apprêtait à aller reprendre ses flèches, un lièvre se mit à sautiller pas loin d'eux, juste assez pour que lièvre ne remarque pas les deux jeunes gens. Jace fait un signe à Avery, afin qu'elle tire sur la bête, il lui donne donc son arc et une autre flèche. Il croisa ensuite les bras tout en faisant en sorte que l'animal ne le voit pas ou même Avery. Il était silencieux, car mine de rien, mais ils ont une meilleure ouïe que les humains. C'était tout simplement une chance qu'il se pointe là près d'eux, comme si rien n'était et sans savoir qu'ils sont là. Jace garda son sérieux et il observa tranquillement Avery. Peut-être qu'ensuite, il faudra en tuer un deuxième si jamais elle venait à réussir, ça ne comporte pas tant de viande que ça et puis s'ils veulent en faire un bon plat.

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Mar 5 Mai - 23:28



❝Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. ❞
Toi & Moi
Avery était en pétard. Elle brouillonnait sur place cela se voyait. Elle avait réussit à tirer et à planter la flèche dans l'arbre, chose qu'elle n'avait pas imaginer. La jeune femme n'avait tellement pas souhaité le décevoir qu'elle se mettait de pression. C'est pourquoi elle était furieuse contre elle de croire que Jace pouvait lui en vouloir pour ça. Une fille c'est compliqué. Avery ne fut pas contente d'avoir réussit. Jace ne semblait pas comprendre sa réaction et il se montrait taquin avec elle. Pour une fois que les rôles changeaient. Mais, Avery n'était pas d'humeur à plaisanter, elle répondit d'un ton agressive :

« Justement tu viens de le dire ce n'est qu'un arbre ! »

Elle grogna et vint croiser les bras en mode énervée et boudeuse. Jace pouvait se moquer d'elle, Avery le méritait car elle pouvait être drôle à voir, surtout pour ça. Elle regarda son fiancé se mettre à tirer. Bien évidemment tout était parfait, même un peu trop. Le jeune homme avait le grand sourire aux lèvres et semblait fier de lui. Avery leva les yeux au ciel agacé, bon ok finalement ça la faisait un peu sourire, mais ça ne changeait pas qu'elle ne s'était pas remise de ses émotions. Quand Jace alla récupérer les flèches, un lièvre se pointa non loin d'eux. Son fiancé lui donna l'arc et une flèche avant de se positionner près d'elle en croisant les bras. Son attitude réussit à lui redonner le même sentiment qu'elle avait éprouvé auparavant. Elle était déterminée. Avery positionna son arc et sa flèche en douceur tout en fixant l'animal. Jace pouvait voir qu'elle ne tremblait pas et qu'elle gardait sa tête énervée et sévère. Le lièvre était en train de manger. Soudain, la jeune femme tira fortement sa flèche, même un peu trop puisqu'elle vint se nicher dans la tête du lièvre qui éclata, enfin ce n'était pas beau à voir et l'animal était mort d'un seul coup sans souffrir. Le flèche avait même réussit à se planter dans la terre faisant une pierre de coup. Avery ignorait si c'était de la chance ou qu'elle était plus concentrée énervé et sans se soucier de ce qu'était l'animal. Ce devait être ça car en mettant ses sentiments de côtés, sa tendresse envers les animaux elle avait pu arrivé à cette conclusion. Avery jeta un regard à Jace pour voir ce qu'il en pensait.


© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Mer 6 Mai - 0:56

I will never let you down
Jace Cavanaugh & Avery Wolfe.

Même si Jace s'en amusait, il n'appréciait pas pour autant le ton qu'elle y mettait. Ce dernier lui lança donc un regard pour qu'elle cesse de lui parler ainsi. Il pouvait comprendre qu'elle était agacée, mais il n'y était pour rien dans l'histoire. Ce n'était pas de sa faute tout cela. Il n'avait pas envie de s'en prendre plein la gueule pour cette histoire. Jace c'était alors pressé d'aller récupérer les flèches, mais il aperçut rapidement un lièvre dans son champ de vision. C'était la chance qui était en train de tourner. Il avertit donc Avery afin que cette dernière puisse tenter à nouveau son coup et tirer dessus. Il était concentré également et observait silencieusement la scène. Elle avait réussi son coup. Le jeune homme fronça légèrement les sourcils, enfin presque, puisque désormais, il manquait la tête à l'animal et que ça n'allait pas vraiment être super ensuite. Il grimaça légèrement avant de s'approcher de l'animal, il retire la flèche rapidement et regarde le lapin. « Pas trop mal, même si avec la tête, ça aurait été mieux, mais bravo quand même. » Il ne le disait pas en reproche, mais il n'ajouta rien de plus. Jace se frotta doucement le front, car à vrai dire avec le soleil, ça n'allait pas trop sentir bon, traîner ça avec eux, une partie de la journée. Le jeune homme essuya la flèche dans l'herbe avant de se relever. « En fait, il vaut mieux laisser la bête là. » Avoua finalement le jeune homme. Il préfère ne pas prendre de risque et de tomber malade le lendemain pour avoir mangé quelque chose d'infecter. « Ça risque de couler partout dans le sac, de ne pas être très mangeable à la fin. Il ne faut vraiment pas que tu arraches la tête. Sinon ça va attirer les vers ou autres microbes et on ne pourra pas le manger. » Il va chercher ses affaires et il commence à marcher vers un autre spot pour pouvoir chasser à nouveau.

Il était un peu agacé d'un certain côté, car ça ne servait plus à rien, si l'animal était magané ainsi. Il serra discrètement son arc. Soudainement, alors qu'il avait trouvé une autre place, celle-ci était donc déjà occupé, mais bien qu'il s’apprêtât à changer de route pour trouver un autre endroit. Jace remarqua que le chasseur en question s'apprêtait à tuer à une renarde et ses petits. Le jeune homme furieux de voir cela, même si sa fiancée venait de tuer un lièvre. Il n'appréciait pas que l'on tue la femelle et encore moins avec ses petits. Il s'approcha dangereusement de l'individu en question. « Hey abruti ! » criant assez fort pour faire fuir les animaux. L'autre homme ne semblait pas apprécié, mais ça tombait bien puisque Jace non plus n'appréciait pas. Il vient lui attraper le col de son chandail en serrant. Il était décidément énervé, peut-être parce qu'il pensait à Kali et qu'il n'aimerait pas qu'on tente de la chasser, surtout si elle venait à avoir des bébés. Il était très protecteur envers sa louve, il l'était également envers les autres animaux de ce genre. « Si je te vois encore ici, surtout en train de chasser les renards, les loups, femelles ou bébés, je te jure que tu regretteras d'avoir voulu chasser et même d'être né. Alors, maintenant, tu remballes tes affaires et tu dégages ! » Il parlait d'une façon bien autoritaire, froidement et énervé. Il relâcha en vitesse l'homme afin qu'il quitte les lieux aussi vite qu'il venait d'arriver, ce qu'il fit en marmonnant. Il grogna légèrement à son tour et il vient s'installer sur une bûche en soupirant légèrement. Le visage entre ses deux mains, alors que soudainement, il entendit des petits cris. Il se releva doucement la tête vers Avery pour voir si c'était elle, si elle ne s'était pas faite mal, mais au même moment, cela recommençait. Il fronça les sourcils et lorsqu'il tourna la tête vers le côté, il aperçut un renardeau, un tout petit bébé de la maman renarde. Il fut surpris, mais pourquoi n'avait-il pas suivi la troupe qui n'avait pas hésité à courir ? Le jeune homme se releva doucement et il attrapa délicatement l'animal. « Toi, tu rentres. » Il disait cela pour sa sécurité, il risquait d'être perdu sans sa famille. Alors, il vient doucement le porter là où la mère était, l'encourageant à fuir. Jace retourne auprès d'Avery après avoir attrapé ses choses. Ils commencèrent à marche, lorsque soudain, le renardeau s'était mis à suivre Jace en poussant des petits cris. « Ha ha, tu fais exprès toi ? » Jace réussit à lui faire peur avec le sac, mais pas pour bien longtemps, car aussitôt, il se remet à le suivre. Le jeune homme trouva un autre spot et il vient s'installer sur un rocher en observant le renardeau s'accrocher après son pied et à mordiller les lacets de ses chaussures.

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Mer 6 Mai - 1:50



❝Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. ❞
Toi & Moi
Avery remarqua le regard de Jace. Elle ne dit rien car elle avait comprit le message. Ensuite elle eut tout le loisir de se défouler sur le lièvre. La jeune femme n'arrivait toujours pas à savourer ce qu'elle venait de faire. Avery fut surprise de voir son fiancé la féliciter tandis qu'elle était mitigée. Au moment où elle aurait pu se satisfaire de son premier « meurtre », il lui dit qu'il ne valait mieux pas la toucher sous peine qu'ils tombent malade. Elle grimaça et trembla légèrement. Ça c'était du meurtre pour rien. Avery évita d'en parler à Jace et elle le regarda reprendre sa marche tandis qu'elle se retourna vers le lapin décapité. Non, elle ne souhaitait pas qu'il soit mort pour rien. La jeune femme s'agenouilla devant la pauvre bête et lui caressa son pelage. Heureusement que Jace avait avancé de quelques pas car il n'aurait pas apprécié de la voir faire ça. La médecin attrapa une pierre suffisamment tranchante et se mit à tenter de récupérer une patte. Elle mit du temps puisque son fiancé lui avait confisqué son couteau la veille. Il faudrait qu'elle songe à le lui redemander ne serait-ce que pour se défendre en cas de pépin. La jolie brune entendit Jace parler fort et traité quelqu'un d'abruti. Elle se demandait à qui il parlait de la sorte. Elle entendit des éclats de voix avant que ça s'arrête. Avery avait les mains ensanglantées et se les nettoya avec de l'eau, ainsi que son morceau qu'elle rangea dans son sac. La demoiselle se releva ensuite et aperçu Jace à quelques mètres, elle vint le retrouver et le suivi tout en tenant les sangles de son sac.

« A qui parlais-tu ? »


Ou du moins, criais-tu puisqu'il semblait ne pas avoir été tendre. Elle avait vraiment raté un épisode. Elle marcha ensuite pensive jusqu'au prochain coin où elle s'installa. Avery remarqua le petit renard au dernier moment et ne pu s’empêcher de glousser de rire en le voyant mordiller les lacets de son fiancé :

« Tu t'es fais un copain on dirait. »

Avery sourit amusé. Elle adorait les animaux. D'ailleurs elle était en train de culpabiliser pour ce lièvre. La jeune femme jeta un coup d'oeil dans son sac pour regarder sa patte de lapin. Elle se demandait si Jace arriverait à l'aider à la conserver. Elle l'avait prit car il paraît que ça porte bonheur. Au moins elle aurait un petit argument si son homme venait à lui dire qu'elle attirait les dangers, avec ça elle était censé être protégé. Avery referma son sac et observa Jace et le petit renard. Son fiancé semblait plus ouvert du visage, en tout cas moins sérieux. C'était paradoxal, il tuait les animaux et il les adorait.

« On fait quoi ? On recherche sa maman ou on le garde ? »


Demanda-t-elle avec un sourire chaleureux. Avant d'observer les alentours et appréciant cette journée.


© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Mer 6 Mai - 2:36

I will never let you down
Jace Cavanaugh & Avery Wolfe.
Jace ne s'était pas retenu pour engueuler le type et il était même prêt à le frapper jusqu'à ce qu'il le supplie et s'excuse d'avoir tenté de tuer une famille d'animaux qui ne causait aucun problème. Il était énervé, car même s'il tuait certaines bêtes, ce n'est que dans l'unique but de manger et il ne va pas commencer à être végétarien sur l'île, sachant que plusieurs plantes sont mortelles, lors adieu la salade et il n'est pas fan du poisson ou du moins, que lorsqu'il en a envie. Il revient ensuite comme si rien n'était. « À un abruti sur mon chemin. » Lança Jace soudainement. Après avoir marché un peu, le jeune homme remarqua que le renardeau avait continué à le suivre. Il grimaça, car il ne savait pas quoi faire, enfin, il doit avouer qu'il avait craqué pour Kali, alors il serait facile de craquer pour son cousin le renard. Il ne pensait pas que la bête allait continuer à le suivre, il pensait plutôt que ce dernier allait rejoindre sa famille, mais au lieu de cela, il continue de la suivre. « Apparemment.. » Il bougea doucement son pied en le regardant faire. Il ne savait pas non plus ce qu'ils allaient en faire. Jace n'ajouta rien. Il est vrai que d'un seul coup, il semblait moins dur et moins agacé que lorsqu'il avait crié après le con de tout à l'heure.

« Je ne sais pas en fait.. j'ai tenté de le faire fuir, mais il me suit partout. » Il se pencha légèrement pour venir caresser l'animal qui lâche des petits cris de joie ou en tout cas, ça en a tout l'air. Le jeune homme continua de flatter l'animal en souriant soudainement et venant même le prendre dans ses bras pour le cajoler. Il était vraiment en train de se transformer en papa gaga. Jace racla la gorge puis reposa le renardeau au sol. « Je vais voir alentour s'il n'y a pas quelque chose d'intéressant à voir.. » Il avait besoin d'aller respirer un peu plus loin et d'oublier ce qui venait de se passer. Le jeune homme s'éloigna doucement, au point où elle ne peut plus l'apercevoir et la bête continua de le suivre. Il ne s'était pas rendu compte d'avoir été aussi loin, puisqu'il marchait sans vraiment sans se soucier de l'endroit où il allait. Il trouva subitement un campement, peut-être qu'il y vivait, deux ou trois personnes, en tout cas, il y avait un feu de camp éteint depuis la veille. On pouvait encore apercevoir un peu la fumée avec le vent alentour de là. Jace décida d'aller fouiller dans la tente, il n'y avait personne présentement, il vient s'asseoir sur un petit tabouret et il attrapa le sac avant de l'ouvrir. Il ne savait pas du tout ce qui allait pouvoir trouver là-dedans. Cela n'était pas la première fois qu'il faisait ce genre de choses, il le faisait seulement moins fréquemment que les autres, mais il le faisait quand même. Il découvrit quelques trucs intéressants, mais surtout un sac de guimauves. Oh mon dieu, chose qui ne pensait jamais revoir. « J'AI TROUVÉ UN SAC DE GUIMAUVES !! » s'écria maladroitement le beau brun. Il grimaça avant de racler sa gorge. « J'ai trouvé un sac de guimauves. » Il fait agiter le sac et il était en train de rêver, c'était clair. Il remet rapidement le paquet dans le sac puis lorsqu'il vient pour sortir, il se frappe la tête contre le barreau de la tente. « Bordel !!! » Le renardeau était assis devant lui tourna doucement la tête sur le côté en l'observant. Jace lui lança un regard avant de sortir. « Si tu étais grand et humain, tu aurais compris la douleur. » Il était vraiment en train de parler à la bête, qui devait sûrement se moquer de lui à l'intérieur de sa petite tête toute mignonne. Jace revient rapidement au spot où ils étaient et il pose le sac au milieu.  

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Mer 6 Mai - 3:48



❝Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. ❞
Toi & Moi
Avery avait rejoint Jace. Elle s'était demandée à qui il avait crié de la sorte. C'était peut-être mieux qu'elle ne soit pas dans les parages car cela aurait pu empirer si jamais le jeune femme s'était mise elle aussi à donner son avis ou encore parce qu'elle était habillée trop sexy pour Jace, enfin par rapport à la remarque qu'il lui avait fait auparavant sur son choix vestimentaire. Le jolie brune demanda par la suite ce qu'ils allaient faire du renardeau. Il était mignon et semblait s'attacher rapidement à Jace. Elle lui demanda alors s'ils devaient chercher sa maman ou le garder. La jeune femme l'écouta attentivement en souriant. Avery fut en revanche surprit de voir son fiancé porter l'animal sur lui et jouer avec, il semblait déjà gaga de cet animal tout comme il semblait l'être avec Kali. Elle trouvait cette image touchante à voir même si elle était un peu pensive. Comment ne pas penser au fait que Jace aurait pu jouer de la sorte avec leur enfant ? Son homme l'a sortie de sa rêverie quand il lui dit qu'il allait vérifier dans les alentours. Elle se contenta d’acquiescer d'un bref sourire. Avery regarda Jace partir accompagné du renard, c'était marrant et mignon à voir. La demoiselle de son côté se retrouva seul dans le silence pesant de la forêt. Avery ne se sentait d'un seul coup plus en sécurité. Elle avait peur car cela lui rappelait le jour où elle avait été kidnappé par les originaires. À ce moment-là elle se sentait en sécurité dans les bois croyant qu'il n'y avait que les rescapés sur cette île et des animaux sauvages. La jeune femme le trouvait long. Elle commença à paniquer au fond d'elle. Avery attrapa une des flèches de Jace pour se protéger. Enfin, elle n'y pourrait rien si on l'attaquait à plusieurs. La médecin fit les quatre-cent pas en regardant autour d'elle avec vigilance. Elle tremblait un peu et avait l'impression qu'on l'observait à travers les feuillages. Avery commençait à vraiment flipper notamment lorsqu'elle entendit un bruit. Elle s'empressa d'attraper leurs affaires et l'arc de Jace avant de finalement marcher le plus rapidement possible sans se retourner. Elle entendit quelqu'un parlait fort ou être excité, elle ne comprit pas pourquoi sur le moment mais elle allait très vite le savoir. Elle reconnue la voix de Jace et s'approcha en vitesse de lui. La jolie brune arriva pile devant la tente quand son fiancé se cogna la tête pour sortir avant de marmonner et parler au renardeau. Avery le dévisagea sur le coup comme la scène de l'extérieur le faisait passer pour un fou tout droit sortie de l'asile à parler à un animal. Du moins, il était tout simplement marrant à voir. Le jeune femme ne pu s'empêcher de rire. Elle en oubliait presque la peur qu'elle avait eu quelques minutes auparavant. En voyant que Jace croisa son regard, la demoiselle fit mine de faire comme si elle n'avait pas rit ni rien vu mais le fait qu'elle se mordilla la lèvre avec des yeux pétillants la trahissait. Elle s'avança et demanda tout en posant les affaires au sol :

« Qu'as tu trouvé Cavanaugh pour que l'on t'entend à l'autre bout de l'île ? » plaisantait-elle pour le taquiner. Elle ne l'avait pas entendu de leur point de départ, seulement lorsqu'elle s'était approché. La jeune femme était curieuse de savoir ce qui pouvait le rendre heureux en une seconde si ce n'est ce joli petit renardeau. Cela lui faisait d'ailleurs penser qu'il faudrait qu'elle lui demande un jour comment il avait découvert Kali et comment il en était venu à la recueillir. Avery s'approcha du sac qu'il venait de sortir : « Tu y as jeté déjà un coup d’œil ? » Elle sourit.


© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Mer 6 Mai - 4:09

I will never let you down
Jace Cavanaugh & Avery Wolfe.
La situation devenait plutôt étrange selon Jace. Il était en train de cajoler la petite bête sauvage comme le feraient les filles ou les enfants en admiration. Il se sentait con d'un seul coup. Il le faisait avec Kali, mais il n'y avait personne alentour de lui, alors il se sentait moins bête. Cependant, il y avait Avery et il allait passer pour idiot ou le gros dur qui craque devant les petites choses mignonnes comme le renardeau qui ne cesse pas de le suivre. Il préférait s'éloigner pour efface ce qui venait de se passer. Il avait besoin de se changer les idées et voir ce qui se passait alentour d'eux. Après avoir fait un tour, il découvrit une tente et un sac à l'intérieur, il trouva même un sac de guimauves, quelque chose qu'il n'avait pas mangé depuis fort longtemps. Ça changera de la viande et quelques autres trucs que l'on trouve partout sur l'île, alors que ça non. Ils allaient pouvoir faire un feu de camp, loin de la grotte, enfin, pas trop, car même éloigné, ça reste dangereux le soir, dès que le soleil se couche et que la noirceur prend place sur l'île, tout est permis, en tout cas, c'est ce que bien des gens croient. Il grimaça lorsqu'il se cogna la tête contre le bourreau, heureusement, ce n'était rien de grave puisqu'il ne saigna pas. Le jeune homme aperçut Avery pas très loin et il fronça les sourcils, car il espérait qu'elle n'avait pas vu la scène, mais il semblerait qu'elle en ait assez vu pour se retenir de rires. Il la connaissait et donc, il voyait assez clairement qu'elle se retenait de rire. Il ne trouvait pas cela vraiment drôle, car ça avait un peu résonné dans sa tête au départ, mais bon, ça arrive à tout le monde se cogner la tête ou une autre partie du corps. « Non, je n'ai pas trouvé grand-chose, enfin, quelques trucs intéressants. Tu y jetteras un coup d'oeil pour voir. » Il sort un paquet de guimauves, il avait vraiment envie de les bouffer maintenant, notamment avec des rices krispies.

Il va s'asseoir en lui lançant le sac pour qu'elle fasse sa curieuse. Jace semblait protéger ce sac comme si c'était sa vie, c'était surtout qu'il n'a pas envie qu'une bête vienne mordiller le sac et encore moins le contenu à l'intérieur. Il grimaça rien que d'y penser. Sans s'en rendre compte, il tenait le sac contre son torse avant de réaliser qu'il avait l'air moins viril. Il relâcha donc ses bras, mais tenait toujours le paquet. « On va voir se faire un feu de camp, avec des guimauves, faudrait trouver des saucisses tiens. » Et pourquoi pas ? Qui sait si quelqu'un s'était fabriqué des saucisses, une sorte de boucher sur l'île, ça serait bien utile. Jace avait vraiment envie de changer son quotidien, bon ok, pas tant que ça, mais vu qu'il n'est plus seul, ils peuvent faire des choses à deux et faire un feu de camp seul, ça l'air ridicule. Bref. Le beau brun se demandait ce qu'elle en pensait, de faire tout ça. Et puis aussi, ils n'ont rien à se mettre sous la dent pour la journée. « Que faisais-tu avec mon arc ? » Il était curieux de savoir pourquoi elle s'était précipitée avec son arme. Avait-elle tenté de se pratiquer ? Ou avait-elle peur qu'il soit tombé dans un gigantesque trou ? Son ventre se mit à gargouiller. Il grimaça légèrement.   

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Mer 6 Mai - 14:34



❝Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. ❞
Toi & Moi
Avery était attendrit par Jace et le petit renardeau. Son fiancé changeait complètement de personnalité et pour la seconde fois depuis leurs retrouvailles elle avait l'impression de retrouver Jace d'Atlanta. Il semblait insouciant comme un petit garçon, souriant et heureux. Il faisait retomber le masque. Néanmoins, cela fit de courte durée, son hostile voulait fouiller les environs. Elle n'eut pas le temps de se proposer qu'il était déjà partie avec son nouvel ami. Avery était restée dans leur petit coin à l'attendre jusqu'à ce qu'elle ne se sente pas très bien. Elle avait peur, cela lui rappelait des souvenirs de son enlèvement puis elle avait l'impression que quelqu'un était dans les parages. Etait-ce cet homme que Jace avait envoyé promener ? Et si ce dernier venait se venger en reconnaissant les affaires de son fiancé ? Et si il s'agissait des originaires en proie à de nouveaux kidnappings ? Un bruit se fit entendre, ce qui l'incita à rejoindre Jace en prenant toutes les affaires et en marchant vite. Heureusement que son homme avait crié car elle pouvait savoir exactement où il était. Lorsqu'elle arriva, Avery ne pu s'empêcher de rire. Il venait une fois de plus de casser le mythe du gros dur autoritaire et sans pitié. La jeune femme pour sauver son honneur fit mine de n'avoir rien vu mais elle se trahissait complètement tellement elle se retenait de rire. La demoiselle laissa tomber leurs sacs et son arc pour s'approcher de façon curieuse auprès du sac de Jace qu'il venait de trouver. Elle était curieuse, ça il le savait puis elle imaginait toujours ce qui pouvait s'y trouver là dedans. Avery le remarqua ensuite prendre un petit sac qu'il protégea comme le Saint Graal. Miss Wolfe le dévisagea une fois de plus avant de sourire amusé. Il était vraiment plus...plus...marrant et bien moins sur la défensive. Elle n'allait pas s'en plaindre, elle appréciait grandement.

« C'est des guimauves que tu tiens comme ça ? » Elle gloussa de rire avant d'ajouter « Tu as peur que j'en pique avant le repas ou que l'on attaque pour les voler ? »

Elle le taquina et continua de rire avant de reprendre son sérieux et de s'asseoir non loin de lui. Elle se sentait en sécurité à ses côtés. La jeune femme en profita même pour caresser doucement le renardeau qui était toujours près de Jace.

« Il faudra que tu me racontes la première fois que tu as trouvé Kali, j'aimerais bien savoir même si je t'imagine déjà. »

Elle sourit et l'imaginait déjà comme avec le petit renard mais peut-être de manière plus marquante dans la mesure où il se retrouvait seul et isolé de tout le monde et que du jour au lendemain, il venait de trouver un louveteau. Enfin, ce n'était que sa théorie mais elle pouvait imaginer que Kali avait pu lui apporter du bonheur et surtout cela expliquerait sa fusionnelle complexité avec son animal de compagnie. Avery écouta Jace, il souhaitait faire un feu de camp festif, changer du quotidien. Elle était carrément partante.

« Chez les rescapés, tout le monde est affecté des métiers, il y a un boucher qui s'occupe de la viande ramené par les chasseurs, je pourrais aller récupérer les rations que j'ai le droit puis comme j'ai soigné son fils de quatorze ans, il me fera peut-être un supplément. » Elle sourit une énième fois : « Il faudrait aussi que tu ramènes ta bière d'hier ! Ça nous fera un vrai festin. »

Avery était excitée et y avait hâte d'y être. Ce serait tout simplement parfait. Juste lui et elle et peut-être Kali et le renardeau. Il faudrait d'ailleurs que Jace finisse par lui donner un prénom. Elle sourit à cette pensée jusqu'à ce qu'il lui demande ce qu'elle faisait avec l'arc. Avery ne savait pas quoi répondre sur le moment, elle ne savait pas si elle devait en parler, tout semblait parfait qu'elle ne voulait pas gâcher cet instant. Elle ignorait même s'il y avait eu quelqu'un non loin d'elle, peut-être avait-elle flippé juste pour rien, par l'angoisse de sa capture. Elle lui adressa un sourire amusé et décida de partir sur quelque chose de position :

« J'avais vu un petit mulot mais quand il a entendu un fan de guimauves, il est partie. »
Elle rit. Avery prenait vraiment plaisir à le taquiner.


© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Mer 6 Mai - 17:46

I will never let you down
Jace Cavanaugh & Avery Wolfe.
Après l'incident qu'il venait de se passer, il voulait oublier cela rapidement. Il préférait se concentrer sur son paquet de guimauves qu'il était en train de tenir comme si une question de vie ou de mort. Jace lui lança un regard lorsqu'elle parla d'une éventuelle attaque ou de les manger avant le repas. « Ouais, exactement, donc, ne regarde pas le sac, il ne viendra pas à toi ! » Évidemment, il plaisantait, enfin à moitié, si on venait les attaquer pour ça, pas certain que ça pourrait lui faire et qu'heureusement, Jace n'irait pas se cacher derrière l'arbre en leur laissant le paquet, premier arrivé, premier servi. Il pouvait sentir sur ses jambes, le petit animal qui sautillait et d'ailleurs, il se demandait comment Kali allait réagir, si elle allait être jalouse ou si elle allait tout simplement sortir ses sens de maman et devenir protectrice envers le petit renardeau. Il était convaincu qu'elle ferait les deux, par jalousie envers Jace, de peur de perdre sa place, mais le jeune homme ne comptait pas l'abandonner pour autant. Il se souvient de la première qu'il a trouvé Kali, c'était il y a plus d'un an et demi environ. Le jeune homme était en pleine chasse. « Cela fait pas moins de deux ans maintenant. Elle avait été abandonnée, près d'un arbre, elle avait été blessée à sa patte, sa mère a dû l'abandonner sûrement par obligation, je ne sais pas. J'avais terminé ma chasse et j'entendais des cris, des petits cris, alors je me suis avancée vers ce bruit qui m'intriguait et c'est là que j'ai découvert Kali. Il faisait plutôt froid avec le vent et elle était blessée. Je ne pouvais pas non plus la laisser seule dans les bois, de peur qu'on la tue ou qu'elle meurt d'elle-même. » Il était ému chaque fois qu'il y repensait, il se demande ce qui lui serait arrivé s'il n'avait pas été là. Le jeune homme se retenait tout de même de montrer certains sentiments. « Je l'ai ramené discrètement chez moi pour la soigner. J'ai pris soin d'elle et lorsqu'elle fut assez en forme pour voir courir, j'ai voulu la relâcher dans la nature, afin qu'elle retrouve les siens, qui sait, si une maman louve ne l'aurait pas adopté. Néanmoins, cela ne fut pas le cas, Kali revenait sans cesse me voir et comme elle était trop petite pour chasser elle-même, alors je l'amenais avec moi à la chasse et c'est ainsi que je l'ai adopté. » Il reprit doucement son souffle après avoir terminé de parler et l'observa ensuite puis le renardeau. Jace s'est attaché à elle depuis et il ne souhaiterait pas qu'il lui arrive quelque chose de mal.

En regardant ses guimauves, le jeune homme était en train de penser à un feu de camp puis des saucisses. Il lui proposa et elle semblait ravie de la proposition qu'il venait de lui faire. Jace hocha doucement la tête en l'écoutant. « Ça me va et tu pourrais en profiter pour voler des oeufs et du bacon. » Faisant référence pour le petit déjeuner de demain. En revanche, ils n'avaient rien à se mettre sous la dent présentement et à force de regarder ce paquet, il allait finir par le dévorer avant l'heure. Il secoua doucement la tête et il lui demanda par la même occasion le pourquoi elle avait tout pris et notamment l'arc qu'elle tenait dans la main tout juste avant. « sérieux ? un mulot ? Il devait être énorme alors. » Il s'en amusa en riant. Il garda le sac de guimauves contre lui et la regardant ensuite. « Je crois avoir vu deux bols et quelques petits trucs de cuisines dans le sac, mais il y aussi d'autres trucs. » Il sourit légèrement en l'observant. Il croit avoir vu un attrapeur de rêves et un bibelot d'ange, mais il n'est pas très certain. Il la laissa donc fouiller pour voir si elle ne va pas trouver son bonheur là-dedans.

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Mer 6 Mai - 18:45



❝Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. ❞
Toi & Moi
Avery le taquina et éclata de rire en l'entendant et le voyant faire. La jeune femme le trouvait très drôle aujourd'hui. Elle s'amusa avec ses mains à faire comme si elle tirait un fil qui tenait le paquet ou comme les sorcières font pour attirer quelqu'un par un simple pouvoir :

« Ne parles pas trop vite, j'ai des talents de sorcières. »

Elle rit et s'arrêta. La jolie brune espérait qu'ils n'étaient pas périmés au moins. Les bonbons généralement pouvaient être conservé longtemps, on ne sait jamais. D'ailleurs, elle se demandait pourquoi la personne qui détenait ce sac n'avait pas mangé ce paquet de bonbons. Elle l'aurait savouré une semaine après le crash avant de s’apitoyer sur son sort. Peut-être que cette personne était allergique ou n'aimait pas les bonbons, c'était étrange. Avery reprit son sérieux pour écouter le récit de Jace. C'était mignon à entendre et elle comprenait parfaitement son choix de la sauver. Elle comprenait également pourquoi l'animal avait une grande place dans la vie de son fiancé. Dire que Jace n'était pas fana des animaux à Atlanta. Avery lui avait présenté les chiens de sa famille, ces derniers avaient fait la fête à Jace chose qui n'avait pas semblé lui plaire et qui l'avait amusé.

« Je comprends mieux pourquoi tu aimes autant cette louve. » Dit-elle en souriant avant de regarder le renardeau : « Tu crois qu'elle va l'aimer ? »

Avery fut ravie de la suite de la soirée qui s'annonçait très bien en perceptive. Elle sourit et avait hâte de pouvoir manger, il faut dire qu'elle n'avait pas mangé depuis hier soir puisqu'elle n'avait pas dégusté le cerf de Jace. La jeune femme hocha la tête :

« Je prendrais également du lait, des légumes et des fruits ça nous fera un ou deux jours. »


Le lait pourrait leur servir puis aussi pour le petit renardeau. Avery lui tira la langue lorsqu'il se moqua d'elle pour le mulot imaginaire et rétorqua :

« Il était gigantesque, c'était un mulot mutant. »

Elle se mit à rire et sourit en hochant la tête. Ils auraient de quoi avoir des couverts convenables. Avery attrapa le sac ne pouvant plus tenir en place. La jeune femme remarqua tout ce qu'avait dit Jace. En plus de cela, elle y trouva également des lunettes de soleil, un jeu de cartes, un briquet, un petit miroir et un vernis à ongle. C'était un peu le fouillis à l'intérieur, la personne semblait avoir récolté pas mal de choses. Elle sourit et mit les lunettes de soleil en se la jouant star :

« Pas de flash merci ! » Elle rit et attrapa ensuite le miroir et le vernis à ongle qui était de couleur rouge : « Je vais pouvoir jouer les femmes fatales » Elle sourit amusé.


© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Mer 6 Mai - 19:19

I will never let you down
Jace Cavanaugh & Avery Wolfe.
Jace voulait garder son paquet, juste au cas où. Il leva un sourcil en l'entendant, la dévisagea les premières secondes en l'entendant. Il rit légèrement avant de reprendre son sérieux. Elle voulait connaître comment il avait trouvé Kali. Il en avait jamais parlé, en même temps, il n'avait pas envie d'en parler à tout le monde. Il garde tout pour moi, comme un égoïste. Jace commença à lui raconter son histoire, enfin, celle de Kali lorsqu'il l'a trouvé. Il y repensait souvent d'ailleurs. Le jeune homme avait été chanceux d'être là, car ce n'est pas tout le monde qui aurait fait une telle chose, certains auraient sûrement voulu mettre fin à sa souffrance. Jace n'y a jamais pensé puisqu'il n'est pas ainsi. Depuis, ils ont cette relation, il est comme un père pour elle, si on peut dire cela ainsi. Il est vrai que dans sa vie d'avant, il n'appréciait pas beaucoup les animaux, trop poilu, sale, les odeurs et c'est chiant. Il n'y avait que le lapin de Kaitlin qu'il supportait et parfois la tortue d'Ollie. « Peut-être, enfin, je l'espère. » Il allait devoir lui présenter en douceur et voir ce que ça donnera lorsqu'ils seront ensemble, la louve et le renardeau. « J'ai faim par contre.. on fait quoi alors ? Et on ne mange pas les marshmallows. » Son ventre gargouillait de plus en plus, la viande du chevreuil était bien loin maintenant et à trop parler de nourritures, ça ne fait qu'empirer son mal de ventre. Jace se moqua de son mulot, il n'y croyait pas vraiment, mais n'insista pas pour en savoir plus, peut-être qu'elle avait eu peur de quelque chose, mais elle ne semblait pas vouloir lui en parler. Il la regarda fouiller dans le sac tout en regardant les alentours, pour voir s'il n'y avait personne et ça avait l'air d'être le néant. Il grimaça légèrement, il semblait y avoir pas mal de choses féminines. « Tu t'inventes un personnage ? » En la regardant bizarrement lorsqu'elle joue les stars et en parlant de jouer les femmes fatales. Il lâcha un hum hum puis rit un peu. Jace vient plonger sa main dans la poche du côté et il trouva une balle de tennis qu'il vient lancer au renardeau pour qu'il puisse y jouer. À l'intérieur de la même poche, il y avait également un paquet de cartes pour jouer. Ça lui donnait des idées, des idées pas très catholiques même. Il lui montra le paquet de cartes avant de le remettre dans sa poche où il l'avait trouvé. « On devrait aller chercher la nourriture et moi, j'irai chercher la bière en même temps. » Ils se retrouveront dans la hutte, tout en se préparant, il  va peut-être ramener quelques autres trucs inutiles. Et puis, c'était mieux qu'Avery aille seule dans le campement sans lui et la même chose pour les hostiles. De toute façon, ce n'est que pour se retrouver ensuite et partager une journée ensemble.  

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Mer 6 Mai - 20:55



❝Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. ❞
Toi & Moi
Avery espérait de tout cœur que le petit renard soit accepté par Kali. En tout cas ils trouveraient une solution pour les garder tout les deux, il n'y avait pas de raisons. La jeune femme s'amusait à taquiner Jace. Il était vraiment agréable de le revoir sourire et rire. Cela lui rappelait leur vie d'avant où ils étaient complices. Son fiancé lui demanda ensuite ce qu'ils allaient faire. Cavanaugh avait envie de manger, elle aussi avait faim. Elle rit en le voyant défendre une fois de plus les mashmallows.

« On mange tes mashmallows. » Dit-elle pour l'embêter une fois de plus même si elle avait très bien entendu ce qu'il venait de lui dire. De toute façon se serait meilleur au feu de bois. Avery se mordilla la lèvre, son ventre gargouillait. La jeune femme attrapa ensuite des lunettes de soleil et s'amusa à jouer les stars, elle fit mine qu'elle ne voulait pas recevoir de flash et elle prit également la pause. Elle sourit amusé en l'entendant demander si elle jouait un personnage. Elle lui tendit la main pour qu'il la lui baise :

« Avery Wolfe, star hollywoodienne ! »

Elle pouffa de rire avant de ranger les lunettes dans son étui. Jace s'en amusa également. Elle sourit et le regarda jouer avec le renardeau avec une balle. « ça marche, allons-y. » La demoiselle se leva doucement et reprit son sac tout en le regardant : « Tu pourras m'accompagner vers la lisière du camp s'il te plaît ? »

Avery ne voulait pas se balader seule dans la forêt en repensant à toute à l'heure. La jeune femme lui demandait juste de l'emmener près ensuite elle irait récupérer de quoi manger. Une fois qu'ils ont tout récupéré, ils se dirigèrent vers leurs campements respectifs ou du moins le chemin qui les séparaient. La jolie brune avant d'aller de son côté se retourna vers Jace et vint lui voler un baiser avant de lui sourire et se diriger au campement. Avery alla récupérer les aliments qu'elle avait le droit comme le reste des rescapés. La jeune femme revint au bout de vingt-minutes jusqu'à sa hutte où se trouvait déjà son fiancé. Avery sourit, elle avait son sac remplit. La jeune femme avait dégoté deux boites de conserves que les rescapés avaient dégotés dans le bunker sur l'île. Elle avait hâte de débuter la soirée. Bizarrement, elle se sentait comme un adolescente à son premier bal de promo, mais cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas eu ce genre de soirée, surtout sur l'île et en compagnie de son fiancé, s'était juste exceptionnel.

© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Mer 6 Mai - 22:22

I will never let you down
Jace Cavanaugh & Avery Wolfe.
Jace la regarda drôlement faire et il la trouvait un peu louche, même si c'était de la comédie. Il décida donc de casser le mythe hollywoodien. « Tu sais que les célébrités d'Hollywood, finissent tous par devenir gros et sans argent ? Ils doivent attendre leur prochain chèque pour leur boisson. En plus, la plupart se sont des chirurgies et du coup, ils vieillissent encore plus mal. » Le jeune homme sourit de pleine dent, car c'était souvent vrai, enfin, pour un bon nombre d'entre eux, ils finissent soit dans la drogue, soit dans la folie. Il avait tendance à avoir souvent des résumés des magazines people avec Chloé et parfois Kitty. Même si ça ne l'intéressait pas tant que ça en fait, tout comme à la télé. Il proposa de partir de leur côté afin d'aller chercher ce qu'ils veulent pour la journée, puisqu'elle était loin d'être terminée après tout et pour la soirée donc. Il hocha la tête pour l'accompagner jusqu'à là-bas. Jace la laissa lui donner un baiser sans rien dire, il la regarda partir de son côté en silence. Il avait repris la balle de tennis, qu'il avait glissé dans le sac que Jace venait de trouver, il portait le sac sur ses épaules. Lorsqu'il la conduit jusqu'au camp ou tout proche en tout cas, le jeune homme fit un détour pour laisser le sac dans la hutte d'Avery. Il repart ensuite à la grotte afin de récupérer de la bière, il y avait deux tonnelets d'environ 60 litres de bière chacun, on a jamais assez, l'un était aux trois quarts, tandis que l'autre était déjà bien rempli. Il récupéra également une peluche en forme de lapin qu'il avait dégoté parmi des trouvailles récemment, Kali aussi avait également une peluche, mais un peu plus grosse que celle-ci. Le beau brun décida de mettre dans son sac, la peluche, une moitié pain frais emballé, des pommes de terre aussi et puis une couverture polaire pour la nuit. Après avoir pris quelques trucs, le jeune homme revient à la hutte, toujours suivi du petit renard, qu'il avait décidé de prendre dans ses bras pour ne pas le fatiguer davantage. Le jeune homme avait posé les deux tonnelets près de l'entrée, à l'abri du soleil. Il avait préparé le feu de camp, mais sans l'allumer, à vrai dire, il avait placé les pierres, les branches, il ne manquait plus que le feu, mais il n'était pas encore l'heure du feu de camp. Jace était assis sur un tabouret à l'extérieur et regarda Avery revenir. Jace venait à peine d'arriver, alors le temps ne parut pas si long. « Tu as tout ce qu'il faut ? » À l'intérieur de la hutte, il y avait préparée un repas frais, sans l'avoir fait cuire, il y avait donc dans un grand bol, une salade de nouilles, avec quelques légumes dedans, tels que des piments, oignons, céleris, de la viande fraîche qui avait déjà été préparé. À côté du bol, se trouvait le morceau de pain, qu'il pouvait également garder pour plus tard, s'ils ne mangeaient pas tout. Le tout était couvert, à cause des moustiques. Il s'était servi un peu du matériel qu'elle avait déjà ainsi de ce qu'ils avaient trouvé dans le sac et ramené de chez lui. Jace se releva doucement et vient lui ouvrir la porte pour la laisser entre à l'intérieur.

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh Mer 6 Mai - 22:56



❝Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. ❞
Toi & Moi
« Grrrr casses pas mon mythe Cavanaugh !! »

Dit-elle en marmonnant avant de rire. Il n'avait pas tort mais il avait réussit à lui casser ce joli petit mythe où tout le monde et chic et classe. Si Avery ne se souciait pas tellement de leur actualité, elle aimerait cependant avoir des nouvelles. Il y avait du avoir du rebondissement sur la planète Hollywood comme la mort de Whitney Houston, les nouveaux films ou le dernier album de Britney Spears. Toutes ces choses avaient rythmés leur vie jusqu'à maintenant. Sur cette île, il fallait s'occuper, il n'était plus question d'aller au cinéma, regarder la télé ou encore jouer sur l'ordinateur. Jace et Avery quittèrent leur point de chute pour retourner à leurs campements respectifs. Elle fut soulagée qu'il l'a ramène jusqu'à chez elle après ça irait mieux. La jeune femme était allé auprès des rescapés demander sa ration de nourriture tout en négociant avec un joli sourire un peu de supplément. Avery discuta un peu avec eux sans pour autant étaler ce qu'elle faisait en ce moment, elle revint ensuite à la hutte où Jace se trouvait déjà. Elle lui adressa un sourire chaleureux :

« Oui, j'ai même réussis à dégoter deux boites de conserves. »

Elle était fière d'elle et de ses négociations. Avery remarqua dès l'extérieur que Jace avait déjà fait des choses comme la préparation du feu et puis la bière. Elle était déjà toute contente et excitée.

« Toi aussi tu as tout préparé à ce que je vois. »

La jeune femme l'avait dit de manière contente. Jace se leva ensuite et vint lui ouvrir la porte fait à l'aide de la carcasse de l'avion. Avery le remercia et pénétra à l'intérieur en posant le sac qui était lourd dans un coin et elle remarqua ensuite sur la table tout ce que Jace avait fait : « Wouah ! » Elle était impressionnée. Il faut dire qu'elle ne s'était pas attendu à ce qu'il se donne autant de mal. La jolie brune en était touchée. Elle leva doucement les protections pour voir ce qu'il avait fait, ça lui donnait faim. Miss Wolfe referma ensuite les protections pour éviter que les moustiques viennent dessus et se retourna vers Jace. « Merci. » lâcha-t-elle sincèrement. Avery voyait qu'il faisait également pas mal d'effort pour elle et en était véritablement touchée. La jeune femme aurait même aimé se blottir dans ses bras et l'embrasser avec fougue, mais elle ne savait toujours pas comment se comporter, s'il tolérait ou non, elle avait déjà tâté le terrain avec des baisers volés, mais pas encore assez.

« On commence par quoi ? »

Elle était toute souriante et elle ne tenait plus en place. Il ne manquait au fond plus que la musique pour qu'ils puissent danser, mais encore ils ne manqueraient pas d'imagination s'ils le souhaitaient.


© Pando



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas

» Contenu sponsorisé "
❝ ❞


Message(#) Sujet: Re: « Aime moi comme tu sais, Aime moi comme tu es. Ne perdons pas de temps. » ❧ Jace Cavanaugh

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-