avatar
» Locklain-James O'Donaill "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Noel Fisher × Nombre de messages : 628 × Age du perso : 22 ans × Job : Dealer, trafiquant d'armes × Côté love : M'emmerde pas 😏 FUCK-U


Message(#) Sujet: I trip and stumble ♠ Locky Mar 7 Avr - 14:39

❝ Locklain-James E. O'Donaill ❞ Feat Noel Fisher ;
depuis que j'suis gosse, on m'appelle Locky✕ j'ai déjà 21 piges ✕ je suis née le 14 octobre 1993dans un endroit nommé Athlone en Irlande ✕ j'ai déjà été musicien/bassiste ✕ actuellement je suis dealer/trafiquant ✕ dans la vie d'tous les jours, on me décrit comme actif, malin, franc , mais aussi très râleur, casse-cou, impulsif ✕ j'aime par-dessus tout avoir toujours raisons, chercher les embrouilles, boire des bières, traîner dans la rue, foutre la m*rde ✕ je déteste encore plus qu'on me prenne pour un gamin, qu'on ne me prenne pas au sérieux, qu'on vienne m'emmerder pour rien ✕ personne ne le sait, mais j'ai un petit coeur tout mou tout sensible, même si ça ne se voit pas toujours ✕ je me distingue par un tatouage FUCK U-UP sur les phalanges de mes mains ✕ j'avoue, mon orientation sexuelle est plutôt homosexuel✕ puis en c'moment t'façon j'suis peut-être en couple ✕ vous me trouverez dans la team des GAMMA, car : je n'étais pas au top sur cette île, et si l’occasion se présentait de partir, j'aurais bien tout fait pour rentrer à New York ✕ et je porte aussi le rang des Rebels parce que : plus chieur que moi, y a pas.


    © Blitz
Quand j'étais gosse, il paraît que j'étais un gars discret, réservé et un peu renfermé sur moi-même. J'ai eu une enfance-adolescence pas vraiment facile compte-tenu de l’éducation pourrie que j'ai reçue. Et mon caractère a évolué en conséquence. J'ai eu des mauvaise passes dans ma vie il y a quelques année, une période où je me suis un peu rebellé et j'ai commencé à faire n'importe quoi. Mais le problème venait que j'en voulais au monde entier, sans raisons apparentes. Ça s'est empiré quand j'ai quitté mon trou paumé en Irlande, pour partir à NY, je me suis laissé aller, à une vie sans limite, à la fête, à l'alcool, à la drogue, j'ai vu les choses d'un autre point de vue. Plus question de se prendre la tête. La ville, les rues, c'est comme la jungle, c'est la loi du plus fort qui l'emporte. Plus tard, j'ai aussi connu l'île. Ça partait d'un voyage débile pour le Japon, ça s'est terminé en deux ans d'attente sur un foutu cailloux au milieu de l'océan. D'abord j'étais plutôt isolé sur l'île, je voulais me la jouer perso, mais avec le temps je me suis un peu ouvert, je suis devenu moins borné. Même si quelque part, j'en pensais pas moins et j'envoyais péter les gens à la moindre occasion. A la base, je suis pourtant loin d'être égoïste ou con, c'est juste une carapace. Il m'arrive d'être posé, patient et extrêmement compréhensif, oui oui ! Sur cette île, j'ai même essayé de me montrer plus disponible pour les autres avec le temps, et j'ai découvert que j'étais pas si mauvais pour discuter, ou même faire de l'humour, j'étais même plutôt doué pour me faire des potes, et je dois avouer que ça faisait du bien de pouvoir se serrer les coudes dans cet enfer d'île.

✻✻✻

Les seuls regrets naissent des choses qu'on n'a pu accomplir.

Je suis né il y a vingt-un ans déjà, dans un hôpital d'Irlande, dans la ville d'Athlone. Petit garçon aux cheveux foncés et de grands yeux bleus, j'ai grandi dans un petit village irlandais. Mes parents, les O'Dònaill, étaient plutôt sympathiques au premier abord. Mais mon père était un homme très stricte, souvent ivre, pour qui je n'étais qu'un bon-à-rien dès le début. J'avais deux grandes soeurs Aghaistin et Sheeva, puis Kathleen ma soeur-jumelle. Nos deux aînées, sages comme des images, de brillants exemples dans la famille, avaient vite quitté la maison tôt, tandis que Kath' et moi avions été laissés comme les vilains petits canards. Pas vraiment désobéissant à la base, je pense que j'étais un garçon comme tous les autres, j'aimais courir dehors, tomber dans la boue, trouer mes jeans... Et dans ces conditions, tout aurait pu très bien allé. Et pourtant, avec le temps, la situation devint pas si facile que ça. Mes parents voyaient des problèmes partout, notre mère nous fuyait en partant sans cesse en voyage, soit-disant pour le boulot ; notre père restait souvent seul et sombrait dans l'alcool. Au début, je n'ai connu que de prestigieuses écoles privées, puis, au moment d'entrer au collège, en pauvre jeune ado pas très discipliné que j'étais, mes parents avaient renoncé à toute éducation, et j'allais donc simplement dans le petit établissement publique du patelin Ne pas fumer, boire, se droguer ou se battre, c'était tous les noirs secrets d'une adolescence dont on avait cherché à m'éloigner, mais dans laquelle je tombais soudain brutalement.

✻✻✻

Où que j'aille, je suis juste un morceau du paysage de mon pays.

Une fin d'année scolaire, un peu avant l'été, j'en n'ai même pas touché un mot à mes parents et j'ai laissé tomber l'école. A 16 ans, j'en avais réellement ma claque de tout ça, je voulais juste me barrer et faire ma vie comme je le voulais. J'ai rassemblé mon peu d'économies et j'ai fait mes bagages ; je partis alors très très loin de chez moi... Oh ouais j'avais sacrément besoin d'air. Et du coup je voyais grand : New York. Et ça n'a pas été très simple tout de suite. La ville était immense, ça avait rien avoir avec mes contrés irlandaises, c'était choquant. Au fond, il y avait une part de satisfaction à être ici : je repartais de bon pied, je me sentais libre, sans personne pour me forcer à étudier, à me tenir à carreaux, à n'importe quoi d'autre. J'ai même réussi à plutôt vite à m'intégrer l'air de rien. Au fur et à mesure, je me faisais de plus en plus de contacts. Un jour, je fis la rencontre d'un groupe dans un bar, une bande de musiciens qui me sortit un peu du trou. Soudain je devins bassiste dans leur groupe, la musique m'avait parfois aidé dans mes périodes sombres, je ne m'en sortais pas trop mal ; on donnait des petits concerts par-ci par-là dans les restaurants bars new-yorkais. Mais, avec ce passe-temps certes sympathique, je pouvais à peine garder le cap sur mon loyer, j'avais tout le temps du retard et ça faisait gueuler le proprio. J'ai du trouver un travail qui me permettrait de me faire du fric plus facilement, plus rapidement. Je connaissais quelques gars d'un gang, à qui j'avais déjà rendu quelques services, et il me filèrent un job. Et dieu sait que dans les rues du Bronx, j'avais trouvé de quoi faire mon trafic.

✻✻✻

Le vrai voyageur ne sait pas où il va, souvent il part à la dérive.

Je faisais mes petites magouilles, je gagnais assez de pognon pour m'en sortir dans cette ville, je ne m'étais pas encore fait trop coincés, tout allait bien. J'étais encore mineur, c'était dur d'être crédible partout, mais c'est aussi ce qui m'évitait souvent des gros ennuis avec les flics. Un an après mon arrivée à NY, c'est Kathy, ma twin, qui a débarqué sans prévenir, avec son ami, mignon rouquin, Connor. La frangine elle m'en voulait de l'avoir abandonnée en Irlande et elle voulait fuir notre famille elle-aussi. Elle vint squatter à mon appart, je n'eus pas vraiment mon mot à dire. Kath, depuis toujours, et encore plus depuis son adolescence, c'est une fille chiante, rebelle, têtue (un peu comme moi en fait), malgré tout, aussi mauvais m'arrive-t-il de me montrer avec elle, je m'assurerai toujours qu'elle aille bien. Je ne lui avais pas caché ma participation à des trafics de drogues et d'armes, à vrai dire elle s'en fichait un peu. Du moment que je ramène du blé pour qu'elle puisse bouffer. Elle m'aidait même sur quelques affaires parfois. J'ai jamais été complice avec Kathleen, mais on se comprenait sans se parler. Elle n'approuvait pas toujours mes actions, je n'approuvais pas forcément les siennes, mais qu'importe. On avait beau vivre ensemble, on faisait chacun nos vies... Plusieurs mois plus tard, j'ai eu une affaire, une nouvelle drogue qui faisait fureur au Japon, c'est moi qu'on envoya pour aller voir ça sur le terrain. Le petit dealer de rues montait en grades. J'ai pris un avion pour Tokyo, la première fois que je sortais de New York depuis deux ans ; ça ne devait être l'histoire que de quelques jours.

✻✻✻

Regarder l'horizon, c'est regarder quelque chose de faux.

Je suis du genre super pessimiste, et croyez-moi qu'avoir mon cul coincé sur une île déserte, ça m'a mis de mauvais poil. Pendant longtemps j'ai attendu les secours, pour moi c'était évident qu'on viendrait nous chercher, un crash d'avion ça ne se perd pas de vue comme ça, et je ne voulais pas rester là. Qu'est-ce qu'une racaille de 18 ans comme moi pouvait bien faire dans un endroit pareil ? e n'avais plus aucun but, ni aucunement envie d'aider qui que ce soit. J'ai fait mon petit bout de chemin parmi les survivants, il m'arrivait même d'être agréable, je n'avais pas vraiment le choix. Au bout de quelques semaines, j'avais compris que personne ne viendrait nous sauver. Si on voulait survivre, on allait devoir agir que par nous-même. Alors finalement j'étais de ceux, un peu fou, qui gardaient la pêche et motivaient tout le monde avec humour et grossièretés à volonté, c'était amical. Je ne voulais pas montrer que j'étais triste, m'apitoyer sur mon sort. On n'est pas morts et ça c'est déjà une bonne chose... Il y a ensuite une période où, peut-être parce que je commençais à grave me faire ch*er à tourner en rond sur l'île comme un lion en cage, j'ai tenté d'intégrer le camp des Hostiles. Ils se faisaient un plaisir d'effrayer les rescapés, ils avaient l'air de bien s'amuser, je voulais être de la partie. C'était con comme idée, et je m'en rendis vite compte, car ils ne me prirent absolument pas au sérieux. Il m'aurait mis un revolver entre les mains, j'aurais fait mes preuves. Mais je n'en eus pas le temps, à la place je fus leur prisonnier, ils me torturèrent pendant quelques semaines, puis ils me laissèrent pour mort dans la jungle... Je me rétablis avec les jours et je passai à autre chose. Cette expérience, qui aurait dû être traumatisante, m'avait juste rappeler de me tenir à l'écart des ennuis, et puis que j'avais oublié combien c'est bon de s'en prendre un peu sur la gu*ule de temps en temps.

✻✻✻

La connerie c'est la décontraction de l'intelligence.

Alors que je ne l'attendais plus, j'ai eu mon ticket de retour. Un p*tain de bateau qui est apparu à l'horizon, et je ne me suis pas gêné, il fallait à tout prix que mes fesses embarquent sur ce navire. J'en avais ma claque de l'île, je voulais rentrer, revoir mon imbécile de soeur-jumelle qui me manquait tant, et son abruti de rouquin de meilleur ami qui avait bel et bien hanté mes pensées à chaque seconde... On avait été reconduits à New York, Kathleen et Connor habitaient toujours cet appart minable où je les avais laissés plus de deux ans plus tôt. Je voudrais faire comme si je peux reprendre ma petite vie de vaurien, à dealer, voler et foutre la m*rde, comme avant. Mais ce n'est pas si simple. J'ai gardé des séquelles de l'île, même si je les enfouis au plus profond de moi, je suis doué pour caché mes sentiments... Et je sens que j'ai changé, que j'en ai ras-le-cul de foutre mon existence en l'air. Le gang m'a recontacté pour que je reprenne du service, mais j'ai des journalistes sur le dos, c'est pas le moment de se faire remarquer. Il ne manquerait plus que je me fasse choppé pour possession de substances illicite ou détention illégale d'armes à feu, j'irais directement en taule, surtout que je suis majeur à présent. L'île a été ma prison personnelle, maintenant que j'ai retrouvé ma liberté, j'aimerais bien ne pas me retrouver derrière des barreaux tout de suite. Je ferais mieux de me faire tout petit, surtout que les gars du gang veulent me faire la peau, maintenant qu'ils savent que je suis pas mort et que je me défile. Ça sent mauvais. New York m'avait manqué. En même temps, ça fait du bien quelques emmerdes, sinon ça ne serait pas drôle.

✻✻✻
CODE © LITTLE WOLF.

------------------------------------------------

Quand on s'est soudain retrouvés sur cette île, j’ai immédiatement…
[ ] Tenté de retrouver mes proches. On n’est définitivement rien tout seul, surtout sur une île déserte.
[ ] Couru dans tous les sens pour apporter mon aide aux personnes blessées.
[v] Perdu connaissance. Tout simplement.

Sur l’île, quand une nouvelle journée débute, je sais que je vais…
[ ] Dormir. Bronzer sur la plage. On verra si au bout d’un moment, il me reste du temps pour faire quelque chose.
[ ] Aller chasser, puiser de l’eau et rendre visite à mes voisins pour voir si tout va bien.
[v] Je sais pas ce que je ferai demain. On verra bien. Après tout, c’est le principe même du lendemain, non ?

Les Hostiles, pour moi c’est juste…
[v] Des abrutis qui se croient plus forts que ce qu’ils ne sont. Qu’ils viennent un peu me chercher des poux.
[ ] Des menaces ambulantes contre lesquelles il faut toujours être prêt.
[ ] Les quoi ?

Internet, un lit douillet ou une bonne douche sont des concepts bien lointains…
[v] Au final je me suis habitué(e) à cette vie bien plus vite que prévu.
[ ] C’est carrément pas possible. J’essaie, mais rien n’y fait, mon confort me manque énormément.
[ ] Des fois j’y pense, d’autres non. Ce serait cool, de temps en temps, de retrouver un semblant de confort, et d’intimité.

Un bateau s’approche et semble sur le point de voir la présence des habitants de l’île.
[v] Je saute dans tous les sens, fais un feu énorme, hurle à m’en casser la voix : y’a pas moyen, je quitte cette île !
[ ] J’attends de voir ce que font les autres, après tout, faut toujours se concerter, non ?
[ ] A vrai dire, j’me suis plutôt bien habitué à cette vie, donc je fais probablement semblant de pas avoir vu de bateau.

C'est nouveau, il y a des voisins, une autre île, l'Hydre...
[ ] Soyons tous potes, plus on est de fous, plus on rit survit !
[v] Evitons tout contact, chacun reste dans son coin, comme ça pas de problèmes.
[ ] Faisons la guerre et exterminons-nous, que les meilleurs gagnent !

«Not everybody just get to blurt out how they fucking feel evrey minute »

Relationship’ :
Love : Ne me parle pas d'amour, je ne suis pas intéressé. Ce qui m'a toujours dérangé, c'est que je couchais avec pleins de filles, mais je n'arrivais pas à passer au stade supérieur. C'était juste pas pour moi. Il faudrait que je me l'avoue, que ce sont les mecs qui me font craquer. J'avais embrassé Connor avant de partir, j'ai couché avec des gars sur l'île, ça veut dire que je vais faire mon coming-out à New York ? Dans tes rêves !
Family : Kathleen est une de mes trois frangines, mais elle est celle que j'aime le plus, parce que c'est ma soeur-jumelle. Je l'ai toujours appréciée et défendue, même si on passaient toujours plus de temps à se battre et à s'insulter. J'ai pensé à elle quand elle était restée seule à New-York. Deux ans après, je dois avouer que je suis heureux de la retrouver. Elle ne me perdra pas une troisième fois et je vais être plus cool avec elle, ou pas.
Friends : J'en ai pas beaucoup, parce que je ne fais confiance qu'à moi-même. Il faut le dire, je suis un connard et j'en ai rien à foutre qu'on m'apprécie.
Ex : Quelques filles, quelques gars, juste des coups d'un soir, pas de relations sérieuses. Les relations sérieuses, je connais pas.
Hate : Il y a beaucoup qui sont mes ennemis, je me fourre tout le temps dans des situations foireuses, je me mets des personnes à dos et ça me fait rire plus qu'autre chose.
Other : Je connais tout de même du monde. Avant l'île, je dealais de la drogue, je vendais des armes, ça m'a fait beaucoup de contacts, surtout dans le Bronx. Evidemment, depuis mon retour de l'île, j'ai pas officiellement repris mes activités, donc tout de suite j'ai moins de potes. Mais ça ne me dérange pas d'avoir un peu la paix !

sinan bah en vrai, moi j'suis Drice✕ en réalité j'ai 23 ans ✕ j'habite du côté de la France ✕ sur TI, vous m'verrez souvent, au moins le weekend dans le pire des cas ✕ il m'semble que j'ai connu le forum par euh... mémoire de poisson rouge, c'était il y a trop longtemps xD ✕ ce qui m'a plu, c'est que ça n'a pas changé, je suis toujours autant impressionné du résultat à chaque fois ! ✕ le personnage que je vais jouer, il tue, en fait c'est un inventé ✕ j'lai choisi car : j'avais besoin de jouer un Locklain un peu plus trash et une relation plus épineuse (le duo Cameron/Noel m'a paru idéal pour ça). ✕ j'vais d'ailleurs m'empresser d'aller recenser mon avatar ici j'ai d'autres comptes ✕ puis comme j'suis sage, j'ai lu&signé le règlement ou pas, et j'vais peut-être même demander un parrainage si jamais j'me sens perdu(e) ✕ allez j'finis en vous disant : Merci d'être encore là et d'avoir des intrigues supers. .


Did I swallow hallucinogens ? Cause
if not, where the hell did all of it go ?

Spoiler:
 




Dernière édition par Locklain-James O'Donaill le Mer 8 Avr - 14:18, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Galendrïa-Rhaenys Jusiia "
❝ Immune. × I can't forget but I can pretend ∞ ❞

× Ma Célébrité : katheryn winnick × Nombre de messages : 561 × Age du perso : vingt-sept ans × Job : porte-parole de ses sœurs, les amazones × Côté love : éprise de Rupert-Wilfrid Grìmsson


Message(#) Sujet: Re: I trip and stumble ♠ Locky Mar 7 Avr - 18:01

#teamgamma ooo Re-bienvenue parmi nous avec ce nouveau Locky (;


❝ She was a wanderess, a drop of free water ❞
with her rare beauty, this wild wanderess ensnared his soul like a gypsy-thief. she was his love. the love who folded secrets between her thighs like napkins and concealed memories in the valley of her breasts.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jeremiah G. Archer "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Dylan O'Brien × Nombre de messages : 2394 × Age du perso : vingt-et-un × Job : bonne question ! × Côté love : nada, que dalle, le vide. (sauf peut-être une petite lueur, parfois)


Message(#) Sujet: Re: I trip and stumble ♠ Locky Mar 7 Avr - 23:47

    ohhhhh, j'ai hâte de voir c'que tu vas faire. ouhh
    J'te dis rebienvenue et tu m'réserveras un lien avec Damyan. cuute


it tastes like a curse in itself.
it’s hard, isn’t it? living with a shattered heart. you breathe in and hope the shards don’t pierce your lungs. but, eventually, they will. there is no escape from it. you will bleed. you will gasp. and you will scar. but what matters in the end, darling, is that you will survive.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Lizzie-Ivy Eswood Stilson "
ADMIN Speedy. × Tell me your dreams ♧ ❞

× Ma Célébrité : keiraHOTknightley × Nombre de messages : 16353 × Age du perso : vingt-cinq ans. × Job : râleuse têtue et inutile. × Côté love : c'est flou.. you ? #lizzielalâcheuse.


Message(#) Sujet: Re: I trip and stumble ♠ Locky Mer 8 Avr - 11:59

    MICKEYYY ouhh et #rebelspowaar'bienvenue à toi, locky' bwaa
    jolie fiche, amuse-toi bien toujours avec ce perso et à new-york <3



❝ Keep a weather eye
on the horizon . ❞
He fell in love with a woman. He fell in love with the sea. Same story, different versions. And all are true. It was a woman as changing and harsh and untamable as the sea. Him never stopped loving her. But the pain it caused was to much to live with, but not enough to cause him to die. × BY LIZZOU

spoiler :
 

♪ « dreams never end » dream
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Locklain-James O'Donaill "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Noel Fisher × Nombre de messages : 628 × Age du perso : 22 ans × Job : Dealer, trafiquant d'armes × Côté love : M'emmerde pas 😏 FUCK-U


Message(#) Sujet: Re: I trip and stumble ♠ Locky Mer 8 Avr - 14:19


Merci hiii Je pense avoir fini, j'ai pas changé trop de choses x) Et avec plaisir Jeremiah héhéé


Did I swallow hallucinogens ? Cause
if not, where the hell did all of it go ?

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Aliyah-Maelys E. Delford "
ADMIN Crazy. × It's only the beginning ღ ❞

× Ma Célébrité : adelaide kane c: × Nombre de messages : 642 × Age du perso : 21 ans - née en 1994 à dallas × Job : était étudiante à l'université de NY & serveuse au starbucks le reste du temps × Côté love : lui, depuis toujours


Message(#) Sujet: Re: I trip and stumble ♠ Locky Mer 8 Avr - 17:29

  • oh r'bienvenue avec cette nouvelle tête, locky ahah
    bon retour à new-york ; amuse toi bien hein <33



more:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jason K. Cooper "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Kevin Flamme × Nombre de messages : 6045 × Age du perso : twenty-five years old. × Job : model. you can touch my hair, it's plastic everywhere. × Côté love : je sens des boums et des bangs agiter mon cœur blessé.


Message(#) Sujet: Re: I trip and stumble ♠ Locky Mer 8 Avr - 20:44

Un Locky qui s'est refait une beauté youhou 
R'bienvenue, mec Very Happy


JAZ ×  what doesn't kill you, makes you stronger ;
Na na na that that don't kill me can only make me stronger, I need you to hurry up now, 'cause I can't wait much longer ×   by lizzou. 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Aislynn J. Jenkins "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Sophia Bush x3 × Nombre de messages : 2136 × Age du perso : 26 ans (21/06/1989) × Job : Infirmière × Côté love : ... When The Past Hurts ...


Message(#) Sujet: Re: I trip and stumble ♠ Locky Jeu 9 Avr - 12:57

ReBienvenue Very Happy


Spoiler - Thank you for everything <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Locklain-James O'Donaill "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Noel Fisher × Nombre de messages : 628 × Age du perso : 22 ans × Job : Dealer, trafiquant d'armes × Côté love : M'emmerde pas 😏 FUCK-U


Message(#) Sujet: Re: I trip and stumble ♠ Locky Jeu 9 Avr - 13:30


Merci à vous cuute


Did I swallow hallucinogens ? Cause
if not, where the hell did all of it go ?

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Rose K. Fairclough "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Holland HOT Roden × Nombre de messages : 559 × Age du perso : 21 printemps d'un désert oppressant × Job : Déchet au milieu de la société, vendeuse éparpillée × Côté love : Torpillé, abusé, emprisonné d'une évidence qui s'est échappée...


Message(#) Sujet: Re: I trip and stumble ♠ Locky Jeu 9 Avr - 23:51

oh le retour plus que seksy! ce choix excellent d'acteur je plussoie
Rebienvenue (a)





losing your memory
You got those scissors from the draw, you never dug so deep before. If I stop trying, we start dying… You’re cutting me out, baby who you fighting? You make we wanna love, hate, cry, take, every part of you…You make me wanna scream, burn, touch, learn, every part of you… •• ALASKA (zella day)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Tina Henley-Madden "
ADMIN Shaky. × We dream out loud. ❧ ❞

× Ma Célébrité : aude'javel, ou taissa farmiga. × Nombre de messages : 13048 × Age du perso : dix-huit ans. × Job : absolument que dalle. × Côté love : tivanah 4ever.


Message(#) Sujet: Re: I trip and stumble ♠ Locky Sam 11 Avr - 17:40

    omg, ça ça fait bizarre hon m'enfin j'crois pas que j'vais avoir beaucoup de mal à m'habituer à cette nouvelle bouille... angel
    r'bienvenuuuue ici chouchou, &' merci à toi d'être toujours là ouais ! I love you




    “Il reste toujours au fond d’elle des tiroirs qui ferment pas bien, qui tous les jours lui rappellent qu’on est bien seul sur le chemin.”
Ma plus belle histoire ❤ :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Locklain-James O'Donaill "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Noel Fisher × Nombre de messages : 628 × Age du perso : 22 ans × Job : Dealer, trafiquant d'armes × Côté love : M'emmerde pas 😏 FUCK-U


Message(#) Sujet: Re: I trip and stumble ♠ Locky Lun 13 Avr - 15:52


Merci les filles Smile


Did I swallow hallucinogens ? Cause
if not, where the hell did all of it go ?

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas

» Contenu sponsorisé "
❝ ❞


Message(#) Sujet: Re: I trip and stumble ♠ Locky

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-