avatar
» Jaylan P. Hanswell "
ADMIN Shaky. × We dream out loud. ❧ ❞

× Ma Célébrité : sam(y) claflin. × Nombre de messages : 263 × Age du perso : vingt-cinq ans. × Job : pas grand chose, ahah. × Côté love : une belle amazone. lol. bandedeouf comjvousaime


Message(#) Sujet: I came in like a wrecking ball. Ϟ eli(kardashian). Ven 12 Sep - 20:57


We want action and decision that we can't fake,
we got fire cracker wishes that we can make

Jaylan, il adorait sa famille. Il l'aimait vraiment, au point d'être totalement perdu si l'un d'entre eux venait subitement à s'en aller. Il suffisait de le voir en action pour être au courant de sa sincérité, car ses actions ne trahissaient jamais ses paroles. Il était totalement capable de troquer sa propre vie s’il le fallait pour sauver celle de l’un des siens. Bref, c’était une relation sans limite, fidèle et presque idyllique.
Mais franchement, des fois, qu'est-ce qu'ils le faisaient ch*er ! Kidnapper des survivants, ok. Surveiller des prisonniers, d’accord. Même quand on lui réclamait de faire l’espion sur la grande île, il y allait les yeux fermés. Mais suivre, traquer et marcher dans les traces d’une rescapée lambda qui commençait à courir sur le haricot de tout l’monde, c’était un peu trop lui demander. Bien-sûr, en bon fidèle petit Hanswell, le jeune homme avait accepté ; mais ça fait seulement quinze heures qu’il faisait ça, et c’était déjà devenu vraiment, véritablement et interminablement… Chiant. Y’avait pas d’autres mots, et cette situation commençait déjà à ne plus convenir à l’originaire. Son hyperactivité le rappelait à l’ordre toutes les cinq minutes, lui ordonnant de bouger, de sauter partout, de faire quelque chose de son existence – ce à quoi le jeune garçon ne pouvait cependant pas se résoudre avant d’avoir achevé sa mission. Alors il brassait de l’air, la suivait sans le moindre engouement, presque exempt de toute énergie. Il ne faisait que marcher dans l’ombre de cette demoiselle, et il sentait cette situation lui cramer les neurones les uns après les autres.

Fort heureusement pour cet insomniaque qu’il était, il y avait ces moments où elle filait se coucher dans sa cabane ou, tout du moins, c’est ce qu’il espérait qu’elle faisait. Car, après dix bonnes minutes à écouter à sa porte et à guetter un quelconque signe d’agitation, Jaylan baissa les armes et abdiqua, au moins momentanément. Ses muscles réclamaient du mouvement, ses cœurs des battements bien moins espacés : c’était tout son corps qui avait besoin d’adrénaline, et il savait où en trouver. Il ne perdit plus une seconde et se précipita vers cet endroit qu’il avait aperçut plusieurs fois et qui, à coup sûr, saurait le satisfaire. Il y avait ce petit pont qui avait l’air de drôlement trembler et qui, à chaque bourrasque, craquait étrangement. C’était tout ce qu’il fallait à l’espèce de psychopathe, qui se précipita là-bas en courant, tout simplement.
Il ne lui fallut pas plus d’une heure pour réaliser à quel point son idée avait été mauvaise. Car même sur un pont tremblant et apparemment prêt à se casser en mille morceaux, Jaylan parvenait à s’ennuyer. En fait, plus les minutes défilaient et plus une réalité le frappait : cette île n’était pas franchement l’endroit le plus passionnant de la terre. Partout où il était, il avait l’impression de ne rien trouver à sa hauteur, et c’est ainsi qu’il s’accorda une petite pause et, couché sur le sol, il finit par se laisser entrainer par Morphée et traîné directement dans ses bras.

Un bourdonnement. Des ailes qui se tripotent. Un horrible bruit qui court un peu trop près de son oreille, et Jaylan ouvrit de grands yeux, tiré de son sommeil trop brutalement par une foutue mouche. C’était trop tard pour se rendormir maintenant, car elle l’avait énervée : il devait la tuer. C’était aussi simple que ça. Alors le jeune homme mit toutes ses connaissances dans la traque de cette saloperie de mouche et, au moment où il retrouva sa trace, il se rendit compte qu’il n’était peut-être pas le seul à ne rien faire sur cette île. Il s’approcha tout doucement de son nouvel interlocuteur, à qui il chuchota dans l’oreille un bref : « Ne bouge pas où je te tue. Ne dis rien et le danger sera écarté. » Il était très solennel, probablement un peu trop d’ailleurs, mais la situation était grave. D’un grand coup d’un seul, Jaylan donna toutes ses forces et tapa violemment dans le dos du jeune homme qui se trouvait devant lui. Et il se contenta d’espérer avoir réussit à écraser cette saleté de mouche. Sinon, bah il venait de frapper un inconnu de toute sa force sans la moindre raison.





    i know i'm gonna be the man who wakes up next to you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Elias Jones "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Ansel Elgort × Nombre de messages : 570 × Age du perso : vingt-trois ans × Job : Au chômage × Côté love : Célib-à-terre


Message(#) Sujet: Re: I came in like a wrecking ball. Ϟ eli(kardashian). Mer 17 Sep - 22:39


Sometimes I just don't care, and I may get hurt.


C'était un soir comme les autres, l'île dormait depuis un moment mais Elias était encore réveillé. Depuis quelques semaines il n'arrive pas à dormir, c'est très certainement du au fait qu'il commence à réaliser qu'il ne pourra jamais quitter cette île. Il déteste ce sentiment d'être bloqué ici. Voilà deux ans maintenant, deux ans qu'il a atterri ici. Même avec le temps il n'a toujours pas accepté son sort. Tout ça pour faire plaisir à son père, devenir militaire était loin d'être son premier voeux. Mais bon ainsi va la vie. C'est comme ça et il ne peu rien y faire. Il a tout de même tissé des liens avec les autres militaires, eux sont passionnés et ça se voit, il aurait aimé être comme eux. Mais à la fois il s'en fou, depuis qu'il est sur l'île il fabrique pleins d'objets, des armes le plus souvent et d'autres trucs qui sont censé être utile, le camp deviens de plus en plus beau. Et il en est fière, c'est grâce à lui en partie.

La nuit Eli peu faire pleins de choses, il part souvent explorer l'île et personne ne le sait. Il essaie de se maintenir en forme car il est plus faible que les autres, on ne sait pas ce qu'il peu arriver sur cette foutu île. C'est la nuit qu'il se rend compte à quel point que l'île est complexe, de temps en temps il se rapproche de cette autre île, il sait qu'il y a d'autres personnes qui y vivent, ils peuvent être sauvages ou très civilisés, mais il préfère ne pas le savoir. À part se balader, observer les étoiles et construire des objets Eli s'ennuie fortement, sans s'en rendre compte dès fois il peu rester debout à rien faire, mais bon ça passera sûrement. Au moins la journée il traîne avec les gars, ils lui apprennent beaucoup de choses, vu qu'ils sont dans un endroit inconnu (enfin plus trop maintenant) leur objectif c'est de rentrer en contact avec l'extérieur, de rester en forme parce que c'est important quand on est militaire il faut être prêt à tout, se préparer à n'importe quel menace ou danger externe, aider des personnes (s'ils en trouvent), et aussi surveiller les amazones elles ont tendance à roder prêt du camp. Eli s'interroge beaucoup sur leurs origines Mais à la fois il ne s'inquiète pas trop, elles ne sont pas une menace pour lui.


"Ne bouge pas ou je te tue. Ne dis rien et le danger sera écarté" ce sont ces paroles qu'il l'ont fait revenir parmi le monde réel. Sur le coup Eli a rien compris, il n'a pas reconnu la voix d'un des militaires et puis pourquoi est-ce qu'ils le menacerait ? Il a commencé à flipper, mais à la fois il pas trop eu le temps parce qu'il a reçu un énorme coup dans le dos. C'est seulement une fois par terre qu'il a pu se retourner et apercevoir le visage de son agresseur dans l'obscurité. Déjà c'était un mec et ensuite il ne lui été pas du tout familier. Ce type devait aussi se poser un tas de questions, parce qu'il faisait une drôle de tête. Tout ce qu'il savait c'est que ce gars là avait une sacré force, son dos était réduit en poussière. Il avait l'air d'ailleurs un peu perdu et surtout TRÈS fatigué. Du coup Eli a préféré se taire et souffrir en silence tout en regardant le grand blond se tenant juste devant lui.





Merci ♥:
 



Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jaylan P. Hanswell "
ADMIN Shaky. × We dream out loud. ❧ ❞

× Ma Célébrité : sam(y) claflin. × Nombre de messages : 263 × Age du perso : vingt-cinq ans. × Job : pas grand chose, ahah. × Côté love : une belle amazone. lol. bandedeouf comjvousaime


Message(#) Sujet: Re: I came in like a wrecking ball. Ϟ eli(kardashian). Ven 19 Sep - 21:00


We want action and decision that we can't fake,
we got fire cracker wishes that we can make
Il n’avait pas prévu de frapper aussi fort. A vrai dire, hyperactif qu’il était, Jaylan avait souvent tendance à sous-estimer sa force, ce qui lui avait fallu bien des ennuis par le passé, proche ou plus lointain. Pour le coup, en voyant son interlocuteur à terre, il n’avait d’autres choix que celui de se rendre à l’évidence : il avait frappé beaucoup trop fort simplement pour, à la base, exterminer une foutue mouche. D’accord, elle l’avait bien énervé à le tirer si violemment des bras de Morphée, lui qui avait tant de mal à s’y installer confortablement, mais il aurait sans aucun doute pu faire un effort et ne pas se laisser emporter. Les yeux rivés sur ce gars qu’il avait l’impression de connaitre ni d’Eve, ni d’Adam, il ressentit cette drôle de chose qu’on appelait probablement chez les gens normaux de la culpabilité. En bon originaire, on lui avait appris à ne pas en ressentir mais, pour le coup, il ne voyait pas ce qu’il pouvait faire de plus que d’être désolé. Alors il souffla doucement et, s’approchant dangereusement de l’autre, ne put empêcher une réplique à la Jaylan de s’échapper d’entre ses lèvres. « Okay princesse, le danger est écarté, tu peux remonter sur ton cheval. » Finalement, lorsque ce dernier tourna la tête vers lui, le blond remarqua qu’il n’avait aucune idée de qui était ce gars. Il avait beau faire travailler sa mémoire, traverser ses souvenirs à une vitesse incroyable, il ne parvenait pas à le replacer. Lui qui passait la plupart de son temps sur cette île depuis plusieurs jours en avait croisé de nouvelles têtes, mais rien à faire, il ne se souvenait pas de lui. Une réalité s’imposa finalement à lui, alors qu’il lui tendait la main pour l’aider à se remettre sur ses deux jambes : il ne l’avait jamais croisé. Ça paraissait si simple, mais ça ne l’était pas car, mine de rien, Jaylan et sa mémoire plutôt bonne connaissaient bon nombre de personnes, et en particulier les survivants. A l’heure actuelle, il était inconcevable de ne pas tous les connaitre, ou au moins savoir à quoi ils ressemblaient à peu près, juste pour pouvoir jauger du danger qu’ils pouvaient représenter. Décidant soudainement qu’il valait mieux jeter les armes pour un temps indéfini, le jeune homme se permit une gentillesse qui ne le caractérisait pas forcément. « Sérieux, j’suis désolé. » En fait, il ne s’excusait pas souvent, à moins d’avoir fait une énorme boulette, et encore. Sa technique à lui consistait plutôt à se taire et à disparaitre un moment, juste le temps que l’histoire se tasse d’elle-même.

Il n’avait absolument pas pour intention de se faire un ami, mais à vrai dire, il n’avait pas grand-chose à foutre alors la perspective de tuer un peu de temps maintenant qu’il ne parviendrait plus à retrouver le sommeil lui faisait plutôt plaisir. Il se permit alors un petit égarement, maintenant que son interlocuteur se portait enfin sur ses deux jambes, Jay’ n’hésita pas et chercha à en savoir plus sur ce grand brun qu’il n’avait apparemment jamais vu. « J’t’ai jamais vu, tu sors d’où toi ? » Il avait toujours été de ces gens qui ne passent pas par quatre chemins et s’accordent pour aller directement au bout des choses, alors lui jeter ça à la figure ne lui paraissait même pas plus bizarre que ça. Pourtant, en voyant la réponse un peu floue de l’autre, le blondinet revint sur sa lancée pour, finalement, aborder le problème d’une façon plus… Civilisée, dira-t-on. « Comment tu t’appelles ? »

Spoiler:
 





    i know i'm gonna be the man who wakes up next to you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Elias Jones "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Ansel Elgort × Nombre de messages : 570 × Age du perso : vingt-trois ans × Job : Au chômage × Côté love : Célib-à-terre


Message(#) Sujet: Re: I came in like a wrecking ball. Ϟ eli(kardashian). Sam 11 Oct - 18:06

 

Sometimes I just don't care, and I may get hurt



« Okay princesse, le danger est écarté, tu peux remonter sur ton cheval. » À ces mots Eli pouffa intérieurement, ce mec doit être un rigolo, il lui tendit la main, Eli se releva doucement avec une grosse douleur au dos, c’est sûr il aura un bleu. Une fois debout il pu observer le type qui venait de le frapper dans le dos. Un grand blondinet d’à peu près sa taille se dressa devant lui, il avait les yeux bleu verts, un grand sourire. Il avait une bonne bouille en moyenne. Malgré la douleur Eli avait vraiment envie de savoir pourquoi est-ce qu’il l’avait frappé d’un coup comme ça. « Sérieux, j’suis désolé. » Bon au moins c’était pas un sauvage, il était courtois, Eli lui répondit : « Ça va c’est rien, ça m’a juste un peu surpris ». Juste un peu surpris… Tu parles ça l’avait carrément surpris oui ! Bon Eli est du genre tête en l’air donc forcément pendant qu’il rêvait de je ne sais quoi, il est très vite redescendu sur terre. À vrai dire il n’a jamais connu un retour à la réalité si brutale. Depuis qu’il est sur l’île il a toujours la tête en l’air, à imaginer des tas de choses. Et il ne s'est jamais fais interrompre par qui que ce soit.  « J’t’ai jamais vu, tu sors d’où toi ? » Ça c’était une bonne question, Eli non plus n’avait jamais vu ce gars, certes sa mémoire n’est pas la meilleure, mais il est capable de reconnaitre quelqu’un à un petit détail de leur visage ou à leur manies, mais ce gars n’en avait pas. Il ne l’avait donc 
jamais rencontrer.
Depuis qu’il est sur l’île, Eli se méfie des gens, on ne sait jamais, un ennemi peu toujours rôder. Encore faut il connaître le visage de son ennemi, Eli savait qu’il se passait quelque chose sur cette île. Il vaut mieux être prudent, et c’est ce qu’il décida de faire plutôt que de se confier à un total inconnu : « Oh je traîne un peu partout sur l’île, surtout la nuit .» Sur le coup il s’est senti con. C’est quoi cette réponse sérieux ?? Il a voulu revenir sur ce qu’il venait de dire, mais le gars lui demanda autre chose : « Comment tu t’appelles ? »  Il hésita, la bouche à moitié ouverte puis finalement répondis « Elias, mais tout le monde m’appelle Eli. » Le gars hocha de la tête puis se présenta à son tour, il s’appelait Jaylan. Puis il y a eu gros moment de silence, une sorte de gêne s’installa entre  eux deux. Eli commença à se demander ce que Jaylan faisait debout à cet heure ci; après tout il n’était jamais tombé sur personne la nuit. Et Jaylan n’avait pas l’air d’être le genre de mec à être insomniac, au contraire il avait l’air exténué. Jaylan ressemblait plutôt à un spectre errant qui avait perdu son chemin. Alors à moins qu’il ait repéré Eli la journée pour venir lui foutre une grosse claque dans le dos une fois la nuit tombée, Eli ne voyait vraiment pas ce qu’il faisait debout à cette heure. Quand l’île dort tout le monde dort, mais ce soir Eli et Jaylan sont réveillés. Alors Eli lui demanda sur le ton de la rigolade : « C’était pour quoi la claque que j’ai reçu dans le dos ? » Jaylan resta bloqué comme s'il avait été pris la main dans le sac, puis il regarda Eli, et explosa de rire.

Spoiler:
 





Merci ♥:
 



Revenir en haut Aller en bas

» Contenu sponsorisé "
❝ ❞


Message(#) Sujet: Re: I came in like a wrecking ball. Ϟ eli(kardashian).

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-