avatar
» Savannah J. Collins "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : freya mavor × Nombre de messages : 2262 × Age du perso : dix-huit ans. × Job : manipulatrice. × Côté love : la première personne qui m'offre un lionceau en guise de doudou !


Message(#) Sujet: (jeje) Ҩ then we should all burn together. Lun 27 Jan - 19:23

Dans la vie d'une adolescente, légèrement rebelle sur les bords, il y a des jours où elle se devait de péter les plombs, respirer une bonne bouffée d'air et de faire le point sur sa vie en général. C'est ce qui était arrivée aujourd'hui à la jeune Savannah. Elle avait la vague impression de s'être toujours débrouillée seule depuis sa plus tendre enfance, elle n'avait jamais eu besoin de l'aide de quelqu'un et pour dire vrai, elle n'aimait pas vraiment aider autrui. La jeune fille passait la plus claire partie de ses journées avec Jamie, son frère et Tinsley. Ils vivaient tous les trois et l'idée de devoir des tâches ménagères, à manger ou encore aller chercher des fruits lui sortait par les trous de nez. Alors, peu à peu, Savane se lassait de devoir faire tout ça, un peu comme si elle en avait marre de se sentir utile quelque part. C'était un sentiment nouveau pour elle.
Très tôt dans la journée, Savannah avait quitté la grotte où elle résidait. Elle s'était perdue une dizaine de fois, bien qu'elle soit là depuis maintenant plus d'un an, elle n'avait aucun sens de l'orientation. Elle aimait ça, s'évader le temps de quelques instants, quelques jours, sans voir personne et se ressourcer. C'est vrai, tout le monde à besoin de son moment de solitude, quelque soit la situation, tout le monde sur Terre en avait réellement besoin. Cependant,  aujourd'hui elle ne voulait pas être seule. Il fallait qu'elle parle, car elle avait envie de parler simplement. Bien-sûr, elle n'irait pas chercher n'importe qui, puisque la plupart des personnes vivant sur l'île lui cassaient les pieds. Elle ne savait pas encore qui serait l'heureux élu à passer une super fin de journée avec elle. C'était une évidence. Depuis peu, la jeune fille avait fait la connaissance de Jeremiah, un jeune garçon qui comme elle, avait survécu à un crash huit mois après le sien. Elle l'avait beaucoup aidé durant cette période et, très vite, elle a remarqué que les deux jeunes, non seulement s'entendaient bien mais, ils étaient presque semblable l'un à l'autre. Ils avaient le même caractère et les mêmes passions : ne rien foutre de leur journées. Alors oui, Savannah avait compris qu'aujourd'hui, elle finirait la journée en compagnie de son ami.

Rejoint-moi au feu de camps, j'ai piqué une bouteille au bar et j'ai pleins de choses à manger.
Ne sois pas en retard,
Savane, ta copine adorée.


Savannah avait laissé un petit mot au jeune homme, qui n’était visiblement pas dans sa tente. Tout ce qu'elle espérait, c'était qu'il débarque au feu de camp. Elle comptait sur lui pour passer une bonne soirée. La jeune fille était donc partis en direction du feu de camp, elle n'aimait pas forcement cet endroit qui, habituellement était bondé de personnes venant s'y réchauffer, ou encore lire quelques histoires aussi débiles qu'eux. Une fois arrivée, elle s'installa près du feu. Quelques minutes défila, avant que le silence soit brisé par un bruit de feuillage derrière elle. « J'ai cru que tu ne viendrais jamais ! » oui, c'était en quelques sortes, sa façon la plus étrange de lui dire « coucou, je suis trop contente que tu sois là. » La jeune fille montra l'énorme bouteille qu'elle avait, au cours de l'après-midi, volé au bar. Un sourire se dessina sur ses lèvres. « Regarde ce que j'ai trouvé.. Enfin, je l'ai plus ou moins piqué. J'suis sûre qu'à la fin de la soirée, tu pourras me livrer tous tes secrets ! »  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jeremiah G. Archer "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Dylan O'Brien × Nombre de messages : 2394 × Age du perso : vingt-et-un × Job : bonne question ! × Côté love : nada, que dalle, le vide. (sauf peut-être une petite lueur, parfois)


Message(#) Sujet: Re: (jeje) Ҩ then we should all burn together. Mer 29 Jan - 1:15


L’avantage d’être tombé sur une île à l’âge de dix-neuf ans, alors qu’il avait la vie devant lui et l’habitude de vivre au rythme des gens qui lui répétaient qu’il devait apprendre à payer des factures, faire à manger, nettoyer un appartement, tout ça en jouant entre les dissertations et les projets et, idéalement, se trouver une personne pas trop mal pour lui tenir la main, c’était qu’il était débarrasser de toutes ses responsabilités. Si Jeremiah n’était pas heureux du crash, il n’était pas un idiot pour cracher sur l’opportunité de retourner à l’adolescence pendant un instant et d’ignorer le chiffre vingt qui se balançait devant ses yeux. Il apprenait lentement à équilibrer ‘être utile’ et ‘ne rien faire’, évitant ainsi les regards de jugement qu’il voyait du coin de l’œil, alors qu’il prenait sa marche quotidienne vers la plage, où il aimait bien s’asseoir et éviter de penser. Il pensait faire une sieste à l’ombre, bien conscient que le soleil tapait fort et, salut, il n’y avait pas de crème solaire et il avait la peau sensible. Au final, il se trouva plutôt à trouver un gamin dégoulinant, la bouche remplie de sable et un sourire qui laissait présager que le gamin avait la trempe du diable. Jeremiah se reconnut dans le bambin et passa la matinée les genoux dans le sable à babiller autant que le bambin qui avait peut-être deux ans, tout au plus. Cinq châteaux de sable détruits plus tard, il rendit le bambin couvert d’un mélange de sable et d’eau à sa mère, lui fit jurer de lui prêter l’enfant une autre fois et quitta le sable chaud.

Il fit quelques corvées, histoire de faire taire les mauvais racontars, et retrouva sa tente, avec à peu près aucune idée de comment il allait passer la soirée, sinon qu’il allait peut-être piquer de la viande à quelqu’un qui avait plus de courage que lui. Il trouva aussitôt le mot de Savannah et il n’en fallut pas plus pour le convaincre. Il se dirigea vers le feu de camps et aperçut la jeune fille assise dos à lui, une idée lui vint en tête, mais le bruit des feuilles le convainquirent qu’il n’arriverait jamais à la surprendre et il se contenta d’une entrée normale, un large sourire sur le visage. Savannah ressemblait étrangement à Jeremiah lorsqu’il s’agissait de leurs caractères et il n’en avait pas fallu plus pour que le jeune homme adore la compagnie de la jeune fille. Il ne l’avouerait jamais, mais il était bien content d’avoir trouvé des gens, comme Savannah, avec qui ils pouvaient simplement passer un bon moment, sans se casser la tête, et qu’il pouvait considérer comme ses amis. Un regard autour du feu lui permit de déduire que ce ne serait pas une de ces soirées où il y avait simplement trop de gens pour que ce soit agréable. Une fois, il avait passé la soirée à écouter les histoires, qui semblaient sortir d’un vieux livre de biologie plutôt que d’un livre de conte, du vieil homme qui vit trois tentes plus loin et, depuis, il s’était promis de ne jamais s’asseoir près de lui. « Regarde ce que j'ai trouvé.. Enfin, je l'ai plus ou moins piqué. J'suis sûre qu'à la fin de la soirée, tu pourras me livrer tous tes secrets ! »  s’exclama Savannah, le regard de Jeremiah se posa sur la bouteille et son sourire s’agrandit. « J’espère que tu sais que je t’adore et que tu es fantastique, dit-il aussitôt, le regard appréciatif, je tiens à me féliciter, ici, pour avoir si bien choisi les gens qui m’entourent lorsque je suis tombé sur cette île. » Il hocha la tête et alla s’asseoir à côté de la jeune fille, la chaleur du feu lui réchauffa les mollets et puis il la regarda plus sérieusement. « Mais ne croit pas qu’obtenir tous mes secrets est si facile que ça. Avec une bouteille comme ça, tu peux peut-être m’entendre chanter, mais pas plus. » ajouta-t’il, son sourire revenant sur ses lèvres. Il fouilla dans une de ses poches et en sortit une pomme, il avait des grandes poches. Son dernier repas était loin et son estomac grondait depuis qu’il avait quitté sa tente. Il prit une croquée du fruit et regarda la brunette à côté de lui. « T’en veux ? marmonna-t’il la bouche pleine, agitant le fruit croqué devant le visage de Savannah. Sinon, comment on fait, hein ? J’veux dire, on joue à un jeu ? » Il pointa la bouteille que la jeune fille tenait encore dans ses mains et leva les sourcils.



it tastes like a curse in itself.
it’s hard, isn’t it? living with a shattered heart. you breathe in and hope the shards don’t pierce your lungs. but, eventually, they will. there is no escape from it. you will bleed. you will gasp. and you will scar. but what matters in the end, darling, is that you will survive.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Savannah J. Collins "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : freya mavor × Nombre de messages : 2262 × Age du perso : dix-huit ans. × Job : manipulatrice. × Côté love : la première personne qui m'offre un lionceau en guise de doudou !


Message(#) Sujet: Re: (jeje) Ҩ then we should all burn together. Lun 3 Fév - 19:46

Les pieds enfuient dans le sable encore tiède de l'île, Savannah contemplait la magnifique vue qui s'offrait à elle. C'est vrai, bien qu'elle puisse détester l'île par tous ses côtés et qu'elle aimerait bien en finir avec tout cela, il faut dire que finalement, des moments comme celui-là, elle les appréciait énormément. Toutes ses pensées les plus négatives disparaissaient à la simple vue d'un magnifique coucher de soleil. C'était un peu comme ci, tous ses problèmes liés à l'île – bien qu'il n'y en ai pas des tas -, s'envolaient au simple contact du vent tiède. La jeune fille savourait chaque instant passé. Elle avait survécu à un crash d'avion et elle ne savait pas ce qui pourrait lui tomber dessus. Alors, elle s'était promis qu'elle ne gâcherait aucun moment ici, qu'elle ne regretterait aucun acte, même si parfois, la vie sur l'île devient un calvaire. C'est vrai, ce coin de l'île n'était pas des plus apaisant et elle ne savait pas trop pourquoi elle n'avait pas choisis un endroit plus calme, là où ils pourraient tous les deux se sentir bien. Bien que le feu de camp soit un lieu idéal pour toute soirée éventuelle.

Les yeux rivés vers son ami, Savannah se demandait combien de temps elle tiendrait sobre. Une heure, voire deux ou peut-être même moins. Elle n'en savait rien. Elle venait simplement de sortir un jeu débile qui la rendrait encore plus c0nne que ce qu'elle est déjà. En effet, ce n'était pas nouveau mais la brune ne tenait absolument pas l'alcool et pourtant elle avait tenu à apporter une bouteille pour passer la soirée. Peut-être pour tenter de noyer tous les problèmes qu'elle n'avait pas encore. What a Face La jeune fille s'éloignait peu à peu des relations qu'elle avait construit sur l'île et même bien avant. Elle s'était liée d'une amitié inconditionnelle avec une jolie blonde qui, avec le temps, se rendit compte que son identité n'était pas ce qu'elle devrait être. Les deux amies s'étaient alors éloignées et cela avait énormément blessé la brune qui, par son fort caractère, n'avait pas montré un semblant de peine face à cette situation. Sannah reprit très vite ses esprits et alors, elle proposa un jeu débile. Elle avait vaguement expliquée les règles et savait très bien que Jeremiah n'était pas le dernier des idiots et comprendrait tout de suite. Les règles étant posées, le jeu pouvait alors débuter. Pour un début, c'était plutôt simple, puisque Savannah venait de faire allusion à quelque chose qui se passerait sûrement ce soir-là. La jeune fille prit la bouteille des mains de son ami, avant de la glisser sur ses lèvres et d'y boire une gorgée. « Ok, c'était facile et je crois qu'on commence mal... » avait-elle dit avant de reposer la bouteille d'alcool au milieu d'eux. Elle répliqua. « D'ailleurs, je ne sais même pas combien de question on pourra poser avec une simple bouteille.... 4, 5 ? » Elle passa une main dans ses cheveux afin de les remettre en place comme elle le pouvait. « On s'en fout. » La jeune fille leva les yeux au ciel en entendant la phrase du jeune homme. Un sourire se dessina sur son visage et à ce moment là, elle bu une seconde gorgée de la bouteille avant de s'expliquer. « Ok, qui ne l'a jamais fait, hein ? » La jeune fille reprit ses esprits. Bon, elle n'allait tout de même pas être bourrée avec une simple bouteille partagée en deux, si ? Peu importe, son tour était venu et comme à son habitude, aucune idée ne lui vint à l'esprit. « humm, bon.. Je n'ai jamais eu de crush pour une personne du même sexe. » Savannah était très certaine de ses orientations sexuelles, mais elle était tout de même curieuse de savoir si le jeune homme ne doutait pas des siennes. Elle n'avait rien contre les homosexuels d'ailleurs, elle même avait déjà tenté des expériences des plus bizarres, et elle s'était presque jurée de ne pas recommencer. La jeune fille prit la bouteille dans ses mains et la tendit en direction de son ami, allait-il la prendre ?


Dernière édition par Savannah Collins-H. le Mar 11 Fév - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jeremiah G. Archer "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Dylan O'Brien × Nombre de messages : 2394 × Age du perso : vingt-et-un × Job : bonne question ! × Côté love : nada, que dalle, le vide. (sauf peut-être une petite lueur, parfois)


Message(#) Sujet: Re: (jeje) Ҩ then we should all burn together. Mar 4 Fév - 1:37


When you’re a kid, they tell you it’s all… grow up, get a job, get married, get a house, have a kid, and that’s it. But the truth is, the world is so much stranger than that. It’s so much darker. And so much madder. And so much better.
Savannah&Jeremiah



Jeremiah ferma les yeux et apprécia la chaleur du feu quelques secondes. Le feu de camps lui rappelait toujours ces soirées d’été, lorsqu’il était jeune, avec sa famille. Il avait toujours aimé l’odeur et la chaleur qui s’en dégageait et se surprenait, sur l’île, à y trouver un grand réconfort. L’île pouvait se faire froide et obscure, tout particulièrement lorsque la nuit y tombait. Ce soir, les étoiles remplissaient le ciel de leurs constellations et la lune brillait si fort qu’elle en éclairait la forêt. Il y avait des nuits où les nuages couvraient les quelques lumières célestes et, ces nuits-là, Jeremiah avait tendance à préférer rester près des autres habitants et, surtout, dans sa tente, où il était toujours plus en sécurité qu’à l’extérieur, dans tous les cas, il en avait l’impression. Heureusement, cette nuit n’était pas une de ses nuits et le jeune homme était en compagnie de Savannah, du feu de camps et d’un vieil homme que Jeremiah regarda d’un œil mauvais. C’était le même vieil homme que celui de sa dernière soirée autour du feu et il n’était pas question qu’il se croit le bienvenu par ici, non merci. Le vieillard sembla remarquer le regard du jeune homme, car il s’éloigna de quelques bûches plus loin et ne daigna plus un regard dans leur direction. Satisfait, Jeremiah étendit ses jambes devant lui et n’hésita pas à se faire à l’aise. Il roula les yeux à la remarque de Savane sur ses bons choix en amitié, en même temps, il ne pouvait pas lui en vouloir, il avait laissé la porte grande ouverte.

Il n’en parlait pas souvent, mais Jeremiah était sur l’île que depuis quelques mois et l’intégration à ce nouveau monde, remplit d’habitants tous bien installés et plutôt réticent à lui dévoiler leurs secrets, l’avait au départ refroidi. Il était en plein mental breakdown et les connards lui fermaient la porte au nez. Ça l’avait laissé avec quelques personnes sur sa liste de ‘si on doit manger quelqu’un, vaut mieux manger ces personnes en premier’. Il n’en parlait pas, parce que les autres habitants verraient probablement d’un mauvais œil qu’il pense au cannibalisme, mais, soyons franc, qui n’avait pas envisagé l’option du cannibalisme à un moment ? Sur ce, quelques noms étaient écrit sur cette liste mentale, mais d’autres noms avaient fini par faire son apparition sur une liste plus favorable, des gens qui l’avaient aidé à s’intégrer et juste à se sortir les deux pieds du plus profond des trous. Et il y avait aussi ces gens qui étaient devenus des amis, le genre d’ami précieux qu’on a qu’en quantité limité et qu’on garde pour soi, parce qu’ils sont juste parfait pour nous. Le genre de personne pour qui on ferait beaucoup de choses et Savane était une de ces personnes pour lui, une de ces rares personnes qu’on compte sur les doigts d’une main. La jeune fille lui rendit sa pomme, avec une grimace de dégoût et une critique injuste envers le pauvre fruit. Il roula les yeux à nouveau et la croqua à pleine dent à nouveau. Jeremiah avait déjà mangé pire parce qu’on lui avait dit ‘t’es pas cap’ dans son jeune temps, ce n’était pas une pomme qui allait le tuer, il n’était pas blanche-neige. Il ne fit aucun commentaire, se contentant de la manger avec un air espiègle.
Jeremiah voulait bien la jouer dur, mais il n’avait jamais tenu l’alcool et il lui suffisait de quelques verres pour faire des choses qu’il regrettait à tout coup le lendemain matin. Il proposa de jouer à un jeu, espérant ainsi éviter de faire trop de damage à son estime de soi, même si ça faisait trop longtemps qu’il avait pris une vraie cuite pour passer à côté. Il était un étudiant américain, auparavant, le quart de son budget mensuel était destiné à de l’alcool pour qu’il puisse y noyer ses maux de jeune adulte. Savane proposa un jeu et le jeune homme l’écouta attentivement, n’ayant jamais joué lui-même. Il hocha la tête à son explication. « Alors, en gros, je dis ‘je n’ai jamais fait quelque chose’ et si j’ai déjà fait la chose, je bois. » Il haussa un sourcil et haussa les épaules. « J’suis pas aussi idiot que tu le crois. » ajouta-t’il d’un ton moqueur, avec un clin d’œil. Il attendit qu’elle commence, réfléchissant déjà à ce qu’il allait dire, parce que c’était bien le plus difficile dans ces jeux; trouvé quoi dire. « Je n'ai jamais.. pris de cuite. » Il roula les yeux si fort qu’ils atteignirent probablement un nouveau niveau dans ses orbites. « Celle-là était facile, j’étais quand même un étudiant à l’uni. » marmonna-t’il en attrapant la bouteille et en prenant une gorgée, le liquide lui brulant la gorge. Il haussa les sourcils en lui tendant la bouteille. « Alors, mon tour. » Il prit son menton entre ses doigts, réfléchissant à ce qu’il pouvait bien dire. Il releva les yeux vers la brunette et fit un grand sourire. « Je n’ai jamais… menti à un adulte pour éviter des responsabilités. » Il ne se gêna pas pour rire parce que, franchement, il avait passé son adolescence à mentir à des adultes, ça en était devenu une occupation à temps pleins. Il se jura de trouver quelque chose pour ne pas boire la prochaine fois, sinon il était mal parti.



it tastes like a curse in itself.
it’s hard, isn’t it? living with a shattered heart. you breathe in and hope the shards don’t pierce your lungs. but, eventually, they will. there is no escape from it. you will bleed. you will gasp. and you will scar. but what matters in the end, darling, is that you will survive.


Dernière édition par Jeremiah G. Archer le Ven 14 Fév - 2:18, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Savannah J. Collins "
❝ Regular. × My new Life is here ❧ ❞

× Ma Célébrité : freya mavor × Nombre de messages : 2262 × Age du perso : dix-huit ans. × Job : manipulatrice. × Côté love : la première personne qui m'offre un lionceau en guise de doudou !


Message(#) Sujet: Re: (jeje) Ҩ then we should all burn together. Mar 11 Fév - 22:46

Les pieds enfuient dans le sable encore tiède de l'île, Savannah contemplait la magnifique vue qui s'offrait à elle. C'est vrai, bien qu'elle puisse détester l'île par tous ses côtés et qu'elle aimerait bien en finir avec tout cela, il faut dire que finalement, des moments comme celui-là, elle les appréciait énormément. Toutes ses pensées les plus négatives disparaissaient à la simple vue d'un magnifique coucher de soleil. C'était un peu comme ci, tous ses problèmes liés à l'île – bien qu'il n'y en ai pas des tas -, s'envolaient au simple contact du vent tiède. La jeune fille savourait chaque instant passé. Elle avait survécu à un crash d'avion et elle ne savait pas ce qui pourrait lui tomber dessus. Alors, elle s'était promis qu'elle ne gâcherait aucun moment ici, qu'elle ne regretterait aucun acte, même si parfois, la vie sur l'île devient un calvaire. C'est vrai, ce coin de l'île n'était pas des plus apaisant et elle ne savait pas trop pourquoi elle n'avait pas choisis un endroit plus calme, là où ils pourraient tous les deux se sentir bien. Bien que le feu de camp soit un lieu idéal pour toute soirée éventuelle.

Les yeux rivés vers son ami, Savannah se demandait combien de temps elle tiendrait sobre. Une heure, voire deux ou peut-être même moins. Elle n'en savait rien. Elle venait simplement de sortir un jeu débile qui la rendrait encore plus c0nne que ce qu'elle est déjà. En effet, ce n'était pas nouveau mais la brune ne tenait absolument pas l'alcool et pourtant elle avait tenu à apporter une bouteille pour passer la soirée. Peut-être pour tenter de noyer tous les problèmes qu'elle n'avait pas encore. :face:La jeune fille s'éloignait peu à peu des relations qu'elle avait construit sur l'île et même bien avant. Elle s'était liée d'une amitié inconditionnelle avec une jolie blonde qui, avec le temps, se rendit compte que son identité n'était pas ce qu'elle devrait être. Les deux amies s'étaient alors éloignées et cela avait énormément blessé la brune qui, par son fort caractère, n'avait pas montré un semblant de peine face à cette situation. Sannah reprit très vite ses esprits et alors, elle proposa un jeu débile. Elle avait vaguement expliquée les règles et savait très bien que Jeremiah n'était pas le dernier des idiots et comprendrait tout de suite. Les règles étant posées, le jeu pouvait alors débuter. Pour un début, c'était plutôt simple, puisque Savannah venait de faire allusion à quelque chose qui se passerait sûrement ce soir-là. La jeune fille prit la bouteille des mains de son ami, avant de la glisser sur ses lèvres et d'y boire une gorgée. « Ok, c'était facile et je crois qu'on commence mal... » avait-elle dit avant de reposer la bouteille d'alcool au milieu d'eux. Elle répliqua. « D'ailleurs, je ne sais même pas combien de question on pourra poser avec une simple bouteille.... 4, 5 ? » Elle passa une main dans ses cheveux afin de les remettre en place comme elle le pouvait. « On s'en fout. » La jeune fille leva les yeux au ciel en entendant la phrase du jeune homme. Un sourire se dessina sur son visage et à ce moment là, elle bu une seconde gorgée de la bouteille avant de s'expliquer. « Ok, qui ne l'a jamais fait, hein ? » La jeune fille reprit ses esprits. Bon, elle n'allait tout de même pas être bourrée avec une simple bouteille partagée en deux, si ? Peu importe, son tour était venu et comme à son habitude, aucune idée ne lui vint à l'esprit. « humm, bon.. Je n'ai jamais eu de crush pour une personne du même sexe. » Savannah était très certaine de ses orientations sexuelles, mais elle était tout de même curieuse de savoir si le jeune homme ne doutait pas des siennes. Elle n'avait rien contre les homosexuels d'ailleurs, elle même avait déjà tenté des expériences des plus bizarres, et elle s'était presque jurée de ne pas recommencer.  La jeune fille prit la bouteille dans ses mains et la tendit en direction de son ami, allait-il la prendre ?

j'ai édité sur mon précédent post,
meuf pas douée.  =) 




I love you
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
» Jeremiah G. Archer "
❝ Success. × Forget the burdens of the past ₪ ❞

× Ma Célébrité : Dylan O'Brien × Nombre de messages : 2394 × Age du perso : vingt-et-un × Job : bonne question ! × Côté love : nada, que dalle, le vide. (sauf peut-être une petite lueur, parfois)


Message(#) Sujet: Re: (jeje) Ҩ then we should all burn together. Ven 14 Fév - 2:16


When you’re a kid, they tell you it’s all… grow up, get a job, get married, get a house, have a kid, and that’s it. But the truth is, the world is so much stranger than that. It’s so much darker. And so much madder. And so much better.
Savannah&Jeremiah

L’odeur du bois brûlant entre les flammes allait probablement coller aux vêtements pour le reste de la soirée et son corps près du feu crevait sous la chaleur, alors que son dos était simplement confortable. Ce n’était pas l’idéal, mais Jeremiah n’était pas à plaindre ce soir et il le savait. C’était une des rares journées où il n’avait pas l’impression qu’il se faisait rouler dessus par une voiture à de multiples reprises et le poids sur ses épaules lui semblait plus léger, comme envolé avec l’air tiède. Le vent leur caressait les cheveux avant de s’enfuir entre les feuilles, lui rappelant que c’était une de ces soirées qu’il fallait savoir apprécier. N’ayant pas des météorologues à chaque coin pour leur annoncer la température des sept prochains jours, il était facile d’être pris au dépourvu. L’île avait plus de défauts que de qualités, mais elle tentait de lui rappeler le bonheur de l’instant présent, d’oublier de penser au lendemain, un bonheur que Jeremiah n’aimait pas apprécier, lui qui avait toujours un pied dans l’avenir. Parfois, il avait l’impression que c’était une grosse blague, que quelqu’un avait trouvé marrant de le mettre exactement à l’endroit où il n’était pas du tout à l’aise et de voir combien de temps il prendrait pour s’habituer à y vivre. Eh bien, honte à elle, cette personne attendrait longtemps, car il ne s’y habituerait jamais. Il rêvait encore le matin d’une maison et d’un réveil matin, de la technologie, de son journal, du café et de toutes ses conneries qu’on n’apprécie pas quand on les a. Heureusement, et Jeremiah ne finirait pas de dire merci à celui qui avait pensé à apprendre la technique de fabrication de l’alcool avant de prendre l’avion, il y avait encore des moyens pour oublier ses problèmes.

Cette soirée-là s’annonçait donc, espérons-le, agréable. Une bouteille d’alcool entre les deux jeunes, un jeu débile et ça ne pouvait que bien se passer, n’est-ce pas ? Savannah évoqua un problème qui se poserait probablement plus tard, une seule bouteille n’était pas des réserves illimités et, à voir le niveau de difficulté de leurs questions, ils n’allaient pas faire long feu. Jeremiah se sentit hausser les épaules. « Au pire, on aura qu’à aller choper une autre bouteille, à deux c’est encore plus facile. T’es mignonne, t’auras qu’à les divertir pendant que je la prends. » proposa-t’il, un grand sourire collé aux lèvres, il blaguait bien sûr. :face:Son tour vint ensuite et il prit la bouteille à la suite de la jeune fille, en roulant les yeux. « J’avoue qu’elle était facile aussi. » avoua t’il, approchant la bouteille à ses lèvres et en prenant une gorgée. Les mensonges étaient synonymes de son adolescence, ses parents avaient encore de la difficulté à croire ce qu’il leur disait, alors qu’il était en appartement. Peut-être qu’ils avaient raison, mais Jeremiah n’allait pas être celui qui allait leur avouer.

La bouteille déposée entre eux, il faillit s’étouffer avec sa propre salive en entendant la phrase de Savannah. Le jeune homme ne s’attendait pas à ce qu’elle trouve un de ses points faibles dès son deuxième tour. Il n’était pas particulièrement incertain de son orientation sexuelle, du moins il ne l’était pas à l’adolescence, avant de faire face aux milles et un doutes des autres personnes autour de lui sur sa propre orientation. Le nombre de fois qu’on lui avait dit ‘c’est juste une phase, un jour tu vas voir, tu vas préférer un des deux côtés’ l’avait dégoûté et, depuis, il évitait simplement d’en parler. De toute façon, ce n’était pas comme si tout le monde faisait la file pour s’arracher un morceau de Jeremiah, du coup, il avait très bien évité le sujet jusqu’à maintenant. Il regarda la bouteille du coin de l’œil et soupira en la prenant, l’approchant à ses lèvres, l’alcool lui réchauffant la gorge et commençant à lui délier la langue. Sa faible résistance à l’alcool ne tiendrait pas long feu. « Pour ton information, des crushs, j’en ai eu sur les deux sexes, et les deux sexes ont semblé offrir une certaine résistance à mon charme. Je suis persuadé qu’ils attendaient que je devienne le sex symbol que je suis aujourd’hui, malheureusement ils ont manqué leur coup, le billet gagnant est au milieu de l’océan. » Jeremiah fit un geste des mains pour désigner l’île autour d’eux et haussa les épaules, un sourire joueur aux lèvres. Il passa une main sur sa nuque, plus mal à l’aise qu’il aimerait le laisser paraître, alors qu’il redéposait la bouteille entre eux. Il se concentra sur son tour, encore une fois, le manque d’idée vint lui donner un coup de pied. « Je n’ai jamais été dans une fight. » Jeremiah n’était pas une personne violente et il était loin d’en avoir la carrure de toute façon, alors il évitait les douleurs non nécessaires. Il haussa un sourcil vers Savannah, la jeune femme avait un caractère qui lui semblait correspondre au type, du moins c'était sa première impression. Alors, à ses yeux, la possibilité était tout de même assez haute.



it tastes like a curse in itself.
it’s hard, isn’t it? living with a shattered heart. you breathe in and hope the shards don’t pierce your lungs. but, eventually, they will. there is no escape from it. you will bleed. you will gasp. and you will scar. but what matters in the end, darling, is that you will survive.
Revenir en haut Aller en bas

» Contenu sponsorisé "
❝ ❞


Message(#) Sujet: Re: (jeje) Ҩ then we should all burn together.

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-