avatar
» Charlie-Joy Billy Delford "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Emmy Rossum × Nombre de messages : 144 × Age du perso : Née le 29 février 1992 × 24 ans × Job : Serveuse × Côté love : No one


Message(#) Sujet: ∞ He’s more myself than I am. Whatever our souls are made of, his and mine are the same. ▽ ft. r e y l i e ; Dim 19 Avr - 2:36


He’s more myself than I am. Whatever our souls are made of, his and mine are the same.

∞ “ Be with me always - take any form - drive me mad! but stay! stay with me! do not leave me in this abyss, in this hole where i feel alone when I cannot find you! Oh, God! it is unutterable! i can not speak this! but... I can not live without my life! I can not live without my soul! i can not live without you! so stay! please, stay! ” ft. r e y h a n & c h a r l i e ;#reylie

- f l a s h b a c k ; en novembre 2012, trois mois après le crash. -

La coque grince sous ton poids alors que tu fais les cent pas au fin fond de la cale de cette épave. Ce bruit t'agace. Le crissement des planches de bois t'angoisse. Et plus tu angoisses, plus tu t'agites. Plus tu t'agites plus ce son est récurrent et sonore. Et tu perds ton calme. Tu n'en peux plus d'attendre. Tu n'es pas là depuis bien longtemps, et pourtant l'attente t'insupporte. Tu n'as jamais été trés patiente. Tu regardes tes mains. Tes doigts tremblants. Pourquoi? Mais pourquoi? Tu serres les poings, les desserres. Tu fourres tes mains dans tes poches. Tu as froid. Tu as tellement froid. Tu arrêtes de marcher. Tu fermes les yeux. Tu prends une grande inspiration pour essayer de calmer tes nerfs. Il va arriver. Il va venir. Il ne manque jamais un rendez-vous. Il viendra. Tu reprends tes allées et venues. Tu as mal aux jambes, mal aux bras, mal au corps, mal dans l'âme. Il faut qu'il vienne. Pourquoi n'est-il toujours pas là? Ta respiration se fait plus courte, et tu tentes de contrôler tes angoisses qui montent encore et encore. Tu ne sais même pas pourquoi tu stresses. Enfin, plus ou moins.. mais pourquoi maintenant? Tu ressors tes mains de tes poches, et passes tes doigts dans tes cheveux emmêlés. Ils te gênent. Parfois tu voudrais les couper. Mais non. Non. Tu es bien trop attachée à cette masse de cheveux informe. Tu les serres dans tes poings. Tu fermes à nouveau les yeux. Tu serres les dents. Tu grinces des dents. Il faut qu'il arrive. Il faut qu'il arrive maintenant. Les battements de ton coeur se rapprochent, ils accélèrent, ils sont de moins en moins réguliers. Tu as peur. Tu sais ce qui est en train de se passer. Mais tu es incapable de faire quoique ce soit, tu ne sais pas quoi faire. Tu te laisses tomber à genoux et te balances d'avant en arrière. La tête dans les mains. Tu te balances, tu te berces. Tu cherches des pensées positives. Mais quelles pensées positives? Cette île? Ce cauchemar? Le crash? Il n'y a rien! Aucun souvenir heureux! Même d'avant! Tu songes à ton périple à travers tous les états-unis d'Amérique. Mais tu te souviens. Tu ne veux pas te rappeler. Tu veux juste oublier. Tu n'y arrives plus. Plus maintenant. Pas ici. Pas sans elle. Tu sens ton menton trembler. Les larmes couler. Impuissance. Désespoir. Tu voudrais hurler. Tu voudrais crier combien tu as mal. Mais tu n'y parviens pas. Où est-il? Tu enserres ton corps de tes bras, tu les serres contre ta poitrine. Peut-être que si tu serres assez fort, tu n'auras plus mal? A genoux sur le sol. Seule. Abattue. Faible. Tu sanglotes. Tu gémis. Tu pleures. Ton corps est secoué de spasmes. Tu soupires son nom ; «reyhan..» Tu as besoin de lui. Maintenant. Tout de suite. Tu as besoin de lui parce qu'elle n'est pas là. Pas sur cette île. Tu ne la trouves pas. Tu as mal, à l'intérieur. Tes ongles s'enfoncent dans la peau de tes bras. Peu importe. Cette douleur-là, tu ne la sens pas. Tu ne la sens plus. Elle n'existe pas. Tu as trop besoin d'elle. Mais il va arriver, il sera là pour toi. Il va venir. Il le faut. Tu as peur sans lui. Tu es faible quand il n'est pas là. Tu veux crier. Tu veux que le monde aille se faire foutre. Tu cries. Son nom, encore. «reyhan!!!» ça semble être la seule chose que tu sois en mesure d'articuler. Les deux seules syllabes qui puissent franchir la barrière de tes lèvres tremblantes. Son nom.

© codage by jacks × images from tumblr × 656 mots


❝ Memory it's all i am ❞

Moments and feelings, captured in amber, strung on filaments of reason. Take a man’s memories and you take all of him. Chip away a memory at a time and you destroy him as surely as if you hammered nail after nail through his skull. × BY LIZZOU


Dernière édition par Charlie-Joy Billy Delford le Ven 24 Avr - 10:21, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Galendrïa-Rhaenys Jusiia "
❝ Immune. × I can't forget but I can pretend ∞ ❞

× Ma Célébrité : katheryn winnick × Nombre de messages : 561 × Age du perso : vingt-sept ans × Job : porte-parole de ses sœurs, les amazones × Côté love : éprise de Rupert-Wilfrid Grìmsson


Message(#) Sujet: Re: ∞ He’s more myself than I am. Whatever our souls are made of, his and mine are the same. ▽ ft. r e y l i e ; Lun 20 Avr - 2:08

épave du bateau ◈ reyhan & charlie
He’s more myself than I am. Whatever our souls
are made of, his and mine are the same #reylie






L
es battements de ton cœur se font de plus en plus rapides au fur et à mesure que tu te rapproches de la grande épave qui est échouée sur la plage. Boum boum. Boum boum. Boum boum. Ce son est entêtant, assourdissant, et te rend sourd à tous ceux qui sont produits par la nature sauvage et inhospitalière dans laquelle tu vis depuis maintenant trois mois. Tu es sourd au mugissement du vent dans les arbres, au fracas des vagues contre les rochers, au craquement des feuilles mortes sous tes pieds. Seuls les battements incessants et rapprochés de ton cœur parviennent à ton ouïe et à ton esprit préoccupé. Boum boum. Boum boum. Boum Boum. Tu regardes une dernière fois le petit mot que tu tiens fermement entre tes doigts avant de prendre une grande inspiration. Tu trembles. Tu as peur. Tu as rendez-vous avec Charlie et tu ne sais pas dans quel état tu vas la retrouver. Tu as peur de la retrouver en pleine crise de manque et de ne rien pouvoir faire de plus que la rendre dans tes bras pour la soulager un temps soit peu. Tu as peur de te retrouver confronté à ses pleurs, à sa douleur, à sa souffrance car tu sais que cette souffrance deviendra tienne. Tu pousses un soupir quand un cri se fait soudainement entendre : « REYHAN !!! » Charlie ?! Ton sang se glace dans tes veines et tu commences à courir pour rejoindre la carcasse du bateau. De petites quantités de sable se glissent dans tes chaussures mais tu continues ta course folle. Boum boum. Boum boum. Boum boum. Tu pénètres dans la cale et tes yeux cherchent désespérément la jeune femme. Ton cœur se serre douloureusement dans ta poitrine quand ils la trouvent enfin, à genoux et en pleurs, et tu te précipites sur elle pour la prendre dans tes bras. Elle tremble comme une feuille et la proximité de vos deux corps te transmet ses tremblements mais tu raffermis ta prise sur elle pour reprendre contenance. « Je suis là... Je suis là... » Tu murmures en te mettant à caresser ses longs cheveux bruns pour essayer de la détendre. « Je suis là... Accroches-toi à moi... »

371 mots + musique


❝ She was a wanderess, a drop of free water ❞
with her rare beauty, this wild wanderess ensnared his soul like a gypsy-thief. she was his love. the love who folded secrets between her thighs like napkins and concealed memories in the valley of her breasts.


Dernière édition par Reyhan-Devy T. Holmes le Sam 25 Avr - 0:38, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Charlie-Joy Billy Delford "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Emmy Rossum × Nombre de messages : 144 × Age du perso : Née le 29 février 1992 × 24 ans × Job : Serveuse × Côté love : No one


Message(#) Sujet: Re: ∞ He’s more myself than I am. Whatever our souls are made of, his and mine are the same. ▽ ft. r e y l i e ; Lun 20 Avr - 4:10


He’s more myself than I am. Whatever our souls are made of, his and mine are the same.

∞ “ Be with me always - take any form - drive me mad! but stay! stay with me! do not leave me in this abyss, in this hole where i feel alone when I cannot find you! Oh, God! it is unutterable! i can not speak this! but... I can not live without my life! I can not live without my soul! i can not live without you! so stay! please, stay! ” ft. r e y h a n & c h a r l i e ;#reylie

Son nom. La seule chose sans doute qui te fasse tenir encore un peu. La seule chose sûrement à laquelle te raccrocher. Parce que tu sais, tu sais qu'il viendra. C'est ta seule certitude. La seule, l'unique. Et tu pleures. Tu souffres. Dans le noir. Tu trembles. Ton corps n'est plus qu'une déchirure. Une plaie béante. Ton coeur est réduit au néant. Un abysse. Un gouffre. Tes muscles se tendent. Tu cries encore. Tu n'entends plus. Tu ne penses plus. Tu ne vois plus. Tu as froid. Même le visage de ta soeur ne parvient pas à te distraire de ta douleur, de ta peur, de tes souvenirs. Non rien. Rien ne peut te divertir. Il fait si froid. Aucune pensée ne peut te sortir de là. Seulement lui. Seulement son nom. Tu endures ta souffrance. Pourquoi n'est-il pas là encore? Tu veux qu'il soit là. Tu as besoin de lui. Tu as désespérément besoin de lui. Tu as mal. Si mal. Et froid. Si froid. Tu serres tes poings. Tes articulations blanchissent. Tes ongles pénètrent plus profondément ta chair. Et tu te répètes son nom. Reyhan. En boucle. Reyhan. Encore et encore. Reyhan. Tu ne sais même plus si tu le penses ou si tu le prononces réellement. Peu importe. Tu t'en fiches. Rien n'importe. Tu veux juste qu'il soit là. Juste lui. Juste là. Juste maintenant. Juste..

Une vague de chaleur envahit ton corps. Il est là pas vrai? Il est arrivé, n'est-ce pas? Tu ouvres les yeux. Tu respires, un peu. Son visage. Sa présence. Ses murmures. Ses caresses. Sa voix. Son contact. Tu ne comprends pas. Tu n'as pas besoin de comprendre. «reyhan.. j'ai mal..» gémis-tu. Tu t'accroches à lui. Tu te cramponnes à ses vêtements. Il ne faut pas qu'il parte. Il doit rester. Tu as besoin qu'il reste. «j'ai mal, reyhan, j'ai si mal..» Tu pleures. Tu t'agrippes. Sa présence est une nécessité. Tu enfouis ton visage dans son cou. Son odeur. Sa chaleur. Ses bras autour de ton corps. Son coeur qui bât. Ta vie, ton coeur, ton âme. Tout reprend sens parce qu'il est là. Mais tu as toujours mal. Mais tu as toujours froid. Mais tu as toujours besoin de lui. Alors tu empoignes le tissu de ses vêtements, et tu serres. Tu serres plus fort. Dans tes mains. Dans tes bras. Contre lui. Corps à corps. Tu sanglotes toujours. Incapable de t'arrêter. «reste, t'en vas pas, m'laisse pas. reste avec moi. m'abandonnes pas.» Tu ne peux t'en empêcher tu te serres plus fort encore contre lui. Impuissante. Passive. Torturée. Il ne peut pas t'abandonner là, seule, avec tes démons. Avec eux. Sans elle. Il ne peut pas. Tu ne le laisseras pas. Son étreinte. Sa peau. Son contact. Tu en as trop besoin. Trop incurablement, et irrémédiablement besoin. Tu as ce manque de lui quand il s'en va. Il ne peut pas repartir. Pas maintenant. Pas encore. Pas tout de suite. «reste..» murmures-tu, alors que les tremblements se font moins violents. Alors que ta respiration amorce un ralentissement. Alors que sa présence parvient peu à peu à te réconforter. Alors que ta douleur commence à s'estomper. Alors que sa chaleur s'insinue enfin en toi. «reste. m'laisses plus.» Toujours agrippée à lui, tu te sens inapte à le laisser partir. Tu ne pourras plus jamais le laisser s'éloigner. Il ne s'en ira plus jamais. Plus jamais. Jamais plus. Tu ne le laisseras pas t'abandonner.

© codage by jacks × images from tumblr × 630 mots


❝ Memory it's all i am ❞

Moments and feelings, captured in amber, strung on filaments of reason. Take a man’s memories and you take all of him. Chip away a memory at a time and you destroy him as surely as if you hammered nail after nail through his skull. × BY LIZZOU
Revenir en haut Aller en bas

» Contenu sponsorisé "
❝ ❞


Message(#) Sujet: Re: ∞ He’s more myself than I am. Whatever our souls are made of, his and mine are the same. ▽ ft. r e y l i e ;

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-