Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: « Nous ne sommes que des grains de sable mais nous sommes ensemble» ❧ Jace Cavanaugh Mer 11 Mar - 1:14

Avery Wolfe ∞ Jace Cavanaugh
La journée de la veille avait été riche en émotion pour le couple Wolfe-Cavanaugh. Ils s'étaient retrouvés au bout de deux ans. En deux ans beaucoup de choses s'étaient produites dans leurs vies respectives. Cependant, la vie pouvait paraître incompréhensible et même drôle quant elle s'y mettait. Qui aurait cru que les deux fiancés finiraient par se retrouver sur cette île ? Avery en avait douté lors des moments de désespoirs et dans les moments pleins d'espoirs, elle avait imaginé ses retrouvailles avec son bien aimé. Son imaginaire n'avait pas prévu la journée de la veille ou du moins ce genre de retrouvailles. Jace était encore plus spécial que lors de leur toute première rencontre. Il était à présent différent. Néanmoins, cela ne l'empêchait de l'aimer, elle était amoureuse de lui depuis son premier jour à l’hôpital. Avery avait laissé Jace s'endormir rapidement tandis qu'elle avait tenté de se changer les idées en préparant le repas du soir. Comme il s'était endormi, la jeune femme donna les restes du repas à Kali qui semblait se régaler. La pédiatre était épuisé, elle n'avait pas voulu réfléchir ou analyser la journée car sinon elle serait dans tout ses états. Avery commença à s'endormir sur la table en bois lorsqu'elle se réveilla en sursaut. Elle ignorait quelle heure il était. Elle se dirigea vers le rideau et remarqua qu'il faisait noir dans la galerie souterraine, il devait faire encore nuit. Avery se dirigea dans le lit. Jace était du côté de la paroi, place qu'elle aurait aimé avoir pour être rassuré. Elle grimaça et se mit du côté qui lui resta. Elle pénétra sous la couverture et observa son amour dormir. La demoiselle avait vraiment envie de dormir contre lui mais se ravisa pour éviter de l'énerver puis il avait besoin de se reposer lui aussi. Avery dormit une heure ou deux de plus seulement. Lorsqu'elle se réveilla pour la seconde fois, ce fut parce qu'elle avait entendu des bruits de pas dehors près du rideau. Son cœur débattait. Fort heureusement, personne ne rentra. Avery resta dans le lit sans bouger. Quand elle se sentit rassuré, elle se releva du lit et décida de préparer le petit déjeuner du matin. Elle découpa avec le poignard de collection des fruits, elle fit en sorte de faire une salade de fruit puis un jus de fruit. La jeune femme décida également de changer l'eau de Jace. Elle fit plusieurs aller-retour en toute discrétions. Si Jace le savait, il la tuerait sans doute mais elle tenait à prendre soin de lui alors il aurait à son réveil un bon bain. Quand elle allait au ruisseau, elle en profita pour se laver et se changer, elle revient ensuite une bonne fois pour toute chez son fiancé. Pour s'occuper jusqu'à ce qu'il se réveille, Avery essaya de trouver quoi faire avec son débardeur déchirée. Elle était assise sur un tabouret et joua avec le bout de tissu en quête d'imagination.


code by Silver Lungs




Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Nous ne sommes que des grains de sable mais nous sommes ensemble» ❧ Jace Cavanaugh Mer 11 Mar - 1:56

you're the light
Need a little a sweetness in my life
Jace s'était endormi rapidement, comme un vrai petit bébé. Il avait eu une journée riche en émotion. Il avait retrouvé sa fiancée, c'était un vrai miracle. Il ne pensait pas qu'un jour, il la retrouverait, certes après deux ans, mais l'important était qu'ils se sont maintenant retrouvés. Néanmoins, il ne sait pas du tout comment la suite des événements va se passer. Ils ne semblent plus tellement être sur la même longueur d'onde. Aucune idée de ce qui va donc se passer ensuite. Vont-ils rester en ensemble ? Se rendre compte finalement qu'il vaut mieux se séparer ? Jace n'ira pas vivre chez les rescapés, alors qu'elle semble le vouloir. Il s'est adapté à cette nouvelle vie et puis il ne risque pas de se plaindre avec les autres, sa vraie place est ici, avec les hostiles, même ce n'est pas toujours l'amour fou entre eux. Néanmoins, Jace tenait au peu d'amis qu'il s'était fait et à son confort qu'il s'était construit. Il s'en sort plutôt mal maintenant qu'il a dépassé les journées noires qu'il avait dû surmonter. Il avait fait un de ses rêves, il n'avait pas aussi bien dormi depuis un long moment. Il ne se souvient pas quand, mais ça fait bien longtemps. Il n'avait pas rêvé du fait qu'il tentait de la retrouver, mais il avait rêvé d'un moment heureux où ils étaient dans la mer, à s'amuser. Jace ne se rendit pas compte du bruit alentour d'eux et ni même qu'Avery s'était réveillé en premier et qu'elle faisait ce qu'elle faisait depuis son réveil. Jace avait besoin de sommeil pour récupérer.

Le jeune homme se réveilla peu de temps après. Il bougea légèrement dans le lit, il est en train de constater qu'il est seul dedans. Il fronça les sourcils soudainement avant de doucement s'asseoir. Il remarque qu'elle est assise là, avec le débardeur que Jace lui avait déchiré pour garder un bout de tissu comme garanti pour Kali. Il ne dit rien, pas très bavard en se levant non plus. Il se lève et attrape un pantalon propre, qu'il avait lavé tôt dans la semaine. Il enfile ensuite un tee-shirt noir, tout simple. Jace remarque que Kali n'est pas là, sûrement partie se régaler, quelque part dans la forêt. Le jeune homme vient passer un peu d'eau sur son visage puis remarque que le petit déjeuner est prêt. Il s'approcha doucement de l'écorce et attrapa un petit fruit qu'il avale. Il voit son poignard qu'il avait trouvé dans la valise. Il grogne et se retourne vers Avery en lui montrant. « Pas touche à ceci, tu avais déjà le couteau. » Il marmonne dans sa barbe avant d'aller nettoyer le poignard correctement et de le remettre dans sa boîte de métal. Il se demandait si elle avait fait exprès de le salir. Quoi qu'il en soit, il attrapa le verre puis commença à boire rapidement avant de manger quelques fruits, même si cela n'allait pas lui faire tenir la matinée.

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Nous ne sommes que des grains de sable mais nous sommes ensemble» ❧ Jace Cavanaugh Mer 11 Mar - 2:46

Avery Wolfe ∞ Jace Cavanaugh
Avery avait passé la matinée à faire le repas ainsi que lui préparer un bain pour qu'il se réveille et constate qu'elle faisait des efforts. Elle voulait lui prouver qu'elle mettrait la main à la patte mais également lui montrer qu'elle était là pour lui, qu'elle pouvait prendre soin de lui. La jeune femme attendait qu'il se réveille en observant son bout de tissu tout en réfléchissant. Elle espérait qu'ils commencent une bonne journée en repartant sur de bonnes bases comparés à la veille. Jace se réveilla une heure ou deux plus tard. Avery le regarda se lever et s'approcher de la table pour manger son repas. Pendant quelques instants elle avait l'impression d'être invisible. Quand il lui adressa enfin la parole ce fut pour lui interdire de toucher ce poignard. La pédiatre se retint de répliquer qu'elle ne voulait pas couper les aliments avec l'arme qui avait permis de tuer un homme hier et sans doute plusieurs depuis deux ans sans oublier les animaux. Ne voulant aucune dispute et voulant bien faire, Avery se contenta de dire doucement : « Bonjour Jace. » à défaut d'avoir un bonjour de sa part ou autre et pour lui faire comprendre qu'elle n'avait pas envie de se quereller. Avery bu son jus de fruit et le regarda nettoyer le fameux poignard. S'il ne voulait pas qu'elle touche à cet te arme, elle utiliserait les ciseaux de sa trousse de secours. D'ailleurs, la jolie brune comptait les utiliser pour découper son habit ou le rafistoler. Elle pouvait toujours essayé de transformer ce débardeur en top mais pas sûre que Jace apprécie à la voir moins vêtue dans cet endroit hostile. Miss Wolfe se releva de son tabouret pour aller vers le lit. Pour s'occuper elle tapota les oreillers ainsi que les draps pour les aérer et les nettoyer. Elle les lavera demain en détail. Ensuite, elle refit le lit tout en ne prêtant pas attention à Cavanaugh pour se concentrer sur ce qu'elle faisait. Elle fit attention de ne pas l'abîmer. Lorsqu'elle eut terminé, Avery attrapa sa boite à musique tout en se rasseyant. Elle avait envie de l'ouvrir mais elle ne le fit pas pour ne pas l'agacer de bon matin, il semblait déjà ronchon. Elle se contenta d'analyser chaque détail de la boite pour trouver une occupation à faire. Avery voulait parler à Jace ne serait-ce que de dire n'importe quoi du moment qu'ils puissent avoir une conversation comme des couples normaux, comme avant. Elle savait à présent que ce n'était plus possible pour le moment. Après quelques longues hésitations et après avoir réfléchit sur le sujet qu'elle pourrait lui parler sans qu'il l'envoie tout de suite envoyé promené, Avery prit son courage à deux mains et lui demanda gentiment :

« Tu vas partir à la chasse aujourd'hui ? »



code by Silver Lungs




Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Nous ne sommes que des grains de sable mais nous sommes ensemble» ❧ Jace Cavanaugh Mer 11 Mar - 3:38

you're the light
Need a little a sweetness in my life
Il n'avait plus l'habitude de parler le matin, il se contentait de faire ses choses, envoyer la main à Cameron et Max quand il les voyait puis quittait la grotte pour toute la journée avant d'y revenir le soir. Parfois, il sortait le soir, pour prendre un bol d'air frais et se promener dans les alentours. Il ne partait pas à la chasse aux victimes pour torturer comme amusement. Il ne l'avait jamais fait pour s'amuser. Jace se réveilla, non pas sur la plage, mais toujours dans son petit coin de grotte. Il était revenu à la réalité et croyant avoir rêvé de ses retrouvailles, très vite, il l'aperçut pour se rendre compte que c'est bien réel. Il avait envie de sourire, mais il n'est vraiment pas parlable le matin. Il grogna même un peu. Après s'être passé de l'eau sur le visage, il se dirigea vers le repas du matin. Jace surpris de voir son poignard, il jeta un regard à Avery en lui demandant ou plutôt en ordonnant, de ne pas y toucher. Il ne prit pas la peine de lui dire bonjour pour la punition, si on peut dire ça ainsi. Il était silencieux tout en observant alentour pour voir si elle avait changé quelque chose ou autre. Jace prendra un bain à leur retour, s'ils partaient. Il se contentait donc d'enfiler ses chaussures et l'observa replacer le lit. Le jeune homme la regardait faire avant de regarder ses jointures, il ressentait la douleur maintenant, ils étaient rouges et il voyait bien les marques. Il secoue légèrement ses mains avant de se tourner vers elle. « Oui, plus tard, pour récupérer de la viande et manger. Pourquoi donc ? » Demande curieusement Jace. Il faisait mine de s'intéresser à lui ou elle était sincère en demandant cela ? Il s'approche du rideau qu'il tire doucement tout en observant alentour, ça semblait plutôt calme pour l'instant.

Il va attraper son fameux couteau et son arc. Il ne comptait pas chasser maintenant, mais il n'allait pas faire un détour pour revenir chercher le tout. « Tu as dormi au moins ? » Il se caresse légèrement la barbe puis termine de se préparer avant de la regarder et de tendre sa main de la même façon qu'il l'avait hier soir,  possessif et autoritaire. Il ne veut pas la perdre, elle est à lui et voilà comment il était. En fait, même dans leur vie d'avant, il était ainsi, peut-être un peu moins, ou pas, selon elle. Il pouvait se montrer très jaloux. Enfin. Jace attend qu'elle la prenne afin de quitter les lieux. Il n'en dit rien pour l'endroit où ils vont, il restait silencieux à ce sujet, pour faire une surprise à sa belle. Ils quittent sans problème la grotte, à la sortie, il aperçoit Cameron et lui fait un signe de tête. Il tient toujours la main de sa fiancée puis se dirige vers la forêt. Le jeune homme lui lâche finalement la main puis commence à marcher vers la plage. « Tu crois qu'on sera les prochains à partir de cette île et rentrer à New York ? » Il se racla la gorge. Ah, New York, l'argent et le confort. En y pensant, ça lui manque terriblement. Il aurait envie de pleurer, s'il le pouvait et s'il était seul dans un coin. En tout cas, les premières semaines, il l'avait fait, car il pensait avoir perdu Avery pour toujours. Lorsqu'il a compris qu'il n'allait jamais retrouver sa vie d'avant et encore moins sa fiancée, il a dû survivre et changer de comportement, se sécher les larmes pour s'endurcir, comme il l'est présentement.

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Nous ne sommes que des grains de sable mais nous sommes ensemble» ❧ Jace Cavanaugh Mer 11 Mar - 4:52

Avery Wolfe ∞ Jace Cavanaugh
Jace ne répondit pas à son bonjour. Avery évita de soupire pour montrer son agacement, elle voulait être de bonne humeur et ne pas se disputer avec lui alors elle prenait sur elle et fait des efforts. Si elle les faisait pour lui, elle les faisait également pour leur couple. La jeune femme ignorait si Jace envisageait toujours sa vie avec elle. En revanche, la pédiatre voulait y croire comme elle voulait espérer un jour retomber enceinte. Leur couple avait traversée beaucoup d'épreuves alors envisager que leur amour était sans espoir après tout ceux qu'ils avaient traversés était impossible. S'ils n'étaient pas fait pour être ensemble, ils ne se seraient jamais recroisés sur cette île, elle en était persuadé. Avery s'occupa de faire le ménager du mieux qu'elle le pouvait. Elle n'avait rien toucher concernant les affaires de Jace à l'exception du poignard mais le propriétaire de cet objet restait encore à débattre puisque c'était elle qui avait trouvé la valise et c'était son sac qui le transportait. Quoiqu'il en soit elle ne voulait pas se disputer pour ça, ce n'était pas le moment. Avery rangea sa boite à musique à sa place et répondit à sa question suite à sa tentative de conversation :

« J'aimerais t'y accompagner. »

Avery s’intéressait vraiment aux passions de son fiancé. Elle voulait montrer sa bonne volonté puis elle préférait sortir avec lui que de rester seule ici dans cette grotte. Elle trouvait le coin de Jace conviviale mais elle n'était pas rassuré avec tout ces hostiles dans les parages. S'il acceptait qu'elle le suive, Cavanaugh pourrait en profiter pour continuer à lui apprendre à chasser comme il l'avait fait la veille. Quand il lui demanda si elle avait un peu dormi elle grimaça légèrement :

« Oui et non...je n'arrive pas à bien dormir depuis que nous sommes ici... »

Elle ne parlait bien évidemment pas du cocon de Jace mais de l'île en général. Avery avait peur de s'endormir. Peur de faire des cauchemars comme elle en faisait souvent ou encore peur de mourir durant son sommeil. Elle avait le sommeil léger, au moindre bruit elle sursautait. Jace lui tendit sa main pour sortir. Avery la lui attrapa. Elle aimait bien les sorties et les entrées dans la grotte car son fiancé lui tenait la main. Ce n'était peut-être qu'un geste de protection à son égard mais pour elle il s'agissait d'un geste de tendresse à défaut d'en obtenir de sa part. Quand il salua un hostile dont elle ignorait l'amitié entre les deux hommes, Avery serra davantage sa main par peur. Ils arrivèrent quelques minutes plus tard à la forêt. Jace lâcha sa main immédiatement. Lorsqu'il la lui lâchait, elle avait toujours un petit pincement au cœur. En marchant, à sa grande surprise, Jace lui fit la conversation en demandant si elle croyait qu'ils seraient les prochains à quitter l'île. La réponse fut pour elle négative. Les hostiles ne devaient pas être sur la liste d'attente pour quitter l'île, si leurs sauveurs apprenaient les actes horribles qu'ils avaient commis ils les laisseraient ici ou ils iraient à New-York mais à la case prison. De plus, la jeune femme pensait que la grotte des hostiles étaient trop isolés de la plage pour être là le jour où un bateau passerait. C'est pourquoi elle aimerait retourner parmi les rescapés, ils pourraient ne pas louper cette chance ainsi. A haute voix, Avery haussa ses épaules :

« J'aimerais que ce soit le cas...J'espère pouvoir y retourner avec toi. »

Avery était pessimiste sur son avenir sur cette île ou bien à New-York. Elle avait peur qu'ils soient séparés ou que l'un d'entre eux meurt. S'il arrivait malheur à Jace, elle ne s'en remettrait jamais. Il était sa famille. Sa vie avait pris sens lorsqu'il entra dans sa vie avec cette histoire de café. Elle chassa cette idée de la tête rapidement pour ne pas se miner le moral et demanda par curiosité :

« Tu ferais quoi en premier si nous avions l'occasion d'y retourner ? »

La jeune femme essaya mentalement de répondre à cette question. Il y a des tas de choses qu'elle aimerait pouvoir faire en rentrant à New-York. Des trucs de filles comme aller manger une glace, voir le dernier film sortie ou encore aller dans un spa et faire du shopping. Mais ce qu'elle ferait avant tout c'est se marier avec Jace. Ce serait une manière pour elle de réapprendre à vivre en reprenant là où leur vie s'était arrêté.


code by Silver Lungs




Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Nous ne sommes que des grains de sable mais nous sommes ensemble» ❧ Jace Cavanaugh Jeu 12 Mar - 3:53

you're the light
Need a little a sweetness in my life
Le jeune homme était curieux de savoir pourquoi elle lui demandait s'il allait à la chasse aujourd'hui. La réponse était oui et ça sera le cas pour tous les jours, ou presque. Il chassait moins dans les jours de pluie ou d'orages, alors il se contentait des restes qu'il possédait ou mangeait des fruits qu'il avait encore. Jace affirmait donc qu'il allait chasser durant la journée, probablement pas du sanglier, ce n'était pas aussi fréquent que cela. Elle allait devoir s'y habituer durant ses chasses, de voir du sang, lorsqu'elle l'accompagnera. Il l'écouta parler tout en hochant doucement la tête au fait qu'elle veut l'accompagner, mais en espérant qu'elle ne tente pas de l'empêcher de tuer Bambi ou Pan pan. Il avait vu comment elle avait réagi hier pour le sanglier, caresser la tête de la bête. Jace avait vraiment trouvé ça étrange, il n'avait jamais fait ça et si ce n'tait pas lui, ça aurait été eux les cibles du sanglier. Il fronça un peu les sourcils, c'était sa première nuit ici, c'était normal pour elle, enfin, même lui au début. Il ne dit rien, que pouvait-il dire de plus? Ils quittèrent donc la grotte pour la fameuse jungle. Ils commencèrent à marcher et puis pour briser le silence, Jace était curieux de savoir si elle voulait retourner à New York, si la chance se présentait à elle ou à eux, plutôt. Jace aimerait sincèrement retourner à New York, mais il sait que c'est impossible. Et même si pourtant, il avait entendu des choses par ses co-frères, certaines personnes ont pu quitter cette île pour retourner à la maison. Comme beaucoup, ça la mit hors de lui. Jace s'était tout de même dit qu'il ne quitterait pas l'île sans sa fiancée, maintenant qu'il l'avait retrouvé, il ne dirait pas pour partir d'ici. Le jeune homme s'y était à l'idée de rester ici jusqu'à sa mort, il s'était construit une nouvelle vie, néanmoins, il ne resterait pas ici si on leur offrait la chance de quitter les lieux. Il était curieux de savoir si Avery aimerait saisir la chance pour retourner à la maison. Il se doutait déjà de la réponse, mais il voulait l'entendre. Il hocha doucement la tête tout en continuant de marcher vers la plage. Il regardait droit devant lui, même lorsqu'elle lui demanda ce qu'il ferait en premier s'il avait l'occasion de retourner chez eux. À vrai dire, il y a des tonnes de choses qu'il aimerait faire en rentrant. Premièrement, il irait sûrement appeler ses parents ainsi que Ollie pour leur faire savoir qu'il est vivant, c'est la moindre des choses. Ensuite, probablement qu'il irait directement prendre un vrai bain avec de l'eau chaud, il pourrait enfin dormir dans son lit, bien confortable et douillet. Jace aimerait pouvoir aussi regarder la télévision, surfer sur l'internet ou encore manger un bon petit repas réconfortant. Il y a donc des tant de choses qu'il aimerait pour voir faire, mais rien ne sortit de sa bouche, rien de tout ça. « Je ne sais pas.. des tas de choses. » Ce n'était pas très explicite comme réponse, mais il ne sait pas par où commencer. Jace aurait envie de rentrer maintenant, probablement qu'il ne serait même pas par où commencer. Il sait s'ils revenaient, plus rien ne serait pareil. Déjà, est-ce qu'ils seraient toujours ensemble ? Si leur couple en tenait pas rendu là-bas ? Personne n'avait réponse à ça et encore moins sur les séquelles et les mauvais souvenirs qu'ils garderaient en mémoires. Jace ne dit rien de plus, il se contentait d'avancer jusqu'à ce qu'ils arrivent proches de la plage, à la vue, elle n'était pas encore visible. Jace vient se placer derrière Avery, il vient mettre doucement ses mains sur ses yeux afin de lui couvrir pour qu'elle ne voit pas la surprise. Ils avancèrent doucement, en faisant attention de ne pas trébucher tous les deux, ça serait assez bête.

Ils arrivent finalement, pas encore les pieds dans le sable, mais sur le bord. Ils pouvaient entendre les vagues de la mer et puis les quelques oiseaux dans les arbres tout près. Il sourit durant un moment, avant de se souvenir qu'il avait toujours les mains sur ses yeux. Il les retire doucement et il vient se mettre à ses côtés. « Je me suis dit que ma collection de coquillages n'étaient pas assez grosse et que ça manquait de fraîcheur ainsi que de nouveauté. » Jace fait quelques pas, se retrouvant ainsi sur le sable, qui devait être probablement chaud, mais pas trop. Il pouvait ressentir l'humidité et la chaleur, son rêve allait peut-être se réaliser encore. Jace avait longuement rêvé de retrouver Avery et cette fois-ci, il avait rêvé de la plage et d'un moment heureux. Cependant, il sait bien que rien n'est tout rose et tout beau. Le jeune homme se retourne vers sa petite amie tout en l'observant. Il continuait de marcher, s'il pouvait trouver quelques affaires de personnes, des trucs inutiles, ça serait bien aussi. Il regarde vers le sable avant de finalement allez s'asseoir près de la mer, mais pas assez pour se recevoir toute l'eau dans la figure. Il voulait profiter un peu de la vue et des sons, tels que les vagues, les oiseaux et le silence.

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Nous ne sommes que des grains de sable mais nous sommes ensemble» ❧ Jace Cavanaugh Jeu 12 Mar - 14:25

Avery Wolfe ∞ Jace Cavanaugh
Les deux amants parlèrent d'un éventuel retour à New-York. Avery était curieuse de connaître la réponse de Jace au sujet de la première chose qu'il ferait une fois sur le sol américain. Ce dernier resta vaste. Elle n'insista pas et se contenta de dire avec sympathie accompagné d'un sourire :

« Je te comprends, il y aurait trop de choses à faire en une seule journée. »


Elle garda quelques instants son sourire avant de s'imaginer le retour sur la terre ferme. Ils risquaient d'être bombardé de questions par les journalistes, les psychologues, l’État, tout ce dispositif important pour réapprendre à vivre. Elle grimaça à cette idée. Jace se mit derrière elle pour couvrir ses yeux de ses mains. La jeune femme était intriguée mais elle ne s'inquiétait pas, elle lui faisait confiance. Avery marcha au même rythme que lui jusqu'à ce qu'ils finissent pas s'arrêter. La demoiselle pouvait entendre le bruit de l'eau, ce n'était pas la même sonorité que celui du ruisseau ou de la cascade, c'était différent. Même le bruit des oiseaux n'étaient pas le même. Elle cru entendre le cris d'une mouette. Son fiancé retira ses mains et se plaça à côté d'elle. Quand elle remarqua la plage devant elle, son visage s'éclaircit et un large sourire apparu sur ses lèvres. Avery était contente. Il faut dire que la veille elle avait fait entendre sa volonté de revoir la plage. Elle n'avait pas pensé que Jace le ferait. Miss Wolfe était touchée par sa petite attention. Cela lui rappelait leurs cinq ans ensemble à New-York. Jace avait toujours eu des attentions à son égard. Il suffisait de voir leur première rencontre même si cette dernière avait mal terminé à cause d'un quiproquo. Avery sourit de plus belle notamment en l'écoutant parler de ses coquillages. Elle hocha de la tête de manière approbatrice. Avery le regarda faire, elle était excitée comme une puce. Elle avait déjà vu la plage auparavant sur cette île mais c'était différent car elle n'était pas heureuse à ce moment-là avec la perte de son enfant et la perte de Jace puis elle était été prisonnière ce qui ne lui avait pas laissé le temps en un an et demi de profiter des joies de la plage. Miss Wolfe s'avança vers l'eau. Elle retira ses chaussures et entra dans l'eau. Elle portait un short alors elle pouvait avancer jusqu'à ses cuisses. Elle sourit et rit en sentant les vagues s'écraser contre elle tout en la mouillant. La pédiatre passa de l'eau sur ses bras, elle envisageait de se déshabiller pour pouvoir nager quelques mètres. Avery se retourna ensuite et revint sur la plage tout en adressant un sourire joyeux à son fiancé. Elle s'installa à ses côtés tout en observant la vue et prit la parole :

« Merci. » Elle replace une de ses mèches derrière son oreille à elle et continua : « Tu ne sais pas à quel point ça me fait plaisir que tu m'es emmené ici, c'était important pour moi. »

Bien évidemment pour les raisons dites précédemment en ce qui concerne le fait qu'elle n'avait pas eu l'occasion de revoir la plage depuis un an et demi. Avery se laissa tomber sur le sable chaud pour s'allonger et regarder le ciel. Elle sentait que c'était vraiment une bonne journée, en tout cas elle n'avait pas envie de la gâcher ou que quelque chose vienne y mettre un terme. Avec sa main, elle fit glisser le sable entre ses doigts, cette sensation était agréable. Elle se mit à sourire de plus belle :

« Tu viendras te baigner avec moi ? Je parie que je peux te battre à la course sans aucun problème. »

Elle disait cela juste pour le taquiner et le motiver à venir se baigner avec elle. Une course dans l'eau ce n'était pas sa priorité et ne comptait pas faire de compétition, elle voulait juste passer du temps auprès de lui. D'ailleurs, si elle savait Jace réceptif à sa tendresse, elle l'aurait embrassé tendrement.


code by Silver Lungs



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Nous ne sommes que des grains de sable mais nous sommes ensemble» ❧ Jace Cavanaugh Jeu 12 Mar - 18:42

you're the light
Need a little a sweetness in my life
Jace ne savait pas quoi dire de plus que ça. Il aimerait faire un tas de choses, mais par où et par quoi commencer ? Telle est la vraie question. Ils ont beau s'imaginer ce qu'ils veulent, ils savent bien qu'ils ne seront plus jamais pareils. Jace n'avait jamais tué à New York, certes, il avait .. enfin, il a eu un procès pour viol. Cependant, il n'avait jamais tué, les envies étaient là, comme bien des gens, on a toujours un jour envie d'étrangler quelqu'un jusqu'à ce qu'il cesse de respirer. Bref. Revenir à New York, il serait considéré comme un meurtrier, ouais bon, mais il n'y a pas de témoins, personne ne peut prouver qu'il a tué ses gens et les sales trucs qu'il a dû faire. Il épargne les détails à Avery, s'épargne lui-même le fait d'y repenser. Il n'est pas faible. Il n'est pas un con, quoi que ça, ça dépend des jours, mais il a au fond de lui, un bon fond. Il a fait ça pour survivre, pour ne pas y rester, ne voulant pas laisser les autres gagnés. Jace a rejoint les hostiles pour bien des raisons, des raisons qu'elle ne pourrait jamais comprendre. Il sait bien qu'elle aimerait retourner chez les rescapés, mais Jace.. lui.. il en a pas envie. Ils devront encore se déchirer ou même se quitter ? Il préférait pour le moment ne pas y penser, même si c'était trop tard, elle avait déjà évoqué la question dans une dispute. Ils allaient forcément revenir là-dessus quoi. Il se contentait de hocher la tête. Le jeune homme ne voulant pas revenir une journée comme hier, il voulait une journée plus calme, plus reposante, quoi de mieux que d'aller faire un petit tour à la plage ? Ah les fameuses plages de New York, les bikinis des filles, d'Avery. bref. Tout ça était bien loin ainsi que les conneries de ses amis et les feux de camp. C'est vraiment intense de repenser à tout ça. Il la regarda faire, elle semblait contente, il l'avait fait pour les deux, pas seulement pour elle.Il y était déjà venu à quelques reprises, ça lui rappelait la plage de New York, de loin comme de proche. Le jeune homme la regarda s'aventurer dans l'eau comme un enfant, alors que lui, il s'assoit sur la plage pour regarder la vue que la nature lui offre gracieusement. « Je l'ai fait pour nous deux. J'aime bien l'endroit. Ne t'y habitue pas trop, on ne viendra pas à tous les jours à cet endroit. » Surtout avec les ennemis qui sont un peu plus loin là-bas et un peu partout même. Il préfère qu'elle ne se fasse pas trop d'illusion puisqu'ils ne seront pas toujours ici, mais que rarement. Jace avait envie d'admirer la vue et de ramasser quelques coquillages et puis il savait que cela allait lui faire plaisir comme prévu. Il secoua la tête négativement en guise de réponse pour aller nager. Il avait peur de baisser sa garde qu'on vienne voler ses vêtements et bien plus important, l'arc qu'il s'était fait ainsi que les flèches. Il grimaça à cette idée de tout perdre d'un seul coup. « Mais ne te prive pas pour moi, profite un maximum d'être ici. » Jace lui adressa finalement un tout petit sourire afin de l'assurer. Il faisait tout de même l'effort, il y allait à son rythme. Et puis ça lui surprendrait qu'elle puisse le battre. Il jeta un coup d'oeil alors pour s'assurer que personne ne soit là.

Jace se retourne ensuite vers elle ainsi que les vagues de la mer. Il plaça ses mains derrière, dans le sable chaud, tout en laissant le ventre lui caresser la peau et les cheveux. Il retire son chandail afin de se retrouver torse nu. « que j'aimerais bien aller pêcher aujourd'hui, au lieu d'aller chasser un sanglier. Tu en penses quoi ? ça te dit d'aller chasser du poisson ou tu vas aussi lui caresser la tête ou bien les nageoires ? » Il se retient d'éclater de rire, mais on peut tout de même y apercevoir sur son visage qu'il se moque et qu'il a envie de rire. Jace avait vraiment trouvé ça étrange, il n'est pas prêt de l'oublier celle-là. Jace se relève, il retire son pantalon et ses chaussures, il se retrouve rapidement complètement tout nu. Lorsque Avery baisse sa garde, du moins, lorsqu'elle ne s'y attend le moins, il vient rapidement l'attraper et la mettre en sac de patates sur ses épaules. Il plaça ses mains derrière, dans le sable chaud, tout en laissant le ventre lui caresser la peau et les cheveux. Il se lance dans l'eau avec elle tout en faisant attention qu'elle ne se blesse pas et frissonne au contact de l'eau sur sa peau. Il vient la chatouiller doucement. Le jeune homme la tient contre lui avant de s'arrêter, il la porte et vient l'embrasser follement en posant une main sur sa nuque.

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Nous ne sommes que des grains de sable mais nous sommes ensemble» ❧ Jace Cavanaugh Jeu 12 Mar - 21:12

Avery Wolfe ∞ Jace Cavanaugh
Avery était heureuse. Il faisait beau, Jace semblait être lui aussi de bonne humeur alors tout semblait aller dans le meilleur des mondes. La jeune femme était excitée et va à l'eau se mouiller les jambes. La mer était fraîche mais à une température ambiante ce qui était agréable avec le soleil qui tapait sur l'île. Une fois s'être rafraîchit et voulant passer du temps avec son fiancé, elle vint le rejoindre. Avery en profita pour lui faire part de sa reconnaissance. Elle avait l'impression d'être une petite fille que l'on emmène au zoo pour la première fois de sa vie. Jace rétorqua qu'il ne l'avait pas fait que pour elle mais pour lui. Elle sourit amusé car Miss Wolfe se doutait qu'il ne l'aurait pas emmené ici aujourd'hui si elle n'avait pas demandé à aller à la plage.

« Pas dans un an quand même, si ? »

Elle se mit à glousser de rire et hocha de la tête. S'ils y allaient de temps en temps c'était tout ce qui comptait à ses yeux. En tout cas elle allait profiter de ce moment à fond. D'ailleurs, c'est ce qu'elle fit en s'allongeant au sol. Ça lui donnait envie de bronzer en attendant qu'il réponde à sa question. Pour plaisanter, Avery le défia à une course dans l'eau. La réponse fut négative mais pas méchante alors, elle n'était pas déçue. Son fiancé insista sur le fait qu'elle ne devait pas se priver pour lui. Elle hocha une nouvelle fois de la tête positivement et lui rendit son sourire.

« Monsieur Cavanaugh, vous souriez ? »


Avery regarda ensuite le ciel, il n'y avait aucun nuage à l'horizon. Le soleil chauffait sur leur peau déjà habitué à la chaleur et aux rayons depuis deux ans. La jeune femme regarda son petit ami lorsqu'il lui proposa de pêcher. Elle le mata discrètement puis le remarqua se retenir de rire et se moquer d'elle. Avery prit un air sérieux et lui donna un petit coup sur le torse, rien ne de bien méchant et qui ne faisait pas mal : « Hey ! » Elle se mit à rire et fit mine de croiser les bras :

« Je te signale que mon père m'a appris à pêché quand j'étais petite et j'en attrapais toujours. » Elle pouffa de rire et ajouta : « bon par contre je le laissais toujours mettre le vers de terre car j'en avais peur et aussi retirer le poisson car j'avais de la peine pour eux alors qui sait, je leur ferais même un petit bisou. »

Elle plaisantait bien évidemment. Elle rit de plus belle puis elle décroisa ses bras tout en fermant les yeux pour savourer le soleil qui tapait sur sa peau. Elle était en train de commencer à bronzer quand soudain Jace l'attrapa comme un sac à patate. Avery rouvrit les yeux, elle était sur son épaule.

« Hey »

Elle fit mine de se débattre mais elle était morte de rire, il la balança dans l'eau tout habillé. Elle alla sous l'eau et remonta à la surface. La jeune femme n'eut pas le temps de reprendre son souffle que Jace se mit à la chatouiller. Avery avait vraiment le fou rire, elle se débattait. Jace lui faisait une belle surprise comme elle ne s'était pas attendu à ce qu'il soit aussi taquin avec elle. Elle ne pensait même pas aller dans l'eau avec lui. Son fiancé ne lui laissa aucun répit et se mit à la porter et à l'embrasser follement. C'était leur premier baiser depuis qu'ils s'étaient retrouvés. Avery embrassa tout aussi follement et langoureusement son bien aimé tout en passant ses mains autour de ses épaules pour mieux s'accrocher à lui. Lorsqu'ils rompirent le baiser pour reprendre leur respiration, la jeune femme resta collé à lui tout en l'embrassant dans le cou ainsi que sur son torse. Si hier Jace avait eu envie d'elle, c'était à présent elle qui avait envie de lui.

code by Silver Lungs




Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Nous ne sommes que des grains de sable mais nous sommes ensemble» ❧ Jace Cavanaugh Ven 13 Mar - 1:58

you're the light
Need a little a sweetness in my life
Les journées à la plage, ça toujours été un vrai délice pour lui, Avery et leurs amis. Jace apprécie le contact de l'eau sur sa peau, le léger vent chaud qui caresse sa peau et la vue de l'océan et de sa fiancée en bikini. Parfois, en rentrant à la maison, ça finissait en dispute, parce qu'elle croyait à chaque fois qu'il regardait les autres femmes ou encore parce qu'on l'avait dragué ouvertement devant elle ou quand elle était dans l'eau. Il ne pouvait nier qu'il était flatté, mais il s'en fichait de toute manière. Jace n'appréciait pas non plus que les hommes regardaient sa petite amie et il le faisait rapidement savoir. L'ambiance est maintenant différente ici, car ils ne sont pas avec leurs amis, mais ils sont au moins ensemble, c'est ce qui compte. Jace voulait prendre de l'air, prendre de la distance avec la noirceur de la grotte et les autres qui y habitent. Il leva un sourcil en l'entendant, qui sait ce qui se passera d'ici un an. Il ne répondit pas, il n'a pas envie de se projeter trop loin dans le futur. Jace a toujours préféré savourer chacune de ses journées sans savoir ce que lui réserve le lendemain. Lorsqu'elle lui dit qu'il sourit, il lui lança un regard noir pour la peine. Jace lui avait dit qu'il ne voulait pas aller dans l'eau. Il voulait d'abord s'asseoir sur le sable comme un paresseux. Il avait envie aussi d'aller pêcher. Il lui demandait donc si ça lui tentait également de manger du poisson et tout en plaisant si elle allait être capable de regarder de le regarder tuer les poissons sans devoir caresser ces animaux aquatiques. « Les vers ne tuent pas, par contre, les sangliers le peuvent. Et dans ce cas, tu auras la tâche de trouver les vers de terre, en salissant tes doigts dans la terre pour trouver ces petits vers qui bougent de partout. Oh et au fait, tu savais qu'il pouvait se couper en deux pour donner naissance ? Tu ne trouves pas cela fascinant ? » Jace s'amuse bien à la dégoûter, même s'il était sérieux pour le coup de la tâche. Il rit légèrement en grimaça lorsqu'elle parle de leur donner un bisou, pas certain qu'ensuite, il aura envie de l'embrasser. Il avait un air de dégoût durant un court instant. Jace n'avait aucun problème d'accrocher le petit ver sur l'hameçon et ça, elle le savait. Il avait tendance à faire le sale boulot à la maison ou à la campagne, tuer l'araignée, se débarrasser des autres insectes. On est l'homme de la maison ou on ne l'est pas. Il aimait se moquer en faisant mine qu'elle n'était pas capable d'ouvrir un petit pot de confitures ou de cornichons. Il trouvait ça marrant. Maintenant, ils n'avaient plus ce problème.

Jace la surprit quand elle s'y attendait le moins, en l'attrapant doucement et rapidement pour l'emmener dans l'eau comme elle souhaitait. Lorsqu'ils sont rendus dans l'eau, il avait commencé à la chatouiller avant de la porter, il l'avait embrassé follement. Il passait sa main dans sa nuque et l'autre main, la tenait bien contre lui. Jace se mit à jouer avec sa langue de façon sensuelle, sentant l'excitation grimper, tout comme en bas de son ventre aussi. Il commença à frissonner en sentant ses baisers dans le haut de son corps. Il ne perdit pas de temps et il commença à lui retirer ses vêtements tout mouiller, comme ils n'étaient pas très loin du bord de la plage, il lança les vêtements pour qu'ils n'atterrissent pas loin des siens. Elle retrouva rapidement nue. Il eut un sourire en coin, il vient passer sa main dans ses cheveux qu'il serre doucement sans lui faire de mal. Il l'embrasse à son tour dans son cou à elle, l'une de ses mains vient lui serrer la poitrine puis rapidement, il place sa virilité à l'intérieur d'elle, commençant à bouger pour faire des va-et-vient. Les vagues continuent de se lancer sur eux, sans y aller trop fort, pour ne pas perdre l'équilibre et tomber ou encore se perdre sous l'eau et se noyer. Il lâche plusieurs soupirs de plaisir en accélérant le mouvement de l'acte amoureux.

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Nous ne sommes que des grains de sable mais nous sommes ensemble» ❧ Jace Cavanaugh Ven 13 Mar - 3:36

Avery Wolfe ∞ Jace Cavanaugh
Avery lui avait fait remarquer qu'il était en train de sourire. Ce dernier lui jeta un regard noir pour la peine. La jeune femme se retint de rire car il avait du mal à être crédible après lui avoir sourit cinq secondes auparavant. Elle avait l'impression d'avoir devant elle un personnage de dessin animé. Elle réfléchit et laissa échapper un : « La Bête ! ». Elle se mordilla la lèvre inférieure pour ne vraiment pas rire. Elle avait vraiment trouver un personnage qui lui collait à la peau : la Bête de la Belle et la Bête. Cependant, Jace était grave sexy comparé au dessin animé. Avery n'expliqua pas à Cavanaugh pourquoi elle avait dit ça, il risquait de grogner encore ou peut-être de s'en amuser. Quoiqu'il en soit elle savait comment le surnommer à présent pour rigoler. Avery aurait tant aimé retrouver ses copines pour dire ce genre de confidences amusantes. Elle se souvint quand elle avait qu'elle avait surnommé Jace en cachette : le docteur clito par rapport au fait qu'il était gynécologue et qu'il pouvait être très doué avec sa langue. Cette confidence intime et amusante avait fait rire ses amies toute une soirée. Elle ne l'avait jamais dis à Jace bien que peut-être cela pouvait être l'occasion. A tout les coups il en serait flatté ou il en rirait. C'est en tout cas ce genre de réaction qu'elle imaginait venant de lui. Malheureusement pour elle, Avery était bien loin de ses soirées entre filles ou pyjama partie. Ses copines lui manquaient tout comme Jace. Miss Wolfe reprit son sérieux et ne fit moins la maligne lorsque Cavanaugh lui parla des vers, pire ! Il lui ordonna d'aller en chercher elle. Avery lui jeta un regard noire. Il était hors de question qu'elle touche à ça ! Elle avait la phobie des insectes et il le savait ! La pédiatre grimaça :

« JACE ! LA...grrrr t'es pas drôle ! J'ai horreur de ça et tu le sais ! En plus ici ils sont énormes, ce ne sont pas ceux de New-York ! »


Avery s'était retenue de lui dire de se la fermer, elle avait la phobie et rien que d'en parler elle en avait les frissons. La jeune femme avait peur, c'était stupide d'avoir peur pour ça, il avait dans un sens raison. Les sangliers ça tuent, les vers ne mangent pas les grosses bêtes...pourtant, Avery voulait se retrouver en compagnie de sanglier plutôt que de se retrouver nez à nez avec une mygale et autres insectes monstrueux en vie.

« Tu sais quoi Cavanaugh ? Je vais le faire ! Je suis capable de le faire et tu verras que ta petite amie n'est pas aussi fragile que tu le crois, tes amis hostiles et toi pourraient aller se rhabiller ! »


Elle avait dit cela de manière déterminée et non énervée. A vrai dire elle était révoltée qu'il la laisse faire ce genre de tâche mais au fond il avait suscité en elle de la détermination. Avery voulait se surpasser et lui montrer qu'elle était capable de le faire et se débrouiller. Bien évidemment, elle savait que les hostiles faisaient cela sans problème puisqu'ils dépecé des gens. Les prochaines heures risquaient d'être épique. Comme à chaque fois Jace allait s'en amuser et elle allait sans doute paniquer mais trop fière pour renoncer. Son fiancé allait passer une bonne journée à se moquer d'elle. Cet ordre n'allait en rien gâcher leur petite journée romantique au soleil. Avery ne lui en voulait déjà plus lorsqu'elle se retrouva dans l'eau et quelques minutes plus tard dans ses bras. Elle était excitée et sentait l'adrénaline couler en elle. Jace était plus doux que la veille ou en tout cas plus tactile et elle pouvait le toucher, elle ne laisserait pas cette occasion passer. La jeune femme répondit à son baiser follement tout en montrant son envie d'aller beaucoup plus loin. Jace se mit à la déshabiller. Elle était trop pressée qu'elle l'aida à se dévêtir tout en se tortillant. Avery le laissa faire ensuite tout en soupirant de plaisir. Elle était folle de lui. Miss Wolfe s'empara une fois de plus de ses lèvres pour un baiser langoureux au rythme de leurs mouvements. Il est clair qu'elle n'était plus la jeune femme prude de leur première année de rencontre. Avery connaissait chaque parcelle de son cœur et apprenait à chaque fois à les redécouvrir. Elle laissa échapper des gémissements. La pédiatre était fermement accroché contre lui, elle perdait tout ses moyens et le laissa prendre le contrôle. Jace lui avait manqué sur tout point.

code by Silver Lungs



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Nous ne sommes que des grains de sable mais nous sommes ensemble» ❧ Jace Cavanaugh Sam 14 Mar - 3:52

you're the light
Need a little a sweetness in my life
Même si Jace ne la voyait pas capturer quelques vers de terre, il serait au rendez-vous au spectacle. Il l'avait dit exprès, car il se doutait qu'elle en soit dégoûtée, après tout, ce n'est pas non plus vraiment amusant d'en trouver et c'est moche. Il pourrait avouer lui-même que ça ne lui plairait pas, mais il le ferait quand même, car ça ne lui fait pas peur de devoir toucher à ça. Il l'avait donc mis en quelque sorte au défi d'aller en chercher, cela ressemblait bien plus à un ordre, mais c'était également un défi. Avery voulait sûrement s'initier dans sa vie, c'était donc l'occasion de faire une activité de plus ensemble, même si la tâche est ingrate, il faut l'avouer. Les vers ne sont en rien beau, ils sont vraiment horribles. Il rit en la voyant parler. On verra bien si ce qu'elle dit, va se réaliser, car parler est bien plus facile que d'agir, c'est bien connu. Il avait vraiment hâte de voir ça et il ne tentera même pas de l'aider, enfin, ça, elle s'en doutait sûrement. Jace se moquait déjà. Il s'imaginait déjà la scène, la voyant à quatre pattes pour tenter de tirer les vers du sol, du sable même ou encore de la boue. Il se mordit la lèvre pour ne pas éclater de rire, bien que ça soit plus dur quand ça sera devant ses yeux. Fort heureusement, ils avaient terminé de parler de cela pour passer aux choses plus sérieuses ou de façon plus savoureuse à vrai dire. L'ambiance était devenue rapidement chaude, il s'était empressé de lui faire l'amour, il l'avait déjà fait hier et ils remettaient le couvert, comme ils le faisaient très souvent à New York. Jace pouvait le faire plusieurs fois par jour quand il en avait envie, jamais il en avait marre. Il a toujours apprécié de faire l'amour depuis très longtemps. Ils iront à la chasse aux coquillages ensuite, car toute de façon, la journée ne fait que commencer. Il continuait ses mouvements, il poussait des gémissements en appréciant ce qu'ils étaient en train de faire. Il lui caressait fermement et avec tendresse ses seins, pinçant légèrement ses tétons pour la faire gémir davantage et lui procurer des frissons. Il est vrai que Jace la laissait faire pour le moment, il avait envie de faire l'amour sans prise de tête et puis avec les vagues, il serait difficile de lui tenir les poignets en gardant un bon équilibre. Il continuait de lui faire l'amour, tout en accélérant de plus en plus, il la tenait fermement pour faire des va-et-vient plus rapides et parfois même sec. Il la laissa l'embrasser, prolongeant avec follement et en jouant bien avec sa langue, mélangeant leur salive ensemble comme autrefois. S'ils étaient en New York ou tout simplement en Amérique, Jace aurait voulu avoir un autre enfant, si elle avait perdu l'enfant là-bas, même si ça l'aurait dévasté, mais ici, c'est différent. Il n'avait pas vécu la perte et il sait que l'endroit n'est pas sûr pour les bébés, pas même pour eux. Elle aurait voulu vivre avec les rescapés, mais pas Jace, il est tellement bien là où il est. Il a même déjà croisé un enfant ou deux dans la grotte. Le jeune homme avait trouvé ça très étrange d'ailleurs, mais bon, ça ne le regardait pas et il ne connaissait pas l'historique de leur vie. Néanmoins, il connaît la sienne et il n'a pas envie de prendre de risque. Jace continuait l'acte jusqu'à ce qu'il ait un orgasme, bien évidemment, le jeune homme se retira avant que son liquide ne coule en elle. Il poussa un râlement de plaisir, il la garda contre elle pour ne pas la laisser tomber. Ils quittent les petites vagues pour le bord de la plage, il la dépose doucement au sol et passe de l'eau sur son corps avant de retourner sur le sable en reprenant son souffle.

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Nous ne sommes que des grains de sable mais nous sommes ensemble» ❧ Jace Cavanaugh Sam 14 Mar - 16:41

Avery Wolfe ∞ Jace Cavanaugh
Avery n'aurait jamais cru que cette journée allait bien se dérouler. A vrai dire, elle imaginait qu'elle soit aussi éprouvante que celle de la veille ou que Jace et Avery ne soient pas un seul instant complice. La jeune femme avait peur de le perdre, elle était amoureuse de lui et elle n'imaginait pas sa vie sans lui. S'ils venaient à se séparer elle en serait malheureuse. D'ailleurs c'était pour ça qu'elle n'envisageait pas de rejoindre les rescapés pour le moment. Elle le voulait mais elle ne voulait pas le perdre. Elle avait besoin de lui. Quoi qu'il en soit, Avery se retrouva rapidement dans ses bras. Les deux amants avaient la même envie l'un de l'autre, ils désiraient ne faire qu'un. Comparé à la veille, la pédiatre sembla plus apprécier. Peut-être parce qu'elle pouvait l'embrasser, le toucher, le caresser et surtout le regarder dans les yeux. Elle le laissa prendre les commandes tout en gémissant de plaisir. Ses cris étaient de plus en plus fort à chaque fois que Jace se montrait plus sauvage avec elle. C'était excitant. Heureusement que cette partie de la plage était déserte, elle ne voulait pas choquer et encore moins être vu en plein action. Cela leur était déjà arrivé à New-York à l'hôpital alors qu'ils étaient dans des réserves. Avery n'avait pas osé sortir de la réserve tellement elle avait honte. Jace avait dû la forcer à sortir bien qu'il s'était moqué d'elle en disant que si elle ne voulait pas sortir elle allait passer sa nuit et même sa vie ici. Miss Wolfe embrassa follement son fiancé en jouant avec sa langue, elle prit plaisir à lui caresser son torse tout en restant collé fermement à lui. Elle lui tira même légèrement les cheveux sans lui faire du mal. Il n'y a pas à dire, elle adorait cette proximité. Si elle n'était pas sérieuse au moment de faire l'amour, elle aurait lancé à Jace qu'elle avait l'impression de le faire avec un autre homme. Néanmoins, elle ne voulait rien gâcher et savoura ce moment minute par minute. La jeune femme fini par sentir son orgasme, elle laissa échapper un cris de plaisir tout en se collant à lui. Quelques secondes plus tard, elle se retrouva au bord de l'eau. Elle avait ses joues rosées par la chaleur de l'acte amoureux. Elle se jeta dans l'eau pour se rafraîchir tout en se mordillant la lèvre inférieure en repensant à ce qu'ils venaient de faire. Avery sortit ensuite de l'eau et remit ses sous vêtements à défaut d'avoir un joli bikini. Elle s'approcha de Jace et lui donna une petite tape à l'une de ses fesses et attrapa son débardeur à elle pour se diriger au pied des cocotiers où elle se mit à genoux. Avery prit son courage à deux mains et commença à regarder près des racines. Elle laissa échapper un cris strident en voyant un nid de vers de cocotier. Avery en avait peur, elle en avait des frissons et était à deux doigts de se trouver mal. Elle prit une grosse respiration et dit :

« Imagines que tu es en train de faire une opération....c'est moins pire que le sang et l'intérieur d'un corps... »

Avery grimaça et ferma les yeux. Elle allait approcher sa main et se résigna. Elle rouvrit les yeux et n'osa par regarder Jace de peur qu'il se moque d'elle. Miss Wolfe était déterminé à le faire et tant pis si ça prend la journée pour ramasser un seul vers.



code by Silver Lungs



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Nous ne sommes que des grains de sable mais nous sommes ensemble» ❧ Jace Cavanaugh Dim 15 Mar - 4:26

you're the light
Need a little a sweetness in my life
Jace s'était posé une question durant ses deux années, avait-il un prêtre ou quelqu'un en mesure de marier sur cette foutue île ? C'était sûrement une drôle de question et surtout, il n'avait jamais eu la réponse et parce qu'il ne l'a jamais posé d'ailleurs. Néanmoins, il est fort curieux de découvrir ça. Il avait découvert une bague avec des diamants dans la fameuse valise du criminelle, d'une grande valeur. Jace avait déjà payé très cher la bague de fiançailles d'Avery, il en aurait fait de même pour les alliances et probablement qu'il en aurait acheté une autre pour l'apparence, histoire de taper à l'oeil et de se vanter. En tout cas, c'était bien miraculeux d'avoir trouvé tout ça intact, excepté les billets qui n'étaient plus secs, mais les diamants, les rubis, bref, il était impressionné. Sa mère les connaissait presque toute et si elle ne connaissait, elle achetait, rien que pour être la femme à dix mille bijoux et bien paraître. Il ne se posait pas de questions sur ce qu'elle disait à ses copines lors de son club privé, surtout lorsqu'une de ses femmes, appréciait la vue de Jace. Brr.. Il évitait toujours de la croiser, horrible bonne femme. Quoi qu'il en soit, oubliant ce cauchemar, il préférait se concentrer sur le présent, sur ce qu'il était en train de faire avec Avery. Il pouvait sentir ses nombreuses caresses. Il finit par jouir dans ses bras avant de la reposer près du sable, après s'être passé de l'eau sur le corps, il alla se revêtir. Il fronça les sourcils en sentant sa petite tape sur ses fesses, apparemment, elle semblait prendre ses aises, elle devait profiter qu'il ne dise rien contre tout ça. Jace était d'humeur changeante, ça elle l'avait su à New York, mais ici, c'était pire, comme si un sale moustique l'avait bien piqué. Le jeune homme se rhabilla correctement, même s'il pouvait sentir les gouttes d'eau se glisser sur le long de sa peau à travers ses vêtements. Il passa sa main dans ses cheveux pour se coiffer vite fait, lorsqu'il entendit le cri. Il tourna rapidement la tête et il aperçut Avery près du cocotier. Elle semblait chercher un truc, mais quoi, ce n'est que lorsqu'il s'était approché qu'il découvrit ce pourquoi elle était dans cette position.

Il s'approcha en silence tout en l'observant faire. Il aperçut également le nid. Il fit une drôle de face, il n'a pas peur, sauf s'ils venaient à être envahis par ses bestioles, mais ça, c'est un cauchemar que personne n'a envie de réaliser. Il se penche silencieusement vers son oreille puis dit soudainement. « BOUH ! » Jace éclata de rire et d'une manière bien forte, en se moquant. Il pourrait être en train de se rouler au sol comme dans les dessins animés, ça serait pareil. Il était vraiment mort de rire. « Ils ne vont pas te manger, enfin, techniquement non. » Il gloussa de rire derrière sa barbe qu'il serra légèrement. Le jeune homme décida soudainement d'attraper un de ces vers vraiment horrible et il le secoua légèrement. En tout cas, ils sont énormes, loin des vers de terre, mais ils en avaient plus loin, Jace préférait eux d'ailleurs. Il remet le ver dans son nid. « Allons plutôt regarder les objets, les coquillages sur la plage, tu iras chasser les vers plus tard près du lac. » Jace essuie sa main sur son pantalon et commence à marcher en regardant au sol, s'il pouvait avoir un radar qui détecte les choses sous le sable, ça serait vraiment bien, il allait devoir fouiller à mains nues. Il jeta un coup d'oeil alentour d'eux. Il avait cru voir un truc bouger dans le buisson pas loin d'un cocotier. Il fronça les sourcils, en restant méfiant. « Allez, dépêche-toi un peu. » Cri Jace à la jeune femme qui est Avery. Il n'avait pas envie de prendre de risque, une fois de plus et certainement pas à cause de vers sans intérêt. Il s'accroupit au sol en passant sa main dans le sable et découvrit un coquillage presque rond avec des lignes roses alentour, laissant le bout blanc. Jace lui tend le coquillage en question et la regarde dans les yeux.

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Nous ne sommes que des grains de sable mais nous sommes ensemble» ❧ Jace Cavanaugh Dim 15 Mar - 19:51

Avery Wolfe ∞ Jace Cavanaugh
AAvery était bien loin de s'imaginer que Jace songeait au mariage. Pour elle, il avait chassé cette pensée tout comme le désir d'avoir un enfant avec elle. C'était d'ailleurs perturbant car elle ne savait pas ce qu'il ressentait pour elle. Avery se doutait qu'il l'aimait car s'il ne lui disait pas « je t'aime », il le prouvait par ses gestes. Mais, il n'en restait pas moins que ce changement de personnalité était déroutant. La demoiselle voulait toujours faire sa vie avec lui, elle ne voyait pas un autre homme dans sa vie. Certes entre les deux amants ce n'était pas toujours tout rose mais elle l'aimait plus que tout, elle croyait en eux, en leur avenir. En ce qui concerne la mère de Jace, c'était une toute autre histoire. Sa belle-mère semblait ne pas la porter dans son cœur et semblait percevoir Avery comme une opportuniste ou une mante religieuse qui s'accaparait son fils pour lui voler tout son argent. Jamais la jeune femme avait eu l'intention de lui voler quoique ce soit. Elle n'avait jamais été porté sur l'argent et le fait de tomber amoureuse d'un milliardaire, c'était tout simplement avant de savoir que Jace l'était. Pour elle ce genre de situation se trouvait dans les contes de fée. De ce fait, la mère de Jace à l'annonce de leurs fiançailles n'avait pas hésité à parler d'un contrat de mariage. Avery s'en souvint encore puisqu'il avait permis de créer des conflits au sein du couple. La jeune femme avait été prête à le signer même si cela l’écœuré qu'on puisse penser une telle chose d'elle. Malgré cette seule tâche d'ombre à leur mariage, Avery pensait que cela était loin derrière eux. Elle était à présent en train de paniquer pour des vers de cocotier. Son cœur débattait et elle était à deux doigts de se trouver mal. Elle avait poussé un cris strident la première fois. Jace lui avait donné l'ordre de récupérer des vers alors elle le ferait, même si elle devait avoir une crise cardiaque pour le faire. C'est dans ce moment-là qu'elle se maudissait de lui avoir parlé de son anecdote sur les vers de terre. Trop concentré à se faire du mal moralement pour attraper ces horreurs, son fiancé en profita pour s'approcher d'elle sans qu'elle y prête attention. Lorsqu'il se mit à lui dire : « BOUH », Avery sursauta et se remit à pousser un cris strident : « AHHHHHHHHHHHHHHHHH ! » Elle reprit son souffle et jeta un regard noir à Jace :

« JACE !!!!!!! grrrrr !!!! je te hais !!! »

Bien sûr cela se voyait qu'elle ne le haïssait pas, elle disait cela car il avait réussit à lui créer la peur de sa vie tandis qu'il était mort de rire. Avery marmonna avant de rire en le regardant. Elle n'arrivait pas à rester sérieuse bien longtemps avec lui puis c'était tellement agréable de le voir rire, il était communicatif.

« Berk ! Reposes ça c'est brouuuh. »

Elle en avait des frissons dans tout le corps, elle se secoua légèrement et grimaça en le voyant faire. Avery eu peur sur le moment qu'il lui mette dessus. La jeune femme le regarda reposer le vers de cocotier. Cela semblait facile à faire mais décidément pas pour elle. Jace lui proposa de chercher des affaires et des coquillages. En revanche, il se permit de lui dire qu'elle ramasserait des vers de terre. Elle lui jeta un regard mauvais. Il était vraiment sadique des fois.Elle marmonna une seconde fois mais elle n'allait pas s'avouer vaincu pour autant. Elle hocha la tête pour le rejoindre suivi d'un sourire, le temps qu'elle remette son débardeur qu'elle avait envisager d'utiliser pour récupérer les vers et remit son short. Fort heureusement pour elle, Avery était trop préoccuper à se rhabiller qu'elle ne fit pas attention à la présence près d'elle. Jace fut autoritaire en lui disant de se dépêcher. Elle se releva, enleva le sable sur elle et arriva près de lui en sautillant. Miss Wolfe était vraiment heureuse de cette journée. La jeune femme marcha à ses côtés lorsqu'il se pencha pour récupérer un coquillage qu'il lui donna. Elle l'observa attentivement avec un sourire :

« Il est magnifique ! Tu ne l'as pas dans ta collection, il irait très bien. »

Elle sourit de plus belle. Avery avait eu largement le temps la veille de s'occuper en observant chaque coquillage. Jace avait pris le soin de n'en prendre aucun en double, ils étaient tous uniques, tout comme lui. Avery se baissa aussi pour se mettre à chercher. C'était le genre d'activité qu'elle appréciait. Elle jeta de temps à autre des regards à son fiancé qu'elle matait discrètement :

« On pourrait en plus des poissons récupérer des crabes, tu en penses quoi ? »

Avery trouva un second coquillage tout aussi joli, elle le lui donna pour qu'il l'examine. Elle sourit et le regarda faire avec sérieux. Elle avait envie de s'emparer de ses lèvres tellement il était sexy lorsqu'il faisait ça.

code by Silver Lungs



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Nous ne sommes que des grains de sable mais nous sommes ensemble» ❧ Jace Cavanaugh Lun 16 Mar - 3:31

you're the light
Need a little a sweetness in my life
Une fois de plus, Jace continuait de se moquer et de façon bien ouverte. Il ne s'était pas empêché d'éclater de rire en voyant qu'il lui avait fait un saut, bon, c'était le but, mais ça restait drôle pour lui. Il s'amusait même à jouer avec le gros ver tout dégueux avant de lancer dans son nid. Il a toujours été ainsi, même avec ses amis à New York, moqueur et bon blagueur, bien que pas toujours drôle, tout dépendant de la personne. Il savait tout de même quand il ne fallait pas faire de blague, n'était pas immature et con à ce point-là. Et là, c'était l'occasion de lâcher un fou rire et de la voir réagir. Heureusement, elle n'avait pas fait de crise cardiaque, tombant la tête première dans les vers, ça aurait été vraiment .. extra ? Enfin, pour le coup de la tête et non pas pour la crise et qu'heureusement, il savait réanimer quelqu'un. Quoi qu'il en soit, il savait faire l'effet de surprise et faire sursauter les gens. Jace riait à sa réaction, il s'en était douté et il avait profité qu'elle soit concentrée avec ses vers pour lui faire peur. D'ailleurs, il continuait de lui faire peur en faisant gigoter ce gros ver, évidemment, il ne l'aurait pas jeté sur elle, il n'est pas idiot à ce point et puis il n'aimerait pas non plus qu'on lui lance un ver dessus lui. Après avoir bien ri, bien qu'un peu méchant, il l'admet un peu, mais assez drôle, le jeune homme retourna dans le sable. Jace avait envie de regarder les coquillages et non de fouiller dans les insectes tout gluants. Il voulait voir les belles choses de la nature, les coquillages et avec un peu de chance, ils trouveront peut-être des trucs à voler ou des choses n'ayant pas encore trouvé de propriétaire. Il avait même trouvé un coquillage qu'il n'avait pas encore dans sa collection, il lui donna pour qu'elle puisse le regarder et le garder dans ses affaires. Il n'avait pas pensé à apporter un contenant pour les garder précieusement. Il eut un petit sourire en la voyant faire avant de se concentrer à nouveau en fouillant avec ses doigts. Il hocha la tête en l'écoutant, il serait plus dur d'en trouver, car les crabes ont encore plus tendance à se camoufler dans le sable ou encore près de l'eau. Les crabes peuvent également être dangereux, s'ils te pincent violemment. Il grimaça légèrement en y pensant, ça avait failli lui arriver la première année, les premiers mois sur la plage où il avait tenté de trouver son repas, ce foutu crabe lui avait presque sauté dessus, fort heureusement, il avait réussi à se reculer et à lui mettre un coup de bâton pour qu'il vole à l'autre bout.

Jace attrapa doucement le coquillage en l'observant de tous les côtés, on aurait presque dit un expert. S'il y avait internet, ça serait encore mieux, il aurait pu ainsi, mieux voir les types de coquillages et peut-être même les noms de ceux-ci, s'il y a. Quelques minutes plus tôt, Jace avait cru voir quelque chose bougé dans les buissons. Il a eu tort de baisser sa garde, il lâcha subitement le coquillage, il n'eut pas le temps d'apercevoir le contaminer, venu mordre le bras de sa fiancée. Le jeune homme eu tout de même assez de temps pour lui tirer une flèche en pleine tête. Il tomba au sol, la morsure ne semblait pas très profonde, mais là n'était pas vraiment l'importance, car la salive venait de l'affecter. Jace avait vu de nombreuses personnes être atteinte de ce virus, lui-même, avait dû en administrer à certains rescapés et autres. Il en était pas super fier, mais à ce moment-là, il s'en fichait, il n'avait plus rien à perdre de toute façon. Jace attrapa un caillou pour venir écraser la tête du mec, le sang se mit à gicler de partout, il était rassuré de savoir que l'homme était bel et bien décédé. Il lâcha rapidement la pierre et il s'approcha d'Avery. Il tentait de rester positif, il y avait heureusement un antidote, mais il devait chercher les ingrédients nécessaires pour la faire. Il grimaça légèrement, il vient vérifier la morsure tout en l'observant, il vient lui prendre le visage avec ses deux mains pleines de sang, tout en la fixant dans les yeux. « Tout ira bien, je te le promets. Tu es bien chanceuse que je sois un hostile et que je puisse connaître l'antidote.. le seul problème est qu'il me faudra un peu de temps avant de trouver les ingrédients et le temps nous manque.. le virus.. il va se propager dans tout ton être et l'effet peut parfois varier d'une personne à une autre. » Bon, il ne peut nier qu'il soit maintenant, vraiment en panique, mais Jace tentait de faire preuve de calme, en restant serein. Il vient la prendre dans ses bras pour la porter puis il vient la porter sous un cocotier, pour qu'elle ne soit pas trop exposée au soleil, car déjà, elle risquait d'avoir pas mal chaud avec ce virus dans le sang.

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Nous ne sommes que des grains de sable mais nous sommes ensemble» ❧ Jace Cavanaugh Lun 16 Mar - 13:59

Avery Wolfe ∞ Jace Cavanaugh
La jeune femme avait rejoint son fiancé pour partir à la découverte des coquillages et d'objets. C'était le genre d'activité qui plaisait à Avery et surtout en compagnie de son homme. Elle sourit en regardant le coquillage de Jace, il était magnifique. Elle le mit dans la poche de son short précieusement puis se baissa pour en chercher d'autres. Après quelques minutes à ratisser le sable, elle en trouva un tout aussi beau que le précédent et différent. Avery ne l'avait pas vu dans la collection de son fiancé, elle lui montra et se mit à l'admirer jouer aux experts. C'est alors qu'elle ne fit pas attention au contaminé qui déboula vers eux comme un fou furieux. Ce n'est que lorsqu'on lui mordit fortement la main qu'elle se mit à hurler de stupeur, la douleur allait venir après. Jace le dégagea à temps ce qui empêcha qu'il causes davantage de dégâts. Elle se laissa tomber au sol tremblante et en tenant avec son autre main son bras. Avery ne se préoccupa guère ce que son fiancé était en train de faire, elle était focalisée sur sa morsure en panique. Elle ignorait pour le moment l'Alconïth mais elle était en train d'envisager le pire par le contact qu'elle avait eu. L'homme était dans un sale état, il avait du sang sur lui bien avant que Jace l'achève, elle ignorait tout de son parcourt médical et ne pouvait dire s'il avait une maladie ou non. Son fiancé revint auprès d'elle ensanglantée. Pour la première fois elle n'était pas contre le fait qu'il tue des gens, c'était de la légitime défense et bizarrement comparé aux deux premières fois, elle éprouvait de la haine pour cet inconnu....si jamais il avait osé la rendre malade...heureusement qu'elle ne portait pas d'enfant en elle. Jace s'approcha d'elle et posa ses mains ensanglantées sur ses joues, il tenta de la rassurer en lui évoquant un virus...pas le genre de virus qu'elle s'attendait et pour quoi elle paniquée mais une toute autre forme. Elle le regarda troublé et perturbé. Avery ne trouva pas la force de répondre sur le moment. Elle se remémora un rescapé qu'elle avait soigné, du moins ses blessures, elle avait rencontré la difficulté de le soigner complément, son âme semblait atteint. La jeune femme compris que c'était ce genre de virus dont il parlait et apparemment il venait des hostiles. Elle se colla contre lui en silence même si elle ressentait à présent la douleur de son bras. La blessure lui brûlait. C'était étrange, c'était plus puissant côté douleur qu'une simple morsure. Peut-être commençait-elle à ressentir des effets qui n'existent pas car elle était en train de paniquer. Jace la posa sous le cocotier. Elle avait des frissons et ne se sentait pas très bien.

« Écoutes Jace...il faut que tu te laves les mains...Tu as touché son sang...tu as encore tes plaies...il faut que tu te désinfectes avant tout...je n'ai pas envie qu'il t'arrive quoi que ce soit... » Elle le regarda et ajouta : « ...Je pense pouvoir tenir le trajet...il faut également que je désinfecte ma plaie...elle va empiré... »

Avery ne bougea pas d'un poil, elle se sentait faible et vulnérable. Elle tenait toujours son bras en gémissant de douleur. Fort heureusement même si elle saignait, il n'était pas allé à lui casser l'os ou encore manger sa chaire comme les cannibales ou les zombies.

« J'ai été déjà confronté à un homme de ce genre...je l'ai soigné physiquement...mais il était toujours envahis par quelque chose à l'intérieur de lui...c'était bien ça ?... »

La jeune femme poussa un gémissement de douleur, ça la brûlait énormément et elle avait l'impression d'avoir de la fièvre. Cela arrivait souvent lorsque l'on était blessé. Elle regarda son fiancé dans les yeux :

« ...Je crois en toi...tu passes ta vie à me sauver... » Elle avait les larmes aux yeux : « Je t'aime...j'ai confiance en toi... »

Avery avait toujours eu confiance en lui, il lui avait prouvé à mainte reprises qu'il l'aimait et qu'il n'était pas un homme mauvais. Il avait toujours été là pour elle. En deux jours il l'avait déjà sauvé deux fois, elle avait peur cette fois-ci, peur de mourir mais elle lui faisait confiance car il ne la laisserait pas tomber. Miss Wolfe en avait profité spontanément pour lui déclarer sa flamme. Elle n'avait pas dit cela parce qu'elle avait peur de mourir mais parce qu'elle voulait qu'il le sache. Elle ne s'attendait pas à ce qu'il lui répond, ce n'était pas le but. Elle se sentait fiévreuse et faible. Même les vers de cocotier à côté d'elle ne lui faisait plus aucun effet.

code by Silver Lungs



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Nous ne sommes que des grains de sable mais nous sommes ensemble» ❧ Jace Cavanaugh Lun 16 Mar - 16:36

you're the light
Need a little a sweetness in my life
La journée semblait voir plutôt bien commencée. Ils s'étaient rendu à la plage, comme Jace avait voulu le proposer hier, mais qu'il n'avait pas pu, il avait été interrompu par un hostile. Aujourd'hui, il avait réalisé ce qu'il souhaitait et ce qu'elle voulait également. Jace avait déjà planifié la journée, avec quelques petits imprévus, telle que faire l'amour dans les vagues, mais c'était un imprévu, qui peut se produire à n'importe quel moment à vrai dire. Après tout, ce n'est pas comme s'il allait être fâché contre ça. Il avait chaud et il voulait le faire, alors, il n'allait pas attendre qu'il pluie pour ça. Ensuite, ils auraient été pêchés, avec les gros et petits vers qu'Avery aurait dû attraper normalement. Entre tout ça, la chasse aux coquillages, Jace en avait déjà trouvé un bien joli et puis celui d'Avery, également, l'était. Bref, tout semblait pour aller le mieux. Le jeune homme avait même eu son moment rigolo de la journée. S'il n'avait pas baissé sa garde lorsqu'il avait aperçu ce foutu buisson qui s'était agité, sa petite amie n'aurait pas subi cette morsure, c'était donc de sa faute. Il paniquait, mais intérieurement, il pouvait faire croire aux autres qu'il n'était pas en train de paniquer ou qu'il avait peur, en rage, pour la colère, il ne se contrôlait pas très souvent. Jace avait fini par tuer l'homme, une fois de plus, ça devenait une habitude à force, mais tant pis, c'est toujours pour une bonne cause. Il la plaça correctement contre l'arbre avant de froncer un peu les sourcils en l'écoutant. Ensuite, ils auraient été pêchés, avec les gros et petits vers qu'Avery aurait dû attraper normalement. « Ne t'inquiète pas pour moi Avery, je ne risque pas de m'infecter avec mon propre virus. Il ne va rien m'arriver, mes plaies ne saignent pas. Et désinfecter quoi que ce soit ne changera rien.. » Il dit ''son'', mais c'est aussi ceux des hostiles. Il se mordit légèrement la lèvre, car il en est bel et bien un. C'était eux qui décidaient d'administrer le virus, non pas le contraire. Il ne s'inquiétait donc pas pour sa santé, mais celle de sa belle. « Non, il ne vaut mieux pas retourner à la grotte, pas dans ton état, mais je sais où t'emmener. » Il pensait à la grotte de la journée où ils étaient retrouvés, là-bas, il ne faisait pas chaud, enfin, pas à suer. Et ça serait sûrement plus sécuritaire, mais pas certain qu'ils allaient pouvoir s'y rendre rapidement en y repensant.

Jace hocha doucement la tête en guise de réponse. C'était probablement cela, parfois le virus allait finir par s'estomper, parfois.. et bien.. elle pouvait tuer, toujours selon le cas de la personne. Il était également soulagé de savoir qu'elle n'était pas enceinte, c'était une autre raison qu'elle ne le soit pas ici. Jace lui déchira un bout de chandail et il courut jusqu'à la mer pour tremper le morceau avant de revenir tout aussi rapidement. Il vient lui éponger le front tout en l'écoutant. Il ne dit rien sur le coup, se contentait d'essayer de lui faire baisser sa température, mais ce bout de tissu n'allait pas vraiment servir au final. « Je sais Avery.. je sais.. » Il était incapable de lui dire pour le moment, incapable de dire quoi que ce soit de plus. Il avait chaud, non, il n'était pas infecté, mais tout ça, lui donnait des sueurs, la panique et la situation actuelle. Le jeune homme attrape son arc qu'il place dans son dos puis porte Avery avant de se mettre à marcher vers la fameuse grotte en question. Néanmoins, voyant son état, ça serait un peu loin pour marcher jusqu'à là, il trouva donc un abri, un coin ''frais'', il la déposa sur une couverture, car la place avait été soit abandonné ou elle était toujours habité, peu importe. Le jeune homme lui fait poser la tête sur le tas de plumes qui restait encore. Il lui fait doucement retirer la main afin d'examiner la morsure, davantage, c'est qu'elle ne semblait pas trop profonde, le désavantage, c'était que.. et bien, que le virus soit là quand même. « Je dois revenir.. je dois aller chercher ce qu'il faut vraiment pour te guérir.. » Il se relève doucement, il fait quelques pas puis se retourne subitement vers celle-ci. « Tu sais.. que tout ceci est de ma faute ? Je veux dire.. je n'aurai pas dû baisser ma garde.. » Il n'osa pas se tourne vers elle, Jace était de dos, la tête légèrement tournée. Il s'en voulait de ne pas avoir pu réagir plus vite que cela, à cause de ses coquillages. Il ravala doucement sa salive, sa gorge devenait sèche rapidement. « Si tu étais partie.. tout cela ne serait jamais arrivé.. tu aurais dû fuir Avery quand l'occasion s'était présentée.. tu aurais dû..  »  On ne peut pas dire que Jace l'aurait laissée partir quand y repensant, mais.. au final, ça aurait peut-être mieux été ainsi. Elle ne serait pas en train de subir les effets du poison et elle serait probablement plus heureuse là-bas.

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Nous ne sommes que des grains de sable mais nous sommes ensemble» ❧ Jace Cavanaugh Lun 16 Mar - 19:45

Avery Wolfe ∞ Jace Cavanaugh
La jeune femme ne s'était pas attendu à un retournement de situation. Elle pensait à une journée heureuse avec son fiancé. Malgré ce malheur, elle en garderait un bon souvenir du moins avant l'attaque. Avery se laissa aller contre le tronc du cocotier. Elle se sentait subitement faible et fragile sans compter que sa plaie la brûlait terriblement et qu'elle commençait à avoir de la fièvre. La pédiatre fit une petite moue lorsqu'il lui dit de ne pas s'en faire pour lui. Elle se demandait comment les hostiles avaient réussit à créer un virus capable de rendre les gens incontrôlables. Elle se demandait également si Jace y avait participé et s'il était véritablement immunisé. Avery lui faisait confiance comme elle le lui disait, elle l'aimait et Jace avait suffisamment prouvé qu'il était quelqu'un de bien et ceux même s'il était du côté des hostiles. Son fiancé lui déchira un bout de tissu, si elle était dans un bon état elle lui aurait fait remarquer pour plaisanter que cela devenait une habitude de sa part. Elle semblait absente pendant un instant, elle ne le remarqua pas partir ni revenir et elle sentait à peine l'eau sur son front. Avery avait les larmes aux yeux. Elle ne comprenait pas ce qui était en train de lui arriver du moins en elle. La jeune femme avait l'impression de se consumer. Jace se mit à la porter, elle colla sa tête contre son torse. Elle avait trop chaud et même mal à la tête. Elle ferma les yeux un instant jusqu'à ce qu'elle sente un peu de fraîcheur sur son corps. Elle les rouvrit et remarqua qu'elle était dans une petite grotte et au sol. Elle gémit de douleur en serrant la couverture. Son fiancé l'informa qu'il devait partir chercher de quoi faire l'antidote et il semblait s'en vouloir pour tout ce qui s'était passé depuis hier.

« Non Jace...rien n'est de ta faute...ne culpabilise pas je t'en prie...ne porte pas ce fardeau...je vais vivre chéri...tu me l'as promis...tu es toujours là pour moi. » Avery avait mal à la tête, elle ne voulait pas le laisser partir en le laissant culpabiliser, elle ne voulait pas qu'il se fasse du mal pour quelque chose dont il n'est pas coupable : « Si j'étais retourné avec eux je n'aurais jamais été libre et surtout je ne t'aurai jamais retrouvé...tu es la plus belle chose qui me soit arrivé dans ma vie Jace...ne l'oublie jamais. »

Elle se recroquevilla sur elle-même. Avery avait l'impression de se sentir sur un bateau, elle avait le mal de mer comme si la grotte était en train de bouger. La jeune femme avait envie de vomir. Elle ferma les yeux comme pour atténuer la douleur qui était toujours aussi présente. Elle essaya de se rattacher à la réalité en lui demandant :

« Ramènes-moi la trousse de secours s'il te plais...il faut désinfecter ma blessure...éviter la gangrène... » Avery avait l'impression de l'avoir, d'avoir cette gangrène alors que ce genre de chose prend plusieurs jours et plusieurs heures : « ça commence.... »

Dit-elle en faisant référence à la gangrène... Soudain elle se mit à hurler de douleur sans comprendre pourquoi. Elle avait l'impression qu'on la transperçait de l'intérieur. Avery avait l'impression de vivre mille tourments. La jeune femme ignora si Jace était partie ou non de la grotte, elle n'osait pas ouvrir les yeux de peur de ressentir cette sensation de vertiges...Elle n'avait plus la notion du temps, de l'endroit, elle avait l'impression de se battre pour survivre à ses blessures.

code by Silver Lungs




Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Nous ne sommes que des grains de sable mais nous sommes ensemble» ❧ Jace Cavanaugh Lun 16 Mar - 23:07

you're the light
Need a little a sweetness in my life
Jace savait qu'il avait raison, désinfecté n'allait pas changer grand-chose aux dégâts déjà causés par le fameux virus. Il avait vu des gens dans tout leur état. Beaucoup trouvaient ça marrant, de voir l'être humain se dégrader ainsi, virer fou, et même se taper la tête contre un mur, si on peut dire cela. Peut-être que son côté médecin qui remontait à la surface, ne trouvait pas cela très drôle, mais il ne s'en mêlait pas pour autant. Les seules fois où il était intervenu, c'était pour sauver une jeune femme d'un viol, même une autre encore et d'un meurtre. Il avait aussi sauvé Cameron ou encore Max, eux aussi hostiles, de se faire tuer. Quoi qu'il en soit, il vaut mieux faire le moins de route possible, car ils perdraient un temps précieux et Jace devait aussi préparer l'antidote pour la sauver le plus rapidement possible. La grotte était trop loin, le temps de s'y rendre, elle serait encore plus mal en points, cela allait empirer d'heure en heure s'en doute. Il trouva donc un abri, peu importe à qui cela pouvait appartenir, il y avait plus urgent que de se préoccuper du propriétaire des lieux. Il s'en veut énormément maintenant qu'il voit, qu'il est la cause de tout son mal qu'il lui a fait subir. Jace avait à présent des remords depuis la morsure et il lui fait savoir, qu'au final, elle aurait dû vraiment partir lorsqu'elle le pouvait encore. Certes, il l'aurait retenue, mais maintenant.. si elle veut vraiment partir. Il n'allait pas la retenir..enfin.. il allait d'abord la guérir et il lui fera savoir ensuite, qu'elle va pouvoir retrouver ses rescapés, mais sans lui. Le jeune homme ne répondit rien puisque toute façon, le mal était fait et qu'ils ne peuvent pas revenir en arrière pour tout effacer et reprendre du début. Il se tourna finalement vers elle pour venir la maîtriser, afin qu'elle ne cesse de hurler et de bouger, si seulement il avait une corde pour l'attacher, foutue corde qui ne se montre que quand ce n'est pas nécessaire. Jace allait partir pour au moins une heure ou peut-être deux, afin de toute préparer et ne rien oublier. Il lui caresse la joue et murmure. « je reviens.. » Il ne veut pas la laisser seule, mais il ne peut pas non plus l'emmener avec lui, ils n'iraient pas loin et Jace avait besoin d'être seul.

Il quitta finalement la grotte sans se retourner. Il allait devoir retourner à la grotte, il n'était plus certain des quelques ingrédients et puis il avait la tête embrouillée avec tout ça et pour mieux préparer la potion. Jace marchait vers la grotte, il récupéra les ingrédients dont il aura besoin pour préparer l'antidote, quelques fleurs et plantes, des racines bien cachées. Il garda précieusement le tout auprès de lui. Le jeune homme arriva enfin dans la grotte aux hostiles. Il s'était remémoré des souvenirs durant le chemin, malgré son mal de tête qui est présent. Il se souvient des moments où il était mal et qu'Avery prenait soin de lui, qu'elle lui préparait sa soupe préférée que sa madame Cavanaugh préparât quand il était malade ou quand il ne se sentait pas très bien. Il avait toujours adoré cette soupe chaude bien gardée aux tomates et légumes, avec ses petites nouilles et même ceux en forme de coquillages. Jace continuait d'y penser, il pourrait saliver si la situation était tout autre. Le jeune homme récupéra une sorte de pourpre et un peu d'eau dans une petite armoire cachée, où seuls les hostiles de confiances savent où elle est. Il va ensuite dans sa pièce où il vit. Jace s'installa sur un de ses tabourets. posant le tout sur la mini table qu'il s'était construit. Il vient se frotter les yeux en tentant de respirer, il avait les mains tremblantes. Il prend le petit récipient et il commence à préparer l'antidote, il a de la misère à bien tenir le tout, avec ses mains qui ne cessent de gigoter, il échappe un peu de poudre au sol et grimace légèrement. Jace ne pouvait pas se perdre de gaspiller le tout. Au bout de quinze ou vingt minutes, il termina finalement la potion. Il avait chaud, il suait de partout. Le jeune homme va déposer son arc dans son coin sûr et récupère le couteau de chasse qu'il avait hier et les autres jours. Il attrape la trousse de secours et il y met l'antidote à l'intérieur. Jace en avait profité pour se laver les mains et le visage, afin de retirer tout ce sang et ne pas rester avec les bactéries.

Le jeune homme attrape également un autre récipient, il sort en vitesse de la grotte sans se soucier des autres. Jace va d'abord au ruisseau pour remplir le récipient d'eau froide. Jace met au moins une demi-heure avant de se rendre à la petite grotte. Il était angoissé, il ne savait pas dans quel état, Avery allait se trouver. Il grimaça légèrement, son coeur débattait rapidement dans sa poitrine, il avait peur malgré lui.

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Nous ne sommes que des grains de sable mais nous sommes ensemble» ❧ Jace Cavanaugh Mar 17 Mar - 1:04

Avery Wolfe ∞ Jace Cavanaugh
Avery avait l'impression de souffrir le martyr. Elle ignorait si c'était réel ou psychologique. Sa raison n'arrivait pas à distinguer la paranoïa de la réalité. Pour le moment Jace était la seule personne qui lui permettait de se battre et de rester dans la réalité. Alors qu'elle se croyait sur un bateau car elle avait le mal de mer accompagné d'un vertige, son fiancé s'approcha d'elle et la maîtrisa pour ne plus qu'elle bouge. Elle ouvrit les yeux et croisa son regard. Elle avait des frissons. Si elle en avait eu le courage et la force, elle se serait tout simplement jeté dans ses bras. Cavanaugh lui caressa la joue et lui dit qu'il revient. Avery se calma quelques instants malgré son mal, voir Jace partir lui fit peur. Et s'il allait l'abandonner ? S'il ne revenait pas ? Elle avait confiance en lui mais sa paranoïa lui fit croire le contraire. Elle se mit à hurler et à pleurer. Avery décida de se lever pour partir à sa recherche et lui interdire de le quitter...oh oui elle avait très bien compris son petit jeu, Jace était en train de la quitter et d'aller la tromper avec une autre, sans doute une hostile. La jeune femme réussit avec difficulté à se redresser sur ses jambes. Néanmoins, elle ne réussit pas à faire un seul pas puisqu'elle s'effondra au sol toute tremblante et à cause du vertige. Avery allait vomir, elle le sentait et la grotte ne faisait que de bouger. Il lui fallu trois minutes pour finalement rejeter le petit déjeuner très fruité. Elle s'allongea plus loin avec la couverture. Dos contre le sol, elle ferma les yeux en priant que cela s'arrête. Elle avait mal au crâne et elle était fiévreuse. Même en fermant les yeux elle sentait la grotte tourner et revenir sur le fameux bateau où elle avait le mal de mer. Avery hurla le prénom de Jace, il n'était pas sur ce fichu bateau, il l'avait abandonné sous prétexte qu'il aimait cette île et cette hostile ! Cette garce, elle l'imaginait très bien, elle avait envie de meurtre. Bizarrement, la jeune femme sentait l'envie de tuer couler dans ses veines. L'amante imaginaire de Jace n'allait pas passer la soirée selon elle. La pédiatre imagina la poignarder à coup de poignard qu'ils avaient trouvés, l'amante devenait plus que de la bouillit que Kali était en train de manger. Ce meurtre imaginaire était jouissif, Jace Cavanaugh lui appartenait...Avery était en train de perdre pied. Elle ignorait depuis quand il était partie mais cela semblait être une éternité. La jeune femme avait à présent mal à son bras, la blessure continuait de lui brûler l'intérieur de la peau. Elle avait également une sensation de pourris, cette odeur qui dégoûte. Avery rouvrit les yeux pour regarder son bras, elle poussa un cris strident en voyant son bras. Elle avait la gangrène, son bras était tout pourris c'était de là que venait l'odeur. Il était également vert et noire...ce n'était pas bon du tout. Avery paniqua, elle était en pleure. Que ferait-elle sans son bras ? Elle ne pourrait jamais devenir un pédiatre chirurgien et Jace ne l'aimerait plus...Cependant, elle ne pouvait pas laisser son bras dans cet état, elle allait mourir. Avery se rappela la nouvelle En Mer de Guy de Maupassant se trouvant dans son ouvrage les Contes de la Bécasse. Cette nouvelle raconte l'histoire de deux frères marins. Javel, l'un deux est le chef, il détenait le bateau sur laquelle son frère et les membres de l'équipage allaient pêcher. Un jour alors que le frère de Javel et les membres de l'équipage remontaient les filets, le frère de Javel coinça son bras à l'intérieur du filet. Pour le sortir de cette situation il aurait fallu couper le filet. Néanmoins, Javel était un homme avare, il était hors de question de gaspiller et d’endommager son équipement de pêche. C'est donc par plusieurs moyens au bout de quelques heures qu'ils réussirent à dégager le bras de son frère mais il était déjà trop tard. Le sang coulait à flot, son bras ne tenait qu'à quelques morceaux de chaire et son membre était déjà infecté par la gangrène. Javel amputa le bras de son frère. Lorsqu'ils reviennent au port le lendemain, le frère de Javel enterra son bras dans un cercueil. Cette histoire avait fasciné Avery étant petite et à la fois du dégoût car l'histoire était raconté dans les moindres détails. Elle avait également assisté à des amputations lorsqu'elle était encore en apprentissage à l’hôpital. Jamais elle n'avait pensé un jour vivre cette situation. Cependant, elle n'avait pas le choix, il fallait qu'elle le fasse. Avery regarda tant bien que mal autour d'elle malgré qu'elle avait le vertige. C'est alors qu'elle aperçu une pierre ressemblant à un silex. Le propriétaire de cette grotte avait dû le tailler dans le but de servir de couteau. Avery se traîna au sol en se faisant des égratignure au passage à ses jambes et à ses bras. Son bras gangrené lui faisait terriblement mal à chaque fois qu'elle s'appuyait dessus, sa douleur allait bientôt prendre fin. Avery réussit à s'emparer du silex qu'elle tenait fermement. Elle le brandit en l'air prête à frapper ou poignarder son bras où se trouvait la morsure pour se l'amputer. Bien évidemment, la jeune femme n'avait aucune gangrène, ce n'était que le fruit de son imagination. Jace arriva pile à ce moment-là dans la grotte.

code by Silver Lungs



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Nous ne sommes que des grains de sable mais nous sommes ensemble» ❧ Jace Cavanaugh Mar 17 Mar - 2:48

you're the light
Need a little a sweetness in my life
Il n'avait pas été facile de la laisser seule, mais il le devait afin d'être plus rapide et ne pas traîner les pieds pour l'aider à se relever à chaque fois. Il allait revenir, Jace voulait la soigner à tout prix et la délivrer de ce mal qui coule dans ses veines. Le virus avait dû s'empirer pendant son absence. Il tentait de ne pas s'angoisser, mais c'était difficile à vrai dire de ne pas s'inquiéter et de ne pas stresser pour un tel truc. Il avait peur que le virus puisse l'atteindre mortellement, encore heureux qu'elle soit déjà en santé avant ça, mais qui sait ce que les malheurs réservent. Jace s'en voulait toujours pour cette morsure, il pensait au fait, qu'elle pourra partir ensuite dès qu'elle sera rétablie correctement. Jace avait fait aussi vite qu'il le pouvait, tous les ingrédients n'étaient pas faciles à trouver, certains étaient bien cachés et plutôt rares. Il était rentré rapidement dans la grotte afin d'aller la soigner, lorsqu'il l'aperçut avec un caillou. Il fronça les sourcils, se demandant surtout ce qu'elle était en train de faire. Le jeune homme s'approcha rapidement pour lui arracher la pierre des mains et la balancer plus loin. Jace vient la tenir et prend l'antidote qu'il avait placé dans la trousse à soin, il tient la tête d'Avery par en arrière, afin de s'assurer qu'elle boit en entier le liquide et qu'elle ne le vomit pas. Il vient verser au complet l'antidote dans le fond de sa gorge avant de laisser tomber le récipient vide. Jace vient placer sa main sur sa main pour qu'elle ne recrache pas la potion, lorsqu'il est rassuré qu'elle ne va pas vomir et qu'elle a bien avalé, il retire sa main et la place normalement, assise contre un rocher. Il dépose le récipient d'eau près d'eux tout en la regardant. Il avait le coeur qui allait exploser si ça continuait. « Je suis là maintenant.. tout va bien.. » Le liquide allait stabiliser son état, elle irait mieux dans quelques heures, mais au moins, elle serait en voie de guérison, elle devrait bientôt reprendre ses esprits. En attendant, il vient verser un peu d'eau sur le bout de tissu et il vient lui éponger le visage. Il approcha la trousse vers lui puis vient désinfecter la morsure tout en l'observant en silence. Il se recule doucement ensuite et il vient se mettre entre ses jambes, accroupit, il la regarda dans les yeux pour s'assurer que tout ira bien. « tu m'entends ? L'antidote va neutraliser le virus et d'ici quelques heures, ça devrait mieux aller. Tu devras ensuite te reposer quelques jours.. mais.. pas ici.. pas avec moi.. tu retourneras avec les rescapés, ça sera mieux ainsi. » Le jeune homme racla légèrement sa gorge tout en la regardant. C'était mieux ainsi selon lui, se séparer était la meilleure solution à ses yeux et elle le savait sûrement au fond d'elle, ils s'étaient disputés à ce sujet. Jace n'est pas prêt de quitter son groupe et elle, elle n'est pas à l'aise avec les hostiles. Il n'était pas certain qu'elle fût en train d'écouter, mais il ira la conduire près des habitations de leur camp avant de quitter pour toujours. Jace savait que c'était le seul et bon choix, même si au fond, il ne le veut pas, malgré tout, il ne veut que son bonheur et sa santé. Alors qu'avec lui, elle sera constamment en danger et non heureuse.

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Nous ne sommes que des grains de sable mais nous sommes ensemble» ❧ Jace Cavanaugh Mar 17 Mar - 3:54

Avery Wolfe ∞ Jace Cavanaugh
Avery était prête à s'amputer le bras, il était contaminé c'était certain. Alors qu'elle s'apprêtait à le faire Jace arriva rapidement vers elle et lui retira le silex. Elle laissa échapper un grognement avant de tenter de se débattre lorsqu'il l'attrapa. Son fiancé réussit à la maintenir. Elle était tellement faible qu'elle n'avait aucune chance de bouger. Jace lui fit boire quelque chose de force...ah oui l'antidote...cela lui revenait...le goût n'était pas agréable mais elle le bu. Dans tout les cas elle ne pouvait pas le recracher, son homme faisait en sorte qu'elle l'avale au complet. Avery reprit sa respiration et surtout son souffle, elle avait l'impression d'avoir couru le marathon. Elle s'appuya contre la roche qui était froide, cela la rafraîchissait en même temps que le bout de tissu sur son front. Jace avait tenu sa parole, il était revenu et il l'avait sauvé. Elle le regarda dans les yeux sans rien dire ni sans rien penser, elle était vidée. Son vertige ou mal de mer commençait à se dissiper mais elle avait encore mal à la tête et à présent au cœur. Jace s'occupa de sa blessure, il était en train de la désinfecter. La pédiatre le laissa faire tout en l'observant. Elle n'avait aucune gangrène, elle croyait rêver. Son cœur débattait toujours rien qu'à l'idée qu'elle est pu se couper un bras violemment. Avery fixait Jace le regard perdu. Il était en train de lui parler mais elle était incapable de comprendre le sens de sa phrase. Avery ne réagit pas à ses mots alors qu'elle aurait réagit en entendant qu'il la quittait. En effet, la jeune femme lui aurait interdit de faire ça. Elle désirait retourner auprès des rescapés mais pas sans lui. Elle l'avait perdu pendant deux ans, elle ne comptait pas le perdre de nouveau, pas après qu'ils se soient retrouvés. Ils étaient arrivés sur cette île ensemble, ils repartiraient également ensemble. C'était ce qui aurait dû se faire à New-York, elle aurait été marié à lui à vie et pour le meilleur et pour le pire. Avery était prête à sacrifier son désir de retourner auprès des rescapés pour aller chez les hostiles et rester auprès de Jace. Ce sacrifice n'était pas négligeable car Cavanaugh était tout pour elle. Elle voulait être avec lui, pas avec un autre. Avery espérait par la suite se défendre, lui dire qu'elle était contre cette décision et qu'elle risquait le même danger qu'avec lui. D'ailleurs, elle risquait sans doute de faire de l'humour en lui racontant qu'il n'avait pas intérêt à la quitter comme Edward avait fait avec Bella dans Tentation. Cette anecdote risquait d'énerver Jace où l'en amuser car elle ferait référence à leur rencontre et premier rendez-vous où ils avaient parlé en plaisantant de Twilight. Miss Wolfe ferma les yeux doucement et s'endormit profondément. La jeune femme ignora combien de temps elle dormait. Ce virus avait réussit à vider toute son énergie. Elle n'arrivait pas à déchiffrer ses rêves. Avery se réveilla en sursaut en criant le prénom de son fiancé. Quand elle ouvrit les yeux, elle était allongée sur la couverture. Elle croisa le regarde de Jace. Avery ne pétait pas la forme au point de danser et courir mais elle allait mieux, elle sentait la différence malgré la fatigue. Elle ignorait combien de temps elle avait dormit, si c'était seulement quelques heures ou quelques jours. La pédiatre avait la gorge sèche mais elle réussit à lâcher ses quelques mots :

«...tu l'as fais...tu m'as sauvé la vie... »

Avery le regarda, elle était troublée et reconnaissante. La jeune femme était loin de se douter de ce qu'il lui avait dit. Elle resta allongée au sol quelques minutes avant de s'asseoir doucement pour attraper le récipient d'eau et boire l'eau fraîche doucement.


code by Silver Lungs



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jace Cavanaugh "
❝ Failure. × It's like I'm losing my mind ϕ ❞

× Ma Célébrité : Jamie HOOOOT Dornan. × Nombre de messages : 1218 × Age du perso : twenty eight io. × Job : ancien gynéco devenu chasseur × Côté love : Love me while you can


Message(#) Sujet: Re: « Nous ne sommes que des grains de sable mais nous sommes ensemble» ❧ Jace Cavanaugh Mar 17 Mar - 5:49

you're the light
Need a little a sweetness in my life
Jace n'avait pas compris pourquoi elle avait une pierre dans les mains, mais il était évident qu'elle ne tentait pas de faire du feu avec ou de le lancer sur un lac pour faire des bonds. Il était intervenu rapidement dans son délire, probablement qu'elle était en train de virer folle, mais difficile à dire puisqu'il n'est pas dans son esprit. Il ne pouvait que tirer des conclusions puisqu'il avait vu les effets sur d'autres personnes et ils déliraient tous sur des trucs loufoques et presque impossiblee. Les gens étaient violents, répétaient les mêmes choses et s'inventaient des problèmes inexistants. Il lui avait fait boire de force afin de ne pas gaspiller cette chance de la soigner, même si le goût n'était pas très délicieux, cela permettait au moins de guérir. Après l'avoir fait boire la potion, il l'installa de sorte qu'elle se repose, que sa fièvre puisse redescendre peu à peu. Jace s'était permis de lui dire ce qu'il pensait faire maintenant, c'est-à-dire, quitter, l'éloigner d'elle. Jace sait que c'est la meilleure solution, c'était ça ou elle allait finir par mourir à cause de lui. C'était à cause de lui qu'elle avait attrapé le virus, s'il n'avait pas baissé la garde pour ses coquillages, elle n'aurait pas été dans cet état. Elle ne semblait pas réagir à ses paroles, probablement trop assommé pour pouvoir y répondre, c'était s'en doute mieux. Il n'allait de toute façon pas l'écouter, sa décision était prise à présent. Il l'aida à s'allonger puis il la regarda s'endormir. Le jeune homme l'observa durant un moment, avant de se lever pour faire le tour de la petite grotte. Il a pu trouver quelques affaires qui seront utiles pour la suite de l'aventure, une aventure bien mortelle et sans fin. Jace a trouvé un pull de femme, il allait pouvoir servir pour Avery, lorsqu'il fera plus froid et la nuit également pour se réchauffer, il ne semblait pas troué et ni sale, en bon état. Étant donné que les magasins n'existent pas ici, il vaut mieux prendre ce que l'on trouve, survivre, c'est tout ce qui compte. Il trouva également une petite toupie, fait en bois, il prenant tout cela, même la peluche qu'il avait trouvée, sale, mais cela allait pouvoir se laver correctement. Aucune idée pourquoi il gardait ça, mais peut-être que ça allait réconforter un peu Avery, qui sait. À l'hôpital, c'était souvent courant de tourner un ourson en peluche aux enfants malades, enfin de les réconforter, de leur donner un peu d'espoir et de chaleur, afin qu'ils ne croient pas seuls. Elle allait pouvoir se souvenir de lui ainsi ou en regardant son alliance tout simplement. Durant ses deux heures qui furent longues, mais Jace s'était ramassé ses quelques petites trouvailles, il s'était remis sur sa pierre pour observer Avery, elle se réveille enfin.

Il fut soulagé d'ailleurs. Il hocha la tête, il l'avait sauvé, mais c'était de sa faute. Il la regarda faire en silence avant de se lever doucement afin de venir prendre sa température, il lui essuie le front puis le cou. « Comment est-ce que tu te sens ? Tu crois pouvoir marcher un peu ? » Jace la regarda terminer le récipient d'eau. Il se met à genoux et lui montre le pull, qui était plutôt le style qu'elle semblait aimer et lui montre ensuite l'ourson en le bougeant un peu pour tenter de la faire sourire. Il lui donne le tout et puis lui donne le silex de tout à l'heure. « tu en auras besoin pour te défendre ou faire du feu, qui sait. » Il sourit légèrement, un sourire forcé, car c'était une façon de dire ses adieux. Il ne savait pas si elle se rappela de ses paroles, mais il allait maintenant la conduire jusqu'à son repère à elle et partir sans se retourner. C'était assez dur ainsi, qu'il serait inutile de se faire plus de mal. Jace tenta de respirer discrètement et lui donna tout ça, il espérait qu'elle sera heureuse sans lui.. et plus en danger de mort. « on va sortir d'ici.. il est temps de rentrer..» Jace se releva doucement, attrapa la toupie et le récipient puis il était prêt à la porter dans ses bras ou son dos pour la conduire jusqu'au lieu de leur séparation. Il tentait de ne pas trop y penser, mais il se sentait de plus en plus mal, pas au point de s'évanouir, mais sa gorge était sèche, il était en sueur et son coeur ne cessait de se débattre dans sa poitrine.

(c) sweet.lips


I want you, I want you so bad, it's driving me mad, it's driving me, she's so heavy, heavy, heavy, heavy

boîte de pandore:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Avery-Johan Wolfe "
MODO Chummy. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Camilla Luddington. × Nombre de messages : 2172 × Age du perso : 24 ans. × Job : Ancienne étudiante en dernière année de chirurgie pédiatrique. Sur l'île, Avery est l'un des médecins du campement. × Côté love : le cœur se situe dans la région thoracique (poitrine), où il occupe plus précisément la portion antéro-inférieure du médiastin (partie du corps située entre les cavités pleurales qui contiennent les poumons). Il est situé sur la ligne médiane, un peu décalé à gauche de telle sorte que deux tiers de sa masse sont situés du côté gauche.


Message(#) Sujet: Re: « Nous ne sommes que des grains de sable mais nous sommes ensemble» ❧ Jace Cavanaugh Mar 17 Mar - 14:53

Avery Wolfe ∞ Jace Cavanaugh
La jeune femme semblait être vidée de l'intérieur lorsqu'elle se réveilla, elle avait un poids en moins mais elle ne saurait dire quoi. Cependant, comparé au moment où il lui avait donné l'antidote, Avery avait reprit ses esprits, elle semblait plus présente et plus vivante, bien loin du zombie de toute à l'heure. Sa gorge était sèche, en s'asseyant du mieux qu'elle pu, elle bu quelques gorgées d'eau fraîche. Jace s'approcha d'elle et lui passa de l'eau sur le visage pour la soulager. Le fait qu'il prenait soin d'elle la touchait énormément surtout après sept ans qu'ils se connaissent. Son fiancé lui demanda comment elle se sentait. Avery ne répondit pas tout de suite comme si elle cherchait ses mots, une comparaison par rapport à ce qu'elle avait vécu :

« ….Je dirais vidée...comme lorsque l'on faisait 36 heures d'affilées à l'hôpital et un peu fiévreuse mais ça ira, je pourrais marcher. »

Elle lui adressa un sourire réconfortant pour ne pas qu'il s'inquiète. Il avait déjà dû avoir des sueurs froides depuis qu'elle avait été mordue. Jace lui montra ce qu'il avait trouvé pour elle. Avery sourit car en effet c'était le genre de pull qu'elle aurait pu porter à New-York quant à la peluche, Jace avait déjà constaté sa passion pour cet objet.

« Merci. » Elle lui adressa un sourire et caressa la peluche. Il s'agissait d'un petit ourson brun habillé à la Paddington : « J'irais le nettoyer au ruisseau pour lui enlever la poussière. Tu t'en rappelles à New-York la collection que j'avais. » Elle laissa échapper un petit rire : « J'ai cru que ce jour-là tu allais me renvoyer chez moi quand tu m'as vu débarqué avec mes cartons à la mention « peluche ». Et là tu dois te dire que ça recommence avec la boite à musique, la peluche et mon futur pot de fleurs. »

Elle rit de nouveau. La jolie brune était loin de se douter que Jace envisageait de la quitter, de la faire retourner au camp des rescapés.Elle risquait de tomber de haut en l'apprenant. Sa phrase concernant le silex aurait pu lui mettre la puce à l'oreille mais pour le moment elle n'avait pas en tête les paroles de Jace avant qu'elle s'endorme. Il lui avait parlé du virus il lui semblait, le reste était flou. Elle regarda le silex en grimaçant car elle se souvient qu'elle avait faillit se déchiqueter le bras avec pour se l'amputer. Elle le prit néanmoins et le mit dans sa poche.

« Tu m'apprendras à me défendre ? »

Elle le regarda dans les yeux. Jace semblait une nouvelle fois différent comme si quelque chose le tracassait mais elle ne saurait dire quoi. Avery allait lui caresser la joue quand il se releva et lui dit qu'ils allaient partir pour rentrer. Bien évidemment, elle croyait qu'il parlait de la grotte des Hostiles. Avery resta un peu au sol puis se releva tant bien que mal. Elle prit la trousse de secours, le pull et l'ourson en peluche qu'elle mit sur la couverture et en fit un sorte de sac avec la couverture pour transporter plus facilement. Elle s'approcha ensuite de Jace :

« J'ai envie que l'on reprenne ce que l'on était en train de faire...Je ne marcherai pas trop et je resterai assise sur le sable promis puis j'ai envie de manger du poisson j'ai une faim de loup. » Elle lui adressa un sourire : « Et je compte bien profiter de mon immunité maladie pour te laisser récupérer les vers de terre à ma place ! »

Avery se mit à rire car elle plaisantait. Elle voulait lui faire comprendre qu'elle ne voulait pas que cette journée soit gâché. Il fallait qu'ils passent outre et qu'ils repensent aux bons moments de ce début de journée. Elle ne voulait d'ailleurs pas penser à ce qui s'était passé. Avery lui fit des yeux doux ou les yeux du chat botté pour tenter de le faire craquer :

« En plus on pourra voir le coucher de soleil sur la plage tout en dégustant notre poisson et notre crabe, allez s'il te plais, s'il te plais, s'il te plais accepte. Je te promets d'être sage et de ne pas faire d'effort, je suis prête à rester dans la grotte toute une semaine pour me reposer. »

code by Silver Lungs



Ma petite boite à musique <3:
 
Revenir en haut Aller en bas

» Contenu sponsorisé "
❝ ❞


Message(#) Sujet: Re: « Nous ne sommes que des grains de sable mais nous sommes ensemble» ❧ Jace Cavanaugh

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-