avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Appart' de Rohan • Mistakes were made } Aislynn&Eleonore&Rohan Mer 4 Fév - 20:30

MISTAKES WERE MADE.
Aislynn & Eleonore & Rohan

J’étais chez moi. J’étais seul. J’avais passé ma journée en famille. Ma mère m’avait convié à un repas avec mon père ainsi que ma sœur. Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas passé du temps en famille. Cette journée m’avait fait un bien fou. J’avais rechargé mes batteries auprès des personnes qui m’étaient le plus chers à mon cœur. Je m’étais en quelque sorte ressourcé, repris un peu de souffle. Cette journée m’avait fait me couper un peu de la vie que je pouvais mener, d’oublier mes soucis ainsi que mon travail. Dans quelques jours, je devrais repartir sur le camp militaire et je ne savais pas quand exactement je pourrais recommencer ce genre de journée. Après cette journée, j’avais harpé les rues de New-York. Je n’avais pas eu envie de rentrer tout de suite et de me retrouver seul tout de suite. Je dois dire qu’il était rare que je me retrouve à faire du lèche-vitrines, sans que j’en sois obliger par quelqu’un. Habituellement, on m’y emmène toujours de force, comme chaque homme je suppose. J’étais revenu chez moi avec tout de même plusieurs paquets de différents magasins.

Une fois rentré chez moi, je ne voulais pas passer la soirée seul. Si c’était le cas, je connaissais d’avance la tournure de la soirée et je savais que je rentrerais, accompagné d’une jeune femme dont je n’aurais pas pris la peine de retenir le prénom. Je ne voulais pas terminer la soirée ivre, je ne voulais pas non plus rester seul. Alors je décidais d’appeler Eléonore. Une jeune femme charmante. En réalité, elle est la cousine d’Aislynn et lorsqu’Aislynn avait prit l’avion pour Tokyo, autant elle que moi avions eu du mal à nous remettre de son départ. Etant tous les deux déboussolés par le départ d’Aislynn, nous avions décidé de nous serrer les coudes ensemble, de remonter la pente ensemble, de surmonter cette épreuve à deux plutôt que chacun dans notre coin. De ce fait, elle connaissait presque tout de notre histoire, entre Aislynn et moi. Je savais qu’elle était également très proche d’Aislynn et lorsque nous étions encore ensemble, nombreuses fut les soirées passées avec Eleonore. Je voulais passer une petite soirée tranquille, avec une amie. Certes, il s’était passé quelque chose entre elle et moi, mais à présent, nous étions toujours amis.

Eleonore avait répondu avec plaisir à mon invitation. Je lui avais juste indiqué que l’on boirait un verre chez moi et qu’on se commanderait peut-être à manger par la suite, histoire de ne pas passer la soirée seul chacun de son côté. J’avais presque mis les petits plats dans les grands pour ce début de soirée. Après être passé sous la douche, j’avais prévu quelques amuse-bouches pour accompagner le verre que je voulais offrir à Eleonore. N’étant pas un cordon bleu, j’avais fait quelque chose de simple mais d’efficace. Une fois prêt, j’attendais l’arrivée d’Eleonore d’une minute à l’autre. J’avais décidé de l’attendre devant la télé. A peine quelques minutes après, elle sonnait en bas de chez moi, à la porte de l’immeuble. Je lui ouvris avec plaisir et l’attendis sur le pas de ma porte. Une fois qu’elle fut montée à l’étage, je lui souris. « Tu vas bien ma belle ? Ca me fait plaisir que tu ais accepté mon invitation. Je t’en prie, entre. »

copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Eleonore K. Morgane "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Candice seksy Accola × Nombre de messages : 6199 × Age du perso : vingt six Ans × Job : Lieutenant de Police pd aux renseignements. × Côté love : Seule


Message(#) Sujet: Re: Appart' de Rohan • Mistakes were made } Aislynn&Eleonore&Rohan Jeu 5 Fév - 0:46




   

Aislynn & Rohan & Eleonore
MISTAKES WERE MADE
"Arrêtes de bouger" Encore un Dealer que j'avais arrêté qui voulait se barrer. Sous pretexte que j'étais une femme flic, il s'était mis en tête de pouvoir se dégager de mon étreinte, mais il était mal tombé. Plus ça allait, plus il m'énervait. Je le mis alors à genoux seulement en lui donnant un petit coup. Je lui pris son visage avec une seule main, le regardais droit dans les yeux. "Ecoutes moi bien mon petit canard, tu sais ne pas encore à qui tu as affaire, alors je te donnerais un seul conseil. Fais attention à tes arrières." Ces paroles fonctionnaient à tous les coups. Il ne bronchait pu quand je le remis de bout. Mes coéquipiers ne me disaient plus rien quand j'en venais à faire cela. Ils savaient que j'étais assez impulsive et que si on me cherchait on me trouvait. Ils ne venaient pas entre moi et le reste dans ces moments là. Je trouvais ça plutôt drôle de faire peur, au moins, on ne viendrait pas à me chercher des noises. On arrivait enfin à la cellule. Je lui enlevais donc ces menottes que j'adorais utiliser avant de le pousser dans cette pièce. Je lui jetais un sourire satisfait. Il n'était visiblement pas réellement content. Mais qu'Est-ce que j'en avais à faire? J'avais fait mon travail et mes supérieurs étaient plutôt contents de mon travail.  

Mon téléphone vibrait dans ma poche. Je fis un signe à l'agent de fermer la cellule et me dirigeait vers notre bureau. Je sortais mon cellulaire de mon pantalon et fut surprise de voir afficher "Rohan". Il m'invitait ce soir à boire un verre et de pourquoi pas manger un bout. Cela nous changerait d'après lui de passer une soirée seuls. Je n'étais pas contre, c'est vrai que de me détendre avec un ami ne me ferait pas de mal. Il est vrai que nous avions eu une petit aventure, mais c'était lorsqu'on était alcoolisé. On s'était tellement soutenu après la disparition de Ais', qu'on avait passé tout notre temps ensemble. J'avais regretté d'en être venu à coucher avec lui mais le mal était fait. Ma cousine avait été déclaré morte et je n'avais pas cherché plus loin. Jusqu'à aujourd'hui. Bref, j'avais mis fin à cette relation très peu de temps après que cela se soit passer. Je me sentais toujours autant mal d'ailleurs. Pourtant, avec Rohan, nous étions restés amis.

Ma journée maintenant était terminée et je fis un signe a mes collègues. Ils me saluèrent tous. Certains étaient mes amis d'autres seulement des personnes avec qui je travaillais. Mais une très bonne ambiance se ressentait. Il valait mieux vu le temps que l'on passait tous ensemble.

Je vins à passer la porte du commissariat avant de traverser tout le parking afin de regagner ma voiture. Il fallait que je passe prendre une douche avant de me rendre chez mon ami. Il ne me fallait pas longtemps pour que je rentre.

[Trente minutes plus tard]

Ma douche prise, habillée et maquillée, j'étais fin prête pour partir. Je ne m'étais vêtue d'un jean et d'un petit débardeur noir. Je n'avais pas besoin d'en faire plus vu que je ne le considérais que comme un ami.

Rendue dans ma voiture, je pris la route direction le petit toit de Rohan. Je ne mis pas longtemps à arriver. Tellement perdue dans mes pensées que je crue mettre à peine cinq minutes.

Devant le bâtiment de mon ami je sonnais. Il vint m'ouvrir bien vite et me saluait gentiment en m'invitant à entrer.

"Coucou, très bien et toi? Oh je t'en prie, autant être entre ami que seule, tu as eu raison de m'inviter. C'est plutôt à moi de te remercier."

Je rentrais donc chez lui. Et comme si c'était une habitude, je m'installais sur le canapé du salon.

"Alors, que me racontes-tu depuis la dernière fois?" Je lui fis un sourire et j'attendais alors sa réponse. Je savais qu'il fallait que j'aborde le sujet, histoire de savoir si il m'en voulait.

"Enfaite Rohan, Je suis vraiment désolée pour tout ça. Je ne voulais pas.."


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Aislynn J. Jenkins "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Sophia Bush x3 × Nombre de messages : 2136 × Age du perso : 26 ans (21/06/1989) × Job : Infirmière × Côté love : ... When The Past Hurts ...


Message(#) Sujet: Re: Appart' de Rohan • Mistakes were made } Aislynn&Eleonore&Rohan Jeu 5 Fév - 9:51



Mistakes were made …
Rohan, Eleonore &&’ Aislynn



Le retour s’avérait vraiment compliqué, j’avais tout perdu en partant. Tout ce qui me rattachait à la vie que j’avais pu mener sur le continent, tout ce que j’avais prévu, j’en avais même perdu jusqu’à ma joie de vivre. Tout le monde ne cessait de me dire qu’il fallait que je prenne du temps pour moi, du temps pour me remettre sur pieds et finir par y voir plus clair, mais les semaines passaient, et rien ne changeait. Non, rien du tout. Au contraire, j’avais parfois le sentiment que ça empirait, je n’arrivais pas à reprendre le dessus, je n’avais d’ailleurs pas encore remis un pied dans un hôpital pour travailler, ce n’était pas l’envie ou le temps qui me manquait, mais plutôt une crainte, celle de ne pas être à la hauteur, celle qu’on me regarde différemment à cause de ce que j’avais vécu, et je ne voulais absolument pas de ça. J’avais juste besoin d’être traitée comme n’importe qui d’autres, et je savais que ce ne serait pas le cas. Il suffisait de voir comme j’étais regardée lorsque je sortais n’importe où, notre retour a été tellement médiatisé, qu’on est devenus des sortes de bêtes de foire.

J’avais une fois de plus passé la journée chez mes parents, et la température plus que froide à l’extérieure ne m’avait pas donné envie de sortir, je me serais bien rendue sur la plage, même avec ce temps, mais pour le moment, elle me rappelait trop de mauvais moments, elle me rappelait surtout mon altercation avec Rohan, qui s’était plus que mal finie. Les mots étaient sortis, mais pas de la meilleure des façons, on s’était craché au visage, tout ce qu’on avait retenu durant plus de deux ans, et la vérité avait été plus que douloureuse. Malgré tout ça, je n’arrivais pas à l’oublier, je pensais à lui sans cesse, lorsque je me réveillais, lorsque je sortais, chaque lieu me rappelait un souvenir, ou même encore lorsque je me couchais. Il hantait mes pensées.

Je finis par sortir une boite qui était bien rangée, c’était notre boite. Elle contenait tout ce qui pouvait se rapporter à notre histoire. J’y avais entassé toutes nos photos, objets, souvenirs et j’avais pris soin de la mettre dans un coin, comme pour mettre tout notre passé dans un coin, mais je n’y arrivais plus, et revoir tout ça ne faisait que me balancer en pleine face les sentiments que j’ai pour lui, encore et toujours. Mon cœur se resserrait une fois de plus. Je refermai brutalement la boite avant de me lever et de sortir. J’avais besoin de le voir, il le fallait. J’arrivais rapidement chez lui, il ne fallait pas que je réfléchisse, sinon je savais que je ferai demi-tour et que je continuerais comme je le faisais depuis mon retour. Je soufflais un grand coup, avant de frapper à sa porte. J’étais anxieuse et ça se voyait, je n’étais même pas sure qu’il soit là. Il finit par venir ouvrir, et j’avais l’air d’une adolescente qui ne savait pas quoi faire. « Salut, euh … je … j’espère que je ne te dérange pas … ». Je finis par lever mon regard vers lui et avant qu’il n’ait eu le temps de répondre, j’entendis une voix de femme provenant de l’intérieur. « Je dérange, je suis désolée, je n’aurais pas dû venir. ».



.pinklemon



Spoiler - Thank you for everything <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: Appart' de Rohan • Mistakes were made } Aislynn&Eleonore&Rohan Jeu 5 Fév - 13:57

MISTAKES WERE MADE.
Aislynn & Eleonore & Rohan

Eleonore avait été la seule personne qui avait été présente lorsque Aislynn était partie. Autant que moi, elle en avait souffert. De ce fait, c'est grâce à elle que j'ai pu relever la tête, remonter la pente. A l'annonce du crash de l'avion, elle et moi avions pris conscience qu'Aislynn ne reviendrait surement pas à New-York, ou alors pas de si tôt. La croyant morte dans le crash, elle et moi avions passé nos baisses de moral ensemble. Et sans le vouloir, notre relation a été plus loin que de l'amitié. Je n'avais jamais vu Eleonore comme plus qu'une amie, je m'étais alors jamais posé la question. Nous avions agi sous les effets de l'alcool sauf que tous les deux nous avions regretté nos gestes, par rapport à AIslynn, au couple que je formais avec elle. De ce fait, Eleonore m'avait dit qu'elle regrettait et qu'elle ne voulait plus que cela se reproduise. Nous sommes donc restés rien que des amis et nous sommes tout de même assez proches, comme lorsqu'Aislynn était là.

Ceci dit, ni elle ni moi ne pouvions changer ce qu'il s'était passé. On ne pouvait pas revenir en arrière et je voulais qu'Aislynn soit au courant parce qu'on le lui a dit et non parce qu'elle l'a appris par quelqu'un d'autre. Aislynn était la femme de ma vie et j'étais prêt à tout pour le lui prouver et lui en persuader. Alors, j'avais convié Eleonore chez moi. Dans un premier temps pour passer une bonne petite soirée entre amis, mais dans un deuxième temps parce que je savais qu'un jour où l'autre nous devrions discuter de la façon dont on le dirait à Aislynn. Et surtout le bon moment pour le lui dire. Eleonore avait été à l'heure du rendez-vous et je l'avais fait monter à mon appartement sans la faire attendre. « Coucou, très bien et toi? Oh je t'en prie, autant être entre ami que seule, tu as eu raison de m'inviter. C'est plutôt à moi de te remercier. » Je lui souris. Machinalement, comme à son habitude, Eleonore s'installa dans le canapé. Ce n'était pas la première fois qu'elle mettait les pieds chez moi et ce ne serait pas la dernière fois. Je ne lui en voulais de rien, après tout, ce qu'il s'était passé avait été de notre faute à tous les deux. « Je te sers un verre ? Tu veux boire quoi ? » Lui demandai-je tout en me dirigeant vers ma cuisine. Je sortis les amuses-bouches de mon frigo et les apporta sur la table du salon, attendant la réponse d'Eleonore.

Puis comme je l'imaginais, Eleonore aborda LE sujet.  « Enfaite Rohan, Je suis vraiment désolée pour tout ça. Je ne voulais pas.. » Je baissais la tête, oui j'avais honte de ce que l'on avait fait mais cela ne servait à rien de se morfondre puisque rien n'y changerait. « Je sais bien Eleonore. Et ne t'en fais pas, c'est de l'histoire ancienne. On était bourré, on a fait une grosse erreur. On oublie et on reste ami, c'est le principal. » Lui répondis-je. J'étais sincère dans mes paroles. NI elle,  ni moi n'avait désiré ce qu'il s'était produit cette nuit là et pour rien au monde, je ne voudrais recommencer, pas avec la cousine d'Aislynn. Pas si je voulais nous redonner une chance. Tout à coup, on frappa à la porte de l'appartement. J'adressais un regard surpris à Eléonore en me demandant qui cela pouvait être. Je n'attendais personne hormis Eleonore. Je ne perdis pas de temps à ouvrir et je découvris Aislynn. Elle était là, devant moi, sans savoir quoi me dire. J'avais l'impression de revivre la scène de la dernière fois. Je me demandai si je l'avais appelé par erreur.  « Salut, euh … je … j’espère que je ne te dérange pas … ». J'avais le souffle coupé de la voir là, de voir qu'elle était venue intentionnellement jusque chez moi et sans que je ne l'appelle. Je ne lui répondis pas, tentant de reprendre mes esprits. Bien sûr que j'étais content de la voir. Eléonore me demanda qui c'était et j'eus juste le temps de me retourner pour regarder d'Eleonore qu'Aislynn se reculait de la porte. « Je dérange, je suis désolée, je n’aurais pas dû venir. » Je me rendis compte qu'elle était sur le point de partir. Je lui pris le bras, histoire de la retenir. « Non, attends Aislynn ... Reste. C'est Eleonore qui est là ... Entre. » Je lui montrais de la main l'intérieur de l'appartement. Après tout, il y avait bien longtemps que tous les trois nous n'avions pas été réunis.

copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Eleonore K. Morgane "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Candice seksy Accola × Nombre de messages : 6199 × Age du perso : vingt six Ans × Job : Lieutenant de Police pd aux renseignements. × Côté love : Seule


Message(#) Sujet: Re: Appart' de Rohan • Mistakes were made } Aislynn&Eleonore&Rohan Mer 25 Fév - 17:18






Aislynn & Rohan & Eleonore
MISTAKES WERE MADE
Rohan avait toujours été adorable avec moi. Il faisait toujours attention malgré notre petite erreur. Nous étions restés amis et ça me rassurait. J'avais juste un peu peur du retour d'Aislynn, ma cousine. J'avais vu que certains étaient revenus de cette fameuse île et étant prise par le travail je n'avais pu rendre visite ou retrouver la personne de ma famille que j'aimais énormement. Et fallait le dire, j'étais terrifiée à l'idée de la croiser. Il fallait dire qu'étant franche, je savais qu'il aurait fallu lui dire toute la vérité un jour ou l'autre. Perdue dans cette pensée, le jeune homme vint à me faire revenir à la réalité en me proposant de boire quelque chose. « Je veux bien un verre de coca si tu as, merci beaucoup » Puis il revint avec quelques petits trucs à manger qu'il avait sans dire mis du temps à préparer. J'en était flattée, c'est un ami comme on en trouve pas à chaque coin de rue. « Et bien tu as mis les petits plats dans les grands » Dis-je avec un grand sourire.

Quand je vins à aborder le sujet, il vint vite à me rassurer. « Je sais bien Eleonore. Et ne t'en fais pas, c'est de l'histoire ancienne. On était bourré, on a fait une grosse erreur. On oublie et on reste ami, c'est le principal. » Je lui souries à nouveau. « Tu as raison, merci tu es vraiment un ami génial ». Je le pensais vraiment, c'est vrai que le principal était là, nous étions amis et c'est tout ce qui comptait. Après tout, après avoir bien bu et étant tristes, nous avions dérapé. Mais nous avions mis les choses très vite au clair et je ne pouvais que mieux me porter. C'était certain en tout cas, nous ne recommencions pas.

Quelqu'un vint à frapper. Rohan allait très vite ouvrir alors que j'attendais patiemment sur le canapé. Mais j'étais bien trop curieuse, qui pouvait venir, attendait-il quelqu'un d'autre ? Je ne pus m'empêcher de lui demander. « Ca va Rohan ? Qui est-ce ? » Ca ne me regardait sûrement pas mais je sais pas, j'aimais bien savoir. Sans doute était-ce le fait d'être dans la police et de vouloir toujours tout savoir. Sa réponse ne se fut pas attendre quand je vis cette belle brune rentrer dans l'appartement. Mon cœur se mit à battre à tout rompre, j'étais à la fois tétanisée et heureuse de la retrouver. « Aislynn... » Dis je dans un souffle. Je mis très vite debout afin de la prendre dans mes bras. Ca faisait tellement longtemps que je l'avais vu. « Tu m'as manqué cousine ». Je desserrais mon étreinte et jetais un coup d'oeil vers le jeune homme. Mais très vite je retournais mon regard vers la seule personne qui ne m'avait jamais jugée. Je lui attrapais la main afin de la diriger vers le canapé. « Viens avec nous, assieds toi. » Voyant sa tête, je me demandais qu'une seule chose. « Tu vas bien ? Tu fais une de ces têtes »


(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d


Eleonore Kayla Morgane —
Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par ce rejoindre. De ton chemin tu vois l’autre personne devenir de plus en plus petite. [T.L]× code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Aislynn J. Jenkins "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Sophia Bush x3 × Nombre de messages : 2136 × Age du perso : 26 ans (21/06/1989) × Job : Infirmière × Côté love : ... When The Past Hurts ...


Message(#) Sujet: Re: Appart' de Rohan • Mistakes were made } Aislynn&Eleonore&Rohan Mer 25 Fév - 22:09



Mistakes were made …
Rohan, Eleonore &&’ Aislynn



Une fois arrivée devant chez lui, je commençais à me demander ce qui m’avait pris de venir chez lui sur un coup de tête. Je n’avais pas pris le temps de réfléchir, sinon je sais que je ne serais pas venue. Mais il le fallait, on en avait besoin, il fallait qu’on mette enfin les choses à plat et que tout soit clair entre nous, une bonne fois pour toute. Le trajet jusqu’à son appartement était passé à une vitesse folle et là, je me tenais désormais devant lui sur son pallier. La situation pouvait paraitre assez étonnante, mais elle était plus que nécessaire désormais, nous nous devions enfin d’avoir une conversation. On ne faisait que se voir, se chercher, sans vraiment se dire les choses, telles qu’elles l’étaient. J’avais besoin de lui dire ce que j’avais sur le cœur, j’étais prête à enfin assumer ce que je ressentais.

Je me tenais devant lui et je me sentais mal à l’aise, je me demandais ce qui m’avait pris d’agir sur un coup de tête et en entendant une voix de l’intérieur, je me sentais encore plus stupide. « Ca va Rohan ? Qui est-ce ? ». A cet instant, je me disais que je n’aurais pas dû venir. J’allais faire demi-tour lorsqu’il me retint. « Non, attends Aislynn ... Reste. C'est Eleonore qui est là ... Entre. » Eleonore ? Qu’est-ce qu’elle faisait là ? J’ignorais qu’ils étaient aussi proches que ça. Je le suivis dubitative dans l’appartement, et je m’y sentais encore plus mal que la dernière fois. « Aislynn... » elle semblait surprise de me voir, pourtant, je me doutais bien qu’elle était au courant de mon retour, ne serait-ce que par mes parents. Je ne savais plus trop où donner de la tête, jusqu’à ce qu’elle me prenne dans ses bras « Tu m'as manqué cousine ». Je lui adressai un léger sourire, avant d’ajouter un simple « Toi aussi ! » On avait toujours été très proches l’une de l’autre et j’avais d’ailleurs été surprise de ne pas la voir à mon retour.

A vrai dire, je ne comprenais pas vraiment tout ce qui se passait à cet instant. Je savais qu’ils se connaissaient, on avait déjà fait quelques soirées tous les trois, mais là, ça semblait différent, je ne sais pas pourquoi mais j’avais un mauvais pressentiment, surtout en voyant Ely’ aussi à l’aise, comme si elle se tenait dans son propre appartement. « Viens avec nous, assieds toi. » Je la suivis un peu perdu, regardant autour de moi avant d’ajouter « Depuis quand vous êtes aussi proches ? » Je les scrutais tour à tour, ne comprenant pas grand-chose à ce qui se passait devant moi. J’étais venue pour lui parler et je me retrouvais avec ma cousine que je n’avais pas vue depuis mon retour et Rohan. On avait beau ne pas s’être vus pendant quasiment trois ans, je voyais bien qu’il n’agissait pas de façon normale. « Tu vas bien ? Tu fais une de ces têtes » Je ne répondis même pas avant de me relever du canapé et de mettre face à eux. « Quelqu’un va m’expliquer ce qui se passe ici ? »



.pinklemon

[/quote]


Spoiler - Thank you for everything <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: Appart' de Rohan • Mistakes were made } Aislynn&Eleonore&Rohan Jeu 26 Fév - 21:48

MISTAKES WERE MADE.
Aislynn & Eleonore & Rohan

qui avait bien pu lui traverser à l’esprit pour qu’elle se décide par elle-même de venir jusqu’à chez moi. A chaque fois que l’on s’était vu depuis son retour, nous étions tombés l’un sur l’autre sans vraiment le vouloir. Là, elle forçait le destin et j’aimais ça, le fait de la voir sur le palier. Mais j’étais également contrarié. Contrarié parce que je savais que cette soirée allait plutôt mal se terminer. Je le savais parce que Eleonore se trouvait également dans mon appartement et que Aislynn se poserait forcément des questions sur la raison de sa venue. De plus, avec Eleonore, nous nous étions mis d’accord sur le fait qu’il fallait tout avouer à Aislynn. J’avais surtout peur de la réaction d’Aislynn. Peur de l’avenir suite aux réponses que l’on donnerait à ses questions. J’avais également peur de ses questions. « Tu as raison, merci, tu es vraiment un ami génial » Me répondit Eleonore. Malgré tout ce qu’il s’était passé entre nous, il serait ridicule que l’on resterait fâché ou que l’on ne continuerait plus à se voir en tant qu’ami. Eleonore était quelqu’un que j’appréciais énormément et qui avait su être là lorsque j’en avais besoin. Et je me devais de lui rendre la pareille. J’avais alors apporté sur la table du salon, les petits fours que j’avais soigneusement préparés. La remarque d’Eleonore me fit sourire, sans que je n’eu le temps de répondre.

En effet, Je m’étais retrouvé devant Aislynn. En entendant une voix, elle avait pensé prendre la fuite, sauf que j’en avais décidé autrement. Je voulais qu’elle sache la vérité, quelle qu’en soit les conséquences. « Ca va Rohan ? Qui est-ce ? » Avait alors demandé Eleonore. Elle eut la réponse par elle-même en voyant Aislynn s’avançait vers le salon. « Aislynn … » Elle fut autant étonnée que moi de voir Aislynn. Je me demandais bien la raison de sa venue. Et tout à coup, un tas de questions m’étaient venues en tête. Comment allait-elle prendre ce qu’on allait lui dire ? Comment allait-elle réagir ? Mais après tout, aucun de nous n’étions en tort. Mais ça, j’étais certain qu’elle aurait du mal à le comprendre. Regardant les deux jeunes femmes, aucun son n’avait été capable de sortir de ma bouche, ne sachant réellement quoi dire, ni même quoi penser. J’essayais de trouver des réponses à mes questions dans le regard d’Eleonore, sur ce qu’on allait avouer à Aislynn. Mais je sentais dans son regard qu’elle se trouvait dans le même état que moi. « Tu m’as manqué cousine. » Avait-elle dit en prenant Aislynn dans ses bras. Je n’osais pas intervenir dans leurs retrouvailles. J’étais juste surpris qu’elles ne se soient pas revues avant. [color=IndianRed« Toi aussi ! »[/color] Avait répondu Aislynn. Elle n’avait pas l’air convaincu par ses paroles. Mais encore une fois, je restais en réel spectateur.

J’avais l’impression de faire un bon dans le passé de plusieurs années, en voyant les deux Jenkins chez moi, dans mon salon. Cela me faisait, à vrai dire, plus d’effet de voir Aislynn chez moi, dans mon salon. « Viens avec nous, assieds toi. » Avait proposé Eleonore, sans même que je n’intervienne. Je regardais Aislynn, cherchant désespérément ce qu’elle allait faire. Elle nous toisait à tour de rôle et je sentais dans son regard qu’elle ne comprenait absolument rien à la situation. « Depuis quand vous êtes aussi proches ? » Je regardais Eleonore, cherchant à me rassurer. « Euh bah, depuis ton départ, depuis le crash. Tu sais, il a bien fallu qu’on se sert les coudes pour affronter cette situation … On te croyait morte Aislynn. » Je baissais la tête. Je ne disais que la vérité. Autant elle que moi avions eu tellement de mal à surmonter cet évènement qu’il avait mieux valu qu’on la traverse ensemble. Eleonore avait vu comme moi, le mal être d’Aislynn. « Tu vas bien ? Tu fais une de ces têtes. » Avait osé lui dire Eleonore. Avec cette remarque, elle limitait encore plus le temps qu’on avait avant de lui dire la vérité. La vérité sur notre relation, sur ce qu’Eleonore et moi étions véritablement, bien que tout cela ne soit que du passé. Mais Aislynn ne l’entendrait certainement pas de cette oreille et ne comprendrait jamais ce qui avait pu nous traverser à l’esprit. « Quelqu’un va m’expliquer ce qui se passe ici ? » Je buvais une gorgée de mon verre. Je m’étais alors installé dans le fauteuil qui faisait face au canapé. Je cherchais mes mots, les bons mots qui conviendraient à la rassurer. Elle était debout, face à nous, attendant fermement une réponse. Et elle ne lâcherait pas, temps qu’elle n’aurait pas sa réponse. « Rien, il ne se passe rien. Qu’est ce que tu vas t’imaginer ? J’ai juste invité Eleonore, en tout bien, tout honneur. Ne vois rien de mal à ça, quand même. »

copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Eleonore K. Morgane "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Candice seksy Accola × Nombre de messages : 6199 × Age du perso : vingt six Ans × Job : Lieutenant de Police pd aux renseignements. × Côté love : Seule


Message(#) Sujet: Re: Appart' de Rohan • Mistakes were made } Aislynn&Eleonore&Rohan Jeu 5 Mar - 19:33






Aislynn & Rohan & Eleonore
MISTAKES WERE MADE
Il était vrai que je me sentais un peu chez moi ici. On y avait passé beaucoup de temps quand on avait appris la disparition d'Aislynn. On s'était vraiment serré les coudes depuis ces années. Malgré ce qui avait pu se passé, nous étions restés amis à passer du temps ensemble, comme si rien de tout cela était arrivé. Quand je l'avais invité à entrer tranquillement, elle avait trouvé cela bizarre. Je me trouvais maintenant très embarrassée. Alors ce fut Rohan qui répondait à sa question, je m'écrasais dans le canapé comme si je voulais y disparaître. A ce moment précis, j'aurais voulu être un petit insecte pour pouvoir m'échapper. Puis comme si je n'en avais pas assez, comme une fille bête, faut le dire, je vins à lui demander ce qui se passait. Là, elle se levait du sofa nous demandant ce qui pouvait bien se passer. Pourquoi avais-je posé cette question ? Je ne savais pu où me mettre, je jetais un coup d'oeil à Rohan qui avait l'air aussi mal que moi. Comment pouvait-on répondre ? Lui dire la vérité ? Ne pas lui dire ? Je voulais vraiment disparaître, je regardais Ais' et je ne trouvais aucun mot à dire. Je croyais que mon cœur allait sortir de ma poitrine, il tambourinait comme jamais. C'était ma cousine, je l'aimais et je ne lui avais jamais menti. Pourquoi je me sentais si mal alors qu'on était sur de la sa mort à l'instant où nous étions bourrés ? Puis ce fut le jeune homme qui répondit. « Rien, il ne se passe rien.Qu'est-ce que tu vas imaginer? J'ai juste invité Eleonore, en tout bien, tout honneur. Ne voit rien de mal à ça, quand même ». Je tournais la tête surprise vers Rohan. Il avait donc envie de lui mentir ? De lui cacher cette vérité ? Ca ferait mal je le savais mais je ne pouvais pas rester là sans rien dire. C'était de ma famille dont on parlait. Je ne pouvais le lui cacher. Puis vu comment j'avais réagi, Aislynn ne tarderait pas à demander le pourquoi du comment. Elle me connaissait par cœur, malgré nos chamailleries, elle savait quand je venais à cacher la vérité.
Je me retournais vers ma cousine, me levait et lui pris la main pour la ramener vers le canapé. « Si tu pouvais te calmer s'il te plait, ça me met mal à l'aise. » Il fallait que je me lance. Je tentais de regarder le jeune homme avec un petit regard pour lui avouer que j'étais désolée mais j'étais obligée. Je ne pouvais pas faire semblant, pas avec elle. « Ecoutes, c'est vrai, il m'a invité en tant qu'amie. Nous ne sommes rien de plus. Nous nous sommes serrés les coudes quand nous avons cru à ta mort Ais'. Quand on nous à appelé pour nous dire la disparition de l'avion, nous avons passé beaucoup de temps ensemble. Mais nous ne pensions à rien d'autre. » Je prie mon courage à deux mains. Il fallait que je le lui dise, mais je sentais cette pesanteur dans la salon. « Je suis franche Aislynn tu le sais, je ne saurais jamais te mentir ou te cacher quelque chose.. Nous sommes qu'amis mais... » Ma gorge se nouait, je ne pouvais pas continuer ma phrase. Je jetais un rapide coup d'oeil à Rohan pour l'appeler à l'aide.. Mais il ne me regardait pas. Il fallait donc que je l'assume seule.
« Ais'... Ne nous en veux pas, on croyait vraiment que tu étais morte et on était vraiment, vraiment, vraiment bourrés.. » C'était tellement compliqué de dire vraiment ce qui s'était passé que je tournais au tour du pot. J'avais peur, j'étais terrifiée.. C'était bien la première fois depuis bien longtemps. J'étais pourtant sûr de moi d'habitude.. Mon boulot prenait toujours le dessus et là non...


(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d


Eleonore Kayla Morgane —
Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par ce rejoindre. De ton chemin tu vois l’autre personne devenir de plus en plus petite. [T.L]× code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Aislynn J. Jenkins "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Sophia Bush x3 × Nombre de messages : 2136 × Age du perso : 26 ans (21/06/1989) × Job : Infirmière × Côté love : ... When The Past Hurts ...


Message(#) Sujet: Re: Appart' de Rohan • Mistakes were made } Aislynn&Eleonore&Rohan Lun 9 Mar - 18:01



Mistakes were made …
Rohan, Eleonore &&’ Aislynn



Je ne comprenais plus trop ce qu’il se passait, j’avais l’impression que j’étais au milieu d’un rêve ou d’un cauchemar, je ne sais pas trop, mais la situation ne me paraissait pas vraiment réelle et je ne saurais expliquer pourquoi. Pourtant, il n’y avait rien de surprenant, il était seulement question de deux amis qui ne faisaient que partager un moment, mais je ne saurais dire pourquoi, j’avais un mauvais pressentiment. Je crois qu’au fond de moi, j’étais jalouse, jalouse de la voir ici avec lui, de la voir à l’aise dans cet appartement, dans lequel j’osais à peine entrer actuellement, jalouse de les voir aussi proches, et ça, ça me bouffait. J’étais venue pour le voir, j’avais besoin de le voir et de lui avouer tout ce que je ressentais au fond de moi, mais à les voir ainsi, j’en avais totalement oublié la raison initiale de ma venue.

Je restais persuadée qu’il y avait un truc qui n’était pas très clair et je serais prête à en mettre ma main à couper. « Euh bah, depuis ton départ, depuis le crash. Tu sais, il a bien fallu qu’on se sert les coudes pour affronter cette situation … On te croyait morte Aislynn. » Il ne faisait que confirmer ce que je pensais. Rohan n’a jamais été du genre à hésiter, et le peu de fois où ça a été le cas, c’est qu’il essayait de me cacher quelque chose. Je pense qu’à ce moment-là, j’aurais pu m’imaginer absolument tout et n’importe quoi. Je le fixais, attendant qu’il continue mais rien ne va et alors que j’allais répliquer, je sentis la main d’Eléonore m’attraper. « Si tu pouvais te calmer s'il te plait, ça me met mal à l'aise. » Je me détachai rapidement d’elle, légèrement énervée, ils me cachaient des choses, et rien ne me ferait changer d’avis. « Ne me dis pas ce que je dois faire ! » lui répondis-je haussant quelque peu le ton. C’était une chose que je ne supportais pas et avec la force de caractère que j’avais acquise depuis l’île, désormais je ne me retenais plus de dire ce que je pense, que ça plaise ou non. J’imagine qu’Ely devait être surprise, elle ne m’a jamais connue ainsi et c’est la première fois qu’elle me voit depuis mon retour, mais là, je n’arrivais pas à me calmer malgré le fait qu’ils essayaient tous les deux d’obtenir le contraire.

J’avais fini par poser la question de but en blanc. J’avais besoin de réponse, et le plus tôt serait le mieux. J’avais perdu assez de temps dans la vie, pour continuer à le faire, alors que j’avais eu la chance de revenir ici et de reprendre tout à zéro. « Rien, il ne se passe rien.Qu'est-ce que tu vas imaginer? J'ai juste invité Eleonore, en tout bien, tout honneur. Ne voit rien de mal à ça, quand même » . Je les écoutais se justifier, mais vu la vitesse à laquelle ils le faisaient, je savais malheureusement que j’avais vu clair dès le départ « Ecoutes, c'est vrai, il m'a invité en tant qu'amie. Nous ne sommes rien de plus. Nous nous sommes serrés les coudes quand nous avons cru à ta mort Ais'. Quand on nous à appelé pour nous dire la disparition de l'avion, nous avons passé beaucoup de temps ensemble. Mais nous ne pensions à rien d'autre. » A croire qu’ils essayaient de se justifier et la meilleure excuse qu’ils trouvaient, c’est de jouer sur ma disparition. Je trouvais ça encore plus pitoyable encore. Je commençais à avoir les yeux qui brillaient, non pas de tristesse, mais plus de nerfs. Je ne cessais de passer mon regard de l’un à l’autre, essayant de trouver les véritables réponses, mais Ely’ continuait de parler, alors que Rohan ne relevait même pas les yeux vers moi. « Je suis franche Aislynn tu le sais, je ne saurais jamais te mentir ou te cacher quelque chose.. Nous sommes qu'amis mais... » Mais quoi hein ? J’aurais aimé leur hurler dessus mais je n’y arrivais pas, j’étais totalement perdue et abasourdie par la tournure de la chose. Je regrettais là d’être venue, d’avoir eu ce besoin de le voir, j’aurais mieux fait de rester chez moi vu la direction que les choses semblaient vouloir prendre. « Mais quoi ? Vous allez me dire ce qui se passe à la fin ? » Je commençais à avoir les jambes qui tremblent et je ne cessais de taper du pied. Il fallait que je me détende, réellement, mais ça ne serait pas pour maintenant, j’avais le sentiment que les choses allaient aller de mal en pis. « Ais'... Ne nous en veux pas, on croyait vraiment que tu étais morte et on était vraiment, vraiment, vraiment bourrés.. » Ce n’était pas possible, non pas eux, ça me semblait tellement irréel et pourtant, je savais que j’avais bien compris ce qu’elle venait de me dire. « C’est pas possible … » chuchotais-je « Non, ce n’est pas vrai, dites-moi que c’est une blague, que je rêve ! » Mes yeux étaient désormais remplis de larmes, je ne voulais pas croire à tout ça, c’était bien trop dur à accepter, et une fois de plus, mon cœur se serrait dans ma poitrine, j’avais l’impression de me prendre un énième coup de poignard.




.pinklemon



Spoiler - Thank you for everything <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: Appart' de Rohan • Mistakes were made } Aislynn&Eleonore&Rohan Lun 16 Mar - 11:41

MISTAKES WERE MADE.
Aislynn & Eleonore & Rohan

Je ne savais plus où me mettre, et encore moins si je devais intervenir dans la conversation, ou bien ne rien dire pour ne pas aggraver notre cas. Même si je comprenais la réaction d’Aislynn, je ne comprendrais pas pourquoi elle allait nous en vouloir. Cela n’avait jamais été dans mes intentions réelles d’avoir une liaison avec Eleonore. Si cela avait été le cas, je crois que ce ne serait pas Aislynn dont je suis amoureux. Mais bien sûr, Aislynn ne verrait rien de cet œil là, ne voudrait rien entendre pour notre défense. Et même si nous n’avions aucune excuse, elle n’avait pas le droit de nous traiter ainsi. Après tout, à ce moment là, c’était elle qui avait pris la décision seule, de s’éloigner de nous, pour quelle raison que ce soit, et même si on ne pouvait absolument pas s’attendre à ce qu’ils atterrissent sur cette île. Je lui en voulais de nous en vouloir, de prendre les choses avec tellement de colère. Nous avions agi après avoir vidé pas mal de bouteilles d’alcool, nous étions loin d’être conscient de ce que nous étions en train de faire et je n’aimais pas à avoir à me justifier. J’avais pressenti la conversation qui tournerait en rond, un dialogue de sourd durant lequel Aislynn ne nous écouterait pas, restant bouclée sur ce que l’on avait fait. Alors je devais paraitre honteux, gêné ou bien même minable à ne pas intervenir, mais quoi que je dise, cela ne changerait en rien la situation et je détestais avoir à me justifier sur les actes que j’ai pu faire. Non pas que je n’assumais pas les conséquences mais cette discussion était vouée à l’échec dès le départ. Même si l’on devait la vérité à Aislynn.

J’avais laissé la discussion allait et j’écoutais attentivement ce qu’Aislynn allait répondre. Je la connaissais presque par cœur, même si ces années passées sur cette île l’avaient changé. Je savais qu’elle nous en voudrait pour presque le restant de nos jours. Cela n’annoncerait rien qui vaille pour la suite des évènements concernant notre histoire. Rien n’était simple et l’on ajoutait une difficulté supplémentaire à la reconstruction de notre couple. «Si tu pouvais te calmer, s’il te plait, ça me met mal à l’aise. » Lui demanda Eleonore. Elles étaient de la même famille, et étaient aussi très proches, du temps avant qu’Aislynn ne déguerpisse. « Ne me dis pas ce que je dois faire ! » Lui lança Aislynn. Je m’étais douté de la réponse d’Aislynn. S’il y a bien une chose qu’elle déteste, c’est qu’on lui dicte ce qu’elle doit faire. Et c’est bien pour cela que je gardais mon calme et que je me taisais. Je soupirais, je n’avais pas envie d’avoir ce genre d’explications, pas maintenant, même si elle devait savoir la vérité afin qu’on reprenne sur de bonnes bases. « Aislynn, s’il te plait, on va tout t’expliquer … » Essayais-je de rassurer Aislynn. Je regardais Eleonore, cherchant du réconfort dans son regard. Je pouvais lire le même désarroi dans son regard que ce que je ressentais. Elle semblait elle aussi chercher ses mots avant de se lancer. J’espérais qu’elle les trouve avant moi. « Ecoute, c’est vrai, il m’a invité en tant qu’amie. Nous ne sommes rien de plus. Nous nous sommes serrés les coudes quand nous avons cru à ta mort Ais’. Quand on nous a appelé pour nous dire la disparition de l’avions, nous avons passé beaucoup de temps ensemble. Mais nous ne pensions à rien d’autre. » J’écoutais attentivement le discours d’Eleonore. Je ne savais pas comment elle allait lui dire, quels mots elle allait employer pour lui avouer toute la vérité. Mais je la laissais faire, ne voulant pas la déstabiliser. Je continuais à la regarder, essayant de la rassurer par mon regard. Elle savait qu’elle n’était pas seule face à Aislynn et qu’à deux, nous arriverons plus à nous défendre face à Aislynn, à lui expliquer la situation. « Je suis franche Aislynn tu le sais, je ne saurais jamais te mentir ou te cacher quelque chose … Nous sommes qu’amis mais … » Je sentais que c’était le moment, qu’elle allait tout lui révéler. Je prenais une profonde inspiration, toujours en fixant Eleonore. Elle allait lâcher une véritable bombe et cela m’étonnerait qu’Aislynn reste de marbre face à cette annonce. « Mais quoi ? Vous allez me dire ce qui se passe à la fin ? » Je fixais Aislynn. « Ais’ … Ne nous en veut pas, on croyait vraiment que tu étais morte et on était vraiment, vraiment, vraiment bourrés … » Elle n’avait pas prononcé les mots exactes mais elle avait employé les bons mots pour lui faire comprendre ce qu’il s’était passé entre elle et moi. Je baissais alors la tête, attentant la tempête Aislynn répondre. « C’est pas possible … » Avait-elle soufflé pour elle-même, comprenant la situation. « Non, ce n’est pas vrai, dites-moi que c’est une blague, que je rêve ! » La tête toujours baissé, je cherchais les bons mots à dire afin de ne pas nous enfoncer un peu plus. « C’est arrivé qu’une fois, Aislynn … On était tellement désemparés par le fait que tu sois on ne savait où, que tu sois en réalité morte dans ce crash, qu’on a vidé toutes les bouteilles. Ce n’était pas notre intention première. On ne savait plus ce qu’on faisait, on n’était pas vraiment conscient. On en a pris conscience une fois le mal fait … » Je savais qu’elle ferait la sourde oreille, qu’elle nous accorderait aucune excuse, aucune défaillance, et pourtant, cela avait été le cas. Aislynn avait été notre défaillance à tous les deux et sa possible mort que l’on nous avait annoncé, nous avait rendu abasourdi et désemparé. « Je sais qu’on a aucune excuse et que tu vas nous en vouloir pour le restant de nos jours, mais je t’assure qu’on s’en veut éperdument … »

copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas

» Contenu sponsorisé "
❝ ❞


Message(#) Sujet: Re: Appart' de Rohan • Mistakes were made } Aislynn&Eleonore&Rohan

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-