avatar
» Aislynn J. Jenkins "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Sophia Bush x3 × Nombre de messages : 2136 × Age du perso : 26 ans (21/06/1989) × Job : Infirmière × Côté love : ... When The Past Hurts ...


Message(#) Sujet: A sight, a smile, a dance &&' I missed you ... {Rohan Sam 21 Fév - 0:19

    Aislynn ∞ Rohan
    A sight, a smile, a dance &&' I missed you ...
    La vie à New-York commençait peu à peu à me paraitre plus simple, j’arrivais enfin à voir dans l’avenir et à faire des projets. Je dois avouer que le fait d’avoir eu une réelle discussion avec Rohan, aboutissant à quelque chose n’y était pas pour rien. Cela faisait maintenant plus d’un mois que nous nous étions réconciliés. Une soirée que ni l’un, ni l’autre ne s’attendait à vivre, et pourtant, elle avait changé beaucoup de choses, enfin c’est ce que je pensais. En effet, je n’avais pas revu le jeune homme depuis ce jour là, il partait à peine trois jours après, et les circonstances avaient fait qu’on n’avait pas pu avoir un peu plus de temps pour pouvoir profiter l’un de l’autre. Malgré ça, j’étais persuadée qu’on était repartis sur de bonnes bases, et mon cœur ne doutait en rien des choix que j’avais pris. J’aurais tellement aimé pouvoir profiter un peu plus de lui, mais je savais que me remettre avec lui impliquait forcément accepter ce mode de vie et l’armée, ça faisait partie de lui. J’avais appris à vivre avec par le passé, je serais capable d’en faire de même cette fois-ci. Je ne saurais dire ce que nous étions réellement l’un pour l’autre, mais il s’était passé quelque chose ce soir là, ça ne faisait aucun doute. Malgré le fait qu’on n’ait pu se revoir, on s’était tout de même échangé quelques messages, et aussi ridicule que cela puisse paraitre, il me manquait. J’avais passé quasiment trois ans sans lui, et là, c’était comme si on me l’avait repris trop tôt, sans me laisser le temps de pouvoir savourer, ne serait-ce qu’un peu, ce bonheur tout juste retrouvé. Des messages, ce n’était pas grand-chose, mais au moins, je savais qu’il allait bien et je n’en demandais pas plus. Je ne peux pas nier le fait qu’à chaque fois qu’il part, je suis morte de trouille, j’ignore ce qu’il vit sur le champ de combat et le pire me traverse l’esprit. Je n’avais pas pu me résoudre à le supprimer de ma vie, et je crois que je ne le pourrais jamais.

    Le fait d’avoir avancé avec Rohan m’a fait me reprendre en mains et revivre plus que ce que je ne le faisais depuis que j’étais revenue à New-York. Même si ce n’était pas simple tous les jours, je faisais des efforts et prenais énormément sur moi. J’avais de ce fait pris mon courage à deux mains pour reprendre contact avec mes anciens amis, et surtout répondre aux messages que j’avais eu dès mon retour sur le continent. Au final, je ne regrettais rien et maintenant, je me disais même que les raisons qui m’avait faites être réticente à renouer des liens, étaient en fait ridicules. Ils n’étaient pas là pour me juger ou quoi que ce soit, et contrairement à ce à quoi je m’attendais, personne n’avait été trop curieux, ils s’étaient seulement contentés de ce que j’avais bien voulu leur dire et rien de plus. Je pense que c’est à ça qu’on reconnait les vrais amis, ils vous acceptent tel que vous êtes, sans chercher à vous changer ou à vouloir tout savoir si vous n’êtes pas prêt à leur en parler. J’avais la chance d’avoir encore des personnes comme ça dans mon entourage, même après quasiment trois ans d’absence.

    J’avais passé l’après-midi avec une amie à faire du shopping, et revenir à la civilisation était vraiment une chose que j’appréciais. J’avais fini par me laisser convaincre de sortir en boite le soir-même. L’idée ne me tentait pas plus que ça, mais en voyant sa bouille de petite fille suppliante, je n’avais pas pu résister, et après tout, ça ne pourrait pas me faire de mal … J’avais enfilé une robe légèrement décolletée rouge, mais qui restait dans le classe et non le vulgaire, ondulé mes cheveux et enfilé une paire d’escarpins. Elle m’avait interdit de venir en pantalon, assurant que ce n’était pas une tenue pour ce genre d’endroit. Je me devais d’avouer que cela me faisait du bien de me pomponner et de me sentir jolie un peu. Toutes ces petites choses, pour certaines du quotidien, m’avaient manqué. Elle m’avait emmenée dans une boite de nuit sur Times Square, où o devait rejoindre ses amis. J’en connaissais certains de vue, mais sans plus, pourtant ils m’accueillirent comme si je faisais partie de leur bande habituelle. Ce sentiment était vraiment très agréable, la soirée s’annonçait bonne en tout cas. J’étais assise à la table que nous avions, sirotant tranquillement un verre lorsqu’on me tira par la main en ajoutant « Ais’ j’adore cette chanson, viens on va danser ! » je n’eus pas le temps de répondre que je me retrouvais sur la piste de danse, je lui adressais un sourire pour toute réponse. Je me laissais prendre au jeu et dansait avec elle, je ne me souciais de rien, j’avais simplement envie de profiter de ma soirée comme n’importe qu’elle fille de mon âge. Je m’amusais lorsque je sentis deux mains se poser sur mes hanches, je me retournais aussitôt et je me retrouvais face à un homme, visiblement alcoolisé « On peut danser ensemble ma jolie … » J’avais retiré ses mais en moins de temps qu’il ne faut pour le dire « Non merci ! » Je me retournais pour retourner vers notre table alors qu’on m’attrapait le bras au même moment « Allez, fais pas ta timide ! » Ajouta l’homme se faisant légèrement insistant.
    code by Silver Lungs


Spoiler - Thank you for everything <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: A sight, a smile, a dance &&' I missed you ... {Rohan Sam 21 Fév - 13:22



A sight, a smile, a dance && I missed you ...
J’étais de retour d’une mission qui avait duré plusieurs semaines. Trois semaines au total. Cela faisait quelques jours que j’étais donc de retour à New-York pour mon plus grand plaisir. Oui, mon métier me passionne mais les horreurs que je peux voir durant ces missions me donnent bien souvent l’envie de retrouver une vie paisible. Ces horreurs me font me rendre compte qu’en réalité, je n’ai pas à me plaindre de la vie que je mène, que je pourrais être dans un tout autre état tellement différent. Lorsque j’étais de retour à New-York, j’étais content de retrouver un semblant de vie normale. Mes permissions me permettaient de reprendre du souffle, de me changer les idées et de repartir du bon pied pour une nouvelle mission. Je n’avais pas revu Aislynn depuis notre dernière discussion. Cette conversation qui avait pris des tournures dont je n’aurais pas imaginé de si tôt, me donnait l’envie de rejoindre New-York. J’étais reparti peu de temps après en mission, sans même avoir eu le temps de la revoir, de me rendre compte que cette conversation avait vraiment exister. Pour seul moyen de communication, nous nous étions échangés quelques messages. J’avais alors un goût amer qui persistait. Même si nous avions décidé de prendre notre temps, les quelques messages que j’avais eu d’elle ne m’avaient pas entièrement satisfait, pensant qu’elle se montrait distante à travers ces derniers. Je ne remettais pas en doute tout ce qu’elle m’avait dit mais j’étais effrayé par la suite des choses. J’étais également déjà effrayé par la prochaine fois que je la verrais. Et pourtant, elle me manquait comme jamais cela n’était arrivé. Pas même lorsqu’elle était sur cette île, à l’autre bout du monde. Dès que je connaissais la date de mon retour, je m’étais juré que la première chose que je ferais, ce serait de la contacter afin de la revoir. J’espérais même au plus profond de moi-même qu’elle vienne m’attendre à l’aéroport, comme autrefois.

Sauf que j’avais été bien déçu de ne voir personne, de ne pas voir ma petite brunette m’attendre. Et en même temps, c’était un peu trop tôt dans notre nouvelle histoire. Plus je vieillissais, plus je me rendais compte que je devenais exigent, autant dans ma vie personnelle que dans ma vie professionnelle. J’avais décidé de rentrer seul chez moi, de ne même pas prévenir Aislynn que j’étais rentré chez moi. Une fois dans mon appartement, j’avais rangé mes affaires, ne sachant pas exactement pour combien de temps j’étais à New-York. Etre chez moi me faisait réellement du bien et j’étais content d’être rentré après une mission pareille. Avant de faire quoi que soit, j’avais prévenu ma mère que j’étais rentré sain et sauf. Elle s’inquiétait toujours pour un rien ou alors avec une démesure inexplicable. J’étais ensuite passé sous la douche, chose que je faisais que rare sur le camp militaire et encore plus rarement lors des missions. Et j’appréciais le fait de prendre une douche, de retrouver un confort. M’installant ensuite dans mon canapé, je n’avais pas la têt à sortir ou à parler à qui que soit. J’étais assez déçu, déçu qu’Aislynn ne soit pas venue m’attendre, même si je savais, au regard des messages qu’elle m’avait envoyé, qu’elle s’inquiétait pour moi.

Puis, mon téléphone se fit entendre. Mon meilleur ami me proposait, pour mon retour, une sortie entre mecs, en boîte. Il n’était pas vraiment au courant de l’avancée des choses avec Aislynn. Tout simplement parce que je n’avais pas eu le temps de tout lui raconter avant mon départ. Mais il le saurait bien assez tôt. Je ne voulais pas précipiter les choses et parler de cette histoire à qui que ce soit en faisait partie. Je ne voulais pas faire des plans sur la comète alors je n’avais encore rien dit à mon entourage. Je m’étais alors apprêté d’un jean noir et d’un tee-shirt blanc tout simplement. Je n’avais plus l’habitude de sortir en boîte. Les seules sorties que je faisais quand j’en avais besoin, c’était au bar, pas plus loin. J’avais conclu avec mon meilleur ami que je le rejoignais justement dans ce bar où nous avions l’habitude de passer nos soirées. Après plusieurs heures passées dans ce bar qui s’emplissait à vue d’œil, nous étions partis en direction d’une boite de nuit sur Times Square. A New-York, ce n’était pas les boites de nuit qui manquaient et pourtant, ce n’était pas vraiment mon truc. Si je devais draguer, je préférais le faire dans un bar, où l’ambiance est parfois plus propice aux rencontres. Mais j’avais ma tête ailleurs depuis plusieurs semaines à présent. Nous étions alors installés à une table, un verre à la main et une jeune femme blonde à mes côtés. Je m’en fichais pas mal de cette fille, je ne lui prêtais même pas attention. « Tu viens, on va mettre le feu à la piste. » Me dit mon meilleur ami. Lui aimait mettre le feu à la piste de danse et pouvoir danser avec l’une des nombreuses jeunes femmes qui étaient présentes ce soir. Je m’étais alors décoincé et j’avais tout doucement commencé à danser, quand j’aperçus un homme devenant de plus en plus insistant auprès d’une femme. Je l’avais observé à partir du moment où il s’était approché de cette jeune femme. « Je reviens. » Je partis alors en direction de ce mec. Je détestais les gars trop prévoyant et instant avec les femmes. Je détestais leur façon de parler aux femmes. Plus je m’approchais, plus j’avais envie de lui coller ma main au visage. Puis, en me rapprochant, je crus reconnaitre Aislynn dans les bras de ce type. Ni une, ni deux, je m’approchais de lui, séparant Aislynn de cet homme. « C’est quoi que tu comprends pas dans ce qu’elle vient de te dire, mec ? Elle t’a dit non, alors insiste pas ou c’est mon poing que je te colle au visage. » Je dévisageais ce mec, il me dégoutait. Je n’arrivais pas à comprendre ce type de mec. Je restais à le regarder, attendant qu’il décide de laisser tomber et de partir.

.
FICHE ET CODES PAR ILMARË
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Aislynn J. Jenkins "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Sophia Bush x3 × Nombre de messages : 2136 × Age du perso : 26 ans (21/06/1989) × Job : Infirmière × Côté love : ... When The Past Hurts ...


Message(#) Sujet: Re: A sight, a smile, a dance &&' I missed you ... {Rohan Dim 22 Fév - 15:13

    Aislynn ∞ Rohan
    A sight, a smile, a dance &&' I missed you ...
    Je n’étais pas le genre de fille qui sortait tous les week-ends, tout en finissant totalement alcoolisée, sans avoir le moindre souvenir de sa soirée. Non, ce n’était absolument pas moi, je ne l’avais jamais été et je ne voudrais devenir comme ça pour rien au monde. Seulement, je n’avais pas pu refuser cette soirée, je m’étais dit qu’elle me ferait du bien de voir d’autres personnes et de m’amuser un peu. C’était une chose que je n’avais pas faite depuis des années, et pour moi, c’était une bonne façon de se reprendre en mains et de continuer à aller enfin de l’avant. Au départ, j’avais été un peu réticente mais devant la tête de mon amie, je n’avais pas pu résister. Elle semblait réellement ravie que je l’accompagne et je pense qu’elle n’aurait pas lâché l’affaire si je lui avais dit non et aurait tout fait pour me faire craquer. Je dois avouer que son enthousiasme me faisait réellement plaisir au fond, elle ne faisait pas ça juste pour se montrer gentille avec moi, mais parce que ça lui tenait bien à cœur. Histoire de parfaire son enthousiasme, j’avais décidé de faire des efforts et même de me faire jolie. Au final, j’avais plutôt apprécié de me préparer avec elle et de me pomponner. Je me sentais bien, belle et féminine, tout ce que je n’avais pas été depuis beaucoup trop de temps à mon goût. Je reprenais enfin ma vie en mains et c’était un grand pas, une grande étape à passer.

    Le début de soirée avait vraiment été très bon. Je ne connaissais pas l’endroit, et je dois dire que la musique me déconcertait un peu, j’avais très clairement un train de retard sur le sujet, mais je n’en tenais pas compte. J’étais entourée de personnes qui devaient ignorer ce que j’avais vécu et qui de ce fait ne me traitaient pas différemment, et c’est tout ce que je demandais. J’avais un sourire aux lèvres, tout en me déhanchant au rythme de la musique et en riant face à mn amie qui commençait à avoir les effets de l’alcool qui se faisaient ressentir. Tout aurait pu très bien se passer, mais c’était très clairement trop demandé. Je n’avais pas eu le temps de le voir venir, qu’un homme s’était avéré bien trop près de moi. C’était un côté de la vie New-Yorkaise qui ne m’avait pas manqué et que j’avais oublié. Pour m’en débarrasser, j’avais décidé de repartir vers ma table. J’avais totalement mes esprits et je ne supportais pas du tout ce genre de type. « Allez, fais pas ta timide ! » Il ne semblait apparemment pas décidé à lâcher l’affaire et je commençais à hausser le ton tout en essayant de me dégager de lui « Je vous ai dit de … » Je n’eus pas le temps de terminer ma phrase, que je sentis quelqu’un l’éloigner de moi rapidement.

    j’étais légèrement surprise et avant que je ne puisse me retourner, je l’entendis menacer le type. « C’est quoi que tu comprends pas dans ce qu’elle vient de te dire, mec ? Elle t’a dit non, alors insiste pas ou c’est mon poing que je te colle au visage. » J’avais l’impression de divaguer, cette voix je l’aurais reconnue parmi mille autres, mais là, j’avais l’impression que c’était mon imagination qui me jouait un tour. Je finis par me retourner et là, mon cœur rata un bond, je n’avais pas rêvé, il était bien là. Je n’arrivais pas à le quitter du regard, et un sourire naquit immédiatement sur mes lèvres. A chaque fois que je le revoyais, il me paraissait encore plus beau que la fois précédente. J’étais tellement concentrée sur lui, que j’avais oublié tout ce qui se passait autour de moi, jusqu’à ce que l’homme en rajoute une couche « On ne t’a rien demandé toi ! Je veux juste danser avec ce joli déhanché ! » Ajouta-t-il en me faisant un clin d’œil. Je sentais que la situation allait dégénérer ce qui me fit sortir de mon état de léthargie et j’eus juste le temps de rattraper le bras de Rohan et alors qu’il tournait son visage vers moi, j’ajoutais « Laisse tomber Rohan, il n’en vaut pas la peine. » Je crois que c’est à ce moment-là que le type réalisa et partit, alors que j’avais toujours ma main posée sur le bras de Rohan je n’arrivais pas à le quitter des yeux, et je sentis mes joues rosirent légèrement sous son regard bleu perçant. Je me mordillais la lèvre, je ne l’avais pas revu depuis notre conversation et je ne savais pas trop comment réagir, bien que mon cœur battait la chamade dans ma poitrine. Je m’attendais à tout sauf à le voir ici, je ne savais même pas qu’il était revenu de sa mission, mais malgré tout, j’étais soulagée de le voir et en bonne santé, c’était une des choses qui m’effrayait le plus avec l’armée, je ne savais jamais dans quel état j’allais le récupérer, ou même, s’il allait revenir et c’était quelque chose de vraiment difficile à vivre au quotidien. J’en avais complètement oublié tout, l’endroit où nous nous trouvions, la musique qui atteignait un niveau sonore assourdissant, j’en avais même oublié que je n’étais pas venue seule ici. Toute mon attention était dirigée sur lui. Je ne savais pas trop comment agir, je ne savais pas où nous en étions, j’aurais aimé lui sauter dans les bras et qu’il me serre, mais je n’osais pas. Je continuais de la regarder, tout en jouant nerveusement avec mes doigts. « Je suis contente de te voir ! » prononçai-je avec un petit sourire, c’était au final bien loin du compte, mais je ne voulais pas me précipiter pour, au final, foncer droit dans le mur. Cet homme me faisait totalement faire perdre pieds, mais malgré ça, il était et resterait la constante de ma vie, celui auquel je me rattacherais sans cesse. Je ne bougeais pas, attendant une réaction de sa part, qui me ferait comprendre qu’il n’a pas changé d’avis, qu’il veut toujours, à nouveau, de moi dans sa vie.

    code by Silver Lungs


Spoiler - Thank you for everything <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: A sight, a smile, a dance &&' I missed you ... {Rohan Lun 23 Fév - 12:15



A sight, a smile, a dance && I missed you ...
Depuis quelques années, j’avais pris de mauvaises habitudes. Dès que je rentrais de mission, je sortais tous les soirs durant ma permission. Passant ainsi mes soirées à noyer mon malheur, à oublier toutes ces images horribles qui me restaient en tête après les missions. Sauf que depuis quelques semaines, c’était différent. Je me sentais différent. Je n’avais plus cette même envie de me mettre plus bas que terre, de rentrer complètement ivre et au bras d’une jeune femme qui m’était totalement inconnue avec qui j’aurais passé la nuit. A présent, tout était différent. Je voulais changer, changer ces habitudes, ces vieux démons qui me hantaient. Tant de fois, j’avais tenté d’y mettre fin, d’y mettre un terme sans jamais y parvenir, récidivant à chaque fois que j’en avais l’occasion. Je voulais changer pour Aislynn, pour ne pas la décevoir. Elle était loin de s’en douter et elle était loin de le savoir. Je n’avais pas envie qu’elle voit cette facette là de moi, le visage du mec incontrôlable et qui ne sait pas résister à l’alcool. Je ne voulais pas qu’elle le sache et jamais elle en aura connaissance. Pour la simple et bonne raison que j’avais décidé de me prendre en mains et de recommencer ce que j’avais pu entreprendre tant de fois afin de me soigner.

Cette nouvelle soirée à New-York ne s’annonçait pas d’un très bon œil. Premièrement, parce que je n’avais pas vraiment la tête à sortir. Mais mon meilleur avait tellement insisté et avait eu plutôt de bons arguments. Deuxièmement, parce que je savais qu’elle ferait sortir en moi mes vieux démons et je n’aimais pas cela. J’étais tellement faible et l’alcool était l’une de mes faiblesses. Mais j’avais tout de même accepté la proposition de mon meilleure amie. Cette dernière me ferait me changer les idées. Je me sentais mal à l’aise, actuellement. Je n’étais pas véritablement dans mon assiette, il me manquait comme quelque chose. Une fois que nous étions rentrés dans cette boîte, mon meilleur ami avait directement accosté deux jeunes femmes. Je m’en fichais éperdument de cette fille, espérant au plus profond de moi voir Aislynn dans toute cette foule. Mais je savais que ce n’avait jamais été son genre de soirée. Et pourtant. Lorsque j’avais aperçu cet homme se montrer insistant avec la jeune femme, mon âme de soldat, de sauveur avait pris le dessus et j’étais parti à la rescousse de la jeune femme.

Cette jeune femme tentait par tous les moyens de se débarrasser de cet homme. Et en me rapprochant d’eux, j’avais reconnu Aislynn. Mon sang n’avait fait qu’un tour et j’étais arrivé à leur hauteur plus rapidement que je ne l’aurais cru. Je lui avais alors demandé de la laisser tranquille. « On ne t’a rien demandé toi ! Je veux juste danser avec ce joli déhanché ! » Avait-il répondu. Il voulait me rendre fou, il voulait vraiment mon poing dans la figure. Je perdais mon sang froid et ma jalousie d’autrefois, refaisait surface. Je n’aimais pas ce sentiment mais je ne pouvais faire autrement. « Laisse tomber Rohan, il n’en vaut pas la peine. » Me dit Aislynn. Une nouvelle fois, elle avait raison mais je ressentais un certain plaisir à me dire que je pourrais lui coller mon poing au visage. Heureusement qu’elle me retenait et pour elle, je le regardais partir, sans rien dire. J’étais toujours aussi furieux et dans ces moments là, je me renferme sur moi-même, avec de nouveau cette carapace indestructible. Je ne ressentais plus rien, pas même le plaisir de revoir Aislynn. J’étais assez déçu d’elle, qu’elle ne soit pas venue m’attendre mais en même temps, elle en aurait été incapable, ignorant la date de mon retour. J’étais déçu de la voir ici, danser comme si tout allait très bien. Alors oui, elle avait raison de venir se changer les idées, de reprendre le cours d’une vie normale. Mais elle ne semblait pas se préoccuper de ce qui se passait actuellement entre nous. Alors que j’étais effrayé par le fait de la revoir, j’avais l’impression qu’elle avait mis tout ça de côté. Je posais mon regard sur elle, les sourcils toujours froncés. Je n’arrivais pas à me détendre, même face à elle. Elle avait pourtant, un si beau sourire sur son visage, elle paraissait contente de me revoir. Mais j’étais buté et je restais sur mes aprioris et sur mes idées. « Je suis contente de te voir ! » Me dit-elle. La voir danser trop près d’un autre homme que moi, m’avait rendu fou et ce n’était pas avec un sourire de sa part que j’allais me détendre. Même si elle l’avait repoussé, le fait de savoir qu’elle plaisait à d’autres hommes me rendait fou de rage. « Ne te laisse plus approcher par aucun homme, s’il te plait ! Si tu ne veux pas avoir ma mort sur la conscience ! » Lui dis-je sans même prendre en considération sa remarque. Elle était différente de l’autre fois, de la dernière fois que je l’avais vu et je n’arrivais pas à savoir ce qui avait changé en elle. Le fait de la revoir me dit une drôle de sensation dans le ventre et dans le cœur. Je regardais vers la piste de danse, histoire de voir où mon meilleur ami se trouvait. Puis je reposais mes yeux sur Aislynn. Voyant qu’elle n’était pas venue seule, je décidais de mettre fin à notre discussion. « Passe une bonne soirée, Aislynn ! » Lui dis-je tout en m’éloignant d’elle. Je n’avais pas envie de la déranger, je n’étais pas réellement d’humeur, ma jalousie et ma rage me bouffant de l’intérieur.


.
FICHE ET CODES PAR ILMARË
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Aislynn J. Jenkins "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Sophia Bush x3 × Nombre de messages : 2136 × Age du perso : 26 ans (21/06/1989) × Job : Infirmière × Côté love : ... When The Past Hurts ...


Message(#) Sujet: Re: A sight, a smile, a dance &&' I missed you ... {Rohan Lun 23 Fév - 18:28

    Aislynn ∞ Rohan
    A sight, a smile, a dance &&' I missed you ...
    La soirée qui s’annonçait pourtant très bien semblait vouloir prendre une autre tournure. Je m’amusais, oh oui, comme je ne l’avais pas fait depuis des années, et ça me faisait du bien, j’avais eu ce besoin de me sentir vivante, et c’est ce qui se passait ce soir. J’avais eu ce ressenti qu’une fois depuis mon retour, lorsque j’avais fini dans les bras de Rohan. Ça avait été le seul moment, où je m’étais sentie bien, hors mis ce soir. Cependant, il faut croire que c’était trop demandé que de passer une soirée tranquillement avec des amis, puisqu’un type complètement alcoolisé avait décidé de me casser ma soirée, et semblait même avoir jeté son dévolu sur moi. Il ne semblait pas remarquer que je n’étais absolument pas intéressée et qu’il se montrait plus qu’insistant. Sauf que je n’étais pas le genre de filles à me laisser faire et à flirter avec le premier venu. Je n’avais jamais été ainsi, et c’était encore moins le cas maintenant, le seul que j’avais envie de voir et qui comptait pour moi se trouvait je ne sais où, sur un champ de bataille.

    Enfin, c’est ce que je pensais, jusqu’à ce que je le voie devant moi, s’interposant face au type et en le remettant à sa place. Je n’avais pu m’empêcher d’avoir un sourire en le découvrant ici. C’était tellement inattendu que j’avais eu un temps de réaction, mais il était bien là et en forme, c’était le principal. « Ne te laisse plus approcher par aucun homme, s’il te plait ! Si tu ne veux pas avoir ma mort sur la conscience ! » Je ne réagis même pas aussitôt à sa remarque, tellement j’étais perturbée de le voir devant moi. Je ne peux pas cacher que ça me fait réellement plaisir, mais à la fois, je ne peux pas m’empêcher d’avoir u pincement au cœur en réalisant qu’il était rentré et qu’il ne m’avait pas prévenue. Je pensais qu’il le ferait, je pensais que je serais une des premières prévenues. On n’avait pas instauré de règles à notre nouvelle relation, mais je pensais vraiment qu’on formait à nouveau un nous, et que c’était le genre d’informations qu’on partagerait. De plus, il savait parfaitement ce que je ressentais à chaque fois qu’il partait, il savait à quel point je m’inquiétais, que je craignais toujours le pire. Il le savait, et je ne comprenais pas qu’il ne m’ait pas prévenue. Il y avait encore des choses à mettre au clair entre nous. « Mais … » commençai-je en sortant de mes pensées, mais je ne pus pas finir ma phrase, qu’il enchaîna, ne tenant même pas compte de ma remarque. « Passe une bonne soirée, Aislynn ! » Il était parti avant que je ne puisse répondre quoi que ce soit, me clouant sur place.

    Je restais sur place quelques dizaines de secondes, ne comprenant pas tout ce qui venait de se passer, avant de reprendre enfin mes esprits et de sortir de ma léthargie momentanée. Je jetai un regard vers la table où se trouvaient mes amis, avant de tourner aussi rapidement mon regard vers la piste de danse, cherchant Rohan des yeux. Je ne pouvais pas le laisser partir comme ça, faire comme si de rien était. De toute façon, le revoir m’avait coupé l’envie de continuer ma soirée comme si de rien était, je savais que j’aurais la tête ailleurs même si je faisais le choix contraire. Je finis par l’apercevoir un peu plus loin et je pris mon courage à deux mains pour le rejoindre rapidement. Je l’attrapai par le bras pour le forcer à s’arrêter et à se retourner. A son regard noir, je me demandais si j’avais pris la bonne décision, mais au fond de moi, je savais que c’était le cas. « Attends Rohan ! Pourquoi tu pars comme ça ? » Je lui avais demandé cela tout en m’étant légèrement reculée de lui, je ne savais pas trop comment me comporter, mais j’étais certaine que je n’avais pas envie de m’éloigner de lui à cet instant. Au contraire, j’aurais aimé qu’il me prenne dans ses bras, qu’il me conforte dans le fait que tout ce qu’on s’était dit avant qu’il parte était toujours d’actualité, qu’il voulait toujours que nous formions un nous. J’aurais aimé tout cela, mais il semblait vraiment sur les nerfs, et ça me faisait me sentir mal. Une fois de plus, je me retrouvais face à lui, à ne pas savoir quoi faire et je n’osais pas m’approcher de lui. Je savais que mes joues rougissaient, mais son regard avait le don de me déstabiliser. Ça avait toujours été le cas, à chaque fois qu’il me regardait, j’avais l’impression qu’il allait me transpercer avec ses yeux bleus. Même si par le passé, j’avais eu l’habitude de ce regard, il n’avait jamais cessé de me faire fondre. Je le voyais peu à peu perdre cette couleur sombre et je ne pus me retenir de lui sourire, un sourire sincère que je portais souvent en sa présence. On se fixait tels deux idiots et pourtant, ni l’un, ni l’autre ne semblait prêt à aller vers l’autre. Je l’avais fait la fois dernière, mais là, j’avais peur de la réaction qu’il pourrait avoir et cette fois-ci ; j’avais quelque chose à perdre, l’espoir que je m’étais fait qu’on allait de nouveau vivre quelque chose ensemble, et si ce n’était plus le cas, je le supporterais mal. « Je suis vraiment contente de te voir ! » Je ne faisais que réitérer ma remarque de tout à l’heure, mais j’espérais que cette fois-ci, il m’écoute et en tienne compte. Il semblait déjà plus calme et là, on était concentré l’un sur l’autre, alors j’avais une petite chance qu’il réagisse. Je le regardais tout en me mordillant la lèvre inférieure, on ne s’était jamais retrouvés dans ce genre de situation ensemble, et ce n’était pas facile à appréhender pour ma part. J’aurais bien voulu savoir ce qui se passait dans sa tête à ce moment précis, ça m’aurait bien facilité les choses, et sans doute aidé à agir comme il le fallait, même si je pense qu’il n’y a pas forcément de bonne ou mauvaise façon d’agir dans des moments comme celui-ci.

    code by Silver Lungs


Spoiler - Thank you for everything <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: A sight, a smile, a dance &&' I missed you ... {Rohan Mar 24 Fév - 17:23



A sight, a smile, a dance && I missed you ...
Je venais de laisser parler ma jalousie, j’étais venu à la rescousse d’Aislynn sans même savoir si le fait que cet homme qui la draguait, la dérangeait. Mais je connaissais Aislynn, elle était loin d’être ce genre de femme qui se laisse aller avec le premier venu. Même avec moi, elle ne se laisserait plus aller si facilement. Bien qu’il se soit passé de nombreuses choses depuis la dernière fois que l’on s’était vu, tout était différent. Les choses ainsi que notre relation prenaient une toute autre tournure. Et je n’arrivais pas encore à cerner cette fameuse tournure. Ce n’était pas vraiment concret. On avait juste décidé, ensemble, de prendre notre temps. Certes, mais jusque quand ? Je n’arrêtais pas de me poser des questions, de m’inquiéter pour l’avenir. Alors qu’Aislynn paraissait apaisée par la décision que nous avions pris. Je n’arrivais pas à faire comme elle, à penser à autre chose. La mission d’où je revenais, m’avait permis, justement, de ne plus penser à toute cette histoire. Je ne comprenais pas comment tout cela pouvait m’angoisser à tel point, je ne comprenais pas comment je n’arrivais pas à être rassurer. Une seule et unique personne pourrait me rassurer. Me rassurer sur ce qu’on a entreprit, sur notre avenir, sur la suite des choses.

J’avais lancé comme une bombe à Aislynn en lui demandant de ne aucun homme s’approcher d’elle. Ca me torturait de l’intérieur de me rendre compte qu’elle pouvait plaire à d’autres hommes. En réalité, je ne comprenais pas pourquoi elle s’accrochait à moi, autant que ça. Elle pourrait avoir tous les hommes du monde entier et pourtant, elle m’avait assuré que c’était moi qu’elle voulait. C’était ma jalousie qui avait parlé, sans même prendre en compte le fait qu’elle soit contente de me revoir. J’étais tellement fou de rage par cet homme, qui s’était montré insistant avec elle. Que je n’avais même pas remarqué à quel point elle était belle. En effet, elle était différente de l’autre fois, elle s’était apprêtée et elle était magnifique. « Mais … » Elle n’eut même pas le temps de me répondre que j’avais pris la fuite. Je ne voulais pas la déranger plus longtemps, j’étais déjà assez intervenu, je ne voulais pas lui gâcher sa soirée. Alors voyant qu’elle était accompagnée par pas mal de gens, j’étais rassuré de voir que si cet évènement se reproduisait, elle n’était pas seule. Je m’étais alors redirigé vers la table que l’on occupait avec mon meilleur ami. Ce dernier était encore sur la piste de danser, collé serré avec une jeune femme. Les deux jeunes femmes qui nous avaient tenu compagnie au début de la soirée, étaient toujours installées à notre table, profitant pleinement de l’instant.

J’allais alors m’asseoir à côté de l’une d’elle, lorsqu’Aislynn en avait décidé autrement. Elle m’attrapa le bras, afin que je me retourne et que je sois face à elle. « Attends Rohan ! Pourquoi tu pars comme ça ? » Me demandait-elle. Elle m’en demandait beaucoup ce soir. Et je ne savais pas si c’était le bon endroit. Je ne savais pas comment réagir face à elle et être en face d’elle m’intimidait. Elle m’intimidait comme jamais cela n’était arrivé. Je ne savais pas si je devais la serrer dans mes bras, l’embrasser ou bien ne rien faire tout simplement. J’optais pour la dernière option, ne voulant pas brusquer les choses, pas après l’évènement passé. Elle me regardait de son regard perçant et intense. Elle allait réussir à m’attendrir de nouveau et à me calmer, sans même dire un mot. « Je suis vraiment contente de te voir ! » Ajoutait-elle. Deuxième fois qu’elle me témoignait son contentement, cette fois je pris sa remarque en considération. Une esquisse de sourire se dessinait sur mes lèvres. Je n’étais pas encore tout à faire remis de mes émotions. « Moi aussi, je suis content de te voir ! » Lui répondis-je. Je jetais un regard vers les jeunes femmes qui étaient derrière moi. Ne sachant quoi dire à Aislynn, je la pris par la main et je l’emmenais à une autre table, une table où nous serions que tous les deux. Je ne savais pas comment elle allait le prendre ou si elle allait me suivre, mais je voulais vraiment me retrouver avec elle et rien qu’elle. Après ce qui c’était passé et depuis notre conversation, nous n’en avions pas terminé. Une fois une table vide trouvée, je m’étais assis aux côtés d’Aislynn. Elle ne devait pas vraiment comprendre mon comportement. Il y a encore quelques minutes, je l’avais laissé en plan, prenant la fuite. Elle était à mes côtés, j’avais gardé sa main dans la mienne et je la regardais, un sourire aux lèvres. « Je suis désolé si j’ai gâché ta soirée. Tu avais peut-être envie de passer la soirée avec ce type ? » Lui demandais-je en souriant. J’espérais connaitre sa réponse d’avance mais je voulais l’entendre dire d’elle-même. « Tu veux boire quelque chose ? C’est moi qui régale ! » Lui demandais-je voulant un peu dédramatiser la situation. J’avais une certaine envie de l’embrasser, de sentir ses lèvres sur les miennes mais je me retenais. Je le devais pour elle, pour nous. Je pense que cela arrivera bien assez tôt. J’attendais sa réponse tout en restant à la regarder. 

.
FICHE ET CODES PAR ILMARË

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Aislynn J. Jenkins "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Sophia Bush x3 × Nombre de messages : 2136 × Age du perso : 26 ans (21/06/1989) × Job : Infirmière × Côté love : ... When The Past Hurts ...


Message(#) Sujet: Re: A sight, a smile, a dance &&' I missed you ... {Rohan Mer 25 Fév - 13:07

    Aislynn ∞ Rohan
    A sight, a smile, a dance &&' I missed you ...
    Une fois encore, la soirée prenait une tournure que je n’aurais pas du tout imaginé, à croire que ça devenait habituel depuis quelques temps, et à chaque fois, c’était en présence de Rohan. Je dois avouer que là, ça me faisait plus que plaisir de le voir devant moi, je ne m’y attendais absolument pas et c’était réellement une bonne surprise. Je m’y attendais encore moins, que j’ignorais complètement qu’il était revenu de mission. Je savais d’ores et déjà que je dormirais bien mieux ce soir, car je ne m’inquièterais pas pour lui. C’était une chose dont je ne pouvais m’empêcher, à chaque qu’il partait, même si j’acceptais complètement son métier, je ne pouvais pas ne pas me faire du souci pour lui, c’était comme ça. Je me souviens que lorsque nous étions ensemble, on communiquait très peu durant ses missions, c’était plus facile pour nous, mais même les rares fois où nous échangions quelques mots, je ne me permettais pas de souffler un peu et j’avais l’impression que ce serait toujours ainsi. J’avais essayé de relativiser cette fois-ci et même si je ne savais pas ce qu’il en était de notre relation ou non-relation, je n’avais pu m’en empêcher. Cette soirée était aussi une occasion de penser à autre chose que lui sur un champ de bataille, et en le voyant se tenir ainsi devant moi, une chose était sure, j’avais vraiment bien fait de venir.

    Même si j’étais quelque peu déçue qu’il ne m’ait pas appelée pour m’annoncer son retour, on n’est sans doute pas encore assez proches, et à vrai dire, je ne sais même pas où on en est tout court, malgré tout ça, j’étais plus qu’heureuse de le voir se tenir devant moi. J’avais un sourire inlassable accroché aux lèvres en le regardant, et même s’il était énervé, je le trouvais plus que séduisant. Il avait toujours eu de l’effet sur moi, et plus ça allait, plus je le trouvais sexy. Je me sentis rougir à cette réflexion, et comme par instinct, je me mordillai légèrement la lèvre inférieure par gêne. Il avait été hors de question que je le laisse partir aussi rapidement qu’il était arrivé. Je savais avant même que ça arrive que je m’en serais terriblement voulu si ça avait été le cas. Je l’avais rattrapé assez rapidement et je le regardais avec une petite moue, j’étais quasi sure qu’il craquerait enfin, j’espérais être toujours capable de l’amadouer. « Moi aussi, je suis content de te voir ! » finit-il par me répondre et mon sourire ne fit que s’élargir. J’avais envie de le sentir contre moi, de sentir ses bras autour de mon corps, mais ignorant complètement où on en est tous les deux, ce serait plus que déplacé. Il avait déjà voulu partir, juste après m’avoir vue, je ne voulais pas prendre le risque de le faire fuir une fois de plus.

    Il finit par me tirer vers une table libre, après avoir jeté un regard à des jeunes femmes, et à cet instant, j’aurais voulu lui demander qui elles étaient. Je commençais à me dire qu’il regrettait peut-être ce qui s’était passé la fois dernière, et que c’était l’alcool qui l’avait fait parler, ce qui expliquerait pourquoi il ne m’a pas prévenu de son retour. « Si tu es accompagné, je ne veux pas te déranger. » Façon détournée de savoir qui elles étaient, mais surtout de savoir s’il préférait passer sa soirée avec elle, plutôt qu’un moment avec moi. Après tout, je n’étais pas forcément la mieux placée pour m’immiscer ainsi dans sa soirée, il avait peut-être prévu de la passer autrement. « Je suis désolé si j’ai gâché ta soirée. Tu avais peut-être envie de passer la soirée avec ce type ? » Je ne pus m’empêcher de rire à sa remarque, il connaissait très bien ma réponse au sujet, il n’y avait aucun doute de permis. « Oh oui, j’en rêvais, tu n’imagines même pas l’effet qu’il me faisait ! » finis-je avant de rire, il était tout ce que je ne pouvais pas supporter chez un homme, et même désespérée, je n’aurais pas pu m’intéresser à un type comme ça. « Tant pis, je vais devoir me consoler avec toi … » ajoutai-je, entrant complètement dans son jeu. Ça faisait du bien de le voir et de pouvoir plaisanter avec lui, même si ça ne m’avançait sur ce qui se passait réellement entre nous. Même si j’avais envie d’avoir des réponses, je voulais encore plus profiter au maximum des moments qu’on s’autorisait à partager. « Je ne te savais pas aussi jaloux ! » ajoutai-je un peu plus sérieusement, ça voulait forcément dire quelque chose, enfin j’avoue être légèrement perdue, recevant des signaux contradictoires. « Tu veux boire quelque chose ? C’est moi qui régale ! » Alors on allait passer un peu de temps ensemble ? Je dois dire que je ne voulais pas refuser, j’en oubliais même totalement que je n’étais pas venue seule, mais c’était comme si en sa présence j’oubliais tout le reste. Je pense que ces trois années de séparation n’ont fait que renforcer les sentiments déjà intenses que j’avais pour lui, et le revoir avait tout fait remonter à la surface. Malgré ce que je ressens, je ne peux pas m’empêcher de douter, les choses n’étaient pas si claires que ça, sinon on n’agirait pas ainsi, il m’aurait déjà pris dans ses bras, surtout après près d’un mois sans se voir. « La même chose que toi s’il te plait. » lui répondis-je en souriant avant de le voir se diriger vers le bar chercher nos verres. Je retombais rapidement dans mes pensées. Pourquoi fallait-il toujours que je me pose des questions ? Pourtant, j’étais sure d’une chose, j’aurais toujours besoin de lui, et même si je ne l’avais pas dit, mon cœur battait toujours au rythme du sien, je l’ai aimé pendant des années, et ce sera toujours le cas. Il semblait qu’il en soit de même pour lui, pourtant, là, on avait l’air de tout sauf d’un couple, qu’étions-nous réellement l’un pour l’autre ?


    code by Silver Lungs


Spoiler - Thank you for everything <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: A sight, a smile, a dance &&' I missed you ... {Rohan Mer 25 Fév - 20:06



A sight, a smile, a dance && I missed you ...
Je n’arrivais pas à croire qu’Aislynn se trouvait près de moi. Elle qui avait si souvent préférer passer des soirées à l’appartement plutôt que dans un bar ou dans une boîte de nuit. Mais j’étais content de la voir radieuse, belle, souriante. Elle reflétait tellement de bonheur qu’elle aurait pu en revendre à n’importe qui. Elle avait toujours eu ce don de m’attendrir, de me détendre et de me calmer. Rien qu’en me prenant la main. Et c’était le cas ce soir. Pourtant, cette soirée avait assez mal débuté mais le fait de revoir Aislynn avait tout changé. Les autres femmes que je pouvais rencontrer, à présent, je m’en fichais éperdument. Bien qu’auparavant, c’était déjà le cas. Mais en chacune d’elle, j’avais recherché le petit détail qui m’aurait rappelé Aislynn. Mais rien ne pouvait la remplacer, aucune femme ne pourrait prétendre que je ressens la même chose pour elle que ce que je ressens pour Aislynn. C’était fort, intense et tellement pur. C’était tellement intense que ça me prenait toute mon énergie à chaque fois que je la voyais. Et c’est bien pour ça que l’avenir me faisait peur. J’avais peur de me prendre une énorme claque face à elle, face à ses sentiments qui ne seraient peut-être pas aussi fort que les miens. J’avais mille et une questions à lui poser mais je n’avais pas envie de l’ennuyer avec tout ça. Le moment n’était pas le bon et ce bon moment arriverait bien assez tôt. Je préférais mille fois profiter de cette nouvelle soirée en sa présence et profiter de l’instant présent. Que de me torturer l’esprit avec toutes ces questions. Nous n’étions pas là pour nous questionner, pas ce soir.

Je lui avais témoigné de mon contentement de la voir. J’étais même le plus heureux des hommes mais je ne voulais pas lui montrer. Au fond de moi, j’espérais qu’elle ne m’en veuille pas de ne pas l’avoir prévenu de mon retour. Si je ne l’avais pas croisé ici ce soir, j’aurais souhaité qu’elle s’en rende compte par elle-même, que j’étais rentré. Sauf qu’elle pourrait tout de même me reprocher de ne pas l’avoir prévenu. Après tout, je ne savais pas encore ce que nous étions exactement mais je voulais en profiter. Profiter de chaque moment passé avec elle. Elle me répondit par l’un de ses plus beaux sourires. C’était dingue l’effet qu’elle avait sur moi. Autant je paraissais froid, dur et mystérieux qu’avec elle, je me sentais à l’aise, naturel. Je n’avais pas besoin de me forcer à sourire. Elle me connaissait dans les moindres détails, dans n’importe quelle émotion. Je n’avais pas besoin de jouer un rôle, surtout pas. Je n’avais pas osé la prendre dans mes bras ou même juste l’embrasser sur la joue. Nous étions l’un en face de l’autre, sans que l’autre ne se décide à faire le moindre geste vers l’autre.

Je l’avais emmené à une toute autre table que la notre. Je n’avais pas envie d’être dérangé, pas lorsque j’étais en la présence d’Aislynn. Je me doutais qu’elle allait relever le fait que deux jeunes femmes se trouvaient à la même table que la notre avant que je ne la rencontre. Mais avant qu’elle ne le fasse, je lui avais demandé si elle tenait à passer la soirée avec l’autre type. « Oh oui, j’en rêvais, tu n’imagines même pas l’effet qu’il me faisait ! » J’avais également ri à la réponse d’Aislynn. Cette sensation de rire avec elle me faisait du bien. Cela me rappelait nos nombreux moments passés ensemble. Certes, nous étions un couple mais nous étions bien plus que les deux membres d’un même couple. Elle était ma meilleure amie, ma confidente bien que je ne sois pas le meilleur des confesseurs. « Tant pis, je vais devoir me consoler avec toi … » Rajouta-t-elle. Je lui fis une légère grimace suivi d’une petite moue. Je regardais autour de moi, afin de repérer ce type. « Si tu veux, je peux aller le chercher et lui laisser ma place … » J’avais fait alors mine de me lever afin d’aller retrouver ce type. Sauf qu’à la tête qu’elle faisait, elle n’était pas vraiment d’accord. « Je ne te savais pas aussi jaloux ! » Me lança-t-elle. Je n’avais pas envie de lui répondre que moi non plus, je ne me savais pas aussi jaloux. Depuis la dernière fois, elle faisait renaitre des émotions en moi. En trois ans, j’avais appris à enfouir au plus profond de moi le moindre sentiment qui me faisait évoquer l’amour ou qui s’en rapprochait. « Je … Je ne le savais pas non plus ! » Avouais-je. Je lui adressais un léger sourire, lui témoignant toute mon innocence concernant cette réponse. Je lui avais proposé de boire un verre. Je ne voulais pas rester tout le temps qu’on serait ensemble à la fixer, à la regarder d’un air béat et limite fou amoureux. « La même chose que toi s’il te plait ! » M’avait-elle répondu. Je m’étais alors levé de la table et je m’étais dirigé vers le bar. Je pris deux cocktails et une fois la commande réglée, je m’étais alors redirigée vers la table où Aislynn m’attendait. Je déposais les deux verres devant nous. Mon regard s’était alors reposé dans celui d’Aislynn. Je n’arrivais pas à regarder autre part que dans sa direction. « J’espère que tu ne m’en veux pas d’être intervenu comme ça avec ce type … » Je restais bouclé avec ce mec. Même si elle me l’avait fait comprendre, je voulais qu’elle me le dise clairement. Je savais qu’elle ne m’en voudrait pas mais après tout, elle aurait pu ne pas vouloir que j’intervienne comme ça, dans sa vie, dans sa nouvelle vie. J’attendais certaines réponses de la part d’Aislynn et j’espérais qu’elle me réponde clairement dans les jours à venir.

.
FICHE ET CODES PAR ILMARË
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Aislynn J. Jenkins "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Sophia Bush x3 × Nombre de messages : 2136 × Age du perso : 26 ans (21/06/1989) × Job : Infirmière × Côté love : ... When The Past Hurts ...


Message(#) Sujet: Re: A sight, a smile, a dance &&' I missed you ... {Rohan Jeu 26 Fév - 16:33

    Aislynn ∞ Rohan
    A sight, a smile, a dance &&' I missed you ...
    Je regrettais encore moins d’être sortie ce soir. Même si j’avais été réticente au départ, j’avais passé un très bon début de soirée, et je me disais que la suite de la soirée ne pourrait être qu’aussi bonne voire mieux. Je le connaissais, il avait beau être énervé, je savais qu’il changerait rapidement d’humeur et que je pouvais très facilement l’aider. J’avais toujours su lui redonner le sourire, et je doutais que ce ne soit plus le cas aujourd’hui. A croire que malgré le temps et la distance, il y a des choses qui n’ont pas changé, et j’en suis plus que ravie. Je n’avais mis que quelques minutes à le faire craquer et j’eux même la chance de voir un sourire s’afficher sur son visage, ce qui n’avait fait qu’agrandir le mien. Je me surprenais à le regarder à chaque fois comme si c’était la première fois que je le voyais. Je crois que c’est une des choses dont je ne me lasserais jamais, et même en le connaissant par cœur, je ne pouvais m’empêcher de le trouver à chaque fois encore plus beau que la fois précédente. « Si tu veux, je peux aller le chercher et lui laisser ma place … » Il était fort, il était même encore plus fort que moi à ce jeu là et je ne m’y attendais pas vraiment, encore moins lorsque je le vis se lever pour aller en direction du fameux type qui m’avait importuné. Je réagis rapidement et le rattrapais par le bras, le faisant se retourner. Sans le vouloir, je m’étais retrouvée collée contre son torse, à, à peine quelques centimètres de son visage. J’avais relevé la tête pour pouvoir voir son visage, il me fixait et je me perdais à nouveau dans le bleu de ses yeux. Le temps aurait pu s’arrêter que cela n’aurait rien changé, je pense que peu importe ce qui aurait pu se passer autour, je n’aurais pas réagi, j’étais trop occuper à l’admirer. « Non, je te préfère toi … » ajoutai-je en me mordillant la lèvre inférieure, sans le quitter pour autant des yeux. J’avais une envie folle de l’embrasser, de sentir ses lèvres contre les miennes, de le sentir contre moi, de sentir ses bras m’entourer. Je n’arrivais pas à détacher mon regard du sien et j’ignorais combien de temps nous étions restés ainsi. « Tu acceptes de rester alors ? » Ajoutai-je avec une voix de petite fille. Je connaissais d’ores et déjà la réponse, mais j’adorais faire ça, je savais qu’il ne me résistait jamais et je ne pouvais me retenir d’afficher un grand sourire devant sa tête.

    On avait tout de même fini par s’installer à une table, un peu plus éloignée. Il n’avait pas relevé ma remarque sur les jeunes femmes qui l’accompagnait et tant mieux au final, je ne me voyais pas me justifier sur ce que j’avais dit, je préférais davantage me focaliser sur lui et sur la réaction qu’il avait eu. Je ne l’avais jamais vu ainsi. Il faut dire que je ne suis pas le genre de fille qui fait tout pour rendre son copain jaloux, ce serait même plutôt le contraire. « Je … Je ne le savais pas non plus ! » Je dois avouer que de le savoir jaloux me faisait quand même plaisir au fond, ça voulait dire que je représentais vraiment quelque chose pour lui et vu que les choses ne sont pas forcément si claire que ça, ça me conforte un peu. Je lui adressais un sourire à sa remarque, nous étions donc deux à être surpris. « On en apprend tous les jours … » On ne cessait de se regarder l’un l’autre et je sirotais entre deux un peu du cocktail qu’il nous avait apporté, je n’étais pas une grande fan d’alcool, mais je ne disais pas non à un bon cocktail ou verre de vin de temps en temps. « J’espère que tu ne m’en veux pas d’être intervenu comme ça avec ce type … » Je finis par exploser de rire avant de soupirer à sa remarque. Il avait donc si peu confiance en lui ou plutôt en moi pour l’occasion. Comment aurais-je pu vouloir passer ma soirée avec un mec comme celui-ci ? Il n’était absolument pas mon genre sur tous les points de vue, mais surtout, le seul qui m’intéressait se tenait déjà devant moi, alors pourquoi aller en voir un autre ? « Comment je pourrais t’en vouloir de m’avoir débarrassée d’un type un peu trop … collant ? » j’avais eu une mine de dégoût en y repensant, pour rien au monde, je n’aurais voulu passer, ne serait-ce qu’un moment avec lui. « Et puis, je ne me plains pas de ce que j’y gagne au change ! » lui lançai-je pour le faire rire. Je n’avais pas envie de me prendre la tête et de me poser trop de questions ce soir, je voulais juste profiter, c’est ce que j’avais prévu de faire avant de le voir et j’en avais encore plus envie maintenant. A chaque fois qu’on s’était vus depuis mon retour, on passait notre temps à parler et à évoquer des sujets sérieux, trop sérieux, mais pas une fois, on avait juste profité de la présence de l’autre, d’être juste ensemble, alors que ça doit être la chose dont on a le plus besoin en ce moment. Parler était certes une chose très importante, mais vivre en était une autre encore et celle-ci était essentielle. J’avais survécu pendant trois ans, je ne comptais pas faire la même chose ici.

    Je me laissais peu à peu prendre au rythme de la soirée et à me laisser emporter par l’ambiance qui régnait dans la boite. C’était l’endroit idéal pour ne penser à rien, et vu le volume sonore, essayer de le faire ne mènerait à rien. Je finis par me lever en reconnaissant la chanson qui passait tout en m’adressant à Rohan « Tu viens danser ? » Je savais que ce n’était pas du tout son truc, mais j’en avais envie, surtout en sa compagnie. J’espérais qu’il fasse un effort.


    code by Silver Lungs


Spoiler - Thank you for everything <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: A sight, a smile, a dance &&' I missed you ... {Rohan Jeu 5 Mar - 20:09



A sight, a smile, a dance && I missed you ...
J’étais heureux de la retrouver, heureux d’être rentré d’une mission pareille. Même si je n’avais pas vu cette soirée d’un très bon œil à cause de mon problème avec l’alcool, à la vue d’Aislynn, je n’avais pas regretté une seule seconde d’être venu ce soir. Le fait de la revoir m’avait fait de drôle de sensation au cœur, comme à chaque fois que je la revoyais ces temps ci. C’était comme si je la retrouvais à chaque fois, comme si je la revoyais après autant de temps d’absence. Et encore une fois, après l’épisode qui venait de se produire avec ce pauvre type, elle avait su me calmer, juste par un regard. Et même si elle venait de plaisanter sur le fait qu’elle voulait passer le reste de la soirée avec ce type, cela ne m’aurait pas enlevé ma bonne humeur de la retrouver. Je m’étais alors lever du banc, histoire d’aller chercher le mec en question, quand Aislynn me retint par le bras. « Non, je te préfère toi … » Je souris à sa remarque. Je me doutais qu’elle me préférait à ce type, pour la simple et bonne raison qu’elle détestait ce genre de mec trop insistant. Je m’étais alors rassis près d’elle, la regardant intensément dans les yeux. Elle était tellement craquante et elle me faisait tellement craquer lorsqu’elle se mordillait la lèvre. A chaque fois qu’elle faisait ce geste, j’avais une envie folle de l’embrasser. Je ne lui avais pas encore répondu, qu’elle rajouta. « Tu acceptes de rester alors ? » Je fis mine de réfléchir, la laissant mariner un peu, lui faisant comprendre tout de même que je n’avais pas réfléchi longtemps à ma répondre. J’avais envie de la faire d’autant plus attendre, alors que mon sourire s’élargissait. « Bien sûr que je vais rester. » Je m’approchais doucement d’elle, la regardant toujours dans les yeux. Mon envie folle de l’embrasser allait être assouvie. Je décidais de prendre les devants et j’espérais qu’elle ne le prenne pas mal. Mes lèvres se posèrent doucement sur les siennes. Depuis la dernière fois que nos lèvres s’étaient retrouvées, j’avais mûri cette envie de renouveler la chose, tout le temps de ma mission. Durant ce baiser, des frissons m’avaient parcouru le corps à la sensation de sentir de nouveau ses lèvres. J’aurais voulu que rien ne vienne arrêter ce moment, savourant chaque seconde.

On était installé tous les deux à cette même table. Je l’avais emmené là afin qu’on se retrouve tous les deux, sans personne d’autre autour de nous. Aislynn avait relevé qu’elle ne me connaissait pas si jaloux. Je lui avais alors révélé que je ne le savais pas non plus. Je dois dire qu’auparavant, je ne m’étais jamais montré aussi jaloux. Ce soir, c’était différent, ce genre de mec m’insupportait et quelque soit la femme avec qui il agissait comme ça, je l’aurais défendu tout de même. Mais il est vrai que le fait que ce soit Aislynn avait d’autant plus alimenté ma colère et ma rage. « On en apprend tous les jours … » Je baissais la tête, non pas que j’avais honte de me montrer sous un tel angle. Depuis que l’on s’était retrouvé, je ressentais des choses qu’il y a longtemps que je n’avais pas ressenti cela. « Tu vois que je peux encore te surprendre ! » Lui répondis-je le sourire aux lèvres. Je ne voulais pas rester sur le sujet de la jalousie. Je m’étais découvert une jalousie, passons à autre chose maintenant. Je détestais que l’on puisse découvrir mes faiblesses. J’avais alors enchainé le sujet de conversation sur le fait que j’étais intervenue sans vraiment qu’elle me le demande. « Comment je pourrais t’en vouloir de m’avoir débarrassée d’un type un peu trop … collant ? » Elle s’arrêta un instant avant de reprendre. « Et puis, je ne me plains pas de ce que j’y gagne au change ! » Elle paraissait heureuse. Elle paraissait avoir envie d’être heureuse, de rire et de ne plus se poser de question. Je me permis de sourire à sa remarque. J’avais la même envie qu’elle, sauf que je ne pouvais m’empêcher de toujours penser à l’avenir et à ce qu’il nous réservait. Je n’avais plus envie de me faire de fausses idées ou même des illusions. Cette chance que l’on s’accordait serait la dernière et je ne voulais pas la gâcher. Je savais que par moment, je pouvais être épuisant à toujours être dans le questionnement mais c’était plus fort que moi. « Alors, tout le monde est content ! » Lui répondis-je. J’étais également content d’être en sa compagnie. Elle avait égayé ma soirée et elle lui avait fait prendre une bien belle tournure.

Tout à coup, Aislynn s’était levé du siège et m’avait pris la main. « Tu viens danser ? » Me proposait-elle. Elle connaissait mon dégoût pour la danse mais je savais faire les efforts qu’il fallait. Et je savais que si j’acceptais de danser avec elle, cela lui ferait plaisir. Alors je m’étais levé également et en lui tenant la main, je l’emmenais sur la piste de danser, parmi les personnes présentes dans la boîte. J’imaginais qu’elle se rende compte de l’effort considérable que je faisais en dansant avec elle.

.
FICHE ET CODES PAR ILMARË
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Aislynn J. Jenkins "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Sophia Bush x3 × Nombre de messages : 2136 × Age du perso : 26 ans (21/06/1989) × Job : Infirmière × Côté love : ... When The Past Hurts ...


Message(#) Sujet: Re: A sight, a smile, a dance &&' I missed you ... {Rohan Ven 6 Mar - 13:15

    Aislynn ∞ Rohan
    A sight, a smile, a dance &&' I missed you ...
    J’adorais ce genre de soirée, où rien ne se passe comme prévu, mais qu’au final, la soirée est encore meilleure que ce qu’elle aurait dû être initialement. C’est exactement ce qui se passait ce soir. Je n’avais jamais douté que je passerais une bonne soirée, mais le fait de pouvoir la partager avec Rohan, ne faisait qu’augmenter ma joie. Désormais, j’en oubliais complètement les personnes avec qui j’étais venue, me concentrant uniquement sur lui. Non pas, que je n’avais plus envie d’être avec eux ; non, juste que cela fait des semaines qu’on ne s’est pas vus, depuis qu’on s’est plus ou moins avoué nos sentiments, et que j’avais envie de profiter un temps soit peu de sa présence. Je savais que les moments qu’il passait à New-York était toujours réduits, et là, j’ignorais depuis combien de temps il était de retour et quand il repartirait de nouveau. Enfin, j’espérais malgré tout que ce ne soit pas dans l’immédiat. « Bien sûr que je vais rester. » Un immense sourire ne quittait pas mes lèvres à sa réponse. Une fois de plus, nos envies allaient dans le même sens. Je pense que si quelqu’un avec un avis extérieur nous regardait, il pourrait nous comparer à deux ados ne sachant comment agir. En y repensant, la situation était assez drôle, mais je m’en fichais. Seule la bulle dans laquelle nous nous trouvions m’importait. Je n’eus même pas le temps de lui répondre que je vis son visage tout près du mien, et une fois n’est pas coutume, j’oubliais tout le reste, perdue dans le bleu azur de ses yeux. Je me demande comment j’ai bien pu faire pour me passer de lui pendant autant de temps, maintenant que je l’ai retrouvé, enfin j’espère, je ne veux plus essayer de me voir sans lui. Ses lèvres finirent par se poser sur les miennes, et je savourais ce moment que j’attendais depuis que je l’avais croisé. Je finis par passer mes mains autour de sa nuque, approfondissant un peu plus notre baiser, tout en jouant avec les quelques mèches blondes de sa nuque. Ses baisers avaient le don de me déstabiliser à chaque fois. Même si je le connaissais, je ne m’en lasserais jamais et j’en serais toujours retournée. Je finis par me détacher quelque peu de lui, bien trop tôt à mon goût, pour pouvoir le regarder dans les yeux. « Tu m’as manqué … » finis-je par avouer. Ce n’était pas grand-chose, et pourtant ces mots me semblaient avoir une réelle importance. Je n’avais pas encore été capable de m’ouvrir entièrement sur mes sentiments et lui dire tout ce que je peux ressentir au fond de moi, mais avouer cela signifiait beaucoup de choses.

    Ce moment, rien que tous les deux, alors qu’on est au milieu d’une des boites de nuit les plus huppées de New-York était assez paradoxal. Mais c’était loin d’être la chose qui nous intéressait le plus à ce moment précis. J’avais l’impression qu’on pensait tous les deux la même chose, concentrés l’un sur l’autre, oubliant tout le reste. « Tu vois que je peux encore te surprendre ! » Ca, c’était bien une des choses sur laquelle je n’avais aucun doute. Même avec nos années en commun, il avait toujours su me surprendre, la plupart du temps dans le bon sens, et c’était ça que j’appréciais chez lui. Le temps avait beau passer, j’avais toujours des choses à apprendre sur lui, et ça faisait une des forces de notre couple à l’époque. Je me doutais que vu le temps qu’on avait passé sans l’autre, ce serait encore pire maintenant. « Je n’en ai jamais douté, mais je suis sure que je peux te surprendre également ! » Ajoutai-je avec un sourire espiègle. J’avais changé en trois ans, et j’étais devenue bien plus forte et indépendante que ce que j’avais pu l’être quand on s’est connus et le fait d’avoir toujours été ensemble avait fait que je n’avais pas eu besoin de plus, alors qu’après le crash, ça avait été tout le contraire. Je n’aimais pas la personne que j’avais pu être durant ces années, mais celle que j’étais redevenue à New-York me convenait, c’était un juste mélange des deux femmes que j’avais pu être, et je me sentais bien. « Alors, tout le monde est content ! » Comment je ne pourrais pas l’être vu la tournure des choses. Même si je lui en avais énormément voulu quand je suis partie, je comptais bien laisser cet épisode derrière nous pour aller de l’avant. C’est ce qu’on s’était dit et je comptais le faire des maintenant. Je sais, malheureusement trop bien, que la vie est trop courte pour vivre avec des regrets et tout ce qui peut aller avec. On avait assez souffert, différemment certes, mais bien trop, pour ne pas profiter de ce que le destin nous offre. « Je n’aurais pas pu demander mieux pour passer une bonne soirée ! » finis-je par compléter. Je réalisais qu’on avait passé très peu de soirée de ce genre, même lorsqu’on était plus jeunes et ça faisait du bien, de juste profiter du moment, sans en demander plus.

    J’avais encore envie de le sentir près de moi, mais surtout, je ne voulais pas que cette soirée s’arrête rapidement, trop rapidement, sans que je ne puisse entièrement en profiter. Je savais que Rohan n’aimait vraiment pas danser, mais je voulais me retrouver dans ses bras. Je lui adressais mon plus beau sourire lorsqu’il accepta, m’entrainant avec lui sur la piste de danse. J’ignore ce qu’il adviendra de notre couple, si couple il y a, mais sa présence est tout ce dont j’ai besoin à ce moment. Je m’approchai un peu plus de lui, passant mes bras autour de sa taille. Je me retrouvai très proche de lui, et j’aimais cette sensation. Je frissonnais rien qu’à son contact et mon cœur battait d’autant plus fort. « Je suis contente que tu sois rentré en bonne santé ! » avouai-je doucement, avant de poser ma tête contre son torse.



    code by Silver Lungs


Spoiler - Thank you for everything <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: A sight, a smile, a dance &&' I missed you ... {Rohan Jeu 12 Mar - 13:56



A sight, a smile, a dance && I missed you ...
Jamais je n’aurais pu imaginer que la soirée allait se dérouler de cette manière. Certes, c’était ce que j’avais toujours pu rêver de passer une soirée comme celle-ci. Mais jamais je n’aurais pu croire qu’elle allait se réaliser. Je crois que je ne me rendais pas réellement compte des choses. Aislynn se trouvait face à moi, un sourire aux lèvres. Les choses entre nous avaient tellement évolué que je n’osais plus croire en rien. Par peur de me faire des illusions, par peur de me rendre à l’évidence et de me faire rattraper par la réalité. Je voulais profiter de chaque seconde passée auprès d’elle, même si c’était uniquement pour se dévisager, se contempler pendant des heures. Depuis son retour, nous n’avions pas eu vraiment les occasions pour profiter l’un de l’autre. Déjà, parce que chacun de nous avaient eux besoin de réponses de la part de l’autre. Cela ne faisait que quelques semaines maintenant, que nous avions décidé de retenter quelque chose et j’avais la ferme intention de faire fonctionner les choses, encore mieux que dans le passé. Entre nous, la plaisanterie était de retour et ça me réchauffait le cœur. Ces plaisanteries me faisaient me rendre compte de l’évolution des choses entre nous et j’aimais ça. Revoir son sourire que j’avais pu faire apparaitre me remplissait me bonheur. Ce sourire, je ne l’avais jamais oublié, même lorsqu’elle se trouvait à l’autre bout du monde. Et ne plus le revoir dans ma vie m’aurait fait énormément de mal. Son absence m’avait déjà assez détruit. J’avais de nouveau pris les devants en capturant ses lèvres par les miennes. J’en avais eu envie depuis que je l’avais aperçu avec ce mec trop insistant. Je n’avais pas vraiment réfléchi et c’était uniquement l’envie qui avait parlé. Je me doutais qu’elle n’allait pas me repousser mais peut-être qu’elle n’aurait pas souhaité après le peu de temps où l’on venait de se retrouver dans cette boîte. Je profitais de chaque seconde, de ses bras autour de ma nuque, de mes mains sur ses joues. Je ne voulais plus quitter ses lèvres, à présent que je les avais retrouvées. « Tu m’as manqué … » Finit par me souffler Aislynn, se détachant de moi. Je ne voulais pas briser ce moment, je me contentais de lui sourire, lui montrant ma joie de la retrouver. Certes, je lui avais déjà ouvert mon cœur. Mais je me devais de me protéger. Et le fait que de son côté, elle ne se soit pas ouverte totalement, cela me freinait légèrement. Je ne voulais pas me faire trop d’idées sur ce qu’elle ressentait, je voulais qu’elle me dise d’elle-même ce qu’elle ressentait. Mais en attendant, ma coquille se fermait tout doucement.

Nous étions rien que tous les deux. Dans ces moments là, je n’aimais pas me montrer en spectacle, je n’aimais pas avoir des moments de tendresse avec elle aux yeux des autres. Voilà pourquoi je l’avais emmené à une autre table, loin des yeux des gens présents dans la boîte. « Je n’en ai jamais douté, mais je suis sûre que je peux te surprendre également ! » Me répondit-elle. Elle tendait une perche que je m’empressais de saisir. « Je ne demande que ça ! » Lui répondis-je sur le ton du défi. Petit à petit, on retrouvait cette complicité perdue, cette confiance même si elle restait infime. Je la voyais changé et en même temps, ce qu’elle avait pu vivre durant ces années n’avaient pu que la changer. Mais j’aimais cette nouvelle personne que j’avais face à moi. Même si elle avait changé, je retrouvais chacune de ses qualités que j’aimais tant chez elle, ainsi que ses petits défauts qui me faisaient craquer à chaque fois. Je n’arrivais pas à me détacher de son regard, tellement j’aimais son regard. « Je n’aurais pas pu demander mieux pour passer une bonne soirée ! » Ce qu’elle venait de me dire me rassurer tant soit peu. Cela me rassurait sur le fait que je n’étais pas le seul à être content d’être en sa présence, qu’elle était tout de même heureuse de me revoir. « Mais la soirée est loin d’être terminée ! » Je n’allais pas la quitter de si-tôt ce soir, elle allait devoir me supporter encore un bon moment.

Aislynn avait proposé pour qu’on aille danser, qu’on aille se dandiner sur la piste de danse. Ce n’était pas ce que j’adorais mais je voulais faire des efforts pour elle. Et voir son visage radieux lorsque j’avais accepté sa proposition, ne m’avait pas fait regretter ma réponse. Même si je savais que pendant que l’on danserait, nous ne pourrions parler. J’avais des millions de choses à lui dire mais que je n’arrivais pas à faire sortir de ma bouche. Mais je décidais de mettre tout ça de côté, dans un coin de ma tête. Je décidais de profiter du moment, d’Aislynn dans mes bras. « Je suis contente que tu sois rentré en bonne santé ! » Elle s’était blottie dans mes bras. Je l’avais bien entendu serré contre moi. « Je suis heureux d’être rentré et de te revoir ! »

.
FICHE ET CODES PAR ILMARË
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Aislynn J. Jenkins "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Sophia Bush x3 × Nombre de messages : 2136 × Age du perso : 26 ans (21/06/1989) × Job : Infirmière × Côté love : ... When The Past Hurts ...


Message(#) Sujet: Re: A sight, a smile, a dance &&' I missed you ... {Rohan Ven 13 Mar - 13:44

    Aislynn ∞ Rohan
    A sight, a smile, a dance &&' I missed you ...
    Même si je ne m’étais pas attendue à ce que les choses reprennent aussi vite entre Rohan et moi, je dois dire que j’en suis plus que contente. Savoir qu’il est toujours là pour moi, que malgré tout ce qui a bien pu se passer entre nous, il est toujours là et il ne me lâchera pas de si tôt. Je lui en ai voulu, oh ça oui, mais au final, j’avais encore plus besoin de lui. Il y a des choses qui ne s’expliquent pas et Rohan est très clairement une des constantes, voire la constante la plus importante de ma vie. J’avais su dès le départ que ce ne serait pas simple entre nous, mais je me sentais prête à pouvoir faire face à tout ça, à mes doutes et tout le reste, tout simplement parce que sans lui, je souffrais bien plus que ce que les doutes me pouvaient le faire. Tout ce que j’espérais au fond de moi, c’était que je n’aurais pas à regretter mon choix un jour, que comme il le disait si bien, ce que j’avais vu était une erreur et une incompréhension. Ce qui était le plus compliqué avec Rohan, c’était son métier, même si je m’y étais habituée autrefois, ce n’était pas facile tous les jours. Et là, le fait de ne pas l’avoir revu alors qu’on venait plus ou moins de s’avouer nos sentiments, n’était pas une chose évidente à accepter. Je pense que j’aurais eu davantage besoin de l’avoir auprès de moi pour qu’il me conforte, qu’il me rassure sur le fait que ce que nous faisions n’était pas une erreur. Mais je n’avais rien eu de tout cela, pourtant, je voulais y croire, je voulais croire que notre avait raison d’être et qu’il en adviendrait quelque chose à l’avenir.

    Je me tenais dans ses bras et autant dire que j’appréciais d’autant plus le moment que c’était totalement imprévu. Même si son métier nous séparait beaucoup trop à mon goût, je dois dire qu’il rendait nos retrouvailles encore plus appréciables, et à chaque fois, j’essayais d’en profiter un maximum. Ce n’était pas forcément le cas ce soir, le fait d’être dans le doute ne m’aidait pas. Je n’avais pas envie de me montrer trop collante, et pourtant, tout ce que je voulais, c’était de rester auprès de lui, alors je crois que tant que ça ne le dérangera pas, je resterais avec lui. Il me regardait en souriant, et j’étais incapable de résister à son sourire. Je le connaissais par cœur et malgré ça, il me faisait toujours craquer. Je finis par me mettre sur la pointe des pieds pour déposer, à mon tour, mes lèvres sur les siennes. J’en ai été privé bien trop longtemps pour ne pas en profiter maintenant que je les ai retrouvées. Je finis par m’en détacher, un sourire aux lèvres avant de lui poser la question qui me trottait en tête depuis que je l’avais aperçu « Tu es rentré depuis longtemps ? » Ca me trottait dans la tête, je voulais simplement savoir pourquoi il ne m’avait pas prévenu. Vu mes doutes, je me posais évidemment beaucoup de questions, je me demandais même si c’était parce qu’il ne voulait pas me voir. Je savais que c’était stupide, il n’y avait qu’à voir sa réaction quand il m’a vue ce soir pour savoir que ce n’était pas ça, mais j’avais envie de savoir.
    J’avais l’impression que nous n’étions plus que tous les deux, sans rien autour. Depuis que j’avais décidé de laisser une chance à Rohan, les choses reprenaient peu à peu leur place dans ma vie, comme s’il était tout ce dont j’avais besoin pour aller de l’avant. Nous étions installés à une petite table et je sirotais entre deux le cocktail qu’il m’avait apporté. « Je ne demande que ça ! » Sa réponse me fit sourire, il ne sait vraiment pas dans quoi il est en train de s’embarquer « Vous le verrez bien assez tôt monsieur Morgan … » Je lui avais chuchoté ça à l’oreille, avec un sourire espiègle. Je me sentais bien et je dois avouer que j’aimais beaucoup ce jeu de séduction. J’avais envie de le séduire, je voulais qu’il ne voie que moi ce soir, oubliant totalement toutes les autres filles qui étaient dans la boite. Je suis forcée de reconnaitre que les quelques d’alcool, que j’ai bus, m’aident à assumer ce petit jeu que j’instaurais entre nous. Je n’arrivais pas à en détacher mon regard, comme si j’avais ce sentiment qu’il allait m’échapper, encore … et je détestais cette idée. « Mais la soirée est loin d’être terminée ! » c’est exactement ce que j’avais besoin d’entendre à ce moment là, mais je ne voulais pas trop lui montrer, j’avais besoin de réussir à lui refaire totalement confiance pour me laisser aller à mes émotions et lui dévoiler. « Ha oui ? Et tu as des projets pour nous ? » Ajoutai-je, tout en le fixant. J’avais envie de jouer et si je réussissais à le déstabiliser, j’aurais gagné. Enfin, je doutais que ce soit le cas, je n’y étais jamais parvenu.

    On était sur la piste de danse, et j’adorais ce moment de complicité qu’o partageait. Je savais qu’il n’aimait pas danser, et pourtant, il n’avait pas rechigné à venir avec moi, ce qui ne faisait qu’augmenter mon plaisir. « Je suis heureux d’être rentré et de te revoir ! » On n’est pas du genre à se faire de grandes déclarations, notamment Rohan, pour qui s’exprimer a toujours été plus compliqué. Pourtant, les quelques mots qu’on s’échangeait, signifiaient toujours quelque chose pour moi. « Alors c’est officiel nous deux ? » Je n’avais pas osé le regarder pour lui poser la question, et je me mordillais l’intérieur de la joue, assez mal à l’aise. Au moins, les choses seraient claires entre nous et on évoluera sur la même base. J’avais le sentiment de déjà connaitre la réponse, j’espérais que ce serait celle que je lui aurais donnée si c’était lui qui m’avait posé la question.




    code by Silver Lungs


Spoiler - Thank you for everything <3:
 
Revenir en haut Aller en bas

» Contenu sponsorisé "
❝ ❞


Message(#) Sujet: Re: A sight, a smile, a dance &&' I missed you ... {Rohan

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-