avatar
» Aliyah-Maelys E. Delford "
ADMIN Crazy. × It's only the beginning ღ ❞

× Ma Célébrité : adelaide kane c: × Nombre de messages : 642 × Age du perso : 21 ans - née en 1994 à dallas × Job : était étudiante à l'université de NY & serveuse au starbucks le reste du temps × Côté love : lui, depuis toujours


Message(#) Sujet: ✣ i shouldn't have done that, should i ? ⊹ rhys & aliyah. Ven 6 Fév - 18:48


❝ Aliyah & Rhys ❞
✣ i shouldn't have done that, should i ?

Vingt-et-un ans, enfin la majorité ! ça se fête, non ? à la base ali n'était pas très convaincue à l'idée de fêter son anniversaire avec plein de monde et tout. Elle aurait préféré le faire dans plus d'intimité rien qu'avec ses amis les plus proches autour d'un petit repas et d'un bon vieux film, un petit moment sympa, ça lui aurait suffi. Elle n'avait pas besoin de faire les choses en grand, ça ne lui ressemblait pas ; mais bon, elle avait réussi à se laisser facilement convaincre par ses colocs, qui à son avis, avaient plus envie de se soûler et de fumer pendant la soirée que de célébrer réellement son anniv'... enfin bon, c'est le geste qui compte comme on dit, et ali avait envie de s'amuser maintenant qu'elle avait retrouvé sa grande sœur, qu'elles étaient enfin réunies. Du coup, pour célébrer son anniv' comme il le faut, aliyah avait décidé d'organiser une grande fête à son appartement. Ça devait faire bien longtemps qu'elle n'en n'avait pas fait une comme ça. En réalité, depuis qu'elle était à new-york, c'était la première fois, en deux ans, qu'elle organisait elle-même une soirée chez elle. Et la dernière fois qu'elle se rappelle avoir participé à ce genre de fête, elle devait avoir maximum 12 ans, et encore elle s'était incrustée dans une des soirée de sa sœur charlie. C'est pour dire à quel point sa connaissance en soirées était inexistante. Bien sûr, pour l’événement, elle avait alors invité toutes ses connaissances, mais en fin de compte, il devait bien y avoir la moitié qu'elle ne connaissait pas vraiment : pour certaines personnes, leur visage ne lui semblait même pas familier à croire qu'elle ne les connaissait pas tout court. Soit elle avait invité n'importe qui, soit c'était pas elle qui les avait invité ! Elle relativisait tout de même, en se disant que finalement, avoir 21 ans, ça se passerait qu'une seule fois dans sa vie, et aliyah avait décidé d'en profiter un peu, pour une fois. D'ailleurs elle s'était sûrement un peu trop lâchée, et de fil en aiguille, elle avait totalement perdu le contrôle. Elle n'avait pas lésiné sur l'alcool durant la soirée, elle s'était retrouvé à en abuser fortement, car au final, le réveil ce matin fut assez difficile. Ce qui est telle rare venant d'elle. Habituellement, elle est une fille assez sage et elle a en plus son traitement pour sa bipolarité donc c'est vraiment vraiment exceptionnel qu'elle s'autorise à boire, au point de finir complètement saoul comme ça. Et la gu*ule de bois maintenant ! Ça lui apprendra... Enfin, à ce qu'il lui restait en mémoire, tout ne s'est pas trop mal passé pour sa fête, et avec cette pensée positive, elle finit quand même par réussir à se lever enfin. "Et chiotte, quel bordel !" à la vue de se qu'il restait de son appart, caché sous un bazar de gobelets, de bouteilles, et d'un tas d'autres choses qui traînaient sur le parquet de l'appart. Elle ne se rappelait décidément pas d'un tel foutoir. D'un côté, plus elle y repensait, moins il y avait de choses dont elle arrivait à se souvenir. Elle avait un peu l'esprit en compote à l'heure actuelle. Quelle heure il était exactement d'ailleurs ? Elle se laissa retomber dans son lit. Cependant, elle eut à peine le temps de fermer à nouveau les yeux, qu'elle entendit comme un coup de tambour frapper à la porte. Oh mais qui pouvait bien venir la déranger de si bonne heure. Aliyah jeta un coup d’œil à son réveil qui indiquait finalement : "15h05... déjà !".  La brunette tenta de se remettre debout pour la seconde fois. Aliyah ⊹ j'arrive, je suis la dans une toute petite minute. elle attrapa une veste pour se couvrir, et elle passa devant un miroir histoire de voir à quoi elle ressemblait. "oh mon dieu la tête, affreuse !".  Arrivée à la porte, elle regarda à travers le judas, et c'était rhys, son meilleur ami. Mais qu'est-ce qu'il faisait là ? Aliyah mit un petit instant pour se rappeler qu'avant de partir, il lui avait promis qu'il repasserait le lendemain pour l'aider à ranger. Et soudain, un nouveau flash, un souvenir lui revint en mémoire... Le sol sembla s'écrouler sous ses pieds : elle se rappela qu'au cours de la soirée, il se pourrait bien qu'elle ait embrassé le jeune homme... quoi ? non ? si ? ... ça la fit paniquer comme jamais. Elle avait osée ? elle devait être vraiment vraiment ivre pour avoir oser une chose pareille... rhys, son ami, son confident, à quoi avait-elle joué ? Et qu'est-ce qu'elle allait bien pouvoir lui dire maintenant ? Oh peut-être qu'il ne s'en souvenait pas ? Il était peut-être sacrément saoul également, et il a tout oublié ? Ou se fait-elle juste des idées ? Aliyah ⊹ hey, salut ! dit-elle en ouvrant la porte. La jeune femme était souriante, malgré son visage fatigué et ses cheveux à peine coiffés. Un sourire qui cachait bien son malaise... allait-elle devoir lui parler du baiser ?



more:
 


Dernière édition par Aliyah-Maelys E. Delford le Ven 29 Jan - 17:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: ✣ i shouldn't have done that, should i ? ⊹ rhys & aliyah. Ven 13 Fév - 23:24


I shouldn't have
done that, should I?

Should this be the last thing I see
I want you to know it's enough for me
'Cause all that you are is all that I'll ever need

 

Lorsque Rhys ouvrit les yeux, le soleil était déjà bien haut dans le ciel et traversait avec force les rideaux de la chambre dans laquelle dormait le jeune homme. Aussitôt avait-il ouvert les yeux qu’il les ferma à nouveau et tira la couverture par dessus sa tête pour se cacher de la lumière qui l’aveugla momentanément. Il est trop tôt pour être réveillé, pensa-t-il. Quelle heure était-il d’ailleurs? Il poussa quelque peu la couverture afin de pouvoir jeter un coup d’œil au cadran posé sur sa table de chever. Quatorze heures, déjà. Un soupire passa la barrière de ses lèvres tandis qu’il s’assied dans son lit. Quelques minutes plus tard, il se sentait finalement prêt à affronter la journée. Enfilant une paire de pantalons jogging, il se dirigea vers la cuisine, là ou il se fit un bol de céréales. Enfin, il n’avait pas vraiment le choix. C’était tout ce qui restait de convenable pour un petit déjeuner. Alors qu’il versait le lait dans ses céréales, il se souvint qu’il avait dit à Aliyah qu’il passerait la voir aujourd’hui histoire de l’aider à nettoyer son appartement. Il était vrai qu’avec tout le monde qui était présent et l’alcool qui avait coulé à flot, son logis ne devait définitivement pas être des plus présentables. Mais vu l’heure avancée, avait-elle déjà commencé le ménage? Comme le glouton qu’il était, Rhys ne prit que quelques minutes pour avaler le contenu de son bol. Après l’avoir lavé et rangé à sa place, il retourna dans sa chambre et troqua ses joggings pour une paire de jeans et enfila un t-shirt blanc. Il s’empara ensuite de sa veste favorite et, après avoir glissé son portemonnaie et ses clés dans ses poches, il quitta son logement en direction de celui de sa meilleure amie. « Je reviens plus tard. » Lança-t-il à ses deux colocataires qui étaient avachis sur le canapé dans ce qui faisait office de salon. Sur ces mots, il franchit la porte et entama sa route. Ce chemin, il l’avait parcouru des dizaines de fois maintenant et il aurait sans doute pu se rendre à destination si on lui avait bandé les yeux. En route, il repensa à la soirée avec un petit sourire au visage. Si le blondinet n’était pas nécessairement des plus fêtards, il avait tout de même aimé célébrer le vingt-et-unième anniversaire de sa meilleure ami et avait passé une bonne soirée. En y repensant, une image traversa son esprit au même moment ou la sensation qui l’accompagnait se fit sentir. Les lèvres d’Aliyah sur les siennes. Pendant une fraction de seconde, il se dit que c’était peut-être un fantasme ou un truc du genre, qu’il n’y avait que rêvé et pourtant. Il avait cette impression qu’il pouvait encore sentir ses lèvres contre les siennes. Simplement repenser à ce baiser qui n’avait été qu’un court moment dans la soirée fit sourire Rhys un peu plus… Du moins, jusqu’à ce qu’il se résonne et réalise qu’elle ne s’en souvenait pas. Parce que Rhys avait été témoin que la quantité d’alcool ingérée par la jeune femme avait été plus grande que ce à quoi il avait été habitué de la voir consommer. Il savait très bien qu’elle avait atteint l’ivresse et, pendant une seconde, la honte l’envahi. Pouvait-il considérer ça, l’avoir laisser l’embrasser alors qu’elle n’était pas consciente de ses gestes, comme  de l’abus, avoir profiter d’elle? Non, pas vraiment parce qu’il n’avait pas été l’instigateur de ce baiser. Du moins, c’était ce qu’il se disait pour se raisonner. Et puis, que pouvait-il y avoir de mal à un baiser? De plus, si elle ne se souvenait plus dudit baiser, ce qui était probable vu tout l’alcool qu’elle avait bu, il lui valait mieux taire cet incident… Parce que c’était simplement ça, un incident, pas vrai? Peu importe à quel point il avait apprécier chaque seconde de ce moment, il n’en restait pas moins que ce n’était pas arrivé alors que tous deux étaient pleinement conscients de ce qu’ils faisaient et Rhys  devait donc, sans grande joie, reléguer ce baiser aux oubliettes et ne plus y penser. Finalement, après plusieurs minutes à penser à tout ça, il arriva à destination et était plus résolu que jamais à ne pas mentionner un traitre mot de ce qui s’était passé à moins qu’elle n’en parle en premier. La porte s’ouvrit et Rhys sourit à la jeune femme qui se tenait devant lui. À en croire la mine qu’elle affichait et ses cheveux en bataille, elle venait tout juste de se réveiller. Salut! répondit-il, sans se départir  de l’éternel sourire qui fendait son visage dès qu’il se trouvait en compagnie de la jeune femme. Le réveil n’a pas été trop difficile? demanda-t-il en tentant de refreiner le léger rire qui voulait s’échapper d’entre ses lèvres.

mots: 804 | tag: aliyah <3 | notes: désolé du retard, j'espère que ça te convient.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Aliyah-Maelys E. Delford "
ADMIN Crazy. × It's only the beginning ღ ❞

× Ma Célébrité : adelaide kane c: × Nombre de messages : 642 × Age du perso : 21 ans - née en 1994 à dallas × Job : était étudiante à l'université de NY & serveuse au starbucks le reste du temps × Côté love : lui, depuis toujours


Message(#) Sujet: Re: ✣ i shouldn't have done that, should i ? ⊹ rhys & aliyah. Lun 2 Mar - 17:24

❝ Aliyah & Rhys ❞
✣ i shouldn't have done that, should i ?


Ce fut vraiment une super soirée pour elle. Ça faisait longtemps que Aliyah ne s'était pas autant amusée et qu'elle ne s'était pas autant lâchée, les deux en même temps et le même soir. Au final, même si pour l'instant elle ne se rappelait pas de tous les moments dans les moindres détails, elle était quand même contente. En tout cas, elle n'était pas déçue de s'être laissée convaincre par ses amies. Mais peut-être que d'ici quelques heures, elle changerait d'avis, qui sait ? Ça se tombe elle avait été complètement ridicule, et elle était tout simplement encore trop imbibée d'alcool pour s'en rappeler. Du coup, heureusement qu'elle ne se souvenait pas de tout ! Elle espérait juste ne pas avoir fait de trop grosses bêtises. En parlant de "bêtise" justement, revenons-en au moment où elle pense avoir embrassé son meilleur ami... est-ce qu'elle devrait en avoir honte ? Je dis bien "pense" car ça reste vraiment très vague dans son esprit. Elle a comme des flashs au ralenti, mais elle ne sait pas vraiment si ce sont des souvenirs réels ou si c'est elle qui aurait voulu qu'ils soient réels. C'est peut-être juste son subconscient qui lui joue des tours et qui lui met les idées à l'envers. Dans tous les cas, si ça s'est bien produit, elle a bien apprécié chaque petite seconde de ce moment. Dommage qu'il ait eu lieu dans de telles circonstances. Faut pas se mentir, elle aurait préféré qu'ils soient tout deux pleinement conscients de leurs actes. Elle aurait aimé que ce baiser qu'ils ont surement échangé ne soit pas considéré comme accidentel, mais plutôt comme éventuel ou potentiel, comme vous préférez. Ali détourna alors enfin son regard de celui de Rhys pour le laisser entrer dans l'appartement. Pourquoi lui posait-il cette question, quand rien qu'à voir l'état de sa tête, il avait la réponse juste sous son nez. Toujours à la taquiner celui-là, c'est d'ailleurs pour ça qu'elle l'aime. Aliyah ⊹ oh te moque pas... c'était affreux ! Les lendemains de soirée comme celui-là, c'est définitivement pas pour elle. La brunette afficha une petite moue pour se faire plaindre, même si elle savait que ce genre de choses ça ne marcherait jamais avec Rhys, il la connaissait trop bien. Elle alla alors s'affaler comme une baleine échouée sur un gros pouf qui traînait sur son chemin dans le salon. Ça montrait bien à quel point elle était motivée à ranger. Mais c'était également une manière de ne pas croiser de nouveau le regard si bleu du blondinet. Elle s'avait que si elle plongeait encore ses yeux dans ceux de Rhys, ça allait être plus fort qu'elle, elle n'arriverait pas à se retenir et elle allait parler. Au moins là, avachie à ras le sol, elle était bien, elle était sûre d'elle. Aliyah ⊹ alors par quoi tu veux qu'on commence ? Aliyah balaya rapidement du regard tout ce qui se trouvait autour d'elle, afin de mesurer l’ampleur des dégâts. Et, il y en avait vraiment de partout ! Ça lui donnait mal à la tête rien que d'y penser. Aliyah ⊹ finalement, ça te dirait pas un café ? En réalité, c'est pas qu'elle avait la flemme. Elle aurait très bien pu mettre un peu plus du sien et débarrasser tout ce qui se trouvait sur son plancher une bonne fois pour toute. C'est juste qu'elle n'arrivait pas à l'enlever de sa tête. Elle n'arrivait pas à faire quoi que se soit avant d'en avoir parlé à Rhys. Il était son ami, son confident, elle pouvait bien discuter avec lui... Ça l'obsédait, elle n'arrivait pas à ne pas penser à ce baiser. Et de plus, un café, ça lui éclaircirait davantage les idées, non ?



more:
 


Dernière édition par Aliyah-Maelys E. Delford le Ven 29 Jan - 17:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: ✣ i shouldn't have done that, should i ? ⊹ rhys & aliyah. Mer 11 Mar - 16:37


I shouldn't have
done that, should I?

Should this be the last thing I see
I want you to know it's enough for me
'Cause all that you are is all that I'll ever need

 

C’était un petit plaisir pour Rhys de taquiner Aliyah. Ce n’était jamais rien de méchant, non, parce que de toute façon, il ne serait pas capable d’être intentionnellement méchant envers elle. Il l’aimait bien trop pour ça. Ses petites moqueries, il les disait en toute amitié, sans mauvaise intention et elle le savait, il était certain. À sa réponse, Rhys ne put s’empêcher de rire un peu. Il connaissait ça, les lendemains de soirée comme celui qu’elle vivait et il était bien content de ne pas être celui qui était dans cet état. Lorsqu’il vit la moue qu’il afficha, il secoua la tête et laissa échapper un petit rire. Si elle pensait que, parce qu’elle lui faisait une petite moue pour se faire plaindre, il tomberait dans le panneau, elle se trompait. Certes, il la trouvait adorable, quoi que belle était sans doute un mot plus juste, et ça lui demandait bien des efforts pour ne pas craquer en réalité, mais il réussi. Il ne céda pas. Un petit rire s’échappa d’entre les lèvres du blondinet alors qu’il vit sa meilleure s’affaler sur le pouf dans le salon. Il la suivit et se planta debout devant elle. À sa question, il se permit de jeter un coup d’œil à l’appartement. Il fronça légèrement les sourcils avant de poser son regard à nouveau sur Aliyah. Alors qu’il allait proposer de commencer par les boites de pizza et les bouteilles de bière, que ça ferait sans doute déjà une grande différence et l’appartement semblerait déjà plus propre, Aliyah le coupa dans son élan. Finalement, ça te dirait pas un café? Rhys la regarda, un petit sourire moqueur au visage. Tu essaie d’éviter la corvée de tout nettoyer? Demanda-t-il, amusé par la situation. En y repensant bien, avec la tête qu’elle faisait en ouvrant la porte, Rhys se dit qu’il l’avait peut-être réveillée et pas de la façon la plus douce qui soit. Il la taquinait bien, mais il savait également être indulgent. Il savait à quel point ça pouvait être difficile de seulement sortir du lit après avoir pris part à une soirée de dingue comme celle qui avait eut lieu le soir précédent, surtout après avoir ingéré autant d’alcool qu’Aliyah l’avait fait le soir précédent. À certains moments, pendant la soirée, il s’était dit qu’il aurait peut-être du lui dire de ralentir, de se calmer, mais c’était sa fête, c’était ses vingt-et-un ans qu’ils fêtaient et il savait que c’était un moment important dans une vie. Et puis, se saouler en cette soirée particulière était presque comme un rite de passage obligatoire. Peu d’américains pouvaient se vanter de ne pas avoir fini la tête au dessus du bol de toilette à la fin de cette soirée et encore moins nombreux sont ceux qui peuvent dire ce qui s’est passé avec exactitude alors qu’ils célébraient. Rhys n’allait certainement pas être celui qui allait gâcher le plaisir… quoi qu’il n’avait peut-être eut lieu que sur le moment, le plaisir. Et puis, ce n’était pas non plus comme si Ali’ avait terminé dans un coma éthylique parce qu’elle avait trop bu. Bref, il s’avança vers elle et lui tendit sa main pour l’aider à se relever. On va le prendre ce café? Demanda-t-il finalement, un sourire au visage. Il se dit que passer du temps seul en sa compagnie ne pouvait qu’être bénéfique. Il se disait aussi que ce serait l’occasion de savoir ce dont elle se souvenait de la soirée. Si elle se souvenait que le baiser avait eu lieu et si tel était le cas, si ce n’était qu’une erreur. Parce que Rhys, même s’il ne voulait pas l’avouer, il aurait bien aimé qu’il signifie quelque chose. Il aurait bien aimé qu’elle l’ait fait parce qu’elle en avait envie et non parce qu’elle était sous l’influence de l’alcool.

mots: 642 | tag: aliyah <3 | notes: désolé du retard.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Aliyah-Maelys E. Delford "
ADMIN Crazy. × It's only the beginning ღ ❞

× Ma Célébrité : adelaide kane c: × Nombre de messages : 642 × Age du perso : 21 ans - née en 1994 à dallas × Job : était étudiante à l'université de NY & serveuse au starbucks le reste du temps × Côté love : lui, depuis toujours


Message(#) Sujet: Re: ✣ i shouldn't have done that, should i ? ⊹ rhys & aliyah. Dim 22 Mar - 0:25

❝ Aliyah & Rhys ❞
✣ i shouldn't have done that, should i ?


C'est vrai qu'Aliyah a toujours apprécié que le jeune Anderson la taquine, même si souvent elle laisse apparaître le contraire. Cependant, elle ne peut pas le nier, ça montre qu'il lui porte bien de l'attention, et ça, ça compte énormément pour la jeune brunette. Ali en profite même parfois pour aller le chercher la première, tout en finesse bien sûr, pour qu'il ne se doute de rien. C'est d'ailleurs dans des moments comme ceux-là qu'elle aimerait pouvoir se laisser aller une bonne fois pour toutes, et réussir à avouer à Rhys, dire à son meilleur ami, tout ce qu'elle ressent réellement pour lui au plus profond d'elle-même. Evidemment, c'est plus facile de cacher ses sentiments derrière un regard ou un sourire. Et peut-être qu'au fond ce qu'il la retenait d'agir pendant tout ce temps c'était la peur. Aliyah a une peur immense de le perdre en lui avouant toute la vérité, de casser ce qu'il y a entre eux et tout ce qui fait que leur amitié est si importante pour elle. Ça, elle ne pourrait se le permette, il est beaucoup trop important pour elle. Il faut dire que durant ces deux années à New-York, Rhys a été son pilier, il est désormais son équilibre dans sa vie au quotidien, et Ali ne peut pas se permettre de perdre cette relation qui marche si bien avec le jeune homme. Mais comment encore résister ? comment fait-il, lui, pour ne pas craquer ? A chaque fois qu'elle entend son rire léger s’échapper de ses lèvres, ou qu'il fait juste ce truc trop mignon avec son sourcil droit, elle fond de l'intérieur, et elle n'a alors qu'une seul envie, aller l'embrasser pour de bon. Aussi, il faut qu'il arrête de faire ces choses trop adorables. Ali ne sait pas combien de temps elle va encore arriver à tenir, et à ne pas céder. C'est sûr qu'en ce moment-même, elle n'est pas trop en train de penser vraiment à l'état de son appart'. Il pourrait brûler, qu'elle s'en foutrait royalement ! (enfin façon de parler, elle ne voudrait pas non se retrouver à la rue). Au final, peut-être que ce baiser mi-conscient de la veille, a été l'élément déclencheur de tout. Certain appelle ça le destin, mais Ali voit plutôt ça comme un signe, une preuve qu'il est peut-être temps qu'elle lui parle et qu'elle n'ait plus peur de ce qu'elle ressent finalement. Et probablement qu'elle essayerait d'éviter la corvée de tout nettoyer aujourd'hui. Avec un peu de chance, ces trois autres colocataires s'en chargeront pour elle, même si à ce niveau là, elle n'est pas sûr qu'elle pourrait compter sur elles. Aliyah ⊹ oui, c'est ça... répondit-elle au bout d'un moment ; même si il n'y a qu'une part de vérité dans sa réponse. Elle essayait surtout de trouver de meilleures circonstances pour évoquer le sujet. Aliyah se doutait bien que la situation devait bien amuser son ami, les soirées, lui il connait bien ça. D’ailleurs, ce n'est pas un sujet qu'ils abordent souvent, les fêtes et tout ça, mais c'est peut-être parce que Rhys ne souhaite pas lui en parler, entrer dans les détails et qu'elle lui pose tout plein de questions sur ce qu'il y fait. En tout cas, elle ne sait pas comment il fait, elle de son côté, elle ne ferait certainement pas ça tout le temps. Rien que ce matin, elle doit bien constater qu'elle gère assez mal les lendemains de soirées. Mais elle est quand même contente d'avoir tentée cette expérience. Et puis, Aliyah finit par attraper la main que Rhys lui tendit, et elle se retrouva alors face à lui. Un peu embarrassée, elle s'empressa de se retourner. Aliyah ⊹ d'abord faut que je me change. tu veux pas m'aider à enlever cette robe ? j'ai l'impression que je vais étouffer si je la garde ne serait-ce qu'une seconde de plus ! Non ce n'est pas ce que vous pensez, elle est vraiment trop serrée dans sa robe, depuis déjà bien la douzaine d'heures qu'elle est dedans, et Ali aurait bien besoin d'air. Puis, un jean propre serait plus approprié pour aller boire un café que sa tenue de soirée de la veille. Elle était un peu gênée de demander l'aide de Rhys, mais quelque part, ne cherchait-elle pas à le tenter un peu, peut-être un moyen de le conduire à aborder la fameuse discussion qu'elle attend - et appréhende tant en même temps. Ainsi, elle enleva la veste avec laquelle elle s'était couverte un peu plus tôt, afin de laisser apparaître la fermeture qui descendait le long de son dos.



more:
 


Dernière édition par Aliyah-Maelys E. Delford le Ven 29 Jan - 17:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: ✣ i shouldn't have done that, should i ? ⊹ rhys & aliyah. Jeu 2 Avr - 22:07


I shouldn't have
done that, should I?

Should this be the last thing I see
I want you to know it's enough for me
'Cause all that you are is all that I'll ever need

 

Il fallait l’avouer, la situation amusait définitivement Rhys. Voir Aliyah qui était habituellement la plus sage d’entre les deux ainsi le faisait esquisser un léger sourire. Rien de bien méchant, mais que voulez-vous, il aimait la taquiner de temps à autre. Il ne le faisait pas à la moindre occasion, mais disons qu’aujourd’hui, il n’hésiterait pas à la taquiner un peu plus qu’à l’habitude. Après qu’elle se soit levé, Rhys réalisa à quel point ils étaient proches. Il pouvait presque sentir son souffle contre ses lèvres et ça n’arrangeait certainement pas les chose. Ça ne les rendaient pas plus facile pour lui de résister. Il en avait envie, terriblement envie. Il aurait tant voulu ne pas avoir peur de tout ruiner. Il aurait aimé être plus sur de lui. Mais Rhys restait fidel à lui-même et jamais il ne se risquerait à réduire l’écart entre leurs deux visages, celui entre leurs lèvres pour pouvoir y gouter à nouveau. Pour voir si, lorsqu’ils sont tous deux à jeun, elles ont le même goût, elle lui procurent le même effet. Il n'allait pas tout gâcher, pas maintenant. Il fallait qu'il sache se contrôler. Et au moment ou il se disait qu'il devait résister, elle se retourna et mis fin à toutes ses interrogations. Et dire qu’en un moment aussi court que celui qui venait de passer, il avait eu le temps de se poser toutes ces questions. Qu’il avait eu le temps de la désirer autant. Enfin, depuis ce fameux baiser, depuis qu’il s’était levé ce matin, il n’avait cessé d’y repenser.

Et s’il pensait que le simple fait qu’elle ne se retourne allait l’aider à ne pas craquer, il avait tout faut. parce qu’une fraction après qu’elle se soit retournée, sa meilleure amie lui demanda de l’aider à enlever sa robe. C’était sans doute con de penser ainsi, mais Rhys avait l’impression que c’était un peu une provocation. Comme si elle pouvait lire dans ses pensées. Comme si elle pouvait deviner l’ampleur de ce qu’il ressentait pour elle et qu’elle s’en jouait. Après tout, peut-être se souvenait-elle de ce baiser et elle voulait voir si ses gestes allaient provoquer quelque chose chez le blondinet. Il la regarda enlever sa veste, la désirant un peu plus à chaque seconde. Mais bordel, ce n’était pas sain. Elle était sa meilleure amie. Elle ne serait jamais que ça. S’il continuait à se le répéter, peut-être que ça finirait par rentrer dans sa tête et qu’il cesserait de la voir autrement. Parce qu’Aliyah, elle était trop bien pour lui et Rhys le savait. Enfin, il tenta de penser à autre chose alors qu’il coinca la languette entre ses doigts et que, de l’autre main, il tint le haut de la robe pour que ce soit plus facile d’ouvrir la fermeture éclaire. T’as des souvenirs de ce qui s’est passé hier ou l'alcool t'as fait tout oublier? demanda-t-il dans l’espoir qu’une conversation soit la distraction qu’il lui fallait pour chasser les pensées qui lui traversaient l’esprit en ce moment. Et puis, il n’y avait pas de meilleur moyen d’obtenir une réponse à ses questions qu’en les posant directement… enfin aussi directement que Rhys avait le courage de le faire. Alors qu’il s’afférait à descendre la fermeture éclaire, les doigts de Rhys frôlèrent, l’espace d’un instant, la peau de la jeune femme. Ce n’était qu’un simple contact, rien d’intentionnel, mais pourtant, c’était comme si un courant électrique était parti du bout de ses doigts, là ou sa peau avait touché la sienne, et avait parcouru tout son corps. pense à autre chose, lui disait la petite voix dans sa tête. concentre toi sur ce qu’elle te dit. Et c’est ce qu’il fit. Il lui porta une attention plus grande qu’à l’habitude, enfin si c’était possible. Parce que depuis un moment, c’était comme s’il buvait chacune de ses paroles. Alors imaginez l’effet qu’un baiser lui avait fait? C’était sans doute pour cette raison qu’il fallait en parler et ce, dès que possible, même si Rhys préférait que cette histoire, si elle ne venait jamais à s’ébruiter, reste sous le tapis.

mots: 590 | tag: aliyah <3 | notes: désolé c'est court, je me rattraperai au prochain.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Aliyah-Maelys E. Delford "
ADMIN Crazy. × It's only the beginning ღ ❞

× Ma Célébrité : adelaide kane c: × Nombre de messages : 642 × Age du perso : 21 ans - née en 1994 à dallas × Job : était étudiante à l'université de NY & serveuse au starbucks le reste du temps × Côté love : lui, depuis toujours


Message(#) Sujet: Re: ✣ i shouldn't have done that, should i ? ⊹ rhys & aliyah. Mer 8 Avr - 16:46

❝ Aliyah & Rhys ❞
✣ i shouldn't have done that, should i ?


Aliyah avait envie de dire "Et alors ?" ou plutôt "Et pourquoi pas ?" justement. Oui il était son meilleur ami depuis qu'elle était arrivée à New-York. Et ça faisait maintenant trop longtemps qu'elle se répétait sans cesse qu'il n'était que cela et qu'il ne serait rien d'autre à part cela. Mais ce n'était pas parce qu'ils partageaient cette amitié, qu'elle ne pouvait pas espérer davantage, si ? Aliyah sentit les mains de Rhys se poser sur le haut de sa robe. Elle sentit ensuite la fermeture-éclair s'abaisser le long de son dos. Puis, elle entendit la voix du jeune newyorkais venir jusqu'à ses oreilles. Le blondinet avait enfin engagé la conversation en lui posant une question. Une question d'ailleurs qu'elle n'assimila pas directement. A croire qu'elle n'était pas très douée pour faire deux choses à la fois. Tout d’abord, il fallait qu'elle reste concentrée pour ne pas craquer, c'était primordial si elle ne voulait pas céder à la tentation et lui sauter dessus. Mais, Aliyah reconnut que ce ne serait pas très judicieux de sa part de faire cela dans un moment pareil. Elle afficha un sourire sur son visage. Un sourire, dont elle savait que elle seule avait conscience, étant donné qu'elle se trouvait toujours dos à lui. Certes, c'était un peu embarrassant comme situation, mais en même temps c'était tout ce qu'elle désirait au fond d'elle. Un court instant, elle sentit les doigts de Rhys venir effleurer sa peau. Ce contact entre eux deux, fut comme un frisson. Elle en eut la chair de poule et des picotements dans tout le corps. Ce fut comme un choc électrique pour elle, et la question que Rhys lui avait posé, il y a quelques secondes, lui revint à l'esprit. Aliyah ⊹ non, je ne me souviens pas de grand chose... répondit-elle alors enfin. Elle avait envie de se retourner pour se retrouver une nouvelle fois face à lui, et pouvoir plonger ses yeux dans son regard clair et doux. Comprendre le sens de tout ça, essayer de déceler une lueur, un indice. Mais, elle ne le fit pas. Une fois qu'elle se rendit compte que Rhys en avait fini avec sa fermeture, la jeune brunette s'empressa de se diriger dans sa chambre. Elle termina d'enlever sa robe. Et à la place, elle enfila un jean et une chemise. Elle releva les yeux, et elle put apercevoir le profil de Rhys depuis le salon. Etait-ce l'excitation ou le stress, elle avait laissé la porte entre-ouverte, par laquelle Rhys aurait pu tout à fait la voir se changer. Ou ce n'était pas un hasard, son cerveau agissait instinctivement, pour provoquer un peu le destin pour une fois. Elle ne se posa pas plus de questions, elle alla devant le miroir de sa chambre et elle se recoiffa légèrement, comme si de rien n'était. Rhys n'était plus dans son champs de vision, mais elle sentait les battements de son cœur, à tout rompre. Elle s'efforça de garder son calme, et elle chassa les vilaines traces de maquillage de la veille, autour de ses yeux. Aliyah ⊹ enfin j'ai bien quelques souvenirs... reprit-elle au bout d'un moment, d'une voix assez élevée pour que Rhys puisse l'entendre depuis la piece voisine dans laquelle il se trouvait. Aliyah ⊹ mais je ne sais pas si c'est juste dans ma tête... ajouta-t-elle. Elle venait de revenir face à Rhys, et elle se rapprocha de nouveau de lui lentement. Elle était maintenant à un pas de lui, limite contre lui. Elle n'avait que l'image de leur baiser à l'esprit, ça tournait en boucle dans ses pensées. Ce qu'elle voudrait savoir maintenant, c'est si le baiser avait été réel ou pas. Si ce n'était qu'un fantasme tordu au lendemain d'une fête trop arrosée, ou un premier rapprochement entre eux, qui marquerait peut-être la fin de leur amitié, pour quelque chose de meilleur, espérons-le.



more:
 


Dernière édition par Aliyah-Maelys E. Delford le Ven 29 Jan - 17:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: ✣ i shouldn't have done that, should i ? ⊹ rhys & aliyah. Mer 8 Avr - 21:34


I shouldn't have
done that, should I?

Should this be the last thing I see
I want you to know it's enough for me
'Cause all that you are is all that I'll ever need

 

S’en était presque malsain, ce désir qui envahissait Rhys dès lors qu’il se trouvait dans la même pièce qu’Aliyah. Et c’était encore pire depuis qu’il avait posé le pieds dans son appartement. Il faut dire, c’était presque comme si elle faisait exprès de provoquer ce désir. En même temps, Rhys n’avait jamais exprimé ce qu’il ressentait pour elle alors comment pourrait elle consciemment le provoquer? En d’autres circonstances, Rhys n’aurait sans doute pas fait de cas lorsque la brunette lui aurait demandé de détacher la fermeture éclaire de sa robe. Pourtant, maintenant qu’il l’avait embrassée, qu’il était plus que certain des sentiments qu’il ressentait à son égard, il y voyait là une certaine provocation… ce qui devait être ridicule puisqu’elle ne se souvenait sans doute pas de ce baiser échangé quelques heures auparavant. Une fois la fermeture éclaire descendue, Rhys regarda Aliyah s’éloigner et se diriger vers sa chambre. Pour ne pas être trop indiscret, il détourna le regard, mais ne put s’empêcher d’apercevoir du coin de l’œil que la porte de sa chambre était restée entrouverte. C’était sans aucun doute très impoli et surtout déplacé, mais il ne put s’empêcher de jeter un coup d’œil en cette direction. De toute façon, ce n’était pas comme s’il la voyait complètement nue. Il ne pouvait apercevoir qu’un peu de son dos de là ou il se tenait. Étrangement, ou pas, il se surprit à devoir contrer ce désir de faire les quelques pas qui le séparaient de cette chambre, ce désir d’aller ouvrir la porte et de la rejoindre. Parce que Rhys sentait encore cette sensation de picotement au bout de ses doigts. Il avait l’impression qu’il pouvait encore sentir la douceur de la peau de la jeune femme sous la sienne et il en voulait encore. Si Aliyah le tentait, il n’en restait pas moins que Rhys était, au fond, peut-être un peu masochiste, à se laisser tenter ainsi sans pouvoir faire quoi que ce soit, sans pouvoir agir. Il détourna le regard et regarda devant lui pour fixer le mur, essayant de chasser ces pensées malsaines de son esprit. Elle n’était qu’une amie, se répéta-t-il. Si ces paroles suffisaient normalement à calmer ses ardeurs, maintenant, c’était inutile.

La voix de la brunette se fit entendre, le ramenant au moment présent. Ses paroles le firent espérer qu’elle se souvienne de ce baiser afin qu’il n’ait plus à se torturer mentalement et qu’ils puissent mettre toute cette histoire au clair. Qu’ils puissent mettre cartes sur table et enfin être franc. Parce que ça pesait sur les épaules de Rhys de ne pas pouvoir dévoiler la véritable nature de ses sentiments à sa meilleure amie. Lorsqu’il vit la porte de la chambre s’ouvrir, Rhys s’autorisa à regarder la femme s’avancer à nouveau vers lui. Ses yeux s’accrochèrent aux siens et il resta planté là à la regarder, en oubliant presque même de respirer. Et de quoi te souviens-tu? Demanda-t-il, les yeux toujours rivés sur Aliyah. Son regard glissa légèrement et il regarda ses lèvres. Comme il avait envie d’y gouter à nouveau. Il ne fallait pas. Et pourtant, l’espace entre eux était si petit. L’image de leurs lèvres collées l’unes contre l’autres ne cessait de jouer en boucle dans sa tête. Mais il savait qu’il ne devait pas. Il leva donc les yeux pour se perdre à nouveau dans ceux de son amie. Je peux peut-être t’aider, te dire si ce n’est effectivement que dans ta tête ou si ce dont tu te souviens s’est réellement passé. Il n’avait qu’un pas à faire, qu’un tout petit pas. Il aurait aussi très bien pu poser ses mains sur la taille d’Aliyah et l’attirer contre lui. Ce n’était pas l’envie qui manquait. Son cœur qui battait à tout rompre était un signe qui ne trompait pas. Il était d'ailleurs surpris qu'elle ne l'entende pas. Et cette petite étincelle dans ses yeux dès qu’il posait le regard sur elle ne mentait pas non plus. Non, c’était juste le courage qu’il lui fallait. Parce qu’il voulait sentir son corps contre le sien, il la désirait de tout son être. Il n’attendait plus qu’un signe concret de sa part, un geste, une parole qui lui laisserait savoir qu’elle aussi avait envie de lui pour qu’il se décide à sauter le pas.


mots: 706 | tag: aliyah <3

Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Aliyah-Maelys E. Delford "
ADMIN Crazy. × It's only the beginning ღ ❞

× Ma Célébrité : adelaide kane c: × Nombre de messages : 642 × Age du perso : 21 ans - née en 1994 à dallas × Job : était étudiante à l'université de NY & serveuse au starbucks le reste du temps × Côté love : lui, depuis toujours


Message(#) Sujet: Re: ✣ i shouldn't have done that, should i ? ⊹ rhys & aliyah. Sam 11 Avr - 15:30

❝ Aliyah & Rhys ❞
✣ i shouldn't have done that, should i ?


Aliyah venait de se rapprocher lentement de Rhys. Et, elle avait senti les yeux du beau blond s'être posés sur elle dès l'instant où elle avait quitté la chambre ; ce qui ne l'avait pour autant certainement pas dérangée. Au contraire, elle lui avait rendu naturellement son regard, et de toute façon, même si elle l'aurait absolument voulu, elle ne serait pas parvenue à décrocher ses yeux des siens, non plus. C'était un peu comme-ci tout pouvait se lire dans leurs deux regards. Au final, à quoi bon se dire les choses en face, quand ils n'avaient qu'à se regarder pour comprendre ce que l'autre ressentait ? Il manquait peut-être juste cette certitude qui ne se tromperait pas. Aliyah avait tout bonnement peur que ses désirs prennent le dessus sur ses sentiments, et qu'ils la conduisent en erreur sur son jugement. Il ne faudrait pas qu'elle se méprenne, qu'elle prenne une chose pour une autre, enfin qu'elle se trompe. Pas sur ce qu'elle ressentait pour lui, ça elle en était certaine, mais sur ce que Rhys pouvait ressentir réellement à son égard. Il y avait toujours une petit part de doute, à la fin. Aliyah se laissa alors entraîner par le moment présent, et par la situation qui commençait à prendre une tournure inattendue, mais attrayante. Ils étaient désormais si proches qu'elle arrivait presque à sentir le souffle du blondinet sur son visage. Un pas seulement les séparait l'un de l'autre. Aliyah lui aurait bien sauté au cou, pour qu'il l'enlace de ses bras, comme ça leur était déjà arrivé de le faire maintes fois auparavant, juste pour s'amuser. Mais là, le contexte faisait que c'était différent, et elle ne pouvait pas se le permettre. Elle resta donc simplement à sa place, le regard suivant celui de Rhys. La suggestion du jeune Andersen ramena Aliyah à la réalité. Il avait probablement raison, comme c’était souvent le cas d'ailleurs. Après tout, qu'est-ce qu'elle risquait à lui avouer ce qu'elle pensait de ce qu'il s'était passé hier soir ? Au pire, ils en rigoleraient ensemble, et il la charriait avec cela peut-être pendant des semaines. Et puis, elle avait encore l'excuse de l'alcool qui lui était montait à la tête, pour se justifier si il le fallait vraiment. Aliyah suivit ainsi le conseil de son meilleur ami, et elle ouvrit enfin la bouche, un peu hésitante tout de même, pour prendre la parole. Aliyah ⊹ il m'a semblait qu'à un moment dans la soirée, je me sois approchée de toi, et que... que... que peut-être... je crois... je t'ai embrassé... Aliyah baissa instinctivement les yeux à la fin de sa phrase, trop embarrassée ? Néanmoins, ça lui avait fait du bien, pendant une seconde, de le dire à voix haute. La seconde suivante, cependant, elle s'était soudainement sentie rougir ; elle avait l'impression que ses joues était devenues rosées, que ça en devait être impossible à dissimuler. Rhys était peut-être resté silencieux un mini-instant silencieux, mais ça avait suffi à avoir pour effet d'angoisser encore plus Aliyah. Voilà, elle doutait maintenant. Elle n'était plus très sûre que ça ait été une si bonne idée en fin de compte. Aliyah ⊹ je suis désolée, je sais pas pourquoi je t'ai dit ça... je dois pas avoir les idées encore très claires, c'est pour ça... c'est ridicule, non ? Elle s'était posé une main sur le front et elle avait reculé d'un pas vers l'arrière. C’était bien elle, quand elle était stressée, elle ne faisait que parler et agir n'importe comment. Tout était confus dans sa tête. Elle se souvenait pourtant très bien de ses lèvres se rapprochant de celles de Rhys, et de la sensation qu'elle avait pu ressentir à cet instant où elles s'étaient effleurées. Rien que d'y repensait, ce souvenir faisait de nouveau palpiter son cœur.



more:
 


Dernière édition par Aliyah-Maelys E. Delford le Ven 29 Jan - 17:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: ✣ i shouldn't have done that, should i ? ⊹ rhys & aliyah. Jeu 16 Avr - 5:52


I shouldn't have
done that, should I?

Should this be the last thing I see
I want you to know it's enough for me
'Cause all that you are is all that I'll ever need

 

S’il avait pensé simplement passer la journée avec Aliyah pour l’aider à nettoyer son appartement, Rhys se trouvait maintenant quelque peu surpris de la tournure des évènements. Le voilà qui devait faire face à ce qui s’était passé la veille, lui qui avait, en quelque sorte, espéré que sa meilleure amie ne se souvienne de rien. Enfin, il aurait surtout voulu qu’elle oublie le moment ou ils s’étaient embrassés parce que ça compliquait tout. Ça risquait aussi de ruiner tout ce qu’il y avait entre eux, cette amitié plus forte que tout. Quand les mots passèrent les lèvres d’Aliyah, Rhys ne sut quoi faire pendant une fraction de seconde. Devait-il lui dire qu’ils s’étaient effectivement embrassés ou prétendre et faire comme si de rien était? D’un point de vue extérieur, la chose pouvait sembler évidente. Si Rhys avait été un simple spectateur de la scène, il aurait sans doute dit qu’il fallait mieux tout avouer. Pourtant, maintenant que c’était lui qui se retrouvait dans cette situation, c’était tout autre chose. Il avait peur, si peur de briser la relation qu’ils avaient. Il avait peur que s’il avouait qu’ils s’étaient embrassés et qu’éventuellement, quelque chose de plus que de l’amitié venait à se développer entre eux, leur relation ne soit plus la même. Et le jeune Andersen tenait bien trop à Aliyah pour risquer de la perdre. Aussi contradictoire que cela puisse paraitre, il se sentait à la fois prêt à lui dire à quel point il avait apprécié ce baiser, même s’il avait souhaité qu’il se passe en différentes circonstances et qu’il n’ait pas nécessité l’abus d’alcool pour avoir lieu, mais une infime part de lui le ramenait à la raison et lui rappelait tout ce que sa pouvait impliquer d’avouer à la jeune femme ce qu’il ressentait vraiment. Lorsqu’il la vit reculer, baisser les yeux, l’infirmier voulu d’instinct faire un pas en avant. Il ne voulait pas de cette distance entre eux, même si elle ne restait pas très grande. Si certains disent que ce sont les filles qui se posent souvent trop de questions, Rhys aurait pu prouver le contraire à cet instant précis. Elle se souvenait du baiser, mais son hésitation à dire ce dont elle se souvenait, le regard au sol, ces gestes signifiaient-ils qu’elle regrettait qu’ils se soient embrassés? Parce qu’à première vue, pour le jeune homme du moins, ça en avait tout l’air. Peut-être pensait-elle que c’était une erreur de ne pas avoir réagi ou plutôt de lui avoir rendu ce baiser. Peut-être que ce n’était vraiment que l’alcool qui avait parlé le soir d’avant et qu’au fond, ça aurait pu être quelqu’un d’autre que lui. Peut-être que… tant de questions auxquelles il n’aurait pas de réponse tant qu’ils ne jouaient pas carte sur table et qu’ils ne se diraient pas la vérité.

Il allait ouvrir la bouche, lui dire que ce n’était pas dans sa tête, qu’elle ne se faisait pas d’idées quand elle reprit la parole, lui coupant l’herbe sous le pied. Les mots qu’elle prononça alors laissèrent Rhys quelque peu perplexe, encore plus confus qu’il ne l’était. Tu m’as effectivement embrassé. Finit-il par déclarer. Enfin, on s’est embrassés, parce que je ne t’ai pas repoussé. Clarifia le jeune blond, mettant l’accent sur on. C’était quand même un détail relativement important dans l’histoire. Il fit un pas vers l’avant, retrouvant cette proximité. Il regarda sa meilleure amie et poussa un léger soupire. Était-ce le moment d’être honnête? Sans doute. Et je ne sais pas si c’était le geste que tu qualifiait de stupide ou le fait d’avoir dit ce dont tu croyais te souvenir, mais peu importe. Je peu t'assurer que ni l'un, ni l'autre ne l'était. Ce baiser a été sans contredit le moment le plus agréable de ma soirée. Les dernières paroles n’étaient qu’un murmure. Comme s’il avait peur que quelqu’un d’autre puisse l’entendre. Il pinça ses lèvres et baissa les yeux, les rivant sur ses mains. Il ne voulait pas voir la réaction d’Aliyah. Il avait peur d’avoir tout gâché. Il joua nerveusement avec ses mains, tic qu’il avait développé au fil des années et qui refaisait surface dès qu’il se sentait mal-à-l’aise ou gêné par une quelconque situation. Si les gars avec qui il cohabitaient avaient pu le voir, ils auraient sans doute tous lâché un enfin parce que Rhys avait finalement osé. Ils l'avaient tous regardé faire de tous petits pas, comme un enfant qui a peur de se jeter à l'eau, ils avaient vu l'évolution de la relation entre les deux meilleurs amis. Et si certains n'avaient pas pu le voir de leurs propres yeux, ils en avaient entendus parler. Parce que Rhys n'était pas très volubile, mais il lui était arrivé une ou deux fois de laisser sous-entendre qu'il appréciait la jeune femme plus qu'il ne voulait le laisser paraitre. Et puis, ils l'avaient tous encouragés dernièrement, à s'ouvrir à elle, à lui avouer ce qu'il ressentait. Qu'avait-il à perdre après tout? C'était exactement la question qu'il se posait maintenant. Si leur amitié était aussi forte qu'il voulait le croire, elle survivrait à cette confession qu'il venait de faire peu importe la nature des sentiments qu'Aliyah éprouvait pour Rhys.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Aliyah-Maelys E. Delford "
ADMIN Crazy. × It's only the beginning ღ ❞

× Ma Célébrité : adelaide kane c: × Nombre de messages : 642 × Age du perso : 21 ans - née en 1994 à dallas × Job : était étudiante à l'université de NY & serveuse au starbucks le reste du temps × Côté love : lui, depuis toujours


Message(#) Sujet: Re: ✣ i shouldn't have done that, should i ? ⊹ rhys & aliyah. Sam 18 Avr - 2:04

❝ Aliyah & Rhys ❞
✣ i shouldn't have done that, should i ?


Aliyah le regarda, elle écouta attentivement ses explications, elle se noya dans ses paroles. Son coeur se mit à battre encore plus fort, tandis qu'il était en train de poser à voix haute ce qu'elle souhaitait entendre depuis longtemps. Le "moment le plus agréable de sa soirée" ? C'était réciproque. Tout, absolument tout, était réciproque. Il avait aimé ce baiser, et aimait-il finalement Aliyah tout court alors ? Ressentait-il donc vraiment ce qu'elle ressentait si fort pour lui ? Elle l'avait laissé terminer sa phrase. Son visage s'était alors illuminé au son de ses dernières paroles. C'était exactement ce qu'elle avait eu besoin d'entendre. Puis elle posa une main contre les siennes, pour attirer son attention ; elle le regarda une dernière fois dans les yeux, et elle s'approcha à nouveau de lui. Elle vint placer ses doigts légers contre la nuque du jeune, et lentement elle approcha son visage du sien. Comme ça, sans plus attendre, elle l'embrassa. Oui, elle l'embrassa, pour de vrai. Un baiser doux, avant de s'arrêter à quelques millimètres de ses lèvres, mêlant leur respiration, tellement elle était désormais proche de lui ; elle avait inconsciemment fermé les yeux. Elle avait bel et bien posé ses lèvres contre les siennes, et cette fois-ci elle savait que c'était réel. Tout s'était enchaîné extrêmement vite. Un instant, elle était là, immobile à le fixer du regard, à l'écouter presque sagement parler, à se demander ce qui se passait à l’intérieur de sa tête, ce qu'il pouvait bien penser ou ressentir à son égard. Et l'instant d'après, elle en avait terminé de réfléchir. Elle en avait fini de se tracasser avec toutes ces questions et ces doutes, qui s'avéraient complètement inutiles en plus. Elle était enfin passée à l'action. Elle ne savait pas trop ce qui l'avait faite changer d'avis, ce qui l'avait poussée à faire ça. Peut-être que c'était les propos de Rhys, qui avaient enfin déclenché le déclic en elle, ou peut-être pas. Le fait est qu'elle n'avait pas hésité une seconde. Et cette fois, elle pouvait bien dire qu'elle n'avait pas bu de grandes quantités d'alcool qui aurait pu justifier son geste. Elle avait encore une petite gueule de bois certes, mais elle était au moins certaine d'avoir agi par elle-même à cet instant Elle avait juste suivi son instinct. Pour une fois, elle s'était laissée guider par lui. En réalité, elle savait que si elle n'aurait rien fait, elle aurait aggravé encore plus les choses. C'était du Aliyah tout craché. Quand elle était nerveuse, elle n'arrivait plus à gérer la situation. Elle n'arrivait plus à rester calme. Elle n'arrivait plus à penser correctement, à agir comme elle le ferait en temps normal. À partir de là, tout s'embrouillait dans ses pensées, et elle aurait fini par tout empirer. Par exemple, elle aurait pu dire n'importe quoi, ou encore pire, elle se serait comportée de façon vraiment étrange. Il était temps qu'elle arrête de se convaincre que ses sentiments était quelque chose de stupide. Parce que non, ça n'avait rien de stupide. La raison qui l'avait peut-être poussée à l'embrasser maintenant, c'était qu'elle ne voulait pas que Rhys pense qu'elle regrettait qu'ils se soient embrassés la veille. Elle ne voulait qu'il croit qu'elle pensait que ça avait été une erreur. Même si après ce qu'elle avait dit plus tôt, il avait toutes les raisons de penser le contraire. Mais il y avait une autre raison, et c'était sûrement la plus valable : elle aimait sincèrement le jeune homme. Elle avait des sentiments pour lui, qui devenaient plus forts à chaque fois qu'elle le voyait. Et ça depuis longtemps maintenant, même si au début, elle ne voulait pas se les avouer. Aliyah ne savait pas ce qu'auraient dit ses colocs si elles avaient été là ; elle était tellement différente d'elles. Elle n'était pas non plus comme Rhys. Ce qu'il l'inquiétait aussi parfois. Enfin bref, tout ça pour dire qu'elle venait précisément de l'embrasser ; qui l'aurait cru ? Maintenant, il ne restait plus qu'à savoir ce qui allait se passer pour lui, pour elle, pour eux. Il ne restait plus qu'à voir ce que Rhys allait décider de faire à présent. Pour Aliyah, l'instant qui venait de se produire sonnait comme un premier baiser entre eux - vu combien celui de la veille était flou dans son esprit. Pour Rhys, qui avait les idées déjà plus claires hier, ce baiser d'aujourd'hui devait être plus comme un second "essai" ; et si ça le faisait changer d'avis ? si il n'appréciait pas tant que ça qu'ils s'embrassent finalement ? Aliyah commençait à paniquer intérieurement, dans l'attente de la réaction de son ami. Et il est vrai que les événements avaient pris une tournure complètement différente de ce qu'elle aurait pu s'imaginait lorsqu'elle s'était levée pour ouvrir la porte. Aliyah ⊹ pour moi aussi, ça a été le moment le plus agréable de la soirée...



more:
 


Dernière édition par Aliyah-Maelys E. Delford le Ven 29 Jan - 17:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: ✣ i shouldn't have done that, should i ? ⊹ rhys & aliyah. Mar 21 Avr - 5:02


I shouldn't have
done that, should I?

Should this be the last thing I see
I want you to know it's enough for me
'Cause all that you are is all that I'll ever need

 

Rhys ne pouvait pas détacher son regard de celui d’Aliyah. Elle était belle, tellement belle, trop belle pour lui. Rhys avait sans doute un petit problème d’estime. Dès lors qu’il avait été proche d’une fille, on n’avait cessé de lui répéter qu’il fallait qu’il fasse le premier pas. Il aurait du apprendre au fil du temps. Il aurait du gagner une certaine confiance. Pourtant, Rhys restait ce mec qui préférait être l’ami plutôt que le copain. Après tout, il s’évitait sans doute des rejections et des cœurs brisés ainsi. Tout le monde pouvait au moins s’entendre sur une chose. Il n’était pas doué au niveau sentimental. Mettre carte sur table et avouer ses sentiments n’était pas son point fort. Et puis, ce n’était pas facile. Même si ses colocataires pouvaient étaient d’accord sur le fait qu’Aliyah et lui, c’était une évidence. Enfin, s’il était nerveux face à la réaction de la bruntte quant à sa confession, le sourire du blondinet ne put que s’agrandir lorsqu’il sentit les doigts de la jeune femme effleurer sa nuque. Pendant une fraction de seconde, il en oublia presque de respirer. Quand les lèvres d’Aliyah se posèrent sur les siennes, il ne put s’empêcher de sourire légèrement et ferma les yeux, histoire d’apprécier le moment à cent pour cent. Ses mains vinrent se poser sur les hanches de sa meilleure amie, pouvait-il d’ailleurs toujours la qualifier ainsi, et se rapprocha d’elle. C’était comme s’il ressentait un constant besoin d’être aussi proche d’elle que possible, comme s’il lui fallait toujours réduire l’espace entre eux afin qu’il soit le plus petit possible. Après seulement un court instant, ses bras entourèrent la taille de la brunette, Rhys s’abandonnant dans le baiser. C’était doux, c’était bon, comme dans ses souvenirs. Lorsque leurs lèvres se séparèrent, l’infirmier garda les yeux fermés pendant un moment et sourit timidement. Après avoir réalisé ce qui venait tout juste de se passer, Rhys ouvrit finalement les yeux pour les poser sur la brunette, ses bras toujours autour de sa taille. Il resta silencieux un moment. Que pouvait-il dire? Quels mots devait-il prononcer maintenant? Était-ce le bon moment pour lui dire ce qu’il ressentait vraiment? Il ne savait pas quoi faire, mais continuait de sourire parce qu’il était heureux. Tellement heureux. Cette fois-ci, ni l’un ni l’autre ne pouvait blâmer l’alcool. C’était sans doute ce qu’ils voulaient. C’était ce qu’il voulait à tout le moins. Et pas une seconde il ne regrettait ce baiser ni celui qui avait eu lieu le soir précédent. Les paroles qui quittèrent ses lèvres ne firent que confrmer ce qu’il espérait. Elle non plus ne regrettait pas. Le sourire sur son visage s’agrandit. Était-il seulement possible de sourire plus qu’il ne le faisait à ce moment? Sans doute pas. Mais chaque seconde qui passait semblait le rapprocher un peu plus du bonheur. Chaque mot qui était dit enlevait un poids de ses épaules. Maintenant il n’avait plus peur. Il savait ce qu’il voulait, ce qui était bon pour lui et ce qu’ils espérait être bon pour eux. Je t’aime. Murmura-t-il finalement. Avait-il parlé assez fort pour qu’elle puisse l’entendre? Rien n’était moins sûr. C’était presque comme si seulement ses lèvres avaient bougées pour former ses mots. Pourtant, il était convaincu que ce qu’il ressentait était vrai, que finalement dévoiler ses sentiments était la chose à faire. Parce que s’il y avait bien une chose dont il était certain, c’était qu’il éprouvait des sentiments pour Aliyah qui étaient bien plus grands que la simple amitié. Il le savait maintenant. Il lui était impossible de le nier, surtout pas après ce baiser qui avait été trop court à son goût. Sans même y réfléchir, il réduisit à nouveau l’espace entre leurs lèvres à néant et, avec une douceur infinie, laissa ses lèvres bouger contre celles de la brunette. Maintenant qu’il avait gouté à ses lèvres, ç’était rapidement devenu une drogue. À peine le contact entre eux était-il terminé qu’il en voulait encore, il en voulait plus. C’était sans doute un peu idiot comme réaction, digne de romans à l’eau de rose, mais pourtant c’était ce qu’il ressentait à ce moment. Je t’aime Aliyah-Maelys Delford. À peine venait-il de briser ce baiser qu’il répéta ces paroles, cette fois-ci avec une conviction presque déconcertante. Un soupire de soulagement passa finalement les lèvres du blondinet. Il avait attendu ce qui semblait être une éternité avant de finalement lui avouer ce qu’il ressentait. Ce poids qu’il portait en permanence sur ses épaules s’était enfin évaporé. L’une des mains de Rhys quitta le dos de la brunette et sa main alla trouver la sienne, leurs doigts s’enlaçant. Il avait l’impression qu’il ne contrôlait plus son corps même si chaque mouvement était désiré, voulu. Pourtant, il n’avait même pas besoin de penser que son corps bougeait. Lui qui était habitué d’être si cartésien dans son boulot, de suivre les procédures, voilà qu’il était légèrement déstabilisé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Aliyah-Maelys E. Delford "
ADMIN Crazy. × It's only the beginning ღ ❞

× Ma Célébrité : adelaide kane c: × Nombre de messages : 642 × Age du perso : 21 ans - née en 1994 à dallas × Job : était étudiante à l'université de NY & serveuse au starbucks le reste du temps × Côté love : lui, depuis toujours


Message(#) Sujet: Re: ✣ i shouldn't have done that, should i ? ⊹ rhys & aliyah. Mar 5 Mai - 14:35

❝ Aliyah & Rhys ❞
✣ i shouldn't have done that, should i ?




Aliyah n'avait pas vu le temps passer, depuis que Rhys avait mis un pied à l’intérieur de son appartement. Le temps avait défilé de façon bien étonnante, elle avait fini par oublier la vraie raison de la présence du jeune Andersen. A certains moments, elle avait eu la sensation que tout était allé très vite depuis son arrivée, rendant les choses davantage palpitantes finalement. Et à d'autres moments, elle avait eu l'impression que le temps s'était écoulé au ralenti, embellissant alors chaque instant passé en face du beau blondinet. C'était étrange comme ressenti, c'était certainement la première fois qu'elle éprouvait une chose pareil. Elle était un peu chamboulée par le contexte, mais elle se laissait guider par ce dernier, comme-ci ce qu'il devait arrivait, arriverait de toute façon, et qu'elle ne pourrait rien y changer. Aliyah était le genre de fille, un peu trop naïve peut-être, à croire au destin. Elle pensait que si deux personnes étaient faites pour être ensemble, elles finiraient forcément à un certain moment de leur vie par se rencontrer et être réellement ensemble. Néanmoins, elle ne savait plus trop quoi penser, quoi ressentir, quoi dire. Ses sentiments se bousculaient en elle, comme-ci ils voulaient sortir une bonne fois pour toute, mais que quelque chose les empêcher de s'échapper. Elle ne quittait également plus le regard clair de son ex meilleur ami. Quand elle avait embrassé Rhys, elle n'avait plus réfléchi. Elle sentit enfin comme un soulagement. Une chose était sûre : maintenant, à cet instant, elle ne regrettait plus de l'avoir fait, et peu importe ce qui allait se passer par la suite, elle ne le regretterait plus, jamais. Ce qui était fait était fait. D'ailleurs, elle se hâtait à savoir ce qu'il allait arriver. Si elle le pouvait, elle se serait projetée dans le futur, afin de voir ce que l'avenir lui réservait. Elle était impatiente, toujours. Mais au final, elle n'avait eu à attendre que quelques secondes seulement pour avoir sa réponse. Rhys prit la parole, et dans un murmure, il prononça enfin les quelques mots qu'elle avait toujours voulu entendre sortir de sa bouche. " Quoi ? Est-ce que j'ai bien entendu ? Pourrais-il répéter ? " Comment c'était possible ? Avait-il vraiment dit ça ? Ou était-ce elle qui avait mal compris ? Après tout, ça ne l'étonnerait plus que son esprit se mette à lui jouer des tours. Elle réagit alors assez bizarrement à la situation. Aliyah ⊹ mais pourquoi tu me l'as pas dit avant ?! Une fois encore, il fallait s'y attendre, venant de sa part. Elle le taquina, et elle le frappa gentiment avec ses mains, le poussant à faire un pas en arrière. Elle avait presqu'envie de lui en vouloir, d'avoir pris autant de tant pour lui avouer que ses sentiments étaient réciproques. Mais rien n'avait dit que c'était réellement à lui de faire le premier pas ; elle était tout de même contente qu'il le fasse au moins maintenant... Et dire qu'elle s'était sentie tellement mal l'aise pendant tout le début de la journée. Elle avait culpabilisé de l'avoir embrassé la veille. Elle avait douté de ses propres sentiments pour lui. Mais pour rien. Bien sûr que ça la mettait hors d'elle, quelque part, qu'il ait attendu tout ce temps pour lui dire, mais en même temps, elle se sentait tellement apaisée que ce soit lui qu'il lui ait dit en premier. Elle ressentit un sentiment de joie, mais aussi de fierté. Elle se laissait ainsi guider par les gestes du jeune homme. Leurs doigts se rencontrèrent. Leurs yeux ne se lâchaient plus. Leurs sourires se répondirent. Un petit rire mignon sortit de sa bouche, avant qu'elle ne réponde enfin, à son tour. Aliyah ⊹ je t'aime aussi, rhys... énormément, depuis toujours, c'était clair et net désormais.



more:
 


Dernière édition par Aliyah-Maelys E. Delford le Ven 29 Jan - 17:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: ✣ i shouldn't have done that, should i ? ⊹ rhys & aliyah. Ven 8 Mai - 19:45


I shouldn't have
done that, should I?

Should this be the last thing I see
I want you to know it's enough for me
'Cause all that you are is all that I'll ever need

 

Il ne s’attendait pas à sa réaction. Pas du tout. Il s’imaginait qu’elle lui dise ces mots en retour, qu’elle lui avoue son amour. Ou si elle ne l’aimait pas, ce dont il doutait maintenant, qu’elle se recule, qu’elle ne le regarde plus et lui dise qu’elle était désolée. Il ne pensait pas qu’elle lui demanderait pourquoi il avait attendu avant de lui avouer ses sentiments. N’était-ce pas évident? Elle devait sans doute déjà savoir la réponse. Il fit un pas en arrière lorsqu’elle le frappa gentiment et la regarda, surpris. Je… Il balbutia. Que pouvait-il lui dire? Était-ce le moment de lui dire à quel point ça l’effrayait de s’ouvrir ainsi à elle? Sans doute. Il prit une grande inspiration avant de finalement ouvrir la bouche à nouveau. Je ne pensais pas que tu m’aimais. Avoua-t-il. J’avais l’impression que je ne serais toujours qu’un ami, que je ne te méritais pas. Je… Il déglutit et baissa les yeux. C’était comme s’il avait honte de l’admettre. En fait, c’était un peu le cas. Lui qui ne flanchait jamais devant des membres fracturés, des blessures dignes de films d’horreur, était plutôt effrayé par ses sentiments et les conséquences qu’ils pouvaient avoir sur sa vie, sur son entourage. C’était la raison qui expliquait pourquoi il était si discret et malhabile lorsque venait le temps de dire le fond de sa pensée. J’avais peur. Souffla finalement le blondinet. Peur que si je te disais vraiment ce que je ressentais pour toi, tu me dises que tu m’appréciait mais simplement en tant qu’ami, qu’il n’y aurait pas plus entre nous. J’avais peur que ça ruine tout. Parce que jamais personne n’a été aussi important que toi dans ma vie. Il leva les yeux pour un instant, tentant de jauger sa réaction. Je ne voulais pas tout risquer simplement parce que mes sentiments envers toi avaient évolué en quelque chose de plus fort. Je ne voulais pas que notre amitié souffre, risquer de te perdre. Il fit à nouveau un pas vers elle. Et puis, ce baiser, je ne savais pas ce qu’il signifiait pour toi. Je savais à quel point tu avais bu et je ne savais pas si c’était à cause de l’alcool ou parce que tu le voulais vraiment que tu m’as embrassé. Et tu m’aurais vu te demander si tu m’avais juste embrassé parce que tu étais saoule? C’était trop bizarre. Je ne pouvais pas. Un soupire franchit la barrière de ses lèvres à la fin de son monologue. Voilà, tout était dit. Il s’était ouvert le cœur. Les secondes qui suivirent semblèrent s’écouler à une lenteur incroyable. Le silence avait envahi la pièce. On aurait pu entendre une mouche voler. Il avait l’impression que des minutes avaient passées avant qu’Aliyah n’ouvre la bouche, ne prenne parole à son tour. Lorsqu’elle le fit, lorsqu’elle lui dit ces mots qu’il avait tant rêvé d’entendre, seulement là il leva les yeux et la regarda. Il n’arrivait presque pas à le croire. Se faire des films dans sa tête n’égalait en rien la vraie chose. L’entendre de sa propre bouche n’était comparable à rien. Un large sourire fendit son visage alors que ses yeux croisèrent les siens à nouveau. Il posa son front contre le sien et ferma les yeux tandis qu’il essayait de comprendre ce qui venait de se passer. Après un court instant, il les ouvrit à nouveau. Tandis qu’il garda une de ses mains enlacée à celle de la jeune femme, l’autre alla se poser sur sa joue qu’il caressa à l’aide de son pouce. Si tu savais depuis combien de temps j’attendais ce moment. Ses paroles n’étaient qu’un murmure pour qu’elle seule puisse l’entendre. Ça faisait des semaines que ses colocataires lui disaient de tout avouer, que garder ça pour lui n’était pas sain. Mais Rhys voulait faire chaque chose en son temps. Ça n’avait jamais été le bon moment pour dire à la brunette qu’il l’aimait. Maintenant qu’il l’avait fait, il se sentait terriblement soulagé. Et de savoir qu’elle partageait ses sentiments le remplissait de joie. Il aurait presque pu sortir dehors et crier au monde entier qu’il était amoureux. Rhys amoureux. Qui aurait pu croire ça?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Aliyah-Maelys E. Delford "
ADMIN Crazy. × It's only the beginning ღ ❞

× Ma Célébrité : adelaide kane c: × Nombre de messages : 642 × Age du perso : 21 ans - née en 1994 à dallas × Job : était étudiante à l'université de NY & serveuse au starbucks le reste du temps × Côté love : lui, depuis toujours


Message(#) Sujet: Re: ✣ i shouldn't have done that, should i ? ⊹ rhys & aliyah. Mar 12 Mai - 13:28

❝ Aliyah & Rhys ❞
✣ i shouldn't have done that, should i ?


Aliyah était soudainement complètement immobile, depuis l'instant où Rhys avait commencé à prendre la parole. Elle était restée ensuite, pour une fois, remarquablement silencieuse face à lui. Elle l'écoutait tout bonnement. Elle était à la fois prudente de ce qu'il pourrait dire, mais également elle était fortement empressée d'entendre sa prochaine phrase. Elle s’imprégnait de chaque mot qui composaient ses paroles et elle prêtait attention au moindre son qui sortait de sa bouche. Au fur et à mesure que le beau blondinet s’avançait dans son monologue, Aliyah réalisait une chose, une chose qu'au final elle savait déjà sûrement depuis toujours. Mais la relation qu'elle entretenait jusqu'à présent avec son meilleur ami l'avait vraisemblablement empêché de le réaliser : elle l'aimait. Oui elle l'aimait vraiment. Et ça sûrement depuis longtemps en fait, depuis quasiment l'instant où ils s'étaient rencontrés, il y a presque deux ans de cela maintenant. Rhys venait littéralement de lui ouvrir son cœur. Est-ce que elle, elle était prête à faire la même chose ? C'était bien certainement les plus belles choses qu'un homme ne lui avait jamais dites. Aliyah n'avait jamais vraiment eu trop de chance en amour, bien que de son côté, elle tombait assez facilement amoureuse. On dit toujours que dans un couple une personne aime toujours davantage que l'autre, et bien à chaque fois, elle était probablement cette personne. Mais avec Rhys, ça lui semblait pas pareil que les autres fois. Avec lui, c'était différent de tout ce qu'elle avait pu déjà ressentir à l'égard d'une personne. Peut-être parce que cette fois, ça lui semblait vrai et surtout, ça lui semblait réciproque. Que pouvait-elle bien répondre à un tel discours ? Est-elle prête elle aussi à lui ouvrir son cœur ? A tout lui dire, sur ses sentiments, sur ce qu'elle ressentait véritablement ? Et dire qu'elle pensait que ça serait elle qui le ferait la première... Mais maintenant, qu'il venait de le faire en premier, ça lui semblait plus difficile à faire qu'avant. Aliyah ne savait plus trop par quoi commencer, il y avait tellement de choses à la fois qu'elle voulait lui dire à l'instant. Puis, il y avait aussi tellement de choses qu'elle aurait aimé pouvoir lui dire avant. Tout s’embrouillait dans son esprit. Dur. Dur de remettre de l'ordre dans sa tête. On peut mettre ça sur le compte de sa bipolarité ? Aliyah pris une seconde de réflexion, une seconde pour faire le vide dans ses pensées et juste réaliser ce qu'il venait de se passer. Bien qu'elle imaginait que l'attente devait être affreuse pour lui. A l'évidence, elle n'aurait pas aimé qu'il lui fasse la même chose, elle se serait sans doute énervée sur son ami. Pourtant Rhys, lui, il était resté bien calme. Elle admirait son sang froid en général, elle avait toujours été enthousiasmée par sa façon de maîtriser ses émotions. Si seulement, elle pouvait faire de même. Enfin, ce fut son tour. Elle posa son regard sur Rhys, qui avait les yeux rivés vers le sol, et avec ses doigts, elle vint tendrement remonter son visage dans sa direction. Elle lui dit aussi ces trois petits mots. Elle finit enfin sa phrase par un sourire sincère. Elle senti ensuite le front du jeune homme venir se poser délicatement sur le sien. Ali fut incapable de fermer les yeux, elle le fixa, elle contempla simplement sa bouille. Puis, ce fut sa main qu'elle sentit sur sa joue. Elle vint effleurer ses lèvres, puis elle déposa plutôt un léger baiser au creux de la main de Rhys. Ce dernier prit une nouvelle fois la parole. A ces quelques mots, elle ferma enfin les yeux. Sans l'ombre d'un doute, elle avait autant attendu ce moment que lui. Elle se permit alors de continuer, dans des murmures tout proches de son visage si parfait. Aliyah ⊹ moi pareil. mais peu importe mes sentiments, tu ne m'aurais jamais perdue de toute façon, tu es trop important dans ma vie aussi, rhys. tu seras toujours avant tout mon meilleur ami... Elle ne pourrait cesser de le voir comme son confident protecteur, cette épaule sécurisante sur laquelle elle se reposait depuis tous ces nombreux mois. Et c'était d'autant plus réconfortant d'imaginer qu'il était désormais bien plus que ça, sa raison d'être, son âme-sœur. En y pensant comme ça, elle se disait que ça avait toujours été le cas, il occupait déjà la place la plus importante dans son cœur, elle n'en prenait conscience que maintenant. Elle était amoureuse de lui, peut-être depuis leur première rencontre ; aujourd'hui ils avaient juste passé un cap : elle n'avait plus peur de lui montrer ce qu'elle ressentait, de le regarder, de le toucher, de lui faire comprendre. Elle savait que le baiser de la veille, sous l'effet de l'alcool, c'était juste son inconscient qui avait agi à sa place. Comment avait-elle pu être aussi aveugle tout ce temps ? Désormais il n'y avait plus de retour en arrière possible, ils étaient ensemble, pour de vrai. Ça ferait bizarre de devoir resortir de cette petite bulle qu'ils avaient créée en cette matinée. De son côté, la jeune brune paniquait un peu, de l'annoncer ça à ses colocs par exemple ; allaient-elles être surprises, ou étaient-elles plus lucides qu'elle et n'attendraient-elles que ça ? Quel sentiment étrange, de savoir soudain qu'il y a quelqu'un qui vous aime. Ça fait presque peur. Sans trop savoir pourquoi, presque angoissée, Ali ne put s'empêcher d'ajouter alors, un peu moins confiante. Aliyah ⊹ juste, promets-moi, peu importe comment ça évoluera, si jamais ça ne... enfin, promets-moi que dans tous les cas, on trouvera toujours un moyen de rester dans la vie l'un de l'autre... ça me détruirait de te perdre vraiment.



more:
 


Dernière édition par Aliyah-Maelys E. Delford le Ven 29 Jan - 17:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: ✣ i shouldn't have done that, should i ? ⊹ rhys & aliyah. Mar 19 Mai - 8:10

❝ Aliyah & Rhys ❞
✣ i shouldn't have done that, should i ?


C’était presqu’inhabituel pour Rhys de s’ouvrir de la sorte. Il gardait plutôt ses peurs, ses angoisses et doutes pour lui, quitte à en souffrir. Il ne voulait pas être un poids pour quelqu’un d’autre. Il se disait que les gens autour de lui avaient déjà assez de problèmes, il ne voulait pas en rajouter alors il restait bien souvent muet quant à ce qu’il vivait, ressentait. Et puis, il n’était pas du genre à se mêler de la vie des autres à moins qu’on lui demande son avis et ne voulait pas que les autres se mêlent de sa vie. Il était assez grand pour gérer tout seul, il pouvait se débrouiller seul… enfin, sauf quand il s’agissait d’Aliyah apparemment. Parce qu’avec elle, il perdait tous ses moyens, tous ses repères. On disait de lui qu’il n’était plus lui-même… Ou était-ce justement qu’il était finalement honnête avec sa personne? Parce qu’avec elle, il n’avait pas peur d’être ce qu’il était. Il savait qu’elle l’acceptait tel qu’il était, même s’il y avait certains jours ou il craignait que ce ne soit plus le cas. Elle connaissait ses défauts, ses faiblesses, mais elle restait tout de même à ses côtés. C’était donc presque ridicule qu’il ait eu peur, à un moment ou à un autre de s’ouvrir à elle, pas vrai? Et pourtant, niveau sentimental, Rhys était un éternel anxieux. Et sans doute avait-il eu besoin de ce petit coup de pouce du destin, de ce baiser inattendu pour finalement décider de se lancer, pour prendre une chance. Parce qu’il savait qu’il risquait gros en lui avouant tout. Et pourtant, ses doutes, ses peurs et tout ce qui l’empêchait auparavant d’agir se dissipèrent dès qu’elle ouvrit la bouche et que ses paroles résonnèrent dans l’appartement. Quel soulagement de savoir qu’ils avaient fait face aux mêmes craintes et à la même situation lorsqu’ils pensaient à un éventuel futur à deux. Mais il pouvait les laisser derrières. Il pouvait les oublier et ne plus jamais y penser parce qu’elle était là, dans ses bras et assura qu’il ne l’aurait jamais perdu. Comme il s’en serait voulu si elle n’avait pas ressenti la même chose et qu’ils s’étaient éloignés. Il n’aurait tout simplement pas supporté parce que depuis leur première rencontre, Aliyah était en quelque sorte devenue une partie de lui. Il ne pouvait pas vivre sans elle. Même si au départ, ce n’était qu’en terme d’amitié que cet attachement se traduisait, il n’en restait pas moins qu’il n’aurait tout de même pas supporté de la perdre parce que la perdre aurait été comme perdre une partie de lui-même et c’était encore plus vrai en ce moment. Il ne pouvait plus détacher ses yeux d’elle et le sourire qui fendait son visage semblait permanant. Elle l’aimait tout comme il l’aimait. Ils étaient unis, un tout. Perdu dans ses pensées, il revint à la réalité lorsque la voix de la jeune femme s’éleva à nouveau. Ses paroles lui firent froncer les sourcils et il prit son visage entre ses mains, plongeant son regard dans le sien. Il voulait qu’elle voit dans ses yeux qu’il pensait chacun des mots qui allait suivre. Parce qu’après tout, elle pouvait le lire comme un livre ouvert. Je te le promets. Il posa ses lèvres doucement sur les siennes un court instant. Jamais il n’aurait assez de la sensation que ce simple contact lui procurait. Depuis des heures maintenant qu’il avait cherché à retrouver cette sensation, cette chaleur et ce bienêtre qui l’avait envahi lorsque les lèvres d’Aliyah s’étaient posées sur les siennes, maintenant, il ne voulait plus arrêter. C’était un peu comme une drogue en fait, bien moins nocive par contre. Et même si je le voulais, même avec toute la volonté du monde, je ne pourrais jamais m’éloigner de toi. Je ne pourrais jamais te rayer complètement de ma vie ou volontairement sortir définitivement de la tienne. Tu es bien trop importante pour moi. Te perdre serait comme perdre une partie de moi-même. Je ne le supporterais pas. Avoua-t-il en resserrant son étreinte autour du corps de la brunette. C’était sans doute cliché comme réplique, digne des plus grands films à l’eau de rose jamais inventés, mais c’était pourtant la stricte vérité. Les mots sortaient facilement de la bouche du jeune médecin, mais il pensait chcacun d’entre eux. Il resta immobile et silencieux pendant un moment, se contentant de l’apprécier pleinement avant de finalement défaire son emprise autour de la taille de sa meilleure amie… ou pouvait-il maintenant dire petite amie? S’échappant de cette petite bulle de bonheur qu’ils s’étaient tous deux créés au cours des dernières minutes, il se souvint que la jeune femme lui avait proposé d’aller prendre un café avant de se lancer dans cette corvée de ménage… Parce que malheureusement, il n’existait pas encore de formule magique ou de véritable lampe habitée par un génie qui pourrait exaucer leurs souhaits et tout faire disparaitre en un clin d’œil. Veux-tu toujours aller prendre un café? Demanda-t-il alors, brisant définitivement l’atmosphère qui régnait dans la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Aliyah-Maelys E. Delford "
ADMIN Crazy. × It's only the beginning ღ ❞

× Ma Célébrité : adelaide kane c: × Nombre de messages : 642 × Age du perso : 21 ans - née en 1994 à dallas × Job : était étudiante à l'université de NY & serveuse au starbucks le reste du temps × Côté love : lui, depuis toujours


Message(#) Sujet: Re: ✣ i shouldn't have done that, should i ? ⊹ rhys & aliyah. Ven 22 Mai - 23:07

❝ Aliyah & Rhys ❞
✣ i shouldn't have done that, should i ?


Aliyah avait totalement confiance en Rhys. Elle n'avait pas besoin de le regarder pour le croire sur parole. Il lui suffisait juste de l'écouter, d'entendre simplement le son de sa voix, pour qu'elle se sente déjà en sécurité. Rhys avait le don pour trouver les mots justes. Les mots qui la rassuraient, les paroles qui venaient en un instant apaiser toutes ses craintes, ses doutes et ses peurs. Il arrivait toujours à avoir le comportement approprié, celui qu'elle aurait pu imaginé le plus honnête venant de lui, elle ne pouvait pas espérer davantage de sa part, elle ne pouvait rien demander de mieux. Lorsqu'il prit son visage entre ses mains, elle fut un peu surprise sur le moment, puis elle posa finalement à son tour ses doigts par-dessus les siens. Quand il l'embrassa de nouveau, elle ferma presque inconsciemment les yeux. Aliyah savoura chaque petite seconde du doux baiser que Rhys venait de déposer sur ses lèvres. Ce fut un court instant, mais un instant intense. Elle commençait à y prendre vraiment gout. Elle sentait alors tous ses poils se dresser sur sa peau et des frissons venaient traverser chaque parcelle de son corps. C’était simplement magique comme sensation. Elle espérait sincèrement qu'ils arrivent, dans l'avenir, à conserver ces petits moments de magie, qu'ils pourront faire que les choses restent toujours aussi naturelles entre eux. Parce qu'au final, c'était juste ça qui avait fait que ça avait fonctionné et évolué de façon si évidente. Leur relation s'était faite tout seule, elle s'était construite de façon simple, ils avaient juste laissé faire les choses. Tout ce qui devait arriver, arriva juste au moment voulu ; ils n'avaient pas cherché à forcer quoi que ce soit. Aliyah ne voulait pas maintenant qu'ils aillent trop vite. Même si Rhys était probablement la personne qui la connaissait le mieux, elle ne voulait pas qu'ils sautent des étapes qui pourraient s'avérer importantes pour que leur début d'histoire marche et dure sur le long terme. Car désormais, elle le voyait encore moins sortir de sa vie ! Elle avait beau réfléchir, elle ne voyait pas de raisons apparentes pour que ça ne marche pas, pour que ça ne dure pas. Elle se voyait faire un bon bout de chemin à ses côtes. Elle ne pouvait pas l'imaginer autrement. Elle ne pouvait pas non plus savoir ce que leur réserverait réellement l'avenir, mais elle souhaitait que rien ne vienne jamais entacher leur bonheur, que rien ne vienne se mettre en travers de leur chemin. Si ça ne tenait qu'à elle, elle serait bien restée rien que quelques secondes supplémentaires dans les bras du jeune homme, et dans cette petite bulle d'extase qu'il s'étaient créée tous les deux. Sur le coup, celui-ci était probablement plus raisonnable qu'elle. Mais elle devait bien le reconnaître, même si il ne l'avait pas dit à voix haute, ça n'allait pas se ranger tout seul, à coup sûr. Et, elle était bien partante pour le café, avant le rangement. Aliyah ⊹ oui allons enfin le prendre ce fameux café. Aliyah était peut-être un peu plus en forme que tout à l'heure, cependant elle ne se refuserait pas à une bonne tasse de caféine pour lutter contre sa gueule de bois, mais surtout pour s'éclaircir un peu les pensées. Après tout, il fallait avouer que c'était quand même elle qui avait fait la proposition la première. Même si, à la base, ça avait été un peu une excuse pour s'échapper de son appartement ; et ça l'était toujours d'ailleurs finalement. La brunette ne perdit pas plus de temps, elle attrapa ainsi son sac et ses clés. Elle laissa passer le blondinet devant, afin qu'elle puisse refermer sa porte dernière elle. Ils descendirent les quelques étages par l'escalier principal. Une fois arrivée sur le palier de l’immeuble, et la porte d'entrée passée, Aliyah attrapa le bras de Rhys. Elle aurait très bien pu lui prendre la main, mais ce n'était pas facile d'abandonner en un rien de temps ses bonnes veilles habitudes amicales. Néanmoins, elle se tenait quand même assez proche du jeune infirmier, elle arrivait à sentir l'épaule de celui-ci contre la sienne. Les deux jeunes gens s'avancèrent dans la rue et ils arrivèrent rapidement devant une terrasse de café. Aliyah ralentit son allure. Elle aimait venir ici, c'était un endroit qu'elle avait l'habitude de fréquenter. Ce n'était un petit starbucks comme on en trouve à tout les coins de rue (elle travaillait déjà dans un starbuck, elle n'appréciait même plus y prendre son café). Là c'était un petit salon plus stylé, un peu à la française, et ils y servaient du très bon café. Aliyah ⊹ on commande notre café ici ?



more:
 
Revenir en haut Aller en bas

» Contenu sponsorisé "
❝ ❞


Message(#) Sujet: Re: ✣ i shouldn't have done that, should i ? ⊹ rhys & aliyah.

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-