avatar
» Aislynn J. Jenkins "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Sophia Bush x3 × Nombre de messages : 2136 × Age du perso : 26 ans (21/06/1989) × Job : Infirmière × Côté love : ... When The Past Hurts ...


Message(#) Sujet: Que sommes nous l'un pour l'autre ? • Edwyn Dim 7 Déc - 12:01

Que sommes nous ?
    Une soirée comme beaucoup d'autres, tout se ressemblait ici. Parfois, j'avais l'impression de revivre la même chose plusieurs fois. Pour être franche, j'avais de plus en plus de mal à supporter la vie ici, avec tout ce qu'elle pouvait bien impliquer. Je ne sais même plus depuis combien de temps je suis ici. Cette île a changé ma vie, en bien ou en mal, je ne saurais pas vraiment le dire, mais je n'étais pas fan de la personne que j'étais. Je repensais souvent à celle que j'étais avant d'atterrir ici et à la vie que je menais, et je dois dire que dans ces cas là, la jeune fille pleine de vie, pétillante que j'étais, me manque. Maintenant, je suis assez froide et renfermée. Heureusement pour moi, j'avais rencontré quelques personnes qui arrivaient, ne serait-ce que momentanément, être celle que j'avais été par le passé.

    Edwyn faisait partie de ces personnes, je ne saurais dire ce qu'il y a entre nous, mais je suis sure d'une chose, j'aime être en sa compagnie. Les choses sont simples entre nous et il arrive à me faire oublier le mode de vie qu'on menait ici. J'étais impatiente de le voir ce soir, j'avais toujours ce sourire béat en sachant que j'allais le voir. Je me suis préparée du mieux qu'on peut le faire ici, même si c'était plutôt pas mal, on avait réussi à aménager pas mal de choses avec le temps. Je me trouvais dans ma hutte, il ne devrait pas tarder à arriver, enfin normalement, avec lui on ne sait jamais.  Il pouvait être à l'heure, comme arriver deux heures après, au départ, j'avais du mal avec ça puis je m'y étais fait. J'appréciais tellement sa présence que je laissais passer pas mal de choses. 



Spoiler - Thank you for everything <3:
 


Dernière édition par Aislynn J. Jenkins le Sam 27 Juin - 12:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: Que sommes nous l'un pour l'autre ? • Edwyn Lun 8 Déc - 12:58


What do we mean to each other ?
Am I friend, am I lover, is it over now ? Do you love
me still or do you just mean well ? Aislynn & Edwyn

Je n'arrivais pas à penser clairement ces temps-ci. La vie sur l'île était compliquée. Moi qui était entré dans l'armée pour me racheter une conduite, mon rôle ici semblait tout bonnement inutile et je retombais dans mes travers. J'essayais d'être responsable, de protéger les gens, mais au final je redevenais juste ce fêtard dragueur et puéril. Je ne sais pas faire face aux choses, je ne l'ai jamais su. Moi, être sérieux ? C'est bien trop demandé apparemment. Alors je continuais ma débauche. D'ailleurs ce soir j'avais rendez-vous avec Aislynn. Pour tout vous dire, depuis mon arrivée sur l'île, elle s'était avérée être une très bonne amie. Pétillante, passionnée, drôle, belle, tout ce que me fait craquer chez une femme. Et le petit plus : elle a son petit caractère, et j'adore tout simplement être avec elle, la taquiner, la voir rire à mes avances insistantes. J'ai la réputation de sauter sur tout ce qui bouge, c'est pas bien, mais comment résister, surtout face à quelqu'un comme Aislynn ? Et c'est comme ça qu'on était passés de "amis" à une relation bien plus physique que ça. Pourquoi avoir honte de ne baser une relation que sur du sexe ? On est sur une île déserte, dans la nature sauvage, on a pas le droit d'agir un peu jsute par nos instinct primitifs ? Bon ok, ça fait pervers accro au sexe dit comme ça, mais bon, disons aussi les choses telles qu'elles sont : on prend du bon temps avec Aislynn, je n'avais pas eu de partenaire aussi spéciale depuis longtemps, on est en osmose parfaite. Je n'aurais abandonné cette relation pour rien au monde.

Si il y avait bien un "mais" dans tout ça, c'était la partie émotionnelle. J'avais beau être dingue du physique d'Aislynn et de notre relation si particulière, je m'apercevais parfois que j'étais carrément dingue de sa personne toute entière. De son sourire, de ses yeux brillants, de son rire, de son air malicieux... mon coeur battait pour elle, au-delà de ce que je pouvais me permettre. Mais à quand remonte  la dernière fois que j'ai eu une relation sérieuse ? A très très très longtemps. Je ne suis plus ce genre de gars. Je ne suis pas romantique, je ne suis pas attentionné. J'offre des orgasmes, pas des bouquets de fleurs ! Alors, si sentiments il y a, sentiments je cacherais. Nombreux sont ceux qui savent que je ne réfléchis ni avec ma tête et encore moins avec mon coeur, mais bien avec autre chose... C'est bien comme ça, ne compliquons rien. Je refoulais donc mes "sentiments", j'en étais bien capable. J’espérais juste que cette attirance intense que je ressentais envers Aislynn, n'était pas réciproque, parce que elle si elle s'attachait à moi sentimentalement, je finirais surement par la décevoir, ce serait plus fort que moi.

Je traînais au bar, à rigoler avec des potes de mon unité, quand je remarquai que le soleil s'était couché, et que j'aillais encore être en retard pour aller voir Aislynn ! Elle était capable de m'engueuler quand je la faisais trop attendre, il vaudrait mieux que j'évite de la mettre en rogne - quoique je dois avouer que c'était assez excitant de la voir en colère... Bon allez je me dépêche ! J’accourais ainsi jusqu'à sa petite hutte, et je me glissais directement par la porte d'entrée, sans même prendre la peine de frapper. Je m'approchai d'elle, avec un sourire charmeur, et je capturai ses lèvres suavement. « Salut, beauté. » Je faisais finalement un pas en arrière, pour pouvoir la regarder plus longuement. Elle était magnifique. Elle me faisait tourner la tête... Chut on a dit "pas de sentiments" ! Le désir montant en moi, je m'empressais d'ajouter : « Alors qu'est-ce qu'on fait de beau ce soir ? T'as prévu qu'on sorte un peu ? Ou je peux te déshabiller dès maintenant ? »  



copyright Bloody Storm


Dernière édition par Edwyn S.-N. Wellington le Mer 3 Juin - 23:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Aislynn J. Jenkins "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Sophia Bush x3 × Nombre de messages : 2136 × Age du perso : 26 ans (21/06/1989) × Job : Infirmière × Côté love : ... When The Past Hurts ...


Message(#) Sujet: Re: Que sommes nous l'un pour l'autre ? • Edwyn Mar 9 Déc - 21:27

Que sommes nous ?
    La vie était loin d'être facile, bien au contraire, c'était bien plus compliqué que tout ce que j'aurais bien pu imaginer. Une chose était sure, en quittant New-York, je ne me serais jamais attendue à vivre ça. J'étais partie de là-bas pour tourner la page sur tout le malheur qui m'arrivait, et au final, j'avais vécu bien pire que tout ce qui avait pu se passer sur le continent. Saloperie de destin à la con. Qu'avais-je bien pu faire de mal pour mériter de traverser tout ça, je me posais très régulièrement la question. Tout ce qui en ressortait, c'est que je devais certainement mériter tout ça. Résultat, je m''étais renfermée plus que cela était raisonnable, et je n'avais aucune envie d'aller vers les autres. Ça m'avait d'ailleurs joué pas mal de tours à mon arrivée sur l'île, les conditions faisaient que la plupart essayaient de s'entraider, alors que moi, je ne voulais avoir à faire à personne, je me renfermais dans mon mal intérieur. Au fond, j'avais espéré que notre situation s'arrange très rapidement, avec toute la technologie de nos jours, je pensais que cette situation ne serait que provisoire. Mais avec le temps, j'avais fini par me faire une raison, on allait devoir rester ici bien plus longtemps que je ne le pensais au départ. Et cela faisait maintenant six ans, six longues années ...

    J'avais fini par commencer à m'ouvrir aux autres, bien que cela restait plus que léger, mais j'avais fini par me faire quelques connaissances, et parfois même de bons amis. Certains avaient arrêté de donner signe de vie du jour au lendemain, et ici, tout est imaginable sur ce qui a bien pu se passer ...Parmi les personnes que je fréquentais, se trouvait Edwin. Le jeune homme avait tout pour plaire, un physique de rêve, drôle, mais si ça avait accroché avec lui, c'est parce qu'il arrivait à me faire oublier tout ce qui se passait sur cette île et tous les problèmes qui pouvaient trotter dans ma tête. Il avait été comme une bouffée d'oxygène pour moi et avait réussi à voir plus loin que l'image que je pouvais laisser paraître. Notre relation avait fini par évoluer, et disons qu'on avait fini par combler certains besoins et manques qu'on connaissait sur l'île. Il n'était pas ma première aventure ici, mais avec lui, il y avait quelque chose de plus. Ce n'était pas que de simples parties de jambes en l'air, il y avait une réelle complicité.

    A chaque fois que je savais qu'on devait se retrouver, j'avais un sourire qui s'accrochait à mes lèvres. Ca voulait forcément dire que je passerais une bonne soirée. Et ce sentiment s'accentua lorsqu'il arriva dans ce qui me servait d'habitation, avec ce sourire à en faire fondre plus d'une. Il était sexy sans rien faire, et ça en devenait limite chiant de craquer devant son physique aussi facilement. Je répondis immédiatement à son baiser. « Bonsoir, je suis surprise que tu ne m'aies pas faite attendre plus longtemps ! », lui dis-je pour e taquiner, habituée à ses retards réguliers. Je ne peux m'empêcher de me mordiller la lèvre inférieure en le regardant comme ça, et ce ne sont pas ses paroles. « Humm je pense que ton programme me paraît plus intéressant que ce que j'avais pu prévoir... » , je finis ma phrase à quelques millimètres de ces lèvres, avant de me reculer légèrement. 



Spoiler - Thank you for everything <3:
 


Dernière édition par Aislynn J. Jenkins le Sam 27 Juin - 12:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Invité "
❝ Invité ❞


Message(#) Sujet: Re: Que sommes nous l'un pour l'autre ? • Edwyn Jeu 26 Mar - 15:51


What do we mean to each other ?
Am I friend, am I lover, is it over now ? Do you love
me still or do you just mean well ? Aislynn & Edwyn

Je n'arrivais pas à définir ma relation avec Aislynn, si ce n'était qu'elle était une de mes conquêtes sur l'île et qu'on passait vraiment du bon temps ensemble... Mais elle était plus que ça, on pouvait tout se dire, on pensait avant tout à s'amuser, et c'est ce qui nous aidait à voir la partie "survie" de cet endroit comme une seconde chance, profiter du fait d'être encore en vie et en bonne santé. Si il y avait une chose que j'appréciais encore dans mon statut de "militaire", c'était bien de pouvoir m'en servir pour séduire. La vie est trop courte, consolons-nous ensemble, aimons-nous tous ensemble. J'en avais souvent marre de recevoir toujours des ordres de l'armée, de mes commandants sur cette île, qui attendaient de nous qu'on reste soudés, responsables, sur nos gardes, pour continuer notre mission et protéger les rescapés. Mais nous étions nous-même des rescapés et j'en avais juste ras-le-bol de jouer sans cesse au bon petit soldat. Si il y avait bien une personne devant qui j'acceptais encore de faire bonne figure, c'était notamment mon frère Elian, jeune recrue militaire également, et que je tenterais de préserver au maximum. Mais il m'était difficile d'être moi-même un modèle de conduite, et ça je m'en rendais compte tous les soirs, quand je ne pouvais pas m'empêcher d'aller coucher à droite à gauche, parce que c'était la seule chose qui donnait encore un peu d’intérêt à ma foutue existence.

Je savais que je pouvais compter sur Aislynn pour qu'on se voit souvent, non pas qu'elle était un plan-cul régulier à coup sûr, mais elle était bel et bien une amie, une fille géniale que j'appréciais énormément. Elle me souriait sans cesse, et je ne sais pas ce que je ferais si elle venait à quitter cette île et pas moi... Je m'étais efforcé de ne pas être trop en retard, et j'étais allé jusque chez elle, pour la voir un peu. J'aimais bien qu'on se ballade ensemble, qu'on discute, qu'on déc*nne, qu'on rigole. Mais j'appréciai tout autant qu'elle accepte qu'on passe directement à la case "on se retire nos fringues". Bien sûr que mon programme était plus intéressant, nos petits jeux coquins étaient la meilleure des occupations, avouons-le. Elle avait susurré sa réponse à quelques millimètres de mes lèvres, puis elle avait ensuite eu l'audace de se reculer un peu. Je ne voulais pas l'autoriser à s'éloigner de moi une seconde de plus. Je venais donc aussitôt poser mes mains dans son dos et je l'obligeais à se recoller contre moi. Je plaçais à mon tour mon visage à quelques millimètres seulement du sien, et je murmurai contre sa bouche : « Je prends ça pour un oui... » Je ne résistais pas plus longtemps et je glissais mes mains à sa taille, puis sous son haut, et je le lui retirais en un instant. Je l'embrassais dans le cou, puis descendais pour déposer des baisers contre son ventre ; je la savais chatouilleuse et je jouais sur ça. Je relevais mes yeux vers elle, et je lui souriais. Mes mains abruptes parcouraient sa peau nue et douce. Je ne pouvais pas m'en empêcher, je ramenais enfin mes lèvres jusque sur les siennes, parce que c'était là que je préférais l'embrasser, c'est certain. Enfin, je posais cette fois mes mains contre ses hanches et je la soulevais, sans difficulté, faisant quelques pas, pour atteindre l'unique table de la pièce et l'y asseoir dessus.

Je continuais de l'embrasser, suavement. « Et sinon, ta journée, ça a été ? » laissais-je échapper, entre deux baisers. On pouvait bien faire deux choses en même temps, et je n'étais pas une bête sauvage, j'étais capable de faire la conversation à une personne à qui je tiens. Ça m’intéressait réellement de savoir si tout allait bien et si elle n'avait pas eu d'ennuis quelconques aujourd'hui. J'arrêtais de l'embrasser le temps d'une seconde, pour échanger un regard avec elle, de tout ce qu'il y a d'amical -ou plus- et puis je parcourais à nouveau son dos nu de mes doigts, je la pressais davantage contre moi, et je me remettais à l'embrasser, tout ce qu'il y a de plus normal entre deux êtres avec une telle alchimie, comme avec Ailsynn, sans doute possible.



copyright Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Aislynn J. Jenkins "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : Sophia Bush x3 × Nombre de messages : 2136 × Age du perso : 26 ans (21/06/1989) × Job : Infirmière × Côté love : ... When The Past Hurts ...


Message(#) Sujet: Re: Que sommes nous l'un pour l'autre ? • Edwyn Sam 27 Juin - 13:49

Que sommes nous ?
    Edwyn était sans doute ma meilleure distraction sur l’île, il arrivait à me procurer ce qu’aucun autre ici n’avait encore réussi à faire, il arrivait à me faire penser à autre chose qu’à la misérable existence à laquelle on était réduits ici, il arrivait à me faire oublier ce que j’avais traversé avec ce crash. Certes, ces oublis et le soulagement qui en résultait n’étaient que passager, mais c’était déjà énorme pour moi. Il était le seul qui avait réussi à me faire sentir à nouveau bien et vivante et je ne saurais pas expliquer pourquoi sa présence me faisait autant de bien. Il me suffisait de le voir pour qu’un sourire se dessine sur mon visage, et je ne pouvais m’en empêcher. Edwyn n’est pas le premier homme que je fréquente sur l’île, mais il est le seul à me procurer autant de bien. Je ne saurais définir ce que je ressens pour lui ou notre relation, je suis consciente qu’il y a vraiment quelque chose entre nous, que c’est bien plus que ce que j’ai pu ressentir pour tous les autres hommes que j’ai connus, mais en même temps, je sais aussi que ça n’a absolument rien à voir avec les sentiments que j’ai pu ressentir pour Rohan, je crois que jamais personne ne pourra me faire connaitre les mêmes sensations qu’il avait pu me procurer.

    Chaque moment passé avec lui était meilleur que le précédent, je me trouvais parfois faible de ne pas savoir lui dire non, mais j’aimais bien trop passer du temps avec pour lui refuser quoi que ce soit, et j’aimais encore plus son corps et sentir ses mains sur mon corps. Il avait très rapidement su cerner ce que j’aimais ou non, où il devait me toucher pour me faire frissonner. Et je crois que c’est une des choses que j’aime aussi chez lui, le fait que même si notre relation, enfin si on peut appeler ça comme ça, se base avant tout sur le sexe, il cherchait à me procurer autant de plaisir qu’il pouvait en prendre, sans agir de façon égoïste, et je dois bien reconnaitre, qu’au lit, il sait y faire. Il n’avait pas perdu de temps, à peine arrivé, que j’étais déjà dans ses bras. J’adorais jouer avec et le faire languir, même si je ne tenais jamais très longtemps dès qu’il commençait à me toucher, je ne voulais qu’une chose, sentir encore et encore ses mains sur mon corps. Je lui ai quasiment arraché son tee-shirt lorsqu’il m’enlevait le mien, je voulais sentir la chaleur de son corps contre le mien, cette sensation qui me donne systématiquement des frissons, et lorsque ses lèvres commencent à parcourir mon corps, je pousse un gémissement contre son épaule avant d’à peine acquiescer à sa remarque, je n’avais pas envie de parler d’avantage, préférant amplement continuer ce qu’on venait de commencer.

    Mes jambes s’étaient automatiquement enroulées autour de son corps, nos corps qui semblaient parfaitement fait pour s’assembler l’un à l’autre. Même lorsqu’il me déposa, je ne lâchais pas le contact entre nous, j’aimais le toucher. Mes mains s’étaient posées dans ses cheveux, alors que je l’écoutais, haletante déjà alors qu’il m’avait à peine touchée « Longue je dirais, comme toujours … » Je soupirais longuement avant de reprendre « Tu sais ce que je pense de la vie ici. » ce n’était un secret pour personne que je supportais mal ce qu’on vivait ici et que je ne rêve que d’une chose : partir. Je finis par hausser une épaule avant d’ajouter un léger sourire aux lèvres « Même si les choses sont bien plus intéressantes maintenant que tu en fais partie. » Je me mordillais légèrement la lèvre tout en le regardant, en le désirant, puis je resserre mes jambes autour de lui pour l’attirer au plus près de moi. J’avais envie de lui tout de suite, et je commençais déjà à passer mes doigts autour de la ceinture de son pantalon, tout en lui infligeant une friction entre nos bassins.



Spoiler - Thank you for everything <3:
 
Revenir en haut Aller en bas

» Contenu sponsorisé "
❝ ❞


Message(#) Sujet: Re: Que sommes nous l'un pour l'autre ? • Edwyn

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-